consentement éclairé,essai clinique,FDA
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un mensonge de plus dans l’élaboration des essais cliniques

consentement éclairé,essai clinique,FDA

On convient régulièrement que le diable se reconnaitrait à deux particularités importantes. Qu’il s’habillerait en Prada, certes, mais surtout qu’il se cacherait formidablement bien dans les détails, et c’est exactement ce que Marceau vient de confirmer avec la découverte de cette directive innocente adoptée en catimini par la FDA deux jours avant Noël 2023 : la recherche clinique se réalisait déjà souvent de manière parfaitement écœurante [*] mais voilà qu’à présent elle mentira sciemment aux gogos et aux victimes de ses essais statistiques. À votre avis, quel enseignement en tirera l’Agence Européenne du Médicament, traditionnel caniche de la FDA ? Bonne lecture.  

Ultime attaque du consentement éclairé émanant de la Food and Drug Administration (FDA-USA) elle-même ! Sans aucune discussion parlementaire aux États-Unis, l’agence de régulation publie cette dinguerie 4 jours avant Noël [1].

Le 21 décembre 2023, la FDA a publié une « règle finale » prévoyant une exception à l’obligation d’obtenir un consentement éclairé lorsqu’une investigation clinique ne présente qu’un risque minimal pour le sujet humain et comprend des garanties « appropriées » pour protéger les droits, la sécurité et le bien-être des personnes sujets [2].

Cette règle permet à un IRB (Institutional Review Board) d’approuver une procédure de consentement éclairé qui modifie certains éléments du consentement éclairé ou dispense de l’obligation d’obtenir un consentement éclairé, dans des conditions limitées, pour certaines investigations cliniques à risque minimal réglementées par la FDA, à condition que l’IRB ait trouvé et documenté 5 critères conformes à la politique fédérale révisée pour la protection des sujets humains.

consentement éclairé,essai clinique,FDA

Critère 1 : qu’est-ce qu’un risque minimal et qui le définit ?
Critères 2 et 3 : du pur chantage, imaginez les sujets atteints de maladies rares ou incurables placées devant un tel dilemme… Et même les autres sujets.
Critère 4 : encore heureux !
Critère 5 : si vraiment ça vous titille, vous (ou vos représentants légalement autorisés = vos enfants) seriez en droit de recevoir des informations supplémentaires pertinentes APRÈS votre participation… Trop cool ! Mais seulement chaque fois que cela est « approprié »…

Mise en application dès le 22 janvier 2024. Concrètement, la participation à un essai clinique dans de telles conditions pourrait permettre d’utiliser : vos données biologiques, génétiques, sérologiques, médicales, votre placenta, etc., etc… que cela vous plaise ou non ! Une bien belle et opportune préparation de terrain pour l’intégration des données médicales dans les dispositifs d’identification numérique et de télé-médecine gérée par IA à tous les étages ?

Quid de l’agence européenne du médicament (EMA) et de l’ANSM qui doivent certainement prendre le même chemin ? Prochaine étape (exemple pris au hasard d’une simple envie de prospective) :

Pourrons-nous imaginer une future extension de l’exception à l’obligation d’obtenir un consentement éclairé pour… des vaccins en phase III d’un essai clinique à l’échelle de la population générale ?

Rappelons que cette règle doit s’appliquer notamment aux sponsors = Big Pharma, qui eux-mêmes financent la FDA…

consentement éclairé,essai clinique,FDA

 

Comme à l’ordinaire, les lois et règlements viennent entériner ce qui se fait déjà en pratique : ici la gestion de la Covid a ouvert la boîte de Pandore puisque l’injection de la population humaine globale avec des produits expérimentaux s’est bien faite sans consentement éclairé. Ce sera donc la procédure habituelle dorénavant ! 

 

 

Marceau 
Février 2024

Sources et références :
[*] https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2020/04/26/essais-mosquirix-quand-des-investigateurs-meritent-la-prison/
[1] https://www.jonesday.com/en/insights/2024/01/fda-final-rule-irb-waiver-of-informed-consent-for-minimalrisk-investigations#:~:text=On%20December%2021%2C%202023%2C%20FDA,and%20welfare%20of%20human%20subjects
[2] https://www.federalregister.gov/documents/2023/12/21/2023-27935/institutional-review-board-waiver-or-alteration-of-informed-consent-for-minimal-risk-clinical

 

Avertissement :
La rubrique commentaires est un espace d'échanges et de partages mis à votre disposition. Il vous permet d'exprimer brièvement vos idées, votre accord ou désaccord relatifs à l'article ci-dessus. Cependant vous devez respecter quelques règles simples à savoir vos propos doivent rester dans le cadre du sujet abordé, ils doivent être courtois et conformes aux règles élémentaires de la politesse et de la bienveillance. Tous les commentaires insultants, diffamants, menaçants ou appelant à la haine seront immédiatement supprimés. Nous vous remercions pour votre compréhension

Le site est modéré. Ne vous impatientez pas si votre commentaire n'apparaît pas rapidement.

30 Responses

  1. Normal : la France déjà, la planète plus généralement ne sont elles pas surpeuplées ?

    Et un homme politique, pas un politicien, qui se risquerait à mobiliser les non-mougeons pour contrer ces crimes ne ferait probablement pas long feu

    Déjà combien de médecins s’opposent aux criminels onze vaccins prônés, entre autres, par une célébrités très admirée de la contestation Covid, en continuant d’ignorer la vraie vie et les vrais agissements égocentrés de l’internationalement louangé, sinon adulé, Pasteur ?

    Qu’ils aient le courage de lire la 6ième édition d’ « En finir avec Pasteur » du docteur Eric Ancelet, parmi d’autres sources de déniaisage posssibles.

    1. Où va notre liberté ?
      Où va le monde ?
      Notre santé ne nous appartient plus et tout le montre les laboratoires pharmaceutiques, les obligations des agriculteurs revues à la baisse….
      Si au moins nous avions des tracteurs pour nous faire entendre !!!

    2. Encore mieux: le livre qui vient d’être réedité. : Pasteur l’imposteur du Dr Auguste Lutaud édité chez Talma. ( réedition de M.Pasteur et la Rage). préface de Serge Rader, notre regretté pharmacien.

  2. Question
    La FDA c’est aux USA… cela ne concernerait pas « à priori » les essais cliniques menés ailleurs ou je me trompe ?
    Et les produits pharmaceutiques qui seraient validés aux USA suivant ce nouveau protocole seraient illégaux en dehors des USA… ou du moins la validité de leurs essais cliniques pourrait être contestée juridiquement il me semble pour avoir dérogé au principe de consentement admis internationalement par de multiples lois, conventions.

    1. Les plus grands groupes pharmaceutiques étant américains ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied. Donc, s’ils font cela (FDA financé par ces groupes) c’est qu’ils savent qu’ils ont les moyens pour faire modifier les règlements internationaux ou s’en passer comme pour les vaccins covid. Il ne faut pas être naïf sur les pouvoirs de nuisance de ces sociétés capitalistiques.

      1. Il ne faut pas être naïf sur les pouvoirs de nuisance de ces sociétés capitalistiques !

        Autre exemple, sachant que le genre n’a rien à voir à la biologie. Pourquoi donc alors opère-t-on les transgenres ? ou l’incohérence du milieu pseudo-scientifique… Ou encore, copinage et conflits d’intérêts des «experts transgenres» à l’OMS. 80% des membres du groupe de travail sur la santé des transgenres seraient liés à de gros intérêts, comme les fournisseurs d’hormones transsexuelles :
        https://www.covidhub.ch/copinage-experts-transgenres-oms/
        Et comme pour le covid, des soignants ont préféré arrêter de travailler plutôt que d’accepter les excès de l’idéologie LGBTQ !
        https://odysee.com/@ERTV:1/LGBT-Crime-contre-humanit%C3%A9-subtitles:6?src=embed&t=826.12594
        Ainsi, au centre de l’Angleterre, le docteur David Mackereth travaille pour la médecine du travail (DWP). Mais voilà, il a mal répondu à cette question « Que feriez-vous si vous deviez évaluer un homme qui demande à être appelé madame ou mademoiselle ? » Il a affirmé qu’en tant que chrétien, il lui serait impossible de le surnommer ainsi. Le médecin a porté l’affaire devant la justice de Birmingham ; en vain, puisqu’il a été débouté. Les magistrats ont déclaré que « la foi dans l’enseignement qui se trouve dans la Bible (Genèse 1, 27), tout comme le fait de ne pas croire à la transgendérité et de lui opposer l’objection de conscience sont, à notre avis, incompatibles avec la dignité humaine et les droits fondamentaux des autres. » Le médecin a alors décidé de ne plus travailler dans ces conditions.
        https://www.birminghammail.co.uk/black-country/christian-doctor-who-refused-call-16570829

        A retenir donc :
        https://oneway2day.files.wordpress.com/2011/08/gay-allsex-ok-ed.jpg
        Les enfants baignent actuellement dans une véritable tourmente idéologique ; Barbara Stiegler nous le confirme (à partir de 34 mn 40) : « Macron finance des cabinets privés américains (comme pour le covid) pour faire du nudging (essayer de changer le comportement naturel des individus pour les pousser à en adopter d’autres sans qu’ils en aient conscience… »
        https://odysee.com/@IamMazikeen:0/les-enfants-dans-la-tourmente-de:d?src=embed

        D’où les nombreux films pour enfants afin de changer leur nature :
        ‘Queer For Short : Tomgirl’ présente Justin, un jeune garçon philippin d’origine australienne qui est constamment victime d’intimidation par les autres élèves. Il annonce à son oncle Norman qu’il aimerait s’habiller en fille parce que « les filles ne sont pas frappées ». Norman, migrant comme lui, se révèle être un véritable « bakla » philippin (travesti) :
        https://www.bilibili.com/video/BV1Vb411g7TA/?spm_id_from=333.788.videocard.4

        ‘Fragile’ (2014) : Ayant un trouble d’identité de genre, un jeune garçon se lance dans un difficile parcours de découverte de soi…
        https://www.youtube.com/watch?v=vFTyXbHjTCo

        ‘Tomgirl’ : Jake, un garçon de sept ans non conforme au genre, ou le pouvoir de transformation que « l’amour » et le soutien peuvent avoir lorsque les jeunes enfants sont acceptés pour ce qu’ils pensent être vraiment…
        https://www.youtube.com/watch?v=r1IIS2iU6yo

        Annabel de Goldfrapp « Seulement un garçon là dessous » (Goldfrapp est un groupe de musique électronique, apparenté à l’électropop britannique, originaire de Londres, avec Will Gregory et Alison Goldfrapp).
        https://www.youtube.com/watch?v=-Vnk_j1iKMA

        Bien entendu, les media main stream participent à cette propagande !
        https://3.bp.blogspot.com/-vljIJnbou8Q/WY7K5iTIEiI/AAAAAAAARmo/YxUZ5xmDDhUfoI5__UeeNa2m3y9gutLhgCLcBGAs/s1600/M-le-monde_Genre_001-768×1024.jpg
        Comme Le Monde du week-end du samedi/dimanche 14-15 janvier 2017 : on y voit un reportage photographique de mode, Chanel, Dior, Bompard, Lacoste, rien que de très classique et très cher comme le veut la cible du supplément du Monde du week-end. Les modèles sont des enfants. Un petit garçon (neuf/dix ans) est habillé en fille. « Veste et jupe en tweed fantaisie, tee shirt en coton, Chanel ». Sur une autre photo le même garçon porte une espèce de haut plutôt informe avec une robe à bretelles plissée avec de petits oiseaux. Le message qu’on en retient « habillez vos garçons en filles, mettez leur des jupes et des robes, dévirilisez les au maximum, qu’il ne reste rien sinon la confusion des genres. »
        https://3.bp.blogspot.com/-B4SmCmiX6N4/WY7K6biJjKI/AAAAAAAARms/6fNByIzxHOIWdqIKla0fNDny309HAUejwCLcBGAs/s1600/M-le-monde_Genre_004-768×1024.jpg
        https://2.bp.blogspot.com/-XPBsnL0W2TQ/WY7K6VSE7rI/AAAAAAAARmw/xmIHKBnmswQ2qpWE517rn2NSbW9ogqI0QCLcBGAs/s1600/M-le-monde_Genre_005-768×1024.jpg

        L’établissement d’enseignement secondaire de Chiltern Edge, dans l’Oxfordshire en Angleterre, permet aux collégiens quel que soit leur sexe, de porter un pantalon… ou une jupe.
        https://i.pinimg.com/736x/f7/0b/24/f70b24fe109797f700b5723eb0f371b7.jpg
        Le père d’un jeune élève avait demandé à la direction de l’établissement si son fils pouvait venir en cours en short lors des fortes chaleurs. Comme le short ne rentrait pas dans le strict dress code de l’établissement, cela lui fut refusé. Par contre on lui proposa la jupe. Sans doute s’est-on souvenu de la réaction des élèves de l’ Isca Academy d’Exeter, qui devant le refus du short, s’étaient tous mis en jupe !
        https://www.bibamagazine.fr/lifestyle/societe/des-eleves-viennent-en-jupe-pour-protester-contre-le-reglement-scolaire-qui-inte-68888
        Cette nouvelle mesure n’est pas l’apanage de quelques collèges, mais s’inscrit dans une véritable tendance outre-Manche. Depuis l’adoption de l’Equality Act en 2010, une loi qui oblige les établissements scolaires à protéger les élèves transgenres de discrimination, les politiques d’uniforme «non-genré» se développent. 120 établissements scolaires ont déjà adopté une politique d’uniformes «non-genrés».
        https://www.theguardian.com/education/2017/may/15/120-schools-adopt-gender-neutral-uniforms-charity-says
        En Thaïlande, on peut aussi croiser un étudiant en jupe alors qu’il porte son uniforme scolaire !
        http://www.neonmag.fr/un-uniforme-pour-les-etudiants-transsexuels-en-thailande-420185.html

        Début juin 2022, l’école Sainte-Jeanne-d’Arc de Tours dut interdire à deux garçons de 4 et 6 ans de venir en classe parce qu’ils portaient une jupe. Par réaction, la nuit du 12 au 13 juin, la façade de l’école Sainte-Jeanne-d’Arc a été recouverte d’affiches aux slogans féministes !
        https://www.fdesouche.com/wp-content/uploads/2022/06/sexisme.jpg

        Pour les hommes, il y a des soutiens-gorge en dentelle et des culottes assorties pour eux :
        https://cdn8.bigcommerce.com/s-kyevabmf/images/stencil/500×500/products/242/5845/Anneve_Panty_Front__46840.1439807287.jpg
        https://shop.hommemystere.com/
        A Miami, un homme présente un maillot de bain pour femme :
        https://twitter.com/libsoftiktok/status/1678056233906081794

        Semaine de la mode de Berlin (2023) :
        https://t.me/boriskarpovblog/13386?single
        https://t.me/boriskarpovblog/13389?single
        https://t.me/boriskarpovblog/13392?single
        https://t.me/boriskarpovblog/13391?single
        Mais il y a pire :
        https://vk.com/video764215009_456251238

        Chez Balenciaga, la campagne publicitaire signée Gabriele Galimberti représentant des enfants tenant des peluches habillées avec des tenues inspirées du sadomasochisme, a choqué Internet. De même son autre campagne de novembre 2022 signée Joshua Bright en collaboration avec Adidas. Sur l’une des photos, un document a été repéré qui pourrait être un avis de la Cour suprême américaine de 2008 autour du cas de Michael Williams, accusé d’avoir publié des messages proposant d’échanger des documents relatifs à des abus sexuels sur des enfants !
        https://c0.lestechnophiles.com/www.madmoizelle.com/wp-content/uploads/2022/11/visuel-madmoizelle-2-1536×964.jpg
        Pas étonnant quand on sait que la société mère de Balenciaga, Kering Group, et le Dr Helen Crowley, responsable de l’innovation en matière d’approvisionnement durable chez Kering, sont tous deux membres du WEF.
        -https://twitter.com/i/status/1596223444554768384
        https://www.ladepeche.fr/2022/11/28/scandalises-par-une-campagne-balenciaga-des-internautes-se-filment-en-train-de-jeter-leurs-vetements-de-la-marque-10832838.php
        https://www.madmoizelle.com/balenciaga-retire-sa-pub-controversee-avec-des-enfants-a-nounours-bdsm-1464679
        https://threadreaderapp.com/thread/1596812625517498368.html
        Et pourquoi cette faute d’orthographe sur ce scotch : Baal enci aga ! Si c’est en latin, cela donne Baal le roi.
        https://www.sportskeeda.com/pop-culture/news-who-baal-bible-balenciaga-ad-scandal-photos-symbolism-leaves-internet-disturbed
        Autre hasard ? Le PDG de la société mère de Balenciaga, François-Henri Pinault, possède un site qui vend des mannequins sexuels des frères Jake et Dinos Chapman : des enfants avec des pénis en érection sur le visage !
        https://www.eviemagazine.com/post/ceo-of-balenciagas-parent-company-owns-site-that-sells-child-sex-mannequins-erect-penises-face
        https://odysee.com/@IamMazikeen:0/baal-enciaga-les-dessous-d%E2%80%99un-scandale:3

        Ici Isabelle Huppert avec un livre à sa droite de l’artiste belge Michaël Borremann qui a mis en scène des enfants cannibales :
        https://www.youtube.com/watch?v=ekIx_gHR8Ak

        Mais il y a pire que Balenciaga à Kiev, un collectif d’artistes baptisé Gorsad s’est mis en tête d’immortaliser la jeunesse de leur pays en plein bouleversement, à la suite des événements en Crimée avec la Russie :
        https://azradale.substack.com/p/theres-something-terribly-wrong-with
        https://phroomplatform.com/gorsad/
        https://www.youtube.com/watch?v=q1_s92xvAzM

        Bref, essais cliniques et ingénierie sociale vont de paire en ce bas monde qui s’enfonce de plus en plus vers Baal le roi !

      2. @Roger
        « ils ont les moyens pour faire modifier les règlements internationaux »
        Oui c’est certain, mais il y a des Marceau dans le monde pour dénoncer ces manipulations, et des sites comme celui-ci et d’autres pour les faire connaître.

        Dans tout ce que déballe Virginie chaque point a son intérêt propre pour mettre en perspective les corruptions, les dérives sociétales, mais peut-on être sur plusieurs fronts à la fois ?

        Ici l’auteur dénonce une dérive précise en regard de protocoles d’essais cliniques qui étaient largement admis par la communauté scientifique, il ne faut peut-être pas sous-estimer que cela pourrait constituer un argument juridique très solide pour réfuter la validité d’essais cliniques de ce type, et espérons les tuer dans l’œuf.

    2. Quand on voit ce qu’il s’est passe avec le covid, où nos autorités se sont tranquillement assises sur les droits des patients on a de sérieux doutes à ce sujet. Vu le degré d’assujettissement de l »Europe, vis à vis des USA on peut se faire du souci.

  3. Notre fille Laure Hélène (42 ans ) a fait un arrêt cardiaque ,ayant succombé à l’essai pfyzer le lendemain de l’injection,

    1. Tout ma sympathie. C’est affreux. Un ami est mort d’un embolie, ils ne comprenaient pas ce qui arrivait et puis c’était trop tard.

      J’ai eu plus de « chance », je ne suis pas morte mais je vivrai désormais avec un handicap. j’ai fait confiance à la médecine que je pensais toute puissante.

      Quand le médecin vous annonce d’un air désolé que certains dégâts sont irréparables. En effet, certains tissus nerveux ne récupèrent pas s’ils ont manqué d’oxygène trop longtemps car le sang était bloqué.

      J’ai un certificat médical qui certifie que je ne dois plus faire vacciner, Il y a un rapport de l’hôpital qui conclu à une cause probable. Mais ce n’est pas suffisant pour la pharmacovigilance et de tout façon, ça ne changera rien à ma situation.

      Depuis, je me suis renseignée et j’ai compris qu’on s’est f…. de nous.

      Plus jamais ça.

  4. En clair : La FDA, fermez votre gueule, on fait ce qu’on veut, et si vous avez quelque chose à dire, faites vous vacciner d’abord !

  5. Il faudrait peut-être juste un peu plus de Marceau et de petits facteurs pour confondre les malfaiteurs et remettre l’église (l’Éthique) au milieu du village…

    Quand l’EMA fait disparaître les effets secondaires des vaccins.
    Posted on 20 janvier 2024 by Gérard Maudrux

    C’est bien connu, pour faire baisser la température, il suffit de casser le thermomètre. Pour qu’on ne parle plus des effets secondaires de tel ou tel traitement, il suffit de ne plus les enregistrer, voire d’effacer ceux qui ont déjà été enregistrés. Ainsi plus d’effets secondaires, plus de problèmes, le traitement devient sûr et efficace.

    Catherine Theilhet est programmatrice retraitée de la mairie de Paris. Elle aime bien les chiffres et nous a déjà fait des billets (1,2,3), épluchant notamment les publications statistiques VAERS, EMA, et ANSM, interrogeant régulièrement ces institutions pour avoir plus de précisions. Elle conserve ces données pour mieux suivre et comparer, et vient de faire des découvertes concernant la base de données de l’EMA, Agence Européenne du Médicament. En comparant les chiffres de l’EMA de 2021 à 2023 avec ceux publiés au 1 janvier 2024, elle constate que des dizaines de milliers de cas, autrefois répertoriés, ont disparu dans les dernières publications.

    Voici le fruit de ses découvertes, comparant les chiffres de 2021 à 2023 avec ceux publiés au 1 janvier 2024 :
    Pour la source EMA : https://www.adrreports.eu/fr/search_subst.html#

    Ont disparu : 2 827 cas de surdité, 2 282 cas de cécité, 14 969 myocardites, 11 424 péricardites, 7 079 thromboses, 7 295 embolies, 10 566 aménorrhées, 11 541 dysménorrhées, 4 241 morts, etc. Et quand Catherine Theilhet interroge l’EMA sur les dossiers qui disparaissent (et parfois réapparaissent), on lui répond qu’une base de données est « vivante » et qu’il est donc normal qu’elle change…
    (…)

    Lire la suite :
    https://www.covid-factuel.fr/2024/01/20/quand-lema-fait-disparaitre-les-effets-secondaires-des-vaccins/

  6. La bonne nouvelle du jour

    Rejet de l’article 4 sur les dérives sectaires : « Victoire du bons sens à l’Assemblée et défaite du lobby pharmaceutique »
    … « Les arguments avancés par les opposants à l’article 4 ont mis en lumière les craintes quant à une atteinte à la liberté d’expression et à la complexité juridique de la mesure proposée. Certains ont également pointé du doigt des motivations clientélistes du gouvernement et ont évoqué l’influence du lobby pharmaceutique.
    Malgré les appels à renforcer les sanctions déjà existantes, l’article 4 a finalement été rejeté à une courte majorité. » …
    Belle intervention de Nicolas Dupont-Aignan avant le vote
    https://lemediaen442.fr/rejet-de-larticle-4-sur-les-derives-sectaires-victoire-du-bons-sens-a-lassemblee-et-defaite-du-lobby-pharmaceutique/

  7. Et peut-être la mauvaise qui consisterait à réécrire cet article et le faire passer dès ce soir sans véritable réécriture en proposant un deal pour changer d’avis. Si cela est avéré la dictature est bien en marche. Pkoi une telle urgence ? Pour la prochaine pandémie ou autre et museler par la pression les scientifiques lanceurs d’alerte? Quel scandale !

    1. Hier, ils ont voté pour l’amendement prévoyant le retrait de l’article 4.
      Aujourd’hui, ils ont voté contre la réintroduction de l’article 4 réécrit.

  8. Prochaine étape retour au Sénat… tout n’est peut-être pas perdu

    Mercredi 14 février 2024 à 20:30, mis à jour le Mercredi 14 février 2024 à 21:20
    https://lcp.fr/actualites/derives-sectaires-l-assemblee-adopte-le-projet-de-loi-en-retablissant-la-creation-d-un

    Et tout ce pataquès certainement opportuniste au prétexte d’une augmentation « des signalements » de dérives sectaires par la Miviludes.
    « Pour rappel, en 2021, la Miviludes recensait 4 000 signalements pour des dérives sectaires. » Midi-Libre qui nous donne le lien vers ce Rapport :
    https://www.miviludes.interieur.gouv.fr/sites/default/files/publications/francais/MIVILUDES-RAPPORT2021_web_%2027_04_2023%20_0.pdf
    https://www.midilibre.fr/2024/02/13/derives-sectaires-abandon-de-soin-emprise-psychologique-que-contient-ce-projet-de-loi-repressif-qui-veut-proteger-les-victimes-11762246.php

    Plus on signale, plus on crée le problème

    Quand on connaît les méthodes carrément « musclées policières »* de la Miviludes cet ovni politique successeur de la MILS née par Décret en 1998, rattachée au ministère de l’Intérieur en 2020, qui n’a pour seule et unique fonction que de trouver des « dérives sectaires » et qui fait feu sur tout ce qui ne lui paraît pas orthodoxe ou pas « doxa », nous ne sommes plus très loin de l’univers orwellien, de Miniver, le ministère de la vérité, et peut-être de dérives totalitaires (?).

    Internet n’oublie rien ou presque, il suffit de coller le lien dans http://web.archive.org/
    Quelques faits d’armes de cette police de la pensée (archive 27 janv. 2013)

    * Assauts policiers sur les minorités spirituelles
    Les faits
    Depuis une vingtaine d’années, dans l’ignorance ou l’indifférence générale, des individus, des familles ou des associations subissent des assauts de la police nationale ou de la gendarmerie d’une grande brutalité à partir de la simple accusation d’être une « secte ».

    De violentes perquisitions sont menées tôt le matin, devant des enfants traumatisés et de nombreuses irrégularités se révèlent à chaque fois (voir les affaires ci-dessous).

    Les conséquences psychologiques de ce genre d’assaut barbare sont un des aspects les plus douloureux de ces interventions.

    Il semble que ces actions en force visent essentiellement à créer une intimidation dans les minorités spirituelles. L’effet est garanti et peu ont le courage de se plaindre ; ils choisissent de laisser le temps panser leurs plaies.

    Quelques affaires
    Longo Maï, colline de Limans (Alpes de Haute Provence) 29 novembre 1989
    La communauté Horus (Drôme) Septembre 1991
    Le professeur Beljanski (Isère) Le 9 octobre 1996
    Tabitha’s place (« Ordre Apostolique » ou « Les 12 tribus ») (Pyrénées-Atlantiques) Le 7 avril 1997
    Ogyen Kunzang Choling (OKC) (Alpes de Haute-Provence) 30 mai 1997
    Écoles Steiner (toute la France) 14 décembre 1999, soixante inspecteurs d’académie de l’Éducation nationale ont déboulé dans toutes les écoles Steiner de France.
    La communauté de Terranova (Aveyron) Le 20 novembre 2000
    La communauté du Mandarom (Alpes de Haute-Provence) Le 5 septembre 2001
    Château de la Balme (Haute-Garonne) Le 17 janvier 2007
    Domaine de Chardenoux (Saône et Loire) Le 7 janvier 2010
    Centre de biodynamisme à Nyons (Drôme) Le 22 février 2011

    http://web.archive.org/web/20130127023233/https://sectes-infos.net/Assauts.htm

    1. « Pour rappel, en 2021, la Miviludes recensait 4 000 signalements pour des dérives sectaires. » citation reproduite comme une trainée de poudre par les médias…
      en augmentation de 33,6 % par rapport à 2020 ! mais pourquoi ?
      2020_2021 années presque ordinaires, mais un peu spéciales, restez chez vous, prenez du Doliprane, confinements, masques, gestes barrières, activités essentielles, non-essentielles, tests PCR, pass sanitaire, dans l’attente du vaccin magique qui allait sauver l’humanité, puis vaccinodromes, vaccinations stakanovistes rendues obligatoires pour les soignants…

      Enfin, bref juste deux années presque normales…

      Si au moins les journalistes avaient pris le temps de consulter ce Rapport, ou même de l’avoir parcouru en diagonale, ils auraient lu Pages 34 à 38 que sur les 4020 saisines reçues en 2021 auxquelles s’ajoutent 774 saisines arrivées en 2020 traitées en 2021, il ne restait que 1676 saisines en cours de traitement au 31/12/2021, c’est dire qu’aucune suite n’a été donnée aux 2/3 de ces saisines…
      La Page 38 nous donne le détail des « principaux sujets d’inquiétude relevés dans les saisines traitées par la Miviludes en 2021 », la plupart sans aucun rapport avec la santé…

      En outre, la Miviludes a élargi le champ de sa mission qui dépasse les dérives sectaires factuelles puisque le Rapport Pages 32 à 33 indique que le complotisme, le survivalisme, le séparatisme, la radicalisation sont des « notions voisines »…

    2. « Pour rappel, en 2021, la Miviludes recensait 4 000 signalements pour des dérives sectaires.  »

      La Miviludes s’attaque aux fourmis et non aux éléphants. L’anthropologue de la santé, Jean Dominique Michel a très bien compris « comment la mauvaise science est devenue une religion“ : « …La recherche médicale est en crise systémique depuis plus de 15 ans. A l’époque, John Ioannidis, un médecin né à New York, passé ensuite par les Universités d’Athènes et Ioannina (Grèce) puis Harvard, avait lancé un sacré pavé dans la mare sous la forme d’un article intitulé ‘Why Most Published Research Findings Are False’. Dix ans plus tard, la société californienne Amgen (leader mondial de l’industrie des biotechnologies médicales) révéla avoir essayé de répliquer les résultats de 47 de 53 articles “phares” fondant les principaux protocoles alors utilisés contre le cancer. Sur ce nombre, les chercheurs ne purent retrouver les mêmes résultats que pour 7 d’entre elles !  »

      La Miviludes s’en prend aux sectes mais oublie les écarts des religions. Il était inutile par exemple d’interdire jusqu’au 3 avril 2020, toutes les messes et offices religieux publics, y compris les funérailles, à Rome, alors que les restaurants, bars et commerces restaient ouverts. En France, l’évêque de Montaubon, Mgr Ginoux eut raison de se plaindre d’une non assistance aux personnes en détresse spirituelle quand l’état a interdit aux prêtres de donner les derniers sacrements aux mourants dans les Ehpad.
      https://pbs.twimg.com/media/FdIAx5aXkAI3dq7.jpg
      Les évêques allemands et autrichiens ont parlé à l’unisson en insistant sur le fait que les vaccins sont une obligation morale. Ah bon ? N’outrepassent-ils pas leur fonction ? Et n’était-il pas étrange de voir ce pape ordonner à tous ses employés de se faire vacciner sous peine de ne toucher aucun salaire ?
      https://lemediaen442.fr/le-vatican-ordonne-a-tous-les-salaries-de-se-faire-vacciner-ou-ils-ne-toucheront-aucun-salaire/
      https://www.lesalonbeige.fr/ce-netait-pas-un-acte-de-charite/
      Et pourquoi ne porte-t-il pas de masque contrairement aux enfants ici ?
      https://www.reuters.com/resizer/ihDzEJUU9onvwR8ctnxOaQLh69g=/960×0/filters:quality(80)/cloudfront-us-east-2.images.arcpublishing.com/reuters/RAVRBFCVNROMZACZ4GI6MUZCXA.jpg

      Du côté du rabbin Yosef Pinto, un mystique israélien actuellement au Maroc, il affirme que la venue de cette maladie respiratoire mortelle avait été prédite dans le livre d’Ezéchiel de la Bible hébraïque (en hébreu moderne, Sin désignerait la Chine).
      https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/bible-prophecy-shows-coronavirus-biggest-21514292
      Pour le rabbin Yosef Berger, rabbin du Tombeau du Roi David sur le Mont Sion en Israël, le coronavirus est l’une des nombreuses « plaies bibliques » qui indiquent la fin des temps dans l’Ancien Testament. Et la nature de la maladie est dans son nom. « Il signifie ‘couronne’ parce qu’elle fera tomber la puissante Chine… Ceci est en préparation de la guerre de Gog et Magog dans laquelle Dieu jouera un rôle actif, utilisant les forces impressionnantes de la nature comme ses légions… Avant de révéler le Messie, Dieu montrera sa gloire impressionnante telle qu’elle n’a pas été vue depuis les six jours de la création. » Selon un autre rabbin « le coronavirus est un châtiment de Hashem (Dieu) envers les non juifs et «les forces du mal» du Vatican et l’Iran… On va arriver à un niveau où on va être spectateurs de la défaite des goyims, et de tous ceux qui ont fait du mal à Israël. » Pour le rabbin Ron Chaya « il faut se réjouir car il a été dit qu’avant que le Mashia n’arrive, il y aura une grande épidémie dans le monde ! »
      https://www.youtube.com/watch?v=ZJeeygISzww
      Le 19 mars 2020, le ministre israélien de la Santé, Yaakov Litzman a répondu à Chamal News « Nous prions et espérons que le Mashia arrivera avant la Pâque car c’est un temps de notre rédemption… Il nous sauvera de la même manière que Dieu nous a sauvés pendant l’Exode.. »
      https://www.breakingisraelnews.com/147317/israels-health-minister-i-am-sure-the-messiah-will-arrive-before-passover/
      Le rabbin Daniel Asor affirme que le virus et les vaccins sont l’œuvre d’un «gouvernement mondial malveillant qui tente d’établir un nouvel ordre mondial. Et que tout vaccin fabriqué à partir d’un substrat embryonnaire, pourrait provoquer des inversions comme l’homosexualité. »
      https://www.israelhayom.com/2021/01/11/popular-rabbi-warns-followers-covid-vaccine-could-make-you-gay/
      Il est vrai que le Dybbuk en hébreu דיבוק est dans la mythologie, un esprit ou un démon qui habite le corps d’un individu. Or, en inversant ce mot de gauche à droite, on obtient le קוביד : COVID

      Pour le Sheikh Imran Hosein (intervention du 4 mai 2021) le virus a été fabriqué dans un laboratoire et serait de racine sioniste pour perdurer pendant plusieurs années. « A la Fin des Temps, Mahomet prophétisa que les Arabes, autour de la Terre Sainte, finiraient par être anéantis par la peste (une épidémie). Un virus plus dangereux apparaitrait ainsi durant la pandémie, ciblant spécifiquement leur ADN particulier. on assiste en ce moment au remplacement de la Pax Americana par la Pax Judaïca. Pourtant, en final, ceux qui sont à l’origine de cette pandémie, boiront eux-même d’un poison qui les paralysera. » De son côté, le savant islamique irakien Hadi Al-Modarresi qui proclamait que le virus était une punition divine contre les Chinois a été lui aussi infecté par le coronavirus !
      https://www.informationng.com/2020/03/islamic-scholar-who-called-coronavirus-gods-punishment-gets-infected.html

      Le Dalaï Lama a encouragé la vaccination covid :
      https://t.me/HocineLeDZ/8566

      Autant dire que la Miviludes préfère regarder la paille plutôt que la poutre.

      1. @Denise
        « Autant dire que la Miviludes préfère regarder la paille plutôt que la poutre. »
        c’est plus facile, la taille de l’adversaire n’est pas la même.

        On peut comprendre que les croyants, toutes religions confondues, ont en tant que personnes civiles comme tout un chacun le droit de s’exprimer.
        Ce que vous mettez en cause c’est le pouvoir de suggestion (d’emprise mentale probable) du clergé (pape, évêques, rabbins, scheikhs…) sur leurs ouailles prédisposées à une crédulité dévote…, à propos de considérations éloignées de leurs champs de compétences théologiques. Comme cette espèce de pratiquants se fait rare, je pencherais plus pour le psittacisme des médias pour éteindre toute velléité critique de la doxa en vigueur.
        Quant aux délires eschatologiques des uns et des autres sur de soi-disant prophéties, hâdiths, punitions divines, sur le retour du Mashia…, y-aurait-il eu des fuites Célestes concernant ces châtiments, sur l’agenda de cette prochaine Parousie Christique, sur laquelle tous ces « clériques » ne semblent pas s’accorder, ce qui est un peu suspect !

        Je doute que ce type d’arguments puisse donner de la crédibilité aux controverses scientifiques dont l’Aimsib essaie de se faire l’écho avec rigueur.

  9. Communiqué du CICNS [Centre d’Information et de Conseil des Nouvelles Spiritualités] suite à l’Audition de Serge Blisko, président de la MIVILUDES, dans le cadre de la commission d’enquête sur l’influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé
    Novembre 2012

    2- La rhétorique de la MIVILUDES

    Cette rhétorique est celle d’une propagande bien rôdée fonctionnant sur plusieurs ressorts : […]

    Si le ton du prédécesseur de S. Blisko à la MIVILUDES, Georges Fenech, ne laissait aucun doute sur ses méthodes de travail, il convient de constater que le ton du nouveau président de la MIVILUDES est plus amène et parait plus prudent. Avec H. Machi (déjà membre de l’équipe de G. Fenech), qui dit sans précaution ce que S. Blisko exprime avec quelques détours et rondeurs, ils adoptent, consciemment ou non, la technique policière du méchant et du gentil.

    Nous n’émettrons pas d’avis sur la sincérité de leur engagement dans la mission interministérielle, mais nous questionnons leur manque de lucidité (hypocrite ou non) sur les ressorts sus-cités de leurs discours.

    Une mission affirmant depuis plus de dix ans, sur tous médias confondus, que 500 000 personnes sont en danger dans les « sectes », démontre une forme aggravée de mépris pour ces citoyens s’engageant de leur plein gré dans des pratiques alternatives. Puisqu’il n’est pas acceptable dans un régime démocratique et un Etat de droit de déclarer « fous » 500 000 citoyens, certains ont eu l’idée de les transformer en « victimes ».

    L’objet de la MIVILUDES (et la MILS d’autant plus avant elle) contient un biais originel. Chargée de mettre en exergue au plus haut niveau de l’Etat les dérives supposées (puisqu’il s’agit principalement de risques de dérives sectaires et non de dérives per se) de certains groupes de citoyens, sans évaluation positive en contrepartie et en considérant que tout discours contradictoire est un passage à l’ennemi (on notera l’emploi explicite du terme « adversaires »), elle ne respecte pas les règles du débat démocratique. Toute pratique, tout groupe mentionné par la MIVILUDES se verra de facto entaché d’un soupçon de dangerosité dans l’esprit du public. A cela, s’ajoute le fait que la MIVILUDES n’a démontré aucune méthodologie de travail solide et n’a produit aucune enquête sérieuse, malgré ses nombreuses publications.

    De par son objet, la MIVILUDES est donc conduite à trouver des dérives sectaires coûte que coûte (c’est ce qui est supposé justifier son existence et le salaire de ses membres), quitte à les inventer ou à manipuler les chiffres ou le Code pénal ; et c’est le « problème » de la MIVILUDES depuis le début.

    http://web.archive.org/web/20121110003549/http://www.sectes-infos.net/Blisko_audition_sectes_senat.htm

  10. Il est assez évident qu’au plus haut niveau de l’État les méthodes fascistes de la MILS, devenue MIVILUDES étaient connues puisque leurs actions ne se faisaient pas sans interventions policières pareillement que s’il s’agissait de terroristes, jusqu’à 200 gendarmes cagoulés, armés jusqu’aux dents, gilets pare-balles, hélicoptères qui surgissent à l’aube… alors même que la dérive sectaire n’était pas constituée !

    La notion de dérive sectaire est fallacieuse, car applicable à tout groupe humain, mais utilisée à dessein de manière discriminatoire.

    Les notions « d’emprise » et ses corollaires : « perte du libre arbitre » et « vice du consentement » n’ont aucune base scientifique reconnue et sont socialement dangereuses.

    Concernant les députés et sénateurs, j’ai un doute les concernant… et me dit que s’ils avaient connaissance de ce qu’il faut appeler un bras armé de la république, il faudrait le courage de l’un d’entre eux ou d’une poignée pour réclamer la dissolution sine die de cette police de la pensée qui a souvent sans vergogne piétiné les droits fondamentaux et traumatisé de nombreuses personnes pacifiques très loin d’être associables.

    On peut se poser également la question de savoir pourquoi ce Projet de loi avait été déposé au Sénat en « procédure accélérée » en novembre 2023, sans même avoir pris en compte des remarques du Conseil d’État… pour quelle urgence ???

    Je propose une hypothèse, octroyer par anticipation plus de moyens de censure et de police en rapport avec la modification du RSI (règlement sanitaire international) qui modifierait le Traité sur les pandémies
    https://www.mondialisation.ca/pourquoi-loms-inquiete-t-elle-tout-le-monde/5683342?doing_wp_cron=1708075881.6429309844970703125000

    J’espère me tromper…

    1. Une loi « anti-gourou pour en fait censurer les whistleblowers :
      https://www.youtube.com/watch?v=K1YxVdqwmrE

      Cet article 4 arrive à point pour limiter la libre expression. Surtout au moment où les « prédictions » du professeur Montagnier (paix à son âme) se vérifient ! En Australie par exemple, il y a bien eu 50 millions de doses de vaccin qui ont rendu les patients positifs au VIH !
      https://twitter.com/zoesagan/status/1758451985068519465
      Macron ne menace-t-il pas de prison toute personne critiquant les injections ARNm ?
      https://derstatus.at/politik/macron-dreht-durch-bald-droht-knast-fur-kritik-an-mrna-spritzen-2125.html
      Alors qu’une firme telle que Pfizer, malgré ses nombreux mensonges :
      https://twitter.com/Red_Pill_Report/status/1757878612726784000
      n’a pas eu un seul responsable enfermé !

      La nouvelle “Loi sur la sécurité en ligne” récemment adoptée au Royaume-Uni pose aussi question. En introduisant le délit de publication de contenus mensongers punissable d’un an de prison, tout en accordant une étonnante exemption aux médias traditionnels, on est anti-démocratique. Sous couvert de lutte contre la désinformation, c’est une véritable police de la pensée qui voit le jour. Tandis que les citoyens se verront bâillonner pour un simple partage d’informations ‘non conventionnelles’, les grands médias auront toute latitude pour manipuler l’opinion.
      https://twitter.com/mostraak/status/1754142479295615326

      Lors du forum économique mondial, tenu du 15 au 19 janvier 2024, le climat et la désinformation ont dominé l’ordre du jour. Les élites seraient-elles terrifiées par les troubles qu’elles ont elles-mêmes créés ? Ce qui expliquerait cet article 4 que l’on retrouve sous d’autres formes dans plusieurs pays. L’occident semble souffrir de troubles du comportement. Et ce n’est pas la ville de Bad Ischl en Autriche, lors de la cérémonie de la Culture, qui ferait penser le contraire !
      https://twitter.com/SchmerChris/status/1757342659612418171
      Pas étonnant que le FEM se soit mis aussi à discuter sur des recherches intéressantes permettant d’ implanter de faux souvenirs dans le cerveau !
      https://twitter.com/sergiodde/status/1757713026055115144

      A noter que pour de nombreuses personnes, le prof Raoult représente la résistance. Pourtant on a oublié qu’il a encouragé la vaccination systématique des personnels soignants !
      https://twitter.com/raoult_didier/status/1413451220149174275
      Avec son traitement phare (HCQ + AZT), il a omis de citer les autres (Vit C / Vit D / Zinc / Ivermectine / Nigelle / Melatonine / Quercetine / etc …).
      https://c19early.org/
      On aurait aussi aimé qu’il explique comment se fait-il que ce soit un antiparasitaire (IVM/HCQ) qui soit le plus efficace contre un « virus » ? il serait bon de se rappeler aussi que c’est lui, avant tout le monde, qui a encouragé le test massif de la population pour isoler les cas Covid. Grâce à cela, le gouvernement a pu mettre en place les tests PCR à grande échelle et rendre la vie des gens impossible sans une agression nasale régulière. Ces tests factices ont aussi permis d’identifier des « malades asymptomatique » parmi la population en bonne santé faisant gonfler artificiellement le nombre de personnes atteintes du COVID, et justifiant ainsi des mesures qui n’auraient pas pu être applicable sans la loi du nombre. Pourtant, il était évident que ces tests sont une énorme blague puisqu’on avait une papaye, une chèvre ou du jus d’orange testées positif au Covid19
      https://www.journaldemontreal.com/2020/05/08/le-president-de-la-tanzanie-fait-tester-une-papaye-elle-est-declaree-positive-a-la-covid-19
      Par contre ces tests inutiles et dangereux ont permis un détournement de 2,2 milliards de la sécurité sociale :
      https://www.lefigaro.fr/sciences/tests-pcr-une-facture-salee-pour-la-secu-a-2-2-milliards-20200918
      Evidemment ce n’est pas un anti-vax. Il a soutenu largement la vaccination contre le HPV alors que de nombreuses études montrent que le Gardasil (affaire VIOXX) peut être dangereux.
      https://www.youtube.com/watch?v=eUeM5d4j0lY
      Sa position est ambiguë sur la folie des 11 vaccins obligatoire depuis 2018. Il est de même favorable aux vaccins contre la grippe sur les enfants, mais contre la polio par exemple… Ce qui peut se comprendre puisque la poliomyélite n’existe plus en Europe et la vaccination cause plus de polio que la maladie elle-même !

      1. Si j’en crois le darkweb, AIMSIB censure aussi. Pour contourner la censure, alors que la liberté d’expression est garantie par la constitution française, il y a plusieurs solutions. Il peut être intéressant d’installer un fichier au format APK à cause de restrictions géographiques, ou tout simplement pour ne pas passer par un service de Google (CIA) et éviter au maximum la centralisation des informations. Il peut également arriver que certaines applications soient refusées sur le Play Store, ou ne veuillent tout simplement pas y apparaître, obligeant ainsi à passer par le site de son développeur ou encore un marché tiers. C’est le cas par exemple pour Fortnite.
        https://www.frandroid.com/comment-faire/tutoriaux/184151_comment-installer-un-fichier-apk-sur-son-terminal-android

        La France censure internet via les DNS (Domain Name System) des fournisseurs internet. Il est donc préférable de ne pas utiliser les DNS de son fournisseur d’accès ! il est plus facile de retenir une suite de caractères que l’on associe à un site web (comme http://www.aimsib.org) plutôt que l’adresse IP du serveur qui héberge aimsib. C’est là que le DNS entre en piste, puisqu’il traduit ce que vous tapez dans votre navigateur web (le nom du site) en une adresse IP, qui pourra être ensuite contactée sur Internet. Comment changer ses DNS sur macOS, Windows et Linux
        https://www.numerama.com/tech/208908-comment-changer-ses-dns-ubuntu-macos-windows.html

        Mais pour Telegram par exemple, un VPN, le changement de DNS ou l’installation des paquets APK ne suffisent pas contre les blocages des gouvernements européens puisque le traffic de Telegram circule sur leur propres infrastructure et serveurs internes. La solution consiste à installer Telegram avec un n° de téléphone qui n’est pas français (un n° aux USA fera l’affaire)
        https://sms-man.com/

    2. @Lucien
      La saga article 4 n’est pas encore terminée, la version initiale a déjà été largement édulcorée. Restons positifs…

      Analyse du Professeur Christian Perronne concernant la loi sur « la lutte contre les dérives sectaires »
      Plusieurs questions se posent sur cette loi qui devra encore passer l’étape de la Commission Mixte Paritaire, revenir à l’Assemblée et être ensuite validée par le Conseil Constitutionnel si des élus décident de le saisir (et BonSens.org y participera si cela est le cas)
      (…) lire l’article :
      https://bonsens.info/analyse-du-professeur-christian-perronne-concernant-la-loi-sur-la-lutte-contre-les-derives-sectaires/

      Cas de VIH en Australie
      Dr Peter McCullough : sida dans le monde
      February 14, 2024 (3’37) https://odysee.com/@Cielvoile:e/sida:6d?src=embed

      Le SIDA est justement un cas parmi d’autres où la communauté scientifique est partagée, entre certitudes et doutes sur l’étiologie de cette immunodéficience. Il est certainement malvenu d’être sceptique si l’on est médecin ou soignant. Idem dans la société… c’est toujours délicat de heurter des croyances, et la médecine n’est pas indemne d’une certaine forme de religiosité sur certains sujets.

      L’immunodéficience accompagne pas mal de pathologies infectieuses, cancers, chroniques…
      Les tests Western Blott, ou Elisa ne sont plus fiables que les tests PCR Covid, ils n’apportent qu’un indice (relatif/discutable) à un instant T, or différentes maladies infectieuses peuvent générer des faux-positifs. Dans SIDA le « A » pour acquise, il faut donc faire plusieurs tests espacés pour confirmer que c’est « acquis », une situation dans le temps long, et d’autre part s’assurer que le sujet n’est pas malade ce qui pourrait fausser le résultat comme l’indiquait le Pr Montagnier :

      « C’est vrai, je le sais par expérience, que les tests qui sont chez nous à la fois très sensibles et très spécifiques, le sont moins avec des sérums africains, pour différentes raisons ; celle que vous avez citée, c’est que beaucoup de ces Africains, ont des infections intercurrentes, chroniques, comme le paludisme, et qu’ils ont ce qu’on appelle un taux anormalement élevé d’anticorps, d’hémoglobulines d’ensemble. Et donc ces anticorps peuvent donner des réactions non spécifiques et donner des faux positifs dans les tests, les tests du sida. » (28’)
      « Une étude récente faite au Zaïre par un scientifique américain, le Pr Essex, a montré que les personnes contaminées par la lèpre et non par le VIH, réagissaient positivement au test du sida. » (33’)
      « Malgré un faible taux d’infection VIH, les lépreux et les personnes en contact montrent un taux élevé inattendu de réaction faux-positif de protéines VIH-1 à la fois à WB et ELISA. Nos observations sur la corrélation entre LAM, et le moins répandu ???? PGL-1 avec les antigènes VIH-1 suggèrent que les résultats ELISA and WB pour le VIH-1 doivent être interprétés avec prudence quand ils concernent des individus infectés par tuberculosis M. ou d’autres espèces mycobactériennes. ELISA et WB pourraient ne pas suffire pour le diagnostic VIH dans les zones endémiques du sida de l’Afrique centrale où la prévalence de maladies mycobactériennes est assez élevée. » (33’-34’)
      etc…
      source : http://lucadeparis.free.fr/index/tahi_sida.htm

      A titre personnel je reste très perplexe sur l’interprétation de cette pathologie par la « communauté scientifique »…
       » Si le VIH est la cause du SIDA, pourquoi des milliers de victimes du SIDA n’ont-elles jamais été infectées par le VIH ? Le courant scientifique dominant a éludé cela. Pourquoi des centaines de milliers de personnes ayant été, depuis de nombreuses années, infectées par le VIH, sont-elles demeurées en parfaite santé ?  » Dr Peter Duesberg *

      Peter Duesberg drogues à 47’30 > https://www.youtube.com/watch?v=9WnJvF_hBq4

      * https://www.amazon.fr/Linvention-du-virus-sida/dp/2874341266

      Demain serons-nous mis en demeure d’y croire en vertu de cet article 4 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal