Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Bas les masques, on ne joue plus avec la Covid

Après trois ans de terreur et de mensonges autour de l’origine du Sars Cov-2 prétendument né sur le dos d’un pangolin à Wuhan fin 2019, le voile se déchire enfin. Les SARS ont été conçus de très longue date comme des plateformes technologiques de type bio-armes, il était question dès avril 2019 d’une « libération intentionnelle ou accidentelle d’un pathogène respiratoire », la demande du brevet Moderna pour le vaccin a été bêtement déposée avant celui du SARS-CoV-2, n’en jetez plus, la coupe est pleine. Ne vous demandez plus pourquoi la déposition de David Martin au Parlement Européen, ce spécialiste américain des brevets, a été passée sous silence par tous les médias officiels, vous savez depuis longtemps que nos journalistes n’ont plus le droit de commenter la vraie vie. Pour finir saluons le travail éclairé des éditions Marco Pietteur, il nous faudra attendre quelques semaines encore avant de prendre connaissances de ces deux ouvrages. Bon visionnage, bonne lecture…

 

 

https://crowdbunker.com/v/X8Lo4AoAZH#:~:text=LE%20DR.DAVID,S%27ABONNER

Sortie Septembre 2023

 

Sortie Septembre 2023

51 réponses

  1. je suis d’accord depuis le début avec cette magouille covid mais essayez d’être exact aussi..tout le monde (les 2 camps) racontent des bêtises !! rrr
    Dr n’était pas devant le parlement européen mais à une conférence anti covid dans les batiments …

  2. Que répondre de solide à quelqu’un qui vous dit « J’ai été vacciné (il ne dit évidemment pas injecté) et la totalité de mes relations. Aucune n’est morte et personne n’a été malade. Vraiment les complotistes sont lamentables et trompent honteusement les gens » ?

    1. La roulette russe. Au petit bonheur la chance. Certains n’ont eu aucun effet secondaire. Pour d’autres c’est une catastrophe
      Shocking Lab Investigation of COVID Vaccines Traduction Site REVERSO
      Une récente enquête de laboratoire menée par The Highwire révèle que la seule chose constante au sujet des les injections de COVID -19 est leur incohérence. Il n’y a pas de contrôle de la qualité. Certains semblent clairs comme une solution saline, tandis que d’autres sont chargés de contaminants
      « …Les flacons contiennent également des quantités massivement incohérentes de polyéthylène glycol (PEG). PEG peut causer un choc anaphylactique chez certaines personnes. Le PEG nuit également à une bonne réponse immunitaire
      Si vous avez le malheur d’obtenir un flacon rempli de PEG, votre risque d’effets indésirables, comme un choc anaphylactique et une réponse immunitaire dysrégulée, est plus élevé que si vous obtenez un flacon contenant moins de PEG…. »https://www.theepochtimes.com/health/shocking-lab-investigation-of-covid-vaccines_4955787.html?utm_source=top5noe&src_src=top5noe&utm_campaign=top5-2023-01-07-one&src_cmp=top5-2023-01-07-one&utm_medium=email&est=m8R%2FRrFnvf2H0NiRFTbMfLS5esuPYPTN6xGjI%2BRkc3HSZbuR9b1hwo0NnN%2BsGlosTaC5&fbclid=IwAR2UwUIYugVCHH1z8_AaAdKXFrGvLXchzqkM46ITo1fiOBneEzdwTkTl7ZA

    2. J’avais participé comme intervenant, le 31 janvier 2001, à un colloque sur les vaccinations. Il était organisé par « Les Verts ». Le premier orateur fut le DGS puis un député européen puis un immunologiste de Strasbourg, une autre de Montpellier, Nicole Guérin qui travaillait au ministère sur les vaccinations et membre du CTV, puis moi-même, Michel Georget, Marc Brodin qui avait présidé les 2 réunions de consensus sur la vaccination hépatite B en 2003 et 2004. Nous devions produire des rapports sur nos exposés qui ont été archivés à l’Assemblée Nationale. Bien sûr, nous n’étions pas dans l’hémicycle qui est un lieu de décisions mais dans une salle dite de commissions qui est une salle de travail, ce qui n’est pas la même chose certes !
      Mais tous les documents relatifs à cette réunion mentionnaient qu’elle s’était déroulée à l’Assemblée Nationale. D’ailleurs le préambule de cet article parle de « la déposition de David Martin au Parlement Européen » et non pas devant le Parlement.
      Il y a peu je parlais, à propos de la levée de l’obligation du BCG pour les enfants en 2007, de l’audition publique qui s’était déroulée au Sénat le 22 février 2007. Au Sénat mais pas devant l’assemblée des sénateurs. Le compte rendu de cette audition se trouve à la fois sur le site du Sénat et celui de l’Assemblée Nationale car elle était organisée par l’Office parlementaire d’évaluation des politiques de santé publique regroupant des sénateurs et des députés.

      1. Sur ce colloque du 31 janvier 2001 à l’Assemblée Nationale, je peux ajouter que des députés, informés de sa préparation, avaient dans un premier temps soutenu le projet, ils avaient manifesté une opposition quand ils découvrirent qu’il n’y auraient pas que des pro vaccins parmi les intervenants. Faute de pouvoir empêcher le colloque de se tenir, ils firent en sorte qu’il se déroula dans la plus petite salle existant. Nous étions serrés comme des sardines, certains étant même dans l’embrasure de la porte ! Tous ces détails avaient été communiqués par l’organisatrice …Cela montre bien qu’une réunion de travail à l’Assemblée sur un sujet sensible mobilise beaucoup plus les députés qu’on ne pourrait le penser.
        Avant cet épisode, je pensais moi aussi que l’Assemblés Nationale c’était l’hémicycle avec ses députés. J’ai constaté que c’était beaucoup plus vaste.

    3. Aîe,
      il y en a qui croient toujours aux produits de Pfizer… et donc au Père Noel !
      Simone de Beauvoir l’a bien dit: « le vrai fléau de l’Humanité n’est pas l’ignorance mais le refus de savoir ».

    4. Selon des observations qui ont été faites aux USA, les vaccins utilisés, même provenant du même fabricant, ne seraient pas tous identiques. Ce qui est tout à fait normal pour un produit expérimental en phase 3. Il est normal, logique même, qu’il y ait des placébos et des lots contenant plus ou moins de tel ou tel composant. En cas d’effet dit indésirable, le n° du lot doit être mentionné afin que le fabricant puisse le relier à telle fabrication plutôt que telle autre.
      Cela pourrait contribuer à expliquer que certains puissent être très malades après une vaccination (ce fut le cas pour une infirmière que je connais) alors que d’autres n’ont rien senti ou presque comme ce fut le cas dans ma famille fort heureusement.

    5. @Jean-Marie GLANTZLEN
      Il y a deux réponses possibles:
      La première est que nous sommes immunologiquement tous différents, ce qui est un argument contre les vaccinations de masse.
      La deuxième est que si vous ne connaissez pas mille personnes (ce qui est le cas de tout le monde), vous ne verrez pas un mort.
      Mais si une personne sur mille est tuée par ce vaxxin, et qu’on a vaxxiné 3 milliards de personnes, il y aura trois millions de morts, ce qui est insupportable.
      C’est bien plus que les morts du covid, et d’autant plus intolérable qu’on prend des gens en bonne santé et qu’on leur inflige de manière obligatoire des dégâts irréversibles pour un bénéfice très hypothétique, quand on sait depuis peu que pas une personne de moins de 50 ans n’est morte du covid.
      De nombreux vaccins ont été éliminés après « seulement » 50 morts, ce qui était déjà beaucoup trop.
      Alors trois millions…
      Il faut se rendre à l’évidence: il s’agit d’une arme biologique de dépopulation massive, conçue et appliquée comme telle par des idéologues psychopathes.
      Il faut d’urgence arrêter ce processus de vaccination de masse, parce que la technologie ARN mortifère va être appliquée à tous les vaccins dits classiques à brève échéance, ce qui remplira l’agenda mortifère de ces malades mentaux.

      1. Vous avez raison Dr Bredontiot : personne n’est pareil que son voisin et même dans une famille les réponses immunologiques sont différentes. Les adjuvants ont certes des mauvais effets, mais l’ARN pour vacciner des milliards de personnes est une faute criminelle.

      2. Senta Depyudt (journaliste scientifique indépendante) a fait une recherche très intéressante à ce sujet publiée sur Néosanté N° 131* qui met en évidence que les différents lots de vaxxins n’ont pas la même toxicité, – certains l’étant 100 fois plus que d’autres !!! – le plus insolite étant que les numéros de lots se suivent « dans une série mathématique parfaite. . C’est comme si ces lots supertoxiques avaient été soigneusement étiquetés, afin que leurs effets puissent être suivis et enregistrés. Nous avons ici 12 lots – chacun produisant 100 fois plus d’effets indésirables que les autres lots – aucun d’entre eux n’a été rappelé par Pfizer – Pfizer a permis que ces lots soient déployés l’un après l’autre. » !
        * https://webshop.neosante.eu/shop/view/FR-REV-PAP-N131

        Article partiellement publiée sur Profession Gendarme (PG) :
        « Qualité vax. La loterie des lots pourris, le talon d’Achille de Big Pharma »

        https://profession-gendarme.com/2-qualite-vax-la-loterie-des-lots-pourris-le-talon-dachille-de-big-pharma/

        Oui la comparaison avec la roulette russe n’a rien de complotiste, c’est juste un fait aujourd’hui documenté (Merci Senta)
        « De toute évidence certains lots sont beaucoup plus toxiques que d’autres. »

      3. Communiqué de Michel Dogma, à l’appui de ce que je disais:
        Michael YEADON (ex-scientifique en chef de Pfizer) alerte le public sur la transformation de tous les anciens vaccins classiques en leur incluant la nouvelle technologie ARNm, ce qui va avoir un effet dévastateur sur l’immunité des enfants.

        Oui les compagnies pharmaceutiques fabriquent désormais tous les vieux vaccins sous la formule d’ARNm ! Chaque gouvernement est obligé d’acheter 10 injections par personne, homme, femme ou bébé, dans chaque pays ! C’est le nouveau plan de dépopulation. Mieux, après avoir détruit notre système immunitaire, ils vont rendre le peuple d’esclaves dépendant de traitements (payants) pour pouvoir survivre ! – ce qui ne sera évidemment possible qu’aux riches…

        Encore une fois comprenez que TOUS LES VACCINS, quels qu’ils soient, nouveaux ou “anciens”, SERONT DÉSORMAIS à ARNm (même ceux obligatoires pour les nourrissons)

        C’est un coup d’Etat invisible impitoyable en cours. Nous savions qu’il allait arriver et il prend forme – (Hervé Juvin député européen) – Mais cet abominable nouveau crime contre l’humanité peut encore échouer si tout simplement tout le monde dit dès maintenant :

        NON !
        Voir tout son article ici:

        https://newsletter.micheldogna.fr/w/OhL5wG1OR1gQNH64il892etg/lcQHGQXU892hZj7632xjhH0yWQ/1EAopxmZgutGH892iQsUpPMA
        On peut considérer que le plan du nouvel ordre mondial a échoué, si on est optimiste: en effet, 1 mort sur mille est ridicule si l’objectif largement affiché est de réduire la population mondiale à 500 millions.
        Peut-être nos assassins ont-ils mal évalué nos capacités de résistance et d’adaptation: n’est pas Dieu qui veut.
        Mais on peut craindre la suite…

      4. En principe si les vaccins seraient de compositions différentes (vaccins HPV ou autres) il leur faudrait au préalable passer par de nouvelles demandes d’AMM… et donc produire des études documentées…
        Si ce n’était pas le cas, il nous faudrait sans attendre assigner les fabricants en justice…

    6. Dans mon entourage je connais un nombre impressionnant de personnes injectées. j’ai entendu les gens se plaindre d’un grand nombre de syndrome de Guillain-barré, de problèmes cardiaques, de douleurs articulaires ou dans les membres, de vertiges, etc… Sans compter des cas multiples de covid à répétition malgré la « protection » des injections à répétition. Il y a quand même de gros problèmes même s’il sont mis sous le tapis. Et ceci n’est que pour le court et le moyen terme. Le long terme est à venir.

    7. Je répondrais qu’il a beaucoup de chance. Mon entourage pas du tout. Et décrirais ceci. Ce que je fais très souvent et partout où je passe.
      Sportifs, mes amis sont très impactés par la relation injections/maladies. A chaque injection des réactions dangereuses. Trois de mes amis sportifs ont fait des AVC sérieux. Séquelles inattendues. Hémiplégie. Rééducation longue. Le quatrième, médecin retraité persuadé que les vaccins ARN sont la preuve des avancées scientifiques, y a laissé sa vie juste après l’injection 5. Successivement. Injection 1 suivie dans les 7 jours d’une légere ischémie. Inj 2, thrombose des pieds pas graves dans les 10 jours. I 3, infarctus après 12 jours et hospitalisé. Rétablissement, puis I 4 avec thrombose jambe gauche avec amputation sous le genou. I 5, thrombose générale m’a t on dit et décès lent en un peu moins de deux mois.
      Vous comprendrez que je ne jouerai pas cette roulette russe là. Alors plus question de prétendu vaxxx ARNm. Quitte à m’expatrier devant un nouveau veran. Mes amis croient qu’il s’agit de coïncidence…. Liées à l’âge.
      C’est clair. Les stats c’est 1 décès pour 1000…..
      Je ne suis pas suicidaire.

    8. Vous pouvez répondre : « je n’ai pas été vacciné, et la totalité de mes relations non vaccinées aucune n’est morte du Covid, vraiment les pro-vax sont lamentables et trompent honteusement les gens. »

      Match nul. Argumentaire invalide.

    9. Tous les flacons ne contiennent pas les mêmes composants, des biologistes mondiaux ont étudiés ces flacons, certains contenaient seulement du sérum physiologique, d’autres du graphène, d’autres de l’aluminium !!!
      Tuer tout le monde d’un coup c’est un peu voyant, alors tous les 200 lots c’est moins visible… et selon les doses ça peut prendre du temps, comme l’a dénoncé le plus grand avocat allemand Fulmich qui a fait des recherches importantes et très documentées là dessus
      Certains attendront ou pas quelques temps pour voir les effets sur eux, d’autres auront eut moins de chance, autour de moi 2 ACV dont un fulgurant après injection, 3 zona, 1 polyarthrite rhumatoïde, 1 cancer de prostate à 50 ans, thrombose de l’œil perdu définitivement pour mon beau père dès sa troisième dose, etc…
      Comme dénonçait un oncologue, les cancers turbo explosent et des cancers en rémission sont repartis dans sa patientelle, et eux n’ont aucun intérêt à dénoncer ces faits, pas plus que les cardiologues ayant des jeunes de 20 ans atteint de problèmes cardiaques comme le fils d’un copain en sport étude en pleine santé ayant subit une myocardite à son 2 ieme rappel…
      Myocardites faisant parti des effets secondaires graves, comme le reste cité plus haut entre autres
      Alors tant mieux si certains passent à travers, en attendant ne niez pas que ces saloperies arrivent par hasard, après le scandale du H1N1 et ses narcolepsies de masse, il serait temps de vous réveiller…
      Bachelot n’avaient elle pas dit, à la prochaine pandémie il faudra leur faire bien plus peur…

    10. En effet, je suis non vaccinée et j’ai vu dans mon entourage des gens qui n’ont pas eu d’effets secondaires graves, d’autres de « faibles » mais que je peux comparer à ma fibromyalgie ( j’accuse un vaccin reçu en 2005 d’en être la cause ) et d’autres graves et mortels pour certains….
      Nous ne sommes pas tous les mêmes observateurs….

  3. le 4 juin 21h23, où est passé l’article ? Il n’y a que la photo de couverture de 2 livres…

  4. Il faut cliquer sur le lien sous la photo de David Martin, cette semaine l’article est audio=visuel

    1. Merci Vincent. J’ai déjà regardé la vidéo, et j’ai même réussi à obtenir les diapos avec toutes les références. Si cela intéresse quelqu’un…

  5. « gain de fonction »
    Il serait sans doute préférable d’étudier les virus pour « perte de fonction ».

    1. Je suis d’accord qu’il existe une pollution des sols avec des métaux lourds dont l’aluminium, ainsi que de différents produits organiques toxiques, le tout arrivant par voie aérienne.

      On a trouvé des produits en provenance de Fukushima en Californie à 10000km de là !
      Toutes les fumées des usines des pays développés ou en voie de développement partent dans atmosphère voire la haute atmosphère pour retomber là où le vent les emmène, avec la pluie. Les substances radioactives des essais atmosphériques des années soixante ont tourné plus de 30 ans avant d’être « quasi complètement » retombées.
      Pensez aux tonnes de pesticides que les agriculteurs américains balancent annuellement par voie aérienne sur leurs cultures ! Croyez-vous un instant que 100% retombent sur les dites cultures ? Cela peut aller très loin, après avoir utilisé les thermiques, pour monter en haute atmosphère. Par ailleurs les carlingues en alliage d’aluminium des avions, s’usent, et les poussières retombent au gré des vents.
      Au milieu des déserts américains, là où il n’existe aucune activité industrielle, on retrouve plus d’un g /m2 de micro ou nano particules de plastique en provenance des sacs « auto-dégradables » et des fibres synthétiques de nos vêtements . Oui laver cela use !

      Donc si un état envoyait dans l’atmosphère des produits toxiques à haute ou moyenne altitude, sauf à opérer aux antipodes, la probabilité que le peuple de cet état, en incluant les dirigeant et les donneurs d’ordre se le prennent en (grande) partie sur la figure est de quasi 100%. Bonjour la sélectivité, bonjour l’efficacité ! Donc je sais bien qu’ils sont idiots… Mais tout de même ! La pollution « ordinaire » de chacun suffit à expliquer … Alors pourquoi se faire un film ?

      Ha oui, mais ces trainées ? C’est la pollution ordinaire des avions de ligne (ou militaires), rendue visible par la condensation à haute altitude. de la vapeur d’eau de la combustion. Et selon les conditions d’humidité de cette haute atmosphère, la dissipation est rapide ou très lente. Et Oui, la circulation aérienne ordinnaire est intense, et plus l’été avec les vacanciers et les charters !

      Tout ceci fait que comme ingénieur chimiste, avec quelques notions d’aérologie, je constate que le légende des Chemtrails ne tient pas (même si de temps à autre, des expériences scientifiques d’ensemencement des nuages pour lutter contre la sécheresse alimente la légende.

      Reste à lutter contre les véritables causes de la pollution, par exemple en empêchant le gouvernement d’autoriser l’épandage de pesticides par drone, ce qu’il est en passe de faire ! Au travail !

      1. @Sylvie Réant
        Sans tomber dans le complotisme, ce sont de drôles d’avions !
        des épandages pour notre bien ?
        Les photos dans l’article sont éloquentes, si ce n’est pour épandre des « produits chimiques » dans l’atmosphère, à quoi peuvent servir ces technologies sophistiquées embarquées dans ces gros avions ? lesquelles supposent de très gros moyens financiers, et des autorisations gouvernementales pour évoluer dans l’espace aérien. Seul un petit cartel de personnes (deep state ?) en a connaissance, à l’insu du monde entier.
        La vidéo dans l’article est intéressante

        https://eveilhomme.com/2019/05/29/les-nations-unies-devoilent-les-chemtrails-la-preuve-irrefutable-que-nous-sommes-empoisonnes/
        autre lien : http://www.zejournal.mobi/index.php/news/show_detail/22798

        Quant à la pollution nucléaire, elle ne se limite pas qu’à quelques rares incidents sur des centrales civiles, elle n’est pas une illusion, très officiellement les US ont procédés à des essais avec 126 bombes atomiques atmosphériques dans les 2 150 km2 du site d’essais du Nevada.
        AMERICAN GROUND ZERO
        LA GUERRE NUCLÉAIRE SECRÈTE
        CAROLE GALLAGHER MIT 1993
        PDF téléchargeable>> http://www.dissident-media.org/infonucleaire/American_Ground_Zero.pdf

        La Russie, la France également (en Algérie, en Polynésie)
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Essais_nucl%C3%A9aires_fran%C3%A7ais

  6. Déjà en sept. 2020, je publiais dans « Profession Gendarme » un article intitulé « Quand allons nous cesser d’être des moutons ? » dans lequel j’expliquais que le simple examen des faits (déclarations de personnes mondialement connues, dépôts de brevets, etc…) démontraient que nous assistions à un scenario prémédité de longue date. Je donnais plus de détails dans la 5ème, puis la 6ème édition de mon livre « Vaccins, on nous aurait menti ? ». Aurais je dû me recycler comme voyante ? Pas du tout, car il suffisait de regarder les faits… Aujourd’hui, entre la défense de soignants suspendus, et les plaintes collectives pour empoisonnement et tentative d’empoisonnement, j’essaye à mon modeste niveau, de faire émerger la Vérité. L’allocution de David MARTIN m’a confirmé que je ne m’étais pas trompé.
    J.P. JOSEPH, Avocat, Doyen du Barreau de Grenoble.

  7. Ça, c est le côté Pile….et le côté Face ???? Pourquoi les Zélites Schwabiennes, l Onu, l oms appellent a vaxx tout le monde animal et végétal ?
    1. Dépeupler en douceur ;
    2. De imiter comme disent les anglo saxons le maximum d individu ki carbureront aux pdts de Big Pharma a meur plus grand profit, pour votre bien….
    3. Prendre le contrôle des survivants et en faire leur esclaves….
    Et la, c est côté face que tous ces médecins et spécialistes repoussent…les nanotech, capteurs et routeurs couples a la 5g, jusqu au coeur du cerveau pour en prendre le contrôle…
    Si vous ne mourrez pas du vaxx, cuirez a petit feu a ec la 5 puis la 6 G et vous n aurez ni conscience, ni âme… plus que zombies ou des robots…nous sommes face a des malades mentaux qui embarqueront comme l ont fait toutes les dictatures le peuple dans les abysses, qu il soit goyim ou pas….l abîmé après la dépossession…

  8. Intéressant mais…

    M. Martin est docteur en finance et économie. Je pense que c’était assez important de le rappeler.

    L’allocution était dans une chambre annexe du Parlement Européen, sans que ce dernier en soit à l’origine, comme cela a pu être dit dans d’autres commentaires. En réalité, c’est Christine Anderson qui est à l’initiative de ce « sommet » dans une chambre annexe (et donc pas devant les députés) qui est membre du parti allemand d’extrême-droite AfD.

    Peut-être plus important, où sont les sources de ses affirmations ? Notamment d’un brevet de Moderna sur ce virus « bêtement » déposé par la firme avant la pandémie ?

    Pourrait-on avoir des liens pour vérifier l’exactitude de ces informations plutôt que de croire une information sur parole, qui semble extraordinaire. Car qui dit affirmation extraordinaire, demande des preuves extraordinaires.

    Merci.

    1. Tiens, Jérémy Anso! (Dur-a-avaler.com, un site souvent intéressant mais devenu payant car évidemment tout le monde a besoin de vivre, curieusement anti-HCQ et anti-IVM, )
      Je peux à moitié t’aider à ce sujet: Le Pr Marc Henry que tu connais peut-être avait donné l’info il y a une petite année sur son site https://marchenry.org/
      Hélas c’est au fond de l’une de ses lettres et il y en a beaucoup mais tu aimes la recherche, je te promets que tu y trouveras plus que ce qui t’intéresse. Marc Henry est souffrant, je ne veux pas le déranger actuellement, bonne chasse

      1. Merci Vincent.

        Tu n’as donc pas pu vérifier par toi-même cette affirmation ?

    2. Voilà qui peut interroger : « Pourrait-on avoir des liens pour vérifier l’exactitude de ces informations plutôt que de croire une information sur parole,  »

      Je vais faire une remarque générale sur les attitudes possibles : croire sur parole ou vérifier ou faut-il ne publier que ce qu’on a soi-même pu vérifier ?

      En un mot, faut-il voir les articles Aimsib comme émanant d’une autorité diffusant une vérité qui serait à croire sur parole, attitude qui est aujourd’hui en passe d’être dépassée même si les vieilles habitudes mentales et émotionnelles ont la vie dure ; ou si, au contraire, on regarde ces publication d’une façon constructive en participant à la recherche autour de ce qui est proposé à notre réflexion même si tout n’est pas démontré.

      Il n’est pas toujours possible de connaitre la vérité immédiatement, surtout sur des affaires récentes comme celles dont il est question ici. Dès 1978 j’avais émis des hypothèses qui me paraissaient très vraisemblables sur les propriétés du vaccin contre la variole. Il faudra attendre 2006 et 2008 pour que les expérimentations sur les singes les confirment. Aurait-il fallu que je taise ces hypothèses en attendant leur confirmation 30 ans plus tard ? J’ai constaté qu’il a fallu attendre très longtemps avant que certains faits soient reconnus et encore, très discrètement.

      De même pour le BCG. Il faudra attendre juillet 2004 pour que la France entérine que les revaccinations BCG n’avaient aucune utilité pratique et que les tests tuberculiniques post BCG ne testaient pas l’immunité contre la tuberculose. On le savait en fait depuis au moins 1970 pour ne pas dire bien avant puisque Basset en parlait dans un ouvrage de 1953. Pourtant, pendant des décennies, les parents français recevaient des courriers du genre « l’immunité de votre enfant sera testée mardi prochain à l’école ! » alors qu’aucun laboratoire de recherche savait le faire !!! Il faudra attendre 2007 pour que les limites du BCG contre la tuberculose commencent enfin à être reconnue et il reste encore à faire …

      Pour les vaccins à ARN la vérité aura du mal à émerger rapidement tant l’affaire est lourde mais il ne devrait pas être interdit d’essayer d’accélérer le processus.

      1. Cher Bernard,

        C’est ce qu’on appelle « noyer le poisson », et c’est plutôt bien fait 🙂

        Même si l’intervention est intéressante, certains faits avancé ici (ou dans la vidéo mentionnée) ne sont pas des théories ou des suppositions qui demandent des vérifications par l’expérimentation ou autre chose (comme le temps), mais sont lié à des présupposés documents qui existent et qui prouvent la véracité d’une affirmation particulière.

        En l’occurrence, quand on parle d’un brevet déposé par un laboratoire responsable d’un vaccin pour un virus apparu en 2019 qui aurait été déposé plusieurs années avant… l’affirmation est extraordinaire et n’a pas besoin d’attendre pour la vérifier, car les auteurs affirment qu’elle est là… sans que personne ne puisse l’apporter.

        C’est quand même ballot 🙂

  9. Après vérification sur le site du Pr Marc Henry, on peut découvrir de nombreux brevets pour différents laboratoires en lien avec des coronavirus, mais rien qui vient étayer comme quoi ce virus précisément aurait fait l’objet d’un brevet par Moderna avant la pandémie.

    L’affirmation reste donc, à mon grand regret, non sourcée.

    1. Les brevets doivent nécessairement exister puisque Moderna poursuit Pfizer et BioNTech pour violation de brevets :
      … « Elle [Moderna] estime que leur vaccin Covid à ARNm , le Comirnaty, viole les brevets qu’elle a déposés de 2010 à 2016 sur sa technologie ARNm.

      La plainte a été déposée devant le tribunal de district américain du Massachusetts et le tribunal régional de Düsseldorf en Allemagne. ​« Nous engageons ces poursuites pour protéger notre plateforme technologique innovante d’ARNm dans laquelle nous avons investi des milliards de dollars en brevets, au cours de la décennie précédant la pandémie de Covid-19 », a déclaré le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, dans le communiqué. »

      https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/covid-moderna-poursuit-pfizer-et-biontech-pour-violation-de-brevet-1783993

      https://investors.modernatx.com/news/news-details/2022/Moderna-Sues-Pfizer-and-BioNTech-for-Infringing-Patents-Central-to-Modernas-Innovative-mRNA-Technology-Platform/default.aspx

      Si quelque lecteur saurait naviguer dans l’univers des brevets aussi bien que le Pr Jean-Bernard Fourtillan, les références ne devraient pas être trop difficiles à retrouver.

    2. Les diapos présentées par le Dr David Martin (Matériel de l’exposé) figurent sous l’article de FranceSoir qui précise dans son chapeau qu’il s’agit de la 3ème Édition du SOMMET COVID, les deux précédentes ayant eu lieu à Rome (2021), et à Marseille (2022)
      https://www.francesoir.fr/societe-sante/dr-david-martin-sars-cov-2-acte-de-guerre-biologique-arme

      La seconde diapo indique « Moderna and BioNTech begin mRNA Vaccine Developpement -2010 – 2018 », ce qui laisse supposer qu’il ne s’agit pas de brevets sur le (corona)virus lui-même, mais bien de brevets sur une approche technologique vaccinale innovante.

      Sur la fabrication du SRAS-COV, s’il y a un brevet déposé en 2002 par l’Université de Chapel Hill en Caroline du Nord cité par le Dr Martin, il y a aussi tous ceux qui avaient été cités par le Pr Jean-Bernard Fourtillan, dont un certain nombre déposés par l’Institut Pasteur, ce qui tend fortement à attester que le SRAS-COV2 serait le résultat d’un bricolage de laboratoire, une chimère, et non un coronavirus d’origine naturelle.

      J’ai retrouvé le Dossier « The Whole Truth Covid-19, Covid19-vaccines » Auguste 20, 2020, dans le WaybackMachine dans lequel figurent les N° des brevets.

      (…) « COVID-19 is an artificial coronavirus made in France by the Institut Pasteur from natural Sars-CoV coronavirus

      Covid-19 is the result of several genetic manipulations of a strain of Coronavirus Sars-CoV, associated with severe acute respiratory syndrome (SARS), resulting from a sample listed under the number 031589, collected from bronchoalveolar washings of Sars infected patients by scientists of Institut Pasteur, before 2003, at the French hospital in Hanoi (Vietnam

      – 1st Step: Sars-CoV-1 was produced bya first patent (2003: European Patent EP1694829 B1 and US Patent US 012.8224A1) from Sars-CoVcollected in Hanoi before 2003
      – 2nd Step: Sars-CoV-2 was a continuation of the first US patentUS 012.8224A1, protected by the second US Patent US 8,243,718B2 (2011), from Sars-CoV-1
      – 3rd Step: Covid-19 was produced from Sars-Cov-2 by inserting into its genome 4 sequences
      of HIV1 (RNA AIDS virus) »
      (…)
      https://web.archive.org/web/20200829114044/http://www.verite-covid19.fr/

      On notera que l’Institut Pasteur n’avait pas déposé plainte pour diffamation contre le Pr Fourtillan, mais seulement assigné en justice le producteur du documentaire HOLD UP, Pierre Barnérias.

      Aucune nouvelle de Jean-Bernard Fourtillan ?????????
      vidéo du 22 avril 2023 (9’22) https://www.dailymotion.com/video/x8kbuzw

      L’ANSM quant à elle, au sujet des soi-disant « essais cliniques sauvages* » se pourvoit en cassation devant le Conseil d’État après que le 2 mars la cour administrative d’appel de Bordeaux (CCA) a annulé le jugement du tribunal administratif de Poitiers
      https://www.egora.fr/actus-pro/faits-divers-justice/79544-essais-cliniques-sauvages-l-ansm-se-pourvoit-en-cassation

      * Les patchs transdermiques contiennent uniquement des hormones naturelles (reproduites par synthèse). Le 6-méthoxy-harmalan identifiée comme l’hormone du jour, de l’éveil et de la conscience, la Valentonine identifiée l’hormone de la nuit et du sommeil sont dérivés de la Mélatonine.
      Doivent-elles être assimilées à des « médicaments »?

  10. L’AIM-SIB peut-elle envisager d’aider la publication de L’IHU de Marseille censurée par le ministre ? Ce serait une première solution pour éviter de retomber dans une obligation vaccinale inutile pour des virus à mutation rapide. Les ESGraves sont démontrés y compris en Sud Corée.

    1. L‘Aimsib est prête à rentrer dans ce débat, évidemment, mais réclame comme toujours la transmission de l’ensemble des données inhérentes à l’étude.

    2. La transmission des données est de fait bloquée par l’ANSM qui a annoncé qu’elle «s’apprête à saisir la justice» et les menaces de sanctions du ministre qui pèsent sur certaines personnes !
      La pression politique est assez évidente…

      Didier Raoult
      @raoult_didier
      C’est nous les gentils !
      Tous les auteurs (dont moi) du preprint qui fait si peur en montrant que l’on pouvait soigner,ont décidé ,par solidarité avec le Pr Lagier menacé par la direction, de retirer le preprint pour ne pas laisser croire à une trahison de sa part et pour protéger les plus jeunes.
      Les auteurs ont en effet été menacés de sanctions en public par Mr Braun,ministre de la santé,au sénat,sans procés,sans défense!!!
      Sous le pretexte que le soin qui a sauvé tant de gens (dont on ne veut pas parler) aurait été un essai et non du soin de qualité.
      Les seuls cobayes sont ceux qui ont été les vaccinés, par un essai illegal du fait de l’ absence de consentement sans contrainte.
      Les soignés et gueris n’ont pas été des cobayes mais des chanceux!
      Je n’ai pas peur, la verité circule et circulera, comptez sur moi!
      8:33 PM · 2 juin 2023
      https://twitter.com/raoult_didier/status/1664701726648160262?cxt=HHwWjMC-ndDZmpouAAAA

      Les données ne seront pas effacées pour autant, et seront difficilement contestables. Didier Raoult s’en explique (pages 212-213) dans son dernier livre « Autobiographie » que l’on vient de me prêter.

      Les données, celles de la totalité des 30 000 cas traités à l’IHU en trois ans ont été saisies de façon exhaustive sous contrôle d’huissiers.
      « Pour l’ensemble de ces cas, la mortalité a été évaluée sur la base des données de l’Insee, qui ne dépendent évidemment pas de nous.
      Les thérapeutiques mises en place pour chaque malade nous ont été données directement par la pharmacie centrale des hôpitaux, donc indépendamment de notre équipe, et deux biostatisticiens se sont chargés de créer la banque de données correspondantes, afin que ces datas soient diponibles et accessibles à tous les scientifiques qui voudraient les consulter.
      … Résultat : la combinaison hydroxychloroquine/azythromycine est associée à une mortalité au moins cinq fois inférieure à celles des autres thérapeutiques…

      En pratique ces données certifiées ne devraient pas pouvoir être remises en cause puisqu’elles n’émanent pas directement de l’IHU, et qu’elles concernent tous les patients qui y sont passés, et non pas un groupe de patients sélectionnés par nous. Les conclusions que nous en tirons pourront toujours faire l’objet de critiques, mais au moins les diffamateurs ne pourront plus nous accuser d’avoir triché ou retenu des données arbitrairement. Ces données sont comparables à celles de la plus grande base de données au monde (2500 études analysées), sur c19early.org »

    1. Merci Lucienne, que j’avais eu la chance d’approcher furtivement lors de manifs à Paris contre l’obligation des 11 vaccins… j’en garde un souvenir aussi bref que chaleureux (il y a avait du monde…)

      Promis, « On lâche rien, on lâche rien…  » comme dit cette chanson de Kaddour*, qui si elle n’a pas fait le tour de la planète (enfin pas encore), exprime notre résistance spontanée contre ce nouvel ordre mondial qui de plus en plus visiblement voudrait s’accaparer, au prétexte d’une identité numérique, de données de santé (vaccinations ?) pour entraver nos libertés

      * https://www.youtube.com/watch?v=mFxdz9z9vgE

      Merci Lucienne, belle luciole de nous avoir éclairés, illuminés par ta présence…

      1. Je n’ai personnellement pas réussi à répondre à Lucienne sur un blog. Je lui ai écrit en message personnel.

  11. Chère Madame,
    Je vous connais à travers l’Aimsib et su ce à quoi vous avez oeuvrez, votre ambition reste intacte pour laisser ainsi un tel message, merci et soyez en paix. Tout plein de caresses pour vous.

  12. @Virginie Joseph « contenu non trouvé »… vous pouvez vérifier si la vidéo est toujours présente? Merci.

  13. Bonjour,

    Aux injectés qui continuent à vouloir croire à l’innocuité des produits qu’ils ont accepté, je ne peux que souhaiter « bonne chance ». La toxicité de ces injections se vérifie à court terme, mais je pense que le pire est à à venir. En effet, certains effets se verront à long et à très long terme, et l’on va voir se multiplier des maladies connues comme le diabète, les allergies, maladies auto-immunes, cancers et autres joyeusetés, mais aussi de nouvelles maladies (tous les organes sont touchés), qui feront d’excellents sujets de thèses pour nos futurs confrères.
    Le sujet est d’autant plus préoccupant, qu’il s’agit d’une toxicité cumulée avec les autres polluants (autres vaccins : 11 injections !, pesticides, OGM, nanoparticules, métaux lourds, nucléaire, junk-food, et surtout pollution électro-magnétique avec l’arrivée de la 5G et de la 6 G . . .). La liste est effrayante et je dois en oublier. On observe déjà un fléchissement de l’espérance de vie, et une augmentation de la mortalité infantile, quant à l’espérance de vie en bonne santé, les résultats commencent à être catastrophiques.
    On a oublié l’exemple du distilbène, et les conséquences sur la descendance pourrait être catastrophique.
    Amitiés
    Rose-Marie Ragot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site est modéré. Ne vous impatientez pas si votre commentaire n'apparaît pas rapidement.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

  • Bernard Guennebaud sur Les virus existent-ils ? (28/05/2024) :

    Pour ma part je ne fais aucune généralisation à d'autres maladies et d'autres pathogènes à part...

  • Pierre sur Les virus existent-ils ? (27/05/2024) :

    Aucune justification !...

  • Brigitte Fau sur Les virus existent-ils ? (27/05/2024) :

    Oui Bernard, Tissot avait vu ce vivant à l'intérieur des cellules qui n'est pas la cause de la mal...

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal