Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Valneva vaccin covid : décevants !

Vaccins à virus inactivé anti-Covid (Valneva et autres)

Pendant que le Ministre français de la Santé -triple vacciné anti-covid donc naturellement très vite contaminé par Omicron- s’en va recopier les ordonnances de notre traitement ambulatoire précoce (*) dénué de toute trace de paracétamol (**), l’Europe s’apprête à accueillir le vaccin Valneva, déjà précommandé en masse malgré une phase d’étude pré-commerciale non publiée, mais business as usual. Pour tous ces vaccins inactivés : adjuvants aluminiques, inconnues sur les chiffres exacts d’effets indésirables graves et de Covid post-vaccinaux. Les études publiées présentées ici pour les vaccins inactivés (chinois, indiens et européens) révèlent une sélection draconienne des volontaires par mise à l’écart de tous les groupes à risques, l’utilisation de groupes témoins exposés à des faux placébos parfaitement actifs,  d’effectifs microscopiques, la parution de résultats réels ridicules, mais on innovera ici : dans une étude, absence totale de Covid dans les deux groupes de personnes âgées !… On prend les mêmes et on recommence, mais comment fait Hélène Banoun pour toujours rester de si bonne humeur malgré des heures passées à étudier une si piètre science ? Bonne lecture.  

 

Résumé

Devant la menace d’un pass vaccinal en France et donc d’une obligation déguisée nombreux sont ceux qui attendent pour se soumettre à l’obligation l’arrivée des vaccins à virus inactivés qui seraient considérés comme plus classiques que les vaccins à ARNm. Sans discuter de l’intérêt actuel des vaccins Covid en général [1], voici les données disponibles actuellement sur ces vaccins inactivés. Il s’agit des vaccins chinois et indiens déjà distribués et du vaccin Valneva pour lequel la Commission Européenne a signé un contrat. Ces vaccins contiennent tous un adjuvant aluminique (et d’autres adjuvants expérimentaux pour certains), les groupes placebo des essais cliniques ont reçu au minimum l’adjuvant aluminium.
Les essais cliniques et l’étude observationnelle publiés montrent une facilitation de l’infection par la Covid-19 juste après les injections (comme ce qui avait été montré dans les essais sur les animaux avec les vaccins inactivés). Les effets indésirables sont nombreux et parfois sévères dans ces essais cliniques, les populations à risque, les enfants et les femmes enceintes n’ont pas ou très peu été testées. Le variant Omicron est résistant au vaccin chinois. L’efficacité annoncée est décevante (autour de 50 à 60%).
Concernant le Valneva aucun essai clinique n’a été publié mais seulement les données de l’essai COV-BOOST qui concerne l’efficacité et la sécurité de différents vaccins en dose de rappel. L’efficacité est mesurée in vitro au laboratoire et non par la capacité des rappels à éviter la Covid chez les vaccinés. Les tests sont conçus pour les vaccins à protéine spike et le Valneva (à virus entier inactivé) donne de mauvais résultats sur l’immunité cellulaire et des résultats comparables aux autres sur la quantité d’anticorps induits. Dans ce COV-BOOST des effets indésirables sont observés pour tous les vaccins en rappel ; pour Valneva il s’agit d’atteinte du foie, d’infarctus du myocarde, de cancers, de désordres rénaux et cardiaques.
Tous les vaccins en rappel semblent faciliter les Covid dans les jours suivants l’injection et Valneva semble plus susceptible de produire cette facilitation que les autres vaccins. Une étude chinoise des modifications biologiques observées après un vaccin inactivé suggère que ces modifications pourraient être le signe précurseur d’effets indésirables observés ultérieurement.

Les vaccins inactivés disponibles ou proche de l’être

Valneva vaccin covid : Quels sont les vaccins disponibles ? 

 

les vaccins chinois Sinopharm (BBIBP), Sinovac (Coronavac), indien (Covaxin) et bientôt certainement franco-autrichien Valneva (VLA2001).

L’aggravation de la maladie et des pathologies pulmonaires ont été montrées avec ce type de vaccin contre les coronavirus.

Voici regroupées ici les analyses de quelques publications sur les vaccins à virus inactivés contre la Covid-19. Ces vaccins vont bientôt arriver en Europe, en effet le Valneva (Valneva VLA2001 COVID-19 Vaccine, R&D France-Autriche, fabrication Royaume Uni et Suède [1bis]  a obtenu la confirmation du contrat avec l’UE le 10 novembre 2021 [2] pour 27 millions de doses pour 2022 et 33 millions pour 2023 avec possibilité de l’adapter aux nouveaux variants. Le fabricant annonce des résultats prometteurs non publiés le 16 décembre 2021.
Les autres vaccins inactivés dont il est question ici sont :

  • Le vaccin chinois de Sinovac Research and Development Co., Ltd (Coronavac),
  • Le vaccin chinois deSinopharm-Biotec (BBIBP-CorV, études sur souches WIV04 et HB02, autres noms = WIV04 et HB02 ),
  • Le vaccin indien (Covaxin, BBV152, Bahrat Biotech).

Il s’agit de souches originelles de 2019 ou possédant la mutation de début 2020 D614G (Covaxin) isolées sur des patients Covid-19, cultivées sur cellules Vero et inactivées par la ß-propriolactone.

On sait qu‘il existe a priori des problèmes de sécurité avec les vaccins inactivés [3] :

  • L’inactivation peut ne pas être complète (cela s’est produit pour un vaccin polio),
  • Un phénomène d’aggravation de la maladie après vaccin inactivé a été montré chez les animaux dans le cas du SARS-CoV-1,
  • Ce type de vaccin provoque aussi une pathologie pulmonaire de type hypersensibilité,
  • L’inactivation peut modifier les antigènes du virus et faire produire des anticorps non efficaces contre le virus vivant circulant.

CoronaVac : l’analyse de l’essai clinique et d’une étude observationnelle.

Concernant le Coronavac de Sinovac, j’ai déjà publié une analyse [4] dont voici le résumé.

Ce vaccin contient de l’aluminium, l’essai est mené avec de l’aluminium dans le groupe placebo, donc sans réel groupe placebo.

L’essai clinique de mauvaise qualité et sur un faible effectif montre déjà des effets indésirables graves ; il ne donne aucune indication sur la protection contre les Covids symptomatiques, ni contre les formes graves, ni contre les décès.

L’étude observationnelle chilienne montre que la première dose de vaccin semble augmenter le risque d’attraper la Covid.
Dans cette étude, 5,5 millions de personnes non vaccinées, 542 000 vaccinées une dose et 4,2 millions vaccinées deux doses ont été observées. L’incidence est calculée en pourcentage des sous-populations étudiées.

Les cas de Covid symptomatiques, d’hospitalisation ou de décès Covid dans les 14 jours suivant une des doses de vaccins sont effacés des calculs d’efficacité. Ces données d’efficacité, déjà très peu convaincantes entre la première et la deuxième dose, sont donc totalement invalidées.

Ces caractéristiques des vaccins à virus inactivés se retrouvent dans les autres produits chinois, indien et franco-autrichien :

Nombre élevé de Covid juste après la vaccination et nombreux effets indésirables (EI), pas d’évaluation de l’efficacité ou de la sécurité chez les patients le plus à risque, ni sur les enfants, ni les femmes enceintes.

La susceptibilité accrue à la Covid juste après l’injection a été attribuée à l’immunosuppression induite par le vaccin. [5]

Valneva vaccin covid : Observations faites

Après commercialisation du vaccin Coronavac en Chine et Mongolie

Les autorités chinoises ont émis des doutes sur l’intérêt des vaccins inactivés : au mois d’avril 2021, le directeur du CDC chinois a admis que ces vaccins n’avaient pas un « niveau de protection très élevé » [6].

La Mongolie a utilisé exclusivement le vaccin chinois à virus inactivé [7], aucun cas de Covid n’a été observé avant le début des vaccinations (mars 2021) par contre, une flambée épidémique a eu lieu juste après [7bis].

Ces éléments confirment la possibilité d’un effet ADE (facilitation de l’infection par les anticorps) important avec ces vaccins inactivés.

Essai clinique du vaccin Sinopharm (un des 2 vaccins à virus inactivé chinois) [8]

Comme dans tous les essais de vaccins inactivés les groupes placebo reçoivent l’adjuvant aluminique, donc ce ne sont pas de vrais placebo. Ils concernent ici des adultes en bonne santé. L’efficacité est mesurée plus de 14 jours après la dose 2 et exclut donc les Covid post vaccinales.
L’efficacité annoncée est de 50% à 65% contre la Covid symptomatique (selon la souche vaccinale injectée).
Trois effets indésirables graves sont attribués au vaccin : une encéphalomyélite (démyélinisation chez un homme de 30 ans), des vomissements chez une femme de 35 ans, une infection grave.

Cette étude regroupe deux essais sur 2 souches différentes (WIV04 et HB02) isolées à Wuhan en 2020 et cultivées sur cellules Vero ; les auteurs appartiennent à l’entreprise chinoise Biotec Chine. Les groupes placebo reçoivent l’adjuvant aluminium qui est inclus dans le vaccin à virus inactivé.

Valneva vaccin covid : Les exclusions de l’étude sont légions

40 382 participants sont inclus aux Emirats arabes unis et à Bahrein, ils n’ont pas été infectés par la Covid ni par le SARS-COV ou le MERS.
Ils ont plus de 18 ans et sont en bonne santé : l’essai n’est donc pas valable pour les enfants ni les patients avec comorbidité.

De nombreux types de patients sont exclus :

  • femmes enceintes ou allaitantes (les femmes doivent prendre un contraceptif si elles sont en âge de procréer),
  • rétablis de la Covid,
  • patient présentant une fièvre supérieure à 37°C,
  • patient présentant un signe d’infection,
  • personnes allergiques,
  • exclusion si histoire familiale de convulsion, épilepsie, encéphalopathie ou maladie mentale,
  • personnes HIV+,
  • personnes présentant une coagulation anormale,
  • existence d’un traitement immunomodulateur,
  • vaccins vivants dans le mois précédent, ni d’autre vaccin dans les 14j précédents,
  • infection Covid-19 après la dose 1,
  • participante qui tombe enceinte,
  • participant avec fièvre supérieure à 39° C, ou bien présentant une réaction allergique après D1.
  • EI grave est observé après D1,
  • autres raisons évaluées par les investigateurs sans plus de précision.

Donc en résumé : toutes les personnes à risque sont exclues !

Comme toujours les cas de Covid confirmés servant à mesurer l’efficacité sont évalués par des experts selon des critères assez subjectifs qui laissent toute latitude d’exclure des cas chez les vaccinés et d’en inclure dans le groupe placebo (voir les détails de la Figure1 du supplément).

Analyse de l’efficacité

Efficacité annoncée à partir de la dose 2 + 14 jours contre les Covid asymptomatiques : 64% et 73% respectivement pour chaque souche, contre les Covid symptomatiques : 50% WIV et 65% HB à D2+14j.
Mais, jusqu’à 20 jours après D1, on n’observe aucune protection avec les 2 souches, et pour la souche WIV aucune protection jusqu’à 40 jour (fig2 full analyse-population).

Le nombre de cas de Covid est faussement similaire dans les 3 groupes (vaccins et placebo) entre D1 et D2 + 14 jours puisque les cas de Covid post-vaccinaux sont systématiquement retranchés des totaux.

  • Chez les plus de 60 ans, aucun cas Covid n’est observé dans les 3 groupes : l’efficacité n’a pas pu être évaluée.
  • Les séropositifs ayant été exclus a priori, il n’y a pas assez de cas pour des statistiques fiables sur les rétablis de la Covid.

Valneva vaccin covid : Analyse de la sécurité

  • Les EI ont été collectés sur 7 jours chez la moitié des participants, puis sur 28 jours et au 31 décembre 2020 : le même nombre d’EI est retrouvé dans chaque groupe.
  • Les EI qui apparaissent chez la même personne après D1 ou D2 ne sont pas comptabilisés.
  • Deux EI graves sont attribués au vaccin pour la souche HB02, il s’agit d’une encéphalomyélite (démyélinisation chez un homme de 30 ans), et de vomissements chez une femme de 35 ans, une infection grave est aussi attribuée au vaccin. Pourtant les personnes fragiles et à risque ont été exclues.
  • Des EI en nombre équivalent sont observés avec le placebo aluminium.

Essai du vaccin inactivé indien [9]

Les mêmes remarques valent ici que précédemment ; l’efficacité annoncée tourne autour des 60% ; ce vaccin semble aussi favoriser les Covid post-vaccinales.

Cinq décès dans le groupe vacciné ne sont pas attribués au vaccin pourtant il s’agit d’EI répertoriés des autres vaccins Covid : hémorragie cérébrale, choc hémorragique, cancer ovarien (pas encore reconnu officiellement comme EIG mais de nombreux médecins ont noté des cancers ou des réactivations de cancer en rémission après vaccination), mort subite cardiaque, et une infection Covid.

Généralités

La souche indienne de 2020 (NIV-2020-770) est adjuvantée avec Algel-IMDG (l’IMDG est une molécule de la classe des imidazoquinoléines, agoniste des TLR 7 et 8, adsorbée sur hydroxyde d’aluminium. Cet agoniste des TLR7/8 est censé induire une réponse immunitaire Th1 [10].
Le groupe placebo reçoit l’Algel sans IMDG, ce n’est donc pas un vrai placebo.
La plupart des participants (adultes de plus de 18 ans) n’ont pas de comorbidité, ou alors stabilisée, et il y a très peu d’obèses.

Valneva vaccin covid : Efficacité

Elle est mesurée sur les PCR positives et/ou les Covid symptomatiques plus de 14 jours après la dose 2.

Contre la Covid symptomatique des plus de 60 ans, elle est annoncée à 68% (le vaccin réduit le risque absolu de Covid de 1,7% à 0,6%). Sur la Covid symptomatique chez les patients avec comorbidité, elle est de 66%, mais calculée sur un faible nombre donc peu significative (le vaccin réduit de 1,5% à 0,5% le risque absolu).

Sur les Covid symptomatiques et asymptomatiques, elle est de 69% (réduction du risque absolu de 1,8% à 0,6%).
Sur la Covid asymptomatique, elle est évaluée sur la base d’un seul test PCR environ 1 mois après la dose 2.

– Seuls 1/3 des participants ont été testés en PCR (Une PCR sur 3 gènes est considérée comme positive si le Ct est inférieur ou égal à 35).
– Un total de 684 cas de Covid sont suspectés (plus de 14j après D2) dont 139 confirmés par PCR, dont 9 sont exclus car ils étaient séropositifs au début de l’essai ou bien ne présentaient qu’un seul symptôme.
– Tous ceux qui présentent une PCR+ entre D1 et D2+14j sont exclus de l’analyse d’efficacité.

Donc 130 cas de Covid seulement sont inclus dans l’analyse d’efficacité : 24 cas sont notifiés dans le groupe vacciné (8471 participants) et 106 dans le groupe placebo (8502 participants). Mais si on s’intéresse au total des cas Covid (quelque soit le temps écoulé après les injections, et concernant ceux recueillis dans les EIs graves : suppl1, table 7) on lit ceci :

  • 16 Covid chez les vaccinés et 34 chez les placebo.
  • Pour la période postérieure à 14 jours après D2 : 16 Covid sévères et symptomatiques : 1 dans le groupe vacciné, et 15 dans le groupe placebo.
  • Donc il y a eu 15 cas de Covid sévères entre D1 et D2+14 dans le groupe vacciné et 19 cas dans le groupe placebo. La période cruciale juste après la vaccination est donc à risque de Covid pour tous.

On notera (comme je l’ai déjà remarqué dans tous les essais de vaccins) la disproportion suspecte de cas observés dans le groupe placebo entre D1 et D2+ 14 jours en comparaison de la période ultérieure qui est pourtant beaucoup plus longue (jusqu’à 12 mois selon les groupes) : 19 cas et 15 cas respectivement, pourquoi la majorité des cas sont-ils observés dans la 1ère période ?

Remarque sur la Table 2

(Comptage des cas de Covid symptomatiques et asymptomatiques) :
Deux populations différentes sont rapportées, on ne sait pas à quoi cela correspond : les dénominateurs sont différents 16973 et 6289, pourquoi, ce n’est pas expliqué !

Analyse des données de sécurité

– 15 décès sont notifiés, aucun n’est relié au vaccin ni au placebo par les investigateurs.
– 6 décès sont dus à la Covid mais on ne sait pas s’il s’agit de vaccinés ou non.
– 5 décès chez des participants ayant reçu le vaccin sont notifiés, ils font suite à une hémorragie cérébrale, un choc hémorragique, un cancer ovarien, une mort subite cardiaque, et 1 covid.
– 10 décès surviennent dans le groupe placebo : une overdose d’alcool, un infarctus du myocarde, un arrêt cardiaque, 5 Covid.
Au total 5 959 EIs sont notifiés chez 3 194 participants.
– 39 EIs graves sont répertoriés dans le groupe vacciné et 60 chez les placebo.
– Chez un participant vacciné, ayant déjà été infecté par le SARS-CoV-2, on note un purpura thrombopénique immunitaire.

Remarque : dans l’essai clinique de phase I [11] de ce vaccin le seul cas de Covid post-vaccinale observé l’a été dans le groupe vacciné.
Les paramètres biologiques concernant les fonctions hépatiques et de régulation de la glycémie sont parfois perturbés chez les participants, observation rejoignant une étude chinoise citée ci-dessous.

Valneva vaccin covid :

  • La seule étude publiée concerne une comparaison de l’immunogénicité des doses de rappel effectuées avec les différents vaccins disponibles (ou dans un avenir proche) sur le marché.
  • Il n’y a pas non plus de vrai placebo puisqu’il s’agit en face du vaccin anti-méningocoque.
  • Valneva ne booste pas l’immunité cellulaire contrairement aux autres vaccins étudiés dans cet essai.
  • Les taux d’anticorps neutralisants induits par le boost Valneva sont plus faibles qu’avec les autres vaccins quelque soit la méthode d’évaluation.
  • Toutes les mesures concernent les anticorps anti-spike seulement, Valneva est un virus entier et on ne mesure pas ici les anticorps dirigés contre les autres épitopes du virus ce qui pourrait désavantager le Valneva.
  • EIG observés avec Valneva : atteinte du foie, infarctus du myocarde, des cancers, des désordres rénaux et cardiaques.
  • Globalement il y a plus d’EIG dans les groupes ayant reçu les rappels anti-Covid que dans le groupe « placebo ».

Il y a plus de cas de Covid chez les participants recevant la dose de rappel (3ème dose) aux vaccins Covid que dans le groupe contrôle ayant reçu le vaccin anti-méningocoque.

Le vaccin Valneva semble plus susceptible de produire cette facilitation que les autres vaccins. Ceci confirme ce qui a été observé chez les animaux avec les vaccins inactivés anti-SARS-CoV-1.

Valneva est proposé par un laboratoire franco-autrichien (VLA2001) est un vaccin « classique » à virus inactivé.

Composition du vaccin

Le virus (est-ce la souche de Wuhan?) 3 souches ont servi à élaborer le vaccin : SARS-CoV-2 Institut Pasteur, France, European Virus Archive Global (EVAG) Italy, Med Uni Vie, Austria [12]) est cultivé sur cellules Vero (cellules recueillies en 1962 sur un rein normal de singe vert africain, elles sont très utilisées pour cultiver des virus [13]), il est ensuite inactivé (ou « tué ») par la beta-propriolactone et adjuvanté avec deux adjuvants, l’hydroxyde d’aluminium et le CpG 1018.
– « Cette association a permis d’obtenir le meilleur taux d’anticorps neutralisants et d’orienter la réponse immune vers une composante cellulaire Th1, plus protectrice…L’aluminium et ses sels sont utilisés de longue date dans les vaccins…, le CpG 1018 est un nouvel adjuvant mis au point par la société Dynavax, qui n’a que récemment été autorisé par la FDA dans la composition du vaccin HEPLISAV-B, aux USA. Une demande d’autorisation de ce vaccin a été examinée par l’EMA, qui a donné un avis favorable le 10 décembre 2020. L’adjuvant CpG 1018 est composé des bases C (cytosine) et G (guanine) que l’on trouve dans l’ADN. Naturellement, les dinucléotides CpG sont rares dans l’ADN humain ; ils sont surtout présents dans l’ADN des bactéries, et ils ont pour effet de provoquer une réponse immune chez les mammifères. Cet effet passe par des récepteurs cellulaires spécifiques (TLR-9) dont l’activation déclenche une réponse dite innée, suivie d’une réponse adaptative au cours de laquelle sont produits les anticorps et les cellules cytotoxiques. Associé au virus inactivé (l’antigène), le CpG 1018 amplifie ainsi la réponse immune en activant préférentiellement les cellules de type CD4+/Th1 associées à un effet protecteur » [14]

Les résultats annoncés par le fabricant (16 décembre 2021 [15]) ne sont pas publiés dans des revues à comité de lecture : ils concernent la capacité à générer des anticorps après 1, 2 ou 3 doses et à neutraliser in vitro un variant omicron après la 3è dose de rappel.

La seule étude publiée concerne l’efficacité et la sécurité de différents vaccins en dose de rappel (booster ou troisième dose), il s’agit de COV-BOOST [16]. Elle concerne des sujets adultes en bonne santé et en petit nombre (plus de 30 ans, 111 dans chaque groupe)
Il s’agit d’étudier les boosters sur des patients vaccinés 2 doses soit avec Astra-Zeneca (plus de 70 jours avant) , soit Pfizer (plus de 80 jours avant) : les boosters sont Pfizer, Astra-Zeneca, Novavax (ou ½ dose), Valneva (ou ½ dose), Janssen, Moderna ou Curevac 1 dose ou ½ dose. Moderna n’est pas testé en ½ dose alors que cela fait partie des recommandations des agences de santé.

Le « placebo » est remplacé par le vaccin conjugué méningocoque quadrivalent (Men ACWY), très réactogène [17].

L’efficacité est mesurée seulement par la capacité à induire des anticorps contre la spike, des anticorps neutralisants in vitro la souche de Wuhan 2019 ou des pseudovirus à base de souche de Wuhan et par la réponse cellulaire (seulement sur 28 jours et par Elispot sur la souche Wuhan et le variant delta et uniquement sur les épitopes de la spike)

La capacité neutralisante est réduite pour le variant delta par rapport à la souche originelle pour tous les types de rappels (3è dose).
D’après les résultats, Valneva ne booste pas l’immunité cellulaire: celle-ci est mesurée sur la spike seulement, Valneva concerne un virus entier et dans cette étude, on ne mesure pas l’efficacité sur les autres épitopes du virus ; les autres vaccins ne concernant que la spike, seule l’efficacité contre les épitopes spike est mesurée ce qui désavantage le Valneva.
C’est le seul vaccin qui ne booste pas l’immunité après 2 doses de Pfizer, il la booste après 2 doses de Astra-Zeneca.
Certains participants sont testés pour la Covid dans leur «communauté», si leur test est positif ils sont retestés dans l’essai : donc dans l’essai on ne teste pas systématiquement les participants pour la Covid, ce qui semble peu sérieux pour un essai de vaccin censé empêcher de contracter la Covid !

Selon le protocole, aucun suivi systématique des cas de Covid ne semble effectué, seule l’immunogénicité est mesurée. Il est précisé que le corrélat de protection n’est pas clairement établi.

Sécurité

Tous les vaccins Covid donnent des effets modérés ou sévères du point de vue local ou systémique dans les 7 premiers jours. Lorsque Pfizer concernait les 2 premières doses, tous les rappels (quelque soit le vaccin) donnent plus d’effets indésirables que le « placebo ».
– Le boost hétérologue peut provoquer plus de réactions indésirables que le boost homologue, d’où l’intérêt de tester les ½ doses. Les auteurs rappellent que les réactions sont plus fortes chez les plus jeunes : cependant, ici seuls les plus de 30 ans sont testés. Et en effet, on note plus d’effets indésirables chez les 30-69 ans que chez les plus âgés, ceux primés par Pfizer ont plus d’EI après un boost hétérologue que les autres. Ceux primés AZ ont plus d’EI ; Moderna est le plus réactogène des vaccins ARNm.

Donc les boost hétérologues donnent plus de réactions locales et systémiques que les schémas homologues.

Entre le début de l’étude et le 19 aout 2021, 1306 EI sont notifiés pour 912 participants. De nombreux EI « d’intérêt spécial » ne sont pas reliés aux vaccins par les investigateurs, par exemple une thrombocytopénie après Pfizer (pourtant cet EI a déjà été signalé dans la pharmacovigilance). De nombreuses lésions rénales aigües sont observés dans tous les groupes. 24 effets indésirables graves sont listés dont 19 dans les groupes boostés par des vaccins Covid contre 5 dans le groupe « placebo ». Pour Valneva, sont observés : une atteinte du foie, un infarctus du myocarde, des cancers, des désordres rénaux et cardiaques.

Pour savoir si l’administration de la 3è dose à plus longue distance des 2 précédentes est plus immunogène, le groupe « placebo » (vacciné avec vaccin méningocoque) va participer à une autre étude et va recevoir la 3è dose plus tard : il y aura donc suppression du groupe placebo !

Évaluation du possible ADE (facilitation de l’infection par les anticorps)

Selon le protocole de l’essai : « Le risque d’ADE n’est pas évalué pour les schémas hétérologues, les participants sont avertis du risque ».
Il semble bien que l’ADE soit pourtant observé dans cet essai si on prend la peine d’examiner les résultats en détail.

  • On lit dans le texte de l’article (et dans la légende du tableau 4, page 11) que les cas de Covid dans les 14 jours après la dose 3 sont exclus de la prise en compte des effets indésirables graves, donc il y en a eu : en effet, 6 cas de Covid sont pourtant signalés dans les 14 jours après la dose de rappel. On peut supposer qu’il s’agit de Covid symptomatiques (« grade » 1 ou 2), page 11, table 4 : 6 cas de Covid dont 5 chez les vaccinés et un dans le groupe contrôle (vaccinés au vaccin anti-méningocoque), dans les 14 jours. C’est donc bien une facilitation de l’infection après le vaccin.
  • Pour la période suivante (entre 17 et 66 jours après la troisième dose, page 13 du supplément 1 Table 5): 21 cas de Covid sont observés au total dont 8 dans le groupe contrôle et 13 (62%) dans les groupes boostés aux vaccins Covid (dont 8 -38%- dans les boostés au Valneva) ; dans cette seconde période aussi il y a donc plus de Covids chez les boostés aux vaccins Covid que dans le groupe contrôle ayant reçu le vaccin anti-méningocoque.

Et le vaccin Valneva semble plus susceptible de produire cette facilitation que les autres vaccins. Tout ceci ne nous dit pas combien de « cas » (c’est à dire positifs en PCR) ont été comptabilisés dans chaque groupe. Ceci confirme ce qui a été observé chez les animaux avec les vaccins inactivés anti-SARS-CoV-1.

Résistance du variant Omicron au vaccin inactivé chinois [18]

Le variant Omicron résiste à la neutralisation des anticorps produits par la 3è dose de vaccin à virus inactivé chinois BBIBP-CorV : la neutralisation est réduite de 20 fois en comparaison de la souche sauvage. Pourtant les anticorps totaux contre la souche originelle de Wuhan sont très augmentés après le booster ; il n’y a donc aucune corrélation entre les anticorps totaux contre la souche sauvage et le pouvoir de neutralisation du variant omicron.
Ceci est confirmé par une équipe internationale [19] et une autre équipe chinoise [20].

En testant la sensibilité à la neutralisation de différents variants (y compris Omicron) sur des sérums provenant de 25 personnes ayant reçu le vaccin Pfizer et de 25 personnes ayant reçu le vaccin Coronavac, seuls 20 % et 24 % des personnes ayant reçu le vaccin Pfizer avaient des anticorps neutralisants détectables contre deux variants d’Omicron, respectivement. Aucun des receveurs de Coronavac n’avait de titres d’anticorps neutralisants détectables contre les isolats d’Omicron.

Essai clinique sur la troisième dose de vaccin inactivé Coronavac [21]

L’étude concerne exclusivement la production d’anticorps neutralisants (aucune étude d’efficacité n’a pu être menée sur la protection vis à vis de l’infection car aucun cas de Covid n’a été observé pendant toute l’étude sur les 600 participants).
On note que le vaccin induit plus d’anticorps si l’intervalle entre D2 et D3 est de 8 mois plutôt que de 2 mois.

Raccourcir l’intervalle diminue donc la réponse en anticorps neutralisants. C’est pourtant actuellement la recommandation des autorités en Europe concernant le rappel avec les vaccins à ARNm.

Il faut consulter le matériel supplémentaire pour constater qu’il y a plus d’effets indésirables graves (EIG) dans les groupes vaccinés que dans le groupe placebo (qui n’en est pas vraiment un puisque les placebo reçoivent l’adjuvant aluminium) et ceci sans compter les participants exclus de l’essai sans explication.

  • Chez les plus de 60 ans, sont rapportés 22 EIG sur 300 vaccinés (7,3%) contre 2 sur les 49 participants du groupe placebo (4%), il s’agit de cancers, AVC, problèmes pulmonaires et cardiaques.
  • Chez les participants âgés de 18 à 59 ans sont notifiés 9 EIG chez les vaccinés -480 participants- (dont1 hépatite auto-immune, 1 fracture hanche, un tératome, un léiomyome utérin, une gastrite érosive, 1 avortement, 1 fracture de la main, une lésion des ongles) et 0 dans le groupe placebo -120 participants.

Le vaccin inactivé reproduit la maladie Covid-19 d’après une publication chinoise très complète [22]

Une étude chinoise des modifications biologiques observées après un vaccin inactivé suggère que ces modifications pourraient être le signe précurseur d’effets indésirables observés ultérieurement. Cette étude concerne le vaccin inactivé Sinopharm décrit plus haut. Ces modifications du métabolisme général et de l’état du système immunitaire après vaccination par un virus inactivé chez des sujets jeunes et en bonne santé laissent supposer qu’elles seraient plus sévères chez des sujets âgés et/ou atteints de comorbidités.

Il s’agit de paramètres liés au diabète, au dysfonctionnement rénal, au métabolisme du cholestérol, aux problèmes de coagulation, au déséquilibre électrolytique, de la même manière que si les volontaires avaient été victimes d’une infection Covid-19.

Les virus désactivés portent à leur surface la protéine spike donc forcément interagissent avec le récepteur cellulaire ACE2. Mais comme la quantité de spike est limitée  (puisque le virus ne se réplique pas) on peut s’attendre à moins d’effets indésirables dus à la spike qu’avec des vaccins ARNm pour lesquels la quantité de spike n’est pas limitée a priori. À moins que l’inactivation ne soit pas complète ? Ou que le génome du virus inactivé s’intègre chez certaines personnes dans leur génome et que ces personnes soient capables de synthétiser de la spike ?

Détails de l’étude

Des sujets jeunes (35 ans de moyenne d’âge, de 18 à 60 ans en excluant les femmes enceintes ou allaitantes) et en bonne santé ont été suivis pour différents paramètres biologiques pendant 3 mois après la première injection : ils ont reçu 2 doses à 14 jours d’intervalle ou à 28 jours selon les cohortes.
Les résultats indiquent que la vaccination, en plus de stimuler la génération d’anticorps neutralisants, a également influencé divers paramètres biologiques, y compris ceux liés au diabète, au dysfonctionnement rénal, au métabolisme du cholestérol, aux problèmes de coagulation, au déséquilibre électrolytique, de la même manière que si les volontaires avaient été victimes d’une infection Covid-19 (altérations importantes de l’hémoglobine A1c, des taux sériques de sodium et de potassium, des profils de coagulation et des fonctions rénales).

Le taux d’anticorps neutralisants était toujours plus bas quelque soit le moment du dosage (entre 28 et 90 jours après injection) que chez les convalescents. Au bout de 90 jours, on ne détectait presque plus d’anticorps neutralisants.

Les personnes ayant eu une primo infection avant le vaccin ne présentaient pas d’augmentation des anticorps neutralisants après vaccination (contrairement à ce qui est observé avec tous les autres types de vaccins).

La vaccination, tout en réduisant la capacité antivirale générale d’une personne, améliorait la fonction immunitaire adaptative spécifiquement contre le SRAS-CoV-2.
Les auteurs ont étudié la corrélation entre les titres d’anticorps neutralisants et les réponses inflammatoires mesurées par l’expression génique moyenne des gènes associés à l’inflammation.

Les résultats suggèrent que les modifications de la réponse immunitaire et la protection immunitaire adaptative du vaccin (mesurée par le taux d’anticorps) ne semblent pas être fortement corrélées.
Ceci pourrait remettre en cause la nécessité d’obtenir une forte réponse inflammatoire pour induire une vaccination efficace en terme de production d’anticorps.

Valneva vaccin covid :  Conclusion

Les vaccins à virus inactivés semblent peu efficaces, toxiques et plus susceptibles de provoquer la facilitation de la Covid que les autres vaccins anti-Covid, que ce soit en primo-injection ou en dose de rappel hétérologue. Les nouveaux variants (donc omicron) pourraient échapper à la faible protection qu’ils induisent.
La toxicité des vaccins inactivés telle qu’elle est mise en évidence dans ces essais pose un problème théorique : les virus désactivés portent à leur surface la spike donc forcément interagissent avec le récepteur cellulaire ACE2, ce qui peut induire des effets indésirables [23]. Mais comme la quantité de spike est limitée (puisque le virus ne se réplique pas car inactivé), on peut s’attendre à moins d’effets indésirables dus à la spike. À moins que l’inactivation ne soit pas complète? Ou que le génome du virus inactivé s’intègre chez certaines personnes dans leur génome et que ces personnes se mettent à synthétiser de la spike ?

Hélène Banoun
Janvier 2022

 

 

 

Notes et sources
[*] https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2021/07/04/traitement-de-ville-de-la-covid-19-reactualisation-de-juillet-2021/
[**] https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2021/08/22/pas-de-paracetamol-dans-la-covid-erreur-therapeutique-majeure/
[1] voir la note récente sur la non justification scientifique du pass vaccinal : https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2021/12/25/refutation-des-arguments-scientifiques-justifiant-le-passe-vaccinal/
[1bis] https://valneva.com/research-development/covid-19-vla2001/?lang=fr
[2] https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/ip_21_5784
[3] COVID-19 Vaccine Platforms: Challenges and Safety Contemplations https://www.mdpi.com/2076-393X/9/10/1196 octobre 2021
[4] Les vaccins à virus inactivés, une solution? https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2021/08/01/les-vaccins-a-virus-inactive-une-solution/ août 2021
[5] https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.02.01.21250957v1.full.pdf Rapid response to :Covid-19: Stronger warnings are needed to curb socialising after vaccination, say doctors and behavioural scientists, BMJ 2021; 372 doi: https://doi.org/10.1136/bmj.n783  (Published 19 March 2021)
[6] https://www.lemonde.fr/international/article/2021/04/11/la-chine-emet-des-doutes-sur-l-efficacite-de-ses-propres-vaccins_6076395_3210.html
[7] (https://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/vaccination-anti-covid-en-mongolie-l-ombre-grandissante-de-la-chine-sur-les-steppes_2154095.html
[7bis] https://ourworldindata.org/covid-vaccinations
[8] Effect of 2 Inactivated SARS-CoV-2 Vaccines on Symptomatic COVID-19 Infection in Adults A Randomized Clinical Trial https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2780562 May 26, 2021.
[9] Efficacy, safety, and lot-to-lot immunogenicity of an inactivated SARS-CoV-2 vaccine (BBV152): interim results of a randomised, double-blind, controlled, phase 3 trial https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)02000-6/fulltext
[10] https://www.cell.com/iscience/pdf/S2589-0042(21)00266-2.pdf
[11] A Phase 1: Safety and Immunogenicity Trial of an Inactivated SARS-CoV-2 Vaccine- BBV152 https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(20)30942-7/fulltext
[12] https://valneva.com/wpcontent/uploads/2020/05/2020-05-27VLA2001_Covid-19_vaccine-development_StifelConference_FINAL-1.pdf
[13] https://www.atcc.org/products/ccl-81
[14] https://www.mesvaccins.net/web/news/16946-le-laboratoire-francais-valneva-annonce-les-premiers-resultats-d-un-vaccin-anti-covid-19-classique-mais-utilisant-un-nouvel-adjuvant
[15]  https://valneva.com/press-release/valneva-announces-positive-homologous-booster-data-for-inactivated-adjuvanted-covid-19-vaccine-candidate-vla2001/?lang=fr
[16] Safety and immunogenicity of seven COVID-19 vaccines as a third dose (booster) following two doses of ChAdOx1 nCov-19 or BNT162b2 in the UK (COV-BOOST): a blinded, multicentre, randomised, controlled, phase 2 trial, December 2, 2021 https://doi.org/10.1016/S0140-6736(21)02717-3
[17] Souligné dans le JAMA 22 février 2021, Placebo—the Unknown Variable in a Controlled Trial
Maryanne Demasi, PhD1; Tom Jefferson, MD2
https://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/article-abstract/2776287
[18] Pseudotyped SARS-CoV-2 Omicron variant exhibits significant escape from neutralization induced by a third booster dose of vaccination https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.12.17.21267961v1
[19] SARS-CoV-2 Omicron spike mediated immune escape, infectivity and cell-cell fusion https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2021.12.17.473248v2
[20] Lu L, Mok BWY, Chen L, et al. Neutralization of SARS-CoV-2 Omicron variant by sera from BNT162b2 or Coronavac vaccine recipients. medRxiv 2021, posted 14 December. https://doi.org/10.1101/2021.12.13.21267668
[21] Immunogenicity and safety of a third dose of CoronaVac, and immune persistence of a two-dose schedule, in healthy adults: interim results from two single-centre, double-blind, randomised, placebo-controlled phase 2 clinical trials
https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(21)00681-2/fulltext
[22] Comprehensive investigations revealed consistent pathophysiological alterations after vaccination with COVID-19 vaccines https://www.nature.com/articles/s41421-021-00329-3
[23] voir https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/jean-marc-sabatier-partie-2, Vaccination des enfants, rappels et maladies auto-immunes : analyse de Jean-Marc Sabatier (directeur de recherches CNRS)- Partie 2.

85 Responses

  1. Conclusion: les nonvaxx qui ont résisté jusqu’ici auraient bien tort de se précipiter sur des vaccins non ARNm, apparemment tout aussi ridicules et dangereux que leurs aînés.
    Là, je m’adresse à Vincent (que j’aime bien…):
    Tu as publié sur vk une vidéo bien trop courte où tu parles de la collusion des grands groupes médiatiques avec l’industrie pharmaceutique:
    https://vk.com/video665557322_456239989
    Mais à la fin, tu lances une bombe: les vaxxinés entre 10 et 59 ans meurent deux fois plus (toutes causes confondues) que les non vaxxinés dans la même tranche d’âge.
    Pourrais-tu nous montrer la source du document anglais que tu présentes, et donner le lien pour l’intégralité de ta vidéo, s’il y a une suite?
    Merci, et toutes mes amitiés.
    Pour le plaisir: voici les préoccupations urgentes du vice président de l’assemblée au moment où on vote la fin des libertés des français:
    https://www.businessbourse.com/2022/01/15/completement-hors-sol-quel-scandale-le-vice-president-de-lassemblee-nationale-se-moque-de-nos-libertes-et-entre-deux-questions-alors-tas-du-champagne-au-frais/
    Enfin, un bon conseil: suivez Alexis Cossette chaque semaine pour avoir une vue plus globale de l’escroquerie covid:
    https://www.infovf.com/video/trump-grande-manoeuvre–11578.html

    1. Bonjour Pierre Henri,

      La vidéo dont tu parles est celle du doctothon, donc 3 min.
      Je présenterai probablement cette histoire de collusion groupes pharmaceutiques et médiatiques lors du CSI du 27 Janvier. Nous travaillons à un article de fond concernant la seconde partie de tes interrogations, on te tiens au courant à bientôt

      1. Bravo, cher Dr V.R., ça, c’est de l’info :
        a) en DÉCÈS, paramètre bien trop ‘’ROBUSTE » pour les épidémiologues tout-venant ;
        b) mais surtout TOUTES CAUSES confondues, spécification toujours évitée car elle discrédite TOUS LES VACCINS [le DTCoq de Bill Gates multiplie par 10 cette mortatité en Guinée-Bissau (Mogensen sw & al & Aabi p 2017)].

  2. Tandis que nos députés et sénateurs donnent leur avis (godillotement positif) sur l’intérêt du pass vaccinal (pourquoi ne pas demander son avis au syndicat des éboueurs, aussi?), en Grande Bretagne:
    « Clive Six, ex “Monsieur Vaccin” du gouvernement de Boris Johnson, semble ne plus être convaincu par la vaccination. Dans une interview accordée à la presse britannique et largement reprise dans les médias ce 9 janvier 2022, il exige la fin de la vaccination de masse et demande que le Covid soit traité comme une grippe »:
    https://resistance-mondiale.com/coup-de-theatre-au-royaume-uni-lex-monsieur-vaccin-se-revolte-et-exige-la-fin-de-la-vaccination-de-masse:

    Apres le brexit, voici donc le covidexit.
    Bienheureux britanniques qui ne sont plus soumis aux diktats bruxellois (eux aussi en pleine évolution), et qui parviennent à s’extirper de l’idéologie mortifère.
    Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà! (en effet, l’Espagne est aussi en pleine révolution sur le sujet, bravo l’unité européenne!). Merci Blaise Pascal, pour cette pensée d’actualité.
    Nos députés et sénateurs vont bientôt passer pour des clowns aux yeux du monde: ils foncent droit devant tandis que tout le monde s’arrête.
    La libération est proche, mes amis! Ouvrez les prisons pour les traitres et les asiles pour nos ministre députés et sénateurs incultes!
    Un dernier mot amusant: le pass sanitaire n’est plus obligatoire sur les bateaux de croisière…

  3. Je sais, j’abuse, mais ceci est très important (on peut l’insérer plus tard):
    -L’excellente méthodologie du réseau historique Sentinelles est passée sous silence depuis 1 an ½
    -Ces données confirment celles du rapport de l’ATIH sur l’importance exagérée accordée à l’épidémie de Covid-19 en France en 2020 et 2021.
    -1 an et demi de Covid19 (656 636 cas) ont fait moins de cas que la grippe saisonnière 2018-2019 en seulement 6 mois (1 618 166 cas de syndromes grippaux soit 828 501 grippes à influenza virus).
    https://lesakerfrancophone.fr/des-donnees-sur-lepidemie-de-covid-par-le-reseau-sentinelle
    C’était bien une grippette surexploitée par l’industrie pharmaceutique et nos gouvernant stipendiés par icelle, et qui ne doit ses morts qu’à l’interdiction de traitement…
    C’est par où, la sortie?
    Autre point capital: la patrie d’Adolf Hitler rend le vaxxin obligatoire pour tous les adultes. Ca y est, ils ont franchi le pas.
    https://www.businessbourse.com/2022/01/17/covid-19-lautriche-rend-la-vaccination-obligatoire-pour-tous-les-adultes/

  4. Lu dans Medscape (si on peut citer ce site médical) :

    « Concernant la tolérance du vaccin Novavax, après la première dose, le taux d’événements indésirables (EI) locaux était de 57,6 % avec le vaccin, contre 17,9 % avec le placebo, et de 79,6 % avec le vaccin, contre 16,4 % avec le placebo après la seconde dose.
    Le taux d’EI systémiques (céphalées, douleur musculaire et fatigue de grade 1/2) était de 45,7 % avec le vaccin, contre 36,3 % avec le placebo après la première dose et de 64,0 % avec le vaccin contre 30,0 % avec le placebo après la seconde injection.
    Les taux d’EI graves étaient de 0,5 % dans chaque groupe. »

    Le placébo n’est pas un vrai placébo.

  5. Bonsoir, merci a toustes,

    Le patron de Pfizer au Figaro: «Nous allons bientôt reprendre une vie normale»

    https://www.lefigaro.fr/societes/le-patron-de-pfizer-au-figaro-nous-allons-bientot-reprendre-une-vie-normale-20220116

    Albert Bourla, PDG de Pfizer sur BFM : « j’aimerais dire aux gens qui ont peur du vaccin de ne pas se laisser submerger par la peur et d’utiliser l’amour pour surmonter la peur car chez l’humain le seul sentiment qui soit plus fort que la peur c’est l’amour »

    Il doit en connaître un rayon sur l’Amour, ce clown, lui qui participe a l’empoisonnement de milliers de personnes. Comment est il possible d’être aussi abject!

    Bien a vous,

    1. Dans les temps anciens, où la médecine remplissait ses fonctions, on observait les vertus des plantes et les connaissances empiriques des anciens pour trouver une substance efficace et reconnue, réputée sans danger.
      Mais voilà: ça rapportait peanuts car ce n’était pas souvent brevetable. Quand elles étaient longuement étudiées, on les mettait sur le marché, mais très vite elles passaient dans le domaine public car 20 ans s’étaient écoulés.
      Aujourd’hui, on bricole des molécules de toutes sortes, par milliers,on les brevete, et seulement alors on se demande à quoi elles pourraient bien servir, et si l’une d’elle semble prometteuse, on se précipite pour la mettre sur le marché sans le moindre recul.
      Il y a bien longtemps, j’avais décidé de ne plus utiliser de molécules avant 5 ans, et plus tard avant dix ans. Ce qui m’a évité d’utiliser la plupart des substances qui ont fait scandale ensuite.
      Ca me parait toujours une décision sage.

      1. @ Dr. Pierre-Henri Bredontiot 18/01 8h41.

        Bonjour.

        Effectivement, la recherche actuelle ne commence qu’avec la « brevetabilité » du résultat et cela dans quasiment tous les domaines.
        Votre remarque fait écho à ce que j’appelai les tests en « Triple Aveugle », l’industriel ne sachant pas à l’avance à quoi pourrai bien servir sa molécule, si ce n’est à rassurer les actionnaires.

        Cordialement.

  6. Céline, ancienne infirmière.
    Bonsoir, en tant qu’ancienne infirmière, je suis sollicitée par mes proches ou moins proches lorsqu’ils attrapent la covid, et particulièrement depuis quelques mois, puisque nous sommes nombreux à l’attraper. et qu’on laisse les gens seul face à la maladie…
    Lectrice assidue depuis bientôt 2 ans de tous les articles publiés sur le site de l’AIMSIB, je leur conseil un petit protocole, qui, je crois est le même que les vilains soignants complotistes bénévoles de covi soin, à savoir: de la vitamine, C, D du zinc, que se soit préventivement ou en curatif, et, en cas de covid, de ne pas prendre de paracétamol (qui en résumé favorise les coagulations intravasculaires disséminées, agravant du coup un mécanisme déjà initié par la protéïne spike), et de préférer, si céphalées importantes, fièvre ou douleurs mal tolérées, l’aspirine. Cette dernière ayant le double avantage d’être anti-inflammatoire et de fluidifier le sang. Mais elle est également immunodépressive , du coup, je ne conseille l’aspirine aux gens que s’ils ont des symptômes mal supportés.
    Je souhaite avoir vos avis et conseils pour confirmer ou infirmer ou, ajuster ce protocole. Il m’est fort inconfortable d’avoir à conseiller des gens d’une façon tout à fait empirique. Mais, on ne nous laisse pas le choix…
    Et pourtant, force m’est de constater qu’à chaque fois que les gens qui me sollicitent arrêtent le paracétamol et passent à ‘aspirine, en environ 12 heures , ils se sentent clairement mieux.
    Merci de me faire part de vos connaissances et expériences. Il me semble qu’au delà du cas particulier de chacun face à la maladie, , plus les gens sauront comment se soigner, et du coup avoir moins peur, plus leurs esprit logique et critique pourra reprendre vie.
    Merci pour toute l’énergie que les uns et les autres mobilisez.

    1. Céline,

      Médecins braves coeurs,

      https://www.aimsib.org/2021/07/04/traitement-de-ville-de-la-covid-19-reactualisation-de-juillet-2021/

      _________________________________________

      A confirmer avec votre homéo,

      Violette, personne, 🙂

      Argent colloïdal, un bouchon, matin et soir. Gratouilles = avec pipette dans les narines, inspirez fort. Fond de gorge aussi.
      Vitamine C
      Vitamine D
      Propolis.
      Tisane de thym.
      Huiles essentielles de ravintsara, thym thujanol, eucalyptus radié. 2 gouttes de chaque, mélangées a de l’huile de noisette. Masser au niveau du sternum. Vous pouvez aussi faire comme nos mamies, en inhalation.
      Huile essentielle de gaulthérie pour maux de tête.
      Huile essentielle de tea tre pour maux de gorge.

      Bien a vous,

  7. Je ne comprends pas les gens.
    Ils ont tous entendu parler des Guidestones de Georgie qui affichent depuis 40 ans en huit langues qu’il faut ramener la population mondiale à 500 millions.
    Ils ont tous entendu Bill Gates dire que les progrès de la médecine et de la vaccination ne pourront pas réduire la population de plus de 15%, en le déplorant.
    Les plus avertis connaissent les prédictions de cet institut américain qui prévoit 50 à 80% de réduction de la population en 2025.
    https://www.profession-gendarme.com/lorganisme-deagel-prevoit-la-depopulation-mondiale-massive-de-50-a-80-dici-2025/
    Et pourtant, ils foncent se faire piquer…
    Mais comment croient-ils qu’on va s’y prendre pour tuer 4 à 7 milliards de personnes?
    Avec un lance-pierre?
    On peut quand même prendre un peu au sérieux Luc Montagnier, qui disait en Août:
    »il n y a aucun espoir et aucun traitement possible pour ceux qui ont déjà été vaccinés. Nous devons être prêts à incinérer les corps ».
    https://www.profession-gendarme.com/les-predictions-mortelles-du-professeur-luc-montagnier-sur-les-vaccines/

    1. Dr. Pierre-henri Bredontiot, je pense qu’ils sont plus malins.

      « Ils ont déjà préparé la prochaine pandémie » nous avertit Kieran Morrissey, ingénieur chimiste d’un hôpital universitaire de Dublin. Il site un article de 2017 écrit par deux scientifiques italiens, Antonietta Gatti et Stefano Montanari, chargés de tester les vaccins en général (44) depuis 2004. Ils s’étaient aperçus que des corps étrangers, sous forme de nanoparticules inorganiques, des métaux lourds comme le plomb, de tailles allant de 100 nm à 10 microns, s’y trouvaient alors que non déclarés par les fabricants. Ces vaccins ne pouvaient que provoquer des réactions immunitaires, soignées par d’autres vaccins. Un véritable cercle vicieux. Selon Bill Gates et k’OMS la prochaine pandémie viendrait du virus Marburg. Un test PCR est même déjà prêt pour le discerner. Il se propagerait par les chauves-souris de façon asymptomatique comme les media avaient déjà essayé de nous le faire croire avec le covid. Pourtant, une personne sans symptôme, ne peut pas transmettre un virus. Un nouveau vaccin, le Rivax qui contient de la ricine, est sensé protéger les gens. Pourtant la ricine est une substance toxique comme celle utilisée lors des attentats dans le métro à Tokyo en 1995. Sachant que les vaccins covid ont pour conséquence de nombreuses thromboses et fièvres hémorragiques (ou augmentations de la perméabilité des vaisseaux sanguins), ne cherchera-t-on pas là à les mettre sur le dos du virus Marburg ? On proposera alors le vaccin Rivax à toute la population qui pensera échapper à ces effets indésirables. Mais la ricine ne fera qu’empirer leur cas (voir sur https://www.lewrockwell.com/). Le Dr Petrella, gynécologue italien, est du même avis : « Attention, la prochaine fausse pandémie arrive ; elle est appelée Marburg et l’OMS en parle déjà. Il s’agit d’une fièvre hémorragique similaire à celle du virus Ebola. Elle présentera les effets indésirables des vaccins covid actuels (microembolie, embolie diffuse, thrombose), mais on les mettra sur le compte du virus Marburg. Le test PCR pour le Marburg est déjà créé afin de lancer l’idée d’une nouvelle pandémie. Un vaccin contre le Marburg suivra composé de ricine (elle bloque la synthèse des protéines dans les cellules, empêchant un être humain de produire des anticorps qui ne sont constitués que de protéines, et ainsi le faire mourir en une semaine d’une simple grippe. Il suffit de 15 milligrammes pour tuer un homme de 75 kilos. Il faut éviter de se faire vacciner, même si cela entraîne une perte d’emploi et aux enfants de ne plus aller à l’école. Il en va de la vie de chacun. »
      https://odysee.com/@Lachainedepartage:6/La-prochaine-vraie-fausse-pand%C3%A9mie-arrive-…Hd-720:6

      1. Est ce que le comite scientifique et medical de l’AIMSIB pourrait se reveiller pour limiter les enormites qui sont publiees ici sans la moindre contradiction ?

      2. Le principe consiste à ce que toutes les contradictions soient levées par les blogueurs, pas par les modérateurs. Si quelque chose vous agace, exprimez-vous…

      3. à Gilles

        Actuellement, « les vaccinés sont plus infectés que les non-vaccinés » constate Didier Raoult :
        https://www.youtube.com/watch?v=TKwox82_Utg
        18 mensonges contre Raoult :
        https://odysee.com/@Roms17:d/18-mensonges-contre-Didier-Raoult—Idriss-Aberkane:9

        On sait aussi que de nombreux effets indésirables ne sont pas déclarés après ces vaccinations. Parmi ceux déclarés, on a effectivement des problèmes de sang qui coagule, comme ici au Brésil :
        https://t.me/nastikatube/23113

        Bill Gates, l’OMS s’attendent bien à une nouvelle pandémie !
        https://www.lefigaro.fr/flash-eco/bill-gates-se-preparer-a-la-prochaine-pandemie-comme-on-prepare-une-guerre-20210127
        Même le premier ministre français l’évoque : « il y aura un horrible virus qui va changer l’Election 2022 présidentielle, il faut s’y préparer »
        https://twitter.com/Yoann_IV/status/1481950941037408265?s=20
        Ce virus Marburg s’est déjà montré en Chine :
        https://notaakhirzaman.com/9154/

        La thèse développée par Lise est plausible si effectivement certains lots des vaccins ARNm entrainent les gens à la mort, dans les 3 ans qui viennent, par perte de leur immunité. On connait aussi les intentions d’une certaine élite de vouloir dépeupler… Il faut donc qu’elle trouve un moyen d’expliquer cette hécatombe sans que les gens l’accusent. L’histoire récente nous a démontré que cette élite n’hésite pas à mentir pour atteindre ses buts (notamment avec la guerre en Afghanistan, en Irak, en Syrie ou en Ukraine).

        Je lisais le commentaire de Paul sur Tor (censuré par l’AIMSIB) sur les tennismen en Australie. Martine Gardénal, ancien médecin de l’équipe de France, confirme que les vaccins covid ont un impact sur les sportifs : une grande fatigabilité, une perte de puissance….
        https://t.me/trottasilvano/17515?single

        Les Amish qui n’ont pas confiné, ni imposé un masque, ne se sont pas fait vacciner, ont maintenant une immunité collective sans avoir eu plus de morts ! Un exemple à suivre !
        https://odysee.com/@LeLibrePenseur.org:2/Amish-Covid:5

      4. A quoi sert le comite scientifique ?
        Ne vous sentez vous pas un tout petit peu responsable lorsque ce genre d’ineptie sont repetees a longueur de commentaires sans la moindre contradiction ? A moins peut etre que vous y souscriviez ?

      5. On attendait du génial Gilles qu’il utilise son esprit de contradiction pour contrecarrer les méchants complotistes qui semblent pulluler sur ce site. C’est avec tristesse et une grande déception que l’on s’aperçoit qu’il n’est même pas capable d’aligner plus de deux lignes d’explication ! On ne peut que l’accueillir de la même manière que Macron au Parlement Européen !
        https://twitter.com/CNEWS/status/1483746992996114435

        Car il aurait pu parler des nano-routeurs dans le vaccin CoqueVide de Pfizer ! Et se demander ce qu’ils foutent là !
        http://xochipelli.fr/2022/01/nouvelles-des-brigades-anti-graphene-janvier-2022/#011901

        Et s’offusquer « des mesures discriminatoires qui ne sont proportionnées ni à la situation sanitaire, ni à aucune nuisance suscitée par des non-vaccinés ». C’est du moins ce qu’en pense Jean Mizrahi
        https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/jean-mizrahi

        1. La situation actuelle n’est plus exceptionnelle, elle ne justifie donc pas une entrave au fonctionnement normal de la société française, et encore moins une remise en cause des principes défendus par la Constitution
        Bien que cela puisse sembler contre-intuitif compte tenu de l’omniprésence médiatique de l’épidémie de SARS-CoV2 (ou COVID-19) et compte tenu des déclarations très fréquentes du gouvernement sur la situation, la crise sanitaire actuelle n’a plus rien d’exceptionnel :
        (i) La phase actuelle de l’épidémie est moins critique qu’une phase habituelle de grippe hivernale et est de surcroit en phase de régression
        (ii) La mortalité du SARS-CoV2 en France est du même ordre que celle de la grippe de Hong Kong en 1969, toutes choses égales par ailleurs
        (iii) La mortalité en France toutes causes confondues, après une situation anormale en 2020 et au début de 2021, est revenue à la normale au second semestre 2021 (iv) La surcharge des hôpitaux est dans des proportions habituelles par rapport à une année d’épidémie grippale ordinaire

        2. Le pass vaccinal n’a aucune valeur en termes de santé
        (i) Le vaccin ne permet pas de limiter la circulation du virus, il pourrait même être un facteur d’accélération
        (ii) Le pass vaccinal n’améliore pas la protection des plus fragiles par rapport à ce que le pass sanitaire a pu accomplir et discrimine des personnes qui ne sont pas fragiles
        (iii) En interdisant aux personnes non vaccinées de pratiquer leur sport habituel dans un organisme collectif, le pass vaccinal va à l’encontre d’une démarche à vocation sanitaire

        3. Ce projet détourne les lois en vigueur qui protègent le patient
        (i) Les données de l’OMS et de l’Agence Européenne du Médicament montrent que la vaccination contre le SARS-CoV2 est génératrice effets indésirables anormaux
        (ii) Dans ce contexte, le libre consentement doit s’imposer avant qu’un recul suffisant ait été acquis sur ces produits
        (iii) Le mécanisme de pass vaccinal est un moyen de détourner les lois de la République protégeant les citoyens en cas d’obligation vaccinale

        4. Le projet du gouvernement, en contraignant les citoyens de manière détournée à la vaccination, enfreint le principe de précaution prévu à l’Article 5 de la Charte de l’Environnement de 2004
        (i) Ces vaccins sont des médicaments toujours en phase de Recherche et Développement
        (ii) La balance bénéfice/risque est négative pour les plus jeunes
        (iii) Des voix s’élèvent chez un nombre croissant de scientifiques contre des injections faites de façon trop systématique, qui pourraient stimuler la production d’anticorps facilitants, et donc exposer les populations à terme à des variants plus sévères

        5. Le projet de loi porte atteinte à l’article 5 et à l’article 11 du Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946

        6. Le projet de loi porte atteinte à l’article 4 de la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen du 26 août 1789

        7. Le projet de loi porte atteinte à l’article 5 de la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen du 26 août 1789

        8. Plus fondamentalement, le projet de loi porte atteinte à l’Article Premier de la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen du 26 août 1789 relatif à l’égalité des droits des citoyens

        Conclusion : Le projet de Loi proposé par le Gouvernement introduit des mesures discriminatoires qui ne sont proportionnées ni à la situation sanitaire réelle dans le pays, ni à aucune nuisance suscitée par des citoyens qui ne seraient pas vaccinés. Instaurer un passeport vaccinal interdisant l’accès à de très nombreux lieux de la vie courante et à des moyens de transports essentiels tant à la vie privée qu’à un exercice professionnel, ce serait enregistrer, même sur une période limitée, qu’il est juridiquement possible de priver durablement certains citoyens de leurs droits sans qu’ils aient d’une quelconque manière enfreint les lois en vigueur ni même engendré des nuisances pour d’autres citoyens. C’est de surcroit une démarche disproportionnée par rapport à la réalité de cette épidémie qui n’a pas la gravité qu’on pouvait craindre en 2020 et au début de 2021. Pour toutes ces raisons et pour les raisons explicitées dans le présent recours, le Conseil constitutionnel rejettera le projet du gouvernement, afin de ne pas remettre en cause les grands principes qui fondent notre Constitution, en particulier la Déclaration des Droits du de l’Homme et du Citoyen de 1789.

        A vous Gilles de vous exprimer !

      6. @gilles 19/01 14h31.

        Bonjour.
        Ce n’est pas parce que des choses sont écrites par des membres sur ce blog qu’elles sont véridiques, Mais je vous invite à voir (car je doute que vous ne l’aillez encore vus) le film Hold Up que l’on qualifiait d’horriblement complotiste.
        Il y a eu ses détracteurs mais regardez le bien, vous me direz si il s’est trompé de beaucoup.
        Je ne prendrai pas partis concernant ce qui est publié par « Lise », mais si vous avez une contradiction à apporter autre que l’éternel « ce n’est pas imaginable », je vous écouterai avec plaisir.

        Cordialement.

      7. Oui Andrey, 18 mensonges contre Raoult ! Mais on peut tout aussi bien, comme sait le faire Mediapart, une opposition contrôlée par les globalistes, ternir son image sur commande ! Il est intéressant de noter les personnalités qui s’amusent à ce petit jeu !
        https://www.youtube.com/watch?v=-p92CwIHgIA
        Celles-là même qui sont responsables de milliers d’effets indésirables, comme le Dr Gayet nous le rappelle !
        https://twitter.com/____Thierry____/status/1483176030328209409

        D’un autre côté, on peut mettre en place un simulacre de Cour internationale de justice de common law, condamnant les agissements criminels de ces pro-vaccins covid :
        VERDICT_COMPLET_EN_FRAN_199_AIS_QU_201_BEC_media_-_Cour_Internationale_-_17_Janvier_2022.pdf

        Bien entendu le vétérinaire Albert Bourla est dans le collimateur de ces juges. Surtout qu’il est pdg d’une société qui a dû payer quelque 6 milliards d’amendes ! Pour lui « deux doses ne donnent qu’une protection limitée. Il en faut une troisième. » Sur BFMTV il affirme que « ne pas se faire vacciner a un impact sur les autres. Ne laissez pas la peur vous submerger ! Utilisez l’amour pour la surmonter ». Il oublie que les non-vaccinés sont aussi contagieux que les vaccinés !
        https://www.youtube.com/watch?v=s6IhAWANj44

        « D’où l’inutilité du pass vaccinal et pourquoi le conseil constitutionnel devrait censurer la loi le concernant » explique Maître Gentillet :
        https://t.me/trottasilvano/17578

        A noter que les paroles du véto ressemblent à celles du pape François, lui aussi criminalisé par ce Tribunal ! « Contribuer à s’assurer que la majorité des gens soient vaccinés est un acte d’amour. Amour pour soi, amour pour sa famille et ses amis, amour pour tout le monde. »
        https://www.20minutes.fr/monde/3104667-20210818-coronavirus-vacciner-acte-amour-plaide-pape-francois
        Evidemment pour une députée italienne, Sara Cunial et bien d’autres, « quand un acte d’amour se fait sans consentement et sous chantage, cela s’appelle un viol ! »
        http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2021/09/12/vous-ne-pouvez-plus-dire/

  8. Et pendant ce temps, France Inter nous sort ce matin une étude probablement aussi bidonnée que les autres pour prouver que le pass sanitaire a sauvé 4000 vies, et l’ensemble des mesures plus de 150.000 vies.
    https://www.lesechos.fr/economie-france/conjoncture/covid-le-passe-sanitaire-a-sauve-4000-vies-en-france-entre-mi-juillet-et-fin-2021-1379848
    Mais comment croire ces études de commande providentielles, et comment négliger les morts et blessés du vaxxin, glissés sous le tapis?
    Les actuels et tous ceux à venir?

  9. Le monde politique et les médias, chevilles ouvrières du Marché de la santé sont à la manœuvre, la promotion de la vaxxination a pris du plomb dans l’aile et n’aura qu’un temps qui touche bientôt à sa fin, les épidémies s’éteignant d’elles-mêmes depuis la nuit des temps.
    De quoi alimenter les prochaines publications de l’Aimsib…

    L’endométriose a été mise début janvier en tête de gondole comme grande cause nationale par « l’emmerdeur en chef », avec les objectifs d’en identifier la (ou les) cause(s), investir dans la recherche afin de trouver des traitements thérapeutiques adaptés, baliser un parcours de soins… (comprendre le contrôler par des protocoles)…, le sujet sera sûrement suivi de près par Elena Pasca du site Pharmacritique qui connaît bien le sujet
    https://pharmacritique.com/category/endometriose-traitement-chirurgie-medicaments/

    Le virus d’Epstein-Barr reconnu causer la mononucléose (appelée aussi « maladie du baiser » ou « maladie des fiancés ») ** serait ** également responsable de scléroses en plaque ! la même hypothèse – jamais vérifiée – de la transmission par la salive avait été posée un temps concernant l’hépatite B. Covid, Epstein-Barr, hépatite B des virus pour tuer l’amour, pauvre de nous si la nature s’y met !

    Autre campagne de sensibilisation lancée hier par le Gouvernement relayée par les médias, le « syndrome du bébé secoué » qui résulterait de maltraitance envers nourrissons et jeunes enfants.
    https://www.youtube.com/watch?v=vN6St7PVfUs
    mais pas un mot sur les encéphalites et encéphalopathies post-vaccinales pourtant documentées depuis quelques décennies…

    1. Une grande partie des bébés secoués sont en fait des encéphalites post-vaccinales.
      De nombreux parents aimants ont été mis en prison à cause de cette ignorance (volontaire ou non)..
      Les symptômes sont souvent les mêmes.
      Quant à la sclérose en plaque, il faut absolument innocenter le vaccin anti hépatite, qui a blessé tant d’infirmières.
      Il faut aussi d’urgence inoculer un vaccin contre le virus d’Epstein Barr, et c’est en cours de recherche. En attendant de l’ajouter à la liste des obligatoires.

      1. Vous avez vu juste Dr Pierre-henri Bredontiot, « il faut absolument innocenter le vaccin anti hépatite » !
        occultée : Les données Mikaeloff-Tardieu sur les SEP et atteintes démyélinisantes centrales non SEP (ADC) donnent 143 SEP dont 80 soit 56% de vaccinés HB et 206 ADC non SEP dont 74 soit 36% de vaccinés HB. La différence est plus que très significatives avec une chance sur 10000 d’un tel écart par le hasard.
        Autre présentation du même signal : 52% de conversion en SEP parmi les 154 ADC vaccinées HB contre 32% parmi les 195 ADC non vaccinées HB.
        La vaccination HB avait été réalisée avant la première atteinte.
        SILENCE TOTAL sur ce signal parfaitement vu par les auteurs qui en avaient informé les institutions avant publication (HCSP-CTV en particulier) comme confirmé par l’ancien président du HCSP au cours d’une émission radio avec moi en 2018.
        L’interprétation de ce signal s’impose : cette vaccination favoriserait l’évolution en SEP d’ADC qui seraient apparues même sans cette vaccination mais qui n’auraient pas évolué en SEP ou qui ne seraient pas apparues du tout sans cette vaccination.
        Pour voir ce type de signal il faut connaitre le nombre de vaccinés HB parmi les ADC non SEP. Les publications ne traitent que les SEP seules ou les SEP auxquelles on ajoute les ADC non SEP.

    2. Bonjour Pierre-Henri
      Il fau(drai)t que les juristes soient (mieux) (in)formés, juges d’instruction, avocats et magistrats de Cour d’Assises particulièrement.
      Le crime pour coups mortels est passible de 15 ans de prison, s’y ajoutent deux circonstances aggravantes, sur mineur de moins de 15 ans et par ascendant, portent la peine encourue à 30 années de réclusion. Sans compter la détention provisoire qui dure souvent quelques mois, et l’immense désastre familial, social…
      Exemple récent pioché dans la presse :
      (citation)
      …” Une erreur de diagnostic médical majeure ” ?

      Voilà donc ce couple durant quatre jours (jusqu’à vendredi) devant la cour d’assises du Nord. La maman ayant été entendue hier en qualité de témoin. La seule partie civile étant l’association Enfance et Partage représentée par l’avocat valenciennois, Me Broyart. L’avocat parisien de la défense, Me Etrillard, pose la question hautement sensible de ce procès : « Comment on s’en sort lorsqu’on vous dit : c’est sûr, c’est le syndrome du bébé secoué ? ».

      Pour lui, les critères retenus pour définir le « syndrome du bébé secoué » conduisent à de nombreuses erreurs judiciaires. Ce sera tout l’enjeu de ce procès. Il tentera de convaincre la Cour qu’il y ait pu avoir « une erreur de diagnostic médical majeure » dans cette affaire. Une expertise anatomopathologique a évoqué une infection pouvant laisser supposer une méningite foudroyante. Il déplore aussi que le carnet de santé du bébé ait été « perdu par l’hôpital Jeanne de Flandre. » Que, « dès le départ, dès la suspicion de syndrome du bébé secoué, le corps médical a posé un regard de défiance et a jugé ces parents. » « J’attends toujours le soutien du corps médical. Nous n’avons jamais eu de réponses sur la dégradation soudaine de l’état de santé de notre petite fille. Le jugement ne doit pas faire partie de notre travail », abonde la maman, elle-même aide-soignante. Devant la Cour, mardi, elle a évoqué « des vomissements à répétition de son bébé depuis un vaccin administré trois semaines avant » son décès, ainsi qu’une « tâche sur la lèvre, des problèmes respiratoires et des phases de sommeil beaucoup plus longues. »…
      https://www.lobservateur.fr/a-la-une/2021/12/01/assises-de-douai-bebe-secoue-a-mort-un-pere-clame-son-innocence/
      ce qui pourrait être un cas typique d’encéphalopathie post-vaccinale. Carnet de santé perdu par l’hôpital ! proximité temporelle, 3 semaines après vaccination…

      4. Explication des termes : encéphalite et encéphalopathie post-vaccinale. source : « Vaccinations, le marché de l’angoisse », du Dr Gherard Buchwald, pages 177 à 179
      http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/dec-2011/Dr-Buchwald—symptomes-et-description-d-un-accident-post-va.pdf

      Sujet plus que d’actualité puisque Pfizer a annoncé en mars 2021 avoir commencé les essais cliniques de son vaccin à ARNm sur les enfants de 6 mois à 11 ans disant espérer qu’il soit disponible pour eux début 2022.
      https://www.ouest-france.fr/sante/vaccin/covid-19-pfizer-teste-son-vaccin-chez-les-jeunes-enfants-7201553
      Quel que soit le vaccin le problème est le même…

  10. Bonjour,

    Comment faire pour trouver un médecin qui soigne dans le Finistère (rien trouvé sur « laissons prescrire ». Mon amie souffrant d’obésité a contracté le covid. Son généraliste lui a prescrit du Doliprane pour sa fièvre et ses céphalées… J’espère que quelqu’un aura une réponse

    1. Coucou Inox,

      Dommage qu’il n’ait pas encore compris l’arnaque des tests!

      Le rappeur Akhenaton va rembourser les tests antigéniques pour ses concerts.

      Bien a vous,

  11. Bonsoir Gilles,

    http://blog.ac-versailles.fr/mcsimon/public/Dino_Buzzati___Douce_nuit.pdf

    ____________________________________

    https://twitter.com/DrEliDavid/status/1483536533642747915/photo/1

    ____________________________________

    Le décès du rugbyman isérois Jordan Michallet, à seulement 29 ans, a été annoncé ce mardi. Le joueur de Rouen (Pro D2) a été retrouvé mort en milieu de journée, au pied d’un immeuble dans la cité normande.

    ____________________________________

    Problèmes cardiaques pour le jeune attaquant vacciné de la Juventus, Marco Da Graca. Il devra être opéré.

    https://www.eventiavversinews.it/problemi-cardiaci-per-lattaccante-della-juventus-marco-da-graca-dovra-essere-operato/

    ____________________________

    Diminué depuis qu’il est vacciné, Jérémy Chardy suspend sa saison
    « Depuis que j’ai eu mon vaccin (entre les Jeux olympiques et l’US Open, ndlr), j’ai un problème, j’enchaîne les galères.
    Du coup, je ne peux pas m’entraîner, je ne peux pas jouer » a-t-il confié à l’AFP en expliquant ressentir de violentes douleurs partout dans le corps dès qu’il fait un effort physique.

    https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Jeremy-chardy-suspend-sa-saison/1287521

    __________________________________

    Quelques jours après sa coéquipière Fabienne Schlumpf, championne Suisse de marathon, la sprinteuse Sarah Atcho annonce souffrir d’une péricardite…

    Atcho explique avoir reçu sa troisième dose de vaccin Pfizer le 22 décembre, parce qu’elle ne voulait pas «s’embêter avec ça, une fois la saison commencée».

    «Le 27 décembre, j’ai ressenti une oppression dans la poitrine et j’ai commencé à avoir des vertiges en montant les escaliers». Elle a donc décidé de consulter un cardiologue qui lui a diagnostiqué cette péricardite.

    https://www.ski-nordique.net/sarah-atcho-victime-des-injections.6485091-72348.html

    _____________________________________

    Brésil : Décès de la championne de VTT Mariana Merlo Nascimento, révélation du cyclisme capixaba, à l’âge de 27 ans victime d’un malaise soudain. Elle devait participer à une compétition ce dimanche.

    ______________________________________

    L’ouverture de la saison 2022 à l’Ironman 70.3 Pucón, au Chili, a entraîné la mort tragique d’un athlète de 38 ans. Selon les rapports, il a eu une crise cardiaque alors qu’il était dans l’eau.

    _______________________________________

    Thierry Vanhecke, le papa de Thomas Vanhecke, milieu de terrain dans l’équipe première de la RAAL, est décédé brutalement. Alors qu’il fêtait ses 50 ans, il a été victime d’un malaise cardiaque au restaurant.

    https://lameuse.sudinfo.be/895569/article/2022-01-18/thomas-vanhecke-raal-et-ses-freres-pleurent-leur-papa-decede-brutalement-50-ans

    ___________________________________

    Sur une base aérienne du Texas, des militaires ont soudainement été atteints de troubles sérieux : ils se couvraient d’ulcères, semblaient se liquéfier de l’intérieur, etc. La relation avec la recherche de Covid a tout de suite été mise en évidence.

    Les écouvillons nasaux ont été analysés et 250 d’entre eux (sur un lot de 5000) contenaient du Staphylocoque doré Staphylococcus aureus, qui résiste aux antibiotiques. Pour que le bacille puissent survivre au conditionnement (il a besoin d’oxygène), des micro-perforations avaient été réalisées dans les emballages.

    Trois militaires ont été fortement atteints, l’un d’entre eux est mort malgré les soins apportés.

    https://realrawnews.com/2022/01/covid-testing-swabs-tainted-with-deadly-bacteria/

    Bien a vous,

    1. Cette histoire d’écouvillons nocifs n’est pas exceptionnelle ! Les tests PCR en cours de déploiement dans le monde entier, conformément au plan 1-3-30 de la Fondation Rockefeller, ont été le principal objectif de la première phase de l’opération Coronavirus. Plus le nombre de personnes testées était élevé, plus le nombre de cas positifs enregistrés fut important, ce qui a permis d’alimenter le discours officiel de peur. Ces tests prennent leurs échantillons sur la plaque cribriforme, un os d’un millimètre d’épaisseur situé au sommet de la cavité nasale et perforé de nombreux trous qui vont directement dans la cavité cérébrale. Ces trous sont le passage de nos nerfs olfactifs. Si on voulait saboter quelqu’un en lui implantant un virus cérébral dissimulé, une nanotechnologie, ou une puce, ce serait l’endroit idéal.
      https://fr.sott.net/article/36006-Les-tests-PCR-du-Covid-peuvent-ils-etre-un-moyen-d-infecter-ou-d-implanter-subrepticement-des-personnes

      L’Université Johns Hopkins avait fait savoir que les non-injectés pouvaient être vaccinés à leur dépend à l’aide d’un test PCR ! Ce que le Dr Lorraine Day confirma « on peut aussi vacciner les gens de cette manière en déposant au fond des sinus cervicaux des nanoparticules ! Si ce n’était pas le but, pourquoi le test ne se fait-il pas dans la bouche ? Si on demande aux gens de porter un masque sur la bouche c’est bien que le virus peut s’y trouver ! »
      https://api.hub.jhu.edu/factory/sites/default/files/styles/soft_crop_630/public/theragripper-q-tip.jpg

      Se souvenir que plusieurs fois, des lots de tests Covid se sont avérés curieusement contaminés :
      https://www.cnbc.com/2020/04/18/coronavirus-tests-delayed-by-covid-19-contamination-at-cdc-lab.html
      https://www.foxnews.com/world/coronavirus-tests-uk-contaminated-covid-19

      Cette technique pour tester est la même que celle utilisée par la CIA afin de faire passer un implant microscopique à quelqu’un dans le but d’influencer ses ondes cérébrales liées à la pensée ! Le Dr Buttar se demande justement pourquoi il est utilisé dans certains tests PCR une fibre argentée à nanoparticules qui bouge ?
      https://odysee.com/@QuadrillageTraduction:1/Test–PCR-DrButtar:c

      Pour la petite histoire, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a fini par admettre que le test PCR pour le coronavirus de Wuhan (Covid-19) non encore isolé avait été développé non pas avec des échantillons réels du virus chinois, mais plutôt avec ce qui semble être du matériel génétique provenant d’un virus grippal. Ce qui pourrait expliquer en partie pourquoi la grippe a presque disparu en 2020, car tous ceux qui en sont tombés malades ont reçu à la place un diagnostic « covid ».
      https://fos-sa.org/2021/08/02/fda-document-admits-covid-pcr-test-was-developed-without-isolated-covid-samples-for-test-calibration-effectively-admitting-its-testing-something-else/

      Ingénieux ! Des écoliers du Royaume-Uni ont créé de faux tests positifs au Covid-19 pour sécher les cours, en utilisant du jus d’orange, du ketchup ou du coca :
      https://www.midilibre.fr/2021/07/05/jus-dorange-ketchup-coca-comment-creer-un-faux-test-positif-au-covid-19-9652614.php

      1. Paul,

        Ingénieux ! Des écoliers du Royaume-Uni ont créé de faux tests positifs au Covid-19 pour sécher les cours, en utilisant du jus d’orange, du ketchup ou du coca :

        https://www.midilibre.fr/2021/07/05/jus-dorange-ketchup-coca-comment-creer-un-faux-test-positif-au-covid-19-9652614.php

        Ingénieux?

        Si beaucoup de personnes s’amusent a le faire, nulle fin a cette crise. Ce sont les tests qui permettent aux décideurs de faire s’éterniser cette manipulation.

        Bonne soirée,

      2. Vous n’imaginez pas tout ce qui se passe « dans la France d’en bas »:
        – Nos adultes non vaccinés par exemple et en désespoir de cause s’adonnent régulièrement aux « partouzes nasales ». Il s’agit de repérer dans son entourage un malade de la covid et de lui demander de se fourrer un coton tige dans le nez, qu’ils tourneront ensuite dans leurs propres narines: La transmission de la maladie est quasi-certaine pour le « greffé » si celui-ci n’a jamais développé la covid. Evidemment un seul malade peut devenir greffeur de plusieurs dizaines de non-vaccinés prêts à tout pour échapper au moins temporairement à la monstruosité du passe vaccinal.
        – Dans les écoles si un enfant tombe malade les mamans lui réclament de cracher dans un dispositif de test salivaire par enfant, afin de tous les déclarer positifs et pouvoir 8j plus tard les inscrire en clubs de sports…

        Rarement aussi peu de politiciens auront fait autant de mal à autant de leurs compatriotes.

      3. @ Dr Vincent Reliquet : Oh ça c’est un bon truc, le coton tige dans le nez ! C’est mieux que les test anal que refont les Chinois … quoi qu’on pourrait peut-être s’infecter le nez avec Lol.

  12. En 1985, CNN avait fait une émission sur le contrôle mental électromagnétique, en présentant l’expérience de 1965 de José Manuel Rodriguez Delgado sur un taureau. En connectant une antenne radio à des électrodes insérées dans le cerveau du taureau, Delgado put prouver que les impulsions agressives de l’animal pouvaient être contrecarrées en manipulant électroniquement ses réflexes musculaires. Mais il a montré aussi que le comportement des singes pouvait être modifié en utilisant des champs magnétiques pulsés de faible puissance et cela sans implant. N’importe quelle fonction du cerveau, qu’elle soit émotionnelle ou intellectuelle, peut être ainsi influencée par cette technologie non invasive. Ainsi en Union soviétique, un appareil à radiofréquence, ou RF, est utilisé depuis plus de 30 ans pour manipuler l’humeur des patients mentaux.
    https://www.youtube.com/watch?v=23pXqY3X6c8
    https://www.skewsme.com/implants.html
    https://skewsme.com/tinfoilhat/chapter/brain-implants/

    CNN : Armes électromagnétiques de contrôle de l’esprit
    https://www.youtube.com/watch?v=lgJ6SpHZir8
    https://www.youtube.com/watch?v=boZIofptQiw

    Delgado raconte dans son livre de 1969, ‘Contrôle physique de l’esprit : vers une société psychocivilisée’ qu’avec l’un de ses patients, la stimulation électrique de la partie rostrale de la capsule interne avait produit une rotation de la tête et un lent déplacement du corps de chaque côté avec une séquence bien orientée et apparemment normale, comme si le patient cherchait quelque chose. Cette stimulation a été répétée six fois sur deux jours différents avec des résultats comparables. Le fait intéressant était que le patient considérait l’activité évoquée comme spontanée et offrait toujours une explication. Lorsqu’on lui a demandé «Qu’est-ce que tu fais ?», les réponses ont été : «Je cherche mes pantoufles», «J’ai entendu un bruit», «Je suis agité» et «Je regardais sous le lit». La question reste de savoir si la stimulation avait provoqué un mouvement que le patient essayait de justifier, ou si une hallucination avait été provoquée, incitant le patient à bouger et à explorer les environs.

    Selon le Professeur Karl Hecht, « c’est seulement en renonçant consciemment à l’idéologie de la digitalisation qu’on peut éviter d’être réduit à l’état de robots humains totalement contrôlés » :
    https://www.kla.tv/_files/video.kla.tv/2021/03/18322/LesPenseesSontLibresNMaisAvecL_480p.webm

    Le problème, cette idéologie de la digitalisation par la vaccination est un danger dont peu de monde est conscient ! Dès la petite école il n’est pas étonnant de voir des enfants très jeunes avoir cette attitude honteuse, l’indice d’un bourrage de crâne intense par les media mainstream et le milieu scolaire !
    https://crowdbunker.com/v/oaLLlgzU1RM
    Pourtant on assiste en ce moment à une surmortalité des jeunes depuis les injections !
    https://pgibertie.com/2022/01/20/pass-sanitaire-puis-vaccinal-combien-de-morts-en-plus-parmi-les-jeunes-m-macron/#conseilconstitutionnel
    Ils vont avoir du mal par la suite à détricoter cette grande escroquerie mondiale en cours !
    https://www.mondialisation.ca/pfizer-la-plus-grande-escroquerie-mondiale-detricotee/5664392
    D’autant plus que les enquêtes internationales la dévoilant sont systématiquement refoulées !
    https://infovf.com/video/crimes-contre-humanite-enquete-internationale-est-cours–11615.html
    La domestication des masses chère à Bill Gates risque bien d’arriver !
    https://odysee.com/@JeanneTraduction:a/Qui-Est-Bill-Gates2:5

    1. Votre video Laurent sur « la domestication des masses chère à Bill Gates » est très importante car à partir d’1h 18 mn, elle démontre bien que Bill Gates participe à la mise en place d’un système d’exclusion financière pour toute personne n’ayant pas l’approbation du gouvernement. « Une fois que les flux financiers passent par un système numérique avec lequel les USA n’ont aucun lien, il est bien plus difficile d’avoir connaissance des transactions afin de les bloquer si nécessaire ! » précise Gates ! D’où l’avantage d’une identification biométrique pour tous les individus de la terre. Déjà, lorsque sur internet un individu va à l’encontre du message officiel, YouTube (mais d’autres aussi) se permet de le censurer. Avec un porte-monnaie numérique, il sera plus facile d’interdire aux non-vaccinés par exemple de prendre l’avion, un train ou de payer un café dans un bar ! C’est la société cauchemardesque que nous préparent les dirigeants actuels. Mais il n’y a pas que çà. Bill Gates est intéressé comme son père (qui était à la tête du planning familial de son état) à l’eugénisme et au contrôle de la population. Ce n’est plus un secret, Bill était en lien avec Epstein ! Et que désirait Epstein sinon de réunir une vingtaine de femmes pour lui faire des enfants avec son ADN (voir à partir de 1h 48 mn).

      Alors faut-il s’étonner si une enquête de la UK Health Security Agency ne fait que confirmer ce qui a déjà été constaté ici, que si la troisième dose donne un court instant un coup de pouce temporaire au système immunitaire, il ne dure malheureusement pas. Elle développe en revanche une nouvelle forme de syndrome d’immunodéficience acquise. (voir sur Tor si Adblock est détecté).
      https://legrandreveil.co/2022/01/18/donnees-officielles-les-triples-vaccines-developpent-le-syndrome-dimmunodeficience-acquis-a-un-rythme-alarmant/

      Les individus ainsi vulnérables à d’autres infections, vont être des proies faciles pour la prochaine pandémie ! A moins d’accepter ad eternam une injection toutes les 3 ou 4 mois ? Cela dit, au Royaume-Uni, tout laisse à penser que la population doublement vaccinée est plus susceptible d’attraper le Covid-19, plus susceptible d’être hospitalisée et plus susceptible de mourir du Covid-19 que la population non vaccinée. Etrange quand on sait que selon Pfizer, les injections réduisent le risque d’hospitalisation et de décès de 95 %.
      https://dailyexpose.uk/2022/01/20/public-health-data-confirms-vaccinated-more-likely-to-die-of-covid/

      1. Ce système numérique permettant de bloquer les finances d’une personne, autrement dit de le tuer socialement puis physiquement, est une grande amélioration par rapport au pistolet à crise cardiaque de la CIA ! Voir à 41 mn 29 s la conférence d’Idriss Aberkane sur les venins et biomolécules rares :
        https://www.youtube.com/watch?v=ch5nXDNnomo

        Mais avant çà, rien que la vaccination covid n’est-elle pas aussi une prouesse technologique puisqu’elle permet d’élimer bien plus de personnes. Plus on vaccine, plus on augmente le nombre de morts ! Et cela dans tous les pays ! Un grand bravo aux inventeurs de ce génocide bien voilé !
        https://crowdbunker.com/v/Cj-tzCYY-l8

        Restait à trouver un mécanisme efficace et furtif à l’élimination massive des cadavres humains. L’État de Washington a légalisé la liquéfaction et l’élimination des cadavres humains, un an seulement avant que l’État n’active les camps de concentration COVID.
        https://elishean.tv/vsoleil-vert-un-film-premonitoire-ou-une-theorie-du-complot/
        Quel est le principe ? Le corps (composé à 65 % d’eau) est placé dans une machine où un «bain» à 180 °C et sous pression dissout les protéines, le sang et la graisse. Le procédé chimique se nomme hydrolyse alcaline. Il a été breveté aux États-Unis en 1888.
        https://www.ladepeche.fr/article/2017/10/30/2675285-etats-unis-liquefaction-remplacer-inhumation-cremation.html
        Certes, le respect dû aux morts laisse à désirer et peut en éloigner plus d’un à cette méthode radicale !
        https://deces-info.fr/blog/respect-aux-morts

        Toutefois,,que tout cela ne fasse pas passer les désirs pour des réalités ! Valérie Pécresse par exemple, durant un meeting dans le Nord organisé le 10 décembre dernier, s’est trompé de personne au moment de rendre hommage à une femme politique emportée par la maladie.
        https://www.closermag.fr/politique/valerie-pecresse-en-plein-meeting-elle-rend-hommage-a-une-senatrice-decedee-presente-dans-la-salle-1475852

  13. Les virus n’existent pas!

    Aucun virus n’a jamais été isolé selon les critères de l’institut Pasteur de 1973,chez un humain ,un animal ou un végétal
    L »‘isolation » (frauduleuse)des virologues consiste à assembler des séquence d’ADN de cultures cellullaires infectées pour réconstituer une génome entier , à l’aide de 49 logiciels , en fait réalisé à partir de 100% de d’ADN humain ou animal de la culture

    RÉSULTATS DE 7 UNIVERSITÉS: AUCUN COVID-19 PARMI LES 1500 POSITIFS

    Un scientifique clinique et immunologiste-virologue d’un laboratoire du sud de la Californie déclare que lui et ses collègues de 7 universités poursuivent le CDC pour fraude massive. La raison : pas un seul des 1500 échantillons de personnes testées « positives » n’a pu trouver de Covid-19.

    Avant de pousser des cris d’orfraie consulter les documents ci dessous:

    L‘erreur d‘interprétation Virus 1

    L‘erreur d‘interprétation Virus 2

    http://wissenschafftplus.de/cms/de/wichtige-texte

    Dr. Andrew Kaufman – La théorie virale mise à mal

    https://odysee.com/@JeanneTraduction:a/Andrew-Kaufman:b

    https://odysee.com/@cv19:b/La-vérité-sur-la-rage,-le-virus-de-la-mosaïque-du-tabac,-le-graphène-et-les-résultats-de-la-2e-phase-des-expériences-témoins:b
    Le culte de la virologie – Documentaire

    https://odysee.com/@cv19:b/Le-culte-de-la-virologie-–-150-ans-de-fraudes-médicales-de-Pasteur-au-Covid-19:8

      1. On est vraiment obligé de laisser passer ce commentaire sur un article qui traite de virologie?

      2. On laisse bien passer des messages qui prétendent que les vaccins ont été créé pour volontairement tuer la moitié de l humanité … Sans que ça gêne qui que ce soit (même pas le comité scientifique).

      3. Merci ,pour votre honneteté ,Mr Reliquet

        Mme Kahn :quand on offre 100 000 euros au virologue qui montrera une étude prouvant l’isolement « scientifique » du VIH ou du virus de la Rougeole et qu’aucun scientifique au monde ne relève le défit ,que peut on en conclure ?

      4. Constat par de nombreux scientifiques et par des courbes officielles de nombreux pays : plus on injecte de vaccins, plus on a de cas covid et de morts !
        https://crowdbunker.com/v/Cj-tzCYY-l8

        Moi je le sais, vous Gilles vous le découvrez maintenant. Et si vous n’essayez pas d’arrêter cette supercherie c’est que vous aussi vous êtes volontairement pour une réduction de la population. Mais soyez rassuré, certains veulent non pas une diminution de 50% de la ,population mais de « maintenir l’humanité en dessous de 500 millions d’individus en perpétuel équilibre avec la nature », comme cela est expressément écrit sur les Georgia Guidestones !
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones
        Il faut donc pour ces derniers supprimer plus de 93% de la population actuelle ! Méfiez-vous Gilles, s’ils y arrivent, vous avez moins de 7% de chance de rester vivant !

      5. @ Gilles 21/01 20h32

        Bonjour.

        Bien au contraire, ce genre d’assertion sera utilisée par des gens comme vous pour discréditer les modérés qui doutent à raison de la bienveillance de nos « créateurs » de vaccins.

        C’est une manière bien connu depuis Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord…. Ce qui est exagéré devient insignifiant.

        Souvenez vous du 9-11 quand il existait des « théories » disant que l’image des avions était de la synthèse vidéo…
        Nous disions juste qu’il était vraiment curieux que le système du contrôle aérien U.S. ait laissé passé 4 avions hors route… Nous étions déjà de sales complotistes.

        Vous aurez (et c’est déjà mieux que sur « nos » médias mainstream) ici différentes idées, il est évident qu’elles ne seront pas toutes avérées, mais si vous pouvez me prouver de votre coté « Que le pass à sauvé 4000 vies », je suis prêt à vous lire.

        Cordialement.

      6. « les vaccins ont été créé pour volontairement tuer la moitié de l’humanité » Gilles aurait pu rajouter « et les médicaments préconisés contre le covid »

        « Distribuez du Doliprane et si cela ne va vraiment pas, du Rivotril. » Voilà ce qui fut officiellement conseillé de donner aux malades covid, particulièrement dans les Ehpad (la moitié des morts viennent de ces lieux).

        Etait-ce pour guérir les malades ou les tuer, Gilles ?

        Donner du paracétamol à des malades du Covid-19 est doublement dangereux : car ce médicament supprime la fièvre, qui aide pourtant à lutter contre le virus. Et il vide les réserves de glutathion du malade, son grand allié pour guérir de l’infection ! Depuis un certain temps, le Dr Ménat et bien d’autres, nous avaient prévenu !
        https://www.youtube.com/watch?v=coXOV2ML_VI
        En vidant nos réserves de glutathion, le paracétamol affaiblit notre système immunitaire et favorise la propagation du virus dans notre corps ! De plus, notre glutathion est très utile pour nous protéger en cas de tempête inflammatoire. Autrement dit, en donnant du paracétamol aux malades du Covid-19 on a certainement aggravé l’état de certains.

        Passons maintenant au Rivotril ! Il est stipulé qu’il ne faut pas le donner à une personne souffrant de problèmes respiratoires ! Pourtant les consignes, la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 et plus encore le décret du 28 mars signé E. Philippe et O. Véran, prévoient, facilitent l’euthanasie des personnes âgées par injection intraveineuse de ce médicament contre-indiqué dans les détresses respiratoires. L’injection va donc endormir le patient, aggraver son asphyxie et le mener à la mort. Son consentement éclairé on s’en fout royalement ! Parallèlement, on refusait d’admettre en réanimation les plus de 70-75 ans. On interdisait même d’adresser en consultation et d’admettre à l’hôpital public les malades des Ehpad suspects de Covid19 ou des personnes à domicile âgées. L’ordre était de maintenir les pensionnaires infectés dans l’établissement (sans doute pour qu’ils contaminent un maximum de leurs compagnons d’infortune).
        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/decret-rivotril-compassion-223015

        A vous Gilles de prouver maintenant qu’il n’était nullement question de laisser les gens mourir (de les euthanasier sans leur consentement).

      7. @Daniel :

        Vous ne vous rendez pas compte que cette association qui etait si desirable a sa creation se deconsidere et se decredibilise toute seule ? Et ceci depuis que les rennes ont ete prises par des personnes dont la rigueur scientifique a abdiquee en rase campagne face a la perspective de recrutement facile ?
        Comment un comite scientifique peut il laisser publier de telles absurdites encore et encore sans reagir … voir meme en ridiculisant les personnes qui mettent en garde contre les ravages d’un tel laisser aller editorial ??

        J’ai ete parmi les premiers membres de l’association et je l’ai vue pericliter et se vendre aux sirenes des fakes news, des liens rances avec l’extreme droite, de l’antisemitisme rampant. L’association est le reflet de ses militants et des personnes qui contribuent aux discussions. Se cacher derriere l’argument mensonger du « on ne censure rien » (alors que la moderation censure a tour de bras les messages qui argumentent dans un sens oppose a la ligne editoriale) est pathetique.
        Cette moderation supprime les messages scientifiquement argumentes qui critiquent la ligne editoriale mais laisse publier des liens vers des sites d’extreme droite, des elucubrations eschatologiques integristes, des delires d’extermination volontaires de la moitie de l’humanite.

        Et vous trouvez que c’est moi qui decredibilise cette association ???

      8. L’AIMSIB vous donne, si vous en êtes membre, toute latitude pour publier un article chez nous. Le blog par contre est ouvert à tout le monde s’il ne contrevient pas à nos règles, cela vous gêne et vous n’êtes pas le seul. On nous reproche de ne pas assez censurer pendant que d’autres nous attaquent du contraire, et vous nous reprochez… les deux! Dire d’un français qu’il est français c’est vécu de manière neutre, mais annoncer qu’un dirigeant d’entreprise important bénéficie d’une double nationalité dont l’une est israélienne devient une remarque raciste, sérieusement ?

        Ne vivez pas chez les Bisounours si vous existez vraiment Gilles, un blog est fréquenté par tout le monde, donc aussi par des personnes payées pour organiser et diffuser certains types de messages.

        L’aimsib fait le pari que nos membres comprennent et apprécient l’idée de discernement en matière de lecture. Depuis 2016 nous nous développons toujours et sans aucune pub ni subvention …

      9. @ Gilles. « J’ai ete parmi les premiers membres de l’association et je l’ai vue pericliter et se vendre aux sirenes des fakes news, des liens rances avec l’extreme droite, de l’antisemitisme rampant. L’association est le reflet de ses militants et des personnes qui contribuent aux discussions. »
        Ca va @ akira, je reconnais ta façon de penser et ton verbiage habituel, ta haine envers tout ce que tu suppose être d’extrême droite gangrénée par l’antisémitisme … Toujours le même facho gaucho qui suspecte tous ceux qui ne pensent pas comme toi d’être d’horribles néo nazis et tu es toujours prêt à tuer le messager même si le message est juste.
        Mais bon, sur certains points, je te rejoints; Certains commentateurs prennent ce site et ce blog pour épancher leurs délires ésotériques et suspectent tout ce qui se passe en ce moment d’être guidé par la la main de Satan. Il en résulte des commentaires qui ne devraient pas avoir leur place ici mais comme le dit le Dr V. Reliquet, les commentaires sont libres et moi j’ajoute que les billets ( avec lesquels je ne suis pas forcément en phase) sont toutefois intéressants et donnent matière à réflexion.
        C’est ainsi qu’il appartient au lecteur doté d’un cerveau fonctionnel, d’avoir assez de bon sens pour faire le tri lui-même et apprécier la pertinence des billets et des commentaires car je crois que nous n’avons pas besoin d’un moralisateur fanatique pour cela.
        Comme le disait un des personnage de la série TV « Mandalorian » : Ainsi est-il dit ayant parlé !

      10. Gilles, vous vous décrédibilisez tant que vous ne prouvez pas ces soi-disant fake-news ! Par exemple, expliquez-nous pourquoi il est faux de dire que le protocole Doliprane/Rivotril ne tue pas. Ensuite faites-nous comprendre pourquoi un vaccin dit efficace à 95% (comme le Pfizer) doit-être injecté plusieurs fois dans l’année ! En Israël, on en est à la quatrième dose ! Pourquoi le Lancetgate ? Pourquoi le Professeur Robert Malone (inventeur des vaccins à ARNm) dénonce-t-il les mensonges des médias, de Big Tech, de Big Pharma et des gouvernements ? Pourquoi cet achat de Remdesevir pour plus d’un milliard d’euros par l’Union Européenne alors qu’il est inapproprié ! Pourquoi ces nombreux effets indésirables ? Pourquoi les pays qui vaccinent le plus ont le plus de cas covid et de morts ? Pourquoi avoir empêché les médecins de prescrire ? Pourquoi tant de soignants durent quitter leur emploi ? Et pourquoi cette envie de certains de vouloir dépeupler la planète (voir sur wikipedia les Georgia Guidestones) ?

        Je vous remercie d’avance pour vos explications car je ne peux croire que vous êtes du genre à vous débiner face à ceux que vous critiquez sans la moindre répartie !

      11. @Laurent : Le rivotril a ete utilise en pallia lorsqu’il n’y avait plus d’aternatives (parce qu’il n’y avait plus de disponibilite des traitements habituels).
        Evidemment que les substances donnes en pallia sont tres actives ! Le principe pour soulager les douleurs terminales, c’est d’utiliser les produits les plus puissants pour apaiser les personnes mourrantes. Vous auriez prefere que ces personnes decedent dans des souffrances terribles ??

        Sur les « traitements » mis en avant ici, il y a eu assez d’etudes pour demontrer qu’ils n’avaient pas la moindre efficacite dans le traitement de cette maladie. Mais ca n’est pas le point dont je parlais ici.

        Quand a l’antisemistisme, quand on celebre Louis Fouche qui invite tranquillement un neo nazi a diner a la maison, je crois qu’on est tres loin de la critique d’Israel, non ?

        Je partage certaines des critiques soutenues par l’AIMSIB. Mais je suis effare par la place laissee a des ideologies mortiferes pour le simple but de racoler plus d’adherents.

        @Vincent :
        Quelle belle pirouette !! Tu ne vois donc pas la moindre contradiction a censurer des arguments scientifiques et laisser des liens vers des sources d’extreme droite, des delires d’extermination de l’humanite, etc ??
        Le fait est que l’AIMSIB modere les commentaires malgre toutes tes denegations (et c’est normal). Ce qui me choque, c’est la facon dont elle le fait au mepris de toute ethique scientifique et morale.

        @Inox :
        Je te laisse apprecier qui est le nouveau pote de Louis Fouche : Yannick Lescure. C’est du neo-nazi pur et dur. Libre a toi de te cacher derriere des accusation de gaucho facho mais c’est juste du deni.

      12. Je laisse passer ces attaques personnelles pour la dernière fois

        Le dossier de l’utilisation du Rivotril est écrasant et emportera tous les médecins qui ont cru plus administrativement correct de délivrer ce produit sur le tard plutôt qu’un traitement ambulatoire précoce.

      13. Une nouvelle réjouissante Gilles, le PDG du géant pharmaceutique Pfizer, Albert Bourla, est le lauréat 2022 du Prix Genesis, pour sa contribution majeure à la lutte contre la pandémie de coronavirus et pour son identité et son héritage juifs, son attachement aux valeurs juives et son soutien à l’État d’Israël. Le Prix Genesis annuel d’un million de dollars, surnommé le « Nobel juif » par le magazine TIME, rend hommage à des personnes extraordinaires pour leurs réalisations professionnelles exceptionnelles, leur contribution à l’humanité et leur engagement envers les valeurs juives.
        https://www.lemondejuif.info/2022/01/le-pdg-de-pfizer-albert-bourla-recoit-le-prix-genesis-2022-le-nobel-juif/

      14. @ Gilles.akira : « Quand a l’antisemistisme, quand on celebre Louis Fouche qui invite tranquillement un neo nazi a diner a la maison, je crois qu’on est tres loin de la critique d’Israel, non ? »
        Louis Fouché que tu vomis tant était aussi un ami et proche de Pierre Rahbi très estimé un temps par MdL. P. Rahbi était-il un Néo Nazi ?
        L’avant dernière manif du Samedi à Marseille, je me suis retrouvé en queue avec les manifestants de LFI dont certains parlaient le Swahili sans doute, ça ne me dérangeait pas plus que ça et j’ai discuté avec d’autres ( en Français) et de la ne faisait pas de moi un suppôt de Merluchon ! Petite précision, à cette manif il y avait au moins 50000 personnes de tout bord mais celle de ce Samedi était désertée par cette mouvance et par d’autres qui, la loi Pass Vaccinal voté, ont été démoralisés et donc moins de monde mais plus de CRS… Où était tu toi ?

  14. « C’est enfin la confirmation que ce variant Omicron est certes beaucoup plus dangereux mais clairement moins sévère que ses prédécesseurs. » nous affirme le premier ministre français !
    https://vk.com/video526434855_456243355

    N’ayant pas fait l’ENA comme Jean Castex, il est normal que je ne pige pas ce qu’il dit ! Je comprends par contre mieux ce député croate quand il invective Macron au parlement européen : “Vous êtes fier qu’il n’y ait plus de peine de mort en Europe mais il y a des dizaines de milliers de morts dus aux vaccins. Les vaccins covid sont une peine de mort ! Ils doivent être un choix et non une obligation. Sinon c’est un meurtre !”
    https://twitter.com/verity_france/status/1484243923174318097

    Après tout, Macron ne serait-il pas « un être extrêmement complexe, voir pervers ? »
    https://lemediaen442.fr/une-video-surrealiste-ou-macron-avoue-etre-extremement-complexe-et-pervers/

    Si on s’est fait entuber, rien de surprenant à ce qu’ils nous imposent aussi un test anal !
    https://www.ladepeche.fr/2022/01/21/covid-19-le-test-anal-pourrait-il-mieux-detecter-les-variants-omicron-et-ba2-10059917.php

    L’ancien président de la commission covid du Collège Royal des médecins et chirurgiens du Canada., le dr Roger Hodkinson, n’est toutefois pas né de la dernière pluie ! « Le principal constat, c’est qu’il existe une hystérie publique totalement infondée, alimentée par les médias et les politiciens. C’est scandaleux. C’est le plus grand canular jamais perpétré sur un public sans méfiance. [Le Covid-19] n’est rien d’autre qu’une mauvaise grippe saisonnière. Ce n’est pas le virus Ebola. Ce n’est pas le Sras. C’est de la politique qui joue à la médecine, et c’est un jeu très dangereux…. Les masques sont totalement inutiles… La distanciation sociale est également inutile (Le Covid est diffusé par des aérosols, qui parcourent une distance de 30 mètres environ avant de se poser)… Des résultats de tests positifs ne signifient pas une infection clinique. »
    https://ns2017.wordpress.com/2021/12/26/bombe-selon-lancien-president-de-la-commission-covid-du-college-royal-des-medecins-et-chirurgiens-cest-le-plus-grand-canular-jamais-perpetre-sur-un-public-sans-mefiance/

    Il prévoit « d’énormes révoltes dans les années à venir quand les gens se rendront compte à quel point on leur a menti, et surtout quand ils se rendront compte des effets graves des injections sur leurs enfants. »
    https://t.me/trottasilvano/17660?single

    Mais ces effets graves commencent déjà !
    https://www.ladepeche.fr/2022/01/20/montauban-lado-reanime-par-les-secours-en-plein-college-10058647.php

  15. Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Epidemic [1] le risque d’être infecté par la Covid-19 varie en fonction de son groupe sanguin. Selon cette étude, « les incompatibilités de groupes sanguins peuvent réduire les risques de transmission de 60% ou plus ».
    En clair une personne du groupe A infectée par la Covid-19 transmettra plus facilement le virus à une autre personne du groupe A qu’à une personne du groupe B.

    De plus, les personnes appartenant au groupe O auraient un risque moindre d’être contaminées mais pourraient plus facilement transmettre le virus. »

    [1] https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1755436521000098

    Les données des Centres de prévention et de lutte contre les maladies transmissibles (CDC) aux États-Unis montreraient que le risque d’attraper le variant Delta était moindre en cas de précédente infection qu’avec la vaccination.

    Elles montreraient aussi que les personnes jamais infectées par le SARS-CoV-2 mais ayant
    un schéma vaccinal complet avaient cinq à six fois moins de risque d’attraper la maladie Mais, en cas d’infection préalable, ce risque de réinfection était divisé par 29. (d’après Pourquoi Docteur ?)

  16. GYMNASTIQUE : ANTI-VACCIN MAIS VACCINÉ, LE CHAMPION HONGROIS SZILVESZTER CSOLLANY DÉCÈDE DU COVID-19

    La Hongrie a perdu l’un de ses plus grands champions. Le gymnaste Szilveszter Csollany, anti-vaccin mais vacciné, est décédé, ce lundi, du Covid-19 à l’âge de 51 ans.

    Le champion olympique à Sydney en 2000 avait contracté le coronavirus au début du mois de décembre et avait été hospitalisé dans un état grave. Placé sous assistance respiratoire, son état de santé n’a cessé de se détériorer et il a fini par succomber. «C’est avec une profonde tristesse que nous faisons part du décès de Szilveszter Csollany», ont indiqué dans un communiqué la fédération nationale de gymnastique et le Comité olympique, saluant un athlète «exceptionnel».

    Au cours de sa carrière, Szilveszter Csollany avait été sacré champion d’Europe à Saint-Pétersbourg (Russie) en 1998, puis champion du monde quatre ans plus tard à Debrecen (Hongrie). Et après avoir décroché la médaille d’argent aux JO d’Atlanta en 1996, il avait conquis l’or en Australie avant de prendre sa retraite en 2003.

    Si depuis il était devenu entraîneur, il était connu pour être opposé au vaccin contre le Covid-19. Sur sa page Facebook, il avait partagé plusieurs publications «anti-vax». Néanmoins, il avait dû se résoudre à se vacciner pour poursuivre ses activités.

    https://www.cnews.fr/sport/2022-01-25/gymnastique-anti-vaccin-mais-vaccine-le-champion-hongrois-szilveszter-csollany

  17. @Gilles : Evidemment que les substances donnes en pallia sont tres actives ! Le principe pour soulager les douleurs terminales, c’est d’utiliser les produits les plus puissants pour apaiser les personnes mourrantes. Vous auriez prefere que ces personnes decedent dans des souffrances terribles ??  »
    Ben voyons… Tu crois que ORPEA gestionnaire d’EHPAD et qui est dénoncé actuellement pour les maltraitances, se soit gèné pour utiliser le Rivotril et se débarrasser des pensionnaires le plus vulnérables ( que le familles ne pouvaient même plus visiter) et le moins fortunés ? Combien de fois avons-nous débattu des maltraitances dans les EHPAD sur ce site ou celui de MdL, ça ne date pas d’hier et c’est un scandale, une horreur inouïe que le prétexte de la Covid n’a fait qu’accentuer.

    1. ORPEA gestionnaire d’EHPAD voit sa quote boursière descendre. Pourquoi ? A cause d’un livre ‘Les Fossoyeurs’ (Fayard), du journaliste Victor Castanet. Il a évidemment subi des “pressions” pour que les informations contenues dans son enquête étalée sur trois ans ne sortent pas. On lui proposa même 15 millions d’euros pour qu’il arrête son enquête.
      https://twitter.com/BFMTV/status/1486260360843866120

      il a refusé comme le président de Madagascar, Andry Ranoelina : « L’OMS m’a offert 20 millions de dollars pour mettre des toxines dans mon remède Covid-19 » Il a même décidé de retirer son pays de l’Organisation mondiale de la Santé : « L’Europe a créé des organisations avec le désir que les Africains restent dépendants d’elles…Mon pays Madagascar a trouvé un remède naturel, le Covid-Organics à base d’artemisia, contre le coronavirus, mais les Européens m’ont proposé 20 000 000 $ pour mettre des toxines dans ce remède pour tuer mes amis africains… Notre remède est de couleur jaune, n’achetez pas celui de couleur verte, celui de couleur verte vient d’Europe, les Européens ont piraté notre remède, ils ont mis des poisons pour nous tuer. »
      https://aobrempongnana.wordpress.com/2020/05/15/who-offered-me-20million-dollars-to-put-a-little-toxic-in-my-covid-19-remedy-madagascar-president-exposes-who/
      https://www.cagou.com/blog/loms-a-offert-un-pot-de-vin-de-20-millions-de-dollars-pour-empoisonner-leur-medecine-du-covid-19-president-de-madagascar/

      N’avait-on pas proposé une somme aussi mirobolante à un pays de l’Est pour qu’il vaccine ? Pauvre Gilles qui croit encore à la bonne foi des hommes ! Sa naïveté le perdra car prenons par exemple Malte ! Depuis que plus de 80% de sa population est vaccinée il n’y a jamais eu autant de morts !
      https://www.maltatoday.com.mt/news/national/114541/covid19_six_die_273_new_cases_#.Ye_J6Rnfs0M
      Aux Canaries idem :
      https://www.canarias7.es/sociedad/bajan-contagios-mortalidad-20220125205450-nt.html

      Ces petits pays devraient prendre modèle sur les routiers canadiens ! Un convoi de camions contre l’obligation vaccinale fait 70 kilomètres de long !
      https://twitter.com/BernieSpofforth/status/1485652974001176577
      Sinon, on fera chez eux le même constat qu’en Grande-Bretagne : « les personnes triplement vaccinées développent le syndrome d’immunodéficience acquise à un rythme alarmant » :
      https://reseauinternational.net/les-donnees-officielles-indiquent-que-les-personnes-triplement-vaccinees-developpent-le-syndrome-dimmunodeficience-acquise-a-un-rythme-alarmant/

      Ah ces corrupteurs et menteurs ! Et comment Davos a réussi à infiltrer tous les gouvernements ? Par son armée de Young Leaders !
      https://twitter.com/idrissaberkane/status/1486000624651182080

      Ils mentent comme ils respirent ; et encore sans masque ! La pitoyable fake-news de Darmanin et des journalistes n’en est-il pas un exemple flagrant ? On y montre une photo laissant entendre qu’une foule de personnes tendent le bras droit, dans un « salut nazi » !
      https://i2.wp.com/www.lesalonbeige.fr/wp-content/uploads/2022/01/fjqio5xxeaqafta.jpg?zoom=2&w=840&ssl=1
      En fait, des dizaines de jeunes anti-pass tapaient dans leurs mains et alternativement lançaient leurs deux bras vers l’avant : un geste issu des tribunes des stades de football.
      https://twitter.com/f_philippot/status/1482846634241413127

      Qui ne connait pas les liens étroits qui existent entre l’Union Européenne, l’Otan et les nazis ? (voir sur Tor car censuré sur Aimsib). Bien évidemment ce n’est pas parce qu’un bras est levé que l’on est un national-socialiste !
      https://static.rtl.lu/rtl2008.lu/nt/p/2018/02/03/00/9414eae8322faa4b79eb64d315b5155f.jpeg

      L’attitude d’Edwy Plenel, le patron de Mediapart :
      https://i1.wp.com/www.lesalonbeige.fr/wp-content/uploads/2022/01/fjqxrwdwyaiam-v.jpg

      Alors où en sommes nous avec ces guignols criminels afin de bénéficier de leur passe ? Un « Pass vaccinal » validé par un Conseil constitutionnel soumis :
      https://i2.wp.com/www.contre-info.com/wp-content/uploads/2022/01/chariah-sanitaire.jpg

      1. Certaines phrases « maladroites » de votre texte précédent lui ont valu une censure.

  18. Bonjour,
    Certaines erreurs m’ont fait grincer des yeux à leur lecture, le « désinfectant-inactivateur » utilisé pour inactiver les virus n’est pas la ß-propriolactone mais bien la ß-propiolactone, No CAS 57-57-8 qui en fait a remplacé le formol trop toxique dans de nombreux usages de désinfection et de stérilisation.
    Comment H. Banoun qui doit quand même assurer en chimie a-t-elle pu laisser passer une coquille pareille ?
    Soyons scientifiques et rigoureux jusqu’au bout.

    1. Merci, je vous engage comme correcteur pour le prochain article
      Je fais tout toute seule, je bosse comme une malade 7 jours sur 7 et je n’aurais pas droit à une faute de frappe?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site est modéré. Ne vous impatientez pas si votre commentaire n'apparaît pas rapidement.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal