Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Du cholestérol dans un roman

Puisque l’été appelle le soleil, que le soleil impose un farniente à la plage mais qu’à la plage il faut impérativement lire des choses intéressantes sinon on s’ennuie, l’AIMSIB vous recommande le dernier roman policier à la mode que tout le monde s’arrache, il s’agit de « Augustin: la guerre du cholestérol » (1). L’auteur n’est autre que le magistral Laurent Vercoustre que l’on connaissait beaucoup plus pour ses qualités Havraises de chef de service en Maternité, mais attention, ce fin clinicien n’en est plus à son coup -littéraire- d’essai (2)(3). Qui a occis le docteur Michaud, la théorie du cholestérol qui tue deviendra-t-elle enfin vraie au moins une fois? Bonne pré-lecture…  

Introduction

La polémique sur le cholestérol et ses médicaments me fascine et l’idée d’en faire un livre me poursuit depuis longtemps.

Avant de parler de mon livre revenons à la crise du Covid. Un des faits marquant de cette crise a été un déchainement de conflits sur les modalités de prise en charge des patients et surtout le fait que ces conflits ont été exhibés sur la place publique par des médias complaisants.

On n’a jamais vu autant de médecins défiler sur les plateaux de télévision ou dans les studios de radio. Aux yeux de l’opinion publique la médecine sans doute a perdu la face.

La polémique du cholestérol n’a jamais donné lieu à un tel tapage médiatique, et pourtant ses enjeux valent largement ceux de la Covid. C’est précisément cela qui fait l’objet de mon étonnement. Etonnement au sens fort du mot, l’étonnement est toujours le premier temps d‘une démarche philosophique.

Comment se fait-il que la théorie du cholestérol ait une emprise universelle aussi solide et que les statines semblent avoir encore un bel avenir devant elles.

La question du cholestérol est donc pour moi une expérience de pensée. J’ai d’ailleurs eu l’honneur de faire part de mes réflexions sur le site de l’AIMSIB (4).

L’infarctus de mes jeunes années

Elle est aussi une expérience vécue comme malade. J’ai fait un infarctus à l‘âge de 38 ans.

Ayant hérité d’une hyperlipoprotéinémie familiale, le cholestérol a été désigné comme le coupable indiscutable et je me résignais à cette conclusion. J’ai naturellement été mis sous statines qui me fatiguaient énormément. Je les ai prises scrupuleusement jusqu’au jour où j’ai rencontré ceux qu’on nomme les « cholestérol sceptiques »:

https://www.bionity.com/en/encyclopedia/The_International_Network_of_Cholesterol_Skeptics.html

L’émission d’Arte « Cholestérol le grand bluff » (5) a déclenché mon retournement et les livres de Michel de Lorgeril m’ont définitivement fait changer de camp.

Ce ne fut pas pourtant sans quelques angoisses, c’était l’époque où le bruit courrait que le discours anti statines avait considérablement augmenté le nombre des infarctus. Restait aussi à trouver des causes à mon accident cardiaque, sans doute le stress lié à mon métier d’obstétricien et à la charge de travail à cette époque.

Nous étions deux temps-plein pour gérer 3000 accouchements, aujourd’hui l’effectif est de 12. Et puis je fumais. Au moment de mon hospitalisation une anecdote familiale aurait pu ébranler ma conviction sur la culpabilité du cholestérol.

La fratrie de mon père comptait six personnes. Tous avaient une hyperlipoprotéinémie. Tous sauf un, le médecin qui se flattait d’avoir un cholestérol normal dans les réunions familiale, c’est pourtant lui qui a subi autour de la cinquantaine un triple pontage coronarien.

Des statines au Dr House

Par ailleurs, mon suivi cardiologique me posait quelques problèmes Trouver un cardiologue qui ne prescrit pas de statines est mission impossible. Il en existe tout de même de conciliants. Et ceux que j’ai rencontrés avaient tous à peu près la même réaction : une indifférence totale à la question, et lorsque je tentais d’ouvrir le débat, leur réponse était invariablement la même:

  • « C’est vrai les statines ne marchent pas en prévention primaire, mais sont très efficaces en prévention secondaire ».

Ce qui n’a pas de sens, un médicament est efficace ou ne l’est pas. Simplement apporter la preuve de son efficacité en prévention primaire exige des études portant sur des populations beaucoup plus grandes.

Comment passe- t-on d’un camp à l’autre, du mensonge à la vérité ? Pourquoi certains font le pas et d’autres ne le font pas. Dans le livre que j’avais consacré à la série du Dr House, j’avais examiné ce problème du rapport à la vérité. Ce que montre la série à travers le personnage de House, c’est que pour résoudre l’énigme médicale il faut se trouver à la bonne place. Et que toutes les excentricités du personnage de House ont pour finalité d’être à la bonne place. Ceci pour dire que le cheminement vers la vérité demande une certaine transformation de soi-même, transformation souvent induite par la traversée d’une épreuve.

Est-ce la raison pour laquelle j’ai choisi de traiter la polémique du cholestérol sous la forme d’une histoire dont voici une esquisse ?

Augustin, fringuant médecin…

Augustin, jeune cardiologue, vient d’obtenir un poste dans un prestigieux hôpital parisien. Il participe à une étude concernant un nouveau médicament contre le cholestérol, le Zéneska.

Étude qu’il doit présenter au prochain congrès mondial de cardiologie à Boston. Ce congrès sera son moment de gloire. Alors qu’un patient participant à l’étude fait une complication neurologique grave, Augustin se refuse à voir un lien avec le médicament. Quand un deuxième patient subit le même sort, ses certitudes s’écroulent.

Il mène l’enquête et prouve que le laboratoire qui produit le Zéneska dissimule les effets secondaires du médicament et achète le silence des médecins. Dès lors Augustin engage un combat sans merci contre le laboratoire. Combat risqué. Va-t-il subir le sort de son ancien collègue, Jean Claude Michaud qui s’était lui aussi attaqué à la théorie du cholestérol et qu’on a retrouvé défenestré au pied du pavillon de cardiologie ? Suicide ou meurtre ?

C’est aussi en découvrant l’horrible vérité sur les médicaments contre le cholestérol qu’Augustin parvient à mettre plus de vérité dans sa propre vie et dans ses amours.

 

Dr Laurent Vercoustre
Juin 2021

 

 

 

Notes et sources
(1) « Augustin: la guerre du cholestérol » Laurent Vercoustre, 2021, Ed; Racine et Icare
(2) « Focale », blog apparaissant dans « Le Quotidien du Médecin »
(3) Du même auteur:
Faut-il supprimer les hôpitaux? » L’hôpital au feu de Michel Foucault, Ed. L’Harmattan 2009.
Greg House et moi simple praticien hospitalier », Ed. L’Harmattan 2014.
Naître à la maison, d’hier et d’aujourd’hui ». Ouvrage collaboratif sous la direction de Marie-France-Morel, Ed. érès, 2016.
Réformer la santé, la leçon de Michel Foucault« , à paraître fin octobre 2019 aux Ed. Ovadia.
(4) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2019/09/23/cholesterol-pourquoi-le-grand-mensonge-perdure/
(5) « Cholestérol, le grand bluff« , Anne Georget, Arte, 2016, https://boutique.arte.tv/detail/cholesterol_grand_bluff
(6) https://www.thierrysouccar.com/sante/livre/lhorrible-verite-sur-les-medicaments-anticholesterol-2920
L’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol

53 Responses

    1. Personnellement , j’ai arrête les statines depuis 5 ans ,(fatigue , problème musculaire , problème intime , problème de vision ……..) j’ai pris l’habitude de me nourrir avec une diète méditerranéenne mon LDL est à 0.90 lorsque j’ai eu mon infarctus (pose de deux stents coronaire) il était de 1.98 pas de quoi fouetter un chat , par contre , je n’ai jamais eu de réponse auprès des médecins concernant mon taux de ferritine important au moment de l’infarctus , j’etais a 1400 , puisque celle ci n’avait rien a voir avec l’accident cardiaque d’apres eux ?
      Depuis mon taux de ferritine est de entre 130 et 250 , c’est notre mode de vie qui fait la difference -pas de tabac- alcool modérément deux verres de vin par jour , une bière de tant en temps entre amis , je choisi mes vins par rapport aux cépages avec le plus de polyphenols possible -peu de viande rouge-tout ce qui est animal j’evite , huile d’olive que je mélange a huile de soja, pas de sel…..

  1. Çà donne envie. On a peu l’occasion de lire des romans qui ne cherche à nous glisser quelques « vérités » imposées. J’en viens souvent à me demander comment les choses se seraient passées dans une réalité objective.

  2. Je me suis toujours demandé si les médecins stars des plateaux de télévision sont effectivement encore de véritables médecins consacrant du temps aux malades ou uniquement de stars à plein temps abandonnant leur malads ?? Une éthique LAMENTABLE !!

    1. Bonsoir,
      Le cholestérol est un mythe. Aucune étude n’a montré l’utilité d’un traitement hypolipemiant chez des Français. Les scandinaves font 4 fois plus d’infarctus que les Français avec un cholestérol identique.
      Oui les statines sont des poisons ( de la mitochondrie car anti coQ10), baisse de l’activité physique assurée.

      1. Un mythe ? Non, il est bien présent et a son utilité; il convient de vivre avec et de l’oublier ainsi que les sornettes des labos et autres marchands,… d’autant que par temps de virus il est certainement protecteur…
        Le French Paradox!
        Notre vin (rouge), avec modération, qui a un double effet (dit-on):
        à la fois antiplaquettaire et vasodilatateur, nonobstant toute la famille des polyphénols…et plus encore si associé à une diète méditerranéenne salvatrice

    2. Le meilleur exemple étant un certain M.C. qui plaît tant à beaucoup de nos compatriotes mais pas à tous heureusement. Lamentable effectivement.

  3. Ah Dr Vercoustre. J’ai deux romans Policiers en cours de lecture. Prochain achat : le vôtre.
    Pour en revenir à votre texte et vos ennuis cardiaques, j’ai une petite explication pour certains : Bien sûr, la cigarette, le stress ( mon ancien boulot était aussi stressant sans doute que le vôtre mais j’intériorisais) le trop d’empathie qui a fait de moi un »bon » dans mon métier … mais l’addition se paie un jour, et surtout dans mon cas cela s’est ajouté à un tout petit défaut cardiaque que certains membres de ma famille avaient et que j’ignorais, un courbe un peu trop accentuée dans ma coronaire droite ( que m’a montré mon second cardiologue) et la cigarette et des années de petites prises d’aspirine pour « fluidifier  » mon sang et lutter contre les courbatures dues à ma phénoménale addiction à l’exercice physique ( muscu, haltérophilie, footing, un peu de vélo et du travail physique en plus) avec pour conséquence un endothélium rongé à cet endroit ou la coronaire s’est bouchée tout doucement, littéralement calcifiée ( j’entendais les intervenants dire c’est complètement calcifié, mais les collatérales sont bonnes) J’ ai retrouvé quelques analyses du sang d’avant cette époque et au début de mon traitement Statines: Je n’ai jamais eu de cholestérol en excès, je n’avais pas de diabète, rien..
    J’en ai déduit que beaucoup d’épisodes cardiaques pourraient être dus à un petit défaut de tuyauterie et aux turbulences de la mécanique des fluides, le sang ne faisant pas exception.
    Le désastre des tendinopathies, au bout de quelques mois, diabète au bout de deux ans environ, j’en passe et des meilleures et des pires…est le résultat des statines ( Crestor) .
    Ce n’est qu’à l’arrêt des statines au bout de presque 10 ans que nombre d’effets secondaires ont disparu, mais pas le diabète que j’ai réussi à maitrisé par d’autres moyens ( jeûne ) et je continue toujours à faire autant d’exercice malgré mon âge et mon coeur est, pour l’instant exceptionnellement solide au grand étonnement et au grand plaisir de mon médecin traitant.
    Alors, je suis de tout coeur avec « Augustin » et de son combat !

    1. « J’en ai déduit que beaucoup d’épisodes cardiaques pourraient être dus à un petit défaut de tuyauterie et aux turbulences de la mécanique des fluides, le sang ne faisant pas exception ».
      Oui, Inoxydable : Je pense que c’est un peu çà : manque de fluidité du sang encrassé par des minéraux non assimilés qui finissent par boucher les reins en cristallisant (entre autres) ; mais du coup, ce serait tellement simple de s »assurer que l’élimination minérale dans les urines s’effectue correctement. Il suffit de mesurer leur minéralité (avec un conductivimètre). Bien sûr celle-ci est fluctuante suivant que l’on a plus ou moins bu, mais une moyenne doit faire apparaître une élimination correcte.
      Régulièrement je m’en assure.
      Autant la minéralité de l’urine doit être élevé, autant celle du sang doit être faible (les minéraux assimilés ne sont pas censés tourner dans le sang) pour lui donner cette fluidité en buvant beaucoup une eau légère (peu minéralisée). Les minéraux assimilables étant fournis dans la nourriture par les végétaux (ou les animaux se nourrissent de végétaux).
      LC Vincent a montré que des paramètres physico-chimiques dont la résistivité (inverse de la conductivité) permettait de mesurer l’état du terrain et montré les risques de thromboses. Je te renvoie à l’article du professeur André Fougerousse https://www.aimsib.org/2019/11/17/lexplication-sur-la-thrombose-qui-va-vous-en-boucher-un-coin/

      1. J’ai lu cette explication quelque part, je crois même sur un des livres de MdL, en tous cas, dans n’importe quelle tuyauterie, qu’il y ait une courbe un peu accentuée, une bifurcation un peu brutale, c’est toujours à ces endroits que se font les dépôts après usure d’une partie de la paroi. et c’est là que se forme la tumeur constituée d’éléments réparateurs, plaquettes, leucocytes, et surtout fibrinogènes qui piègent la calcium circulant qui n’a rien à fiche là, et parfois un chouia de cholestérol.
        La fibrine, c’est comme les fanons de ma baleine, ça laisse passé le plus fin mais pas le gros qui bouche.

  4. Tout est pourtant dans THINKS ( http://www.thincs.org/members.php – The International Network of Cholesterol Skeptics ) d’Uffe Ravnskov qui lutte depuis 30 ans contre ce qu’il faut bien appeler par son nom : la maffia du cholestérol.

    THINKS compte à ce jour 107 membres, tout + éminents les uns que les autres, alors à ce stade une question se pose : POURQUOI TOUS CES ARGUMENTS N’ONT-ILS PAS PLUS D’EFETS QU’1 COUP D’EPEE DANS L’EAU ?

    Et combien de médecin savent qu’il est inutile de traiter une hypercholestérolémie par des statines (Uffe Ravnskov vit avec 7G.de HDL en se gardant bien d’y toucher, à 84 ans ).

    Le pb serait-il psychiatrique ?

    La vérité est que les patients ont besoin de ce mensonge, et leur comportement fait penser à la foi de certains croyants… Plutôt le bûcher que d’abandonner sa foi !

    Voilà pourquoi j’ai délaissé ce combat il y a 10 ans lorsque j’ai compris qu’on ne peut pas se battre contre l’obscurantisme ( ou alors c’est encore trop tôt : les esprits ne sont pas prêts ) !

    1. Philou le visiteur de classe internationale!

      Les vieux d’ici t’embrassent très fort, sans masque ni distanciation d’aucune sorte ++++

      1. Tu l’as dit l’ami ! On voit avec le traitement de la pandémie comme du cholestérol que tout a été fait pour aggraver les choses.

        D’où la question d’Agatha Christie (une complotiste) : à qui profite le crime ?

      2. Sacré Phil; j’ai plaisir à te relire. Tans que tu écris, tu vis en ces temps désemparés. Bonne journée.

  5. Bonjour,
    Il serait, sans doute le bon moment pour « La Médecine » et les Médecins, de revenir « AUX FONDAMENTAUX » …..
    La Médecine ET les Médecins ont perdu le vrai sens du mot Guérir ..
    L’exemple de cette prétendue pandémie pourrait servir d’exemple pour corriger, si faire se peut, tous les errements des « spécialistes », « experts » de tout poil, et revenir, en passant par la case SERMENT d’HYPPOCRATE, et se pencher sur « La NATURE des choses !!!…..
    LA NATURE, oui, LA NATURE, celle qui a fait ce que nous sommes, des Êtres fragiles, trop préoccupés de leur nombril !!!…..

    1. Et même reprendre les fondamentaux, mais déjà revenir à la notion de terrain, la maladie étant l’expression de son déséquilibre.
      La nature, le monde « vivant », depuis son apparition est microbien, par essence.
      Les végétaux les animaux sont « microbiens » et les microbes nous ont précédés : Lynn Margulis (microbiologiste) nous l’explique dans « l’univers bactériel ».
      Et la nature, malgré l’exemple déplorable que donnent les humains, est un équilibre permanent grâce à une action communautaire, un travail d’ensemble du monde microbien.
      Nous en faisons partie intégrante. Ces microbes qui nous constituent sont eux-mêmes formés par de petits ferments que Béchamp (1) a appelé microzymas, parce qu’il a découvert les enzymes (zymases) qu’ils produisent. Mais il a démontré aussi que ces mêmes petites entités nous construisent totalement.
      Sans doute construisent-elles notre ADN (2) : elles sont en amont de tout ce qui nous constitue. Elles nous animent et nous survivent.
      Les microbes ou plus souvent les microzymas que l’on retrouve dans l’air, les calcaires, … sont les restes des organismes vivants et ils sont inoffensifs.
      L’homme dans sa « supériorité » et son orgueil se croit le maître : nous en avons la démonstration dans toute son apothéose.
      Tant qu’il considérera les microbes comme nos ennemis, il courra à sa perte : la nature elle survivra toujours.
      (1) https://www.aimsib.org/2019/03/10/et-si-notre-organisme-netait-pas-du-tout-sterile-un-siecle-derreurs-scientifiques/
      (2) Auto-assemblage de l’ADN de l’embryon par des granules (microzymas de Béchamp) du vitellus : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0968432813001017?via%3Dihub

      1. Mais pour me rattraper de m’être éloignée du sujet de l’article, je complète : « tout est une question de milieu » disait Béchamp, milieu qui peut être considéré à plusieurs niveaux.
        Au niveau énergétique en particulier : en l’occurence les thromboses se produisent lorsque l’énergie vitale (telle que définie par la bioélectronique Vincent) du sang dépasse 540 μW. On retrouve la correspondance avec ce que j’expliquais à Inoxydable plus haut, cette énergie vitale du sang augmente lorsque la minéralité augmente ainsi que l’oxydation.

  6. Bonjour et merci a toustes,

    N’ayant comme diplômes que le MAGDH et le MAGDA, je ne me mouillerais pas sur ce sujet trop pointu.

    Le livre sera lu. Merci. Pas sur la plage, comme des sardines, bien graissées, les doigts en éventails. Ce n’est pas le moment, vu la situation.

    Les animaux ont ils du cholestérol?

    Et avant?

    https://www.estelledaves.com/pages/symbolique-du-corps/

    Bien a vous,

  7. Merci à tous pour vos commentaires. j’ai 9 stents, évidemment à des endroits comme ostium donc bifurcations. j’ai fait de la mécanique de fluides et c’est vrai qu’on sait calculer les pertes de charges (pertes de pression ou de vitesse dues aux frottement) à ces endroits.

    1. Oui, les parois artérielles peuvent être fragilisées à la longue ici ou là mais la pression artérielle n’est pas une constante biologique, il suffit d’un auto-tensiomètre (on peut s’en procurer pour quelques dizaines d’€uros) et de prendre quelques mesures par jour, par période, pour s’apercevoir de variations. A ma connaissance la médecine n’a pas d’explication pour l’hypertension artérielle, dont le seuil de diagnostic est comme celui de l’hypercholestérolémie sujet à caution, les deux ayant été revus à la baisse, faisant de ces « indices » ponctuels en consultation (qui n’ont pas valeur de diagnostics de maladies, pas plus que les tests RT-PCR ne peut attester de la covid à l’instant T) des problèmes de santé publique pour le plus grand bonheur des « marchands de santé » et des ruissellements qui en découlent à tous les étages.
      Je pencherais pour l’idée que la régulation adaptative de la pression artérielle dépendrait du très complexe système endocrinien, qui lui-même influe sur les systèmes nerveux sympathique et parasympathique qui régule tous les processus corporels se produisant automatiquement, tels que la circulation sanguine (fréquence cardiaque, pression artérielle), la respiration, la digestion, le maintien de la température (transpiration…), et donc, les hypothèses d’un excès de cholestérol ou de la mécanique des fluides me paraissant trop simplistes.

      1. IL est exact Njama que le seuil au delà duquel on est déclaré hypertendu et donc devant être traité a été beaucoup abaissé. Dans un ouvrage de 1988 je lis « pour l’OMS il y a hypertension quand, chez un adulte d’âge moyen, les chiffres dépassent 16/9,5 »
        Il existait aussi un mode de calcul en fonction de l’âge et du sexe des valeurs limites : pour l’homme faire âge+100 pour la tension systolique (par ex 60+100=160 ou 16 dans l’unité habituelle). Pour la diastolique : on divise par 2 et on ajoute 1 ; avec 16 cela donne 9.
        Pour la femme on ajoute 90 à l’âge. Avec 60 cela donne 150 ou 15. Divisé par 2 plus 1 donne 8,5.
        Pour 80 ans on obtient 18/10 pour l’homme et 17/9,5 pour la femme, limites pour traiter. Par comparaison, les normes d’aujourd’hui ne tiennent plus compte de l’âge.
        Le durcissement des artères avec l’âge est une cause mais il y a aussi un jeu hormonal très complexe où participent les angiotensines, l’aldostérone, la rinine … qui agissent sur la tension sans parler du psychisme. Il est connu que le stress au moment de la prise de tension en cabinet est un facteur d’accroissement de la tension. Certains pathogènes peuvent aussi avoir une action hypertensive.

      2. Comme le Dr Augustin Jörg Blech biologiste de formation devenu journaliste et écrivain scientifique en Allemagne a mené lui aussi quelques enquêtes. Il écrit dans son livre « Les inventeurs de maladie, manœuvres et manipulation de l’industrie pharmaceutique » (traduit par Isabelle Liber) dans le Ch IV LA FOIRE AUX RISQUES, après quelques pages consacrées au mythe du mauvais cholestérol et à la saga des statines, suivi de la chasse à la tension artérielle (pages 94 à 97) :
        « … En Allemagne dans les années 1990, des valeurs de l’ordre de 160/100 (en langage courant 16/10) étaient jugées comme nécessitant un traitement : le pays comptait donc environ sept millions d’individus souffrant d’hypertension. La Ligue allemande de lutte contre l’hypertension, une association d’intérêts fondée en 1974 et qui regroupe des médecins et laboratoires pharmaceutiques, préconisa ensuite une nouvelle valeur limite : 14/9 – du jour au lendemain, le nombre d’individus touchés par la maladie avait triplé. Par un tour de passe-passe, une union privée a ainsi su transformer l’hypertension en un véritable problème de santé publique(9). Or, dans le comité cotisant à la Ligue contre l’hypertension, on trouvait vingt membres, tous employés par des entreprises pharmaceutiques(10). D’après les renseignements du porte-parole de la Ligue, Eckhart Büttcher-Bühler, « les laboratoires nous achètent des plaquettes d’information sur l’hypertension et les distribuent aux gens pas l’intermédiaire de leurs représentants ».
        Dans plus de 90 % des cas, les médecins ne trouvent aucune raison à l’hypertension et parlent alors d’hypertension « essentielle » ou « primaire » – ce qui voile leur ignorance et fait bon effet auprès du patient. Bien que le phénomène inexplicable ne constitue – dans le « meilleur » des cas – qu’un facteur de risque, les médecins et les laboratoires pharmaceutiques l’ont élevé au rang de maladie, une maladie dont la légitimité n’est assurée que par elle-même. (…) »

        Chez tous les bons libraires, en version Poche ici https://www.decitre.fr/livres/les-inventeurs-de-maladies-9782742774142.html

        Présentation ici, texte suivi d’une post-face de Martin Winkler écrite pour l’édition française, lui-même médecin, romancier et essayiste, Six milliards de malades imaginaires
        http://martinwinckler.com/spip.php?article577
        Que des médecins prennent la plume est plutôt de bon augure…

      3. @ Njama du 17 à10:17.

        Mini-témoignage de confirmation sur l’H.T.A .  »ESSENTIELLE’’.

        Détectée il y a 25 ans suite à des douleurs bizarres ininterprétables à l’ecg. Fus collé  »pour la vie‘’ à de dangereux bêtabloquants et hypolipidémiants (les statines n’existant heureusement pas encore). À l’époque, j’avais confiance bien que me fichant déjà éperdument des simagrées cholestérol-de-mon-cul (Zazie) chères aux médecins de l’époque.

        Kousmine 1980 me réveilla en pointant la dangerosité des graisses SATURÉES [dont, pour plaire au lobby du gras colonial et aux pharmas (ligués dès 1975 aux USA) les péchés furent injustement reportés sur ce fidèle serviteur (oui, MdL a encore frappé) de cholestérol]. Conformément à ses prescriptions, je passai à 20 g/j de pluri-insaturés : 15 d’acide linoléique et 3 d’acides linoléniques [devenus (depuis 2021) 16+4 grâce aux aveux contraints de ce fichu PubMed sectaire NIH] en bannissant tout lipide à plus de 13 % de saturés (dénaturant 1 à 2 fois leur poids de pluri-insaturés). Là, tout le monde (et l’AIMSIB ?) préfère regarder ses godasses car le lobby susdit veille.

        Résultat, TENSION NORMALE au bout de 10 ans [mon dévoué généraliste ne me la prend même plus. La cinquième fois que, au vu de ses nouveaux chiffres, j’avais sollicité la réduction de moitié de mes poisons, il avait explosé : ‘’Ah non !  Là, cela devient de l’homéopathie ! ‘’ J’oubliai donc silencieusement ce qui restait de son allopathie et depuis 15 ans, j’ai récupéré souffle, vigueur des jambes et solidité immunitaire : même plus de rhumes (tiens-tiens, à coronavirus)]. Là, tout le monde (et l’AIMSIB ?) s’en fout. On pourrait même dire que je radote car je me traîne 84 printemps, comme ma douce.

  8. A Lee et Bruno (puisque aimsib censure comme les autres gafams)

    Cà y est, nous y sommes :

    « The wallet » peut stocker non seulement la documentation médicale sur les vaccins contre le covid tels que les passeports vaccinaux, mais également les permis de conduire, les qualifications professionnelles, les mots de passe des réseaux sociaux et les détails financiers et de paiement.

    https://truthtalk.uk/2021/eu-roadmap-post-covid-digital-identities-required-for-all-europeans-part-1/

    C’est ce que prévoyait Jean dans l’Apocalypse !

    1. Martine…
      Puisque « aimsib » censure comme les « autres gafams » je vous suggère de changer très rapidement de pseudo.

      1. Ce n’est malheureusement pas le pseudo que les gafams ou aimsib censurent…. Mais les informations apportées. Quel est l’intérêt de rejeter un pseudo ? Cela n’a pas de sens. Ou alors pour des raisons racistes ? Lee est asiatique donc condamné. Belle mentalité. Il est temps que je m’éloigne de cette communauté médicale comme plusieurs l’ont déjà fait si j’en crois les commentaires des hackers sur ce site. Déjà j’ai arrêté facebook, twitter, YouTube….
        Quand on pense que le portefeuille d’identification numérique mis en place par l’U.E.sera lié avec les grandes plateformes technologiques, telles que Microsoft, Google, Amazon et Twitter. Il permettra à leurs utilisateurs de se connecter à divers services en ligne, du shopping à la lecture des actualités, en passant par la réponse aux commentaires, donnant un contrôle total sur les personnes à celui qui aura accès à toutes ces informations !

        Bref cela sent à plein nez l’émergence d’un mondialisme totalitaire. Aimsib ne pouvait que se lier à cette tendance.

      2. Tiens, je vais laisser passer ce post, manière de montrer la profusion de c… qui se retrouve à prétendument vouloir commmenter nos articles.

        Desespérant!

      3. Martine, ne désespérez pas, chez nous aux USA çà bouge ! Aimsib suivra-t-il le mouvement ?
        https://infovf.com/video/capsule-les-geants-censure-bientot-vaincus–9602.html
        Peut-être que « Tony » est mal vu aussi par le Dr Vincent Reliquet. Pourquoi ne nous dit-il pas la liste des pseudos acceptables ?

        En attendant une bonne nouvelle pour les Français : Castex annonce la fin du masque en extérieur le 17 juin et la levée du couvre-feu le 20 juin :
        https://francais.rt.com/france/87857-castex-annonce-fin-masque-exterieur-17-juin-levee-couvre-feu-20-juin-covid-19?utm_source=browser&utm_medium=push_notifications&utm_campaign=push_notifications

        Le 16 juin, 30,7 millions de Français ont reçu une première dose et 16,7 millions sont complètement vaccinés, soit avec deux injections, soit avec une seule dans le cas où cela est suffisant… Cela démontre bien  » la profusion de c… qui se retrouve dans ce pays » quand on trouve, lors de la première autopsie d’un vacciné, de l’ARN viral dans chaque organe du corps !
        https://reseauinternational.net/premier-cas-detude-post-mortem-dun-patient-vaccine-contre-le-sras-cov-2-arn-viral-trouve-dans-chaque-organe-du-corps/

      4. Martine, il y aura un retournement de situation ! Déjà AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace
        https://www.lci.fr/sante/astrazeneca-annonce-que-son-traitement-anti-covid-est-inefficace-2188797.html

        Mais avant on annonçait çà :
        https://www.lci.fr/sante/vaccin-anti-covid-astrazeneca-efficacite-premier-vaccin-aux-resultats-valides-par-une-revue-scientifique-the-lancet-2172351.html

        Ce genre de « news » a tout de même plus d’importance que cette histoire de pseudo ridicule !

      5. @ Tony : »Le 16 juin, 30,7 millions de Français ont reçu une première dose et 16,7 millions sont complètement vaccinés, soit avec deux injections, soit avec  »
        Sur BFM TV c’est ce chiffre , sur C News c’est 44 millions; ils ne sont même pas d’accord sur les chiffres de vaccinés. On se demande où commence l’enfumage.

    2. Magnifique !!
      Jean savait deja pour le permis de conduire et les vaccins !!
      Jusqu’ou va t’on descendre ??

  9. Hors sujet,

    Désolée de devoir mettre des torchons pas propres,

    Vaccin : vers des débats organisés en classe pour sensibiliser les jeunes
    Le ministère de l’Éducation nationale recommande aux professeurs d’organiser des débats en classe sur le sujet de «l’hésitation vaccinale».

    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/vaccin-vers-des-debats-organises-en-classe-pour-sensibiliser-les-jeunes-20210615

    __________

    Variant Delta: dans les Landes, les personnes contaminées sont plutôt jeunes et non-vaccinées.

    https://twitter.com/BFMTV/status/1405209878411546626

    ___________

    https://twitter.com/BFMTV/status/1404830679540670465

    Bien a vous toustes,

    PS. Pas de divisions, union, merci, 🙂

    1. Pour alimenter les débats en classe, et ailleurs, bonsens.org, reinfo-covid, aimsib,… et informer vos contacts

      Est-ce que les vaccinés sont vraiment magnétisés? Expérience et fourniture de Spike couplée à des perles magnétiques.
      juin 16, 2021 par LHK
      … Avertissement:
      Une commission d’enquête a été constituée suite à cette expérience. En attendant ses résultats, prière de ne pas tirer de conclusions définitives. Ceci est un message des responsables de l’association European Forum vaccine vigilance.

      Je vous invite à prendre très au sérieux l’histoire des vaccinés magnétisés. Ce n’est pas une blague, ni du conspirationnisme. C’est simplement tragique.
      lire l’article :
      https://lilianeheldkhawam.com/2021/06/16/est-ce-que-les-vaccines-sont-vraiment-magnetises-experience-et-fourniture-de-spike-couplee-a-des-perles-magnetiques/

      La réponse est oui, indubitablement ! au moins concernant les vaxxins Pfizer, Moderna, Astrazeneca, Johnson & Johnson. Pour quelle utilité prophylactique, à quelles fins sanitaires ?

      Quelles explications nous en donneront les sieurs Véran, Salomon, Fischer… et consorts.
      Scandale sanitaire à l’horizon… ?

      Merci de transmettre l’info aux sympathiques auteurs le Dr. Maylis Poncet (*) et de Frédéric Gana, qui avaient commis ici en mai 2020 un article sur la 5G, leur expertise pourrait être utile
      https://www.aimsib.org/2020/05/17/technologie-5g-evaluation-sanitaire-et-civilisationnelle/

  10. J’imagine que ça commence à faire mal de se faire taper sur les doigts parce que vous ne censurez pas des propos qui entachent la crédibilité de l’AIMSIB ou parce que vous censurez la véritable info comme le font les gafams. Martine, est-ce que vous lisez les articles de l’AIMSIB ou publiez-vous tout azimut sans vraiment faire attention? Reprocher à l’AIMSIB de se lier à la tendance mondialiste totalitaire, c’est un comble. Vous vous trompez vraiment de cible. Comme le dit Ratatouille, restons unis. Avec tout mon soutien pour nos valeureux modérateurs.

    1. Toute ma vie de délégué, j’ai pu constater que les gens tout-venant sont plus mauvais avec leurs copains et copaines qu’avec ceux qui les oppriment.

      Mieux : parvenus enfin au contact grâce au couillon de service, c’est le moment choisi par un tiers d’entre eux pour tourner casaque et désavouer leur défenseur. Pas grave : nous, on continue, ceux-là ne nous y reprenant plus, bien-sûr.

  11. Un clin d’œil à l’auteur de l’article Laurent Vercoustre, que son œuvre, ses perspicacités exprimées au travers du Dr Augustin cheminent tranquillement dans les esprits. 0n ne fait jamais rien de bon en renversant la table, sinon que de la violence dans la précipitation.

    Bonjour toustes comme dit l’ami si bien Ratatouille

    Je suis d’une génération où en lycée on étudiait « Le malade imaginaire » de Molière, « la Peste » de Camus, pièces de théatre ou roman qui nous avertissait…, autant de messages littéraires (de lanceurs d’alerte de l’époque ?) pour nous mettre en garde de dérives que l’on semble vouloir nous imposer aujourd’hui, contre notre bon sens, contre notre bon vouloir, contre notre gré le plus simplement constitutionnellement et légitimement libertaire.

    Ne lâchons pas prise, restons attachés à nos valeurs séculaires, celles héritées du bon sens? plutôt que de céder trop facilement à de nébuleuses considérations « progressistes », ou d’économie supposées d’un monde meilleur.

    Hauts les cœurs cher Amis_si_biens, c’est la Liberté qui est en jeu, ne lâchons rien, elle, la Liberté, n’est pas négociable pour un plat de lentilles… (référence biblique si besoin).

    1. Ah la la , Mr inox,

      Alice Coffin,

      Coffin. Cercueil en français.

      Faut éliminer les hommes, dit elle. Son père il en pense quoi? S’il n’avait pas été la, cette phrase n’aurait jamais pu être prononcée.

      Parce qu’en pratique, et cela depuis l’aube des temps, il faut deux personnes du sexe opposé pour faire des enfants.

      A ce que je sache une prise mâle avec une prise mâle ne donne pas de jus!
      Une prise femelle avec une prise femelle non plus!

      Le génie, l’est-ce bien?

  12. Les nanoparticules ne sont peut-être pas indiquées dans la composition des vaccins ça pourrait faire peur…

    Application of Graphene in Medecine
    8 applications of Graphene for medical treatments are discussed below :
    (…) traduction
    4.Le graphène comme outil thérapeutique
    … Les chercheurs sont confrontés à un point de départ pour développer des plateformes biomédicales basées sur ce matériau à l’échelle nanométrique, telles que de nouvelles immunothérapies, des supports de vaccins et des nanoadjuvants. Les nanomatériaux de graphène sont faciles à combiner avec des médicaments et d’autres molécules à sa surface, améliorant ainsi la fonction du médicament et la spécificité sur l’objectif d’intérêt….

    8. Le graphène comme biomarqueur
    Le graphène agit comme un capteur de la pression sanguine, du taux de sucre dans le sang et de l’oxyde nitrique dans l’oxygène. Il agit également comme un capteur dans le domaine dentaire avec des peptides soigneusement construits, qui détectent les bactéries individuellement, déterminant le type de pathologie qui nous rend malade. C’est un immunocapteur qui permet de détecter des quantités infinitésimales de certaines substances telles que l’hormone de croissance.
    Traduit avec Deepl
    https://nanografi.com/blog/applications-of-graphene-in-medicine/

    Une première : du graphène rendu magnétique
    Publié le 14/11/2013
    Le graphène doit être une des clés ouvrant les portes d’une nouvelle électronique dans le nanomonde. Pour la première fois, on vient de le doter de propriétés ferromagnétiques en le fonctionnalisant, comme disent les chimistes. Nul doute que ce nouveau composé aura des applications dans le domaine de la spintronique.
    https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/physique-premiere-graphene-rendu-magnetique-50195/

  13. Pour recadrer avec le sujet « statines », n’étant pas compétent dans le domaine, j’aimerais solliciter l’avis pertinent de savants qui visitent ce site.

    Question ?, en quoi ces « mixtures » chimiques pourraient-elles améliorer la santé de ceux diagnostiqués en hypercholestérolémie. Je n’ignore pas que les médecins n’excellent pas dans ces connaissances biochimiques, et ne saurais leur en vouloir vu mon ignorance quasi totale dans le domaine. Quelles suites « organiques » à ces molécules (non naturelles car brevetées), le foie faisant office d’usine chimique pour simplifier :
    Composition chimique des statines, quel cheminement biochimique dans l’organisme… ? :
    – première statine en 1973 : compactine alias mévastatine C23 H34 O5 (non commercialisée)
    – lovastatine en 1987 C24 H36 O5 première commercialisée
    – simvastatine en 1988 C25 H38 O5
    – pravastatine en 1991 C23 H36 O7
    – fluvastatatine en 1994 C24 H26 FN O4
    – atorvastatine en 1997 C33 H35 FN2 O5
    – cérivastatine en 1998 C26 H34 FN O5 (retirée du marché en 2001)
    – rosuvastatine en 2003 C22 H28 FN3 O6 S
    – pitavastatine en 2003 C25 H24 FN O4
    .
    A l’opposé, sans prévaloir une meilleure efficacité, une alternative aux statines qui sont des molécules de synthèse, brevetées, (en cas d’allergies, d’effets indésirables, ou non) présentant de fortes similitudes chimiques et mêmes propriétés thérapeutiques, le Policosanol obtenu à partir de la canne à sucre, a les mêmes effets en présentant bien moins d’effets secondaires. Pour des policosanols obtenus de la cire d’abeille, d’extraits de germe de blé, ou d’autres végétaux, seules les proportions diffèrent.

    Policosanol is a natural mixture of higher aliphatic primary alcohols purified from sugar cane (Saccharum officinarum, L.) wax. It consists of 66% octacosanol (molecular mass of 410.7), 12% triacontanol (molecular mass of 438.5), 7% hexacosanol (molecular mass of 382.4) and 15% other alcohols (tetracosanol, heptacosanol, nonacosanol, dotriacontanol and tetratriacontanol).
    policosanol CH3-(CH2)n – CH2OH (variable n = 24 – 34)
    – octocosanol C28 H58 O
    – triacontanol C30 H62 O
    – hexacosanol C26 H54 O
    – tetracosanol C24 H50 O
    – heptacosanol C27 H56 O
    – nonacosanol C29 H60 O
    – dotriacontanol C32 H66 O
    – tetratriacontanol C34 H70 O

    Il n’est pas remboursé par la Sécu mais son coût reste très raisonnable (ex. 31 € chez http://www.super-smart.eu pour 120 gélules 10mg)
    ———
    Merci au roman d’introduire in fine le débat, l’un et l’autre, statines, ou policosanols, feront baisser le taux de cholestérol, peut-être sans aucune utilité avérée.

    Peut-être aurais-je pu renseigner un tant soi peu le Dr Augustin dans son enquête romanesque…, celle que j’avais menée silencieusement de mon côté depuis 2013, suite à mes déboires éphémères avec ces fumeuses statines que j’avais abandonnées au bout de six mois.

    1. @ njama : Pour être éclairé sur les statines et le cholestérol rien ne vaut les livres et billet du Dr Michel de Lorgeril sur la question. Là il est expert et vous comprendrez tout et surtout que sauf cas exceptionnel, il ne sert )à rien de faire baisser le Cho, qui est INNOCENT. Dommage qu’il ait déserté notre association pour des raisons de psychorigidité EBM et d’amour propre mal placé, d’utant plus que sur la question des vaccins ses livres sont très bons.
      Mais il ne reconnait pas les traitements à base d’HCQ ou d’IVM, même si les témoignages, les observations et même des études montrent leur efficacité. C’est l’aveuglement volontaire scientiste.
      Pour ma part je ne suis pas complotiste mais « constatiste », voir le blog du Dr Maudrux sur la question et notamment sur ce qui se passe en Inde, ou au Mexique ou plus près en Tchechie. On ne peut que constater que ces traitements sont efficaces dire autre chose c’est comme de dire en voyant les « C…les » que ce n’est pas un mâle ( quoique actuellement selon certains mouvement en vogue…).

  14. Cher Dr Vercoustre; Je vous pose cette question ici, hors sujet mais qui peut intéresser beaucoup de monde. Je viens de voir cette enquête documentaire extra de Gillian et De Lestrade : https://www.arte.tv/fr/videos/080499-000-A/microbiote-les-fabuleux-pouvoirs-du-ventre/
    qui m’a fait penser à quelque chose que je soupçonnais : Est-ce qu’un accouchement sous l’eau peut modifier le microbiote du nouveau né, l’eau étant un solvant qui peut tuer certains microbes utiles , Cette « déperdition » supposée de microbiote, pourrait -elle expliquer, les allergies alimentaires d’une de mes petites filles âgée de 15 mois, ses constipations etc… et un peu son sous poids (limite) en considérant tous mes autres petits enfants de constitution très robuste.
    On la torture actuellement pour trouver l’origine de ses allergies et de ses problèmes, habitant en Suisse, sa famille va l’amener voir une spécialiste dans l »Oise prochainement, ses examens dureront 3 jours d’après ce que j’ai compris. Je désespère et je n’ai trouvé aucune explication sur le net concernant son cas.

  15. Le nouveau-né hérite au passage dans la filière pelvienne de sa mère de sa flore vaginale. C’est un fait incontestable. Ce microbiote le protège sans doute des agressions bactériennes. De là à attribuer à cet accouchement sous l’eau tous les problèmes allergiques de votre petite fille, il ya un pas que je ne pourrais faire. Car il ne faut pas oublier que plus de 10 % des nouveau-nés naissent par césarienne et ne bénéficient pas de la greffe bactérienne maternelle sans pour autant souffrir de problèmes allergiques.
    Bien amicalement.

    1. Merci pour votre réponse Docteur, mais je ne suis plus avancé car tous les test que ce bout de choux a subi n’ont rien déterminé. En procédant par élimination ( laitage, fromage sauf lait maternel et la mère élimine pour elle tous les aliments allergènes..;)il y a eu une petite amélioration. Mais la ou les vraies raisons restent inconnues. j’espère que les prochains tests seront utiles … mais je doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site est modéré. Ne vous impatientez pas si votre commentaire n'apparaît pas rapidement.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal