Encore une année qui finit dans les scandales (mortalité par Beyfortus, contaminations des ARNm vaccinaux par des profusions d’ADN…) et où vraiment, comme on dit, « l’eau n’aura pas coulé dans le bon sens ». Avons-nous quitté l’ère de la Covid pour entrer dans une période pire encore, nous serons amplement renseignés dès l’année prochaine ! Plaintes infructueuses, censure forcenée sur les réseaux sociaux et les médias traditionnels, acharnement ordinal et fiscal hors norme contre son rédacteur en chef, l’AIMSIB fera toujours front, continue et continuera vaille que vaille à ébruiter ce que les vilénies politico-industrielles voudraient que l’on vous taise. Philippe Harvaux vous présente ses vœux au nom de tous les membres de notre association, excellente année et bonne lecture.   

Chères adhérentes et chers adhérents,

Mesdames, Messieurs,

L’année 2023 s’achève avec un goût d’amertume, concernant à la fois la politique en général et pour ce qui nous concerne plus directement la politique de santé publique. J’évoquerai brièvement le passage en force de ce gouvernement pour faire passer des lois importantes en brandissant vingt 49.3, ce qui ressemble furieusement à une parodie de démocratie. Je laisserai néanmoins le soin aux commentateurs politiques d’en parler et d’en tirer des conclusions. Je me limiterai donc à évoquer les questions concernant notre santé, notre domaine d’expertise.

Les pouvoirs publics continuent à promouvoir l’injection d’une nouvelle dose de thérapie génique contre le covid alors que les derniers variants de ce virus donnent dans la majorité des cas un rhume banal qui se soigne très bien avec des médicaments qui ont fait la preuve de leur efficacité et innocuité. On sait maintenant que cette substance vénéneuse à base d’ARNm est à l’origine de nombreux effets secondaires tels que les myocardites, AVC etc. et que les personnes injectées meurent plus que les non injectées (1).

Nos politiques cependant continuent la promotion de ces injections tels des VRP de l’industrie pharmaceutique. En avril 2023, nous avons publié une base documentaire relative au Covid de 2019 à 2023 (2). Cette thérapie censée lutter contre l’infection Covid n’est d’ailleurs pas la seule substance qu’ils veulent nous injecter puisque, grande première depuis la vaccination de masse dans les écoles avec le BCG, il y a une cinquantaine d’années, le ministère de l’éducation nationale et le ministère de la santé ont organisé une campagne de vaccination en classe de cinquième contre les HPV avec le vaccin Gardasil. L’AIMSIB, dès les mois de décembre 2022 et février 2023, publiait toute une série d’articles afin de mettre en garde les soignants, les parents et les adolescents sur les méfaits et l’inefficacité d’une telle vaccination (3).

Dernièrement, c’était au tour des nouveau-nés d’être injectés avec une thérapie à base d’un anticorps monoclonal pour prévenir la bronchiolite, le Beyfortus. Ce produit est injecté dès les premiers jours de vie du nouveau-né. Une fois de plus l’AIMSIB vous a mis en garde sur les risques de cet anticorps monoclonal (3) et notre dernier article à ce sujet dévoile une augmentation de 50% des décès des nouveau-nés entre 2 et 6 jours de vie (4).

Concernant la justice, le début de l’année 2023 a ressemblé à l’année 2022 :

  • Notre dernière plainte en appel au pénal en collaboration avec l’association Bon Sens contre certains médias a été rejetée avec comme motif « les deux associations n’avaient pas de légitimité à agir ».
  • Nous avons également déposé une plainte auprès de La Cour de Justice de la République avec d’autres victimes du vaccin à l’encontre du ministre de la Santé qui avait déclaré à la radio que le vaccin était efficace et sans danger. Nous ne nous faisons pas trop d’illusion sur le devenir de cette plainte quand on connait le verdict que la CJR a rendu lors de la dernière comparution d’un ministre.

Par ailleurs, le Conseil de l’Ordre des médecins continue de sévir contre les médecins refusant de rentrer dans le rang de la doxa. Tel est le cas d’un de nos administrateurs et rédacteur en chef, le Dr Vincent Reliquet qui a été condamné une première fois pour ses prises de positions répétées dans des articles publiés sur le site de l’AIMSIB au sujet de la monstruosité de la gestion de la covid. Ces articles lui ont valu un blâme en première instance pour lequel, il a fait appel. L’AIMSIB soutient le Dr Reliquet en prenant en charge les frais d’avocats pour l’ensemble de la procédure.

Non content de pouvoir le sanctionner de manière plus importante pour ces faits, le Conseil de l’ordre a condamné également le Dr Reliquet à trois ans d’interdiction d’exercice dont un ferme en alléguant que son activité professionnelle était charlatanesque,

De ce fait, l’Ordre a transmis son dossier au fisc qui l’a donc condamné  à 102 715 euros d’amende pour fraude à la TVA. Il a également fait appel de cette décision. Aucun médecin de France, comme par hasard, qui utilise les mêmes techniques de soins que lui, n’a été poursuivi et donc condamné à une telle interdiction d’exercice, ni évidemment poursuivi pour fraude fiscale.

Je voudrais profiter de ces vœux pour rendre hommage à madame Michèle Rivasi, eurodéputée, décédée dans sa soixante dixième année. Madame Rivasi avec laquelle nous avons eu de nombreux contacts n’a jamais cessé de se battre pour faire éclater la vérité concernant la supercherie Covid. Nous nous souviendrons longtemps de son combat contre la corruption.

Je voudrais également remercier madame la Sénatrice Madame Laurence Muller-Bronn qui nous a apporté son soutien en participant à notre congrès qui s’est tenu à Strasbourg en septembre. Des remerciements également à toutes les personnes qui ont participé à la réussite de ce congrès ainsi qu’à toutes celles qui y ont assisté.

Le prochain congrès se tiendra le 21 septembre 2024 dans un lieu qui reste encore à définir.

Pour bien commencer l’année 2024, nous avons décidé de moderniser et rendre plus attractif notre site. Il sera compatible smartphones, tablettes et ordinateurs. Vous aurez l’occasion de le découvrir au cours du premier trimestre de cette nouvelle année. Nous continuerons à publier, toutes les semaines, sur ce nouveau site des articles qui vous informeront sur l’actualité médicale. Je me permets de vous rappeler qu’à L’AIMSIB nous sommes tous bénévoles avec chacun en ce qui nous concerne, des activités professionnelles et familiales. Le temps que nous consacrons à L’AIMSIB, nous le prenons sur notre temps libre et c’est pour cette raison que je fais appel à tous nos adhérentes et adhérents pour participer, dans la mesure de leurs moyens, au succès de notre association. Vous serez les bienvenus en proposant votre expertise pour rédiger des articles ou en apportant votre aide lors des évènements que nous organisons.

Par ailleurs, nos seuls moyens de financement indispensables pour faire vivre l’association et pour payer nos prestataires de services et avocats, sont vos cotisations et vos dons. Faites-nous connaitre auprès de vos proches afin que nous soyons de plus en plus nombreux. Nous sommes reconnus d’intérêt général par conséquent toutes les sommes que vous nous versez, vous ouvrent droit à une réduction d’impôts de 66% du montant versé (pour les contribuables français). Depuis le mois de mars 2023, le reçu fiscal est délivré avec votre confirmation de commande. Pour les adhésions ou dons antérieurs, vous recevrez un certificat fiscal au moment de la déclaration de revenus.

Chers Adhérentes, Adhérents, Mesdames, Messieurs, au nom du Conseil d’Administration, je vous présente, pour cette nouvelle année 2024, tous nos meilleurs vœux de réussite, bonheur et santé à vous et vos proches.

Nous vous remercions pour votre patience, confiance et générosité.

Philippe Harvaux
Président

Notes et sources
(1) https://www.aimsib.org/2023/04/02/la-covid-de-2019-a-fevrier-2023-voici-la-base-documentaire-la-plus-incontournable/
(2) https://www.aimsib.org/2022/12/18/gardasil-vos-enfants-comme-du-betail/https://www.aimsib.org/2023/02/05/gardasil-episode-1-deja-le-debut-de-la-fin/
https://www.aimsib.org/2023/02/12/gardasil-episode-2-de-vioxx-a-gardasil-comment-faire-confiance-a-merck/
https://www.aimsib.org/2023/02/26/gardasil-episode-4-mais-au-fait-le-gardasil-cest-fait-avec-quoi/
https://www.aimsib.org/2023/03/05/episode-5-gardasil-des-essais-cliniques-truques/
https://www.aimsib.org/2023/03/12/gardasil-episode-6-aucune-preuve-quil-previenne-le-cancer-du-col-de-luterus-au-contraire/
https://www.aimsib.org/2023/03/19/gardasil-episode-7-entre-mensonges-et-corruptions/
https://www.aimsib.org/2023/10/08/parents-denfants-en-5e-plus-que-quelques-heures-de-reflexion-sur-le-gardasil/
(3) https://www.aimsib.org/2023/11/12/les-mauvaises-surprises-des-vaccins-et-therapies-preventives-contre-la-bronchiolite-a-vrs/
(4) https://www.aimsib.org/2023/12/10/le-train-du-beyfortus-a-deja-deraille/

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de

Aller au contenu principal