Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Abonnez-vous tous à « Citizen Light » !

Il ne rentre certainement pas dans les attributions de l’AIMSIB de promouvoir une quelconque initiative privée à but lucratif, mais toute règle comporte une exception et la création de l’agence Française Citizen Light en représente une de taille. Puisque la crise de la Covid a totalement détruit toute diffusion d’information contraire aux intérêts des cartels pharmaceutiques, puisque la liberté de la presse est morte en occident en 2020 avec l’avènement de la TNI (*), puisque le droit au contradictoire des professionnels concernés les envoient en procès contre leurs Ordres respectifs, nous saluerons ici l’initiative de Pierre Barnérias comme une bonne nouvelle pour la démocratie et pour la liberté d’informer. Entretien sans fioriture avec le créateur de l’agence, bonne lecture.

Dr https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2019/10/adobestock_151075408-1.jpegnt Reliquet :  Bonjour Pierre, on se connaît depuis 2020 où j’ai tenu un rôle microscopique, presque de figurant dans ton documentaire « Hold up ». J’ai été mouchardé comme tant d’autres médecins auprès du Conseil de l’Ordre des Médecins non pas pour mes paroles déviantes (je n’ai dévié en rien) mais pour ma seule présence dans cette vidéo. Est-ce que tu t’attendais à l’époque en tournant ce sujet que tu déclencherais un tel torrent de haine et de mauvaise foi contre toi et tous tes intervenants ?

Pierre Barnérias : Bien-sûr que non ! J’étais même persuadé du contraire. Toutes les informations du film étaient sourcées et les personnes interrogées dignes de respect et d’écoute. Quand vous avez deux prix Nobel dans votre film, une trentaine d’experts dans leur domaine et que tous se rejoignent pour dire que le traitement de cette crise sanitaire est contraire à tout ce qui doit se faire, vous êtes plutôt rassuré sur la pertinence des informations soulevées. Et quand deux ans plus tard, vous n’avez reçu aucune plainte pour diffamation hormis celle d’un médecin criblé de conflits d’intérêts, là vous avez une énième preuve que la presse est complètement complice de ce régime dictatorial qu’elle a mis en place grâce à son silence et au discrédit qu’elle a jeté sur toutes les informations contradictoires. Hold Up a été la seule contradiction journalistique en 2020. Et dire que l’on a reproché à Hold Up, dont la construction répond à celle d’un documentaire cinéma, l’absence de contradiction. J’ai encore du mal à réaliser toutes les bêtises qui ont été dites sur ce film.

VR : Après « Hold up 1 », il y a eu la version augmentée et puis il y a eu « Hold on » et « Hold out », des suites à tes premiers propos et le milieu journalistique européen a compris la leçon, pas une rédaction n’a, ne serait-ce même que, mentionné sa sortie. Et pourtant c’était factuel, parfaitement monté, du vrai travail de journalisme. Ces docs ont-ils finalement été visionnés correctement malgré ce nouveau travail de censure ?

PB : Je ne peux pas savoir combien de personnes ont vu Hold-On puisque sa sortie a été compliquée. Notre plateforme n’était pas faite pour supporter la demande. Et ensuite, le film s’est répandu rapidement et gratuitement sur les réseaux en oubliant que le nerf de la guerre, c’est l’indépendance financière. Ma seule volonté, depuis Hold-Up qui m’a grillé dans toutes les chaines de TV, c’est d’acquérir par mon travail et celui de mes confrères qui m’ont rejoint une indépendance financière. Ma soif de liberté m’interdit de dépendre de mécènes hypothétiques. Je souhaite juste vivre de mon travail. C’est la raison pour laquelle Hold On et Hold Out ont été mis en vente au même titre qu’un documentaire pour les salles. Hold Up, Hold On et Hold Out ont tous été réalisés pour le Cinéma.

VR : Passons à la création de ton agence de presse indépendante baptisée « Citizen Light ». D’habitude une agence, ça collecte un maximum d’infos, ça les trie et ça les revend à ses clients journalistes ou rédacteurs. Seulement toi, tes clients, tu voudrais que ce soit directement des lecteurs, explique-nous ton idée.

PB : Ce projet d’agence de presse ne date pas de 2020. Très vite, je me suis rendu compte, après notamment mon passage à LCI en 1994 et pour avoir présenté pendant 4 années des journaux d’informations sur des grandes radios, que l’information est orientée, dirigée. Dans le monde, vous n’avez quasiment qu’une seule source d’information, les trois, grandes agences internationales, l’AFP, Reuters et l’Associated Press. Moins de 10 000 personnes dirigent l’information mondiale. Ce sont eux qui donnent tous les jours à toutes les chaines d’infos, toutes les radios et tous les journaux, ce qu’il faut dire. C’est la raison pour laquelle les JT se ressemblent tous. Mêmes infos, mêmes mots. C’est comme ça que depuis 50 ans on fabrique l’opinion. Là, l’idée est simple. Avec Citizen Light, on revient à la base de l’info, à savoir le local en revenant à la source du journalisme. Un journaliste, c’est juste un témoin et non donneur de leçon comme le sont toutes ces marionnettes qui s’agitent à la TV en lisant des dépêches Afp et en se prenant pour les rois du monde.
L’idée est de dire aux 7 milliards d’humains de reprendre le pouvoir sur l’info. Comment ? En invitant toutes personnes ayant une information qu’elle juge utile et constructive à nous l’envoyer. Nous, on la vérifie et, si on estime qu’elle remplit les critères d’une information utile et constructive, on la publie mais sous le nom du citoyen reporter. Ici, ce n’est plus le journaliste qui fait briller son nombril grâce aux personnes qu’ils interrogent souvent benoitement, mais c’est le journaliste qui met ses compétences et son savoir faire au service du citoyen-reporter. Tout s’inverse car tout a été inversé.

VR : Tu penses pouvoir intéresser les rédactions mainstream ?

PB : Je n’en sais fichtre rien et ce n’est pas mon souci. Mais ce dont je suis convaincu, c’est qu’on va sortir de vraies informations, à partir desquelles on va pouvoir peut-être construire de nouveaux modèles, qu’ils soient économiques, culturels, éthiques, etc…

VR : Armel Joubert des Houches, une grande signature de l’audiovisuel privé, figure à tes côtés. Il pense pouvoir mener de front ses deux carrières à la fois ?

PB : Je ne peux pas répondre à sa place. ( rires) Mais c’est un bosseur !

VR : On comprend que tu cherches à fidéliser tes clients par l’abonnement. A un euro par mois, franchement, on ne peut pas dire que tu tires sur la corde… Tu mettras aussi un site en ligne ?

PB : Notre chance, c’est notre nombre. Les milliardaires qui nous dirigent ont certes beaucoup d’argent pour corrompre un maximum de personnes, mais ils sont peu nombreux. D’où l’idée de monter cette agence de presse puis une chaine d’info sur le câble, une vraie radio d’info et un vrai magazine gratuit de presse écrite. Avec un euro par mois, on peut faire beaucoup de choses, surtout si on est des millions. Et comme nous sommes des milliards à avoir été pris en otage avec ce hold Up médiatique sur nos vies, nos pensées et mêmes nos âmes, on peut être confiant que le bon sens finira par l’emporter quand la vérité éclatera au grand jour.

VR : Pierre, je te dis merde évidemment ! Que ça te colle à la semelle et que ça te protège longuement contre tout ce que tu vas encore déclencher de vénéneux et de tordu contre toi. Je rends hommage au grand courage du commando qui anime Citizen Light. A toi le mot de la fin, donne-moi vraiment envie de m’abonner…

PB : Seule une information utile et constructive nous permettra de retrouver le sourire et de sortir de ces deux ans de mensonges en cascades, de manipulations aussi honteuses que grossières. J’invite tous les journalistes qui se sentent mal à l’aise dans leur métier d’informer à venir nous rejoindre. Nous n’agissons pas contre les médias de masse. Nous agissons pour une information plurielle afin d’amener des débats constructifs et essentiels. Ils permettront ainsi à chacun de se poser les bonnes questions et de reprendre confiance pour construire le monde de demain.

 

Pour vous abonner c’est ici: https://fr.tipeee.com/citizen-light

 

Dr https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2019/10/adobestock_151075408-1.jpegnt Reliquet
Pierre Barnérias
Juillet 2022

 

Notes et sources
(*) TNI, Trusted News Initiative, https://www.https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2014/03/410rGOiFI2L._SX332_BO1204203200_-1.jpg.org/2022/01/30/dou-viens-tu-sars-cov-2/ à partir de 35’49 »

 

 

31 réponses

  1. Voilà comment s’abonner : https://fr.tipeee.com/citizen-light
    Merci vraiment à Pierre Barnérias pour cette initiative nécessaire et courageuse dans ce contexte.
    Espérons que nombreux seront les journalistes à suivre mais surtout à réagir, parce que de leur réaction, de leur réveil, dépend notre avenir à tous.
    Le moment est venu !

  2. je me serais abonnée immédiatement, mais il n’y a aucune indication ou lien; merci de donner les infos et on adhère tout de suite

  3. En cliquant sur le site internet…
    C’est malin.Maintenant le plus difficile ça va être la mise en forme .En tous cas il faut essayer de toucher les asso qui font de la résistance et se retrouver sur cet espace unificateur.
    Je reprends un peu espoir mais il va falloir agir vite car les semaines à venir vont être difficiles pour la population car en face ILS sont acharnés et armés.

  4. Mais, je rêve ….. Bonjour,
    Enfin quelque chose qui risque de faire « bouger les lignes »….. Expression idiote, bien sûr, mais tellement « IN » pour ne pas dire « Up to date » ….. Cré bondiou !!!….. Que c’est bon de lire des choses comme ça, qui vous surprend, de bon matin !!!…..
    Merci, Vincent, merci Pierre, merci AIMSIB !!!…..
    à+ Pierre.

  5. Le courageux Pierre Barnérias, malgré les divers dangers qu’il savait courir, a donné la parole, entre autres, à des vedettes de notre camp qui ne s’étaient pas et ne se sont toujours pas dépasteurisés ce qui continue de retarder la fin de ce tragi-comique coronacircus, mais son travail a été hautement profitable à beaucoup, vecteurs d’opinions et/ou décisions plus ou moins importants et influents, et leur a ouvert les yeux.

    Il mérite évidemment tout autant un mer ….ci qu’un mer …de en sus de notre admiration et notre soutien.

    Pour ceux pour qui même 12 euros c’est beaucoup, qu’il ajoute donc une adhésion de sympathisants à 1 euros par trimestre, ce qui se gère assez facilement avec l’informatique, mais surtout qu’il ait toujours le souci du juste mot pour la juste chose, le souci des mots pesés pour éviter d’accroître, voire pour contribuer à réduire, les maux pesants, tout en étant bien conscient que si les humains ont généralement besoin de mots pour penser, il ne faut pas laisser les mots penser pour nous.

    1.  » il ne faut pas laisser les mots penser pour nous. »

      REMARQUABLE formule et combien vraie ! Raisonner avec des mots est tentant, cela évite d’aller sur les faits. Certes les mots résonnent et, sous une forme élaborée, cela peut faire un poème s’adressant à nos émotions mais le piège des mots est qu’ils ont leur logique qui n’est pas toujours celle des faits.

    1. En effet comment sortir la tête de l’eau dans cet océan de désinformation ?
      Superbe initiative ! Merci à tous ces journalistes qui mouillent leur chemise, merci à l’AIMSIB d’être un relai de cet info 🙂
      Partageons, partageons, partageons…

  6. Un des sujets qu’on pourra traiter d’urgence sur le site est l’augmentation du nombre des leucémies (845 dans cette étude chinoise), et surtout l’abaissement de leur âge d’apparition.
    «  »L’âge d’apparition de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) et de la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) ne semble pas correspondre à celui généralement observés pour ces maladies. Par exemple, l’âge médian d’apparition de la LMA pour les cas observés est de 37,5 ans et de 32 ans pour la LLA. On constate que cet âge est très inférieur aux âges d’apparition historique de ces maladies chez les adultes, qui sont de 68 ans pour la LMA et de 70 ans pour la LLA. » »
    J’ai bien peur que ça se limite à un constat d’impuissance, parce qu’il n’y a rien à faire: le mal est fait pour les vaxxinés.
    http://www.brujitafr.fr/2022/07/mise-en-garde-sur-l-augmentation-des-cancers-post-vaccinaux-suite-a-l-analyse-recente-de-845-cas-de-leucemie-lies-aux-vaccins-covid.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

  7. Dans cette conférence de presse des soignants suspendus du 11 Juillet, vous allez découvrir une donnée que j’avais déjà eue en main il y a quelques années. Ce chirurgien rencontre une personne qui lui dit que le masque ne sert à rien même en salle d’opération.
    Il n’y croit pas, bien sur, mais vérifie pour détromper son contradicteur: et il trouve des études pour le prouver. Il trouve que certains hôpitaux fonctionnent sans masque.
    Les études que j’avais lues affirmaient que les infections nosocomiales étaient moins nombreuses sans masque.
    Rien de très étonnant, vu que les masques constituent un milieu chaud et humide favorable à la prolifération bactérienne.
    Alors le masque dans la rue….
    Un maximum d’humanité dans cette conférence de presse (avec Louis Foucher).
    https://odysee.com/@MagazineNexus:b/conferencesoignantssuspendus:f

    1. Le direct est fini, j’en ai les larmes aux yeux pour ces pauvres gens.
      Il faudra attendre un peu pour la redif intégrale.
      On a vraiment pris le meilleur des hommes et femmes de ce pays et on les a foutus à la poubelle.
      J’ai des larmes, mais aussi de la honte, voire de la haine pour ceux qui nous dirigent.

      1. Alors, peut-être me soutiendrez-vous, vous, cher Dr PHB dans mon port de l’ÉTOILE JAUNE [commune sous cette forme précise (des 2 triangles équilatéraux) depuis plus de 1000 ans aux 3 religions  »du Livre » comme disent les musulmans pour ne pas dire abrahamiques (les Israélites n’ont donc en fait aucun droit de propriété exclusive dessus pour en empêcher le message actuel de refus de cette nouvelle persécution infâme)].

    2. Je reviens un instant au masque en salle d’op:
      Dans l’étude de Tunevall de 1991, une équipe de chirurgie générale n’a porté aucun masque pendant deux ans dans la moitié de ses opérations. Après 1 537 opérations réalisées avec des masques, le taux d’infection des plaies était de 4,7%, alors qu’après 1 551 opérations réalisées sans masque, le taux d’infection des plaies n’était que de 3,5%.
      https://link.springer.comcom/article/10.1007/BF01658736
      http://12160.info/m/blogpost?id=2649739:BlogPost:2035264
      https://archive.md/LTJA0

      L’auteur a montré que le port de masques par le public en dehors des hôpitaux et des établissements de soins est inutile pour le contrôle du COVID-19. Lorsqu’il est imposé, il devient nocif.

      Goldstein L. Le port du masque universel diminue-t-il ou augmente-t-il la propagation de COVID-19 ? Watts Up With That ? 2020. https://wattsupwiththat.com/2020/07/25/does-universal-mask-wearing-decrease-or-increase-the-spread-of-covid-19/
      https://archive.md/K3ryV
      Voir ici l’intervention complète d’un certain Lovilaillor:
      https://www.jeuxvideo.com/forums/42-51-66239117-1-0-1-0-le-pave-masque-inutile.htm

      1. Pardon, mais ce sujet me tient à coeur:
        On lit partout:
        « Les couvre-visages en tissu peuvent aider à empêcher les personnes atteintes de COVID-19 de transmettre le virus à d’autres.  »
        Si on analyse cette phrase:
        Remarquez l’expression « peut aider à prévenir ». Ce type d’expression est utilisé dans la commercialisation de l’échinacée et de produits similaires (surtout les poudres de perlin pimpim), et il s’agit en fait d’une non-déclaration à côté de « peut ne pas aider » ou « peut nuire ».
        Malheureusement, « peut aider » est largement utilisé comme recommandation affirmative pour le port universel du masque.
        Et même pour en contraindre l’usage.
        De l’abus de langage à l’abus de pouvoir.

      2. Ne vous excusez pas, Dr. Pierre-Henri BREDONTIOT.
        Merci de partager ce sujet.
        Un approfondissement scientifique s’impose sur ce sujet comme sur d’autres qui se rejoignent en fait.
        Mais les questions que nos dirigeants et instances scientifiques refusent d’approfondir sont si nombreuses que les incohérences et la volonté de nous tromper sautent aux yeux.
        « Aller au bout du questionnement …Observer sous tous les angles » (particulièrement ceux contraires aux dogmes) devrait être la devise de tout scientifique.

  8. Bonsoir , Le prélèvement de 1€par exemple se fait à quelle fréquence (mensuelle??? ou épisodique? ) Merci pour la réponse .Bien cordialement. M.H.létendart

  9. J’avoue être (un peu) agacé par les questions du genre : « c’est où kon s’abonne », « comment kon fait » « kel est le lien » etc.
    .Pierre Barnerias veut faire jouer un plus grand rôle aux citoyens, mais, de notre côté, il serait temps qu’on se prenne un peu plus en charge aussi !
    N’importe qui peut taper « citizen » et « light » sur internet, même sans lien !
    Et après on n’oublie pas d’apporter sa petite contribution financière !

    1. Bonjour aligator
      Ne soyez pas trop agacé… Je pense à mon parrain qui a été professeur aux arts et métiers toute sa vie, faisant encore des conférences à 83 ans, aujourd’hui, à 87 ans, bien qu’ayant toute sa tête, il est dépassé par la technicité informatique. Les personnes de son âge, et d’autres aussi, ne peuvent plus ou ne veulent pas rentrer dans la « (facilité Web, ya ka taper citizen…) ». Soyons bienveillant, évitons de faire comme eux, (ceux qui excluent en mettant de force tout le monde dans la même case) C’est plus efficace de les aider à recevoir chez eux un format papier, il delaisseront pour un temps la télévision et seront alors véritablement informés.
      Bien à vous.

      1. Vous avez tout-à-fait raison, cher Berger.  Merci de défendre les aînés perpétuellement invités à passer sous les fourches caudines gogol ou fessedebouc, ces truands premiers.

        En plus, il faudrait deviner leur interprétation propre de leur baragouin impérialiste, genre « nom d’usage » ou « mot de passe » (totalement inutile, lui).

        Vexations de surhommes (un journaliste refuse toujours, ès qualité, de faire relire son papier par sa source), finalement aussi méprisants que les minables du camp d’en face.

        Pour preuve, il faut des heures de recherche infructueuse pour trouver le moindre espace où laisser la moindre suggestion d’amélioration. Indignes, vous dis-je.

        Nous, les octogénaires, ne les intéressons du reste pas car plus assez aveuglément suivistes.

  10. Information utile et constructive, la traduction en français des arguments présentés dans cette session (09 juin 2022) permettant de mettre en accusation ou non les protagonistes de cette crise
    Le vote auquel la vidéo invite de participer est clos depuis le 16 juin
    Merci @ Jeanne traduction, et aux traducteurs.

    Jour 8 – Grand Jury / Tribunal de l’Opinion Publique
    CONCLUSIONS FINALES
    July 14th, 2022
    https://odysee.com/@JeanneTraduction:a/08-Grand-Jury:b

    Présentation par Viviane Fischer avocate en Allemagne
    à 1’44 à résumé de la dernière session par le juge Rui Fonseca e Castro
    de 5’27 à 39’40 l’avocat Reiner Fuelmich présente ses arguments finaux, un appel pour que justice soit rendue…
    de 39’56 à 45’20 l’avocate indienne Dipali Ojha
    de 45’40 à 1’19’46 l’avocat Dexter Ryneveldt d’Afrique du Sud
    de 1’20’00 à 2’07’54 l’avocate française Virginie de Araujo Recchia
    de 2’08’12 à 2’34’55 Michael Swinwood avocat au Canada
    de 2’35’04 à 3’03’02 Ana Garner avocate aux États-Unis
    de 3’03’34 à 3’12’37 Leslie Manookian, Former Investment Banker & President of the Health Freedom Defense Fund, USA

    Les versions en anglais et en allemand sont sur le site https://grand-jury.net/

    1. J’espère que tout l’immense travail dit en passant bénévole du GRAND JURY depuis des mois qui a réuni tant d’experts et de compétences à travers le monde aboutira à un procès pour juger les protagonistes de cette affaire « plandémique », au moins ceux clairement identifiés au plus haut niveau mondial comme responsables de cette manipulation, et apporter des compensations à ceux qui en ont été victimes.

      En droit français on ne peut pas, mais aux États-Unis oui, on appelle ça une « class action » (un recours collectif)… qui est une procédure juridique dont l’issue peut faire jurisprudence dans le monde entier, procédure que Reiner Fuelmich connaît très bien puisqu’il est avocat en Californie et en Allemagne
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Action_collective_(droit)

      Il y a déjà des poursuites juridiques contre certains protagonistes dont Bill Gates, Anthony Fauci,… en Inde et ailleurs

      La Justice avance à pas lents mais elle avance et ne cessera d’avancer tant que nous la soutiendrons, tant que nous la soutiendrons…, notre communion fraternelle, humaniste, dans ce sens, dans ce combat du pot de terre contre le pot de fer, est et sera aussi à un soutien moral ineffable envers tous ceux qui à leur insu par excès de confiance en ont été victimes, comme à leurs proches.

      Il faudra bien que les « masques » tombent, au sens propre car même les ffp2 ne servent à rien ou presque [ https://www.aimsib.org/2022/06/30/brulez-vos-masques-ils-ne-sont-que-nuisibles/ ], comme au figuré, et que cette mascarade, ce canular mondial qui s’écrit C.O.R.O.N.A.C.I.R.C.U.S comme nous le dit Michael Swinwood avocat au Canada dans cette vidéo à 2’08’41 s’effondre.

      Puisse tout cet immense travail citoyen, international, désintéressé en dehors d’un souci de Justice, d’équité, de « vraie » science, d’une authentique médecine éthique , du GRAND JURY inspirer celui en construction de CITIZEN LIGHT initié par Pierre Varnérias avec l’aide de tous ceux motivés pour y contribuer suivant leurs moyens, chacun pouvant être un ouvrier de la onzième heure, comme un lanceur d’alerte.

      Merci à Vincent Reliquet d’avoir lancé cette noble invitation activiste.
      njama

      1. Oui, Njama, le « Grand jury » populaire sans oublier le travail de traduction incroyable de « Jeanne traduction » alliée à d’autres traducteurs généreux est vraiment à suivre, même à retardement.

  11. Oui, très cher Dr PHB,  »le mal est fait pour les vaxxinés » (VAERS à piocher énergiquement) mais non, il n’y a pas  »rien à faire ».

    Il y a actuellement NEUF PRÉVENTIONS PREMIÈRES [généralement des décarençages (à ne surtout pas confondre avec les compléments alimentaires, dangereux et charlatanesques)]. Leurs facteurs de protection, de 2 à 3, devraient se composer multiplicativement (comme les toxicités, n’en déplaise au Médef).

    et même les quelques TRAITEMENTS curatifs à MÉGADOSES (Mg, VitC et, sans doute, vitD et Zn, indispensables aux efforts de guerre lymphocytaires) qu’elles justifient (au grand dam des pharmas).

    Par exemple, quel médecin aura le courage de recommencer à guérir totalement en 1/2 h, comme le Dr r. Fumeron le fit plusieurs fois, par une injection de 25 ml en 25 mn de MgCl2•4,5 H2O 20 % dans du NaCl 9‰ un tétanos tétanisé en arc de cercle ?

    J’écris prévention PREMIÉRE en majuscules (suis là pour ça car les médecins, même les plus courageux, continuer à vagir (très rarement)  »prévention primaire’’, montrant ainsi que leur culture en rejette la notion (si préjudiciable au chiffre d’affaires pharma), ce qui fait que les meilleurs d’entre eux ont actuellement le moral plus atteint que nous, les pue-la-sueur préventeurs.

    Ils auraient pourtant bonne volonté puisque l’on a réussi à leur faire prendre les vaccinations (scandales anti-hippocratiques) pour de la prévention alors que c’est rigoureusement l’inverse : ce ne sont que des ennemies du système immunitaire, ainsi déprimé de 20 % comme vous l’estimez (sans spécifier que c’est cumulable ; multiplicativement selon moi, pour arriver à un décuplement de la mortalité toutes causes par le DTCoq, Mogensen.w. & al. 2017) et donc les meilleurs soutiens à la fois instantanés et différés de ce même chiffre d’affaire.

    La première prévention première a été dégagée en 1915 contre les infections vulnéraires, puis en 1944 contre les cancers (c’est à dire donc pour le système immunitaire) par le Pr p. Delbet par du  MAGNÉSIUM . Je dirais 20 mg/j (suis tout seul à tenter de chiffrer et n’ai que l’odeur des selles pour approcher l’état du microbiote). En curatif, a. Neveu 1934 et r. Vergini 1996 le faisaient monter en pointe à 1,4 g/j avec succès très rapides contre une palanquées de maladies infectieuses.

    Les 3 suivantes furent isolées (vitC, vitD et Zn) par le Pr Raoult ccontre la Covide-19 (et donc contre toutes les maladies infectieuses puis toutes les autres y compris, selon moi, les effets désastreux des ARNeries, et pour la même raison). Des mégadoses de VitC avaient déjà sauvé de pneumonies, polios, diphtéries1935 etc, dans les années 30 et même d’un Covi-19 très mal barré (Wakas Khan h.m. & a. 2020). Affirmation à démentir par les forts en thème : le « covid long » (ce camouflage) est tout bêtement injecté. Il a raison, Micron : sommes en guerre.

    Citons aussi, à la suite de Réinfocovid (cette fois sans mégadoses utiles) : exercice (3/4 h/j), dé-stress (désinfoxe totale, TV, radio, très agréable et régénérante), probiotiques, sans oublier un sommeil suffisant, le litre et demi d’eau et surtout les 20 g/j de PLURI-INSATURÉS (prévention à elle seule 3 fois plus protectrice que chacune des 8 autres. Le rapport 4 = di-insaturés/tri-insaturés (linoléique/linoléniques, tous termes bannis des étiquettes depuis fin 2019 à l’initiative du lobby du gras colonial saturé), c’est ma spécialité (comme Mg, dirait-on, alors que c’est dans tous les bouquins. Faut lire sur plus d’un siècle pour ne pas se laisser enterrer le moral par les faiseurs intéressés qui pullulent).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal