Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

En pédiatrie la quinzaine commerciale bat son plein

Il  arrive régulièrement chez certains médecins que l’écoeurement le dispute à la colère, c’est bien l’objet de cet article. Si une maladie ne concerne vraiment pas les enfants à cette heure-ci c’est bien la Covid, particulièrement pour sa sous-population de nourrissons. On aurait pu les croire temporairement à l’abri des secousses médico-industrielles que cette « pandémie » (1) inflige à presque tous les habitants de notre planète. Et pourtant c’est parfaitement le contraire, tous les industriels du secteur se ruent en désordre, leurs médecins rémunérés en tête, pour placer son ou ses produits à destination d’une innocente -mais capitale- part de marché que constituent les bébés. C’est moralement insoutenable certes, mais financièrement tellement logique alors … Bonne lecture.

Introduction

Tout est complexe en vaccinologie et pour une bonne raison qui a été avouée un jour par le Pr Jean-François Saluzzo, un des plus médiatisés (contre son gré) médecin de chez Sanofi, devenu depuis expert OMS. C‘est bien naturel, car ces deux mondes n’en font qu’un. Il avait dit  un jour, pour probablement détendre l’auditoire quant au niveau de qualité de science qu’il s’apprêtait à dispenser:
– « On ne comprend pas comment marche les vaccins ». (2)

Pas étonnant alors que depuis des lustres les discussions s’enchaînent sans fin entre atermoiements des uns pour défendre la place indiscutable de la vaccination en terme de santé, et des autres qui insistent pour pointer leurs parts d’ombres, voire leurs réels effets adverses. Autisme, asthme, mort subite, pneumopathies, otites à répétition, scoliose…

Jamais ni les contenus vaccinaux (antigènes), ni les produits rapportés (excipients, conservateurs, adjuvants…), ni les calendriers d’injections (fréquence des rappels, co-vaccinations), ni les doses employées (doses pédiatriques ou non) ne sont en cause, on est habitué à ce discours lénifiant voire anesthésiant des consciences en 2020.

Naturellement de nombreux auteurs viendront vous prouver le contraire mais il ne peut s’agir évidemment que de scientifiques dévoyés. (3)(4)(5) Le choix des produits injectés aux enfants ne peut se trouver sélectionné que dans le seul intérêt de ceux-ci évidemment, à moins que Monsieur Jean Stephenne, ancien directeur chez GSK ne parvienne à vous convaincre du contraire dans cette scène qui est devenue aussi culte que la précédente, à ne rater sous aucun prétexte. (6)

 

Peter Aaby un jour…

Autant de thèmes brûlants qui persistent à ne trouver aucun consensus. La donne a un peu changé un jour de 2000 quand Peter Aaby, distingué Médecin et anthropologue Danois, souhaita démontrer tout le bien qu’il avait apporté à la Guinée-Bissau en vaccinant nombre de ses bébés avec son Diphtérie-Tétanos-Coqueluche, toute une carrière durant (7).

Catastrophe! Il doit annoncer au final que la mortalité des enfants vaccinés était indiscutablement supérieure à celle des non vaccinés, pourtant certainement moins bien nourris qu’eux.

Passons sur les atermoiements effarés du GACVS (8) qui tenta de  prestement glisser un résultat aussi catastrophique (mais heureusement isolé) sous une natte africaine. C’était bien mal connaître Aaby, certes peu ravi de devoir insister encore une fois sur les résultats finalement abominables de toute une vie professionnelle de labeur, mais encore moins enclin à se faire traiter d’épidémiologiste de pacotille: Donc il publia à nouveau en 2012 sur le même sujet (9) en insistant sur une mortalité très accrue chez les filles, au grand dam du Groupe Stratégique Consultatif d’Experts (SAGE), la plus haute instance consultative s’agissant des pertinences vaccinales et dépendant directement de l’OMS. En haut lieu on nia encore. Piqué au vif il revint une ultime troisième fois à la charge, fort cette fois-ci des conclusions d’une méta-analyse unanimement reconnue comme peu suspecte de biais majeur (10). Donc :

En Guinnée Bissau, la population des enfants vaccinés par le combiné Diphtérie-Tétanos-Coqueluche induisait une mortalité toutes causes au moins deux fois supérieure à celle observée dans le groupe non vacciné, que l’on veuille bien accepter définitivement ce fait historique absolument incontestable et que l’on commence enfin à oser dessiner un avenir meilleur à ces enfants défavorisés du bout du monde.

Mais peut-être ne s’agit-il pas des objectifs premiers de certains.

… Peter Gøtzsche ensuite

Pour clore définitivement sur ce chapitre horriblement gênant tant pour certains médecins que pour l’ensemble de l’industrie des vaccins, souvenons-nous que le Dr. Peter Gøtzsche a pleinement et entièrement confirmé les consternants résultats de son collègue en 2019, il n’existe plus aucun doute sur la nocivité de ces produits chez les enfants dans les pays en voie de développement. (11)

Est-ce que l’OMS s’est saisi de ces résultats catastrophiques répétés et tous identiques pour infléchir sa politique vaccinale? Pour faire reculer les industriels des vaccins et leurs plans marketing récurrents? Pour réviser drastiquement à l’échelle mondiale les dogmes en vigueur sur la question? Je vous laisse trouver tous seuls.

Donc assurément oui, on peut le redire sans aucune espèce de probabilité sérieuse de se tromper, le vaccin DTC tue des enfants dans les pays en voie de développement.

La théorie du rattrapage vaccinal

Fort de ces résultats peu encourageants, et si l’on se souvient en plus des anomalies franchement étonnantes s’agissant des statistiques des morts inopinées du nourrisson aux USA pendant la période du printemps 2020, où les soins non urgents ( les vaccinations) ont été largement moins dispensés (12), on peut s’étonner qu’une idée pareille puisse germer dans l’esprit de médecins indépendants: Donc pas chez ceux portés par leurs contrats publicitaires ou de « coopération avec l’industrie », on parle des autres.

On rappelle la teneur des obligations vaccinales en vigueur en France depuis 2018, pour le bien des enfants (et de Jean Stéphenne, devenu depuis « successfull ») :

Vaccination obligatoire, France, 2019

 

S’aventurer dans la lecture des conduites à tenir officielles s’agissant du rattrapage vaccinal chez les nourrissons comporte un risque initial certain, celui de rapidement tomber de sa chaise. Prenons par exemple la référence française publiée sur le site INFOVAC-France (13), rédigée par le désormais célèbre Dr F. Vié le Sage, ce pédiatre Aixois qui a fait montre en Juin 2019 de ses dons extra-lucides hors normes en devinant la teneur d’un avis de Conseil Départemental des Médecins, à 1000km de distance et avec deux semaines d’avance (14). On y lit:

Capt. écran

Prêt pour un voyage en terre très inconnue? Attention car le chemin, bien que rectiligne dans la pensée de son concepteur, comporte un certains nombre d’ornières propres engloutir entièrement un médecin formé précédemment à la vieille école de la prudence:

Infovac, capt. écran

Pendant le rattrapage vaccinal il est donc dorénavant conseillé qu’un nourrissons malade et fébrile, à disons 38,3°C, subisse impérativement  séance tenante (pour son bien) quatre injections de vaccins différents le même jour, sans aucune distinction du type de produit en cause, vivant ou inactivé, de même qu’il est obligatoire de décorer et promouvoir les médecins ayant recommandé de telles conduites à tenir. Comme, naturellement, il est de bonne pratique médicale de dénoncer les récalcitrants à ces directives devant l’Ordre des Médecins, pour pratiques anti-vaccinales propres à mettre en danger la vie des bébés.

Merci à nos lecteurs de bien vouloir m’apporter sur le blog à suivre l’ensemble des études scientifiques qui a pu valider que la distance à respecter dite  ‘INFOVAC- Vié le Sage » entre deux sites d’injections de vaccins nécessite au moins 2,5cm. Que se passe-t-il si celle-ci est plus rapprochée et que des effets secondaires graves soient rapportés, la faute portera-t-elle uniquement sur le médecin vaccinateur? C’est le plus probable car l’effet « melting pot vaccinal » interdira rigoureusement tout recours contre l’un ou l’autre des industriels qui a commercialisé ces produits. Pour l’instant, telle est la règle, et elle est insensée. Heureusement que l’instant ne dure jamais toujours?

Vacciner les enfants contre la grippe, « pour mieux diagnostiquer la Covid »

L’idée est ancienne et très en vogue dans une zone actuellement sanctuarisée par certains s’agissant de la lutte anti-Covid, à savoir l’IHU de  Marseille, que l’on retrouve par exemple ici (15) :

France Soir, 26/11/2018, capt. écran

 

Le Dr Philippe Brouqui n’est pas seul à imaginer une vaccination systématique annuelle de tous les enfants contre la grippe, le Pr Didier Raoult s’en est aussi fait un des plus chauds partisans, et depuis longtemps (16). L’idée du coup ne peut qu’être reprise et fortement appuyée par les industriels fabriquant des vaccins anti-grippaux comme le démontre le tutoriel qui suit à destination des médecins, fabriqué nous dit-on par la Société Française de Pédiatrie et Edimark (17) et distribué le 07/09/2020 dans les boites mails des médecins. (tombé directement dans mes spams, un signe?)

On vous explique par exemple, sans que l’on soit jamais certain de qui s’exprime car les trois pédiatres sont masqués du début à la fin de la « formation médicale continue », que le fait de vacciner les enfants contre la grippe est bien pratique car ainsi on peut différencier cliniquement, et aisément, les enfants malades de la Covid et ceux atteints de simple grippe.

Naturellement imaginer que les enfants se contamineraient très peu entre eux de la Covid ne peut pas rentrer en ligne de compte. (18)

Il s’agit donc d’imaginer que jamais un enfant vacciné contre la grippe ne sera jamais malade de la grippe. Quand on connait le niveau d’efficacité de ces vaccins qui peut être nul (0%!) certaines années (19), on doit rejeter absolument ce postulat. Il s’agit aussi de se convaincre que jamais un enfant ne pourra se trouver porteur du virus de la grippe saisonnière et de SARS-Cov-2 en même temps, qui prendrait ce pari imbécile?

De nombreux moments demeurent éclairants dans cette vidéo, comme par exemple celui où apparaît  le rajout de directives apportées par les « sociétés savantes » par rapport aux agences institutionnelles, vous voyez d’ailleurs dans cette capture d’écran avec quel « soutien innocent » cette vidéo a été produite:

Pour ceux qui espèrent une certaine portée philanthropique à l’intervention de nos trois intervenantes, oublions ces espoirs:

Pas de notion d’âge dans ce multimédia, donc ces fameuses vaccinations anti-grippales, pour quels enfants faut-il les réaliser? Le Résumé Clinique du Produit le plus célèbres, le Vaxigrip©, incite assez peu à tenter l’aventure (20), lisez plutôt:

Vaxigrip, RCP, extrait

Le lecteur avisé pourra s’émouvoir qu’un enfant de 36 mois soit déjà considéré comme un adulte : On peut essayer, pour voir, ce qui se passe si l’on donne une dose adulte d’aspirine ou de paracetamol à un enfant de 3 ans?

Attention! De très nombreuses erreurs de dispentiation en officine ont lieu en plus entre l’Influvac©, qui admet une AMM pour l’enfant, et l’Influvac© Tetra qui, lui, est strictement réservé à l’adulte de plus de 18 ans. C’est absolument lamentable, cela procède d’une double erreur, à la fois du pharmacien dispensateur puis du médecin vaccinateur, mais la bourde semble de plus très courante. (21)

Rappelons pour clore ce chapitre deux résultats tragiquement en défaveur de la vaccination anti-grippale:

– La vaccination antigrippale ne diminue ni la mortalité ni le risque d’hospitalisation chez les personnes âgées. (22)
– D’après les données des forces armées américaines la vaccination antigrippale favorise les infections à coronavirus, famille du COVID-19 (23)

Vacciner contre le rotavirus « pour désemboliser les services d’urgence »

Autre moment hors-sol apporté par cette vidéo, celui où -probablement- le Dr Isabelle Hau (mais masquée, comment en être certain?) vous explique à l’aide d’un douteux néologisme que le vaccin contre le rotavirus permet juste de diminuer la fréquentation des services d’urgences pédiatriques en fin d’année.

Bref, cette pédiatre nous explique très tranquillement non pas que ce vaccin sauverait des vies mais juste qu’il lui donnerait moins de travail à Noël.

On rappelle qu’un temps un des deux vaccins fut contaminé par un circovirus porcin que l’industriel n’a pas détecté pendant des mois et que ce virus a été co-administré à de nombreux enfants, (2) par le plus grand hasard ce virus n’étant pas infectant pour l’homme il n’y eut aucun dégât ni scandale sanitaire à la clé.

On rappelle la carrière tortueuse de ces vaccins (Rotateq©, Rotarix©) au passage très coûteux , mal supportés, de temps en temps certainement mortels mais surtout absolument inutiles en Europe de l’Ouest car même les formes les plus graves ne réclament au plus que quelques jours d’hospitalisations dans des services de pédiatrie traditionnels. Merci à Xavier Bazin d’avoir refait récemment l’historique de ce produit, son article est à lire de toute urgence (24).

« Disease mongering », Dr. MK. Taha et Bexsero©

– Août 2020: Sur certaines chaînes câblées Françaises apparut régulièrement en pleins tunnels publicitaires un spot inhabituel: On y voyait un nourrisson entouré de son jeune père et de son adorable mère mais brutalement le lampadaire du salon bascule tout seul vers la tête du père qui -heureusement- le rattrape avant qu’il ne le frappe. Une voix off d’outre-tombe intervient alors pour dire que parfois en plein bonheur une catastrophe peut survenir et là changement d’ambiance, c’est toute le salon qui bascule de haut en bas! Stupeur, angoisse, et La Voix (Dieu, sûrement?) poursuit en intimant le conseil aux parents de se prémunir d’un tel drame en… vaccinant leur bébé contre la méningite. Clap de fin, dernière image en proposant aux parents de demander l’avis de leur médecin et logo du groupe GSK.

La pube pour Bexsero© étant interdite on vous a présenté une « disease mongering » ou « promotion de la maladie », et ça c’est autorisé…

Ce vaccin n’a jamais été considéré jusqu’à ce jour comme susceptible de faire partie des vaccins obligatoires et c’est peut être son contenu faramineux de 2000mcg d’hydroxyde d’aluminium (25) qui en a repoussé la recommandation, pourtant inexplicablement ce produit est proposé parfois en vaccination de masse dans certaines écoles et je le prouve:

 

Le Quotidien du Médecin, capt. écran

Certes il peut paraître inouï qu’un vaccin non recommandé en routine parvienne à percer les murs des écoles, à ceux qui s’étonnent encore de la manière dont les « affaires sanitaires » marchent en France il faut s’intéresser à un personnage dont personne n’a entendu parler.

L’affaire du Bexsero© n’a jamais été mieux disséquée et expliquée que dans un ouvrage récent et paru en langue française, remercions le Dr Michel de Lorgeril pour la qualité du travail qu’il nous a livré ici (26).

Selon que vous serez puissant ou misérable… Le Dr Muhamed Kheir Taha  est très puissant, incontournable, une hydre.

Officiellement, parfois officieusement, il est:

  • Chercheur chez Pasteur,
  • Directeur du centre National de Référence sur les Méningocoques (CNRM) ce qui lui ouvre toutes les portes des instances ministérielles,
  • Membre occasionnel du Comite Technique des Vaccinations (CTV)  entre autres,
  • Expert auprès de l’OMS naturellement,
  • « Consultant » chez Novartis/GSK, Wyeth/Pfizer, Sanofi/Pasteur et même… chez Total.

Il est très très fréquent qu’un médecin mélange allègrement contrats industriels et possibilité de peser lourdement sur les choix gouvernementaux en terme d’agrément des médicaments. Si l’affaire vous paraît franchement dérangeante c’est que vous ne comprenez rien à la santé publique, voici le coup de grâce…

Le Dr MK. Taha détient en son nom propre tout ou partie des brevets déposés en lien avec le Bexsero©.

Qui s’étonne alors que bien que déclaré « non recommandé dans la population générale » par les instances gouvernementales ce produit puisse être administré en masse dans certaines écoles?

Le cocktail « INFOVAC- Vié le Sage » du jour

A tous les médecins qui hésitent à se lancer dans des co-vaccinations débridées, aujourd’hui rendues possibles, on rappelle que l’art de la mixologie de comptoir peut les aider (27). Débutez donc par un nourrisson de 9 mois déjà malade (un Vendredi soir si vous ne consultez pas le week-end évidemment) et administrez-lui:

– Face antéro-interne de cuisse droite, un Hexyon©
– Face antéro-externe de cuisse droite, un Prevenar©13,
– Face antéro-externe de cuisse gauche, un Bexsero©,
– Face antéro-interne de cuisse gauche, un Vaxigrip© pleine dose (28).

Déjà que la fréquence des convulsions du nourrisson se trouve sensiblement augmentée par simple co-vaccination d’un vaccin hexavalent avec un Prevenar©13 (29), qu’imaginer avec deux vaccins supplémentaires?

Je ne voudrais certes pas me trouver ni à la place de l’enfant, ni à celle des parents, ni à la place des juristes qui auront à juger des éventuelles conséquences désastreuses de tels mélanges, mêlant vaccins « obligatoires » et produits recommandés par les industriels sur la base d’aucun recul, ni base scientifique. 

Conclusions:

La Covid-19 a frappé le Monde de manière finalement incroyablement contre-intuitive, la catastrophe sanitaire tant prévue ne s’est muée jusqu’à ce jour qu’ en déroute économique, souffrance sociale et perte de nombreux repères moraux.

La guerre de tous contre tous est déclarée (30) et occasionne déjà plus de ravage que la Covid-19.

Des pans entiers de notre économie d’avant tendent à se fissurer quand ils n’ont pas déjà disparu. Mais d’autres émergent, fruit de l’intelligence humaine face à l’adversité et surtout à son exceptionnelle capacité à réinventer un lendemain plus en accord avec sa future destinée. Si on le laisse se recomposer. Pendant la débâcle, pendant les doutes et les interrogations légitimes portées par les plus libres, l’industrie du médicament et plus particulièrement celle du vaccin, s’autorise à y voir le marché du millénaire qui donc ne se représentera plus jamais.

Celui du vaccin Covid pour 7 milliards d’humains, 14 milliards de doses en cas de rappel. Celui de la mine d’or des vaccins pédiatriques pour lesquels on peut absolument changer toutes les règles de prudence et d’éthique dans la mesure ou rien absolument rien avant ne les avaient scientifiquement et méthodiquement démontrées.

Toute construction théorique humaine (Dieu, société, politique, droit de l’Homme, amour… ) peut se démolir aussi vite que les nécessités du moment l’imposent. Alors vous pensez, les règles de bonne pratique en matière de vaccination pédiatrique, pour quelques dollars de plus…

 

Dr Vincent Reliquet
Septembre 2020

 

 

Notes et sources:
(1) Attention aux traffics de chiffres, une pandémie était auparavant définie par la survenue de 150 malades toutes les 100.000 personnes, nous voilà passé à 50 PCR positives pour 100.000…
(2) « Incroyables confidences d’un vaccinologue« , à écouter entièrement mais pour le vidéaste pressé vers 9′:40 » https://www.youtube.com/watch?v=rnKnp_nuMeA
(3) Mawson a r, Ray b d, Bhuiyan a & Jacob b – ‘’Pilot comparative study on the health of vaccinated and unvaccinated 6- to 12-year-old US children » – J Transl Sci, 3(3) : 1-12.
(4) Georget M., « Apport de la vaccination à la santé publique », Dangles Ed.
(5) de Lorgeril M., Collection « Les Vaccins du nourrissons », Chariot d’Or Ed., 5 tomes parus à ce jour
(6) https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-envoye-special-vaccins-pour-enfants-les-labos-font-ils-de-la-vente-forcee_1311677.html
(7) « Routine vaccinations and child survival: follow up study in Guinea-Bissau, West AfricaCommentary: an unexpected finding that needs confirmation or rejection »: BMJ 2000; 321 doi: https://doi.org/10.1136/bmj.321.7274.1435
(8) GACVS, Global Advisory Committee on Vaccine Safety ou comité mondial de la sécurité des vaccins, pour ce qui nous occupe, ici: https://www.who.int/vaccine_safety/committee/topics/dtp/fr/
(9) Aaby PBenn CNielsen J, et al « Testing the hypothesis that diphtheria–tetanus–pertussis vaccine has negative non-specific and sex-differential effects on child survival in high-mortality countries »
(10) Mogensen SW, Andersen A, Rodrigues A, Benn CS, Aaby P. « The Introduction of Diphtheria-Tetanus-Pertussis and Oral Polio Vaccine Among Young Infants in an Urban African Community: A Natural Experiment ». EBioMedicine. 2017;17:192-198. doi:10.1016/j.ebiom.2017.01.041 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28188123/
(11) https://vaccinescience.org/expert-report-effect-of-dtp-vaccines-on-mortality-in-children-in-low-income-countries/
(12) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2020/06/28/le-confinement-par-covid-a-t-il-fait-baisser-le-nombre-des-morts-inopinees-du-nourrisson/
(13) https://www.infovac.fr/docman-marc/public/fiches/1569-2-rattrapage-des-vaccinations-chez-l-enfant-et-l-adulte-2019/file
(14) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2019/06/17/bienvenue-en-republique-bananiere-francaise/
(15) http://www.francesoir.fr/societe-sante/grippe-un-medecin-alerte-sur-la-vaccination-des-enfants
(16)  Raoult D. « La vérité sur les vaccins », Michel Lafont Ed., 2018
(17) « Impact de la Covid-19 sur la vaccination » https://www.edimark.fr/societe-francaise-pediatrie/esp/rentree-2020-vaccination-comme-geste-barriere/impact-covid-19-sur-vaccination?utm_source=email-congres-Soci%C3%A9t%C3%A9-Fran%C3%A7aise-de-P%C3%A9diatrie&utm_medium=email&utm_campaign=Rentr%C3%A9e+2020+%3A+la+vaccination+comme+geste+barri%C3%A8re
(18) https://www.jim.fr/medecin/actualites/evenements/e-docs/sars_cov_2_au_banc_des_accuses_les_enfants_seraient_non_coupables__184000/document_actu_med.phtml
(19) https://www.lapresse.ca/actualites/sante/201501/30/01-4839815-vaccination-contre-la-grippe-un-taux-defficacite-de-0.php
(20) http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=62482112&typedoc=R
(21) http://www.francesoir.fr/lifestyle-vie-quotidienne/vaccin-de-la-grippe-un-produit-pour-adultes-distribue-par-erreur-des-enfants
(22) Anderson ML et al. « The Effect of Influenza Vaccination for the Elderly on Hospitalization and Mortality: An Observational Study With a Regression Discontinuity Design ». Ann Intern MedPublished Ann Intern Med. 2020. DOI : 10.7326/M19-3075
(23) Wolff GG. « Influenza vaccination and respiratory virus interference among Department of Defense personnel during the 2017–2018 influenza season ». Vaccine 2020;38:350.
(24) https://www.sante-corps-esprit.com/ils-utilisent-le-pretexte-de-la-covid-pour-vous-vacciner-davantage/#sources
(25) Pour une vaccination complète à quatre doses
(26) de Lorgeril M. « Les vaccins du nourrisson, tome 5, méningites bactériennes« , Chariot d’Or Ed. pp143-159, 2019
(27) Vient des termes « mixer »(mélanger) et du suffixe »logie (science de). Désigne la connaissance et la capacité à mélanger des boissons diverses (alcool, jus, sirops, ingrédients divers) pour réaliser des cocktails. Exemples : Ce barman est un artiste de la mixologie ! Ce Vié le Sage est un expert de la vaccinologie!
(28) Pardon à tous mais la pleine dose est possible sans aucun motif scientifique dès 9 mois, « Une dose de 0,5 ml peut être administrée si les recommandations nationales le préconisent ». http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=62482112&typedoc=R
(29) https://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/44b7b8447fbabcaa35bfb78fad76ead4.pdf
(30) https://www.rolandsimion.org/coronavirus-mortalite-epidemiologie-fake-intimidation/

 

 

79 réponses

  1. Déjà le port obligatoire du masque pour les enfants, c’est de la maltraitance ! :
    http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/le-port-du-masques-pour-les-enfants-cest-de-la-maltraitance
    Heureusement à la rentrée scolaire, tous les pays n’ont pas obligé leurs élèves de porter un masque ! Comme la Finlande, la Norvège, la Suède, le Danemark, les Pays-Bas…
    https://www.20minutes.fr/monde/2851167-20200901-coronavirus-partout-monde-eleves-font-rentree-masques

    D’ailleurs à noter que les masques et le confinement n’ont eu aucun effet sur les grippes saisonnières en 2020 (USA) :
    https://www.youtube.com/watch?v=_QTQEaTy78s

    Bref, comme le dit si bien le Dr Trotta : « ce sont tous des charlatans ! » :
    https://www.youtube.com/watch?v=6aGDragrtI0

    Maître Jean-Pierre Joseph explique avec beaucoup de bon sens et d’humour comment se défendre légalement contre les obligations vaccinales actuelles :
    https://www.youtube.com/watch?v=0DeS7DorFT4

    Effectivement, le Dr Jean-François Saluzzo, Directeur de Production des vaccins viraux et chef de projet Recherche & Développement pour les vaccins anti-SIDA, anti-dengue et contre le SARS chez Sanofi Pasteur mais également consultant pour l’OMS, avait avoué ne pas savoir comment marchaient les vaccins. Il préconisait pourtant de continuer les vaccinations :
    https://www.youtube.com/watch?v=rnKnp_nuMeA

    1. Une bonne initiative : 70 médecins ont demandé au ministre flamand de l’Enseignement Ben Weyts d’abolir le port du masque obligatoire dans les écoles tant pour le corps enseignant que pour les élèves : « Dans nos cabinets, nous voyons un nombre croissant d’enfants et de jeunes qui se plaignent en raison des règles de comportement qui leur ont été imposées. Nous diagnostiquons des problèmes d’anxiété et de sommeil, des troubles du comportement et une peur de la contamination. Nous constatons aussi une augmentation de la violence domestique, de l’isolement et de la privation. Beaucoup de jeunes manquent de contacts physiques et émotionnels. De plus, il n’y a « aucune preuve à grande échelle que le port du masque dans un environnement non-professionnel ait un effet positif sur la propagation des virus, et encore moins sur la santé en général. Il n’y a pas non plus de base légale pour faire respecter cette obligation. Les enfants en bonne santé confrontés au Covid-19 guérissent par défaut sans complications et qu’ils contribuent par la suite à la protection de leurs semblables en augmentant l’immunité de groupe. »

      Pourquoi c’est illégal : En Allemagne, l’expert assermenté du tribunal Ing. Helmut Traindl a mesuré les valeurs de CO2 devant la caméra sous un masque de protection corona fabriqué soi-même et deux masques de protection disponibles dans le commerce. Il s’est avéré que les valeurs maximales autorisées pour les lieux de travail étaient dépassées à plusieurs reprises. Cela signifie non seulement que les citoyens se sont vu prescrire une condition illégale, selon toutes les connaissances médicales, cet air respirable est également considéré comme extrêmement anesthésique et dangereux pour la santé.
      https://www.wochenblick.at/sachverstaendiger-beweist-live-co2-werte-unter-masken-gesundheitsschaedlich/

      Une pharmacienne clinique espagnole, chef d’un laboratoire médicale, décide de faire une expérience inédite motivée par le témoignage d’une amie, laquelle était tombé malade d’une rhino-pharyngite après avoir été exposée à l’utilisation du masque, censé nous protéger ainsi que les autres :
      https://www.youtube.com/watch?v=S5ImqqaMCd4

      Ou qu’est-ce que l’Aspergillus Latus? Des patients atteints de coronavirus meurent en raison d’une infection fongique inhabituelle :
      https://www.ibtimes.sg/what-aspergillus-latus-coronavirus-patients-are-dying-due-unusual-fungal-infection-48760

      Niveau de C02 dans les masques calculé avec un garçon de 11 ans : on dépasse à chaque fois largement les 5000 ppm. Les concentrations inférieures à 1 000 ppm sont inoffensives. La valeur limite pour les espaces de vie en Allemagne est de 1 500 ppm. Les valeurs supérieures à 2 000 ppm, cependant, sont considérées comme « inacceptables » (Ppm signifie «parties par million», donc un pour cent équivaut à 10 000 ppm).
      https://www.youtube.com/watch?v=AITEnS4miH8

      Ces chiffres sont connus par le Conseil Supérieur de la Santé, l’Education Nationale, l’Ordre des médecins….. Pourquoi donc laissent-ils les élèves avec un masque pendant plusieurs heures chaque jour, alors qu’il n’y a pas péril en la demeure ? Sans doute pour créer une seconde vague, et ainsi rendre obligatoire le vaccin. Déjà durant le 1er trimestre tout était fait pour qu’il y ait des morts : dans les transports pas de masques ni de tests. Interdit de s’approvisionner de vitamine D au soleil sur une plage ou en sortant avant 19h faire un footing. Peur journalière de la population lui faisant ainsi baisser son taux de vitamine C. Rivotril pour les personnes âgées qui n’ont pas guéri à l’aide d’un doliprane, interdiction des traitements pouvant marcher (protocole Raoult….), fausses études dans le Lancet et d’autres revues corrompues……

      1. Le but est bien le vaccin et sans doute pour des raisons autres que financières ! D’où les statistiques qui sont faites et les moyens mis en place pour faire croire que sans lui point de retour à la vie normale !

        Actuellement dans quels pays sont-ils les plus enclins à accepter ce vaccin ?
        https://fr.weforum.org/agenda/2020/09/covid-19-ou-est-on-le-plus-enclin-a-se-faire-vacciner/

        La France et la Russie semblent être les plus rétifs…. D’où cette politique de confinement et de masque bien plus sévère actuellement qu’au moment de la crise du 1er trimestre ! On va avoir le droit à une propagande dans tous les médias jusqu’à l’année prochaine, en espérant que les maladies hivernales aideront à faire peur !

  2. Europe. INVS : Surveillance de la grippe, saison 2016-2017.
    http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2017/22/2017_22_1.html
    BEH n° 22 – 10 octobre 2017
    L’étude cas-témoins multicentrique européenne I-Move a estimé cette année, en Europe, une efficacité vaccinale modérée en population générale à 38,0%, et faible pour l’ensemble des groupes à risque à 25,7%, ainsi que chez les personnes 65 ans et plus à 23,4%.
    Chez les personnes hospitalisées de 65 ans et plus, elle a été évaluée à 2,5%.

    Canada : Le vaccin contre la grippe au pilori.
    http://www.quebecscience.qc.ca/reportage_qs/Le-vaccin-contre-la-grippe-au-pilori
    05/10/2017
    Le dernier flop à date : Les piètres résultats du vaccin intranasal, proposé aux enfants du Québec depuis 2012 et à ceux des États-Unis depuis 2003. L’an dernier, les experts des Centers for Disease Control américains ont finalement déconseillé son utilisation après trois années de contre-performance (son efficacité a été estimée à 3 % seulement en 2015-2016).

    1. Et vous verrez qu’il y a aussi un phénomène de facilitation qui rend les vaccinés plus susceptibles aux infections par le virus de la grippe

  3. Alerter les parents c’est excellent mais il faudrait leur donner les outils pour se défendre en cas de non vaccination de leurs enfants : avocats, lois, conseils etc…. et je pense aussi que l’on ne parle pas assez de la prévention qui est le meilleur remède contre les maladies….. Merci pour votre article sidérant…..

  4. J’ai été particulièrement choqué et écoeuré par le spot publicitaire culpabilisant diffusé par Castex ces derniers jours:
    http://www.wikistrike.com/2020/09/castex-diffuse-un-spot-choc-et-honteux-sur-le-covid-19.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
    C’est positivement ignoble.
    Ca donne un avant-goût des méthodes qui seront utilisées lorsqu’il s’agira d’imposer le vaccin.
    Ce gouvernement me dégoûte.
    Par ailleurs, j’ai ici un document de l’INSEE qui prouve sans contestation possible que l’épidémie est terminée depuis le 1er Mai, avec 1% de morts en moins que les années précédentes.
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/4487861?sommaire=4487854#consulter-sommaire
    Enfin, j’ai un lien vers une information sur les dégâts irréversibles que produira sur nos enfants l’obligation du masque dans les lycées et collèges, pour rien:
    https://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/09/11/masques-et-enfants-l-etouffement-des-innocents-308979.html#more

  5. Merci
    article éclairant, un de plus sur ces satanés vaccins.
    Dommage pour Raoult, je l’appréciais plutôt avant de savoir cela.
    Savez-vous ce que rapportent la commercialisation des vaccins aux firmes pharmaceutiques ?

    Références sur le site Statista, chiffres pour l’année 2019 [1] :

    GSK (GlaxoSmithKline) : plus de 8 milliards d’euros.
    Merck : 7,3 milliards d’euros
    Pfizer : 5,9 milliards d’euros
    Sanofi : 5,8 milliards d’euros
    Des milliards, sur une seule année !

    Vous pensez que la conservation de tels gains ne motiverait pas la transgression des limites en balayant tout sur son passage, toute éthique scientifique, toute morale même ?

    Pascal

    1. Bonsoir Pascal,

      Vous parlez ici du chiffre d’affaires. Si vous aviez mis la référence de l’article… c’eût été très utile pour savoir de quoi nous parlions au juste….

      … Juste histoire de clarifier… ne pas faire pareil que ceux qui confondent présence d’ADN de virus dégradé dans le nez et contagiosité… juste pour être précis, factuels et inattaquables !

      Les bénéfices seraient très instructifs, au delà du CA.

      Quel est le coût de la recherche investie par GSK, annuellement ? Et par Sanofi ? Pour les vaccins ? Et pour les autres départements ?

      1. ici : 100 milliards de chiffre d’affaires, 40 milliards de bénéfices
         https://www.fiercepharma.com/pharma/after-nearly-1b-research-funding-moderna-takes-1-5b-coronavirus-vaccine-order-from-u-s

      2. Merci Emma. Connait-on les investissements dans la recherche dans ces entreprises ? Je vais rechercher aussi. et on partagera nos infos. Merci à Vous.

    1. Ah désolée : je n’avais pas vu votre référence, quand je vous ai demandé des précisions.
      N’en reste pas moins que ces chiffres là… sans dépouillement… que signifient-ils au juste ?

  6. Merci à Vincent Reliquet pour cet nième article décoiffant !
    Je suis allé chercher les décès par « grippe »(attribuée cause principale ou unique ce que ne fait pas Santé Publique France qui nous annonce des milliers de morts à chaque saison hivernale), par tranche d’âge de 2016 à 2012 sur le site du Cepidc
    Je ne vois pas un problème de santé publique dans cette pathologie peu fréquente chez les enfants et jeunes adultes ni que cela justifierait de vacciner les enfants (des millions ? chaque année ?) au prétexte de diminuer la charge virale qu’ils porteraient.
    Quelles preuves de contagion ? modélisation statistique ? qui n’a pas eu dans son entourage ou croiser un grippé sans pour autant attraper la grippe…
    N’y a-t-il pas de problèmes de santé plus grave dans la population pédiatrique ?

    2016 Total 960
    <1: 2 – 1-4: 11 – 5-14: 9 – 15-24: 4 – 25-34: 6 – 35-44: 20 – 45-54: 51 – 55-64: 91 – 65-74: 161 – 75-84: 191 – 85-94: 311 – 95+ : 103
    22 de moins de 15 ans, 26 de moins de 24 ans
    2015 Total 1915 <1: 4 – 1-4: 2 – 5-14: 5 – 15-24: 6 – 25-34: 3 – 35-44: 13 – 45-54: 39 – 55-64: 119 – 65-74: 151 – 75-84: 406 – 85-94: 915 – 95+ : 252
    11 de moins de 15 ans, 17 de moins de 24 ans
    2014 Total 341 <1: 4 – 1-4: 2 – 5-14: 0 – 15-24: 2 – 25-34: 5 – 35-44: 7 – 45-54: 23 – 55-64: 63 – 65-74: 37 – 75-84: 70 – 85-94: 103 – 95+ : 25
    6 de moins de 15 ans, 7 de moins de 24 ans
    2013 Total 715 <1: 4 – 1-4: 2 – 5-14: 5 – 15-24: 7 – 25-34: 7 – 35-44: 12 – 45-54: 32 – 55-64: 72 – 65-74: 68 – 75-84: 141 – 85-94: 282 – 95+ : 83
    11 de moins de 15 ans, 22 de moins de 24 ans
    2012 Total 777 <1: 0 – 1-4: 2 – 5-14: 3 – 15-24: 2 – 25-34: 3 – 35-44: 4 – 45-54: 15 – 55-64: 22 – 65-74: 44 – 75-84: 175 – 85-94: 372 – 95+ : 135
    5 de moins de 15 ans, 7 de moins de 24 ans

    Causes de décès des jeunes et des enfants en 2016 : effectifs
    moins de 1 an: 2 540, de 1 à 4 ans: 464, de 5 à 14 ans : 6, de 15 à 24 ans: 2 309 – Total moins de 24 ans: 5 932
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/2386052#tableau-figure1

  7. Pour donner aux lecteurs une idée du programme de ce à quoi nos €uro-dirigeants sont sollicités de faire, et du matraquage médiatique que nous risquons de subir bientôt (lavage de cerveau ?), petits extraits (que j’ai traduits en français) du PDF en bas de cette page.

    Vaccines Europe’s statement on implementation of influenza vaccination campaign 2020/21
    Vaccines Europe – 28 Jul 2020

    Implementation of Influenza vaccination campaign 2020/21
    Recommendations (page 2)
    Vaccines Europe encourage les États membres à tirer les leçons de la saison grippale SH (South Hemisphere) 2020 pour garantir une forte adoption du vaccin par les populations à risque pendant la pandémie COVID (et au-delà) et que plusieurs stratégies multipartites sont nécessaires pour y parvenir, à savoir
    Appels forts, clairs et cohérents à la vaccination et, dans certains cas, recommandations et financements supplémentaires pour protéger les nouveaux groupes à risque (âge de la naissance de 60 à 55 ans et plus au Brésil), ainsi que des solutions innovantes pour faciliter l’accès (p. Ex. Pharmacies) et conduire à travers) et la durée prolongée de la campagne pour élargir les possibilités de vaccination nécessite une préparation et une mise en œuvre efficaces;
    (…)
    Enseignements tirés de la saison de vaccination contre la grippe SH 2020 (page 4)
    En résumé, la saison de vaccination contre la grippe SH 2020 qui a été menée dans un environnement Covid-19 a nécessité la mise en œuvre des éléments suivants :
    – Leadership politique fort, par ex. appelez la population à se faire vacciner, changements de politique soutenus pour maintenir l’adoption du vaccin, communication claire et cohérente entre toutes les parties prenantes
    – Élargir les populations cibles et renforcer les recommandations, par ex. rendre la vaccination obligatoire pour les professionnels de la santé et toutes les personnes entrant dans les établissements de soins pour personnes âgées.
    – Communication et engagement forts avec les professionnels de la santé par le biais de campagnes et de conseils
    – Expansion des points de vaccination pour compléter les paramètres cliniques, par ex dans les pharmacies, les maisons de retraite, le service au volant, les salles paroissiales, les écoles, les cabinets extérieurs aux médecins généralistes, etc.
    – Prolongation de la campagne en vaccinant plus tôt, plus tard et au fil des saisons en prolongeant les programmes pour faire face aux limitations de la distanciation sociale, s’aligner sur une saison de vaccination prolongée et augmenter les taux de vaccination

    https://www.vaccineseurope.eu/news/press-releases/vaccines-europes-statement-on-implementation-of-influenza-vaccination-campaign-2020-21

    Vraiment pour la bonne cause, ou pour le business ? Vaccines Europe, est un groupe spécialisé dans les vaccins au sein de la Fédération européenne des associations et industries pharmaceutiques (EFPIA), l’association professionnelle de l’industrie pharmaceutique innovante en Europe. (voir About us)
    Every year 1.7 billion vaccines are produced in Europe…
    https://www.vaccineseurope.eu/about-us/the-eu-vaccine-industry-in-figures/

    Pas sûr que l’on (enfants compris) pourra rendre visite à nos vieux parents en Ehpad sans le sésame du vaccin ! quel odieux chantage ce serait…

  8. Merci Vincent pour cet article percutant !
    On voit venir l’obligation vaccinale à grande vitesse si un fabricant arrive à mettre sur le marché un vaccin et s’il y a des hésitant, l’université de Yale étudie depuis juillet quel est la meilleure propagande à diffuser : https://clinicaltrials.gov/ct2/show/study/NCT04460703?term=Vaccine&cond=Covid19&cntry=US&draw=2

    Enfin, ce n’est pas le sujet de l’article mais je souhaiterais partager l’info : l’INRS a fait une fiche sur le CO2 en juin 2020. Et qu’est-ce qu’on y apprend ? Que la valeur limite d’exposition à ne pas dépasser est de 5000 ppm ( http://www.inrs.fr/dms/ficheTox/FicheFicheTox/FICHETOX_238-2/FicheToxSynthetique_238.pdf ) !!!!!

    Il y a de quoi être révolté quand on voit que les enfants portent des masques inutiles dans leur cas pendant 8h par jour et qu’on connait les valeurs hallucinantes des concentrations en CO2 qui sont atteintes en peu de temps…
    C’est marqué en plus sur la fiche INRS chapitre « toxicité sur l’homme » : « L’exposition à de fortes concentrations est rapidement mortelle » ou encore « Les expositions prolongées
    peuvent provoquer des signes respiratoires, cardiovasculaires et neurologiques »

    1. @ Encéphalix… « On voit venir l’obligation vaccinale à grande vitesse… »
      Merci ne pas être rabat-joie au moins sur ce site, gardons raison et confiance dans le bon sens.
      Ne baissez pas les bras trop vite, ne donnez pas du grain à moudre à la fiction, à une encore imaginaire pseudo dictature sanitaire, car « matériellement » c’est simplement impossible tant pour l’industrie que pour la politique parce que ce serait très compliqué de faire accepter cela. Par strates successives dans la population peut-être (?), par laminations successives peut-être (?) par propagande, qui sait ?… restons vigilants, solidaires et motivés. Nous avons une très réelle capacité collective de réactions, d’oppositions, pour désarçonner les imbéciles qui pensent nous mener par le bout du nez… il n’en tient qu’à vous comme à chacun.
      Haut les cœurs, la pseudo pandémie de 2009 a été repoussée, pourquoi pas celle-ci qui avec un recul de quelques mois nous paraît de plus en plus farfelue, téléguidée par un agenda politique…

      1. @njama : loin de moi la volonté d’être rabat joie. Je fait cette hypothèse en observant quelques faits :
        – l’obligation vaccinale des bébés est passée sans grande contestation des français. Comment s’y sont-ils pris ? En faisant croire à des catastrophe sanitaires notamment à propos de la rougeole (cf interventions de la ministre de la santé de l’époque à l’assemblée nationale). Et en culpabilisant les non vaccinés (c’est ni plus ni moins la stratégie du diviser pour mieux régner qu’on voit aujourd’hui avec les masques)
        – l’obligation vaccinale a été évoquée lors de la dernière pandémie H1N1 (cf interventions de Didier Houston en 2010)
        – Pas plus tard qu’hier, Renaud Muselier réclame la vaccination contre la grippe obligatoire pour les plus de 65 ans.
        – l’obligation vaccinale covid 19 a déjà été votée au Danemark alors que rien n’existe pour le moment.
        – L’obligation du port du masque n’a pas été très contestée par les français il me semble contrairement à ce qu’on peut voir en Allemagne. Et c’est pourtant quelque chose de potentiellement dangereux lorsque c’est porté sur de longues durées notamment chez les enfants.

        Par ailleurs, pourquoi continuer la peur de cette épidémie quand plusieurs spécialistes nous disent que les chiffres des décès et des réanimations n’ont rien à voir avec ceux de mars ? Pourquoi parler d’immunité collective pour les vaccins mais ne surtout pas l’envisager pour un virus qui nous a laissé tranquille pendant tout l’été ?

        Vous voyez, au final je me pose juste des questions.

      2. @ Encéphalix
        Contrairement à l’ancienne obligation vaccinale DTP, loi assortie de dispositions pénales aujourd’hui abrogées, l’obligation vaccinale pour les bébés nés en 2018 n’est pas « absolue », mais elle est si extrêmement coercitive que très peu de parents peuvent s’y soustraire, à moins de faire l’instruction à la maison, l’école n’étant pas obligatoire en France.
        Je pense que la France s’est inspirée du modèle australien, accès en garderies, crèches, en milieu scolaires ou pré-scolaires conditionnés par le carnet de vaccination à jour pour ces enfants-là.
        Site du gouvernement australien :
        Questions and answers about vaccination requirements for child care
        Do parents still have a choice to vaccinate their children ?

        Yes. Vaccination is not compulsory and parents will continue to have the choice whether or not to vaccinate their child. However, conscientious objectors can no longer enrol their children in child care and will need to make alternative arrangements.
        http://www.health.nsw.gov.au/immunisation/Pages/childcare_qa.aspx#15

        Il en va de même pour accéder à certaines professions, et même pour l’obtention de certains diplômes universitaires conditionnés à avoir reçu tel ou tel vaccin.

    2. Oui les crises de nerf commencent à arriver !

      A l’hôpital de Montréal, on veut tester un nouveau-né de 6 jours :
      https://www.youtube.com/watch?v=kWTywOAIrEc

      Nathalie sage-femme s’indigne de l’incohérence des mesures sanitaires…
      https://www.youtube.com/watch?v=uCJqvr1Y_nY

      Décorticage d’un test de grossesse électronique comparé à un test de grossesse classique : ‘ils ne sont pas pas plus fiables ou meilleurs que les autres, et pourtant, ces tests électroniques sont vendus 5 fois plus cher…
      https://www.youtube.com/watch?v=iJ8EVFe-0GE

      Émouvant témoignage d’une maîtresse d’école :
      https://www.youtube.com/watch?v=tRlNMkK_2EA

      Mais la séquence d’amorce du test PCR du coronavirus de l’OMS ne se trouverait-elle pas déjà dans l’ADN de chaque humain ?
      https://michelduchaine.com/2020/08/24/la-gigantesque-arnaque-du-covid-19la-sequence-damorce-du-test-pcr-du-coronavirus-de-loms-se-trouve-dans-ladn-de-chaque-humain/

  9. J’ai commencé mes 1ers remplacements de MG en 1982-83
    Tout de suite mis à contribution pour vacciner contre la rougeole : on en faisait 1 vers 18 mois et un rappel vers 7 ans, je crois…
    Puis vint le « rattrapage » à 13 ans !
    Question un peu bête de ces + ou – jeunes médecins  » Mais tous ces enfants qui ont déjà eu leur 2 doses ? »
    Je me souviens de la réponse :  » ils (les enfants) en ont toléré 2 , donc pas de souci pour une 3ème dose…Il FAUT respecter le NOUVEAU calendrier vaccinal…et puis, ne vous plaignez pas : ça vous fait un C de plus !
    Depuis, je ne sais pas combien il y a eu de « nouveau calendrier vaccinal « !

    J’ai aussi une question : depuis quelques mois j’entends, jusqu’à la nausée, que  » 90% des gens qui décèdent de la CoVid ont plus de 65 ans  »
    Ce 90% fait peur aux vieux imbéciles qui, comme moi, auront 65 ans cette année
    A votre avis, y a-t-il une façon drôle ou moqueuse de dire la même chose en relativisant ( 90% de pas grand-chose etc…) ?
    Et plus basiquement, avons-nous les informations sur les causes de décès après 65, 75,85 ou 95 ans ?

    1. Bonsoir Alain,

      Peut-être faire le calcul du % réel de morts que représente la totalité de l’épidémie = 31000 morts
      Trente-et-un mille décès environ… sur.. combien de personnes en France plus âgées que 65 ans ?
      Environ 20% des 67 millions d’habitants a plus de 65 ans, soit environ 13,5 millions…
      31000 morts sur 13,5 de français de plus de 65 ans….
      Ca relativise !

      Si vous avez 65 ans… vous avez dû résoudre ce genre de problème dans les classes de primaire, sans masque, mais la peur au ventre peut-être quand même devant de féroces instits…. chaque époque a ses peurs propres…..

      C’est parti pour une petite série de règles de 3 ?
      Je vous laisse : j’ai des masques à laver et repasser selon les normes… je partage mon bureau, donc masque toute la journée 🙁

      Détails des décès par tranche d’âge, SANS covid-19 :
      https://www.insee.fr/fr/statistiques/2386247

      Si… encore un truc… vous pouvez aussi réviser vos règles de 3 sur la question du risque associé à chaque grand type de maladie…
      Du 1° janvier au 1° Mai 2020…. dans le monde….
      237 469 décès de covid-19 et pendant ce temps là… 2.740.000 décès de cancer et à peu près autant de maladies cardio-vasculaires ; ET 357.800 suicides !!! ET plus de 3 millions de décès liés à la malnutrition ou l’absence d’eau potable.
      Ah, mas je m’égare…. là c’est toutes tranches d’âges confondues et le monde entier….
      Mais vous allez trouver, j’en suis sûre, les données ad hoc…
      Genre là : https://www.fhpmco.fr/2019/12/12/fhpmco-causes-mortalite-france/

      Courage à vous… préparez-vous à un départ aussi tardif que possible, mais probablement totalement indépendant de la covid-19… 😉

      1. La règle de 3 en médecine, encore tout un poème !!! « 3 choux coûtent 3€, combien coûtent 10 choux ? » « Facile m’sieur, 10€ ! »  » Non Kevin, t’a tout faux, ça fait 13€ parce qu’il y avait 7 petits choux à 1€ et 3 gros choux à 2€ ».

        Bein oui, il faut que tous les choux soient au même prix !

        « Expert Lévy Bruhl Daniel, pouvez-vous évaluer le nombre de cas de tuberculose évités chez l’enfant par la vaccination BCG généralisée et obligatoire ? » « Oui madame la ministre, je l’ai fait avec une règle de trois appliquée aux données récoltées sur 6 années entre 1997 et 2002. » « Bien et qu’avez-vous trouvé ? » « Le BCG généralisée évite au moins 500 cas de tuberculose pédiatriques par an si on lui accorde une efficacité de 50%. »

        Comment cela fut-il obtenu ? Une illustration de la méthode avec des carottes et un produit chimique qui protège de la pourriture 50% des carottes traitées. On dispose d’un lot de 300 carottes dont 240 ont été traitées. Il y a donc 120 carottes protégées, autant de non protégées plus les 60 non traitées soient 180 carottes non protégées.

        On trouvera 60 carottes pourries qui se trouvent forcément parmi les 180 non protégées. On en déduit très logiquement qu’en l’absence de protection une carotte sur trois va pourrir. En conséquence, toujours aussi logique, on aurait eu 40 carottes pourries parmi les 120 protégés si elles n’avaient pas été traitées. IMPARABLE !

        IMPARABLE SAUF que les 240 carottes traitées avaient été stockées au grenier, en milieu sec et qu’aucune n’avait pourri alors que les 60 non traitées étaient à la cave en milieu humide et qu’elles étaient toutes pourries.

        Si l’analogie ne vous parait pas évidente, sachez que les enfants nés dans des milieux très défavorisés et issus d’une émigration récente recevaient rarement la BCG car ils étaient contaminés très tôt et qu’étant positifs au test ils n’étaient pas vaccinés.

        La conséquence de ce calcul délirant est qu’il fut affirmé qu’il n’était pas envisageable de supprimer le BCG généralisé sans mettre en place un plan antituberculeux conséquent, avec un budget consistant. La mise en place de ce plan fut certainement une bonne chose en soi. Ce qui fut plus contestable c’est de l’avoir lié à la suppression de l’obligation du BCG pour les enfants. Pas de plan, on garde le BCG obligatoire car sinon on va avoir une avalanche de tuberculoses pédiatriques.

    2. @ alain cabal
      Quand un vaccin ne marche pas, le vaccin n’est jamais remis en cause, ou que très rarement ni son efficacité. On dira qu’il faudrait préconiser une dose de plus, que la couverture vaccinale est insuffisante, que le virus a muté, que c’est un lot défectueux, et pour le vaccin grippe que ce n’était pas la bonne souche retenue par l’OMS…
      Il y a eu aussi ces changements d’adjuvants dans les années 80 [Pr Romain Gerardi] « J’ai rencontré le comptable de l’institut Pasteur de l’époque. Il m’a expliqué qu’une dose de vaccin avec du phosphate de calcium coûtait à l’époque 30 centimes de francs de plus qu’une dose avec l’aluminium. De plus, pour obtenir l’immunisation, avec le phosphate, on n’avait besoin que de deux injections alors qu’il en fallait 3 avec l’aluminium. Mérieux a dit : « On préfère vendre 3 vaccins plutôt que 2 ».
      https://www.agoravox.fr/commentaire5331426
      Si on prend le cas de la vaccination papillomavirus, vaccination-info-service.fr recommande de 11 à 14 ans un schéma à deux doses, et de 15 à 19 ans et plus un schéma à 3 doses.
      EST-CE BIEN SCIENTIFIQUE ? OU UNE STRATÉGIE MARKETING pour cibler des enfants plus jeunes plutôt que des ados et jeunes adultes moins dociles dont certains ont peut-être déjà eu une relation sexuelle ? 2 piqûres au lieu de 3… c’est un deal ! à ceci près que la 3ème piqûre n’apporte rien de plus si ce n’est que d’augmenter les risques iatrogènes suivant cette méta-analyse Cochrane We included 20 RCTs with 31,940 participants. .

      Comparison of different human papillomavirus (HPV) vaccine types and dose schedules for prevention of HPV‐related disease in females and males
      Cochrane Systematic Review – Intervention Version published : 22 November 2019

      Authors’ conclusions « L’immunogénicité des calendriers de vaccination contre le VPH à deux et à trois doses, mesurée à l’aide des réponses anticorps chez les jeunes femmes, est comparable (…) » https://doi.org/10.1002/14651858.CD013479

      Santélog résume dans un article (en français) cette récente méta-analyse Cochrane et confirme que cette vaccination est très expérimentale sur de nombreux points ainsi qu’une innocuité non démontrée…
      PAPILLOMAVIRUS (HPV) : Vacciner, ou pas et comment ?
      […]
      > 2 doses semblent suffire : 4 études ont comparé un schéma vaccinal à 2 doses vs 3 doses chez 2.317 adolescentes : les réponses en anticorps sont similaires après les 2 schémas ;
      > Préférer un intervalle plus long entre les 2 premières doses : 3 études ont comparé des calendriers différents entre les 2 premières doses de vaccin chez 2.349 filles et garçons : Les réponses en anticorps sont plus élevées lorsque l’intervalle entre les deux premières doses de vaccin est plus long.
      […]https://www.santelog.com/actualites/papillomavirus-hpv-vacciner-ou-pas-et-comment
      Pour mettre en œuvre cette vaccination anti-HPV le ministère e Mme Buzyn a procédé à une modification du calendrier du Suivi médical de l’enfant* en déplaçant 3 consultations obligatoires qui existaient déjà pour l’âge infantile vers l’âge « pré-ados » et « ados »avec l’intention évidente d’inciter à cette vaccination ! Il s’agit donc bien d’une politique dirigiste…
      * Les enfants sont soumis à 20 examens médicaux obligatoires au cours des 16 premières années.
      Entre 8 et 9 ans : 1 examen
      Entre 11 et 13 ans : 1 examen
      Entre 15 et 16 ans : 1 examen
      https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F967

    3. Je me dis ,pour ma part, que généralement les morts,sans parler des victimes du covid ,ont souvent et heureusement, plus de 65 ans….Dans nos montagnes les avis de DC tournent autour de 85/90 avec des pointes à 98/100…
      je ne connais pas les statistiques des DC par âges mais ça doit faire une pointe après 65 de toutes façons,non?

    4. Alain,
      Tenez… un site qui recense mille et un chiffres…. par tranche d’âge et toussa…
      Je partage l’avis de Bernard : cela ne dira rien pour VOTRE propre cas.
      Vous n’êtes pas une statistique.
      Vous ne décéderez pas à 33 % de la covid-19.
      Pour vous, ce sera 0 (probable) ou 100 % (très improbable).
      https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/infographies-covid-19-morts-hospitalisations-age-malades-l-evolution-de-l-epidemie-en-france-et-dans-le-monde-en-cartes-et-graphiques.html

      Bernard, merci pour les fous rires sur les règles de Troie, j’adore !
      Alain : pardon, je n’avais pas vu à la première lecture que vous demandiez une réponse drôle : je n’ai pas été dans les ‘clous’.

      Et la vision philosophique d’A.Comte=Sponville qui n’a rien de médical et encore moins de mathématique, mais que ça fait du bien de l’entendre encore. Il n’y a rien à dire : le monde d’après devrait être confié aux philosophes. On devrait recommencer à recruter les médecins dans les filières ‘Humanité’ et non ‘Science’, non ? Pour ce que la plupart des médecins comrpennent vraiment à la science.. que perdrions-nous ? Sérieusement…?
      https://www.youtube.com/watch?v=2RZHmnigEaM

  10. La vaccination systématique et généralisée des nourrissons, qu’elle soit obligatoire ou non est une chose. Celle des adultes en est une autre. On vaccine un chef d’entreprise ; il ne pourra plus la diriger… On vaccine un prof ; ses élèves ne le reverront pas pour faire sa classe. On vaccine un général, un ministre, un député, un commerçant, un notaire, un chirurgien, un dentiste …

    Toutes ces personnes occupent des fonctions importantes dans la société, sont connues de beaucoup. Que soudain elles ne puissent plus accomplir leurs fonctions, même de façon transitoire, aura un impact considérable. Un nourrisson abîmé par une vaccination ne perturbe que ses parents et proches. Leur drame reste ignoré. C’est très différent pour les adultes.

    1. Vous parlez bizarrement… comme si toutes les vaccinations engendraient chez tous les adultes la disparition pur et simple de tel ou tel dentiste ou chef d’entreprise. Vous ne vous rendez résolument plus compte de ces exagérations permanentes ?!

      1. Ben si! c’est clair: BG parle implicitement des accidents vaccinaux et de leurs conséquences comparées chez les adultes vs. les nourrissons !
        (mais c’eût été mieux si explicité)

      2. Oui ça me paraissait clair : « Que soudain elles ne puissent plus accomplir leurs fonctions, même de façon transitoire, aura un impact considérable. » Oui bien sûr, plus considérable que quand ce sont des nourrissons. Même de façon transitoire, qui vous parle de disparition même si cela pourrait aussi se produire ?

        On a bien vu le directeur du Tour Christian Prudhomme quitter ses fonctions de directeur de course parce qu’il avait été testé positif avec un test qui crée beaucoup de faux positifs. Une semaine plus tard il est négatif.

        De la même façon une vaccination généralisée des adultes avec un vaccin aux effets mal connus pourrait provoquer de telles absences. Vous n’avez peut-être pas connu la vaccination contre la variole qui provoquait des formes graves même chez des adultes. Pensez à la vaccination contre l’hépatite B. Des adultes, en particulier des infirmières mais pas que, se sont soudain retrouver dans l’incapacité de poursuivre leur travail à l’hôpital. et même à la maison.
        Il y a même le cas connu d’un médecin hospitalier qui se fait vacciner contre le H1N12009 fin octobre 2009. 4 jours après il fait une sclérose en plaques comme il en avait témoigné sur le blogue du dr Dupagne. Le piquant de l’histoire, si j’ose dire, fut qu’il était mandaté pour organiser la campagne de vaccinations dans son hôpital !

        Ce genre de conséquences ne risque pas de se produire avec des nourrissons. Pour être allé sur un site de gendarmes en 2009 je peux vous dire qu’ils considéraient avoir payé un lourd tribut à la vaccination hépatite B et que ceux qui s’y exprimaient ne voulaient pas qu’on leur impose la vaccination contre le H1N12009.

        Dans l’article Aimsib précédent celui-ci je parlais des campagnes de vaccinations contre la variole en Inde. On est passé de 12 500 cas notifiés en 1970 à 188 003 en 1974 et il fut reconnu que cet accroissement vertigineux ne pouvait s’expliquer uniquement par de la sous notification. Elle fut très certainement liée à la vaccination de plus en plus systématique des vrais contacts, ce qui permettait la rencontre chez la même personne du virus de la variole et de celui de la vaccine. Cette rencontre était très délétère, favorisant et aggravant la variole. Il y a eu beaucoup de morts qui n’étaient pas tous des nourrissons. Certains pouvaient avoir des responsabilités au moins locales, d’autres des responsabilités plus importantes encore ce qui n’est pas le cas pour les nourrissons, c’est ce que je voulais dire. Pour une fois que j’avais essayé de faire court !

    2. Du côté des Ehpad c’est nourriture aux médicaments par dizaine par jour, et dès qu’il y a un problème, du rivotril ! Sans oublier le vaccin contre la grippe puisqu’ainsi les personnes âgées mourront plus rapidement du coronavirus ! On a déjà vu sur ce blog l’effet néfaste de ce vaccin par rapport au virus. A se demander pourquoi la campagne actuelle pour ce vaccin ? Témoignage d’une soignante ayant travaillé dans ces mouroirs :
      https://www.youtube.com/watch?v=MkUbfvMIHHI

  11. Dans son article « Vaccin contre la grippe. Panorama actuel des faits avérés en 2018 » fort bien documenté, le Dr Delepine écrivait :
    […]Faut-il imposer la vaccination au personnel de santé ?
    […] Rendre la vaccination obligatoire est proposée par certains, mais encore faudrait-il que ses résultats cliniques le justifient. La dernière méta analyse de l’institut Cochrane qui a tenté de répondre à cette question[62] n’a pu retrouver que 4 essais cliniques randomisées qui traitent du problème et aucun d’entre eux ne vérifiait de façon systématique le diagnostic de grippe par des tests de laboratoire. Cette revue, réalisée en 2016, n‘a pu retrouver de preuve de l’utilité de la vaccination du personnel soignant pour prévenir la transmission de la grippe aux résidents âgés de 60 ou plus. Leurs conclusions sont sans ambages : « Les résultats de notre revue n’ont pas identifié de preuves concluantes d’un bénéfice des programmes de vaccination des personnels sanitaires sur les critères de jugement spécifiques de la grippe confirmée en laboratoire, pour prévenir la grippe et ses complications (l’infection des voies respiratoires inférieures, l’hospitalisation ou le décès dû à une maladie des voies respiratoires inférieures), ou de la mortalité toutes causes confondues chez les personnes de plus de 60 ans qui vivent dans des établissements de soins. ..

    Cette revue ne fournit pas de preuves raisonnables pour soutenir la vaccination des professionnels de santé pour prévenir la grippe chez les personnes âgées de 60 ans ou plus résidant dans des établissements de soin de longue durée. Des ECR (essais cliniques randomisés) de bonne qualité sont nécessaires pour éviter les risques de biais méthodologiques identifiés dans cette revue et pour tester ces interventions en combinaison. »
    De même le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) considère « qu’il n’y a pas de quantification du fardeau de l’influenza chez les patients, dû aux travailleurs de la santé non vaccinés, et que les preuves manquent quant à l’efficacité de la vaccination des travailleurs de la santé à réduire ce fardeau en fournissant une protection indirecte aux patients. Une présomption que la vaccination des travailleurs de la santé permettrait de réduire un fardeau substantiel chez les patients est insuffisante pour justifier une obligation vaccinale. En l’absence de preuves scientifiques de qualité, le CIQ ne recommande pas la mise en place d’une politique de vaccination obligatoire des travailleurs de la santé. »

    Alors que penser des raisons qui poussent la ministre à prétendre qu’en augmentant la couverture vaccinale « jusqu’aux deux tiers, nous pourrions sauver 3.000 vies supplémentaires » alors que l’expérience américaine démontre le contraire. Qu’attend-elle pour donner les preuves scientifiques étayées par des publications solides ?

    Et que penser de la volonté du président du conseil de l’ordre d’imposer une vaccination aux personnels de santé alors qu’aucun élément scientifique ne le justifie.
    Croyance ? Incompétence ? Corruption ? Soumission ?

    [62] Thomas RE, Jefferson T, Lasserson TJ. Influenza vaccination for healthcare workers who care for people aged 60 or older living in long-term care institutions. Cochrane Database Syst Rev. 2016 Jun 2 ;(6) :
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vaccin-contre-la-grippe-panorama-201189
    Si rien ne prouve l’efficacité de ce vaccin sur des personnels de santé censées être les plus exposées, à quoi bon vacciner la population en dehors de ceux qui souhaiteraient l’être.

  12. Une question générale, mais qui me travaille… une nouvelle fois.
    Pourquoi est-ce que plusieurs messages d’Akira ont été recalés par la modération.
    S’il est opposé et un peu provocateur, il n’est jamais insultant.
    Quelqu’un peut-il m’éclairer ? Merci.
    Un jour, j’ai eu un message qui n’a pas été publié parce que je demandais une référence, pour illustrer ce que disait une personne. J’en ai nourri une certaine amertume.
    C’est le cas actuel d’Akira. Il ne comprend pas et moi non plus.
    Merci pour votre aide.

    1. L’ensemble des messages non publiés pourra être présenté à la réunion aimsib de ce WE. Les demandes de référence sont publiées, une manœuvre involontaire restant toujours possible. J’invite l’ensemble des blogueurs, Akira comme toute la masse des autres recalés, à relire l’avertissement introductif à la zone blog.

      1. Lors de cette réunion AIMSIB, il serait bon d’évoquer « The global goals »
        https://watch.globalgoals.org/fr/
        qui explique que « la pandémie est un portail de l’ancien monde vers le nouveau ! » (Arundhati Roy)
        https://www.ft.com/content/10d8f5e8-74eb-11ea-95fe-fcd274e920ca
        Historiquement est-il dit, les pandémies ont forcé à rompre avec l’ancien monde, celui là n’est pas différent ! Il y a un québécois qui l’a bien compris, voir le Colin show à partir de 11 mn 15 :
        https://www.youtube.com/watch?v=7tgPL84tZcI

        Il est donc certain que cette pandémie a été programmée, ce qui explique ce monde séparé entre les pro-hydroxychloroquine et les contre. Entre les pro-Trump et les contre. Car Trump ne veut pas de ce gouvernement mondial qui est entrain de se mettre en place. Ce coronavirus n’est qu’un outil politique, ce qui explique l’attitude de Macron en France ! Il porte de temps en temps l’insigne des global goals que l’on peut acheter :
        https://shop.undp.org/products/sdg-lapel-pins
        Ne pas oublier que The Economist de décembre 2018 prévoyait déjà cette pandémie pour 2019 ! Ce qui est ahurissant, c’est d’avoir écouté les auditions au Sénat. Pas un seul sénateur n’a posé la question sur ces « global goals ». Il est vrai que le pouvoir n’est plus entre leurs mains.

      2. Les posts respectueux sont presque tous publiés, sauf ceux dont les contenus sont proprement abominables. C’est toute la différence avec une censure, qui détruit les allégations gênantes.

        La thèse du largage volontaire de CoV-2 est « complottiste », certainement, et alors, quels arguments peut-on raisonnablement lui opposer? Ecoute donc le Dr Yan à 3′.

        https://www.youtube.com/watch?v=7SJp5T0d5ik&authuser=1

      3. « Il est donc certain que cette pandémie a été programmée »

        Comme la déclaration de pandémie de l’OMS est une décision politique et non une scientifique puisqu’elle est donnée à priori avant même qu’elle ne se produise (oracle) c’est parfaitement recevable comme argument.
        Ce qu’il faut savoir c’est que par deux fois déjà l’OMS a changé sa définition de ce qu’est une pandémie. La première fois en 2009 avant que la grippe H1N1 ne soit déclarée à caractère pandémique, et la deuxième fois en 2013, ce qui fait que actuellement une simple grippe saisonière pourrait être déclarée pandémie. Dans ce contexte un rhume sévère tel que ce coronavirus Covid pouvait rentrait dans la nouvelle définition.
        Le H1N1 (de la pseudo-pandémie de 2009), pourtant connu des biologistes depuis la fin des années 30, souche insérée régulièrement dans les vaccins grippe depuis les années 80 était présenté dans les médias comme une résurgence de celui qui aurait été seul responsable de la grippe espagnole, pure hypothèse basée sur une étude* qui avait utilisé la « génétique inverse » publiée fin 2008. Coïncidence ? Le résultat de cette annonce avait été anxiogène et les moyens déployés colossaux, organisation, productions de vaccins etc.

        * Viral RNA polymerase complex promotes optimal growth of 1918 virus in the lower respiratory tract of ferrets
        Tokiko Watanabe, ….
        PNAS first published December 29, 2008
        « (…) To identify the viral gene(s) chiefly responsible for the high virulence of the 1918 virus, we generated a series of reassortants between the 1918 virus and a contemporary human H1N1 virus (A/Kawasaki/173/2001 ; K173) using reverse genetics. (…) Our findings strongly implicate the viral RNA polymerase complex as a major determinant of the pathogenicity of the 1918 pandemic virus. »
        https://www.pnas.org/content/early/2008/12/29/0806959106
        Des témoignages de l’époque de médecins distinguaient pourtant parfaitement des signes cliniques différents entre la grippe saisonnière qu’ils connaissaient très bien et ces étranges pneumonies virulentes.

        Le 11 mars 2020 la déclaration de pandémie par l’OMS (encore un oracle) a été clairement hâtive et abusive ! « hors de Chine, 118 000 cas dans 114 pays et 4291 ‎décès » ! parmi plus de 6 milliards d’habitants.
        Emmanuel Macron, son gouvernement, et à l’unisson de nombreux pays membres de cet organisation internationale, ont embrayé sur cet avis de l’OMS par panurgisme ? ou intentionnellement dans le cadre d’un large projet politique ? on ne le saura jamais je pense, toujours est-il qu’ils ont pris la décision d’anesthésier économiquement la France entière ce même jour, alors qu’il n’y avait que 48 morts de recensés depuis le 20 février dont 33 avait plus de 75 ans, et le 17 mars début du confinement, méthode sanitaire historiquement inédite !
        L’économie mondiale paralysée sur si peu c’est proprement scandaleux.
        https://www.cnews.fr/france/2020-06-05/coronavirus-le-bilan-en-france-jour-apres-jour-930881

        SRAS-Cov2 virus artificiel ou mutation inter espèces, erreur humaine? d’après cette Dr biologiste qui répond (de 46:20 à 50:08) à une auditrice dans cette conférence (passionnante) « Analyse biologique de la Covid-19 » à l’UPOP Université Populaire de Marseille métropole, rien ne permet de trancher la question pour l’instant.
        https://www.youtube.com/watch?v=pNZjscKHY5c&feature=youtu.be

      4. @ Akira
        Shoah ? pour dire que certains suggèrent qu’il y aurait un projet eugéniste derrière tout cette foire plandémique ?
        Le meilleur argument pour les contredire est le bilan du nombre de morts (certainement très surévalué d’ailleurs), l’âge médian des morts dans les 80 ans, et puis l’épidémie déjà terminée, elle a duré 2 mois, un pétard mouillé, et si c’était ça c’est complétement raté, ce Covid n’a pas fait plus de morts qu’une grippe sévère, moins que la grippe de Hong-Kong en 1968.

        Par contre qu’une petite épidémie (critère actuel OMS) soit exploitée en terme « d’événementiel » à des fins politiques pour servir un agenda politique ça reste dans le domaine des possibilités, Attali qu’on aurait tort de prendre pour un imbécile ou un complotiste voyait dans celle de 2009 toute aussi pseudo une opportunité dans ce sens pour aller vers une gouvernance mondiale https://solidariteetprogres.fr/actualites-001/attali-une-petite-pandemie.html
        Différents événements comme « Event 201 Pandémic exercice » organisé par le Johns Hopkins Center for Health Security en partenariat avec le Forum économique mondial et la Fondation Bill et Melinda Gates le 18 octobre 2019 à New York, suggèrent ce scénario et expliqueraient les dissonances d’analyse entre les uns et les autres, les à hue et à dia et tous les couacs dans la gestion de cette crise. Celle de la France est pitoyable, 4 fois plus de morts qu’en Allemagne, c’est énorme, c’est 20.000 morts de trop… HCQ ou non, les médecins qui ont soigné et traité leurs patients avec des antibios de la famille des macrolides comme pour des infections respiratoires sévères les ont remis d’aplomb en 2, 3 jours, ça c’est un fait. Et pour qu’un vaccin voit le jour, existe, la condition (axiome, proposition non démontrée) est de prétendre qu’il n’existe aucun traitement pour cette maladie. Les vaccins ce n’est pas de la science, on fabrique une théorie conforme à ce que le fournisseur de crédits désire prouver.

        Une page qui vous amusera j’espère :
        La méthode scientifique vs la méthode en vigueur
        http://www.pensee-unique.fr/methode.html

      5. Akira le naïf

        Le 16 septembre, au lendemain de l’audition du professeur Raoult au Sénat où on a vu par la suite la video tronquée (une partie de l’exposé du Sénateur Jomier remettant en cause l’efficacité et l’usage de l’hydroxychloroquine a été tout simplement effacée).
        http://www.francesoir.fr/commission-au-senat-un-echange-surprenant-une-video-tronqu%C3%A9e-la-verite-est-elle-sous-influence

        , la Haute Autorité de Santé rendait un avis définitif sur le remboursement du Remdesivir : « Avis favorable au remboursement uniquement dans la prise en charge des patients âgés de 12 ans ou plus et pesant au moins 40 kg, hospitalisés pour la COVID-19 avec une pneumonie nécessitant une oxygénothérapie à faible débit et aux posologies de l’AMM. »

        Le plus drôle, la demande sur le remboursement de ce médicament avait pourtant été curieusement retirée par le laboratoire !

        La H.A.S. qui avait autorisé à titre dérogatoire et temporaire, en mars 2020, le recours à l’hydroxychloroquine et au lopinavir/ritonavir dans les formes sévères de COVID-19 (donc un protocole contraire à Raoult qui préconisait l’HCQ avant), uniquement en milieu hospitalier et après décision collégiale et jusqu’au 26 mai, a modifié ses recommandations en recommandant de ne plus utiliser l’hydroxychloroquine ! L’étude citée en lien pour justifier cette décision n’est autre que celle invraisemblable du Lancet. Et pas un mot sur les plus de 80 études pro-HCQ bien plus sérieuses.
        http://www.francesoir.fr/societe-sante/la-has-cite-encore-letude-viciee-lancet-pour-la-non-utilisation-de-l-hydroxychloroquine

        Difficile de ne pas croire qu’on est là devant une manigance politique ! Vous avez par contre raison Akira quand vous dites « Je pense que cela pose un grave problème de s’appuyer sur des personnes dont l’éthique scientifique a manifestement disparue. »

      6. AKIRA nous dit  » Vous rendez vous compte du niveau sidérant de secret et de coordination mondiale pour réaliser artificiellement une telle epidemie ? »

        Cette coordination mondiale s’est faite officiellement, mais comme avec les réunions Bilderberg, les médias mainstream sont restés très discrets !

        Les dernières mises au point de cette pandémie :

        A New York, le 18 octobre 2019, John Hopkins, la Fondation Bill et Melinda Gates et le Forum économique mondial (une ruche de mondialistes autoproclamés) ont lancé une « simulation de pandémie » appelée « Event 201 » en mettant en scène la propagation d’un coronavirus attribuée à la transmission de l’animal à l’homme.
        https://www.youtube.com/watch?v=LBuP40H4Tko

        En France, les députés En Marche, le 5 décembre 2019, ont introduit une nouvelle proposition de loi visant à lutter contre les maladies infectieuses.
        https://insolentiae.com/coronavirus-nouvelle-loi/
        https://www.senat.fr/leg/ppl19-180.html#AMELI_SUB_4__Article_6
        Le texte a pour but de valider le principe…de la quarantaine forcée, le tout sur la base d’une liste de maladie infectieuses à définir. Le 13 janvier 2020, l’hydroxychloroquine sous toutes ses formes a été classé en France sur la liste II des substances vénéneuses alors que pendant des années il était en vente libre en pharmacie !

        Lors du forum économique mondial du 21 au 24 janvier 2020 à Davos, un programme de vaccination contre le coronavirus a été annoncé, après l’identification du virus par les Chinois le 7 janvier. C’est la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) parrainée par le forum et la fondation Bill et Melinda Gates qui est responsable de l’initiative. Curieusement, le lancement de ce vaccin est annoncé une semaine avant l’annonce d’une urgence de santé publique par l’OMS faite le 30 janvier 2020, alors qu’il n’y avait en dehors de la Chine que 150 morts dus à ce coronavirus.

        Qu’est-ce qu’il vous faut de plus pour vous convaincre Akira que cette pandémie a été voulue comme outil de contrôle (état d’urgence sanitaire) pour mettre en place le plan mondialiste anti-démocratique (on ne demande pas aux gens leur avis) ?

      7. Le problème d’Akira, il ne voit pas que cette histoire de coronavirus n’est que politique. Pourtant, ne serait-ce qu’avec George Soros, il est impossible de le nier, à moins d’être aveugle et sourd ! Que disait-il ? « Les élections américaines de 2020 détermineront le destin du monde…. Mais Trump et son administration disparaîtront en 2020. » Video à écouter absolument :
        https://www.youtube.com/watch?v=0w2Jgn0GsYU

      8. Akira nous parle de shoah sans savoir qu’en France le Ministère de la Santé a offert la gestion du déconfinement au cabinet de « management » américain Bain & Company ! Cette societé s’est spécialisée dans le « downsizing » (les licenciements massifs). Avidité et dette: ou la véritable histoire de Mitt Romney et Bain Capital :
        https://www.rollingstone.com/politics/politics-news/greed-and-debt-the-true-story-of-mitt-romney-and-bain-capital-183291/
        Cette societé est très liée au Mossad. D’ailleurs sa principale responsable, Mme Orit Gadiesh, fille d’un général israélien, est une ancienne cadre supérieur du Mossad. A Davos, elle était chargée de parler du tout digital.
        https://www.youtube.com/watch?v=7Mw7rmfCnj8
        Bain a également été choisi par la Belgique pour la même tache !

        Le 16 septembre 2020, le journal Libération (du groupe de l’israélien Drahi avec BFM) a un nouveau directeur de rédaction : l’israélien Dov Alfon à la place de Laurent Joffrin. C’est un ancien journaliste d’Haaretz, quotidien de la gauche israélienne et un ancien de l’Unité 8200, unité de renseignement de Tsahal. Cette unité spécialisée dans le renseignement d’origine électromagnétique et le décryptage de codes se situe au même niveau que la NSA pour les États-Unis. Plusieurs anciens membres de cette Unité 8200 ont ensuite pris des fonctions dans des entreprises de technologies de l’information dans différents pays.

        En Angleterre, c’est la firme américaine McKinsey, liée aussi au Mossad, puisqu’elle a des bureaux à l’intérieur du siège de Tsahal et du ministère de la Défense à Tel Aviv, qui a été choisie pour gérer leur crise sanitaire.
        https://www.jpost.com/israel/defense-prize-crowns-mossad-team-and-rafaels-spice-bomb

        Pour qu’Akira comprenne un peu mieux, faut-il lui rappeler que Netanyahu voulait pucer les enfants ?
        https://lecourrier-du-soir.com/covid-19-en-israel-netanyahou-veut-que-des-puces-soient-implantees-dans-le-corps-des-enfants/

      9. Ca recommence avec Israel, attention, n’allez pas trop loin sinon nous censurerons à nouveau vos propos

      10. @ Akira. Il y a quelque chose qui me tracasse un peu. je ne connais pas, trotta et ses affirmations, mais j’ai lu un de tes commentaires je ne sais plus où, qu’il affirmait que le bras pouvaient repousser. fidèle lecteur de S&V ( malgré ses affirmations sur le cholestérol et les vaccins) je me suis ouvenu d’articles parlant de la possibilité de repousse des membres ; Je te livre 2 liens :
        https://youtu.be/6_K8fTaJHUI
        https://www.lci.fr/bien-etre/comme-la-salamandre-l-humain-est-aussi-capable-de-regenerer-son-cartilage-2134584.html
        et la lecture du magazine S&V de septembre, page 64 à 81, « Le corps régénéré »; Plutôt intéressant.
        Donc tout ce qu’il affirme n’est pas totalement faux.

  13. Macron vient de refuser le moratoire sur la 5G malgré les inquiétudes des Français selon un sondage Opinionway : 65% d’entre eux seraient pour un moratoire avant de développer la 5G. Et 85% préfèreraient privilégier le déploiement de la fibre avant d’installer la 5G. Les écolos font remarquer que la 5G, qui servira à de nombreux objets connectés, augmentera grandement la consommation d’électricité.

    « On n’est pas des Amish » osa-t-il dire. Certes, cette communauté s’est volontairement coupée du progrès scientifique, n’acceptant pas par exemple les vaccins ! Curieusement elle a très peu d’enfants autistes ! Au lieu d’en avoir statistiquement 200, elle en a 3 ! Selon une étude basée sur les données des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), les enfants qui reçoivent des vaccins contenant du mercure sont 27 fois plus susceptibles que les autres, de développer l’autisme. Bien évidemment les pédiatres ont interdiction de soulever ce genre de débat sous peine de perdre leur droit d’exercer !
    https://www.mieux-vivre-autrement.com/seulement-trois-autistes-chez-les-amish-pourquoi-si-peu.html

    Il est tout de même étonnant de voir que la comparaison sur les vaccins se fassent toujours entre enfants vaccinées, au lieu de non vaccinés contre non-vaccinés (comme les Amish) !

  14. Bien du courage à vous cher Dr Vincent ! Je suis si peinée de cette cabale subit par l’Aimsib et je voulais enfin vous le dire !
    Cet espionnage de part et d’autre me paraît malsain mais c’est un avis qui compte peu. En revanche je suis certaine que vous ferez tout ce qui est en votre pouvoir pour ramener la confiance de ce qui doit, à mon sens, être débattue.
    Étant dans le sud en ce moment il ne m’est pas possible d’être présente samedi.
    Belle AG à vous tous.

  15. Ce qui semble être plus que jamais dans les tuyaux, c’est une obligation vaccinale antigrippale pour les soignants, mais aussi pour les plus de 65 ans.

    Renaud Muselier le demande, Marine Le Pen aussi, Robert Cohen demande une vaccination massive des enfants, Didier Raoult aussi (mais il ne parle pas d’obligations, il demande aussi la vaccination anti-pneumocoques, cf récente interview Cnews à partir 32ème minute)…

    Je rappelle que la vaccination antigrippale des soignants a été suspendue par le décret n° 2006-1260 du 14 octobre 2006.

    Marc Girard estime à environ 1300 personnes le nombre de victimes spécifiquement lié à covid19 (cf quizz conclusif de l’article « coronavirus essai de bilan »). Il effectue cette estimation en retraitant les données de mortalité communiquées par l’ARS des Pays de la Loire et en se basant sur les estimations de Ioannidis.

    Après le DÉLIRE covid19, qui a vu la dramatisation d’un virus qui ne représentait en rien un problème majeur de santé publique (et qui a abouti à un confinement de 67 000 000 de citoyens dont les conséquences furent évidemment monstrueuses, mais dont les politiques et médias ne parle guère), tous les espoirs sont permis pour les obligationnistes. De la même manière que le port du masque obligatoire a débuté dans les transports en commun, puis élargi aux commerces clos, aux entreprises, aux écoles, aux lieux extérieurs (incluant les personnes pratiquant une activité sportive) etc, on pourra rendre obligatoire la vaccination antigrippale aux personnels soignants, puis à l’ensemble du personnel hospitalier, puis aux pensionnaires, puis aux adultes en du secteur sanitaire et social, puis aux professeurs, aux fonctionnaires, puis aux élèves …etc.

    La machine à déshumaniser et à nier l’exercice des libertés fondamentales (la première d’entre elle étant de ne PAS croire les bobards du gouvernement et des autorités sanitaires) carbure à plein régime… dans l’indifférence générale du peuple abruti par un stupéfiant rabâchage médiatique autour d’un problème objectivement insignifiant.

    1. En Australie c’est pire ! Le gouvernement de Victoria débattra cette semaine d’un nouveau projet de loi au Parlement de l’État qui donnerait aux autorités le pouvoir de détenir de force les «théoriciens du complot» et les personnes soupçonnées de propager le coronavirus, comme les manifestants anti-confinement et leurs contacts étroits.

      https://www.theage.com.au/national/victoria/people-who-refuse-to-self-isolate-could-be-detained-under-proposed-victorian-law-20200914-p55vm0.html

      Quand on pense que certains pensent encore que seule la Chine est capable de mesures dictatoriales ! Ce coronavirus s’est bien volontairement répandu pour des raisons politiques !

      1. La police de Victoria a un organisme de charité appelé « Fondation Ruban bleu de la Police de Victoria », qui a une boutique internet appelée « boutique des flics » : copshop. On y trouve en ce moment un très seyant masque bleu marine avec le logo… de la franc-maçonnerie. Normal : la franc-maçonnerie locale est ouvertement le premier des partenaires majeurs de la Fondation de la police…
        https://copshop.com.au/product/freemasons-mask-navy/

    1. @Brigitte,
      Dr Raoult a toujours été contre l’obligation.
      Et toujours aussi, il s’est démarqué des vaccins à recommander…
      Il voudrait par exemple faire la grippe aux enfants, gros vecteurs des épidémies selon lui.

  16. Pourquoi des blogs tels que celui de l’Aimsib, Silvano Trotta, Colin show etc…. sont importants ? Parce que la confiance envers les médias mainstream est tombée bien bas ! Le 18 juin 2020, le « Reuters Institute Digital News » a publié son rapport annuel. En janvier et février 2020, avant la pandémie, des échantillons représentatifs de 2 000 personnes ont été sondés dans 40 pays d’obédience occidentale. Selon ces sondages, le taux moyen de confiance dans les médias, en baisse pour ces 40 pays, s’établit à 38%. Mais il n’est que de 29% aux USA, qui se classent 31ème/40, de 28% au Royaume-Uni (34ème/40) et de 23% en France, qui se classe, hélas, 39ème sur 40.

    Bref, autant dire que les 3/4 des Français se méfient maintenant. Depuis la pandémie, où on a vu les médias aller de fake-news sur fake-news, le pourcentage a dû encore baisser !
    https://reseauinternational.net/le-grand-naufrage-des-medias-mainstream-occidentaux/

  17. Si vous savez peur, peut-être que le mieux est de rester chez soi.

    Comment ne pas s’interroger sur ce qui est en train de se passer? L’hypothèse d’un virus de laboratoire? Impossible il y a 3 mois. Pourtant cette thèse apparait de + en + plausible aujourd’hui. L’HCQ? ca ne marche pas! Manifestement, plus le temps passe plus les preuves s’accumulent. La thèse du complot mondialiste? Bullshit!

    Sans aller jusqu’à dire que cette pandémie a été organisée sciemment, je ne peux que conseiller la lecture de cet article qui, à défaut d’apporter la réponse à cette question, interpelle. Comment expliquer l’enchainement de tous ces faits en si peu de temps?

    https://lesakerfrancophone.fr/bill-gates-reclame-un-certificat-numerique-pour-identifier-les-personnes-vaccinees-contre-le-covid-19

    En écho à la conlcusion de cet article, qq’un sait à quoi fait allusion notre Président, en avril dernier, lorsqu’il nous dit que « la Bête de l’évènement est là »? (please, une autre source que celle des Décodeurs arrosés par Bill)

    https://www.youtube.com/watch?v=qcPjnA8Ti68

    Avez-vous lu le dernier livre « Covid-19 : the great Reset » de Klaus Schwab, fondateur du forum de Davos, dans lequel il explique clairement que la pandémie est une OPPORTUNITE de repenser le monde? une opportunité de s’engager vers un nouvel ordre mondial comme l’ont déjà martelé nos 3 derniers Présidents? Voilà le lien où download le livre : https://drive.google.com/file/d/1kTjbNveUJuE7epuNyz6N_-nNUefJPnJw/view

    Que penser de l’influence de tous ces groupes et sociétés qui opèrent dans l’ombre depuis des dizaines d’années, et dénoncés déjà en 1961 par le Pdt Kennedy.

    http://www.informaction.info/video-histoire-discours-de-john-fitzgerald-kennedy-du-27-avril-1961

    Je ne vois pas ce qu’il y a de complotiste à se poser ces questions. Faudrait-il rester de marbre face à tant d’incohérences de nos politiques? Nous devrions tous laisser de côté nos fébriles certitudes, pour nous questionner sur ce qui est en train de se passer, car nous traversons une période charnière et fondamentale pour les générations futures.

  18. Didier Raoult évoque l’AIMSIB dans son grand oral sur LCI (59:30)

    « Il y a des analyses de données scientifiques qui sont faites sur des blogs qui sont meilleures que ce qu’on lit dans la presse scientifique de haut niveau, c’est très impressionnant ! »

    1. Raoult ne cite pas explicitement l’Aimsib mais on peut raisonnablement penser que le site, c’est à dire les articles plutôt que les commentaires, pourraient désormais faire partie de ses lectures.

      Quoi qu’il en soit, de tels propos sont très encourageants car ils montrent que non seulement il est possible de damer le pion à l’expertise officielle (soit dit entre nous, ce n’est pas trop difficile) mais les articles Aimsib pourraient devenir le livre de chevet d’un certain nombre de ces experts, ce qui, à la longue, pourrait les faire douter d’eux-mêmes.

      Cela montre aussi que l’objectif des rédacteurs d’articles ne doit pas se définir par rapport aux lecteurs-commentateurs les plus attitrés mais par rapport aux experts qui peuvent lire les articles sans jamais venir commenter bien sûr car c’est ainsi que l’on pourra peser, à terme, sur la qualité de leur expertise.

      Ces experts ont tendance à penser qu’il y eux, la mère Michu et la petite Josette et rien d’autre.

      Ainsi, dans un rapport remis en 2008 à la DGS par Marie-Dominique Furet

      http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_expertise_sante_publique_2008.pdf

      « L’expert dit l’état des connaissances.
      Sa fonction sociale est l’héritière de celle des mages de l’Antiquité.
      Il a longtemps bénéficié d’une autorité naturelle d’extraction quasi divine.
       Sa science était immaculée.»

      Elle poursuit :

      «L’avis de l’expert est consultatif… dans bien des cas, l’aspect hautement technique et pointu des expertises amène le décideur à suivre les conclusions de l’expertise pour prendre sa décision.
      Il est rare que la compétence de l’expert soit mise en cause. »

      En revanche, elle affirme que

      « l’opinion publique et les associations estiment parfois que l’impartialité des experts peut être mise en question.»

      Autrement dit, on admet que les experts seraient compétents mais qu’ils pourraient parfois commettre des erreurs volontaires. Elle ne sont pas toujours volontaires. J’ai pu mettre en évidence que certaines sont générées par une incompréhension crasse du fonctionnement des tests statistiques et que là il ne le font pas vraiment exprès.

      Quand ils veulent tricher, ils le font sur la collecte des données. Ils font du bourrage d’urnes ou du vidage d’urnes en éliminant certaines données au nom de certains critères arbitraires. Ils ne trichent pas avec les tests statistiques bien que ce serait possible aussi. Vu le niveau d’inculture dans ce domaine, ça passerait comme une lettre à la poste mais justement, ils partagent aussi cette inculture.

      Par exemple ils se montrent incapable de faire la différence entre compter les voix des différents candidats dans une même urne et compter les voix du même candidat dans des urnes différentes. Cette confusion les avaient conduits à affirmer que le fait de compter les voix des autres candidats d’une même urne pouvait modifier le nombre de voix du premier !!! C

      C’est authentique (sous forme analogique bien sûr). Il s’agit des conclusions des Comités d’experts aussi prestigieux que le CTV de Daniel Floret et la Commission nationale de pharmacovigilance (entre autres) dans leurs avis de fin septembre 2008 sur le fameux signal obtenu par Tardieu et son équipe sur les observants au calendrier vaccinal, signal qui serait lié à un risque de première espèce très élevé en raison de la multiplication des tests (on compte les voix de candidats différents) sans renouvellement des données (on ne va pas chercher d’autres urnes) …

      1. Oh, mais non : rien na été censuré !!! L’AIMSIB n’était pas citée.. c’était une interprétation libre epsylonesque

      2. Vous l’avez entendue le dire ou quelqu’un l’a entendu mentionner explicitement l’Aimsib ?Je viens de réécouter le passage où il prononce la phrase rapportée. Je ne suis pas spécialiste du découpage vidéo-audio mais je ne vois rien dans les mouvements de son visage qui puisse suggérer une coupure à ce moment là. La phrase :

        « « Il y a des analyses de données scientifiques qui sont faites sur des blogs qui sont meilleures que ce qu’on lit dans la presse scientifique de haut niveau, c’est très impressionnant ! »

        Il aurait pu dire « faites sur des blogs comme celui de l’Aimsib qui sont … ». Je ne perçois aucune coupure visuelle mais ils ont des moyens technique performants et je ne le suis pas. Sauf témoignage d’un auditeur ayant écouté le direct, je ne suis pas convaincu de cette censure.

        Ceci dit, l’Aimsib reste candidate pour être sur la liste des blogs auxquels Didier Raoult faisait allusion. Quoiqu’il en soit, cette observation de Raoult est très encourageante. Un bonne recherche, ou du moins analyse, est possible même en dehors de l’expertise « officielle » et elle peut être remarquée.

      3. J’ai volontairement choisi le mot « évoque » (qui contient un clin d’œil subliminal) qui ne nécessite pas de citer l’AIMSIB ^^

      4. Très juste, les deux hommes sont effectivement très proches. Possiblement d’ailleurs que l’un a fait découvrir notre site à l’autre.

        Mais en ce qui concerne le comité médical de notre association le casus belli définitif est représenté par le souhait de Didier Raoult de voir se généraliser la vaccination anti grippale chez les enfants et le Gardasil chez tous les ados: Il n’ manifestement pas lu l’ensemble de ce que nous avons découvert et publié depuis 2016…

    1. à Alira: Tu as raison sur la précaution à prendre. Est tu allé à la rèaunion ? Moi Pas. Trop loin et je viens de traverser la France en largeur et en gtravers et sj’ai vu assez de « zombies » masqués à l’extérieur ( en zone montagneuse, à la campagne etc>…) pour ne plus supporeter ce spectacle, car c’est du spectacle sinistre.
      Tu es à risque ? Mais moi aussi malgré mon aspect physique et si j’avais été contaminé, vu mon âge, ma pathologie principale ( coronopathie) et secondaire ( diabète maîtrisé) en un temps on m’aurait jeté à poubelle plutôt que tenter de me soigner avec l’HCQ et je en parle pas de mon épouse ayant subi une très grave opération en juin de l’année dernière , je tremble à la façon dont elle aurait été traitée cette année !
      Crois moi, sans hésité je n’aurais pas mis de masque.
      Au fait, si tu y es allé, as tu vu un virus dans l’air?
      Bon pour toi qui décrie tant ( et c’est ton droit) Raoult et l’HCQ, voici un lien, une carte des pays utilisant l’HCQ et ce qui ne l’utilisent pas avec les liens que pourra vérifier , positif/négatif, j’ai piqué au hasard, ben Raoult n’a pas tort sur ce point hormis ses déclarations pour le vaccin de grippe aux enfants.
      https://c19study.com/
      et celui-ci ( vidéo) par un épidémiologiste qui n’est pas un « cague-mou » du gouvernement :
      https://youtu.be/4-e_hIVDYwQ

  19. Audition de Raoult devant le Sénat
    Il y a manifestement un problème avec la vidéo de l’audition de Raoult devant le Sénat: pourquoi cette coupure au moment où l’on attend des explications quant aux divergences de vues entre Jomier («la plupart des pays du monde déconseillent l’utilisation de l’HCQ») et Raoult (dont on connaît le protocole thérapeutique appliqué dans le traitement de la covid 19)?
    Dans le contexte actuel de délire sanitaire planétaire, et après la saga estivale du scandale du Lancet, on est en droit d’imaginer (c’est une hypothèse hardie en même temps qu’un pavé dans la mare, et il faudrait disposer de la vidéo brute de décoffrage pour vérifier tout ça) que LCI a bidouillé la vidéo pour supprimer une information sensible qui tendrait à montrer que les instances officielles de santé des différents pays concernés sont majoritairement constitués de médicastres à la solde de l’industrie pharmaceutique, au contraire des équipes de cliniciens (c’est à dire de vrais médecins qui soignent les gens) qui utilisent l’HCQ & CO sur le terrain. Jomier et Raoult auraient alors tous les deux raison… et il n’y aurait plus de controverse ni de débat d’opinions!
    Qui s’y colle? (je n’en ai pas le temps car je je suis un médecin de terrain fort occupé par les temps qui courent…)

  20. SALUZZO avait aussi raconté lors de ses conférences au Val de Grâce que les effets secondaires consécutifs aux vaccins n’étaient le problème des industriels, qui est la qualité des matières 1ères utilisées (qui n’est pas respectée d’après les analyses du Corvelva !) et de citer le SV 40 dans celui de la polio, le circovirus porcin inconnu venant de la trypsine de la chaine de fabrication pour celui à rotavirus décelé en Mars 2010 alors que contaminé depuis l’origine, ou encore le virus de la leucose aviaire décelé après avoir vendu 400 millions de doses de vaccin fièvre jaune; et de préciser qu’heureusement pas d’incidence sur la santé humaine…. alors qu’on retrouve du SV40 dans les cancers osseux et cérébraux, du circovirus dans les diabètes infantiles T.1 d’origine infectieuse….

  21. Grand merci, très cher Dr V.R. pour vos 2 références irréprochables et fondamentales :

    (10) Mogensen (vous avez oublié l’année : 2017) où Aaaby retrouve enfin du courage : DÉCUPLEMENT de la mortalité TOUTES CAUSES CONFONDUES des bébés par vaccination DTCoq (english DTP) malgré la précaution d’avoir exclu, pour plus grand risque de fragilités à base de malnutrition, les bébés des mères célibataires ;

    (2) Mawson : QUINTUPLEMENT (x 6,5 pour les ex-prématurés) des maladies cérébrales chroniques (dont 1/3 d’AUTISMES) grâce à la pépite constituée par une association d’enseignement parental (à domicile), lui permettant ainsi d’échapper à la sournoise soupe vaccinaliste US.

    Depuis, je casse les pieds (décidément très préoccupants tant ils sont contemplés) à tout le monde avec. Elles se mettent en effet à deux pour prouver que l’effet essentiel de la vaccination est de miner le SYSTÈME IMMUNITAIRE contrairement au bluff séculaire inverse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site est modéré. Ne vous impatientez pas si votre commentaire n'apparaît pas rapidement.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

  • Bernard Guennebaud sur Les virus existent-ils ? (28/05/2024) :

    Pour ma part je ne fais aucune généralisation à d'autres maladies et d'autres pathogènes à part...

  • Pierre sur Les virus existent-ils ? (27/05/2024) :

    Aucune justification !...

  • Brigitte Fau sur Les virus existent-ils ? (27/05/2024) :

    Oui Bernard, Tissot avait vu ce vivant à l'intérieur des cellules qui n'est pas la cause de la mal...

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal