jujube

Les promeneurs en Provence, les amoureux des balades en vélo d’un certain âge connaissent ce fruit qui ressemble à un grosse olive verte dans un premier temps, puis commence à brunir (un peu comme l’olive …. ) mais ne devient pas noir mais couleur ocre/safran. Il ne s’agit pas d’une drupe mais s’apparente, par sa texture et même par son goût à la pomme en un peu plus doucereux, d’ailleurs en France on l’ appelle aussi « pomme Surette ».

De la famille des « Rhammaceae » elle se fripe en vieillissant comme une datte et sa chair est alors un peu fibreuse et comporte également un noyau oblong. Elle se récolte sous nos latitudes vers début octobre.

C’est le fruit du jujubier et son nom botanique est « Ziziphus jujuba » ou encore « datte chinoise », pays d’où il est originaire et connu sous le nom de « Da Zao » depuis des millénaires.

Le jujubier peut mesurer jusqu’à 10 m de haut, ses branches sont épineuses et les feuilles caduques évoquent celles de l’olivier en moins argentées et en novembre le jujubier n’a plus de feuilles. Il se réplique par bouturage.

Pourquoi parlais-je de ce fruit un peu oublié ( essayez d’en trouver sur le marché…) qui se rappelle à mon bon souvenir que lorsque je me ballade à vélo autour de mon patelin ( région de Marseille) ?

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Simplement parce que j’aime le goût de ce fruit que je cueille par poignées en bordure de chemins et parce qu’il me rappelle un personnage humoristique de petite bande dessinée de trois cases,« Monsieur Jujube » paru en 1957 dans le journal « Le Provençal ». Le créateur était un certain « Jaf ». On lui demande d’inventer un personnage dont les aventures quotidiennes seraient conformes aux souriantes réalités de la vie locale et du microcosme phocéen : c’est ainsi que naquît Monsieur Jujube, gaffeur, râleur ou petit malin. (Extrait) «  Gaston Defferre, député maire et aussi directeur du Provençal, déclarait : « Quel Marseillais n’a pas ri aux aventures de Jujube, ce nouveau candide de la vie quotidienne ? Chacun de ses dessins vaut un éditorial. Avec son talent inimitable, Jaf souligne une idée, en décortique ou en pourfend une autre » .

Et c’était vrai, c’était le premier personnage humoristique que j’ai connu ( pas Deferre…) et quand je vois ce fruit, je m’en souvient comme si c’était hier.

Parlant du fruit, par la suite j’ai lu pas mal d’ assertions de santé à son propos, notamment qu’il contenait beaucoup de vitamines C, qu’il protégeait contre la grippe etc.

Qu’en est-il en réalité ?

Si vous regardez sur Wikipédia en langue française, il n’y a pas grand-chose à son sujet, sinon qu’il aiderait à dormir. Mais en langue anglaise, l’article est plus prolixe et vous renvoi notamment sur des études chinoises, iraniennes et autres, bien documentées, mais il était plus simple pour moi après quelques essais de liens , de me tourner vers la data base NCBI Pubmed … il y en a 188 ! et alors quel régal.

Voyons cela de plus près :

– Sa composition donne pour 100 g : 79 kcal ; 20,23 g de sucre, un soupçon d’acides gras et de protéines, 5 % de Vit.A, quelques saupoudrages d’autres vitamines et 83 % de Vit. C – 69 mg, en fin quelques sels minéraux dont 21 mg de calcium et 250 mg de potassium (Bon tout ça pour les sportifs…)

Voici un tableau extrait de l’article suivant :

Phenolic composition, ascorbic acid content, and antioxidant capacity of Spanish jujube (Ziziphus jujube Mill.) fruits

Department of Plant Sciences and Microbiology, Plant Production and Technology Group, Miguel Hernández University de Elche, Ctra.de Beniel, km 3.2, 03312 Orihuela, Alicante, Spain

Table 1

Identification of phenolic compounds in jujube fruits by using LC–MS–QTof.

Compounds R

Procyanidin trimer 2.65 280 865.19 577.13/289.07

(+)-catechin 3.27 278 289.07

Procyanidin B2 3.50 278 577.13 289.06

Procyanidin trimer 3.73 277 865.19 577.13/289.07

Procyanidin tetramer 4.16 278 1153.26 577.13/289.07

Quercetin-3-O-rutinoside-7-O-hexoside 4.41 342 771.20 609.14/597.12/463.08/301.02

Procyanidin trimer 4.47 277 865.19 577.13/289.07

(-)-epicatechin 4.76 277 289.07

Procyanidin tetramer 5.27 277 1153.26 289.06

Procyanidin tetramer 5.51 277 1153.26 577.13/289.07

Procyanidin trimer 5.89 277 865.19 289.06

Quercetin-3-O-rutinoside-7-O-pentoside 6.16 252/352 741.18 609.14/301.02

Quercetin-3-O-robinobioside 7.02 251/353 609.14 447.09/301.02

Kaempferol-3-O-hexoside-O-deoxy-hexoside-O-pentoside 7.18 346 725.19 593.09/447.85/285.03

Quercetin-3-O-rutinoside 7.26 253/353 609.14 463.08/301.02

Quercetin-3-O-galactoside 7.44 253/353 463.08 449.61/365.14/301.02

Kaempferol-3-O-robinobioside 7.83 242/345 593.15 469.78/285.02

Phloretin-3’,5’-di-glucoside 8.11 285 597.18 579.34/507.24/477.68

Quercetin-3-O-robinobioside 8.37 283/339 609.14 447.09/301.02

Kaempferol-3-O-rutinoside 8.42 242/350 593.15 285.03

Quercetin-3-O-rhamnoside 8.50 242/348 447.09 301.02

Quercetin-3-O-arabino-rhamnoside 8.62 350 579.13 447.09/301.02

Quercetin-3-O-xyloso-rhamnoside 8.75 350 579.13 447.09/301.02

Quercetin 9.40 253/350 301.02

The m/z values of the predominant ions are given in bold type.

Différentes études lui prêtent des vertus médicinales en raisons de ses teneurs en anti-oxydants…

C‘est ainsi que même les Chinois affirment que ce fruit aurait de nombreuses vertus calmantes et aurait le pouvoir d’apaiser l’esprit et d’accroître l’ énérgie vitale… En fait il favoriserait le sommeil. En réalité, deux études chinoises avec double aveugle jujubes V.S placebo n’ont montrées quasiment aucune différence. Même s’il y avait un effet minime positif, elles ne sont pas concluantes et n’ont pas d’intérêt ici.

Alors restons sur les effets bénéfiques sur la santé car le fruit de Ziziphus jujuba (ZJ) est riche en composants fonctionnels bioactifs tels que les polysaccharides, l’acide triterpénoïde, les flavonoïdes et l’oléamide. Il a été couramment utilisé dans le traitement de diverses maladies, y compris le diabète, troubles digestifs, diarrhée, infections de la peau, le foie et les plaintes urinaires.

– Une étude par exemple a noté le rôle bénéfique du jujube dans le recyclage du fer hémique (1) Toujours intéressant ça…

Une étude récente sur la souris à montré (je cite) en conclusion que la supplémentation en ZJ peut retarder la progression du cancer du côlon de l’hyperplasie à la dysplasie et finalement l’adénocarcinome et le cancer. En outre, il a diminué circulation tumorale (2)

– Pour la plante elle-même,l’extrait d’écorce de tige de Z. jujuba a une activité antiulcéreuse potentielle qui pourrait être due à son activité protectrice directe sur la muqueuse gastrique sauf pour l’anti-H. Pylori ne faisait pas partie de ce mécanisme gastroprotecteur . (3)

– Toujours pour la protection contre le cancer hépatique cette fois une autre étude avec extraits sur les rats a conclu (je cite) « ZJWF a démontré une réponse puissante que ZJME dans tous les tests biologiques effectués. Les résultats de l’étude indiquent la capacité de ZJRB comme bon agent thérapeutique pour la toxicité hépatique et l’inflammation chronique. » (4) Dans celle-ci, « que le Zizyphus jujuba fruit a été utilisé comme une plante médicinale chinoise traditionnelle et était considéré comme affectant diverses fonctions physiologiques dans le corps depuis des milliers d’années. Cependant, son activité anticancéreuse et son mécanisme d’action restent à élucider »

L’étude concluait que «  Collectivement, nos résultats suggèrent que l’extrait de CHCl (3) -F de l’extrait de Z. jujuba a induit un effet dépendant de la concentration sur l’apoptose et un arrêt différentiel du cycle cellulaire dans les cellules HepG2. » (5) Toujours plus intéressant…

Voyons pour le diabète : L’étude suivant in vitro montre que ( je cite) « l’extrait aqueux x de Z. jujuba protège contre la toxicité cellulaire induite par l’hyperglycémie. Cela pourrait être associé à la prévention de la génération de ROS et l’apoptose neurale. En outre, les résultats suggèrent que le ZJF a un potentiel thérapeutique pour atténuer les complications du diabète telles que la neuropathie » (6)

D‘autres études sur les propriétés d’extraits chimiquement normalisés sur les astrocytes cultivés ont montré le rôle du jujube dans les bénéfices cérébraux. Sans nul doute que ce fruit est profitable aux diabétiques…

On peut arrêter là même si on ne trouve pas de vraies études sur d’éventuelles bénéfices de santé cardiaque. Mais la jujube est une baie et en tant que telle, elle contient de nombreux anti-oxydants.

Par ailleurs, la plupart des études ont été faites à partir d’extraits, d’infusions de feuilles ou d’écorce. Ce sont surtout des études chinoises, iraniennes mais peu ou prou de françaises. C’est bien dommage.

Conclusion (pas définitive) : Les jujubes gagnent à être connus et pour ma part je les aime un peu « tournantes » – comme sur la photo -, elles sont un peu acidulées et « fan de chichourle » *, il s’agit bien d’un fruit méditerranéen qui comme beaucoup d’autres proviennent de Chine.

Il faut donc pas s’étonner si les soldats Romains, lorsqu’ils partaient en campagne à la bonne saison, garnissaient leur paquetage de viatique comprenant outre des Grenades ( le fruit, pas celle à fragmentation) pour le tonus et la soif mais aussi des jujubes qui se conservaient et étaient bonnes même en se desséchant.

Goûtez y et appréciez.

Article réalisé par Inoxidable

  • « Fan de Chichourle » : expression Provençale ou Occitane signifiant « enfant » de Chichourle… c’est à dire de « testicule » en raison de sa forme…

(1) Extract of Ziziphus jujuba Fruit (Jujube) Stimulates Expression of Enzymes Responsible for Heme Recycle via Anti-oxidant Response Element in Cultured Murine Macrophages.

Chen J, Lam CT, Li Z, Yao P, Lin H, Dong TT, Tsim KW.

(2) Dietary Ziziphus jujuba Fruit Influence on Aberrant Crypt Formation and Blood Cells in Colitis-Associated Colorectal Cancer in Mice.

Periasamy S, Liu CT, Wu WH, Chien SP, Liu MY.

Asian Pac J Cancer Prev. 2015;16(17):7561-6. PMID:26625762 Free Article

(3) Gastroprotective effect of aqueous stem bark extract of Ziziphus jujuba L. against HCl/Ethanol-induced gastric mucosal injury in rats.

Hamedi S, Arian AA, Farzaei MH.

J Tradit Chin Med. 2015 Dec;35(6):666-70.

(4) Protective Effect of Bioactivity Guided Fractions of Ziziphus jujuba Mill. Root Bark against Hepatic Injury and Chronic Inflammation via Inhibiting Inflammatory Markers and Oxidative Stress.

Kandimalla R, Dash S, Kalita S, Choudhury B, Malampati S, Kalita K, Kalita B, Devi R, Kotoky J.

Front Pharmacol. 2016 Sep 7;7:298. doi: 10.3389/fphar.2016.00298. PMID: 27656145 Free PMC Article

(5) Mechanism of the anti-cancer activity of Zizyphus jujuba in HepG2 cells.

Huang X, Kojima-Yuasa A, Norikura T, Kennedy DO, Hasuma T, Matsui-Yuasa I.

Am J Chin Med. 2007;35(3):517-32.

(6) Aqueous extract of Zizyphus jujuba fruit attenuates glucose induced neurotoxicity in an in vitro model of diabetic neuropathy.

Kaeidi A, Taati M, Hajializadeh Z, Jahandari F, Rashidipour M.

Iran J Basic Med Sci. 2015 Mar;18(3):301-6. PMID: 25945244 Free PMC Article

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de

ante. eleifend libero accumsan at et, massa velit, tristique