Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Encore des hormones mais pour combien de temps…

L’https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg s’enorgueillit toujours de pouvoir compter des auteurs illustres parmi ses membres, donc quand Corinne Lalo (1) prend la plume tout le monde s’attend à une étude fouillée. Celle qu’elle nous livre aujourd’hui est magistrale, propre à figurer dans toutes les bibliothèques des amateurs de bio-sciences tant par la rigueur des sujets traités que par la richesse de ses sources, le tout organisé en 44 chapitres se clôturant tous par un résumé. Règne végétal comme animal, tous condamnés à terme par l’ineptie des hommes ? Bonne lecture.

 

 

Vincent Reliquet : Chère Corinne, la plupart de nos lecteurs te connaissent de longue date car, comme moi, ils ont, à un moment ou à un autre de leur vie, visionné les JT de TF1 où jusqu’en 2018, tu présentais régulièrement des sujets de santé et d’environnement. On se souvient de tes courts métrages traitant de la grippe H1N1 (2), du nuage de Tchernobyl,  de l’hépatite B, du sang contaminé, etc… Tu es passée à l’écriture en 2011 avec « Le livre noir du Médicament » (chez Plon), un brûlot radical dénonçant les catastrophes sanitaires que peuvent induire un certain nombre de médicaments dont le Médiator, intentionnellement mal évalués. Tu as rechuté en 2015 avec « Se soigner sans médicament de A à Z » dont l’objet se passe de commentaire et nous voilà en 2021, tu publies aujourd’hui « Le grand désordre hormonal » (au Cherche midi), 550 pages d’une érudition assez ahurissante : On comprend bien que ce sujet, tu le mijotais depuis longtemps ?
Corinne Lalo : Effectivement, « mijoter » est le terme. On peut même dire que cela fait déjà 40 ans que je le prépare. J’ai effectué des centaines de reportages pour la presse écrite, la radio et la télévision, principalement à France 3 et à TF1. A l’arrivée, je me suis dit : « qu’est-ce qu’il y a de plus important dans tout ce que j’ai vu pendant tout ce temps à ce poste d’observation privilégié ? » La réponse est pour moi évidente depuis longtemps, ce qu’il y a de plus grave c’est la détérioration de la santé des plantes, des animaux et des humains à cause de la pollution chimique. Mais pour être plus précise, cette dégradation se fait principalement par la perturbation du système hormonal qui touche presque tous les mécanismes biologiques des organismes vivants. Il faut aussi préciser que le système hormonal est en étroite relation avec les systèmes nerveux et immunitaires.
J’ai eu la chance de rencontrer les chercheurs les plus pointus dans leur domaine. Et à chaque fois, je me disais, quel dommage qu’ils soient trop absorbés par leurs sujets d’étude pour faire un zoom arrière et établir des liens cruciaux avec d’autres découvertes dans des domaines voisins. Finalement seul un journaliste qui butine de l’un à l’autre champ de compétence pouvait tenter une synthèse. C’est évidemment très ambitieux, un peu inconscient sans doute mais c’était un devoir je pense. Comme un immense puzzle, j’ai connecté tous les morceaux et constitué un tableau de l’ensemble qui fait froid dans le dos car c’est la survie du vivant sur la planète qui est menacée.

VR : Tu n’as pas mis 40 ans à l’écrire quand même ?
CL : Non mais j’ai passé un an à reprendre toutes les sources scientifiques dans chacun des domaines abordés. Tous les articles sont écrits en anglais, mais cela ne m’a pas découragée car j’ai passée une licence d’anglais à la Sorbonne avant mon entrée au CFJ, le centre de formation des journalistes de Paris. En me plongeant dans les publications scientifiques, j’ai pu voir que mes observations étaient justes et parfois même en dessous de la réalité. J’ai dû par exemple rajouter des chapitres car je n’avais pas « capté » que certaines maladies étaient en lien avec une pollution chimique des hormones. Je pense par exemple à l’autisme, aux allergies, au diabète, à l’obésité, à l’endométriose, aux ovaires poly-kystiques et même au Covid 19.

VR : Si j’avais envie de rire, je dirais que tu as écrit le livre de sexe le plus énorme que l’édition française n’ait jamais publié sauf que ce n’est franchement pas drôle. Commençons par le règne animal : Micro-pénis pour tout le monde, du crocodile jusqu’aux poissons femelles, stérilité, hermaphrodisme d’une kyrielle d’espèces et j’en passe. Pourquoi tout le monde s’en fiche de ces sujets, même les écologistes ?  
CL : Les écologistes devraient hiérarchiser les urgences. La priorité des priorités à l’heure actuelle, ce n’est pas le réchauffement climatique mais la disparition des espèces. La perte de la biodiversité est d’une gravité telle que certains n’hésitent pas à parler de « VI ème extinction des espèces. » Ce que je montre dans le livre, c’est que cette disparition des espèces commence d’abord par une détérioration des capacités reproductives des animaux.
La différenciation sexuelle se fait difficilement, puis les organes reproducteurs sont malformés, enfin les hormones sexuelles sont « déboussolées » et les générations ne se renouvellent plus.

Illustration: CL

C’est ce qu’on a observé chez les alligators mâles qui avaient des « micropénis » dans les lacs pollués. On l’a moins souligné mais les alligators femelles avaient aussi des malformations des ovaires qui ressemblent à celles que l’on trouve maintenant chez les femmes. Les escargots de mer femelles se sont mises à développer des pénis, un phénomène appelé imposex. Les poissons mâles se sont féminisés dans les rivières au point de pondre des œufs. Les grenouilles mâles sont devenues hermaphrodites dans les eaux polluées par les herbicides. Les aigles pêcheurs emblématiques des Etats-Unis n’arrivaient plus à se reproduire à cause des pesticides comme le DDT qui étaient épandus larga manu par avion sur des milliers d’hectares.

VR : Tu nous racontes aussi la mort des huitres dans les années 1970, on a parlé à l’époque de la responsabilité de la canicule de 1976 mais tu as une autre explication, c’est quoi le TBT?
CL : Le TBT, c’est le tributyl-étain, un produit chimique qui constituait le principal composant des peintures anti-fouling ou antisalissure. Ces peintures sont en fait des pesticides qui tuent les coquillages qui s’accrochent aux coques des bateaux. Les huîtres avaient quasiment disparu du Bassin d’Arcachon dans les années 1970 et il a fallu que les chercheurs de l’Ifremer se transforment en détective pour démontrer que le criminel n’était pas la canicule mais bien les composés à base d’étain qui se trouvait dans les peintures des coques des bateaux et qui se déversaient dans l’eau de mer. Ce produit chimique a été interdit et tout est rentré dans l’ordre mais plutôt que d’évoquer une pollution chimique, on a préféré accuser le climat.
Ce qu’on a moins dit aussi, c’est que certains coquillages femelles se sont mis à développer des pénis. Evidemment l’espèce disparaissait mais comme elle n’était pas commercialisée, les ostréiculteurs ne s’en sont pas souciés. Les chercheurs, eux, se servent désormais de ces escargots de mer appelés « pourpre petite pierre » comme d’une espèce sentinelle. Là où les femelles développent un pénis, c’est que l’eau est polluée au TBT.

VR : Tu abordes un sujet capital dans ton chapitre 14 : Tu démontres non seulement que les perturbateurs endocriniens engendrent des conséquence physiques sur les animaux atteints mais également des répercussions neuro-comportementales si sévères qu’elles seraient propres à pouvoir éteindre leurs espèces, c’est effarant.  Raconte-nous les observations recueillies dans les Everglades autour des Ibis blancs:
CL : Le parc naturel des Everglades se trouve dans le Sud de la Floride. Là aussi les populations d’ibis blancs avaient notoirement décliné. Un zoologiste a voulu comprendre le mécanisme de cette disparition progressive. Il a donc comparé deux groupes d’ibis blancs pendant 3 ans. Un groupe était dans un environnement sain et l’autre groupe avait du mercure dans l’eau de boisson à des doses que l’on retrouve dans l’environnement. Le résultat l’a interpellé. Dans le groupe contaminé au mercure, 50 % des mâles se sont mis en couples homosexuels.
Les couples hétérosexuels du groupe contaminé ont aussi été moins productifs. La capacité reproductive a globalement baissé de 70 % dans ce groupe. C’est suffisant pour expliquer la disparition d’une espèce.
En poussant l’étude un peu plus loin, le zoologiste a remarqué que les taux d’hormones mâles et leur distribution dans le temps n’étaient pas les mêmes chez les mâles des deux groupes. Le comportement sexuel était corrélé à la distribution des hormones.

VR : Tu évoques un thème qui nous est cher à l’AIMSIB, celui de la maxime erronée de Paracelse selon laquelle c’est la dose qui fait le poison. On l’a maintes fois démontré ici chez l’humain avec l’aluminium particulaire injectable  (3)(4) et tu insistes à nouveau sur ce phénomène …
CL : Disons plutôt que ce n’est pas « que » la dose qui fait le poison. Avec les hormones en effet, on s’aperçoit en effet qu’une moindre dose peut parfois être plus toxique qu’une dose plus forte. Au lieu d’être linéaire, la réponse à l’augmentation de la dose peut former une courbe en U ou une courbe en U inversé.
Plusieurs phénomènes peuvent expliquer ce paradoxe.  Les récepteurs des hormones qui se trouvent dans et sur les cellules peuvent être saturés et se fermer à une certaine dose. Dans ce cas, une dose plus forte ne pourra pas exercer un effet plus toxique car la porte d’entrée sera fermée.
On sait aussi que « la fenêtre de temps » durant laquelle le « poison » est dispensé peut changer sa toxicité. La période fœtale est particulièrement exposée et des doses seront plus facilement toxiques pour un fœtus. De plus, des maladies seront « programmées » durant cette période et ne se développeront qu’à la puberté ou à l’âge adulte ? C’est ce qu’on appelle l’origine fœtale des maladies de l’adulte ou DOHAD en anglais ( Developpemental origine of health and desease).
Enfin, il faut aussi ajouter l’effet cocktail. Certains toxiques même à faible dose seront plus toxiques s’ils sont en présence d’autres produits chimiques. Des chercheurs de Montpellier ont montré qu’il faut parfois 3 substances pour former une clé qui va ouvrir la porte de la cellule et permettre sa détérioration.

VR : Passons à l’humain. On se doute que le tableau risque de ressembler à ce qui a été précédemment décrit : stérilité, cancers, virilisation féminine et gynécomasties chez les hommes…  
CL : Les humains font partie du règne animal. On a un peu trop tendance à l’oublier. Nous sommes des mammifères donc nous avons de nombreux mécanismes en commun avec les autres mammifères mais ce que l’on sait moins c’est que nos hormones sont aussi très proches de celles des oiseaux, des reptiles, des batraciens et même des escargots de mer.
Les axes hormonaux ont la même organisation dans presque toutes les espèces ; c’est le cerveau avec l’hypothalamus et l’hypophyse qui donne les ordres aux glandes qui se mettent à produire des hormones. Il est donc logique que les contaminants chimiques qui perturbent le fonctionnement des hormones de la faune sauvage, le fassent aussi pour les humains.
C’est en 1991 que des chercheurs de toutes les disciplines se sont réunis à Wingspread sur les bords du lac Michigan aux Etats-Unis pour lancer l’alerte sur les dangers encourus par les animaux à cause de la perturbation des hormones par les produits chimiques. Ils ont, à cette occasion, souligné que les humains n’avaient aucune chance d’être miraculeusement épargnés et ils ont avec la « déclaration de Wingspread » forgé la notion de « perturbateurs endocriniens ».
Dans la foulée, sont arrivées les premières publications sur la baisse vertigineuse de la qualité du sperme des hommes occidentaux. Ce sont d’abord les Danois qui ont montré que la concentration des spermatozoïdes était passée de 113 millions par millilitre dans les années 1930 à 66 millions par millilitre dans les années 1990. Elle était de 40 millions dans les années 2005. On peut considérer qu’un jeune homme en 2021 a 70 % de spermatozoïdes en moins que son arrière grand-père. Cette chute s’est également accompagnée d’une baisse de la testostérone mais les données sont moins fournies. D’autres troubles sont également apparus comme les cancers des testicules : Ils ont triplé en 40 ans. Des malformations des organes génitaux ont augmenté comme la non-descente des testicules à la naissance ou encore le mauvais positionnement du méat urinaire sur la verge. Ce sont des signes de féminisation des fœtus mâles pendant la grossesse. De plus le mode de vie et la consommation de médicaments peuvent aussi perturber les hormones mâles dans le sens d’une féminisation. Beaucoup d’hommes ont vu leurs seins pousser sans même comprendre que les médicaments qu’ils prennent au quotidien contre le cholestérol ou autre peuvent en être la cause.
D’une manière générale, les produits chimiques ont tendance à imiter les hormones féminines c’est pourquoi leur action est plus visible chez les hommes que chez les femmes. Cependant, ces dernières ne sont pas épargnées et l’on a vu apparaître des troubles qui n’existaient pas il y a encore 50 ans comme l’endométriose ou les ovaires poly-kystiques. La fertilité des couples s’en est trouvée réduite.
Les cancers hormono-dépendants comme les cancers de la prostate chez l’homme ou du sein chez la femme ont explosé et l’amélioration du dépistage ne suffit pas à expliquer cette « épidémie ».

Illustration: CL

VR : Un sujet qui m’intéresse énormément, les thyroïdopathies, et là on peut dire que ton chapitre est capital…
 CL : Mon chapitre sur la question s’intitule « Quand la thyroïde flambe en silence » car on ne parle pas beaucoup d’une épidémie qui, en fait, a tout d’une pandémie et qui touche principalement les femmes. Ce que je montre, c’est que le cancer de la thyroïde a été multiplié par 9 en moins de 40 ans. Le Levothyrox qui est le médicament principal utilisé pour les troubles thyroïdiens est le médicament sur ordonnance le plus vendu en France. C’est dire l’importance du phénomène. Le scandale du Levothyrox n’est toujours pas terminé d’ailleurs et les victimes sont ouvertement méprisées par les pouvoirs publics.
Ce qu’il faut savoir, c’est que les explications classiques sur les progrès du dépistage ne suffisent pas pour comprendre ce tableau dramatique. En revanche, les études scientifiques sont de plus en plus nombreuses à montrer que ce sont les polluants chimiques qui s’attaquent à la thyroïde. Barbara Demeneix du Muséum d’histoire naturelle à Paris, m’a, la première, alertée sur le fait que certains polluants chimiques miment l’hormone thyroïdienne et s’installent à sa place sur ses récepteurs cellulaires. Résultat, ils occupent la place, un peu comme le coucou pond ses œufs dans le nid des autres oiseaux.
Grâce à des têtards rendus fluorescents, cette chercheuse a pu observer exactement où vont se loger les polluants dans la thyroïde. De plus elle m’a appris que l’hormone thyroïdienne du têtard est exactement la même que celle des humains.
Les atteintes peuvent aussi se produire lors de la grossesse si la mère est contaminée. Dans ce cas c’est le fœtus qui ne pourra pas développer son cerveau correctement car c’est l’hormone thyroïdienne qui orchestre sont développement.
Chez les adultes, il faudra particulièrement éviter les 6 familles de Polluants que je décris dans le livre. Attention, en particulier, à tous ceux qui sont cachés dans les médicaments ou les produits pharmaceutiques de contraste utilisés pour les radiographies. Ces produits iodés peuvent être dangereux non pas à cause de l’iode mais à cause des supports chimiques sur lesquels l’iode est fixée. J’ai donc appris que l’allergie à l’iode n’existe pas. On fait porter à l’iode les allergies dont sont responsables les produits pétroliers qui lui servent de support.

Illustration: CL

VR : Un chapitre de ton livre créera de la surprise à tes lecteurs, peux-tu juste effleurer le sujet de la relation entre perturbateurs endocriniens et gravité des infections par la Covid?
CL : Une étude danoise de 2020 a montré que les personnes qui développaient les formes de Covid les plus sévères étaient aussi celles qui avaient dans leur sang le plus de polluants chimiques de la famille des Perfluorés, les PFAS. Ce sont les produits chimiques qui servent d’anti-adhésifs dans les casseroles ou les poêles et que l’on utilise aussi aux alentours des avions dans les aéroport. Ce n’est pas étonnant lorsque l’on sait que les systèmes immunitaire, hormonaux et nerveux sont étroitement liés. Un polluant chimique qui va affaiblir un organisme va le rendre plus vulnérable aux infections. On savait déjà que des abeilles contaminées par des pesticides étaient aussi plus souvent victimes de parasites infectieux.
Les vaccins anti-Covid vont eux aussi affaiblir les défenses immunitaires dans les 15 premiers jours qui suivent l’inoculation. C’est pourquoi des vaccinés peuvent attraper le Covid ou d’autres infections dans la foulée. J’explique aussi que certains composants du vaccin vont avoir des effets délétères sur le système hormonal en se fixant dans différents organes comme le cerveau, les ovaires, les testicules ou le foie. Ses informations, je les ai tout simplement trouvées dans le rapport d’homologation fourni par les fabricants du vaccin eux-mêmes. Il n’est donc pas surprenant que de nombreuses femmes se plaignent d’une perturbation de leur cycle menstruel. On joue aux apprentis sorciers avec un produit médicamenteux qui est encore en phase expérimentale. A croire que tous les scandales de santé publique que j’ai pu couvrir dans ma carrière, n’ont servi à rien. Je crains que celui qui se profile ne les surpasse en étendue et en gravité.

VR:  Une note d’espoir tout de même ?
CL : Pour terminer sur une note plus optimiste, il faut savoir que mieux on est informé et plus on pourra prendre notre santé en main et ne pas se laisser intoxiquer par de fausses peurs artificiellement exacerbées par des médias qui ne sont plus professionnels.  L’Aimsib joue à cet égard un rôle précieux.
Vers la fin du livre, j’explique justement comment réduire la charge hormonotoxique en slalomant entre les polluants  tout au long de la journée, de la chambre à coucher à la cuisine en passant par la salle de bains.
Je terminerai par une petite mise en garde à tous les amateurs de vapotage. Les aromes chimiques que contiennent les cigarettes électroniques ne sont pas recommandées pour les hormones mâles et femelles.

 

 

 

Photo d’illustration: Laurent Lalo

Notes et sources:
(1) Corinne Lalo, journaliste grand reporter à la télévision pendant plus de trente ans, spécialisée dans la santé et l’environnement, a couvert de grandes affaires telles que « le nuage de Tchernobyl », le « sang contaminé », le scandale de l’hépatite B, la grippe H1N1 et le Mediator. Elle est co-auteure du Livre noir du médicament (Plon)et de Se soigner sans médicaments de A à Z (Le Cherche midi).
(2) Lalo C, Bourbotte E, « Grippe H1N1, l’OMS at-elle menti? » TF1, 17/02/2010 :

(3) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2019/07/29/aluminium-vaccinal-larticle-qui-tue-a-suivre-deux-heures-de-videos-gratuites/
(4) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2019/08/23/professeur-romain-gherardi-et-laluminium-vaccinal-quand-la-science-avance-a-pas-de-geants/

 

 

 

 

 

 

57 réponses

  1. Marie-Monique Robin, dans « Notre poison quotidien »,
    avait déjà mis à mal l’assertion de Paracelse et évoqué les effets cocktails, notamment.
    Prévenus, nous le sommes de longue date – voir, dès 1962, Rachel Carson : Silent spring.
    Mais le programme de poly-empoisonnement est encore plus vieux et d’une puissance exponentielle.
    Ce monde est un bouillon d’onze heures. Hostile à la vie.

  2. bel interview Doc. Cela engage à lire ce livre et ça me rappelle aussi les explications de ce chercheur venant de Suisse que nous avons vu et entendu au congrès de l’AIMSIB en octobre 2018 à Toulouse. Merci.

  3. La vidéo est « amusante » à regarder ! On y cause H1N1 mais il suffirait presque de changer « H1N1 » par « Covid 19 » pour pouvoir la recycler telle qu’elle …

  4. Merci, chère Madame, de votre article phénoménal, vulgarisant très clairement votre EXCLUSIVITÉ  PLURIDISCIPLINAIRE. Mes mots sont bien trop faibles

    Qui vous affirmé que l’iode n’est pas allergène ? J’ai connu (et soutenu) un prêtre dont on avait failli se débarrasser à coup de produit effectivement de contraste radio (I = 127).

    On n’a récupéré que la moitié de ce brillant intellectuel (hémiplégie). Deux ans après, dans l’hôpital où il avait été raté, un grand distrait lui a foutu une brûlure du 3e degré au bras avec de la teinture d’iode. Félicitations à tous.

    1. Intterview, pardon, et merci au Dr V.R., y compris pour les Réfs (3) et (4) des 2 articles définitifs Aimsib sur cette saloperie d’ ALUMINIUM (qu’il faut traquer dans notre existence de tous les jours afin qu’elle ne nous revienne pas en poussières d’incinérations d’incinérateurs géants).

  5. Merci car je ne connaissais pas vraiment Corinne Lalo. Pour une fois je poste un avis anonymement pour soumettre à l’AIMSIB et ses « partenaires » (Reinfo Covid par exemple) une idée folle pour démontrer la réelle dangerosité de tous ces faux vaccins : un volontaire kamikaze non encore vacciné « personne à risque » qui ferait le parcours vaccinal complet sous surveillance scientifique dès le début pour prouver aux cons vaincus tous les effets indésirables de cette pratique officielle : magnétisme, … J’ai pensé à moi-même (retraité avec plusieurs pathologies) mais je n’aurai pas l’accord de ma famille. Voilà c’est fou mais peut-être pas vraiment ?

    1. Non ,Mr quidam, il y a déjà trop de sacrifices humains pour la mauvaise cause…n’y a t’il pas d’autres moyens que le sacrifice pour la bonne cause ? Prenez soin de vous….

    2. Quidam, vous voulez en sorte faire comme le Père Kolbe, qui s’est sacrifié à la place d’un autre dans un camp de concentration. D’ailleurs la christianophobie ambiante de l’époque est semblable à celle d’aujourd’hui. Il suffit de voir ce qui s’est passé à Nanterre :
      https://twitter.com/NaomiHalll/status/1470120386964738051

      On assiste aussi en ce moment à une pulsion génocidaire chez les vaccinés à l’encontre des non-vaccinés. En France, le Président de la Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR), le Dr Jean-Philippe Masson, a ainsi proposé, au sein de l’institut de Santé Frédéric Bizard, d’empêcher les non-vaccinés d’accéder aux magasins d’alimentation. Autrement dit, il veut les faire mourir par la faim comme le Père Kolbe. Ce dernier n’avait-il pas déjà prévenu nos parents ? « ce sont les loges maçonniques, habilement manœuvrées par un groupe puissant sioniste qui ont cette obsession criminelle en tête… C’est une œuvre à caractère démoniaque, annonçant l’avènement de l’Antéchrist. Elle est anti religieuse car elle nie le surnaturel. Elle propose un idéal de vie opposé aux livres saints (Bible, Coran, Torah). Elle a en sa puissance les principaux organes de l’état, parce que ses membres sont recrutés parmi les hommes politiques, les hauts-gradés de l’armée, les hauts fonctionnaires de l’administration et les magnats de la finance. Par la ruse et de puissants moyens économiques, elle s’est approprié la presse en prenant la direction des principaux quotidiens. » Dans le courrier des stratèges, un futur génocide est bien en préparation :
      https://odysee.com/@lecourrierdesstrateges:7/genocide:17

      Il faut s’inquiéter quand une Valérie Pécresse
      https://twitter.com/IkuNajo/status/1469755888881831940
      évoque Oradour-sur-Glane comme d’un village martyr de sa « Corrèze de Coeur » alors que c’est en Haute Vienne !
      https://twitter.com/enzo_baudard/status/1469718942654607369

      A-t-elle défendu le whistleblower Assange ? Non, alors qu’il vient d’avoir un mini AVC dans sa prison, car certainement obligé d’être vacciné !
      https://twitter.com/choqlautremonde/status/1470049451129593858

      Dernièrement, une cancéreuse est allée à l’institut Curie mais avec un test négatif qui avait dépassé les 24h (36h). La direction a été jusqu’à appeler la BAC pour lui interdire d’entrer !
      https://aphadolie.com/2021/12/10/institut-curie-bac-cancereuse-non-vaccinee/

      Et si votre enfant ne va pas bien, il est en urgence ? Vous ne l’emmenez plus à l’hôpital, c’est ce dernier qui vous téléphonera pour savoir quand vous pourrez l’emmener ! https://www.20minutes.fr/bordeaux/3194359-20211210-bordeaux-urgences-pediatriques-debordent-chu-rappelle-quand-emmener-enfant

      Pour rappel :
      https://1.bp.blogspot.com/-b4JZpQwAR1M/YbXfdUl_6ZI/AAAAAAABPgI/rO1xPKjs9Os2wUHPg9m_tj9Qfcz-cLkcQCNcBGAsYHQ/w448-h640/FGWb8q9XMAE7tL6.jpg

  6. Je ne ferai pas trop de commentaires au sujet de ce livre, si ce n’est que selon ce qu’en dit l’auteure il semble basé essentiellement sur des études observationnelles qui ne prouvent pas grand chose. Les perturbateurs endocriniens interviennent très certainement dans les maux et maladies de civilisation qui envahissent la planète, mais ils sont loin d’être les seuls facteurs en cause.
    Par ailleurs, je tiens à dire qu’en confondant lamentablement orientation sexuelle et efficience reproductive l’auteure discrédite sérieusement le reste de ce qu’elle dit ou écrit par ailleurs.

    1. Parce que l’orientation sexuelle ne pourrait pas influencer l’efficience reproductive chez les Ibis Blancs?

      1. Sylviane Agacinsky a parfaitement expliqué que l’on a créé le concept hétérosexuel de toutes pièces. On a provoqué l’opposition dialectique entre hétéro et homo de manière purement artificielle. La sexualité n’est pas l’un ou l’autre. Elle n’est ni l’un ni l’autre : Elle est une et indivisible. Cette théorie procède d’une erreur sur la nature humaine. Et c’est un comble qu’elle soit enseignée dans le cadre des cours sur les sciences et vies de la terre ! Pour bien comprendre le contre-sens du genre, l’utilisation du vieux concept imaginé par saint Thomas d’Aquin : la distinction entre l’essence première (la naissance) et l’essence seconde (éducation) peut être fort utile ici. Car on n’a pas attendu les théoriciens du Gender pour distinguer ce qui est inhérent à la nature et ce qui résulte de l’éducation ! La seconde transforme, améliore, pervertit, bonifie, dénature la première !

        Les premiers émois sexuels dus à une friction (communément appelée masturbation) se font sans avoir en tête une personne sexuée ! Par contre naturellement, le masculin est attiré par le féminin et vice versa. Sauf en cas d’obstacle : mère abusive, père absent, éducation unisexe (Spartes, Janissaires, public school anglaises…). Ces obstacles peuvent transformer une personne en tortionnaire sexuel, en pédophile etc…. Bien évidemment, la personne pervertie ainsi est rarement responsable de son état. Mais son environnement. Le problème, ce déséquilibre reste un déséquilibre à vie. Et activé, il est néfaste, créant d’autres déséquilibres. D’où le conseil donné de faire une croix dessus. Mais n’en est-il pas de même avec le drogué ? L’alcooliste ?

      2. Cher Dr Reliquet,
        On sait depuis longtemps que l’homosexualité existe chez de nombreuses espèces animales tout autant que chez l’être humain, notamment chez les bonobos, espèce très proche de la nôtre, ou chez certaines espèces d’oiseaux. On sait aussi que l’homosexualité a existé de tout temps chez les humains. Ça n’a jamais empêché les animaux ou êtres humains manifestant une attirance pour leurs congénères de même sexe de se reproduire tout à fait efficacement s’ils le souhaitaient. Par ailleurs, il n’existe aucune étude sérieuse ayant mis en évidence un lien de cause à effet entre un quelconque facteur, qu’il soit biologique, biochimique ou social, et les comportements homosexuels.

      3. Il faudrait peut-être aller en parler aux ibis blancs des Everglades…

      4. Voir aussi les vaches !

        D’abord les veaux naissent la plupart du temps grâce à l’insémination artificielle. On fait monter les taureaux sur un boeuf (mâle châtré) pour leur prendre leur sperme. A peine né, le veau est retiré de sa mère. Le petit mâle servira à la boucherie quelques mois plus tard. La petite femelle est destinée à devenir une vache à lait ! Elle se retrouvera à brouter de l’herbe en compagnie d’autres vaches. Elle aura bien souvent durant la saison un comportement « homo », n’ayant jamais côtoyé un taureau.
        https://effondrements.files.wordpress.com/2013/05/vaches_en_chaleur.png

        Il est intéressant de remarquer que les meilleures armées furent celles où les soldats avaient été éduqués éloignés de l’autre sexe. On peut aussi prendre comme exemple les Samouraïs !
        https://effondrements.wordpress.com/2012/08/04/perversite-sexuelle-des-mondialistes-sionistes/comment-page-3/#comment-23594

        Même du temps de Napoléon, certaines casernes n’avaient que des lits pour deux : pour un ancien et un jeune (on appelait çà un binôme).

        Des us et coutumes qui s’expliquent. Un non marié était moins enclin à vouloir quitter sa caserne pour dormir avec sa famille mais plus intéressé à aller défendre les intérêts de son pays à l’étranger.

      5. Oui, en France, les soldats dans les casernes, dormaient à deux dans un même lit jusqu’en 1828 selon un article de Julien Chevalier, un élève d’Alexandre Lacassagne qui, après avoir soutenu la première thèse de médecine sur «l’inversion sexuelle» (1885), devint médecin militaire. : « Les armées de terre et de mer ne sont pas à l’abri de la dépravation en temps de paix et surtout en campagne. Ces cas sont peut-être moins fréquents aujourd’hui qu’autrefois, depuis que les soldats ne couchent plus à deux dans le même lit (1828). » Cela dit, le changement de lits ne s’est pas fait en une seule année. La substitution de couchettes de fer à une place aux anciens lits à deux places avait déjà commencé en 1822 par lots de 11.000 couchettes, et s’est poursuivie année après année jusqu’en 1831. À la fin du plan de renouvellement, ce furent au total 110.000 lits à deux places qui furent remplacés par 206.000 couchettes en fer à une place.

        Julien Chevalier – Revue critique. De l’inversion sexuelle aux points de vue clinique, anthropologique et médico-légal. Archives de l’Anthropologie criminelle et pathologique. 1891. p. 63.

      6. Oui Lucie, le comportement sexuel n’est pas corrélé à la distribution des hormones. N’en déplaise à Corinne Lalo. Car comme l’écrit Lise, on n’a pas attendu les théoriciens du Gender pour distinguer ce qui est inhérent à la nature et ce qui résulte de l’éducation ! On sait très bien comment amener un enfant à devenir homosexuel.
        https://www.youtube.com/watch?v=3tMFoZkrkvY
        C’est d’ailleurs encouragé par l’ONU. Elle a même imprimé des timbres :
        https://2.bp.blogspot.com/-zfKU-jjisHM/VrZ8o1xmorI/AAAAAAAAHKA/HuCarlR6HDY/s1600/02-04-FE-stamps.jpg
        La conspiration sexuelle de l’ONU :
        https://www.youtube.com/watch?v=H02P3JnuxWg

        Autre exemple, celui des jeunes garçons afghans conditionnés à devenir homos : on les appelle les Bacha Bazi. Tous jeunes (autour de 10 ans), quand leur cerveau est vierge d’expérience, ils sont entrainés à danser déguisés en fille et à coucher avec des hommes :
        https://www.dailymotion.com/video/xrbuxy
        Il ne faut pas s’étonner si par la suite ils deviennent incapable de « dormir » avec quelqu’un de sexe opposé. Par contre les hormones peuvent les rendre plus efféminés. D’où le souhait de certains d’entre eux, devenus adultes, de les utiliser pour se transformer en femme, leur libido restant à vouloir coucher avec des hommes.

    2. Est-ce que les mots « perturbateurs endocriniens », ou « maladies auto-immunes » ne seraient pas des sortes de patchs pour masquer notre évidence ignorance (ou méfaits inconscients), s’en disculper, bref une facile pirouette pour exonérer les prétentieux de leurs trop savantes bêtises (?)… Molière, ou Jules Romain n’auraient pas pris une ride…
      Il manque à l’évidence (je subodore que le sentiment sera partagé) une dose de saine humilité devant le Mystère de la Vie que rien ne nous en interdit de nous en approcher (comme chacun voudrait…) … avec patience. Nous vivons dans un monde trop pressé, quasiment coupé d’espaces naturels, « urbanisé » trop rapidement de force par des politiques économiques, industrielles, menées tambours battants, bousculées par des guerres (ww I et ww II) … en moins d’un siècle (?), ce qui à l’échelle historique de notre humanité est plus qu’une transhumance violente, même si elle n’en a pas l’air sous certains air « soft » tout étant relativement statiques, locales, campagnes désertées, villages et services publics (écoles, postes,…) abandonnés, « déserts » médicaux… parce que le médical accompagne la Vie, et que si elle ne s’y trouve plus il ne peut plus s’y tenir…
      « déserts »… un mot qui « résonne »en images, par manque d’irrigations sociales, naturelles, car la pluie et le (pseudo) réchauffement climatique n’y sont pour rien dans cette histoire d’asséchement social.

  7. « stérilité, cancers, virilisation féminine et gynécomasties chez les hommes…  » autant dire un dérèglement naturel.

    L’écrivain russe Igor Chaffarevitch, dans un livre fondamental « le phénomène socialiste », avait parfaitement résumé le socialisme tel que nous le vivons aujourd’hui : « c’est l’abolition de la propriété privée, la recherche d’un bien-être exclusivement matériel et… l’abolition de la famille, qui passe par la mise en œuvre de la théorie du genre… » Justement, l’ONU vient d’installer une statue à New York qui ressemble à la « Bête » du livre de l’Apocalypse, représentant le satanisme apocalyptique comme religion officielle de l’humanité : un léopard aux couleurs LGBT doté d’ailes d’aigle, une gueule de lion et des pieds d’ours.
    https://lilianeheldkhawam.files.wordpress.com/2021/12/image-29.png
    https://twitter.com/Meganoticias/status/1456663475346984962
    Dans « A l’aube d’une ère nouvelle », Maria Valtorta explique que les 4 bêtes décrites par Daniel, représentent les 4 erreurs qui précéderont la fin ; 4 horreurs qui précéderont l’horreur finale. L’homme était un demi-dieu par la grâce et par la Foi. Moitié aigle et lion il savait affronter et vaincre les dangers des sens. Son âme savait voler haut, jusqu’au surnaturel. Puis l’athéisme lui a arraché ses ailes d’aigle, le laissant devenir petit à petit un ours, c’est à dire un féroce dévoreur de ses semblables. Ensuite aussi faux qu’un léopard, doté (grâce au satanisme) d’autres ailes afin de nuire plus rapidement. Ce monstre qui a nom « Révolution », entraîne le naufrage social du bien et de la Foi. L’honnêteté, le respect, la moralité, la religion, la liberté, la bonté meurent quand ce monstre souffle sur une nation, puis sur le monde entier, devenant le berceau final de l’Antechrist, qui devrait régner durant 42 mois

    Apocalypse 13:2 : « La bête que je vis était semblable à un léopard ; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité. »

    Pour les Nations Unies, cette nouvelle statue personnifie ‘un gardien de la paix et de la sécurité internationales’ Voici ce que dit Paul à ce sujet :

    1 Thessaloniciens 5:2 : « Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. 3Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! Alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point.. »

    En ce moment, les écoliers non vaccinés en Allemagne peuvent être harcelés par leurs enseignants ! « Ceux qui sont vaccinés sont applaudis, ceux qui ne le sont pas doivent expliquer pourquoi ils ne le sont pas. »
    https://www.anguillesousroche.com/education/les-ecoliers-non-vaccines-en-allemagne-peuvent-desormais-etre-intimides-par-les-enseignants-pour-encourager-la-conformite/
    Cela rappelle aussi certaines écoles en Israël. Des maitres déculottaient devant toute la classe les élèves non circoncis. Toujours en Allemagne des boutiques sont taguées « n’acheter pas chez les non-vaccinés ! »
    On parle déjà de 50 millions d’immatriculés à vie avec un code alphanumérique :
    https://autonomes.blogspot.com/2021/12/vous-etes-plus-de-50000000.html

    Et que penser du poison injecté si on en croit Karen Kingston qui confirme qu’il y a de l’oxyde de graphène ? Cela n’est évidemment pas listé dans les brevets puisque c’est un secret commercial ! Mais c’est le moyen qui est pour l’instant utilisé pour que les êtres humains deviennent des ‘objets connectés’. Reste que le dosage est encore en phase expérimentale (l’oxyde de graphène est un poison mais il est un excellent conducteur). Heureusement la charge est neutre. Mais si plus tard il y a un champ électromagnétique qui l’active en charge positive, cela pourrait potentiellement affaiblir et même tuer la personne. Tout dépendra du nombre de nanoparticules et de leur dispersion dans le corps.
    https://crowdbunker.com/v/qtrDlgP8bI

    En attendant, cette plandémie permet à tous les coups d’avoir de la place dans les rames de métro :
    https://www.youtube.com/watch?v=HDr1JdTC_yg

    Et à se rendre compte de la situation difficile de certains chercheurs qui, pour recevoir leurs subventions, doivent mentir. C’est le cas du Dr Andrew Hill. Il avait début janvier 2021 rédigé une analyse de l’ivermectine comme traitement du COVID-19, qui avait conclu à l’efficacité écrasante du médicament. Mais sous la pression de ses sponsors financiers, il dut un mois après publié une étude défavorable.
    https://www.anguillesousroche.com/sante/le-conflit-du-chercheur-andrew-hill-une-subvention-de-40-millions-de-dollars-de-la-fondation-gates-contre-un-demi-million-de-vies-humaines/

    La science est à la dérive. Il serait temps de reparler du code de Nuremberg de 1947 :
    https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/le-code-de-nuremberg-prise-de-237902
    Car l’épidémie qui a touché la France en 2020, montre une surmortalité nulle pour les moins de 65 ans, (soit 80 % de la population) et très faible pour les plus de 65 ans (+3,72 % d’excès pour cette classe d’âge). De plus, au cours de la même année, les patients Covid représentait : 5% de l’ensemble des patients pris en charge dans les services de réanimation, ET 2% de l’ensemble des patients tout champs hospitaliers confondus.

    1. Bon sang ! Mais quand donc va-t-on cesser avec ces histoires de satanisme, ça existe bien sûr des sectes de crétins congénitaux, mais ce qui est adoré aujourd’hui par toutes ces puissance d’argent (Bigpharma etc…) c’est le veau d’or, rien d’autre; Le gros pognon éteint les consciences.

      1. Il doit y avoir autre chose que le veau d’or ! Car comment expliquer par exemple que des enfants d’une école maternelle à Portland, dans l’Oregon, soient contraints de manger dehors alors qu’il faisait 4 degrés, d’appliquer la distanciation sociale, afin d’éviter de mourir du coronavirus (alors qu’ils ne risquent pas grand chose).
        https://twitter.com/KatieDaviscourt/status/1468719471418216450
        Le corps enseignant, soit il a un QI de 70, soit c’est volontairement qu’il prend cette mesure diabolique. « Ils étaient assis sur des seaux, comme des ouvriers chinois du BTP lançant des dés sur le trottoir pendant une pause cigarette. » selon des témoins. Le pire, Jen Psaki (porte-parole de la Maison-Blanche depuis le 20 janvier 2021, sous la présidence de Joe Biden), interrogée sur ce type d’activité et sur son bien-fondé, a trouvé cela très bien.
        https://twitter.com/i/status/1469775972308246528
        A quand des réunions politiques dehors à 4°, puisque c’est une excellente chose selon ces gens ?

        Bien évidemment, ce genre de critique ne sera plus possible dans les temps à venir. L’Union Européenne cherche par tous les moyens à réduire la liberté d’expression, soi-disant pour lutter contre la misogynie !
        https://reclaimthenet.org/eu-wants-more-speech-control-laws-to-tackle-online-misogyny-and-more/

        En France, la République prend un irrépressible penchant totalitaire qui va de concert avec son avancée dans l’idéologie mondialiste. Toujours sous le même prétexte de « sécurité » publique, le Régime entend répertorier les opinions « politiques, philosophiques, religieuses ou syndicales » de ceux qui peuvent menacer non pas la sécurité du peuple, mais sa sécurité à lui. Recueillir une somme importante d’informations sur l’opinion politique de personnes «pouvant porter atteinte à la sécurité publique ou à la sûreté de l’Etat», des pseudos Twitter, des données de santé, des éléments de comportement religieux : c’est ce que permettent désormais trois décrets du ministère de l’Intérieur publiés dans la matinée du 4 décembre 2020 après un avis favorable du Conseil d’État. Quand le gouvernement ouvre (discrètement) la porte au fichage massif :
        http://www.francesoir.fr/politique-france/le-gouvernement-ouvre-discretement-la-porte-au-fichage-massif
        C’est aussi ainsi que l’agence gouvernementale Viginum pourra surveiller les publications des français sur les réseaux sociaux :
        https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/14/lagence-gouvernementale-viginum-pourra-surveiller-les-publications-des-francais-sur-les-reseaux-sociaux/

      2. Appui total à Inox. Chaque fois que l’on creuse un tant soit peu, c’est le fric que l’on trouve.

        Les DIABLERIES servent en fait de leurres pour en détourner l’attention.

        L’APOCALYPSE, alors là, c’est le pied : plus personne ne comprend les codes de cet ancien genre littéraire.
        Même les jésuites s’en détournent : pas de temps à perdre face aux inégalités qui s’emballent.

      3. Merci Hub37. Dire que ce sont des acres diaboliques ne relève que d’une expression pour représenter des actions tordues, méchantes, viles, possessives etc… j’en passe. Le Diable c’est nous et nos esprits tordus alimentés par l’avidité, le vice, l’ambition, le pouvoir etc… Certains en deviennent de psychopathes, des sociopathes ( suivez mon regard vers l’ Elysée…https://rmc.bfmtv.com/emission/le-traitre-et-le-neant-rmc-a-pu-lire-le-livre-qui-fait-peur-a-l-elysee-en-avant-premiere-2049590.html) dont le seul but, outre l’argent est d’asservir par le mensonge tel que « Un mensonge pour les gouverner , un mensonge pour les unir, un mensonge pour les lier et les soumettre » citation prêtée à C.S Lewis dont c’est inspiré son ami Tolkien pour son Seigneur des Anneaux), tout est là.

      4. Merci Andrey pour vos explications sur Tor qui répondent brillamment aux objections d’ Inoxydable et hub37. Cela va automatiquement nous entrainer vers une vaccination obligatoire :
        https://www.lci.fr/sante/video-emmanuel-macron-sur-tf1-et-lci-covid-19-nous-sommes-quasiment-a-l-obligation-vaccinale-contre-le-coronavirus-2204694.html

        Andrey, vos arguments nous permettent de comprendre pourquoi le cardinal allemand Gerhard Ludwig Mueller dénonce cette instrumentalisation de la crise du Covid-19 pour instaurer un «contrôle total» des populations.
        https://francais.rt.com/international/93672-covid-cardinal-accuse-soros-gates-vouloir-instaurer-controle-total-population
        Il rejoint dans ses propos, l’archevêque Carlo Maria Vigano qui dénonce lui aussi ce coup d’état mondial pour établir une dictature planétaire

        Le but est double, dépeupler en commençant par les personnes fragiles (moins de retraites à payer) et marquer du chiffre de la Bête. Personnellement j’ai testé en enlevant la carte sim du tel portable. En faisant fonctionner bluetooth puis en scannant, on a ces codes alphanumériques dès qu’on se trouve auprès de personnes vaccinées. Un collègue par contre arrive au même résultat sans enlever la puce de son téléphone.

        Depuis le début, ces mondialistes avaient l’intention de marquer discrètement tout le monde en utilisant le coronavirus. D’où la suppression de tous autres traitements. Dernièrement on a même restreint l’utilisation de l’azithromycine :
        https://lemediaen442.fr/par-decret-olivier-veran-interdit-des-antibiotiques-pour-votre-bien/

        Et la vaccination des 5 à 11 ans. Leur problème, l’oxyde de graphène qui est un excellent conducteur transformant l’être humain en antenne, est toxique et en tant que tel, est petit à petit éliminé par le corps. D’où ces doses successives qui deviendront elles aussi obligatoires.

        Bien entendu, pas pour se protéger du covid ! Au Danemark, 75% des cas d’infection au variant Omicron sont des personnes ayant reçu un schéma vaccinal complet à deux doses. C’est presque 30% en plus par rapport aux autres variants.
        https://fr.euronews.com/2021/12/14/omicron-explose-au-danemark-et-en-angleterre-quelles-lecons-pour-le-reste-de-l-europe

        On note toutefois quelques résistances comme au Quebec ; il n’est plus recommandé aux plus de 70 ans ayant souffert de la COVID-19, de prendre une troisième dose :
        https://www.ledevoir.com/societe/sante/651882/pas-de-3-sup-e-sup-dose-pour-les-aines-ayant-eu-la-covid-19

        En suisse, on s’aperçoit que davantage de vaccinés se retrouvent en soin intensif !
        https://twitter.com/zairi0205/status/1471210485643194375

        Mais voilà, la Commission européenne veut une identité numérique pour tous les citoyens, résidents et entreprises de l’UE !
        https://www.nexus.fr/actualite/technoscience/identite-numerique/?fr=operanews

        Les pressions vont être terribles contre ceux qui résistent. Particulièrement contre les véritables chrétiens comme Mueller, Vigano, l’évêque Athanasius Schneider qui pense lui « que l’État pourra suivre nos mouvements à tout moment et nous dire où nous devons aller et où nous ne sommes pas autorisés à aller. » et bien d’autres personnes laïques :
        https://www.laminutedericardo.com/LMDR/face-au-chantage-et-menaces-de-mort/

        Les personnes opposées à la vaccination en Autriche se préparent déjà à faire face à un an de détention. L’amendement a été adopté en commission parlementaire. Les frais de nourriture seront facturés aux « détenus ».
        https://exxpress.at/alle-details-zum-gesetz-gegen-impfgegner-bis-zu-einem-jahr-beugehaft/

        Pourtant ceux à enfermer sont les vaccinateurs. Le rapport confidentiel Pfizer par exemple, qui devait resté caché pendant 55 ans, a tout de même dû être publié dans le cadre d’une procédure d’accès à l’information (FOI). Il fournit des données sur les décès et les événements indésirables enregistrés par Pfizer depuis le début du projet de vaccin en décembre 2020 jusqu’à fin février 2021. Elles réfutent le récit officiel du vaccin colporté par les gouvernements et l’OMS. Car en février 2021, Pfizer avait déjà reçu plus de 1 200 rapports de décès prétendument causés par le vaccin et des dizaines de milliers d’événements indésirables signalés , dont 23 cas d’avortements spontanés sur 270 grossesses et plus de 2 000 rapports de troubles cardiaques.
        https://www.mondialisation.ca/le-rapport-confidentiel-de-pfizer-cest-une-bombe/5663237

      5. « Le corps enseignant, soit il a un QI de 70, soit c’est volontairement qu’il prend cette mesure diabolique. » pensez-vous Phuoc !

        Et parce qu’il ne portait pas de masque, un élève de 6 ans quitte l’école et se retrouve seul dans la rue :
        https://www.ladepeche.fr/2021/12/15/toulouse-un-eleve-de-6-ans-exclu-de-lecole-parce-quil-ne-portait-pas-de-masque-se-retrouve-seul-dans-la-rue-9994516.php

        Que doit-on en penser ? QI de 50 ou un esprit pervers ? Ce même corps enseignant, après l’avoir menacé d’un rhume ou d’un kidnapping, l’obligera à se faire vacciner, sachant pourtant que l’injection Covid-19 est à l’origine de 98% des cas de myocardite chez les enfants (voir la revue Circulation de l’American Heart Association (AHA) du 6 décembre 2021).
        https://dailyexpose.uk/2021/12/15/study-finds-covid-vaccines-to-blame-for-98-percent-cases-myocarditis/

        Pour une fois, la girouette Martin Blachier est venu au secours des enfants contre la pression inadmissible du corps enseignant :
        https://t.me/trottasilvano/14944

    2. Que cela soit l’Union Européenne, l’Otan, l’ONU ou l’OMS, sans oublier maintenant le Vatican, il suffit de voir lors de sa visite le 26 novembre 2021, Macron tutoyer le pape :
      https://www.youtube.com/watch?v=fNLbTJdt6bg
      les organisations internationales aux mains de la haute finance (le roi Salomon qui reçoit annuellement 666 talents d’or) cherchent à prendre le pouvoir dans les démocraties.
      http://dessins.de.konk.free.fr/sous-traitance/sous-traitance.jpg

      Dans le second tome de son ouvrage ‘Les raisons cachées du désordre mondiale’, Valérie Bugault dénonce le vide juridique dans lequel se trouve la France depuis l’instauration de l’Etat d’urgence dit sanitaire qui n’a rien de constitutionnel et qui a plongé la population dans un état de sidération totale. Etat de sidération créé par l’establishment en vue d’accélérer la désintégration de la France et d’accélérer l’intégration européenne, laboratoire des élites apatrides pour établir un gouvernement mondial qui plongera les populations occidentales dans l’esclavage. Quelques questions sont abordées lors de son interview : Pourquoi la gestion de la crise sanitaire a été excellente dans les pays pauvres et catastrophique dans les pays riches ? Pourquoi l’individu en arrive à être incapable de discerner sa propre servitude volontaire ? Y a-t-il un lien entre cette pandémie de Covid-19 et l’ambition d’une petite élite supranationale d’établir un Nouvel Ordre Mondial ?
      https://www.dailymotion.com/video/x868h92

      Christian Perronne qui en a écrit la préface, a bien compris le lien qu’il y avait entre cette plandémie et cet accaparement international. L’une ne va pas sans l’autre. On a toutefois de temps en temps quelques surprises comme lorsque la justice américaine se met à obliger la FDA à dévoiler un rapport du géant pharmaceutique Pfizer jusqu’ici voulu confidentiel. Jusqu’à maintenant, la firme ne reconnaissait qu’une poignée d’effets indésirables, pour la plupart bénins sauf quelques affections cardiaques et les chocs allergiques. Le nouveau document déclassifié énumère bien plus d’effets secondaires : insuffisance rénale, complications de la grossesse, maladie neurologique, défaillance auto-immune, paralysie, maladies de la peau, problèmes musculo-squelettiques, perte de la vue etc… Cela va avoir pour conséquence, un allongement drastique de la liste des décès déclarés imputables à l’injection. De plus, de nombreux effets présentent des risques à long terme pour la santé.
      https://www.covidhub.ch/pfizer-un-document-declassifie-revele-cent-nouveaux-types-deffets-secondaires/rapport-pfizer/

      Contrairement à la plupart des media mainstream, certains eurent le courage de dénoncer ces effets, en laissant la parole aux victimes comme radio courtoisie :
      https://odysee.com/@7chakras:3/Les-effets-secondaires-graves-du-vaccin-contre-le-Covid-19—%C3%89mission-sp%C3%A9ciale:e
      ou cnews :
      https://odysee.com/@GiletteJaune:8/Effets-secondaires-graves:6

      Il faut reconnaître que les journalistes sont menacés. Aux USA, ils risquent une lourde amende :
      http://gmtc5vkjhntnpyqtdcqkw2ydyvimsr3yjbp4bjeoasfr5q7fhnchtwad.onion/les-etats-unis-menacent-dimposer-des-amendes-a-six-chiffres-aux-journalistes-qui-contribuent-a-des-sites-interdits

      Qu’arrivera-t-il quand les vaccinés seront obligés de se faire injecter ad eternam ? Le professeur Arnon Afek, membre du comité consultatif de vaccination de l’IHM et chef adjoint du plus grand hôpital d’Israël, n’a-t-il pas déclaré qu’un nombre infini d’injections devrait être à l’ordre du jour ? Ce qui ne peut que faire sourire le PDG de Pfizer, Albert Bourla ! Gagner des milliards grâce à ses « vaccins », tout en échappant à toute responsabilité associée à leurs effets indésirables, n’est ce pas une position enviable ? Quand est-ce que les gens s’apercevront-ils de la supercherie ? A la douzième dose, quand ils seront tous avec un effet indésirable ?
      https://dailyexpose.uk/2021/12/13/israel-says-covid-19-vaccine-booster-shots-will-be-needed-forever/

      En France, Noël sera bien triste pour les résidents non-vaccinés des Ehpad du Bocage ornais ! Depuis le début de la semaine (13 décembre), les visites leur sont interdites. Et pour ceux qui persisteraient et ne seraient toujours pas vaccinés au 1er janvier, « ce sera le confinement permanent dans leur chambre ».
      https://www.tendanceouest.com/actualite-391517-orne-visites-interdites-pour-les-residents-non-vaccines-des-ehpad-du-bocage

      Ce confinement permanent ressemble à une condamnation à une mort lente. Sans doute dans quelques mois, un administratif sans foi ni loi, mettra alors en place comme en Suisse, une machine à suicide. Le Sarco-Pod d’Exit International est une grande capsule qui se ferme hermétiquement. La personne qui souhaite mourir répond d’abord à une série de questions qui visent à garantir que la personne est capable de donner un consentement éclairé (on sait depuis le covid et ses vaccins ce que vaut ce consentement libre et éclairé). Si elle réussit ce test, elle reçoit un code d’accès et peut monter à bord de la capsule. La capsule se ferme et la personne peut alors actionner un levier qui déclenche une inondation d’azote. L’azote chasse l’oxygène dans la capsule, la personne s’assoupit alors sans douleur en à peine 30 secondes et meurt ensuite par manque d’oxygène.
      https://ifamnews.com/fr/-killing-me-softly-la-suisse-autorise-l-utilisation-de-capsules-de-suicide

      Cela dit, si les gens sans foi ni loi ont pignon sur rue, plus besoin de forces sécuritaires. Est-ce pour cette raison qu’une obligation vaccinale a été formalisée par une instruction de la direction centrale du service de santé des armées, publiée en catimini le 29 juillet 2021 ? A moins que cette imposition vaccinale aux militaires et gendarmes soit liée au financement du service de santé des armées (SSA) par l’industrie pharmaceutique ! Le SSA n’a-t-il pas bénéficié de plus de 22 500 000 € de 2013 à 2021 de l’industrie pharmaceutique ?
      https://gendarmeslibres.fr/

      Comme le dit Valérie Bugault, la France n’est plus que gouvernée en sous-main par des sociétés privées.

      1. Alerte ! Le Pr PERRONNE BOYCOTTÉ par Gibert à St-Germain en Laye. La censure en librairie, une grande première.

        Afin de ne pas trahir ma gentille informatrice, il faut que j’attende un peu avant de sonoriser (avec ma voix de commandement) le magasin un samedi .

        Déjà, ce libraire éditait gracieusement les allocutions de Pétain sous l’occupation. Wikimerdia (qui n’est pas blanc-blanc non plus, mais à qui il a dû jouer un tour) se fait un plaisir d’en illustrer un fac-similé.

        Appel à protester à Paris (GIBERT, 27 quai St-Michel, 5e. Je préviens dès que je reçois le peu probable A.R. à ma L.R.A.R.)

      2. François Ruffin@François_Ruffin . 10 dec.
        Pourquoi les hôpitaux craquent ?
        4300 lits fermés en 2017
        4200 lits fermés en 2018
        3400 lits fermés en 2019
        5700 lits fermés en 2020
        MACRON A FERMÉ 17 600 LITS
        https://twitter.com/Francois_Ruffin/status/1469234191304990724

        Est-ce le coronavirus « caméléon » le problème ? – 2 % des hospitalisations liées au Covid en 2020 source l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) -, ou est-ce que ce sont les hormones de la politiques de la LREM, qui ne sont qu’un variant de celles des gouvernements précédents qui programmaient la casse de l’hôpital public pour élargir la privatisation de la Santé publique pour se conformer au néolibéralisme de l’Union €uropéenne ?

      3. Merci, Njama, pour cette info détaillée sur les résultats d’un gars qui bosse.

  8. si « ce qui fait le poison c’est la dose. »
    mais alors, pourquoi injecter une « même » dose à un nourrisson de 4 ou 5 kgs qu’à un enfant qui en pèse 3 ou 4 fois plus ? pourquoi injecter une « même » dose à un enfant qu’à un adulte qui en pèse 3 ou 4 fois plus ? … car les vaccins sont pré-dosés, production industrielle oblige ! Pas de posologie (sauf erreur) en matières de vaccins, que des « doses », dont, surtout si elles sont à l’échelle de nanogrammes pour certains composants.
    (pour y remédier et vendre sa »potion génique » Pfizer vient d’inventer les doses « pour enfants » sans préciser le détail, c’est plus commode pour valider les vaccins dans la tranche d’âge de 5 à 11 ans.

    « Le phénomène « d’HORMÈSE » (relation dose / effet) est si peu connu du public, et si peu du point de vue scientifique tout changement de réglementation s’appliquant aux faibles doses devrait d’abord considérer les enjeux de santé publique (versus les enjeux industriels) et s’accompagner d’une évaluation des préoccupations du public concernant l’exposition aux faibles doses de substances toxiques. »
    Ce n’est pas un secret, ni du complotisme, c’est noir sur blanc sur Wikipedia :

    L’hormèse désigne une réponse de stimulation des défenses biologiques, généralement favorable, à des expositions de faibles doses de toxines ou d’autres agents ou phénomènes générateurs de stress (pic température par exemple).

    L’hormèse est la base sur laquelle s’est fondée l’homéopathie (à faible dilutions). Cet effet, quand il existe ne doit pas faire oublier qu’il existe également des polluants comme les perturbateurs endocriniens, qui ont des effets toxiques pour de très faibles quantités, et d’autres comme les métaux lourds dont les effets synergiques et/ou cumulatifs dans le temps.

    Mécanisme biologique

    En toxicologie, le phénomène d’hormèse se caractérise par une forme caractéristique de la courbe de relation dose / effet, qui change de signe pour les faibles doses, ce qui lui donne une forme en « U » ou en « J » (quand l’effet des fortes doses est compté positivement).

    Les mécanismes biomédicaux par lesquels l’hormèse se manifeste ne sont pas bien compris. On pense globalement que la présence d’une faible dose de toxique déclenche certains mécanismes d’auto-réparation dans la cellule ou l’organisme, et ces mécanismes une fois activés sont suffisants pour non seulement neutraliser l’effet initial du toxique, mais également réparer d’autres défauts que le toxique n’avait pas provoqués.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Horm%C3%A8se

    Paracelse avait-il raison ou tort ? question de « dose », en poids ou quantité, ne pas lui jeter la pierre trop vite, eu égard à une époque qui n’avait pas les instruments pour la quantifier exactement, en études observationnelles, ou par des considérations plus pointues.
    Gardons de ses intuitions ce qu’il y avait de meilleur qui pourrait encore nous éclairer… nobody is perfect

    1. La préparation homéopathique ce n’est pas seulement une dilution. Entre deux dilutions il y a une succussion qui consiste à agiter la solution d’une certaine façon. A la main, le préparateur imprimait au flacon un mouvement hélicoïdal. Aujourd’hui la préparation est mécanisée en produisant un vortex (une tornade). Cette action physique est sans doute essentielle pour créer une structure moléculaire capable de stocker l’information, probablement en la piégeant dans des micro cages de Faraday où l’information vibratoire se réfléchit indéfiniment sans pouvoir en sortir.
      Le produit homéopathiques peut ainsi agir par résonance vibratoire quand celle-ci est possible. Les succussions successives font sans doute monter en fréquences la préparation. On peut penser que c’est moins la présence de plus en plus rare de molécules de la substance initiale que les changements dans la gamme de fréquences qui font la différence entre les dilutions.

      En fait le produit homéopathique n’e sans doute pas grand chose à voir avec les faibles doses.

    2. l’homéopathie fondée sur l’hormèse ? Que nenni !
      Un mot dérivant du grec hormê qui signifie assaut, impulsion, désir… et ne servant qu’à embrouiller les esprits embués du commun des mortels.
      Vous savez bien qu’elle est une méthode appliquant le principe de similitude entre les observations des effets d’une substance sur un individu en bonne santé (selon la définition de l’OMS), et les symptômes apparaissant lors d’une perte de cette santé.
      Les notions dose/poison n’entrent pas en considération, si ce n’est pour éviter de faire mourir quelqu’un avec un toxique.
      Et cette réalité discrédite tous les essais d’isothérapie telle que maints s’escriment à inventer.

      1. Totalement d’accord (comme d’habitude lorsque j’ai les connaissances suffisantes) avec Jengi et sa rectification.

        L’efficacité homéopathique augmente avec la dilution ! (c.-à-d. en raison inverse de ce qui, en décarençage, serait une concentration).

  9. Bonsoir,

    Merci de tout coeur,

    François Veillerette et Marine Jobert, Perturbateurs endocriniens : la menace invisible.

    ___________________________________

    Coronavirus : L’agence de sécurité sanitaire demande d’éviter les masques FFP2 au graphène

    https://www.20minutes.fr/sante/3197027-20211214-coronavirus-agence-securite-sanitaire-demande-eviter-masques-ffp2-graphene

    _________________________________

    https://twitter.com/NaphtalineLeBon/status/1470376251382808580

    __________________________________

    Ehpad en France cette fois, la tyrannie continue,

    Les médias annonce ce matin la fin des visites aux non-vaccinés des Ehpad. C’était visiblement déjà prévu !
    Tyrannie organisée !

    https://www.tendanceouest.com/actualite-391517-orne-visites-interdites-pour-les-residents-non-vaccines-des-ehpad-du-bocage

    ___________________________________

    Un robot à l’IHU pour accueillir et guider les patients.

    https://twitter.com/EChabriere/status/1470701431246184450?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Etweet

    ____________________________________

    Bien a vous toustes,

    1. bref une classe d’antibiotiques susceptibles de remettre très vite sur pieds des personnes atteintes de la dénommée Covid. C’est tout à fait dans la suite du Rapport CARLET de Juin 2015 qui visait surtout sous couvert de bonnes intentions à écarter cette classe de médicaments, puisque l’on ne peut pas interdire complétement ces « peu rentables » molécules. En limitant leurs prescriptions sous réserve d’un test TROD, et du contrôle des pharmaciens, le tour est joué… pour faire de la place aux nouvelles molécules, dans le langage politiquement correct édulcoré à « l’innovation » même si celle-ci est très expérimentale.

      RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SPÉCIAL POU LA PRÉSERVATION DES ANTIBIOTIQUES
      Rapporteurs : Dr Jean CARLET et Pierre LE COZ
      JUIN 2015

      Page 4 – Synthèse du Rapport

      (…) « Enfin, les industriels font face à une situation paradoxale : les antibiotiques sont des produits de haute technologie mais leur prix est peu élevé et leur utilisation doit être limitée. Aujourd’hui, investir dans l’innovation antibactérienne n’est plus rentable. Il est donc nécessaire de trouver un nouveau modèle médico-économique permettant un retour sur investissement suffisant, afin d’encourager à nouveau l’investissement dans le développement de nouveaux produits luttant contre l’antibiorésistance. »
      https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_antibiotiques.pdf

      Le ministère de la Santé, et les Hautes Autorités satellites s’affichent de plus en plus n’être que des grands commis de Big Pharma, de même que l’OMS.

      1. Pauvres étudiants en médecine ! En tous cas ceux qui auraient encore envie d’être généralistes… Bon, il n’est pas encore interdit de faire pousser de l’artémisia dans son jardin… Si ?… Ah bon….

    1. Et dit par .. Martin Blachier qui termine en disant « qu’il n’était pas nécessaire d’emmener toute la, population …. » vers la vaccination sans doute. C’est pas mal de la part de Martin Blachier qui insiste sur la nécessité de remettre à jour son logiciel fasse aux nouvelles données.
      « Le vaccin protège des formes graves » est-il réaffirmé, sans doute 1000 fois par jour. Mais on ne peut exclure que la vaccination généralisée et avec un grand nombre de vaccinés chaque jour favorise les variants qui réussiront à s’imposer tout en contribuant à la relâche des gestes barrières « nous sommes vaccinés donc nous ne risquons rien.

      Ce n’est pas sans raisons si l’OMS avait considéré l’Europe comme l’épicentre de la pandémie tout en étant fortement vaccinée.
      On ne peut exclure que ces vaccinations forcenées provoquent un accroissement du nombre de cas et donc de cas graves même s’il y en a moins en proportion parmi les vaccinés que chez les non vaccinés.
      Il pourrait y avoir là un paradoxe où la vaccination contribuerait à l’accroissement des formes graves tout en en ayant moins en proportion chez les vaccinés. Un paradoxe, pas une contradiction.
      Mais comment faire comprendre cela à des experts de télés, des politiques et des journalistes ?

      1. @ B. Guennebaud. « Le vaccin protège des formes graves  » On entend ça 1000 fois par jour effectivement .Quelqu’un peut-il me dire comment on peut prédire qu’une personne aura une forme grave ? Le virus est-il plus fort en ciblant une personne, il se bodybuilde avant d’attaquer ou il a un radar comme le disait une des sinistres comiques vaccinaliste médiatique ? Ou bien cela tient -il à la mauvaise santé de la personne qu’il cible ou son état physique fragile et dans ce cas comment peut-on être certain qu’elle sera impactée ? Chacun est différent et des personnes apparemment fragiles sont parfois plus résistantes à la maladie que d’autres réputées plus fortes.
        Nos vieux sont fragiles dit-on et on veut les vacciner avec une injection de thérapie génique bancale que l’on sait inefficace sur des « sacrifiés sur l’autel de la vaccination » bien plus jeunes ! Quand je dis que cette injection est inefficace cela veut dire que personne, à mon humble avis, ne peut être certain que ses effets positifs permettent d’échapper à la maladie alors que d’autres , sans être vaccinés, échappent à ces virus grâce leur immunité naturelle qui peut exister à tous les âges. Par contre, la distribution des effets secondaires désastreux en raison de ces injections sans discernement ne touchent en fait que les malheureux vaccinés qui se croient à l’abri et de la maladie et de ces effets qu’on a décrit .
        Alors pour moi, leur pseudos vaccins, véritable machines à fric, ils peuvent se les garder, je porte très bien sans eux jusqu’à présent … n’en sera pas de même si d’aventure on devait me contraindre à la vaccination par l’obligation et là j’ai bien peur que ma santé en pâtisse très gravement .


  10. Il y a aussi un lien entre la maladie à coronavirus-19 et l’exposition aux rayonnements radiofréquences provenant des communications sans fil, y compris la 5G :
    https://lilianeheldkhawam.files.wordpress.com/2021/12/evidence-for-a-connection-between-coronavirus-disease-19-and-exposure-to-radiofrequency-radiation-from-wireless-communications-including-5g.pdf

    Et à son insu, la population est bien pucée à travers la « vaccination ARNm Covid-19 » :
    https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/68_Marquage-du-b%C3%A9tail:9

    Max Igan explique bien les dangers des Smart Cities et de la 5G :
    https://crowdbunker.com/v/85D0xMZetk

    Le médecin espagnol Dr. Luis de Benito Vacunas avait fait ce constat dans son cabinet médical … Les codes MAC de ses patients vaccinés se sont affichés sur son smartphone :
    https://odysee.com/@GTELBaleares:e/Dr.-Luis-de-Benito-Vacunas-covid-bluetooth-y-direcciones-MAC:6

  11. Bonsoir toustes,

    Nous y sommes!

    Suède : une puce implantée sous la peau, mise au point pour faire office de pass sanitaire

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/93724-suede-puce-electronique-implantee-sous-peau-pass-sanitaire-covid-mise-au-point-video

    _____________________________________

    Que les septiques, qui pensent toujours que cette manipulation mondiale n’est qu’une simple affaire de gros gros sous, et qui n’aurai rien a voir du tout avec un plan qui dépasse l’entendement du simple mortel matérialiste, m’expliquent comment il est possible de prophétiser ce que nous allons tous subir, si nous laissons faire, alors que les déplacements de l’époque se faisaient a dos d’âne.

    Apocalypse 13 16

    Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, 17et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. 18C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six.

    Bien a vous,

  12. Bonsoir à toutes et tous. Il me vient avec l’aide de mon épouse une inquiétude terrible. La voici : la multiplication des rappels de vaccinations ne pourrait-elle pas engendrer des phénomènes de manques un peu semblables au delirium tremens lorsque le stop sera possible ? Je soumets cette question à tous et toutes, scientifiques, medecins ou non en espérant me tromper car si cela se produit la médecine ne pourra pas y remédier. Bonne soirée quand même.

    1. Bonsoir Bernard,

      Mon humble avis, n’étant pas dans le médical.

      Le système immunitaire inné finira par être total HS. Il faudra trouver un moyen pour le remplacer.
      Immuablement.

      Je vous laisse imaginer la suite.

      Bien a vous et votre épouse,

    2. Résumons sur ce qu’en disent le sommités !

      Le Dr Luc Montagnier a lancé un grave avertissement « nous sommes actuellement confrontés au plus grand risque de génocide mondial de l’histoire de l’humanité. » Même l’inventeur de l’ARNm technologie, le Dr Robert Malone, met en garde contre ces injections : « La vaccination de votre enfant avec cette technologie ARNm que j’ai inventé, est une décision irréversible. Un gène viral sera injecté dans ses cellules. Ce gène va forcer son corps à fabriquer des protéines de pointe toxiques, qui souvent causent des dommages permanents dans les organes vitaux (cerveau, système nerveux, coeur, vaisseaux sanguins, système reproducteur avec une possibilité d’affecter les générations futures) et des changements fondamentaux dans son système immunitaire. Ces dommages sont irréparables. On ne peut pas par exemple réparer un système immunitaire réinitialisé génétiquement. De plus, les enfants ne représentent aucun danger pour leurs parents et grands-parents. L’analyse risque-bénéfice ne leur est absolument pas favorable à ces vaccins. »
      https://odysee.com/@ivermectine-covid.ch:5/malone_fr:f
      La situation est si inquiétante que l’ancien vice-président et scientifique en chef de Pfizer, le Dr Mike Yeadon, en a averti l’humanité. Un autre scientifique de renommée mondiale, Geert Vanden Bossche, ancien chef du bureau de développement des vaccins en Allemagne et directeur scientifique d’Univac, risque également son nom en précisant que « les injections peuvent compromettre l’immunité des vaccinés, les rendant vulnérables à chaque nouvelle variante. » Même des survivants de l’holocauste de la Seconde Guerre mondiale ont écrit à l’Agence européenne des médicaments pour demander l’arrêt des injections, qu’ils considèrent comme l’outil d’un nouvel holocauste.

      1. « La protéine spike augmente les crises cardiaques et détruit le système immunitaire. Il s’agit vraiment d’une technologie conçue pour empoisonner les gens, il n’y a vraiment pas deux voies possibles » selon le Dr Michael Palmer !
        https://www.mondialisation.ca/la-proteine-spike-augmente-les-crises-cardiaques-et-detruit-le-systeme-immunitaire/5663264

        Mais l’élite ne l’a jamais caché ! David Rockefeller l’a déclaré sansaucune gêne : le contrôle de la croissance de la population mondiale est le principal programme de l’élite et que rien ni personne ne pourra arrêter cela !
        https://twitter.com/liberty30pour/status/1468254196256411650

        Et pour que cela marche, on peut remercier Karim !
        https://reseauinternational.net/sacre-karim-il-aime-tellement-aller-en-reanimation-quil-fait-tous-les-services-de-france-dans-la-meme-journee/
        BFMTV qui appartient à un Israélien a invité un « antivax repenti », un certain Francis Palombi, président de la Confédération des Commerçants de France. Sauf que ce même monsieur, dès juillet 2021, appelait dans un communiqué de presse de sa Confédération à la vaccination. Il est vrai qu’il appelait à soutenir Macron !
        https://twitter.com/BrndBenjamin/status/1471890676149370885

        La question du jour, comment mettre les bouchées doubles sur les moins de 5 ans (trois doses d’emblée chez cette tranche d’âge en 2022) ? « Une troisième dose, injectée au minimum deux mois après la deuxième », a déclaré l’entreprise dans un communiqué (les deux premières restent injectées à 3 semaines d’écart l’une de l’autre). Le but est donc de donner 3 doses en 3 mois.
        https://www.lepoint.fr/sante/pfizer-va-tester-une-troisieme-dose-de-vaccin-pour-les-moins-de-5-ans-17-12-2021-2457363_40.php

        On risque de voir souvent ce genre de nouvelles :
        https://actu.fr/ile-de-france/argenteuil_95018/un-petit-garcon-de-8-ans-meurt-dans-la-cour-d-une-ecole-d-argenteuil_47297276.html/amp
        et lire ce genre de compte rendu :
        https://www.zupimages.net/viewer.php?id=21/50/qvrs.jpg

        Mais il n’y a pas que la dépopulation, mais aussi le transhumanisme. Les Etats le cautionnent. En Espagne par exemple :
        https://lilianeheldkhawam.com/2021/12/17/les-etats-cautionnent-le-passage-au-transhumanisme-lespagne-prepare-un-centre-pour-controler-la-technologie-du-cerveau-eldiario-es/

        Les études sur de l’ADN connecté a des nano-tubes de carbone…il y en avait déjà en 2011 :
        https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0008622310009437
        On savait même avec çà utiliser la chloroquine du prof Raoult !
        https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0008622311006270

        Pas étonnant que plus de 2000 scientifiques et soignants aient signé une tribune contre le nouveau fanatisme « vaccinal »
        https://strategika.fr/2021/12/16/france-plus-de-2000-scientifiques-et-soignants-signent-une-tribune-contre-le-nouveau-fanatisme-vaccinal/

  13. Précision sur la crainte exposée dans mon commentaire précédent. Qui connait les effets délétères potentiels des composants plus ou moins cachés de ces vaccins sur l’activité cérébrale et un sevrage non maîtrisé de cette « accoutumance » pourrait être à l’origine de troubles. Mais qui vivra verra et mon but n’est pas de faire peur surtout que je n’ai aucune autorité contrairement à tous ces gouvernants.

    1. « Qui connait les effets délétères potentiels des composants plus ou moins cachés de ces vaccins sur l’activité cérébrale »

      J’éprouve une grande pitié pour ce néphrologue Gilbert Deray. Son cerveau semble avoir un problème depuis plusieurs mois. Est-ce l’effet des vaccins ?
      https://odysee.com/@Vivresainement:f/gilbert-deray:4

      Mais il n’y a pas que lui qui m’inquiète. n’est-on pas gouverné par des malades mentaux, comme nous l’explique Ariane Bilheran et Reiner Fuellmich ?
      https://rumble.com/vpma0v-the-path-out-of-trauma-enfr-reiner-fuellmich-ariane-bilheran.html

      Ainsi n’est-ce pas un peu trop vague ce que serine Véran ? Ne divague-t-il pas quand il dit au sujet du variant Omicron: « Le risque c’est d’avoir une vague dans la vague » ?
      https://twitter.com/BFMTV/status/1471448064720265223

      Le parlementaire croate Ivan Vilibor Sincic répond à Von Der Leyen sans vague à l’âme sur la ‘vaccination obligatoire’ : « vous ne pouvez pas imposer ces produits médicaux. Et pourquoi vous ne pouvez pas ? Car les données et la science nous ont montré que ces produits médicaux sont loin de ce qui a été promis… Il y a plus d’effets secondaires avec ces vaccins covid que tous les autres vaccins combinés depuis plusieurs décennies. »
      https://vk.com/video627949107_456241571

      Ce qui semble curieusement inquiéter la Banque Mondiale qui avait pour objectif qu’il y ait 70% de vaccinés dans le monde mi-2022 :
      https://www.7sur7.be/monde/l-objectif-de-70-de-vaccines-dans-le-monde-mi-2022-pourrait-ne-pas-etre-atteint-avertit-la-banque-mondiale~aeea4793/
      Mais pourquoi donc la Banque Mondiale est-elle concernée par ces vaccins ? Veut-elle que tout le monde ait un code alphanumérique lié à un portefeuille virtuel ?

      Une bonne nouvelle qui ne plaira pas à Big pharma, l’extrait de pissenlit bloquerait la protéine spike :
      https://autonomes.blogspot.com/2021/12/lextrait-de-pissenlit-bloque-la.html

      Ce que n’aime pas non plus Big Pharma, vacciner les réfugiés, les migrants et les demandeurs d’asile. Car là il n’y a plus d’état derrière eux pour les indemniser en cas d’événement indésirable. Certes, le programme mondial connu sous le nom de COVAX a créé une réserve de vaccins de dernier recours à administrer par des groupes humanitaires. Mais cette réserve ne dispose d’aucun mécanisme permettant d’offrir une compensation. Selon Gavi, qui gère COVAX avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), lorsque les demandeurs de doses, principalement des ONG, ne peuvent pas supporter les risques juridiques, les livraisons à partir de ce stock ne peuvent être effectuées que si les fabricants de vaccins acceptent leur responsabilité. Et là ce n’est pas gagné, vu le nombre d’effets indésirables qu’ils occasionnent.
      https://www.reuters.com/world/refugees-lack-covid-shots-because-drugmakers-fear-lawsuits-documents-2021-12-16/

      Autres ennemis de ces vaccins, particulièrement 3 autres hauts prélats que Vigano et Mueller, les évêques Athanasius Schneider, Marian Eleganti et Rene Henry Gracida qui ont signé la Déclaration de Bethléem :
      https://www.lifesitenews.com/wp-content/uploads/2021/12/Bethlehem-Declaration-challenging-vax-reception-2021_12_14-FINAL-1.pdf
      Cette Déclaration remet en question la licité morale des injections expérimentales COVID-19 entachées d’avortement, et appelle à une opposition universelle aux obligations de vaccination, considérant que pour la grande majorité des gens (~99,8% dans le monde), le SRAS-CoV-2 n’est pas mortel.

      Pour ceux qui aiment voter : « Êtes-vous désormais favorable à une vaccination obligatoire des adultes contre le Covid-19 ? »
      https://www.lepoint.fr/sondages-oui-non/etes-vous-desormais-favorable-a-une-vaccination-obligatoire-des-adultes-contre-le-covid-19–17-12-2021-2457268_1923.php

      Mais avant de voter, ne pas se fier aux mensonges de Veran ou de Deray. Car en fait, en France, parmi les personnes hospitalisées testées positives au Covid-19, il y a 64,2% de vaccinés contre le Covid-19 pour 35,8% de non-vaccinés contre le Covid-19, selon la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES) :
      https://reseauinternational.net/covid-19-verifiez-par-vous-meme-la-proportion-des-personnes-vaccinees-non-vaccinees-hospitalisees/

  14. Nanoréseau intégré au corps humain. Extraordinaire dossier réalisé par un scientifique.

    Le IoNT est l’Internet des Nano objets. Les nanoparticules dont on vous bombarde finissent par parler pour vous. Dans cette illustration, un scientifique de très haut niveau a rédigé un document très professionnel et très détaillé qui positionne l’humain injecté dans le circuit des IoNT. Si cette planche est définitivement validée, nous pouvons conclure qu’un certain nombre d’injectés (pas forcément tous) sont en cours de mutation pour devenir des transhumains. On peut supposer que pour atteindre l’étape finale du modèle, il faut plusieurs doses.

    https://lilianeheldkhawam.com/2021/12/15/nanoreseau-integre-au-corps-humain-extraordinaire-dossier-realise-par-un-scientifique/

    https://www.youtube.com/watch?v=ZgLgQ7ySAdE&ab_channel=JaDe

  15. Pfizer souhaite tester une troisième dose de vaccin anti-Covid chez les enfants de moins de cinq ans, ce qui pourrait conduire l’entreprise à déposer l’année prochaine une demande d’autorisation pour trois doses d’emblée chez cette tranche d’âge.

    Pfizer a annoncé le 17 décembre vouloir tester une troisième dose de vaccin anti-Covid pour les moins de cinq ans.

    https://francais.rt.com/international/93782-pfizer-va-effectuer-tests-pour-troisieme-dose-vaccin-pour-moins-cinq-ans

  16. Un tribunal ordonne à un père divorcé en désaccord avec la mère sur les vaccins covid, de ne plus parler des vaccins avec ses enfants :

    https://www.ommercato.com/fr/trad/court-orders-anti-vaxx-dad-not-to-discuss-covid-vaccines-with-his-children_114750

    C’est au Canada. « Le juge a déclaré que le désir du père d’empêcher ses enfants de recevoir le vaccin n’était pas dans leur meilleur intérêt et a décidé que la mère pouvait vacciner les enfants sans son consentement. De plus, le père n’est plus autorisé à discuter des vaccins COVID-19, ou de la pandémie en général, avec ses enfants, ni de leur fournir des médias sociaux ou d’autres informations sur le virus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site est modéré. Ne vous impatientez pas si votre commentaire n'apparaît pas rapidement.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

  • Bernard Guennebaud sur Les virus existent-ils ? (28/05/2024) :

    Pour ma part je ne fais aucune généralisation à d'autres maladies et d'autres pathogènes à part...

  • Pierre sur Les virus existent-ils ? (27/05/2024) :

    Aucune justification !...

  • Brigitte Fau sur Les virus existent-ils ? (27/05/2024) :

    Oui Bernard, Tissot avait vu ce vivant à l'intérieur des cellules qui n'est pas la cause de la mal...

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal