Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Au Canada aussi, ça commence à suffire…

Un observateur attentif de la vie du monde sous Covid se rend immédiatement compte que toutes les réponses liberticides se ressemblent et s’assemblent quels que soient les pays examinés, on rappelle qu’en période de pandémie seule l’OMS décide des principales orientations stratégiques, que les états se devront de scrupuleusement exécuter (*). Donc au Canada le Pr Pierre Biron nous signale un maelström sanitaire bien similaire à celui qui prévaut en Europe, et là-bas aussi la coupe est pleine. On s’amuse d’y aperçevoir un signataire assez exceptionnel, le Pr Gary Kobinger, directeur du Centre de recherche en infectiologie de l’Université Laval à Québec et membre du comité-conseil de l’OMS sur la pandémie. Voici leur texte baptisé « Manifeste pour une santé publique » qui fait furieusement recette outre atlantique, nous en transcrivons le texte intégral et ses premiers signataires. Nord-Américains, européens, tous ensemble… Bonne lecture.

 » En 1952, l’OMS a défini la santé publique comme «la science et l’art de prévenir les maladies, de prolonger la vie et d’améliorer la santé physique et mentale à un niveau individuel et collectif ». Ici même au Québec, l’article 1 de Loi sur la santé publique dit clairement : « La présente loi a pour objet la protection de la santé de la population et la mise en place de conditions favorables au maintien et à l’amélioration de l’état de santé et de bien-être de la population en général ».

Pourtant, depuis le début de la crise du coronavirus, l’aspect collectif et surtout préventif de la santé publique semble avoir été relégué au second plan.

Pire, des décisions politiques ont rendu malades des gens en santé.

Les mesures imposées par le gouvernement ont fait subir, à différents niveaux et degrés, des dommages collatéraux à l’ensemble de la population du Québec : anxiété, dépression, maladie, perte d’emploi, violence familiale, faillite, suicide, retard de traitements médicaux, surdose, décrochage scolaire, etc. Ces mesures ont de plus touché les citoyens de manière très inégale, frappant de manière disproportionnée les plus pauvres, les enfants d’âge scolaire, ainsi que les travailleurs de secteurs entiers de l’économie.

Il n’est pas question ici de diviser la population en groupes d’intérêt, mais bien de se référer à la notion même de la santé publique qui se doit de prendre en compte le bien du plus grand nombre dans ses dimensions physiques et mentales. Le référentiel virologique unilatéral appliqué au Québec a causé des dommages profonds. Cela nous amène à poser la question suivante: est-ce que le remède aura été pire que la maladie?

Le gouvernement a fait des choix, dont celui de ne pas consulter de nombreux experts ou associations de spécialistes qui auraient pu le conseiller différemment. De plus, il a littéralement fait la sourde oreille aux interpellations répétées provenant de pédiatres, de médecins et de nombreux citoyens québécois issus de toutes les professions et de tous les milieux. Cette gouvernance autoritaire, ayant à plusieurs reprises dépassé le champ de ses compétences en interprétant à sa guise les recommandations de la Santé publique, a causé de graves préjudices envers la population.

Or, tel que démontré par de nombreux exemples au Canada et à l’étranger, chacun avec ses particularités et ses objectifs, d’autres approches étaient possibles qui auraient permis de réduire considérablement le coût social et économique des mesures. Pourtant, notre gouvernement a préféré les ignorer.
Il importe de souligner à quel point les confinements fragilisent la nature même de nos rapports en société préparant un monde de l’après-crise dominé par les chaînes de restauration rapide, les grandes surfaces et les GAFAM. En outre, il est loin d’être clair que les confinements protègent de manière adéquate et humaine les populations les plus à risque, notamment les personnes âgées.

La démocratie souffre également. Alors que nous avons un taux de vaccination élevé et des données qu’on connaît depuis plus de 6 mois, le gouvernement du Québec continue à utiliser le décret d’urgence sanitaire comme un instrument de gestion politique alors qu’il avait été conçu pour être utilisé de façon exceptionnelle.

Plusieurs droits fondamentaux ont également été brimés par d’autres décrets, sans aucune justification scientifique ni démonstration de l’utilité réelle des mesures employées. Le passeport vaccinal est un cas flagrant de dérive alors que le consentement à un traitement se doit d’être libre, éclairé et sans contrainte. Ce cas d’espèce représente un dangereux précédent dans notre démocratie libérale que nous ne pouvons cautionner.

Malgré ces évidences, la structure de notre système de justice a grandement limité la capacité des citoyens à remettre en cause l’approche retenue par les autorités. En effet, notre système de justice n’offre aucun recours légal rapide pour contrebalancer des décisions politiques qui empièteraient sur les droits fondamentaux.

Attendu ce qui précède et afin qu’aucune autre génération ne revive les effets d’un confinement prolongé (destruction économique, perte de liens sociaux, direction politique et non basée sur la science, suspension de ses droits fondamentaux), d’un passeport vaccinal, d’un état d’urgence injustifié, nous demandons….

1. Qu’une enquête publique et indépendante sur la gestion de la Covid-19 au Québec soit mise en place dans les plus brefs délais afin de déterminer ce qui a conduit notre province à un bilan peu enviable en termes de décès per capita. Que l’enquête fasse également l’inventaire des coûts vs bénéfices des mesures mises en place pour contrer le coronavirus.

2. Qu’une cellule de crise composée d’experts multidisciplinaires soit mise sur pied immédiatement afin d’orienter le gouvernement vers une gestion résiliente de la crise, qui favorisera le fonctionnement normal de la société. Ce groupe devra être composé d’experts représentant les aspects physiques, psychologiques et sociaux de la Santé publique telle que définie par l’OMS : pédiatres, gériatres, psychiatres, anthropologues de la santé, sociologues, virologues-infectiologues, économistes, juristes, professeurs, spécialistes en gestion de crise, en génie, etc. Que cette cellule ait la charge de déterminer si nous sommes oui ou non en urgence sanitaire. C’est ce groupe qui aura désormais le rôle de gérer les pandémies.

3. Que soit modifiée la Loi sur la Santé publique qui concentre, entre autres, trop de pouvoir entre les mains du parti élu en offrant en contrepartie peu de moyens à l’opposition comme à la population de s’y opposer politiquement et/ou juridiquement dans un laps de temps raisonnable en cas de dérive comme actuellement.

4. Que soit modifié le Code de procédure civile du Québec afin que les demandes en pourvoi judiciaire visant des questions constitutionnelles soient entendues de façon urgente, pour garantir à la population une protection efficace de ses droits fondamentaux.

5. Que dans un Québec post-covid des politiques concrètes et mesurables soient mises en place afin d’améliorer la santé physique et mentale des Québécois, et ce dès la petite enfance. L’État a prouvé depuis mars 2020 qu’il est en mesure de se mobiliser et d’investir pour un enjeu de maladie. Il est maintenant temps de le faire pour de réels enjeux de santé publique. »

 

« Manifeste pour une véritable Santé Publique« 
Montréal, 13 septembre 2021.

 

 

Notes et sources
(*) Jérémie Mercier, Dr Vincent Reliquet, « Traitements génétiques, ce que vous devez savoir« , à partir de 4′
https://www.youtube.com/watch?v=qINDpnHk5PE (censuré)
https://crowdbunker.com/v/qINDpnHk5PE

 

Les premiers signataires :
 Benoit Girouard, président EAQ ex-président Union
 Normand Mousseau, Professeur de physique
Université de Montréal
 Pierre Biron, Professeur retraité de pharmacologie
médicale Université de Montréal
 Pierre Brisson, Auteur en prévention des
toxicomanies retraité de l’enseignant universitaire et
ex-consultant formateur à l’INSPQ
 Jacques Dufresne, Philosophe
 Bernard Massie, Ph. D. microbiologie et
immunologie, chercheur retraité du CNRC
 Gary Kobinger, Ph.D. microbiologiste
 Ladane Azernour, Scientifique (Génétique et Biologie
cellulaire) et journaliste
 Dr Pierre Arsenault, Médecin de famille Ph. D.
biologie-cellulaire, CPI (recherche clinique)
 Dre Anne-Isabelle Dionne, Médecin de famille
 Dre Catherine Bouchard, Médecin de famille
 Dre Marie-Eve Bouchard, Médecin de famille
 Dre Maya-Geneviève Cholette-Tétrault, Médecin de
famille
 Dre Myrian Dayana Diaz Pertuz, Médecin de famille
 Dre Naomi Latendresse Desruisseaux, Médecin de
famille
 Dr René Lavigueur, Médecin de famille
 Dr Fabien Bonnefoy, Médecin de famille
 Dr Yoan Alder St-Germain, Médecin de famille
 Dre Magdeleine Dupont, Médecin de famille
 Dr Mario Soulard, Médecin de famille
 Dr Michel Limoges, Médecin de famille
 Dr. Simon Ruelland, Médecin de famille
 Dr. Daniel Faucher, Médecin de famille
 Dre Virginie Lefebvre, Médecin de famille
 Dre Amélie Charette-Martineau, Médecin de famille
 Dr Pierre Thériault, Médecin de famille
 Dr. Tommy Aumond-Beaupré, Médecin de famille
 Dr Nicolas Hélie-Martel, Médecin de famille
 Dre Josée Bélanger Médecin de famille
 Dr. David Greentree, Médecin chirurgien
cardiovasculaire et thoracique
 Dre Sophie Stavrinidis, Médecin interniste-
cardiologue, F.R.C.P.(c)
 Dre Carole Xavier, Médecin spécialiste en Anatomo-
Cyto-Pathologie
 Dr Julian Lopez, Médecin urgentologue
 Dr Alain Roux, Médecin, FRCS© neurochirurgien
 Dre Anne-Laure Lapeyraque, Néphrologue pédiatre  Dr Edwing Diaz, Neurologue
 Dr. Alexandre Semionov, Radiologiste
 Dr. Hai-Nam Nguyen, Médecin Psychiatre
 Dre Isabelle Vermette, Optométriste
 Dre Claude Monosiet, Optométriste
 Dre Marie-Eve Desnoyers, Optométriste
 Dre Katarina Likavčanová Béchard, Optométriste, B.
Sc. anthropologie
 Dre Mélanie Beaudry, Optométriste
 Dr Gilbert Fortier, Optométriste
 Dre Chantal D’Amours, Optométriste
 Dr Jean-François Arnaud, Optométriste
 Dr Pierre Laroche, Optométriste
 Robert Béliveau, Médecin retraité, porte-parole de
reinfocovid.ca
 André Gervais, Médecin retraité
 Pascale Lahaie, Médecin retraité
 Richard Desmarais, Médecin retraité
 Sandra Patricia Gomez Lesmes, Médecin interniste et
intensiviste (en processus d’homologation)
 Tristan St-Jean-Gamache, Résident en médecine
familiale
 Samuel Cholette-Tétrault, Étudiant en médecine  David Paul, Gestionnaire d’expérience en
développement et production de vaccins
 Dr. Bernard Moulin, Professeur émérite, Retraité de
l’Université Laval
 Caroline Caouette, Ph. D. psy., Psychologue
 Claude B. Laflamme, Ph. D. génie chimique
 Maxime Parisotto, Ph. D. biochimie
 Jo-Anne Gilbert, Ph. D. Docteure en kinésiologie  Carole Puma, Ph. D. biologie
 Arnaud Courti, Ph. D. physique nucléaire et
radiochimie, professeur au collégial
 Martin Thibodeau, Ph. D. Enseignant de philosophie
au Cégep Montmorency
 Michèle Dagenais, Ph. D. Historienne
 Philippe Blackburn, Ph. D. Anthropologue chargé de
cours à l’Université de Montréal en anthropologie et
santé publique
 Victoria Doudenkova, Ph. D. bioéthique
 Sonia Vaillancourt, Ph. D. biologie
 Jacques Pollini, Ph. D. Chercheur indépendant
 Chantal Lapointe, Ph. D. philosophie, Chercheure en
éducation
 Éric Boillaud, Ph. D. en sciences cognitives, Conseiller
scientifique

 Gabriel Gagné, Ph. D. en sociologie spécialisé en économie et environnement
 Laurence Monnais, Ph. D. Historienne de la santé, Université de Montreal
 Mathieu Roy, Ph. D. physique médicale CTO
 Marie-Josée Dumoulin, Ph. D. Professeure agrégée,
Département d’enseignement au préscolaire et au
primaire
 Josée Houle, Ph. D. Psychologue
 Anne Taillefer, Ph. D. Sociologue de la santé,
homéopathe
 Nathalie Ross, Ph. D. MWC, Rédactrice médicale et
scientifique
 Geneviève Rail, Ph. D. Professeure émérite
distinguée en Études féministes de la santé
 Christian Azcoitia, Ph. D. sciences physiques
 Julie Goulet, Ph. D. nutrition CFMP, naturopathe
 Jean-Sébastien Fallu, Ph. D. Professeur de
psychoéducation, chercheur en santé publique,
Université de Montréal.
 Muriel Mac-Seing, Ph. D. santé publique
 Danielle Boutet, Ph. D. Professeure en
psychosociologie, Université du Québec
 Normand McCluskey, Ph.D. en psychologie
 Édith Guilhermont, Ph.D. en droit, Enseignante-
chercheuse
 Sylvie Sauriol, Ph.D. en neuropsychologie
 Manon Olivier, Ph.D. en psychologie clinique
 Louise Langdeau, Ph. D. psychopédagogie
 Stéphanie Dumoulin, Ph.D., psychologue
 Marie-Eve Bouchard, Ph. D. neuropsychologie
pédiatrique
 Mélanie Gauthier, Ph.D. (c)Anthropologue,
Psychopédagogue
 Dr Pierre Larose, Chirurgien-dentiste, FAGD, MIAOMT
 Dre Patricia Allen, Chirurgien-dentiste
 Dre Sophie Godbout, Chirurgienne-dentiste
 Dre Rindala Ghorayeb, Chirurgienne-dentiste
 Dre Marie-Eve Morin, Chirurgienne-dentiste
 Dre Danièle Larose, Chirurgienne-dentiste, AAACD
 Julie Lafrance, Chirurgienne-dentiste
 Dr Franck Hugbéké, Dentiste
 Dre Geneviève Carli, Dentiste
 Dr Guy Duquet, Dentiste
 Dre Isabelle Gormezano, Dentiste
 Dre Isabelle Piwek, Dentiste
 Dre Maryse Lafortune, Dentiste
 Dr Paul-Émile Marier, Dentiste
 Dr Naim Karazivan, Dentiste
 Dr Karim El-Samra, Dentiste
 Dre Marie-Pier Sanfaçon, Dentiste
 Dr André Fortier, Dentiste
 Mai-Phuong Nguyen, Dentiste
 Dr Nagham Farah, Dentiste
 Dre Eve Girouard, Dentiste
 Dre Eve-Marie Arcand, Dentiste
 Dr. André Dufour, Dentiste
 Dre Marie-Pier Sanfaçon, Dentiste
 Diane Leroux, Dentiste retraitée
 Luc Maurice, M. A. Enseignant en philosophie au
collégial
 Daniel Mireault, M. Pht. Physiothérapeute
 Bruno Carozza, M. Sc. physique médicale, Physicien
médical en radio-oncologie
 Jennie-Laure Sully, M. Sc. sciences biomédicales, B.
anthropologie de l’Université de Montréal  Yan Girard M.Sc. en mathématiques et
informatique appliquées avec concentration en statistiques, baccalauréats en génie civil et en recherche opérationnelle (B.A.A.)
 Suzanne Daneau, M. A. Psychopédagogue  Richard Gendron, M. A. Anthropologue
 Natalie Greffe, M. Ps. Psychologue
 Sophie Massicotte, M. Ps. Psychologue
 Lisa Montgomery, M. Sc. (A) Infirmière Clinicienne
 Stéphane Lessard, M. Sc. Physique
 Audrey Roy, M. Sc. Psychoéducatrice
 Jean-Bernard Drapeau, M. Sc. Agent de planification,
programmation et recherche Direction de santé
publique de la Montérégie
 Ghislaine Laraki, M. Sc. Microbiologiste, innocuité et
sécurité du produit alimentaire, pharmaceutique et
cosmétique
 Vera Skorup, M. Sc. (A) Orthophoniste
 Anthony Richard, Maîtrise en mathématiques
 Judith Horman, Maîtrise technologie de l’éducation  Michel Laliberté, M. Sc. chimie organique
 Pierre-Etienne Paradis, M. Sc. Science politique et
droit international
 Isabelle Delem, M. Sc. santé publique, Agente de
relations humaines
 Pierre D. Bernier, M. Sc. chimie, retraité Laboratoire
de sciences judiciaires et de médecine légale
 Yan Girard, M.Sc. mathématiques et informatique
appliquées en concentration en statistiques, baccalauréats en génie civil et en recherche opérationnelle (B.A.A.)
 Rhéa El Housseini, M. Appl. Philosophie

 Katiana Cordoba, Master of sciences in Clinical Nutrition
 Emmanuel Dupont, Chercheur physicien
 Yanick Morris, Senior Territory Sales Manager,
Eastern Canada, interventional Radiology
 Guy Bolduc, Spécialiste en communications
 Philippe Langlois, Politologue spécialisé en économie
politique et sociologue
 Alain Roy, Sociologue de la santé
 Bruno Dubuc, Vulgarisateur scientifique
 Marie-Pierre Dallaire, M. Sc. Agronome, professeure
au collégial
 Maxime Laplante, Agronome, co-fondateur Union
paysanne
 Ariane Quintal, Candidate au doctorat en bioéthique
 Audrey Tremblay, Candidate au doctorat en
éducation
 Mariline Francoeur, M. Sc., orthophoniste
 Évan Hovington, M.Sc en biologie
 Edna Wong, Ex-conseillère en soins infirmiers à la
direction de la santé publique
 Manon Fabi, M. Sc.inf. Infirmière et ostéopathe D.O.
 Me Jean Sébastien Lebrun, Avocat
 Me Michel Laroche, Avocat
 Me William Desrochers, Avocat
 Lydya Assayag, Avocate retraitée
 Louis Courtemanche, Avocat
 Lise Lagacé, Avocate
 Danielle Gingras, Avocate
 Pierre Alain Carrier, B. Ing.
 Myriam Bedard, B. Sc. et DESS toxicologie
environnementale et VEA environnement,
Conseillère en prévention santé sécurité au travail
 Richard Beauchemin, B. Sc. M. Sc. Biologiste
 Marie-Claude Bussière, B.A.A. Agente administrative
(urgence)
 Mélanie Martin, B. Sc. Microbiologie, M. Sc. Génie
environnemental
 Nathalie Rosby, B. Sc., M. Sc., Ge, Gestionnaire
 Katya Rossokhata, B. Sc. Biochimie
 Melissa Viau, B. Sc. inf., DESS politique et droit de
la santé
 Gabriel Parent-Leblanc, B. Sc. sciences biologiques,
M. Env. Biologiste
 Hélène Dubé, B. Sc. biologie Orthopédagogue
 Nicole Vincent, B. psychologie
 Simon Cadieux, B. Ing. Physique
 Émilie Cloutier, B. service social
 Layla Genest, B. Sc. cell and molecular biology
 Isabelle Picard, Biologiste
 Adolfo Agundez-Rodriguez, Biologiste et éducateur  Jean-Michel LaFontaine, Biologiste M. Sc.
Environnement
 Katy Beaulieu, Chimiste
 Eloise Caimi, Cytologiste
 Etienne Quirion, Infirmier clinicien
 Maxime Lacasse, Infirmier clinicien
 Augustin Jordan, Infirmier clinicien
 Robert Dubuc, Infirmier clinicien
 Thomas Guarinoni, Infirmier clinicien en rôle élargi  Vanessa Johnson, Infirmière clinicienne
 Alexandra Tandart, Infirmière clinicienne
 Chloé Leblanc, Infirmière clinicienne
 Elena Antal, Infirmière clinicienne
 Fanie St-Germain, Infirmière clinicienne
 Jessica Côté-St-Laurent, Infirmière clinicienne
 Josiane-Della Descôteaux, Infirmière clinicienne
 Karine Morin, Infirmière clinicienne
 Liliane Francoeur, Infirmière clinicienne
 Manon Lainesse, Infirmière clinicienne
 Manon Lemieux, Infirmière clinicienne
 Mélanie Martel, Infirmière clinicienne
 Mélissa Beaudoin, Infirmière clinicienne
 Noémie Archambault, Infirmière clinicienne
 Roxane Gal, Infirmière clinicienne
 Sophie D’Aoust, Infirmière clinicienne
 Stéphanie Paradis, Infirmière clinicienne
 Valérianne Dietrich, Infirmière clinicienne
 Coralie Mitnyan, Infirmière clinicienne
 Catherine Drouin, Infirmière clinicienne
 Thérèse Parent, Infirmière clinicienne
 Patricia Forget, Infirmière clinicienne
 Elisabeth-Anne Hains, Infirmière clinicienne
 Julie Hamel, Infirmière clinicienne
 Marie-Ève Bilodeau, Infirmière clinicienne
 Louise-Marie Depasquale, Infirmière clinicienne
 Marie-Claude Gauthier, Infirmière clinicienne
 Marie-Laure Goursolle, Infirmière clinicienne
 Patricia Ribeiro Teles, Infirmière clinicienne
 Josée Mallette, Infirmière clinicienne
 Marika Desjardins, Infirmière clinicienne
 Guylaine Berthelette, Infirmière clinicienne
 Linda Audette, Infirmière clinicienne
 Claudie Langlois, Infirmière clinicienne ASI soins
intensifs
 Lison Gagnon, Infirmière clinicienne périnatalité  Isabelle Fournier, Infirmière clinicienne
 Sarah T. Guillemette, Infirmière clinicienne

 Julie Letarte, Infirmière clinicienne
 Alex Robert-Poirier, Infirmière clinicienne
 Pauline Blanchet, Infirmière clinicienne, ASI
 Liette Boucher, Infirmière clinicienne, conseillère en
soins infirmiers, consultante en lactation, IBCLC
 Annik Roxanne Dulude, Infirmière clinicienne,
enseignante en soins infirmiers
 Lyne Desjardins, Infirmière clinicienne, enseignante
en soins infirmiers
 Samantha Luna, Infirmière clinicienne, gestionnaire
 Geneviève Ratier, Infirmière clinicienne gestionnaire
CHSLD
 Johanne Dupont, Infirmière clinicienne
 Mélissa Perron-Roy, Infirmière clinicienne
 Josianne Morin, Infirmière clinicienne
 Ounissa Boukeroui, Infirmière clinicienne
 Farat Joachim, Infirmière clinicienne
 Julie Boisclair, Infirmière clinicienne
 Jonathan Bricault, infirmier clinicien
 Bénédicte Carpentier, Infirmière clinicienne à
l’urgence
 Natalia Blanaru, Infirmière clinicienne
 Lucie Bertogal, Infirmière clinicienne
 Valery Cadet, Infirmière Clinicienne
 Sophie Girard, Infirmière clinicienne
 Alexandre Boudreau, Infirmier
 Hadji Tarik, Infirmier
 Guy Porlier, Infirmier
 Pascal D’Amours, Infirmier en santé des jeunes
 Steven Turcot, Infirmier et éducateur spécialisé
 Marquis Quirion, Infirmier, assistant infirmier chef
aux soins intensifs
 Jean Laurendeau, Infirmier, assistant infirmier chef
CHSLD
 Amélie Bédard, Infirmière
 Caroline Goulet, Infirmière
 Dominique Lebeau, Infirmière
 Alexandra Masson, Infirmière
 Annie Lanoie, Infirmière
 Annie-Kim Brunet-Ladrie, Infirmière
 Caroline Rouillard, Infirmière
 Céline Belle, Infirmière
 Chantale Hébert, Infirmière
 Christine Guénette, Infirmière
 Éloïse Jean, Infirmière
 Émilie Tremblay-Fiset, Infirmière
 France Boucher, Infirmière
 Francesca Marceau, Infirmière
 Isabelle Chapdelaine, Infirmière
 Isabelle Plouffe, Infirmière  Jessie Tremblay, Infirmière  Josée Robert, Infirmière
 Karine Audet, Infirmière
 Karine Sirois, Infirmière
 Lucie Dupré, Infirmière
 Manon Houle, Infirmière
 Marie-Noel Dulac, Infirmière
 Marie-Pier Migneault, Infirmière  Mélanie Dutil, Infirmière
 Michelle Demers, Infirmière
 Myriam Pinard, Infirmière
 Nancy Villeneuve, Infirmière
 Nathalie Rouleau, Infirmière
 Sandrine Desbiens-Ledoux, Infirmière  Sonia Pelletier, Infirmière
 Sophie Carrière, Infirmière
 Stéphanie Brûlé, Infirmière
 Valerie Gilbert, Infirmière
 Marie-eve Laventure, Infirmière  Nordia German, Infirmière
 Marie-Josée Caron, Infirmière  Karine Galbrand, Infirmière
 Marie-Ève Boucher, Infirmière  Céline Vin, Infirmière
 Johanne Lecours, Infirmière
 Geneviève Arcand, Infirmière
 Anne-Louise Boily, Infirmière
 Isabelle Leduc, Infirmière
 Nathalie Gauthier, Infirmière, enseignante
 Vicky Bezeau Corriveau, Infirmière
 Ada Sturzu, Infirmière
 Véronique Nadeau, Infirmière ASI
 Mélodie Giroux, Infirmière
 Nancy Lemyre, Infirmière ASI
 Sylvie Mireault, Infirmière ASI en santé mentale
retraitée
 Dadie Francois, Infirmière de liaison, équipe de santé
mentale adulte
 Karine Dorais, Infirmière en neurochirurgie
 Roxanne Girouard, Infirmière en santé mentale
 Marie-Lorraine Nault, Infirmière en santé mentale  Ionita Andreea, Infirmière en service de soins
d’urgence et étudiante en Mineur de la santé
publique et mondialisation
 Stéphanie Pouliot, Infirmière et enseignante en soins
infirmiers
 Mélanie Morin, Infirmière et gestionnaire en santé  Geneviève Paquet, Infirmière NICU

 Gabriela Onica Lucaciu, Infirmière première assistante en chirurgie
 Martine De Villers, Infirmière première assistante en chirurgie, IPAC
 France Lajoie, Infirmière soins critiques
 Nathalie Ricloux, Infirmière
 Danielle Beauséjour, Infirmière
 Dominique Favreau, Infirmière, B.A. DESS santé
mentale
 Caroline Collins, Infirmière, étudiante à la maîtrise en
psychologie
 Julie Coté, Infirmière psychothérapeute
 Julie Fortier Lauzon, Infirmière ASI urgence
 Lucie Chackal, Infirmière clinicienne
 Hélène Jarry, Infirmière
 Francine Ledoux, Infirmière
 Christine Desjardins, Infirmière
 Alina Jecu, Infirmière
 Karine Bouchard, Infirmière
 Loredana Mitran, Infirmière
 Nadine Cousineau, Infirmière assistante supérieur
immédiat
 Golub-Ieva Iuliia, Infirmière
 Lucie Blanchard, Infirmière et ostéopathe
 Kim Lessard Dufour, Infirmière
 Giliane Obas, Infirmière
 Sonia Cloutier, Assistante Infirmière-chef
 Marjolaine Giroux, Infirmière
 Catalina Ramona Giurgiu Onofrei, Infirmière
 Joanne Rochette, Infirmière
 Simon Girard, Infirmier
 Adéline Plante, Infirmière aux.
 Annik Frappier, Infirmière aux.
 Caroline Laramée, Infirmière aux.
 Catherine Audet, Infirmière aux.
 Josianne Allard, Infirmière aux.
 Kaltoum Oum Akrach, Infirmière aux.
 Karine Desroches, Infirmière aux.
 Karine Labrie, Infirmière aux.
 Manon Lachance, Infirmière aux.
 Nancy Dame, Infirmière aux.
 Stéphanie Lemay, Infirmière aux.
 Vanessa Coulombe, Infirmière aux.
 Christianne Beaulieu, Infirmière aux.
 Dominique Hallé, Infirmière aux.
 Nancy Blanchette, Infirmière aux.
 Eldijana Tolic, Infirmière aux.
 Catthy Denault, Infirmière aux.
 Julie Charron, Infirmière aux.
 Cynthia Daraiche, Infirmière aux.  Mélanie Claveau, Infirmière aux.  Gillian Hill, Infirmière aux.
 Yannie Lafrenière, Infirmière aux.  Sonia Auger, Infirmière aux.
 Nathalie Verville, Infirmière aux. CHSLD
 Sylvie Rajotte, Infirmière aux. retraitée
 Florence Robinson, Infirmière aux. Retraitée  Jenny Doyon Fafard, Infirmière aux.
 Annik Girardin, Infirmière aux.
 Mélanie Robert, Infirmière aux.
 Tania Duquette, Infirmière aux.
 Marie-Ève Grégoire, Infirmière aux. CHSLD  Marlène Labrie, Infirmière aux.
 Melissa Veillet, Infirmière aux.
 Mélanie Haman, Infirmière aux.
 Suzie Sylvain, Infirmière aux.
 Nathalie Ducharme, Infirmière aux.
 Catherine Emond, Infirmière aux.
 Pierre-Luc Normandin, Infirmier aux.
 Daniel Laberge, Infirmier aux.
 Jonathan Dupuis, Infirmier aux.
 Mathieu Simard, Infirmier aux.
 Sandy-Lee Ann Pépin, Infirmière aux.
 Julie Chouinard, Infirmière aux.
 Annie Desjardins, Infirmière aux.
 Cynthia Mailloux, Infirmière aux.
 Chantale Roberge, Infirmière aux.
 Magdal Hayeur, Infirmière aux.
 Audrey Bélanger, Infirmière aux.
 Sandy Rondeau, Infirmière aux.
 Guylaine St-Laurent, Infirmière aux.
 Nathalie Savard, Infirmière aux.
 Carole Plamondon, Infirmière retraitée
 Ghislaine Binette, Infirmière retraitée
 Julie Arsenault, Infirmière aux. retraitée
 Jean-Yves Dionne, Pharmacien
 Martin Roy, Pharmacien
 Audrey Cavanagh, Pharmacienne
 Bianna Falardeau, Pharmacienne
 Joëlle Jammal, Pharmacienne
 Julie Marcotte, Pharmacienne
 Nathalie J. Couture, Pharmacienne
 Sarah Paradis, Pharmacienne
 Sophie Héon, Pharmacienne
 Catherine St-Onge, Pharmacienne
 Caroline Laflamme, Pharmacienne
 Priscilla Guenette, Pharmacienne

 Michelle Normandeau, Pharmacienne en milieu hospitalier, M. Sc. Pharm. médicaments et santé des populations
 Annie Fortin, Pharmacienne
 Stéphanie Cyr Langlois, Pharmacienne
 Murray P. Ducharme, PharmD FCCP, FCP
 Martine Sylvestre, Pharmacienne et ostéopathe
 Fanny Coulombe, Pharmacienne
 Anne-Marie Lauzière, Pharmacienne communautaire
 Pauline Sage, Pharmacienne
 Dahlia Rizkalla, Pharmacienne communautaire
 Patricia Dubé, Pharmacienne
 Martine Craig, Pharmacienne retraitée
 Richard Vallée, Pharmacien retraité
 Karine Chouinard, Inhalothérapeute
 Melissa Morin, Inhalothérapeute
 Jean-François Paré, Inhalothérapeute
 Josée Roy, Inhalothérapeute
 Benoit Tremblay, Inhalothérapeute
 Dre Marie-Soleil Roy, Médecin vétérinaire
 Dre Mélanie Vachon, Médecin vétérinaire et
naturopathe
 Patricia Cham, Psychologue
 Julie Ward, Psychologue
 Anick Dresdell, Psychologue
 Danielle Moreau, Psychologue
 Edith Lacroix, Psychologue
 Esther Desrochers, Psychologue
 Marie-Josée Ait-Said, Psychologue
 Mélanie Lefebvre, Psychologue
 Pierre Bonneau, Psychologue
 Stéphane Longval, Psychologue
 Yolaine Jacoby, Psychologue
 Jacqueline Bélair, Psychologue
 Sandy Augero, Psychologue
 Jean-Marc Perreault, Psychologue
 Christian Mcnicoll, Psychosociologue
 Carole Hanni, Psychologue clinicienne
 Corinne Tremblay, Neuropsychologue
 Lyse-Ann Babin, Psychologue
 Amélie Létourneau, Technologiste imagerie médicale
spécialisée en mammographie
 Ashley Morrison, Technologue en imagerie médicale
 Karyne Marcel, Technologiste médical
 Stéphane Desjardins-Lanoue, Technologiste médical
 Patricia Hunter, Technologiste médical
 Jennifer Blais, Technologiste médical
 Lucie Bradette, Technologiste médical retraitée
 Diane Tremblay, Technologue imagerie médicale
 Mélanie Langevin, Technologue imagerie médicale  Catherine L’Espérance, Technologue médecine
nucléaire
 Carol Ann Vincent, Technologue physiothérapie CISSS  Elizabeth Pierre-Louis, Technologue physiothérapie
et accompagnante à la naissance
 Audrey Pépin, Technologue radiologie
 Annie Morneau, Technologue radiologie
 Marie-Ève Vachon, Technologue radiologie
 Stéphanie McInnis, Technologue radiologie
 Mélanie Mercier, Technologue radio-oncologie
 Lynda Dufour, Technologue imagerie médicale
 Nathalie Brissette, Technologue imagerie médicale,
M.Sc. recherche clinique
 Émilie Dumas-Chaput, Technologiste d’analyses
biomédicales
 Gladia Ogé, Technologue radiologie
 Francis Bolduc, Coordonnateur technique en génie
biomédical
 Janie Marchand, Technologue en imagerie médicale  Dr Denis M. Chouinard, B. Sc., D.C., C.C.R.D., IFMCP
(en cours) Chiropraticien
 Dr Jean-Sébastien Bernier, B. Sc., D.C., DIBAK
Chiropraticien
 Dr David Greth, Chiropraticien
 Dr Stéphane Couturier, Chiropraticien
 Dr François Gauvreau, Chiropraticien
 Dr Hans Poelman, Chiropraticien
 Dr Olivier Imanikuzwe, Chiropraticien
 Dr Marc-Antoine Villeneuve Dorval, Chiropraticien  Dr Jasmin Tremblay, Chiropraticien
 Dr Pierre Bernier, Chiropraticien
 Dr Simon Moreau, Chiropraticien
 Dr Hugo Lahaye, Chiropraticien
 Dr Jonathan Vallières, Chiropraticien
 Dr Patrick Hamel, Chiropraticien
 Dr Marc Olivier Lalande, Chiropraticien
 Dr Alain Archambault, Chiropraticien
 Dr Yohann Stoycheff, Chiropraticien
 Dr Éric Cloutier, Chiropraticien DICCP
 Dr Jacques Cameron, Chiropraticien
 Dr Charles Leroux, Chiropraticien
 Dr Luc Pomerleau, Chiropraticien
 Dr Robin Paul, Chiropraticien, B.Sc. physiothérapie,  Dre Chany Desgroseilliers, Chiropraticienne
 Dre Clara Poelman, Chiropraticienne
 Dre Isabelle Rousseau-Caron, Chiropraticienne
 Dre Marie-Ève Beaudoin, Chiropraticienne
 Dre Mona Nasreddine, Chiropraticienne

 Dre Patricia Gauthier, Chiropraticienne
 Dre Stéphanie Germain, Chiropraticienne
 Dre Karina Suppa Arvisais, Chiropraticienne
 Dre Christiane Gendron, Chiropraticienne
 Dre Amélie Paré, Chiropraticienne
 Dre Marie-Josée Dufresne, Chiropraticienne
 Dre Katherine Dufour Blais, Chiropraticienne
 Dre Catherine Savaria-Lachance, Chiropraticienne
 Dre Sabrina Boulay, Chiropraticienne
 Dre Christine Bouchard, Chiropraticienne
 Dre Christine Gamache, Chiropraticienne
 Dre Virginie Paquette, Chiropraticienne
 Dre Myriam Vézina, Chiropraticienne
 Dre Ingrid Hamel, Chiropraticienne
 Dre Andrée-Anne Bernier, Chiropraticienne
 Dre Virginie Barrette, Chiropraticienne
 Dre Julie Lambert, Chiropraticienne
 Dre Manon Lacoursière, Chiropraticienne
 Dre Julie Péloquin, Chiropraticienne
 Dre Julie Désilets, Chiropraticienne
 Dre Geneviève Moreau, Chiropraticienne
 Dre Marie-Pier Coll, Chiropraticienne
 Dre Monica Khalil, Chiropraticienne
 Dre Louise Marcotte, B. Sc. Chiropraticienne
 Dre Jennifer Verreault, Chiropracticienne
 Dre Edith Matte, Chiropracticienne
 Dr Michaël Lambert, Chiropraticien
 Vicky Richard, Doctorat en chiropratique,
kinésiologue
 Dre Caroline Bergeron, Chiropraticienne
 Serge Guay, Travailleur social
 Marc Anislet Pierre, Travailleur social, CIUSSS du nord
de l’île
 Frédéric Campeau, Travailleur social,
psychothérapeute
 Caroline Poirot, Travailleuse sociale
 Catalin Octavian Ion, Travailleuse sociale
 Marie-France Masson, Travailleuse sociale
 Nathalie Bédard, Travailleuse sociale
 Yzabel Gagnon-Cote, Travailleuse sociale
 Véronique Vincent, Travailleuse sociale
 Farah Aït-Saïd, Travailleuse sociale
 Mary-Lou Henley, Travailleuse sociale CISSS
 Elizabeth Berger-Sidwell, Travailleuse sociale CIUSSS
 Audrey-Ann Germain, Travailleuse sociale
 Marie Eve Corriveau, Travailleuse sociale
 Ginette Brideau, Travailleuse sociale
 Sarah Jobin, Travailleuse sociale
 Karine Langlois, Travailleuse sociale CISSS
 Carole Robichaud, Travailleuse sociale CIUSSS
 Marie-Andrée Thivierge, Travailleuse sociale
 Thierry Bertrand-Vigeant, Technicien en travail social  Marié-Ève Fontaine, Technicienne en travail social
 Sylvie Girouard, Technicienne en travail social CISSS  Lynne Rochon, Intervenante sociale
 Marie-Kim Pomerleau, Intervenante sociale CISSS
 Chantal Gohier, Intervenante sociale
 Caroline Théberge, Ergothérapeute
 Christian Marceau, Ergothérapeute
 Gabrielle Cousineau Dupuy, Ergothérapeute
 Isabelle Bories, Ergothérapeute
 Isabelle Larouche, Ergothérapeute
 Louise Larose, Ergothérapeute
 Nathalie Fontaine, Ergothérapeute
 Nathalie Lamontagne, Ergothérapeute
 Ariane Gosselin, Ergothérapeute
 Godefroy Naud-Lepage, Ergothérapeute
 Marie-Ève Guénette, Ergothérapeute
 Luc Bergeron, Ergothérapeute
 Christine Devriendt, Ergothérapeute
 Carol-Anne Côté, Ergothérapeute
 Annie tremblay, Ergotherapeute
 Mylène Briand, Ergothérapeute
 Benoit Renaud, Ingénieur, M. Ing.
 Alexandre Deneault, Ingénieur
 Bernard Drouin, Ingénieur
 Dominique Bellerose, Ingénieur
 François Couture, Ingénieur
 Jérôme Pouliot, Ingénieur
 Mathieu Bourdeau, Ingénieur
 Pierre-Yves Lapointe, Ingénieur
 René Bellerose, Ingénieur
 Soraya El Goumiri, Ingénieur
 Jonathan Bouchard, Ingénieur
 Christian Martin, Ingénieur SSGB, PA LEED ;
 Michael Mardini, Ingénieur de procédés
pharmaceutiques
 Marie-Ève St-Laurent, Orthopédagogue
 Marie Oligny-Lemieux, Orthophoniste
 Sandra Estelli, Orthophoniste
 Aurélie Jobard, Orthophoniste CIUSSS MCQ
 Giscan Ilona Cristiana, Physiothérapeute
 Didier Cléophas, Physiothérapeute
 Mylène Proulx, Physiothérapeute
 Maxime Prévost, Enseignant de littérature
 Jean-Claude St-Onge, Enseignant de philosophie à la
retraite et auteur

 A. Hadi Qaderi, Enseignant en sciences politiques Cégep de Maisonneuve
 Eric Yergeau, Enseignant titulaire Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke
 Yves Nadon, Enseignant, membre de l’Observatoire de la littérature à l’école
 Claudine Jouny, Enseignante collégiale en soins infirmiers
 Sabrina Carvonis, Enseignante éducation physique au collègial
 Marie-Eve Breton, Enseignante en science
 Shereef Elshafei, Maître d’enseignement HEC
 Anne Marie Pépin, Psychoéducatrice
 Audrey Dion Psychoéducatrice
 Marie-Josée Rosby, M. Ed. Psychoéducatrice
 Paula St-Arnaud, Psychoéducatrice, maîtrise en
psychiatrie sociale et transculturelle
 Jennie Stonier, Sage-femme
 Claudia Faille, Sage-femme
 Annie Pilon, Sage-femme
 Caroline Marchand, Sage-femme
 Christine Rheault, Sage-femme
 Françoise Hasty, Sage-femme
 Johanne Royer, Sage-femme
 Julie Roussy, Sage-femme
 Valérie Leuchtmann, Sage-femme
 Marie-Eve Paquette, Sexologue
 Stéphanie Houle, Sexologue
 Bianka Champagne, Sexologue et psychothérapeute
 Murielle Levesque, Éducatrice spécialisée
 Karine Charron, Éducatrice spécialisée CISSS
 Marie-Eve Delage, Éducatrice spécialisée CIUSSS
 Isabelle Cournoyer, Éducatrice spécialisée
 Julie Soucy, Éducatrice spécialisée au programme
SBNI (soutien de base non-intensif) en santé
mentale.
 Guylaine Thibodeau, Éducatrice spécialisée CISSS (DI-
TSA-DP)
 Alexandra Giroux, Éducatrice spécialisée
 Myriam Lejeune, Technicienne en éducation
spécialisée en CIUSSS
 Jacynthe Lesperance, Adjointe administrative en CSSS
 Josée Jeanson, Agente administrative oncologie
 Amilie Hudon, Agente administrative urgence
 Marie Josée Langlois, Assistante en réadaptation
 Jean Cica, Assistante-chef imagerie médicale
 Julie Marentette, Agente de relations humaines CLSC
 Christine Blanchette, Agente de planification, programmation et recherche CISSS de la Montérégie- Centre
 Ghita Carmen Petruta, Agente administrative laboratoire d’analyses médicales
 Christina Labelle, Auxiliaire santé et services sociaux  Kassandra Depatie-Parent, Auxiliaire santé et services
sociaux
 Lyne Vandal, Auxiliaire santé et services sociaux
 Valérie Desmarais, Chef de service à la DPJ
 Pierre-Luc Jacques, Chef de service dans le réseau de
la santé
 Michael Ashby, Directeur, National Pardon Centre  Nadia Modeste, Comptable CPA
 Simon Beauchesne, Comptable, CPA, MBA
 Dany Martineau, CPA, CMA
 Me Mireille Rodrigue, Notaire et B. Sc. Infirm.
 Luce Bédard , Préposée aux bénéficiaires RPA
 Isabelle Bouchard, Préposée aux bénéficiaires
 Vicky Fortin, Préposée aux bénéficiaires
 Sandra Laflamme, Préposée aux bénéficiaires soins
palliatifs
 Isabelle Courchesne, Préposée aux bénéficiaires
 Rachelle Beaulieu, Préposée aux bénéficiaires
 Brigitte Bourget, Préposée aux bénéficiaires
 Jany Béland, Techniciennne en Laboratoire Médical  Eddy Piegay, Technicien en hygiène du travail
 Thérèse Poulin, Technicienne en laboratoire
 Chantal Boudjack, Technicienne en pharmacie
communautaire
 Marie-Eve Maltais, Technicienne de laboratoire,
spécialisation biotechnologies
 Meliza Dufresne, Technicienne administration
logistique et approvisionnement CIUSSS Est-de-l’ile
de Montréal
 Myriam Mongeon, Interprète médicale socio-
communautaire
 Serge Lapierre, Ambulancier
 Charles Hamelin, Préposé aux communications
d’urgence 9-1-1
 Ghislain Sévigny, Technicien ambulancier paramédic  Natacha Lemoine, Professionnelle de recherche, TSA  Carole Laplante, Archiviste médicale
 Virginie Desmeules, Archiviste médicale
 Patrick Lavallée, Auteur

34 Responses

    1. A noter que dans le livre de Séverac page 391, on apprend qu’Obama voulait déjà pucer les gens avec son Health Care Bill (Act HR 3200).

      Autre ouvrage mais plus récent, celui de Philippe Aimar ‘Covid-19 – Enquête sur un virus’ que Stéphane Blet présente ici :
      https://www.youtube.com/watch?v=Mo0s12kwSRQ&t=777s

      Comme quoi tout ce qu’annonçaient les dits complotistes se réalise sous nos yeux ! Bill Gates, avec cette haute maçonnerie qui l’entoure, représente véritablement le mal personnifié !

      1. Oui, Séverac et Blet (qui est un ancien franc-maçon), savaient de quoi ils parlaient ! Ils avaient déjà entendu Sarkozy (à partir de 49 mn), puis Macron (à partir de 49 mn 30) en 2018 quand il était devant le Congrès américain : « Nous pourrons ensemble contribuer à la création d’un Ordre Mondial du XXIe siècle pour le bien de nos concitoyens ! »
        https://rumble.com/vnhj27-pierre-jovanovic-enqute-sur-un-virus-et-sur-lactualit-economique.html

        Ce bien des concitoyens s’est transformé en cauchemar ! Car aujourd’hui, « vaccinés ou pas doivent garder les gestes barrières ! » expliquait le 30 juillet 2021 la directrice du CDC, Rochelle P. Walensky :
        https://www.cdc.gov/media/releases/2021/s0730-mmwr-covid-19.html

        Statistiquement cela se comprend, car on observe en 2021, une surmortalité plus importante qu’en 2020 ou 2019 malgré les vaccinations !
        https://pgibertie.files.wordpress.com/2021/10/capture-exces-europ.png

        En France cette surmortalité apparait nettement par rapport à 2020. Pour les 15 à 44 ans des pointes de surmortalité toutes causes de 5% à un moment qui correspond à l’après 12 juillet…
        https://pgibertie.files.wordpress.com/2021/10/capture15-44-1.png
        https://pgibertie.files.wordpress.com/2021/10/capturefce-vacc.png

      2. « on apprend qu’Obama voulait déjà pucer les gens »

        Mais Télématin fait aussi la promotion de la puce au poignet comme indiquée dans l’Apocalypse !
        https://www.youtube.com/watch?v=O9lu6f09HFI

        Apocalypse 13.16 : « Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, 17et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. »

        Reste à deviner ce passage :

        Apocalypse 14.11 « … et ils n’ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. »

        Des ondes seraient-elles capables d’influencer jour et nuit le malheureux qui aurait accepté la puce ? D’où le déploiement de la 5G même durant le confinement ?

  1. Il est evident que les malfaiteurs sont au pouvoir.

    Les objecteurs de conscience sont nombreux: justice et libertes triompheront.
    Que de mensonges bases sur le « Covid ».
    Quelle ignominie de la part de notre gouvernement de faire vivre ses citoyens dans la peur et l’ignorance.

  2. Bel article, Merci ; Un autre très détaillé sur Covid Factuel :
    https://www.covid-factuel.fr/2021/10/17/comment-livermectine-est-devenue-la-cible-de-detectives-anti-fraude/
    Comment l’ivermectine est devenue la cible de “détectives anti-fraude”
    Posted on 17 octobre 2021 by Enzo L.

    Traduction d’un article de Sonia Elijah paru dans TrialSiteNews le 11 octobre 2021, publiée ici avec l’autorisation de la journaliste.
    Article original : https://trialsitenews.com/how-ivermectin-became-a-target-for-the-fraud-detectives/

  3. Bonjour et merci,

    Sept étapes.

    https://www.profession-gendarme.com/le-nouvel-ordre-mondial-pour-les-nuls-en-sept-etapes-et-en-images/

    _______________________________________

    Le Docteur Zalewski découvre une forme de vie dans le vaccin Cominarty de Pfizer

    Emboitant le pas à de nombreux chercheurs et médecins qui s’interrogent sérieusement sur la composition des vaccins qui sont administrés aux populations de la planète, le médecin polonais Franc Zalewski a découvert au microscope une forme de vie étrange dans le vaccin contre le Coronavirus qu’il va dénommer » la chose » et qu’il a trouvée dans l’un des trois flacons du vaccin Pfizer Cominarty…..

    Semblable à ce que le Docteur Carrie Madej a trouvé au microscope, Franc Zalewski décrit » une sorte de créature synthétique avec des tentacules «

    Il est convaincu que c’est une forme de vie qui grandira et qui se développera, une fois inoculé, à l’intérieur du corps des vaccinés, car il a observé qu’en quatre jours d’étude, cette » chose » s’était développée et avait pris du volume. Invariablement de nombreuses questions se présentent à son esprit : Est-ce une plante ? Est-ce un » être vivant » inoculé aux vaccinés dans des sortes d’œufs servant de milieu de culture favorisant leur développement ? Ou bien ne seront-ils activés dans leur développement que grâce à un signal ou à un environnement externe ? Les questions sont certes posées mais n’ont pour l’instant pas de réponses ! Il espère seulement que cette » chose » ne sera pas activée car il en redoute les effets dévastateurs sur celles et ceux qui les auront reçues dans leur corps par le biais de la vaccination.
    Zalewski soupçonne que : » le graphène contenu dans le vaccin agit comme une sorte de nourriture ou de catalyseur pour « la chose » parce que le vaccin contient les œufs de « la chose » qui semblent éclore en présence de graphène. «

    https://www.profession-gendarme.com/il-ny-a-a-ce-stade-pas-de-deces-avere-imputable-a-la-vaccination-assure-olivierveran/comment-page-2/#comment-421643

    Bien a vous,

  4. Enfin vous nous donner espoir ,vieille qui aimerait profiter de la vie qui me reste et je suis pas vacciner et le veux pas ,je crois tout ce qui est écrit , Agissez vite avent qu ils soit trop tard pour beaucoup de monde merci

  5. Bonjour,

    Mon commntaire n’a aucun rapport avec le billet car ce matin je ne pouvais pas accéder au site, il était déconnecé,je devais contacter mon fournisseur, c’était le seul site de mes favoris qui n’était pas accessible! j’ai eu très peur, je m’imaginais samedi à la manif malgré mes 76 ans et mon arthrose dans les mains avec ma violence hargneuse…

    1. @ Inoxydable 19/01 19h05
      Bonjour.
      Ils veulent simplement pousser le peuple à la révolte pour pouvoir « enfin » rétablir « leur démocratie ».
      Ceux qui disaient des vérités sont interdit de diffusion et le film « Hod-up » que l’on accusait de toutes les dérives était au final bien en dessous de la réalité que nous vivons.
      Nous ne savons pas ou nous allons, mais nous y allons tout droit.
      Cordialement.

  6. « une forme de vie étrange »

    On mélange bien déjà des cellules génétiquement distinctes pour créer des chimères, ce que dénonce ici le Père Nathan :
    https://www.youtube.com/watch?v=ZodOxzZ3VLA
    La loi du 29 juin 2021, permet dorénavant en France, la création d’être humains par voie de clonage en les mélangeant à des espèces animales. Si les produits alimentaires génétiquement modifiés n’étonnent plus personne, la situation est différente avec les hommes et les animaux génétiquement modifiés. Car ces créatures risquent de modifier complètement le monde dans lequel nous vivons. Ainsi verrons-nous un jour une mère donner naissance à ce genre de chimères ?
    https://ars.electronica.art/aeblog/files/2013/06/yourssynthetically_newborn_piccinini.jpg

    1. Il y a toutefois des expériences souhaitables ! Comme modifier les gènes d’un porc donneur, pour que les tissus ne comportent plus une certaine molécule favorisant un rejet. Justement une équipe médicale américaine a greffé, septembre dernier, un rein de porc sur un corps humain ! Aucun rejet immédiat durant l’essai de 54 h. Reste à voir si cela peut continuer ainsi longtemps !
      https://www.leparisien.fr/societe/transplantation-dun-rein-de-porc-sur-lhomme-une-premiere-etape-cruciale-franchie-20-10-2021-B4JEA2FSFFCWNFGRDIUR57SOWU.php

  7. Outre l’OMS, il y a l’ officine Bain & Company avec comme principale responsable, Mme Orit Gadiesh, fille d’un général israélien et ancienne cadre supérieur du Mossad. C’est à elle que Macron avait donné la gestion du déconfinement ! Curieusement la Belgique fit de même. Et pour épauler le storytelling, le 16 septembre 2020, le journal Libération nommait comme nouveau directeur de rédaction : l’israélien Dov Alfon à la place de Laurent Joffrin.

    De son côté, l’Angleterre travaillait avec la firme McKinsey, liée aussi au Mossad. Celle-ci fut aussi choisie par Macron été choisie pour gérer sa stratégie vaccinale. L’un des directeurs associés étant Victor Fabius. A noter que ce cabinet conseil avait été condamné à payer 573 millions de dollars pour fraude dans la crise des opioïdes qui avait fait 52 000 morts aux Etats-Unis. Ce nombre de morts ne semble pas avoir fait peur à Macron puisque déjà en 2007 il fréquentait un membre du comité de direction de McKinsey, Éric Labaye ! Ce dernier deviendra en 2018, Président de l’École polytechnique. En 2016, McKinsey devint l’un des piliers de la création du parti En Marche ! Un parti dont le chef , ancien gérant associé de la banque Rothschild, avait conduit la négociation de Nestlé pour racheter à Pfizer sa branche de laits infantiles au prix de 9 milliards d’euros. Et qui est un ancien consultant du cabinet McKinsey ? David von der Leyen, le fils de la présidente de la commission européenne. Aamir Malik lui aussi de McKinsey est passé le 26 août 2021 nouveau vice président exécutif chez Pfizer !

    Autant dire que l’Union Européenne, Macron, Pfizer, McKinsey, Bain & Company, Rothschild et le Mossad… Même combat ! On peut aussi rajouter le groupe Publicis et son président Arthur Sadoun, la mère de son père ayant été Gabrielle Lévy Alvarès. Mais on connait surtout sa femme, la journaliste Anne-Sophie Lapix très mainstream ! Mais on colmprend pourquoi !

    1. Ce qui est incompréhensible, les syndicats ne dénoncent pas ces liens qui ne peuvent qu’être pervers, tant les conflits d’intérêts sont nombreux ! Il suffit de regarder la manière dont sont traités les soignants martiniquais par les syndicats pour comprendre qu’ils sont eux aussi liés à cette bande ! Puisque l’Union européenne les arrose, il doit y avoir une contrainte derrière ! Autant alors faire partie en tant que soignant de la nouvelle organisation syndicale créée par REINFOCOVID !
      https://www.syndicat-liberte-sante.com/
      Silvano Trotta interviewait justement Olivier Soulier à ce propos :
      https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f/Syndicat:c

      1. Qui ne se souvient pas du préfet de Guadeloupe quand il dictait le ton à prendre à la directrice de l’ARS « On adopte un ton grave et catastrophique. » :
        https://twitter.com/f_philippot/status/1422517774988070916

        Au Canada, la télévision d’État a du s’excuser d’avoir diffusé des images d’un mannequin pour montrer des hôpitaux occupés par le COVID :
        https://www.lifesitenews.com/news/canadas-state-tv-apologizes-for-airing-footage-of-dummy-to-show-hospitals-busy-with-covid/

        On aimerait que Castex fasse de même pour son spot honteux :
        https://www.wikistrike.com/2020/09/castex-diffuse-un-spot-choc-et-honteux-sur-le-covid-19.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

        Il est vrai que même dans les universités on apprend à manipuler les gens ! Celle de Yale par exemple étudie depuis juillet 2020 quel est la meilleure propagande à diffuser :
        https://clinicaltrials.gov/ct2/show/study/NCT04460703?term=Vaccine&cond=Covid19&cntry=US&draw=2

        Ici programme de ce à quoi nos euro-dirigeants étaient sollicités de faire par matraquage médiatique pour le vaccin contre la grippe saison 2020/21 :
        https://www.vaccineseurope.eu/news/press-releases/vaccines-europes-statement-on-implementation-of-influenza-vaccination-campaign-2020-21

        Comment vont-ils s’y prendre pour la campagne 2021/22 ?

      2. C’est simple: « invitation » pour le doublon piqûre covid/piqûre grippe saisonnière. Alors qu’il est déconseillé de les grouper…

      3. En Martinique, on a quand même eut un discours amusant du directeur du CHU ! Il a bien dit qu’ « on a un vaccin qui tue ! »

        En fait, la vérité arrive toujours à sortir, même parmi les plus doués dans le mensonge. On nous a par exemple dit que « les réformes allaient vers plus de précarité. » Attal a avoué que « le pass-sanitaire était pour chercher à faire peur ». Macron affirma que l' »on allait sortir de l’état de droit ». Puis par la suite que « l’on a une stratégie d’investissement pour les énergies non-renouvelables. »
        https://www.youtube.com/watch?v=Vzdgafm5rGo

        Comme quoi il est difficile de mentir tout en voulant apparaître droit et intègre.

        Dernier point, après cette série des variants, voilà qu’arrivent les sous-variants ! Sont-ils réels ?
        https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/covid-19-un-cas-de-sous-variant-du-delta-identifie-sur-un-enfant-en-israel-7c76c542-8cca-4a4b-b2ca-0b9b06a16b2a

    2. Phuoc, vous oubliez Epstein, lui aussi travaillant pour le Mossad en piégeant des personnes haut placées avec des mineurs pour les faire chanter par la suite ! Jovanovic l’évoque avec plus de détails en présentant la bombe qu’est le livre de Philippe Aimar !
      https://lejardindeslivres.fr/covid19.htm
      Du lourd : ou comment expliquer qu’un homme pro-réduction de la population (Bill Gates) se mette à promouvoir des vaccins…
      https://odysee.com/@PhilippeLeBel:4/Meurtre-Explosion-Bill-Gates-Epstein-Les-r%C3%A9v%C3%A9lations-CHOC-de-PIERRE-JOVANOVIC:d

  8. Le problème c’est qu’ étrangement on a la vaccination obligatoire dans de nombreux pays et comme par hasard le cabinet Mc Kinsey est présent dans ces pays. En France il a été payé plus de 2 millions d’euros par mois pour gérer la vaccination. Et encore plus étrange Mr Bill Gates a financé McKinsey pour gérer la vaccination dans le monde où plutôt rentabiliser ses investissements car il a investi dans 7 vaccins. Argent, Argent

  9. Et, nous voilà en plein délire !!!….. Et SI ON assistait au retour

    tout simplement des « Protocoles des Sages de Sion » ???…..

    Il me semble avoir déjà évoqué ce thème, il y a quelque temps !!!.

  10. L’exception française !

    Comme nous l’affirmait Olivier Véran récemment, « il n’y a pas de décès avéré imputable à la vaccination ». L’ANSM ne peut que s’être trompé en dénombrant plus de 900 morts !
    https://www.francesoir.fr/videos-le-defi-de-la-verite/olivier-veran-et-les-chiffres-de-lansm-eric-verhaeghe

    Ailleurs, on a une situation radicalement différente ! Les personnes «entièrement vaccinées» représentaient la grande majorité des décès dus au COVID-19 en Suède et au Royaume-Uni le mois dernier selon les données des gouvernements respectifs. Ainsi, l’Agence suédoise de santé publique a signalé que 70 % des décès dus au COVID-19 entre le 1er et le 24 septembre 2021 étaient survenus chez des « entièrement vaccinés ». Au Royaume-Uni on constate un taux de vaccination presque identique à celui de la Suède. Entre le 6 septembre et le 3 octobre 2021, 70 % des cas mortels de COVID se sont produits chez les complètement vaccinés, selon les données de l’UKHSA, avec 2 281 décès chez les personnes « complètement vaccinées » et seulement 611 chez les non vaccinés dans les 28 jours suivant un test positif. Les personnes partiellement vaccinées ont été à l’origine de 98 décès. Aux USA le bilan est presque le même !
    https://www.lifesitenews.com/news/fully-vaccinated-people-now-the-majority-of-covid-deaths-in-uk-sweden/

    Il serait temps que Véran explique comment fait-il en tant que ministre de la Santé pour avoir des résultats aussi spectaculaires ! Loin de moi l’idée qu’il mente comme Fauci, mais quand même ! Le NIH (Institut de la Santé US) vient de confirmer que l’argent des contribuables américains a bien été utilisé pour financer la recherche sur le gain de fonction à Wuhan (contrairement à ce qu’affirmait Fauci).
    https://t.me/trottasilvano/11751

    Et Véran en ayant raison, ne donne-t-il pas un certain crédit au pape qui tient à ce que Big Tech censure un peu plus ceux qui s’en prennent à Big pharma !
    https://t.me/trottasilvano/11720

    1. Dans cette exception française à signaler tout de même l’initiative courageuse de 4 maires bretons des communes de Pleudihen-sur-Rance, La Vicomté-sur-Rance, St-Hélen et Lanvallay (Côtes d’Armor). Ils se sont unis pour signer une lettre de protestation à l’ARS de Bretagne (Agence Régionale de Santé), suite à la suspension du Dr Françoise Van Dien, médecin de la commune de Pleudihen à qui il est reproché de n’être pas “vaccinée” contre le covid. Une manifestation est organisée par les patients à Dinan le samedi 23 octobre, qui partira à 14h30 de la sous-préfecture (17 rue Michel), pour se rendre à la permanence du député LREM Hervé Berville (64 bis rue de Brest). ah si tous les maires de France défendaient ainsi leurs habitants !

      Les Agences Régionales de Santé feraient mieux de s’appeler ARM (M comme maladie), tant les preuves sur les effets néfastes de ces vaccinations sont aujourd’hui flagrants !

  11. Le point sur la situation avec le biologiste Hervé Séligmann : « ces vaccins n’enrayent pas vraiment l’épidémie mais ils sont devenus une force motrice de celle-ci ! »

    En confrontant statistiquement les données il s’aperçoit que les personnes vaccinées ont plus de chance de mourir du covid que les autres. Les deux premières semaines après la vaccination, on constate une perturbation du système immunitaire. Ce qui entraîne des troubles graves sur 1/10 000. Après un mois, on a une baisse des infections qui dure autour de 4 mois. Puis s’est à nouveau l’inverse qui se produit (d’où la nécessité d’une 3e injection). En général, les vaccinés ont des symptômes plus sérieux face au covid que les non-vaccinés. Toutefois, plus on est âgé et avec des comorbidités, plus on a de risques avec le covid. Par contre, plus on est jeune, du sexe féminin, en bonne santé, plus on aura des problèmes en se faisant vacciner (myocardite etc…). D’autre part, la mortalité infantile (des 0 à 14 ans) augmente les 18 premières semaines suivant le taux de vaccinés adultes dans la population (statistiques euromomo). Les enfants seraient-ils sensibles au lait maternel d’une mère vaccinée (on ne devrait pas vacciner les femmes enceintes) ou encore à la respîration d’adultes vaccinés ? Car la charge virale dans le nez d’asymptomatiques vaccinés est plusieurs fois supérieure aux asymptomatiques non vaccinés. Les premiers sont donc plus contagieux. On peut aussi penser aux troubles neurologiques sinon psychiatriques de parents vaccinés qui deviendraient plus violents. Une chose semble certaine, le but de cette plandémie est bien de réduire la population mondiale par des décès mais aussi par l’infertilité. Les pays les moins vaccinés et à Pib semblable ont une plus forte fertilité que les autres. Si pour l’instant la cause viendrait des femmes, il n’est pas dit que dans les mois à venir, avec une intégration d’ARNm (Moderna, Pfizer) dans les spermatozoïdes, les hommes le soient aussi.
    https://www.twitch.tv/videos/1183073043

    1. « Les enfants seraient-ils sensibles au lait maternel d’une mère vaccinée (on ne devrait pas vacciner les femmes enceintes) ou encore à la respiration d’adultes vaccinés ? »

      Cela semble le cas, car déjà les urgences pédiatriques du CHU de Toulouse par exemple sont saturées ! Et cela 8 semaines avant les autres années ! 65% des admissions viennent de nourrissons (donc de moins de 2 ans).

      On pourrait peut-être conseiller des pulvérisations nasales d’Actisoufre, avant et après avoir côtoyé des concentrations de vaccinés, dans le cadre du travail, de réunions familiales, au restaurant ou dans les transports en commun ! Car le soufre est anti viral et anti bactérien !
      https://www.chimienaturelle.fr/soufre-contre-covid19/

      Espérons que les milliers de soignants non-vaccinés pourront être réintégrés avant l’hiver. Un espoir tout de même avec l’avocat Me Emmanuel Ludot. Sa cliente, une secrétaire médicale non-vaccinée, a vu sa suspension renvoyée devant le Conseil constitutionnel par le conseil de prud’hommes de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor).
      https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/me-ludot-detricotement-loi

      Dommage que l’AIMSIB n’ait pas accepté le remarquable commentaire sur le cannibalisme (toujours sur Tor) qui donne une idée de cette élite à l’origine de cette plandémie ! Elle semble ne pas craindre la maladie de la vache folle, ou au Kuru, la maladie des Papous,
      https://www.dailymotion.com/video/x5v8ioj
      pour soi-disant lutter contre le réchauffement climatique !
      https://www.youtube.com/watch?v=F0pNATFLu3w

      A ne pas dévoiler la face cachée de cette élite, on aura du mal à lutter contre cette obligation vaccinale qui nous pend au nez selon le député Jean Lassale !
      https://www.facebook.com/people/Jamel-Bouabane/100027706479815/
      Déjà au Canada, Justin Trudeau a annoncé des commandes massives à Pfizer pour jusqu’en 2024 !
      https://twitter.com/f_philippot/status/1451786090596163585

      Même au Parlement européen, fief mondialiste, les députés européens (des élus contrairement aux commissaires)) non vaccinés devraient être virés ! La démocratie est bien derrière nous !

      1. Bonjour « Phuoc », par quel miracle webien savez-vous que l’on a censuré le post de « Audrey »?

        On rappelle la règle ici, commenter peu ou prou l’article de la semaine. Le cannibalisme, c’est hors cote…

      2. Il semblerait qu’en Italie, dockers et chauffeurs routiers en soient conscients. Contre leurs syndicats, ils ont décidé de refuser catégoriquement le pass-sanitaire obligatoire pour tout travailleur. Même au parlement, certains députés font de la résistance !
        https://odysee.com/@etresouverain:c/Gr%C3%A8ves,-blocages-les-salari%C3%A9s-d%C3%A9fient-les-autorit%C3%A9s—Squid-:6
        Leur exemple fait même des émules jusqu’à Tel Aviv :
        https://t.me/trottasilvano/12047

        Bill Gates par contre, continue son plan ! Il débloque près de 120 millions de dollars pour permettre aux pays à faible revenu d’accéder au médicament oral expérimental de Merck & Co. (le molnupiravir). Un scientifique du laboratoire Swanstrom de l’université de Caroline du Nord. le Dr Shuntai Zhou, craint déjà que cela n’entraîne des effets de mutation à long terme, voir un cancer ! Car le molnupiravir s’incorpore dans le matériel génétique du virus et accélère ses mutations, épuisant finalement le virus en le faisant « muter jusqu’à ce qu’il meure », un processus connu sous le nom de mutagenèse létale.
        https://fr.theepochtimes.com/la-fondation-gates-debloque-120-millions-de-dollars-pour-accroitre-la-distribution-du-medicament-oral-contre-le-covid-19-dans-les-pays-pauvres-1865859.html

  12. Please, remplacer «sur» par «le» dans les titres des commentaires:
    Exemple:
    «Paul sur 22 octobre 2021 à 11h54»
    Sank you.
    Ça me fait grincer des dents à chaque fois…

  13. Depuis janvier 2019 le magazine The Economist préconisait l’Artemisia comme plante préventive contre la pandémie qui allait arriver ! La Thaïlande vient d’en approuver une autre, la Fah Talai Jone, toujours dans le but de traiter des malades du Covid afin de multiplier les armes pour lutter contre lui. Si les occidentaux misent tout sur des vaccins expérimentaux malgré les doutes sur leur efficacité face aux variants, allant jusqu’à interdire aux médecins de ville de prescrire d’autres traitements disponibles, ailleurs, on n’hésite pas à réutiliser des traitements existants. Justement, la chirette verte (Fah Talai Jone) est une plante utilisée en médecine traditionnelle chinoise contre les états grippaux pour ses effets anti-inflammatoires, immunostimulants et fébrifuges.
    https://lepetitjournal.com/chiang-mai/sante/combattre-covid-19-thailande-fah-talai-jone-303684
    Son utilisation pour traiter certaines infections respiratoires est reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elle avait d’ailleurs été utilisée lors de l’épidémie de SARS en 2003-2004.
    https://absolute-health.org/en/blog/post/fahtalayjon-covid-19.html
    Cela dit, contrairement à l’Artémisia, la chirette verte n’est pas efficace à titre préventif et son utilisation pendant plus d’une semaine peut avoir des effets négatifs sur les reins !

    Il y a évidemment aussi l’hydroxychloroquine préconisée tôt par le prof Raoult ! Celui-ci va d’ailleurs devoir passer devant une audience disciplinaire début novembre à Bordeaux, certainement pour avoir préconisé des alternatifs aux vaccins ! (voir video à 54 mn 18) :
    https://rumble.com/vo2zgl-le-samedi-politique-pass-sanitaire-vaccins-3me-dose-fabrice-di-vizio-dit-to.html
    A noter l’utilisation de Rumble, étant donné la censure exercée par Youtube !

    Mais cette recherche d’autres traitements disponibles, si elle peut encore se faire malgré de nombreux obstacles, elle ne sera plus possible quand l’OMS bénéficiera d’une gouvernance mondiale sur la santé. Pourtant avec l’épisode covid, elle fut plusieurs fois prise entrain de mentir ou tout simplement se tromper lourdement ! Mais l’Union européenne, devenue un fief antichristique (elle pucera sa population sans aucun état d’âme) y tient beaucoup !
    https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/10/22/les-dirigeants-europeens-veulent-une-gouvernance-mondiale-de-la-sante/

  14. Bonsoir,

    Clémence Houdiakova et l’équipe de la «Ligne Droite» ont proposé jeudi 21 octobre une émission spéciale où des victimes d’effets secondaires graves et indésirables du vaccin contre le Covid-19 ont témoigné de leur expérience.

    Pour décrypter leurs témoignages, étaient en présents: ~ Alexandra Henrion-Caude, généticienne, directrice de l’institut de recherche Simplissima, ancienne directrice de recherche à l’Inserm ~ Dr Olivier Soulier, médecin généraliste, responsable des soignants du Collectif Reinfo Covid, co-fondateur et responsable presse du syndicat Liberté Santé ~ Marc Doyer, témoin Marc Doyer collecte les témoignages des victimes d’effets secondaires indésirables.

    https://www.profession-gendarme.com/temoignages-les-effets-secondaires-graves-du-vaccin-contre-le-covid-19-emission-speciale/

    Bien a vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site est modéré. Ne vous impatientez pas si votre commentaire n'apparaît pas rapidement.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal