Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Des vaccins écoulés sans aucune AMMc valide, c’est possible?

Nous nous sommes fait l’écho récemment (1) de ce que l’ANSM,  gendarme français du médicament, se désintéressait totalement du fait qu’à ce jour la dispensation des quatre vaccins anti-Covid puisse être réalisée de manière parfaitement illégale sur son sol : en effet, celle-ci se trouvait incapable de documenter que les Autorisations de Mise sur le Marché Conditionnelles (AMMc) régissant l’écoulement de ces produits n’existent encore… Vient alors le temps d’interroger l’Agence Européenne du Médicament à ce sujet, cette puissante institution gère donc ce dossier pour l’ensemble des États membres qui apparemment lui vouent une confiance sans limite, au point de ne plus souhaiter jamais lui opposer le moindre contrôle national. Au final on s’alarme, ou plutôt on se désespère car il n’y a plus de pilote dans l’avion. Bonne lecture.

AMM conditionnelle, définition

Par rigueur nous ne nous risquerons pas à citer une autre source que la plus officielle pour ce qui est de la France, c’est ici (2) :

Vaccination infoservice.fr

On en comprend l’évidence et la nécessité :

En cas de péril sanitaire avéré l’attribution d’une AMMc à un produit de santé innovant doit demeurer possible en urgence si on le pense probablement efficient et si on lui suppose un bénéfice probablement supérieur aux risques que la population va encourir par son utilisation.

S’agissant des vaccins Covid cette AMMc sera dite centralisée, à l’EMA, à nouveau pour des raisons d’efficience accrue, après que cette décision ait été avalisée par la Commission Européenne. L’AMMc est alors accordée à tous les états membres ensemble.  Seule l’EMA reste donc pilote et maîtresse du dossier dans les suites, ce qui n’obère aucunement aux pays de procéder à leur propres actions de vigilance sanitaire et juridique, ce que manifestement l’ANSM Française ne souhaite pas réaliser dans ce dossier.

AMM conditionnelle, la particularité temporelle qui change tout

Dans la mesure où le rapport bénéfice sur risque demeure hypothétique, encore plus pour ces produits innovants que pour les autres, le législateur a raccourci le délai de validité de 5 ans pour une AMM standard à 1 an seulement, charge aux industriels de présenter pendant ce délai les réponses aux questions laissées en suspens vu l’urgence de la délivrance, toute AMMc qui ne se trouve pas confortée par les rapports manquants au départ se devrait donc d’être interrompue à ce terme. Ainsi,

  • « Conformément au règlement (CE) no 726/2004, les autorisations de mise sur le marché conditionnelles auront une durée de validité d’un an renouvelable. Le délai pour l’introduction d’une demande de renouvellement doit être de six mois avant l’expiration de l’autorisation de mise sur le marché et l’avis de l’Agence européenne des médicaments (ci-après dénommée « l’Agence ») sur la demande devra être adopté dans les quatre-vingt-dix jours suivant la réception de celle-ci. Afin d’assurer que les médicaments ne sont pas retirés du marché sauf pour des raisons de santé publique, pour autant que la demande de renouvellement soit introduite dans les délais, l’autorisation de mise sur le marché conditionnelle doit être valable jusqu’à ce que la Commission prenne une décision fondée sur la procédure d’évaluation de la demande de renouvellement ». (3)

Compte tenu de ce qui précède, nous remercions chaudement le CTIAP de Cholet  sous la vigilance des Drs.  Amine Umlil (4) et Catherine Frade (5) qui en avaient inspiré  son article,

Les dates limites de dépôt des compléments de preuves de qualité pour la substance active et le produit fini pour les quatre industriels en lice se clôturaient en :
– Juillet 2021 pour BioNTech/Pfizer ;
– Juin 2021 pour Moderna ;
– Juin 2021 pour AstraZeneca ;
– Août 2021 pour Janssen.

À noter qu’en plus, s’agissant des deux premiers, des modifications d’excipients ont eu lieu au décours de la mise sur le marché de ces produits et que l’un des quatre a carrément changé de nom.  Et qu’avons-nous pu lire à ce sujet dans la presse spécialisée médicale et scientifique internationale ? Rien ! Que devaient impérativement documenter les industriels ?

AMMc, les contenus scientifiques qui devaient être divulgués

Deux tableaux vont éviter de grands discours, merci encore à Catherine Frade de les avoir compilés en annexe dans son article. Nous ne nous bornerons qu’à l’étude des deux dossiers encore commercialisés en France (Pfizer et Moderna) puisque les vaccins AstraZeneca et Janssen ne sont plus importés en France depuis déjà des semaines (6) :

Annexe IIE AMM Pfizer

 

Annexe IIE de l’AMM Moderna, page 15

 

Ainsi, Pfizer s’était engagé à démontrer la qualité de ses excipients ALC-0315 et ALC-1559, la caractérisation de son produit fini, le process en matière de contrôle de qualité ainsi que sa stratégie de contrôle de qualité finale pour juillet 2021, et Moderna devait démontrer « une qualité constante du produit«  autour essentiellement de la stabilité des substances utilisées ainsi que « revoir les spécifications…/… du produit fini«  pour juin 2021.

Pourquoi un tel silence médiatique autour de ces données essentielles à la sécurité des consommateurs si ces documents avaient été effectivement transmis en temps et en heure à l’EMA? Il faut donc admettre que ces données n’ont pas été publiées parce que les résultats réels seraient possiblement dévastateurs pour les dossiers des deux industriels encore en lice.

On en vient alors à se demander pour quelle raison l’EMA n’a pas sévi immédiatement en suspendant immédiatement les AMMc de ces deux vaccins aux termes évoqués plus haut.

EMA et AMMc, l’histoire d’une permissivité sans fin

Dans un bref article en date de 2017 (7), la revue Prescrire nous apprenait ainsi qu’entre 2006 et 2016  pas moins de 30 médicaments avaient fait  l’objet d’AMM conditionnelles, et que sur ces 30, 17 vivaient encore sous ce régime en  2016 alors qu’ils auraient dû l’abandonner dans l’année et seulement 11 ont été converties en AMM classique pendant que 2 ont été retirées à la demande de la firme propriétaire (8). La fin de cet article se passe de commentaire :
– » …/… l’arrivée d’un médicament sur le marché environ 4 ans plus tôt par rapport à une AMM classique, les patients ayant ainsi accès plus tôt à des médicaments nouveaux. Mais accès à quel bénéfice thérapeutique ? À quels effets indésirables ? Des questions qui restent sans réponse si l’EMA n’est pas plus exigeante, avec le risque de laisser longtemps les patients exposés à des médicaments dont la balance bénéfice-risque n’est pas favorable« .

Ainsi « oublier » la surveillance renforcée d’un médicament récent (donc très peu évalué) se révèle monnaie courante à l’EMA. Pour comprendre un tel dysfonctionnement, il faut se pencher sur la structuration de cette agence hors norme.

L’EMA, bastion financier privé…

Juridiquement, l’EMA ne dépend même pas de la CEE. On peine à y croire, mais en 2019,

L’Agence européenne du médicament tirait son budget de fonctionnement  des redevances payées par l’industrie pharmaceutique à hauteur de 85,70 % pour seulement 14,29 %  à partir des deniers de la CEE (9) au point que cette institution a été qualifié un temps par le Sénat Français « d’objet juridique non identifié ». (10)

Les demandes de transmissions de documents adressées à l’EMA demeurent généralement lettre morte ou sont livrées avec une lenteur exaspérante propre à réduire à néant tout travail de recherche, comme Gøtzsche et Jørgensen  l’avaient démontré en 2011 (11).

La revue Prescrire avait soulevé un immense scandale très vite étouffé en 2017,  documentant que certains membres de l’EMA délivraient régulièrement des « conseils secrets et payants » aux firmes afin d' »améliorer » leurs chances d’enregistrement, laissant naturellement la porte ouverte à toutes les supputations de corruption passive. On retiendra de cet article un élément qui nous intéresse au plus au point ici :
– » 71 % des demandes d’AMM conditionnelle qui ont suivi les conseils scientifiques de l’EMA ont abouti à une AMM, contre 40 % de celles qui ne les ont pas suivis. Ces chiffres peuvent s’interpréter de différentes façons. Mais l’opacité des procédures soulève la question d’éventuels compromis et influences, dus à une trop grande proximité entre les personnels des firmes et ceux de l’EMA« . (12)

On ne s’étonnera donc pas de cette triple et fatale constatation réalisée par europaforum.lu en 2012 (13) :

  • À l’Agence européenne du médicament (EMA) ou à l’Agence de sécurité des aliments (EFSA), les déclarations d’intérêts des experts divergeaient parfois d’une année à l’autre sans que l’administration ne s’en inquiète ou ne leur demande des clarifications. Ou bien, comme à l’ECHA, un employé n’a pas déclaré tous ses emplois des derniers cinq ans, comme c’est requis, et personne n’a comparé CV et déclaration d’intérêts.
  • À l’EMA, l’agence a relevé un conflit d’intérêts chez un membre du comité scientifique et avait conclu que l’expert ne pouvait plus en faire partie. Pourtant, ce dernier a continué à participer aux réunions du comité et son mandat a même été renouvelé par la Commission européenne pour trois ans. Par la suite, sa déclaration d’intérêts mise à jour ne mentionnait plus les données qui avaient mené à la conclusion qu’il se trouvait en situation de conflit d’intérêts.
  • À la même EMA, deux membres du comité scientifique se sont vus classés comme des personnes présentant un risque très bas en termes de conflit d’intérêts, alors qu’elles avaient travaillé pour des compagnies pharmaceutiques, ce qui aurait dû conduire à ce qu’on les classe à un niveau de risque plus élevé selon les règles qui ont cours au sein de l’EMA et à certaines restrictions de leur travail d’experts.

Ce dossier serait incomplet sans évoquer le cursus exemplaire de porosité de sa directrice générale, l’Irlandaise Emer Cooke. Après avoir débuté dans l’industrie pharmaceutique elle a intégré les autorités de règlementation de son pays puis en 1991 elle a rejoint le temple industriel du médicament, l’Association Européenne de l’Industrie Pharmaceutique (EFPIA) dont on supputait en 2019 un budget de lobbying officiellement compris entre 4 651 809 (14) et 5 414 776 euros (15).

AFP – F. Walschaerts

L’lEFPIA dispose d’une « branche vaccin » dans laquelle sont évidemment représentés de nombreux industriels du secteur. À partir de 1998 et pour quatre ans elle prit la direction du département pharmaceutique de la Commission européenne. On la retrouve ensuite à l’EMA puis plusieurs années à l’OMS, le déménagement de l’EMA de Londres à Amsterdam en 2020 la plaça à la tête de l’institution depuis (16). On comprend aisément qu’un choix pareil ne peut être interprété autrement que comme une main-mise officielle des industriels du secteur sur le fonctionnement déjà gravement perturbée de l’EMA.

À noter d’ailleurs que c’est l’IEFPIA qui a poussé l’Union européenne a apporter une « immunité juridique totale » à ses membres, les rendant ainsi totalement non responsables des effets indésirables graves générés par les vaccins anti-Covid (17).

… Au centre d’une CEE gangrenée par le lobbying

Et c’est celle-ci, considérablement influencée voire infiltrée par le secteur pharmaceutique, qui choisit les molécules à mettre sur le marché après avis de l’EMA.

Prétextant du secret des affaires, tous les contrats liant les firmes à la Commission européenne demeurent non divulgués, même auprès des membres de la Commission du contrôle budgétaire de l’Union dont c’est le rôle le plus primordial (18).

Le poids financier du lobbying pharmaceutique auprès des institutions européennes a été évalué à 16,3 M€ en 2015 par l’ONG bruxelloise CEO et ne pourrait refléter que la partie immergée de l’iceberg des financements opaques. Fort logiquement ces masses d’argent déversées auprès des institutions européennes ouvrent aux industriels la porte des commissions parlementaires, c’est ainsi que « pendant la dernière mandature les dix laboratoires pharmaceutiques les plus gros ont ainsi eu 112 réunions importantes avec la Commission Juncker, et 60 accès au Parlement« . (19)

Les actes corruptifs font rage à la Commission, se souvenir par exemple que celle-ci a acheté en octobre 2020 pour 1,2 milliards d’€ de remdesivir, quelques jours avant que l’OMS ne déclare le produit parfaitement inefficace, à ce jour il semble qu’aucun remboursement n’ait jamais eu lieu (20).

Le CV de la présidente de la Commission européenne paraît à première vue sans tache. Madame Ursula Von der Leyen est allemande, ancienne Ministre de la la Famille, puis du Travail, puis de la Défense dans son pays. Économiste, elle est aussi médecin. Son diplôme est entaché de soupçons de plagiats massifs mais celui-ci ne lui a été au final jamais retiré (21). Elle se serait également inventé un poste à l’Université de Stanford qu’elle n’a jamais obtenu.

REUTERS / Francois Lenoir

Les soupçons de conflits d’intérêts de la Présidente sont écrasants. Elle aurait par exemple présidé pendant 5 ans une commission sur « l’analyse des changements systémiques dans les chaînes de valeur entraînés par l’intelligence artificielle » pour laquelle le cabinet McKinsey, qui avait embauché son propre fils, aurait touché 5,5 M€ de la Commission Européenne. Son mari est médecin, directeur d’Orgenesis Inc. entreprise de biotech orientée vers les thérapies cellulaires et génétiques (22). L’entreprise aurait lancé le programme appelé BioShield, conçu pour accélérer la découverte et la validation potentielles d’anticorps humains neutralisants en vue d’atténuer la propagation de virus tels que la COVID-19. 

Citons le dernier scandale en date qui éclabousse à nouveau la présidente, elle a reconnu avoir détruit l’ensemble des SMS échangés par elle avec Robert Bourla, le PDG américain de Pfizer, ainsi que la listes des appels téléphoniques échangés entre eux alors que l’ensemble des correspondances professionnelles des membres de l’Union est sensé appartenir à l’Union, l’article du Courrier des stratèges nous en donne une description effarante (23).

Qu’attendre de l’EMA

Probablement, rien et pour quatre raisons. Notre requête référencée ASK-94876 du 24/09/2021 a déjà produit les réponses suivantes :

1 – Correspondance non conforme : après que les associations AIMSIB, Bonsens et LNPLV aient mandaté Maître Jean-Charles Teissèdre pour réclamer en leurs noms des preuves de validité persistante de ces AMMc, la première réponse a été que les demandes devaient être adressées dans la seule langue autorisée à l’EMA, l’anglais.

2 – Arguties juridiques sans rapport avec la demande formulée : il a été ainsi annoncé que chaque demandeur ne pouvait réclamer plus de deux documents à la fois. Notre réclamation impose qu’on nous apporte un corpus de preuves quant à la licéité des AMMc de deux vaccins, deux « documents » ne réussiront jamais à nous convaincre.

3 – Demande de transmission de la demande de l’ANSM à l’EMA à propos de la validité des AMMc :   « you will receive a reply via a secure Eudralink within 15 working days. The Agency may extend this period by a further 15 working days in exceptional circumstances in accordance with the Regulation. Should such an extension be applied by the Agency, you will be informed at the time. » 15 à 30 jours pour recevoir une simple copie de mail.

4 – Temps de réponse estimé à l’envoi de notre requête : « Regarding the answer(s) required as a reply to your questions, please note that we are currently processing them and you will receive them in due course. » (Trad : concernant la ou les réponses requises pour répondre à vos questions, veuillez noter que nous les traitons actuellement et que vous les recevrez en temps voulu.)

Nous ne partons pas pour faire mentir les conclusions de Gøtzsche et Jørgensen mentionné plus haut. Sur le fond un arrêt récent de la Cour Européenne en date du 22/01/2020 doit nous faire comprendre que les industriels réclameront encore une fois le maintien du secret des affaires pour ne pas transmettre leurs données, et ceci sera probalement, voire certainement entériné par l’EMA, lisez plutôt :

.../…  » Aux points 91 à 93 de cet arrêt, le Tribunal a souligné que la requérante n’avait apporté aucun élément permettant de comprendre les raisons pour lesquelles les occultations effectuées par l’EMA n’étaient pas suffisantes. Il a rappelé que, selon la politique de l’EMA elle-même, cette dernière ne divulguait pas d’informations commerciales confidentielles, telles que les informations détaillées concernant la qualité et la fabrication des médicaments, de…/… (24)

Conclusion

Dans « la vraie vie », un conducteur privé de son permis de conduire ne sera absolument jamais autorisé à continuer à conduire. Un avionneur qui perd son certificat de navigabilité pour un modèle d’appareil voit immédiatement l’entièreté de ses avions cloués au sol pendant des mois (25),  mais en matière de produit de santé en général et de vaccin en particulier, la permissivité absolue demeure de mise.

Il est absolument inadmissible qu’aucune voix ne se fasse entendre en Europe (politiciens, journalistes, médecins, chercheurs, juristes) pour réclamer que les Lois européennes de protection des consommateurs soit appliquées. Il est inouï, totalement totalitaire de prétendre  imposer en France un vaccin en phase III  dont l’Autorisation de Mise sur le Marché est peut-être complètement inexistante depuis des mois.

Qui pourra encore faire à nouveau respecter le droit et la plus légitime protection des européens face à cette folie vaccinale actuelle ?

 

Dr Vincent Reliquet
Octobre 2021

 

 

 

Notes et sources
(1) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2021/09/17/moratoire-sur-la-loi-francaise-dobligation-vaccinale-des-soignants-vite/
(2) https://professionnels.vaccination-info-service.fr/FAQ/Repondre-aux-questions-sur-la-vaccination-COVID/Qu-est-ce-qu-une-autorisation-de-mise-sur-le-marche-conditionnelle
(3) Règlement Européen 2006, Point 9, préambule
(4)  « Inédit. Exclusif. Vaccins contre la Covid-19 : des incertitudes même sur la qualité intrinsèque des produits, sur leurs procédés de fabrication, sur les lots commercialisés… selon les documents officiels publiés par l’Agence européenne du médicament » (EMA) 02/04/2021 Dr A. Umlil. http://ctiapchcholet.blogspot.com/2021/04/inedit-exclusif-vaccins-contre-la-covid.html
(5) http://www.catherinefrade.com/blog/2021/04/01/eclairage-sur-les-donnees-publiques-europeennes-des-amm-conditionnelles-pour-les-4-vaccins-covid-19-31-mars-2021/
(6) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2021/09/12/soignants-contaminants-ca-va-etre-pire-en-bonus-la-francafrique-revient/
(7) « AMMc, avec très peu de données » Page 856 • La revue Prescrire • Novembre 2017 • Tome 37 N° 409
(8) – EMA “Conditional marketing authorisation – Report on ten years of experience at the European Medicines Agency” 2017 : 42 pages
(9) « Rapport concernant la décharge sur l’exécution du budget de l’Agence européenne des médicaments pour l’exercice 2019 » (2020/2157(DEC)), Commission du contrôle budgétaire Rapporteur: Ryszard Czarnecki https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/A-9-2021-0073_FR.pdf
(10) https://www.senat.fr/rap/r05-404-2/r05-404-257.html
(11) Gøtzsche PC, Jørgensen AW. Opening up data at the European Medicines Agency. BMJ. 2011 May 10;342:d2686. doi: 10.1136/bmj.d2686. PMID: 21558364. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21558364/
(12) Agence européenne du médicament : une aide opaque aux firmes https://www.prescrire.org/Fr/3/31/53660/0/NewsDetails.aspx
(13) https://europaforum.public.lu/fr/actualites/2012/10/eca-agences-conflit-interets/index.html
(14) https://lobbyfacts.eu/representative/0e0020135cfc4775bb5a4bd0313b120d/european-federation-of-pharmaceutical-industries-and-associations
(15) https://www.republique-souveraine.fr/2019/05/04/european-federation-of-pharmaceutical-industries-and-associations-efpia/
(16) https://www.profession-gendarme.com/la-directrice-generale-de-lagence-europeenne-des-medicaments-emer-cooke-a-la-solde-des-labos/
(17) https://www.mediapart.fr/journal/france/170920/vaccin-contre-le-covid-19-le-lobby-pharmaceutique-se-dedouane-par-avance?onglet=full
(18) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2021/01/24/hesitants-a-la-vaccination-anti-covid-voila-qui-va-vous-decider/
(19) https://multinationales.org/Comment-l-industrie-pharmaceutique-a-pris-d-assaut-les-institutions-europeennes
(20) https://www.marianne.net/politique/union-europeenne/remdesivir-inefficace-comment-la-commission-europeenne-sest-laissee-seduire-par-gilead
(21) https://www.welt.de/politik/deutschland/article146956797/Kritiker-bewerten-Arbeit-als-eindeutiges-Plagiat.html
(22) https://www.zonebourse.com/barons-bourse/Heiko-von-der-Leyen-0NQRH5-E/biographie/
(23) https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/25/ursula-von-der-leyen-a-t-elle-instaure-une-diplomatie-personnelle-parallele-avec-le-pdg-de-pfizer/
(24) https://curia.europa.eu/juris/document/document.jsf;jsessionid=CC2A121378B1B992BACB6833B99700D7?text=&docid=222502&pageIndex=0&doclang=FR&mode=lst&dir=&occ=first&part=1&cid=4750303 point 30
(25) https://www.rtbf.be/info/societe/detail_tous-les-boeing-737-max-cloues-au-sol-depuis-un-an-6-questions-pour-comprendre?id=10451449

48 réponses

  1. « La méthode mafieuse ne se résume pas simplement à une réalité criminelle : elle constitue également une façon ancienne d’exercer le pouvoir, usant d’un cocktail mortel de pouvoir légal et illégal, employé par des minorités organisées au détriment de majorités désorganisées »
    Roberto Scapinato – Le denier des juges – Edition La contre allée – 2011
    Celui qui promotionnait les propos du juge Italien dans son journal Médiapart il y a quelques années, ne dit rien sur le cocktail mortel du pouvoir légal et illégal de nos instances politiques dans ces temps obscurs que nous vivons. La casuistique scientiste de ce journal cache mal l’argent des aides à la Presse.
    Merci pour tous vos articles du dimanche que je diffuse dans mon petite contrée….
    Le problème est « politique » au sens global du mot.
    Il ne faut pas désespérer et surtout que les Parisiens acclamaient Pétain en Avril 1944 à la cathédrale de Paris et acclamaient De Gaule dans cette même cathédrale en Août 1944 ….

    1. Je le dis et le répète depuis l’arrivée des vaccins et de la prise du pouvoir vaccinal.La résistance ne dépasse pas 2% comme pendant l’occupation.Les français sont les enfants et petits enfants de Pétain.
      Sauf que aujourd’hui il n’y a pas de descendance gaulliste ni d’enfant de Churchill.
      Je suis devenu TRÈS pessimiste.

  2. En d autres termes « les » qui sont obligés de se faire vacciner pour pouvoir exercer leur métier le font volontairement, quant aux autres ils sont volontaires aussi pour cette thérapie génique et endossent aussi tous les revers de la médaille.
    En quoi l oniam, cad vous et moi , est responsable si accident thérapeutique il y a dans la mesure ou l EMA n a pas fait son boulot de vérification ?

  3. Avec le Molnupiravir, s’attendre à la même chose ! Pourquoi donc le laboratoire MERK, premier fabricant d’I’vermectine, lance-t-il un autre « médicament » sur le marché comme une alternative à l’Ivermectine et pour les récalcitrants aux injections ?
    https://rumble.com/vnk5m3-la-fausse-ivermectine-de-big-pharma-.html
    https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04575584?cond=NCT+04575584&draw=2&rank=1

    « Toutes les normes éthiques se sont complètement envolées ! » Car ce médicament, comme les injections contre le covid, sont soupçonnés de provoquer des cancers et d’être actifs sur les ovaires des femmes, provoquant fausses couches et avortements spontanés…

    En France, c’est fou le nombre de politiciens ayant mis de côté leurs normes éthiques. Le dernier en date, proposait de « rendre le pass sanitaire obligatoire dans différents endroits » et de « supprimer la gratuité pour les tests » :
    https://t.me/vaccinCovidResultats/7974
    Encore un qui fait semblant de ne pas voir que depuis la vaccination, comme le signale le Dr Olivier Soulier, on assiste à une véritable hécatombe ! On comprend mieux pourquoi de nombreux soignants préfèrent perdre leur travail !
    https://twitter.com/medicalfollower/status/1443709461294628866
    Au niveau européen, on parle de plus de 100 000 cas indésirables, comme nous le rappelle le prof Bergholz :
    https://rumble.com/vmto3d-pr.-bergholz-effets-secondaires-vaccins-covid-au-niveau-europen-nous-parlon.html

    1. je ne vois pas en quoi le molnupiravir serait un succédané de l’ivermectine ! la fonction chimique principale du premier est une hydroxylamine, renforçant le caractère oxydant du milieu, à l’inverse de la seconde qui est un acétal réducteur.

      1. Cher Jengi, pendant que vous êtes là,

        Les solutions Delbet (1,2 %) ou Neveu (2 %) de chlorure de MAGNÉSIUM sont réputées oxygénantes (ce qui préviendrait le tétanos).  Vous auriez une idée du mécanisme de cette oxygénation ?

        Grand merci d’avance.

    2. « Merk lance un autre médicament » tout simplement parce que l’ivermectine ne rapporte pas grand chose et risque d’arrêter la poule aux oeufs d’or qu’est le vaccin. Le Remdesevir avait la même utilité. Cette façon de penser est évidemment prohibée. Nos politiciens et conseillers médicaux gonflés de conflits d’intérêts n’arrêtent pas de nous le seriner. Jacinda Ardern, Premier ministre de Nouvelle Zélande, n’y va pas par quatre chemins : « Rejetez toute information qui ne vient pas du gouvernement, nous continuerons d’être votre seule source de vérité. »
      https://twitter.com/LMarchal3/status/1445747172046110721
      Cette affirmation orwelienne ne pouvait venir que d’une Young Global Leader
      https://www.younggloballeaders.org/community?utf8=%E2%9C%93&q=ardern&x=0&y=0&status=&class_year=&sector=&region=#results

      Et comme dans tout régime dictatorial, on utilise les hôpitaux psychiatriques pour les récalcitrants. En France on a eu le lanceur d’alerte et d’oeuf sur Macron (le 28 septembre) toujours à l’heure qu’il est interné. Le 10 décembre 2020 : le professeur Jean-Bernard Fourtillan. Toujours en décembre, maître Bernard Ripert, ténor du barreau grenoblois. Le 14 juin 2021, le professeur Éric Caumes, chef de service à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière, docteur en pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique a été hospitalisé pour « décompensation psychiatrique ». Les sources proches du dossier déclarent qu’il est arrêté pour trois mois à ce jour.

      Certains pensent que la psychiatrie serait la médecine de l’âme. Le problème, elle est utilisée par des personnes qui se contrefichent de l’âme. Par contre elles sont pleines d’idées. Comme le Dr. Egas Moniz qui inventa en 1936 la lobotomie au « pic à glace ». La technique constituait à enfoncer un pic à glace au coin de l’œil pour atteindre le cerveau, et plus particulièrement le lobe frontal. Le but était donc de créer une lésion au cerveau pour toutes les pathologies, qui à l’époque, relevaient d’un trouble de l’émotion. Un de ses disciples, le docteur Walter Freeman, entre 1945 et 1954, parcourra les Etats-Unis dans sa Lobotomobile pour lobotomiser près 4 000 personnes en enfonçant un pic à glace après avoir soulevé une paupière. Le plus souvent sans anesthésie. Il faudra attendre 1960 pour que cette abomination soit rayée du menu des soins psychiatriques. On avait trouvé « mieux », l’Électrochoc. Cela a l’immense avantage de cramer les neurones ! On lui a donné un nom plus dans l’air de temps, la sismothérapie. Il n’y a pas mieux pour transformer en légume les opposants d’un régime. Ce Nouvel Ordre Mondial que l’on met en place n’hésite pas à ajouter à cette sismo, un cocktail de neuroleptiques, plus communément appelé « camisole chimique » pour obtenir un lavage de cerveau encore plus efficace. Ce cocktail est aussi estimé que le furent en leur temps le Médiator, le Distilibène, l’Isoméride, la Dépakine, le Vioxx, les vaccins H1N1, le Lévothyrox… On rajouterait aujourd’hui les vaccins Covid-19, pourtant toujours en essais cliniques et cela malgré pas loin de 2 millions d’effets indésirables (secondaires en langage orwellien) et près de 20 mille morts selon EudraVigilance qui ne couvre que 27 des 50 pays européens !

      Ce qui est tout de même génial, les labos ont réussi à décerveler une grande partie de la population française en imposant une douzaine de vaccins aux petits et à vendre 131 millions de boîtes de médicaments psychotropes aux plus grands (chiffre 2012). En 2018, le chiffre d’affaires des médicaments en France s’élevait à environ 29 milliards d’euros. Chiffre d’affaire mondial en 2020 des médicaments : 1 046 milliards de dollars.

      A noter l’utilisation des benzodiazépines dans les agressions sexuelles, vols ou maltraitances par de plus en plus de délinquants. On peut maintenant rajouter les NOMistes tant les liens entre les laboratoires pharmaceutiques, la psychiatrie, et l’oligarchie mondiale financière sont évidents.

    3. « actifs sur les ovaires des femmes »

      Curieux cette fixation sur cette partie anatomique ! On la retrouve avec Lord Adair Turner, l’ancien président de la Commission britannique sur les transitions énergétiques. Il a même a reconnu que l’élite souhaite que la population de la Terre diminue dans les années à venir.
      https://populationmatters.org/sites/default/files/Silver%20Linings%20-%20Population%20Matters%20Ageing%20Report%202021.pdf

      « L’arrêt d’une croissance démographique sans fin permettra de réduire la pression future de l’humanité sur l’environnement naturel, d’atténuer le défi que représente la fourniture de logements adéquats et de faciliter la réalisation d’émissions nettes de gaz à effet de serre nulles tout en soutenant la croissance de la prospérité dans les pays en développement. »

      Notre Lord oublie qu’avec l’immigration, le Royaume-Uni devrait connaître une augmentation de sa population de 5,2 % d’ici 2035. Et donc l’obligation de fournir de nombreux logements ! Pourquoi donc avoir fait venir tant d’immigrés ? Mystère !

      Il est aussi illogique que son confrère américain Ted Turner, le fondateur de CNN. Ce dernier appelait à une politique de l’enfant unique (alors qu’il avait 5 enfants). Il alla même jusqu’à suggérer de mettre en place un « droit de fertilité » qui pourraient être commercialisé afin d’inciter les personnes pauvres à ne pas avoir d’enfants en tirant profit de la vente de leur crédit d’enfant à des personnes plus riches. En somme, un peu comme avec le CO2.

      Dans son rapport, notre Lord reconnait qu’une population en déclin et vieillissante entraînerait des pénuries de main-d’œuvre, c’est là où il voit l’utilité des migrations comme solutions possibles au problème, ainsi que l’augmentation de l’âge de la retraite. Curieusement, il omet de préciser que la grande majorité de la croissance démographique enregistrée en Grande-Bretagne ces dernières années est le résultat de politiques d’immigration massive. Selon Migration Watch UK, environ 90 % de la croissance démographique entre 2017 et 2019 était liée à l’impact des arrivées de l’étranger et de leurs enfants ultérieurs nés au Royaume-Uni ! La migration massive de ces vingt dernières années a vu la population née à l’étranger atteindre neuf millions de personnes et la population des minorités ethniques passer à 13 millions, ce qui, selon Migration Watch, pourrait entraîner une rupture de la cohésion sociale.

  4. Je suis tout pantelant à la lecture de cet article. Merci Vincent, c’est un travail remarquable qui peut servir à la justice. Mais quelle justice ? Tout le monde par ailleurs – excepté ceux que nous connaissons – pissent dans leur froc. Il va falloir vendre des sondes urinaires ! Je mets cet article sur mon blog of course.

    1. Tous les juges de France bottent en touche.Il n’y a plus grand chose à attendre de la Justice.
      C’est pourquoi la période actuelle est dangereuse.

  5. « on se désespère car il n’y a plus de pilote dans l’avion »

    Il y a un dictateur depuis 4 ans , dans l’avion
    Tout argument de droit, de raison n’a plus court!

  6. Bonjour.

    Et dire qu’il y a un an le directeur de Gilead France argumentait l’utilité du Remdesivir contre le Covid par le fait qu’il soit la seule molécule ayant obtenue une A.M.M. et vendait quelques jours après des millions de doses à l’U.E. tout juste deux jours avant l’annonce des rapports confirmant son inutilité… Tout ce petit matériel est depuis partis en Inde grâce à la générosité de nos édiles européennes.

    Je ne présumerai pas de leur « remerciement » avec le variant delta, mais grande nouvelle de la « nation cocorico », nous avons ‘L’ÉTUDE!!! »….

    https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/covid-une-vaste-etude-francaise-confirme-lefficacite-des-vaccins-1353750

    Et on nous refait le coup du nombre de cas analysés, comme si les millions empilés les un sur les autres permettaient d’affirmer une quelconque vérité absolue, l’affaire du Lancet est bien vite oubliée il me semble.

    Et puisque j’y suis, n’avez vous pas autour de vous des gens vaccinés à qui l’on a dit en présence de symptômes : « ce n’est pas la peine de faire un test, vous avez été vaccinés, ça ne risque pas d’être ça, mais je vous mets quelques antibiotiques….en couverture… »
    Les non vaccinés ayant toujours droit au test et Doliprane « à volonté »… le plus court chemin vers les urgences.

    Mr François Moysan écrivait un peu au dessus au sujet de ces Français acclamant Pétain puis de Gaulle à quelques mois d’intervalle, j’ai bien peur que nous n’ayons même plus l’occasion de le faire.

    Cordialement.

    1. « Et on nous refait le coup du nombre de cas analysés, comme si les millions empilés les un sur les autres permettaient d’affirmer une quelconque vérité absolue,  »
      Oui bien sûr ! Disposer de millions d’observations sur une durée courte ne renseigne pas sur ce qui peut se produire sur une durée longue, c’est là le premier problème.

  7. Une majorité de Français, pas (tous) « Les Français », et d’autres très nombreux habitants de la France, se comportent pour le moins en – et sont peut-être effectivement des – mougeons, c’est à dire un lamentable croisement monstrueux et plus ou moins contagieux, voire mortifère, de moutons et de pigeonnes …… ou l’inverse évidemment.

    L’important, pour ce judicieux combat comme pour d’autres, c’est de bien se contre-informer et d’obéir à sa conscience, quitte à être conduit par deux gendarmes se faire injecter. Restera le procès ….. quoique notre justice française (qui ne mérite pas sa majuscule) soit ultra-lente.

    Hélas, célèbres ou non, les avocats de notre bord auraient dû commencer à agir trois mois plus tôt au moins face à l’entêté et/ou l’inféodé que 18,19 % seulement au premier tour des Français inscrits ont permis d’être locataire – à titre gratuit, mais très «  payant » – de l’Elysée.

  8. Bravo V. Reliquet pour article très bien documenté et qui pose bien le problème. Mais que faire? Tous ces responsables sont comme de lourds « Culbutos » même si on les bouscule ils bougent à peine et retrouvent leur position initiale; Trop d’argent en cours et ce n’est pas l’argent qui est fautif mais l’avidité de ces responsables européens et de l’EMMA.
    Ils sont loin de se préoccuper de la santé des gens !

    1. N’oublions pas que l’ONU a reconnu il n’y a pas si longtemps que la 1° source de corruption au monde c’est l’industrie pharmaceutique

      1. Cela vient du livre du professeur Christian Perronne ‘Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ?’ :
        « Un rapporteur de l’ONU m’avait confié, voilà quelques années, que l’industrie pharmaceutique est la première source de corruption dans le monde, devant l’industrie du bâtiment… Tout est contrôlé depuis Chicago, New York ou San Francisco”
        https://santecool.net/lindustrie-pharmaceutique-est-la-1ere-source-de-corruption-dans-le-monde/

        Covid-19 : Une vaste étude française confirme l’efficacité des vaccins, qui réduisent de 90 % les risques d’hospitalisation :
        https://www.20minutes.fr/sante/3145103-20211011-covid-19-vaste-etude-francaise-confirme-efficacite-vaccins-reduisent-90-risques-hospitalisation

        « Les chercheurs d’Epi-Phare ont comparé les données de 11 millions de personnes vaccinées de plus de 50 ans avec celles de 11 millions de personnes non vaccinées dans la même tranche d’âge. » Belle étude quand on sait qu’elle porte sur 82% de la population française de plus de 50 ans.
        https://www.epi-phare.fr/rapports-detudes-et-publications/impact-vaccination-covid-octobre-2021/

        « L’étude comporte deux volets, consacrés à deux populations distinctes. D’une part, les 75 ans et plus, avec un échantillon de 7,2 millions de personnes (50 % de vaccinés et 50 % de non-vaccinés). » Comment est-ce possible quand on sait qu’il n’y a que 6,4 millions de français de plus de 75 ans ?
        https://www.insee.fr/fr/statistiques/2381474

        Les profs se plaignent que le niveau de leurs élèves baisse, ils n’ont pas tort ! Encore une étude à la Lancet ? De plus, si la vaccination réduit le risque d’hospitalisation de 90 %, cela veut-il dire qu’ils meurent avant d’être hospitalisés ?

        Cette étude aurait été plus utile en cherchant pourquoi chez certaines personnes, le Covid-19 fait l’effet d’un gros rhume, pendant que d’autres finissent aux soins intensifs ! Selon des chercheurs belges de l’UGent notre alimentation pourrait jouer un rôle : « Presque tous les patients qui finissaient par tomber gravement malades ou même mourir à l’hôpital présentaient une grave carence en sélénium et en zinc dans leur sang à l’admission (éléments nutritionnels que l’on trouve dans la viande et le poisson)… Cette carence s’est même avérée être un facteur de risque plus important que le diabète, le cancer, l’obésité ou les maladies cardiovasculaires. » Reste que les personnes âgées évitent la viande en raison de problèmes de mastications !
        https://www.7sur7.be/sante/l-alimentation-determine-t-elle-la-gravite-du-covid-19-la-decouverte-notable-de-chercheurs-belges-br~a50212d8/

        Mais n’est-ce pas Bill Gates qui voulait que l’on supprime la viande ? Et pourquoi
        le sommet des Nations Unies sur l’alimentation est-il phagocyté par les multinationales et la fondation Gates ?
        https://www.investigaction.net/fr/le-sommet-des-nations-unies-sur-lalimentation-phagocyte-par-les-multinationales-et-la-fondation-gates/

        En 2006, la Fondation Bill et Melinda Gates créait l’Alliance pour une révolution verte en Afrique, ou AGRA. L’AGRA promettait de doubler les rendements et les revenus de 30 millions de familles tout en réduisant de moitié l’insécurité alimentaire dans 13 pays africains, d’ici 2020. Après 14 années de cette philanthropie déguisée, une étude de 2020 de l’Université Tuft montre que, dans les 13 pays cibles de l’AGRA, la faim a bondi de 30 %. Les agriculteurs sont poussés à abandonner les polycultures traditionnelles et nutritives pour se concentrer sur les champs de monoculture de semences de maïs importées.

        En juin 2019, le bureau du Secrétaire général des Nations Unies António Guterres, sans débat public préalable à l’Assemblée générale ou dans tout autre organe intergouvernemental, signait un partenariat stratégique avec le Forum économique mondial. Pourtant le secrétaire général est censé être le principal défenseur mondial du multilatéralisme, l’idée au cœur de l’ONU. Au lieu de cela, il a effectivement approuvé la gouvernance multipartite, l’idée centrale de la Grande Réinitialisation chère à Davos !

        Et on sait où veut nous mener Davos ! Déjà le Premier Ministre socialiste Pedro Sanchez vient de préfacer un rapport de prospective tout à fait édifiant sur le monde d’après qu’il conçoit pour son pays. Selon lui les Espagnols pourraient renoncer à la propriété individuelle, à l’occupation individuelle des logements, et à des postes fixes. Ce terrifiant monde d’après ressemble bien à la vision développée par le Great Reset de Klaus Schwab.
        https://strategika.fr/2021/06/10/en-espagne-les-socialistes-veulent-en-finir-avec-la-propriete-individuelle-et-les-cdi/

      2. « Les chercheurs d’Epi-Phare ont comparé les données de 11 millions de personnes vaccinées de plus de 50 ans avec celles de 11 millions de personnes non vaccinées dans la même tranche d’âge. » Belle étude quand on sait qu’elle porte sur 82% de la population française de plus de 50 ans.

        Cela me rappelle « l’étude » sur l’ancien et le nouveau lévothyrox où plus d’un million de patients traités avec l’un avaient été appariés avec un patient traité avec l’autre. J’avais analysé cette publication juste après sa parution en juin 2019 (archives Aimsib).
        J’avais montré qu’avec ce genre d’appariement sur des grands nombres on pouvait faire à peu près n’importe quoi. Ici aussi il s’agit d’appariement ce qui n’est pas de bonne augure. L’analyse de cette publication (je ne dis pas étude) a été réalisée, c’est bien mais qui la lira ? Pas ceux qui nous dirigent. Nous sommes les passagers contraints d’un avion fou où les pilotes ne sont pas suicidaires, enfermés dans la cabine de l’avion mais où ils pilotent depuis le sol, voire dans des abris au cas où l’avion viendrait à s’écraser.

      3. Tout à fait Bernard Guennebaud ! Méfions-nous des études. On parlait dernièrement du rapport Sauvé ! D’abord est-il impartial sachant que Jean-Marc Sauvé est une personne qui, avant, avait fait une conférence au Grand Orient de France ! Une loge qui n’aime pas particulièrement la religion catholique. Et pourquoi cette étude sur 70 ans si ce n’est pour faire du chiffre ? Effectivement on parle de 216 000 victimes. Mais comment ce nombre a-t-il été trouvé sachant que seulement 243 victimes ont été interrogées, 2 459 mails furent reçus et 360 appels téléphoniques donnés. Parmi elles, 1 628 ont rempli un questionnaire. En fait, le chiffre de 216 000 ne représente qu’une estimation par rapport à l’évolution de la population. Ce qui est par contre intéressant dans le rapport, c’est de constater qu’il y a eu en Justice en 2016, 8 184 affaires de viols pédophiles. Mais un prêtre n’est accusé pour ce crime qu’à peu près tous les 5 ans. A noter que 81% des pédophiles jugés étaient homosexuels. Et que 50,8% étaient proches des parents de l’enfant (oncle, prof, entraîneur sportif…). Bref, autant dire que la pédophilie dans l’Eglise n’est que la petite partie visible d’un iceberg nageant dans une eau bien sale.

        En fait, on s’aperçoit de plus en plus que les temps actuels sont une lutte à dimension spirituelle. C’est ce que pensent aussi les intervenants de ce symposium covid-19 (Reiner Fuellmich, Vera Sharav et Patrick Henningsen). Ce dernier a remarqué que « le transhumanisme était historiquement l’extension de l’ancien mouvement eugénique ». Autant dire tout de suite que le christianisme est un obstacle à leur vision du monde ! D’où cet effet de loupe sur son Eglise !
        https://www.infovf.com/video/symposium-covid-debat-cloture–10617.html

      4. Puisqu’on parle agriculture, ne pas oublier la dernière couverture du magazine « The Economist » :
        https://cover.viapresse.com/3358/0/400.jpg

        Question engrais, les prix ont explosé : « Une tonne de solution azotée (Fop Rouen) cotait 390 €/t au 24 septembre 2021, contre 167 € en début d’année. Une hausse de 133 %, qui continue de se creuser. Chaque jour, les prix augmentent sous l’effet de la forte hausse des prix du gaz. Cette hausse concerne toutes les formes d’engrais minéral : solution azotée, urée et ammonitrate. »
        https://www.reussir.fr/grandes-cultures/alerte-sur-les-disponibilites-en-azote

        Grâce à la mondialisation, de même que les principes actifs de nos médicaments, 93 % de notre engrais sont importés ! Ainsi, depuis le début de la morte saison, nous ne sommes qu’à 10-15 % de livraisons de solutions azotées quand celles-ci atteignent, normalement à cette date 60-70 %. Et ce n’est pas fini ! D’autres tensions au cours du printemps 2022. sont à prévoir ! Par exemple, le Norvégien Yara, numéro deux mondial de la production d’ammoniac, a décidé de réduire de 40 % sa production. Une des solutions serait d’aller s’approvisionner en Biélorussie, mais par peur des représailles des Américains, aucun importateur européen n’envisagerait de le faire ! L’Otan et L’Union Européenne surveillent cela de près ! De plus, cette dernière n’a rien trouvé de mieux que d’imposer des surtaxes sur les engrais. Depuis que la France est dans l’Union, alors que nous avions dans notre pays l’une des plus belles et plus puissantes agricultures, l’Allemagne est arrivé devant nous et nous avons perdu notre indépendance alimentaire.
        https://www.action-agricole-picarde.com/les-cerealiers-redoutent-une-penurie-dengrais

        Et s’il n’y avait que l’alimentaire et le médical ? Mais depuis un certain Macron comme ministre de l’Economie, la France a été dépouillée par fusions-acquisitions au bénéfice de sociétés étrangères qui eurent tout de même la politesse de subventionner la campagne électorale du ministre.
        https://twitter.com/i/status/1447817633823436802
        Sans doute ont-ils aidé le paiement annuel de 4 millions d’euros au Modem en échange de son ralliement !
        https://twitter.com/EnModeMacaron/status/1447968739765391362

        A cela il faut ajouter le prix de l’essence qui monte de la même façon, puisque le prix du gazole a battu un record historique !

        Seule préoccupation du gouvernement en ces temps incertains, durcir les sanctions en cas de fraude au pass sanitaire, jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende. Et le régime juridique actuel, qui permet de limiter localement les déplacements des personnes ou de fermer certains établissements en cas de forte reprise épidémique, il est également prorogé du 15 novembre jusqu’au 31 juillet 2022.

        Ah si on avait à la place un gouverneur tel que celui du Texas, Greg Abott ! Il a interdit l’obligation du pass-sanitaire et du vaccin dans son état !
        https://t.me/Laveritecensure/6923

      5. Vous oubliez Phuoc que Macron paye à prix d’or des cabinets conseils américains pour les décisions qu’il prend, comme-ci en France on n’avait pas non plus les personnes compétentes ! En 3 ans, l’Etat a passé 500 commandes aux cabinets privés, 43 milliards d’euros dépensés !
        https://lecourrier-du-soir.com/scandale-france-en-3-ans-macron-a-passe-500-commandes-aux-cabinets-prives-43-milliards-deuros-depenses/

        Quand on est à la tête d’un pays très endetté (40.000 euros de dette par habitant) pourquoi ces 43 milliards de dilapidés et payés par les Français, alors que la balance commerciale est aussi fortement déficitaire ? De mauvaises langues évoquent des valises de billets en échange des commandes. Un peu comme les fusions-acquisitions ! Une autre manière de brader les richesses de la France ! Il est vrai que Cahuzac avait ouvert la voie ! En septembre 2016, Jérôme Cahuzac ne déclarait-il pas au tribunal que « deux versements des laboratoires Pfizer avaient été effectués en 1993 sur son compte ouvert en Suisse » ? :
        https://www.europe1.fr/societe/cahuzac-deux-versements-des-laboratoires-pfizer-au-profit-du-financement-politique-en-1993-2838292

        Devant ces gabegies, on est surpris de voir qu’il existe encore des politiciens raisonnables ! D’où cette intervention remarquée de Laurence Muller-Bronn, sénatrice du Bas-Rhin (apparentée LR), qui a expliqué son « non » à cette proposition de loi de rendre le vaccin obligatoire à la tribune du Sénat le 13 octobre 2021 :
        https://videos.francesoir.fr/?mediaId=dac2268e-ab70-483c-b9c6-096e74034c72
        Heureusement, elle a été très largement rejetée par la chambre haute du Parlement : 262 voix contre et 64 voix pour :
        https://www.francesoir.fr/politique-france/le-senat-refuse-la-vaccination-obligatoire-laurence-muller-bronn

      6. Peut être que nos Parlementaires ont été au mis courant de ce qui est arrivé à la députée Eva Holzleitner ! Elle s’est effondrée en pleine session en Autriche. Vaccinée, elle pensait que « le scepticisme sur les vaccins était infondé. »
        https://t.me/trottasilvano/11079?single

        A ST Brieuc, le conseil de prud’hommes a renvoyé devant le Conseil constitutionnel l’examen de la suspension du contrat de travail d’une salariée du secteur médical qui refuse de se faire vacciner. Si, le 6 novembre, à l’issue de son arrêt de travail, le Conseil constitutionnel ne s’est pas prononcé dans cette affaire, la salariée pourra réintégrer son poste.
        https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/les-prud-hommes-de-saint-brieuc-suspendent-l-interdiction-de-travailler-d-une-salariee-antivax-5ac5c59e-2c39-11ec-ad05-746723b15d1d

      7. Ce que vous dites Paul sur l’usage intensif du gouvernement à des cabinets privés s’explique ! Cette plandémie ne pouvait fonctionner que par une vaste manipulation des chiffres. Quand on veut créer des troubles dans un pays (Irak, Syrie, Libye….) on utilise une armée privée ou des services secrets (forces spéciales). Il en va de même pour essayer de vacciner un maximum de gens sans raison suffisante. Souvenons que toute cette histoire a commencé par les mensonges de Ferguson. Puis cela a continué en utilisant tous les moyens possibles et inimaginables de tromperie. Quand le 12 juillet 2021 Macron nous sortait que les non-vaccinés étaient 12 fois plus contagieux que les vaccinés, une affirmation reprise par Véran et Attal (alors qu’en Israël et bien d’autres pays ce n’était pas le cas), il s’appuyait cette fois-ci sur une étude de Pasteur, qui s’est avérée par la suite grandement manipulée. Pour plus de détails, à écouter la « Réunion publique n°26 du CSI du 7/10/2021 » :
        https://crowdbunker.com/v/DKDMzPMA
        Une plainte pour escroquerie a été déposée, mais aboutira-t-elle ? Car il semblerait que la seule institution digne de ce nom restante en France soit la Cour des Comptes !

        A cette « Réunion publique », on y apprend notamment que depuis que Crémieux a été nommé dans la région Paca, le nombre d’infectés a fortement augmenté ! Ils sont devenus aussi importants que là où il était (région parisienne). Serait-il lui même atteint par le virus ou bien tricherait-il lui aussi sur les chiffres ?

        En attendant, les plus de 12 ans « passent à la casserole » malgré les affirmations de nombreux chercheurs. Leurs données médicales suggèrent que les garçons de 12 à 15 ans, sans problèmes de santé sous-jacents, ont quatre à six fois plus de chances de se voir diagnostiquer une myocardite (inflammation du cœur) liée au vaccin que de se retrouver à l’hôpital avec le Covid.

        Le Dr Tracy Høeg, de l’Université de Californie, et ses collègues ont analysé les réactions indésirables aux vaccins contre le Covid chez des enfants américains au cours des six premiers mois de 2021. Ils estiment le taux de myocardite après deux injections du vaccin Pfizer/BioNTech à 162,2 cas par million pour les garçons en bonne santé âgés de 12 à 15 ans et à 94 cas par million pour les garçons en bonne santé âgés de 16 à 17 ans. Les taux équivalents pour les filles étaient respectivement de 13,4 et 13 cas par million. A noter que l’écrasante majorité des myocardites apparaissant après la deuxième dose de vaccin,En comparaison, le risque qu’un adolescent en bonne santé soit hospitalisé à cause du Covid dans les 120 prochains jours est d’environ 44 par million.
        https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.30.21262866v1

        Etonnant, Macron qui prêche pour «une grande nation sportive»,
        https://video.lefigaro.fr/figaro/video/jo-2024-macron-veut-une-grande-nation-sportive/
        ne s’offusque pas sur les risques de myocardite de sa jeunesse !

  9. Merci pour cette analyse pertinente. Lorsqu’une administration (EMA, ANSM), ne respecte pas et n’applique pas à elle-même les règles qu’elle a édictées, c’est l’arbitraire total. Résistons.

  10. Un grand Merci pour votre article très éclairant.Depuis hier je cherche l’original de l’étude à laquelle se réfèrent France inter et le Monde pour nous asséner que les vaccinés font statistiquement des formes covid moins graves.
    Impossible de la trouver!!!
    J’aimerais vraiment en connaître la réalité avec le texte complet de la publication .
    Nous sommes devant un mur d’injonctions sans fondement.

  11. Oui, effarant, depuis le premier procès dans les années 1930-40 les industriels des médicaments qui tuent plus qu’ils ne soignent ont pris l’habitude d’agir uniquement en fonction de leurs intérêts aidés en cela par un système politique depuis longtemps corrompu ! Et la liste des procès est très longue, mais bizarrement il n’y a jamais de responsables emprisonnés, comme si des mafiosi étaient pris la main dans le sac mais que seule la mafia en tant que système était condamnée à payer une amende dérisoire ! Et les amendes sont toujours dérisoires comparées aux astronomiques bénéfices réalisés. Que faut-il faire pour éviter que la gangrène devienne généralisée ? Je ne vois qu’une solution : la révolution ! Mais comme cela ne risque pas d’arriver, il faut serrer les dents et espérer un miracle. Car tant que l’on aura pas décapité les serpents qui nous gouvernent on restera soumis à leur venin…

    1. Pas pour l’instant, tous les projets d’articles nous interessent, lancez-vous on veut déjà savoir!

      1. Je n’ai malheureusement pas du tout les competences, ni les connaissances du sujet.

  12. En principe, si j’ai bien compris, une loi va prolonger le pass sanitaire jusqu’au 31/07/2022, « c’est juste pour le cas où ce serait nécessaire » : M.Attal ce matin à RMC. En attendant nos libertés passent à la trappe et le retour en arrière n’est pas du tout assuré. Quand on voit que ceux qui veulent se présenter à l’élection présidentielles sont pratiquement tous pour le pass, et pour la vaccination obligatoire. Je ne comprends pas qu’un produit encore à l’essai puisse être injecté comme cela alors que même Kouchner (maintenant pour la vaxx) avait fait une loi portant son nom en 2002 permettant de refuser toute médication même si cela devait entraîner la mort.
    Notre justice est bien atteinte, trop longue, et pas si impartiale que cela.
    Merci Dr Reliquet pour cette étude et votre courage, il en faut en ce moment !

    1. Pour le cas où vous ne l’auriez pas compris, ce n’est pas une décision sanitaire,mais politique : Cela permettra quel que soit l’état de l’épidémie et quel que soit le virus émergeant, d’emm…der les gens non vaccinés d’aller dans un bureau de vote, de faire les assesseurs ou Présidents et ainsi de favoriser un vote par correspondance ( on sait ce que ça donne comme triche) et le vote par le Internet . Alors là les manipulations!!! il n’y a qu’à voir le nombre phénoménal de textes, commentaires et vidéo Youtube qui sont censurés, supprimés carrément dès qu’on emploi certains mots ou propos contre la vaccination, les traitements qui existent ou encore classés comme « complotistes » !
      A noter que tout ce que dénonçaient les « Komplotisss » réels ou supposés est en train de ce réaliser.

  13. Je n’avais pas commenté en son temps une plaisanterie de notre cher ministre de la santé. Alors je le fais ici :

    Aviez vous relevé son raisonnement d’une parfaite logique : le chat a des griffes, le chat est un mammifère, l’homme étant aussi un mammifère, il a des griffes !

    Oui, notre ministre a dit cela, sous la forme suivante :

    « les vaccins antérieurs aux vaccins. covid ne provoquent pas d’effets indésirables au delà de 2 mois ». C’est sans doute faux mais ce n’est pas le problème. Il poursuit : « donc les vaccins covid ne peuvent pas non plus produire d’effets indésirables au delà de 2 mois puisque ce sont des vaccins ».

    BRAVO MONSIEUR LE MINISTRE !!!
    Vous auriez le prix Nobel de la logique s’il existait.

  14. Andrey, vous faites bien de souligner qu’il faut se méfier des études ! Et particulièrement de celle de Jean Marc Sauvé ! Car quand il ne s’agit pas de prêtre, l’état français est très tolérant envers la pédophilie ! Exemple parmi bien d’autres :
    https://twitter.com/i/status/1448358030454792194

    En ce qui concerne les études démontrant une perte d’immunité naturelle due aux vaccins, elles sont mises sous le tapis. Ici le témoignage du médecin Thomson de l’Illinois :
    https://odysee.com/@FlowerPower:b/Mise-%C3%A0-mort-Mondiale-des-Syst%C3%A8mes-Immunitaires:c

    Pourtant il faudra bien en tenir compte vu ce phénomène des chemtrails qui réapparaissent ! Car Leurs retombées sont accusées de provoquer des maladies respiratoires et bien d’autres problèmes de santé. Les gens ayant une immunité faible, vont être les premiers atteints. Pourquoi donc le ministère espagnol de la santé a-t-il autorisé les unités NBQ (nucléaire, biologique et chimique) des forces armées et également l’UME à utiliser des biocides par voie aérienne ? Selon le gouvernement, c’est pour mieux lutter contre le coronavirus ! Pourtant les chemtrails ont commencé bien avant le début de cette plandémie ! Le 19 mai 2015, l’eurodéputé Ramon Tremosa i Balcells (ALDE) avait annoncé au Parlement européen que quatre travailleurs de l’Agence météorologique de l’État avaient avoué que l’Espagne était pulvérisée dans sa totalité par des avions, pour répandre dans l’atmosphère du dioxyde de plomb, de l’iodure d’argent et de la diatomite. Et qui aide à financer ce programme d’ensemencement des nuages avec des particules toxiques ? Bill Gates !
    https://francemediasnumerique.com/2021/10/13/quatre-employes-de-lagence-meteorologique-nationale-ont-avoue-que-les-avions-repandent-du-dioxyde-de-plomb-de-liodure-dargent-et-de-la-diatomite-dans-toute-lespagne-et-en-europe/

    Malheureusement, de nombreux gouvernements se sont mis à gouverner en mentant :
    https://twitter.com/i/status/1448619088046080003
    S’attendre donc en France à voir les possesseurs d’un pass-sanitaire, se le faire supprimer s’ils n’acceptent pas une troisième dose !
    https://twitter.com/i/status/1448571422457094144
    Et plus tard une quatrième dose… Et ainsi de suite tant que les gens agiront comme des moutons !

    Sur les rayons vides soulevés par Phuoc, là aussi on peut parler d’une intention délibérée ! Car sur les côtes, de nombreux cargos sont en attente de pouvoir décharger !
    https://twitter.com/i/status/1448241885772931073
    Que se cache-t-il donc derrière ces pénuries volontaires ?

    1. « En ce qui concerne les études démontrant une perte d’immunité naturelle due aux vaccins, elles sont mises sous le tapis. » écrivez-vous Laurent !

      On comprend pourquoi ! Pour cacher un fait en France, soit on le manipule, soit on l’ignore. Mais en Grande Bretagne les rapports officiels du gouvernement suggèrent que le syndrome d’immunodéficience acquise se développe beaucoup plus vite que prévu parmi les doublement vaccinés !

      Ceux entre 40-79 ans ont perdu 44% de la capacité de leur système immunitaire. Celui-ci se détériore d’environ 5% par semaine (entre 3,8% et 9,1%). Si cela continue, toute personne de plus de 30 ans aura perdu 100% de sa capacité immunitaire d’ici le début de l’année 2022 (certainement pour le Covid et probablement pour d’autres virus et cancers selon les « Cole Diagnostics de l’Idaho’ et le Dr Nathan Thompson). Une situation qui ressemble étrangement à celle constatée avec le sida !
      https://theexpose.uk/2021/10/15/its-worse-than-we-thought-fully-covid-vaccinated-ade/

      Attention, ce rapport est censuré sur google, facebook et twitter. Par contre, n’a pas été supprimé le manque de masques ou de distanciation sociale à l’Elysée !
      https://t.me/trottasilvano/11197

      Que les non-endormis sachent que la mélatonine qu’ils prennent peut-être est bénéfique pour prévenir les complications covid.
      https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1201971221007980

    1. Vous me faites penser Raymonde, à la théorie des « Enfançons du Grand Monarque’ qui s’inspire de la précession des equinoxes des Babyloniens. Une durée de presque 26 000 qu’ils divisaient en 12 périodes (les 12 signes du zodiaque). Ainsi après 2000 ans s’est produit le déluge. Période sous le signe du Taureau ! Vous remarquerez que les Egyptiens adoraient le dieu Apis (dieu taureau), les Crétois avaient le fameux Minautore, corps d’homme à tête de taureau etc… Ensuite on a eu 2000 ans sous le signe du Bélier avec Abraham qui sacrifie un bélier à la place d’Isaac et qui préfigure la fin de cette période qui verra naître un petit bélier, l’agneau de Dieu.
      https://anomalien.com/wp-content/uploads/2021/10/ram-sphinxes.jpg
      Période suivante est celle des Poissons ! Très présents dans le Nouveau Testament ! Apôtres souvent pécheurs ! Poisson le vendredi, chrétiens qui se reconnaissent pendant les persécutions en dessinant un poisson etc…. Selon le pape Jean XXIII, la nouvelle période sera celle du Verseau (2033 ?). En fait elle correspond à l’arrivée du règne de Dieu sur terre (celui demandé par les chrétiens dans la prière du Notre Père) !
      https://shorturl.at/foN02
      Le sphinx du Caire indique avec son regard dans quelle période on se trouve :
      https://thewondrous.com/wp-content/uploads/2010/08/Sphinx-of-Giza.jpg

      Reste que cette fin de l’ère des Poissons va être particulièrement difficile car une minorité de personnes très favorisées n’acceptera pas cette ère de « Dieu sur terre ». Elle fera tout pour asservir les gens pour ne pas perdre leurs mainmise satanique (contre le droit naturel et divin) ! Il est fort possible que le basculement se fasse par un second déluge ! Mais cette fois-ci de feu ! D’où la crainte actuelle d’une éruption solaire et des météorites ! Il suffit de lire l’Apocalypse de Jean ! Ce qui firent ceux qui illustrent les couvertures du magazine The Economist ! N’y voit-on pas les 7 fléaux décrits dans le texte de Jean ?
      https://images.beyazgazete.com/haber/2020/7/3/20200703_economist-ten-korkutan-kapak_m.jpg

      1. Là je crois bien qu’on nage en plein hors sujet, donc merci mais on s’arrêtera ici…

  15. Covid-19 : pour les doses de rappel, la HAS recommande Pfizer et non plus Moderna

    Par principe de précaution et en raison d’un risque peut-être plus important de myocardites et de péricardites qu’avec Pfizer, la Haute autorité de santé estime que le vaccin Moderna ne doit plus être utilisé pour des injections de rappel.

    Pour la troisième dose de vaccin contre le Covid, les autorités sanitaires françaises recommandent d’utiliser exclusivement le vaccin de Pfizer/BioNtech et d’attendre un avis de l’agence européenne du médicament avant d’utiliser éventuellement le vaccin Moderna.

    https://actu.orange.fr/france/covid-19-pour-les-doses-de-rappel-la-has-recommande-pfizer-et-non-plus-moderna-magic-CNT000001FlHQH.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site est modéré. Ne vous impatientez pas si votre commentaire n'apparaît pas rapidement.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal