L’hypothèse ahurissante de la vaccination anti-Covid-19 obligatoire pour les soignants Français devenait une annonce évidente depuis le ralliement lamentable (bien que parfois extorqué) d’une frange de blouses blanches que cette injonction finit apparemment par séduire. Mais de là à chercher à affamer une partie de la population en lui interdisant de pouvoir faire ses courses dans les centres commerciaux, de la priver de déjeuner en ville en pleine période estivale ou de la laisser normalement prendre le train, qui l’eut cru, quel pays européen voire du tiers-monde peut égaler la folie liberticide de ce gouvernement Français actuel ? Où va-t-il, pour qui travaille-t-il réellement ? Qui contamine qui, vraiment? Et l’histoire de la troisième dose, on se moque de qui, dans le monde entier personne n’en veut sauf Israël? Rien n’est perdu, la bataille commence. Juges, juristes, Députés, Sénateurs, ressources humaines, avocats, journalistes, manifestants, grévistes, personnels soignants, associations, restaurateurs, militaires et surtout forces de l’ordre, tous ensemble…  Bonne lecture.

 

 » Mener une expérience de vaccination de masse à l’échelle mondiale sans comprendre les mécanismes sous-jacents à l’évasion virale de la pression de sélection vaccinale est non seulement une bourde scientifique colossale mais, avant tout, totalement irresponsable du point de vue de l’éthique de la santé individuelle et publique. »
Pr Geert Vanden Bossche (1)

 

Introduction

L’AIMSIB est née pour accentuer la vigilance des pouvoirs publics quant à la qualité et à la pertinence des produits de santé dispensés à la population.

Prétendre imposer des vaccins en phase de tests (9) et les injecter de force à une population jeune qui n’en a nul besoin pour protéger leurs vies, canular ou provocation ?

Ni l’une ni l’autre, il s’agit simplement d’une banale démonstration de tyrannie d’un modèle nouveau, à prétention sécuritaro-sanitaire, qui cherche encore son style.

Après deux ans d’angoisse sciemment martelés sur tous les réseaux médiatiques mainstream du matin au soir, la population n’a pourtant pas assez mordu dans l’histoire de la catastrophe de santé publique. Avec le printemps et le reflux des morts -mais un jour il faudra accepter de les compter honnêtement- (2),  fut venu le temps d’une brève phase de communication basée sur le copinage fraternel, l’incitation cordiale, le coup de coude complice, sur le « nudge » inventé par les anglo-saxons (3)(4).

Encore chou blanc, le soleil de juin a vidé les réanimations et rempli les terrasses, la vie a repris sans la Covid-19 (liée à la souche initiale Wuhan) ni la Covid 20 (famille plus nombreuse, variants anglais, sud-africains, japonais, américain, brésilien, etc…), ni la Covid 21 (indien ou Delta; puis Delta-1, Epsilon, mais nous ne sommes qu’en juillet…)

Puisque rien ne marche et que la vaccination obligatoire de toute une population est impossible à réaliser, on décide en haut lieu de détruire la vie de sa population bouc-émissaire, le non-vacciné. Mais pour quoi faire?

Juillet 2021 et le « variant Delta »

Delta est probablement né en Inde, il est impossible à ce jour de lier l’émergence de ce coronavirus à la pression de sélection qui s’exerçait sur son aïeul anglais par une vaccination acharnée dans certaines provinces de ce gigantesque pays, ou si cette mutation demeure naturelle. Delta a rapidement re-colonisé son Angleterre d’origine puis toute l’Europe de l’Ouest et le Proche-Orient, sa contagiosité est supérieure au variant anglais qui était elle-même supérieure à celle de son ainé chinois.

L’excellente nouvelle crève pourtant les yeux, Delta induit un Covid-21 bien moins sévère que ses ainés, peut-être spontanément dix fois moins mortel en cette saison (5), alors qu’on n’administre toujours pas  le moindre traitement préventif à la population ni le plus petit début de traitement ambulatoire précoce aux malades à risque de complications sévères.  (6)

Dans un article récent publié chez France-Soir (7) le Docteur Gérard Delépine nous explique qu’il ne lui reste que peu de doutes quant à la nullité des vaccins actuels pour enrayer l’expansion du variant Delta : en Angleterre et en Israël, les vaccinés ne disposent d’aucune protection supplémentaire. Il parle d’or, voyez plutôt.

1- En Angleterre

La comparaison des courbes des nouveaux cas avec celle des décès commence à devenir frappante ; Cette dernière « n’embraye pas » comme à l’habitude 15 jours après celle des nouvelles infections, restons néanmoins prudents (nous n’en sommes qu’à trois semaines) :

Nul doute néanmoins que les autorités anglaises se félicitent secrètement de la présence envahissante de ce variant « aux petits bras »  qui vient évincer l’ancien maître local des lieux (l’alpha, anglais) et qui fait fait chuter drastiquement la morbidité insulaire.

Du coup quelle précaution démentielle adopter à Wembley le 12 Juillet pour assister à la finale 2021 de l’Euro de football visionnée par le monde entier? Presque aucune, tout le conseil scientifique français à dû se retourner dans ses charentaises rémunérées à la vue d’un spectacle pareil, voyez plutôt :

12/07/2021, Wembley, finale de l’Euro 2021, image RTL info

Nous verrons dans un mois si les anglais ont fait preuve d’une adaptabilité remarquable ou d’un optimisme coupable.

Dans le passe vaccinal un vacciné peut rentrer dans un stade puisqu’il est vacciné donc non contaminant, sérieusement? Que représente vraiment le niveau de sécurité de ce passe?

La réponse dans quelques lignes.

2- En Israël

Cette reprise des contaminations ne fait plus peur à personne, même si régulièrement les obsédés de la vaccinations en profitent pour désigner les enfants comme seuls responsables de cette déroute politique et sûrement pas sanitaire :

Israel, courbe des décès (J. Hopkins Univ.)

L’israélien moyen ne veut plus entendre parler de vaccination anti-covid, le pass sanitaire est rejeté partout, particulièrement dans les commerces et les restaurants. Le « plafond de verre vaccinal » apparait aussi chez eux, à 53% de population vaccinée à deux doses:

Les esprits s’ouvrent à la réalité des effets indésirables graves post vaccinaux et la perspective de la troisième dose, si proche et mettant déjà en lumière l’arrivée d’une quatrième injection en 2022 commence à faire douter les plus convaincus.

Que peut faire Israël de ses centaines de milliers de vaccins inutilisés? Les proposer d’abord aux Palestiniens bien sûr, qui les ont évidemment refusé avec dégoût. Alors la mort dans l’âme, les revendre à perte aux Anglais… (8)

Etablir le vaccin obligatoire anti-Covid en 2021 c’est comme vomir sur un siècle de Droit Européen

Ne revenons pas sur le caractère expérimental de ces vaccins anti-Covid-19, le fait est définitivement acquis, parfaitement décrit ici: (9)

Toute utilisation obligatoire de vaccins expérimentaux entraînent une violation d’au moins dix traités majeurs:

1) Serment d’Hippocrate (-460//377) :
« Je ne remettrai à personne du poison, si on m’en demande, ni ne prendrai l’initiative d’une telle suggestion »

2) Code de déontologie médicale, article 36, Article R4127-36 du Code de santé publique:
« Le consentement de la personne examinée ou soignée doit être recherché dans tous les cas. Lorsque le malade, en état d’exprimer sa volonté, refuse les investigations ou le traitement proposé, le médecin doit respecter ce refus après avoir informé le malade de ses conséquences »

3) Code de Nuremberg (1947) :
« Le consentement du sujet humain est absolument essentiel. Le pacte international relatif aux droits civils et politiques a repris cette interdiction contre toute expérimentation involontaire, dans son texte de 1966 qui stipule : nul ne peut être soumis sans son consentement à une expérience médicale ou scientifique »

4) Déclaration de Genève pour les médecins (1948) :
« Je respecterai l’autonomie et la dignité de mon patient. Je n’utiliserai pas mes connaissances médicales pour enfreindre les droits humains et les libertés civiques, même sous la contrainte. Je garderai le respect absolu de la vie humaine, dès la conception. Je considérerai la santé de mon patient comme mon premier souci »

5) Déclaration d’Helsinki (1996) signée par 45 pays dont la France, Article 25 :
« La participation de personnes capables de donner un consentement éclairé à une recherche médicale doit être un acte volontaire. Aucune personne capable de donner son consentement éclairé ne peut être impliquée dans une recherche sans avoir donné son consentement libre et éclairé »

6) Convention d’Oviedo (1997) signée par 29 pays dont la France, Article 5 :
« Une intervention dans le domaine de la santé ne peut être effectuée qu’après que la personne concernée y a donné son consentement libre et éclairé. Cette personne reçoit préalablement une information adéquate quant au but et à la nature de l’intervention ainsi que quant à ses conséquences et ses risques. La personne concernée peut, à tout moment, librement retirer son consentement »

7) Loi Kouchner (4 mars 2002), Article 111-4 :
« Toute personne prend avec le professionnel de santé et compte tenu des informations qu’il lui fournit, les décisions concernant sa santé. Le médecin doit respecter la volonté de la personne après l’avoir informée des conséquences de ses choix. Si la volonté de la personne de refuser ou d’interrompre un traitement met sa vie en danger, le médecin doit tout mettre en œuvre pour la convaincre d’accepter les soins indispensables. Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment »

8.) Arrêt Salvetti (2002), aucun traitement médical n’est obligatoire au sein de l’Union européenne :

« En tant que traitement médical non volontaire, la vaccination obligatoire constitue une ingérence dans le droit au respect de la vie privée, garanti par l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales » (arrêt Salvetti c/Italie-CEDH décision du 9 juillet 2002 ; n°42197/98)

9) Code Civil français, Article 16-1 :
« Chacun a le droit au respect de son corps. Le corps est inviolable »

10) Résolution 2361 du Conseil de l’Europe (28 janvier 2021),  l’Assemblée demande instamment aux États membres et à l’Union européenne :
Article 731 : « De s’assurer que les citoyennes et les citoyens sont informés que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement »
Article 732 : « De veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risque potentiel pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner »

Le passe sanitaire représente une énorme imbécilité politique et une absurdité médicale

1- L’imbécilité politique en un document d’archive

Certains d’entre vous seront peut-être heurtés de voir ainsi comparés deux épisodes de notre histoire à la dimension encore très différente mais ce document a été mis en ligne par la petite fille d’une survivante de la Shoa, l’analogie en est finalement glaçante si vous substituez l’interdiction de cabine téléphonique à l’interdiction des centres commerciaux:

1- L’absurdité médicale en deux images

A ceux qui espèrent, comme le Président Macron et ses conseillers spécialistes en virologie de comptoir, que la vaccination contre la Covid-19 aura une influence déterminante sur les virus formant la Covid-21, il leur faut déchanter au plus vite.

Selon le Pr P. Mc Cullogh (10) la protéine S du variant Delta comporte de nombreuses mutations différentes comparées à la Spike de son aïeul Chinois, faisant de celui-ci un virus ayant rendu tous les vaccins actuels totalement obsolètes donc définitivement inutilisables…

Sauf pour les industriels qui les fabriquent et engrangent toujours plusieurs milliards de dollars par mois, sauf aussi pour les états riches, qui continuent imperturbablement à devoir les acheter et qui en possèdent des quantités aussi pharamineuses que bien peu écoulables à cette heure…

Israël renseigne le monde sur la gabegie financière et sanitaire en cours: Si en début d’année la proportion de nouveau Covid+ était écrasante chez les non vaccinés, on se retrouve dans une situation parfaitement inverse début juillet, liée à l’invasion de Delta:

Israel: Part des non-vaccinés / vaccinés chez les Covid+, du 28/03/2021 au 10/07/2021

La lecture de ce graphique démontre immédiatement que l’affirmation selon laquelle les non vaccinés seraient douze fois plus contaminants (11)  s’effondre immédiatement puisque les vaccinés sont six fois plus souvent touchés par la Covid en admettant pourtant en Israël une population a peu près égale entre vaccinés et non vaccinés.

Pour ceux de nos lecteurs qu’un seul exemple ne peut convaincre retournons en Angleterre ou plutôt sur le vaisseau-amiral de la flotte da sa Gracieuse Majesté:

Tous les marins du bord ont été vaccinés à deux doses anti-covid-19 et pourtant une nouvelle épidémie s’y propage ayant déjà touché une centaine d’hommes au 13/07/2021!!

Qui aujourd’hui pour défendre des vaccins fabriqués en 2019 pour prétendre éteindre la propagation inexorable de virus mutants dans le monde entier en 2021, à part les industriels producteurs et leurs affidés gouvernementaux…

Les effets indésirables graves post-vaccinaux disparaissent spontanément… des médias

1- Dosage systématique des D-dimères en post-dose, la très mauvaise surprise

A tous les médecins qu’une saine curiosité anime et afin de prévenir au mieux toute coagulation pathologique post-vaccinale on ne peut que leur recommander de faire doser les D-dimères de leurs patients à partir du 4-8e jour post-dose: des taux significativement positifs imposent une prise en charge spécifique immédiate (12), écoutez bien ce que le Pr Sucharit Bakhdi (All) nous révèle:

On pourrait espérer que ces constatations consternantes n’apparaissent qu’en Allemagne, vous trouverez ici  hélas une variante canadienne, absolument identique à la précédente, qu’on se le dise. (13)

Les vaccins anti-covid-19 entrainent une augmentation pathologique des D-dimères chez plus de 30% des sujets vaccinés, comment continuer à utiliser des produits aussi abominablement toxiques???

2- Myocardites juvéniles post-vaccinales

L’AIMSIB s’est déjà positionnée radicalement sur le sujet de la vaccination anti-covid des enfants et des adolescents (14), une absurdité médicale absolue, voici les données issues des CDC américaines, confirmant que le risque de myocardite chez les jeunes demeure élevé particulièrement après les secondes doses, se déclarant en général très rapidement après les injections mais aussi possiblement de manière retardée, au-delà de 30j :

Quand une classe d’âge court un risque vital 200 fois supérieur en se vaccinant anti-covid plutôt que de vivre sereinement cette virose à domicile (15), quel pays soucieux de la santé de sa population peut sérieusement en recommander l’usage?

Merci de vous navrer avec nous sur ce genre de post déshonorant pour l’éthique médicale:

3- Morbi-mortalité générale des vaccins anti-covid:

On rappelle que ces statistiques sont toutes extrêmement minorées d’un facteur 10 à 100 puisqu’il s’agit de collectes passives de données: Régulièrement les signalement ne sont pas réalisés du fait que les médecins de terrain répugnent à s’y soumettre, comme c’est pourtant la Loi. Pire, certains centres de pharmacovigilance, débordés par une quantité journalière écrasante d’effets indésirables, demandent de désobéir et de « ne pas tout signaler »:

Ouest-France, Ed. 08/04/2021

Malgré l’ensemble des défaut rédhibitoires liés à la collecte des effets indésirables post-vaccinaux, comment accepter des chiffres aussi abyssalement élevés de complications liées à ces produits dits « de santé »? 

EudraVigilance, fin juin 2021

 

Comment la France peut-elle encore défendre un vaccin qui a tué directement entre 17.500 et 1.750.000 Européens ?

La vaccination obligatoire des professions de santé est une idée maléfique

Fort de la certitude qu’un soignant non malade non vacciné pourrait infecter les populations fragiles dont il a la charge, alors cette idée est défendable: Mais pas si elle ne repose sur absolument aucun fondement scientifique établi, bien au contraire, comme il l’a été vu plus haut avec les deux exemples israéliens et Anglais. Camouflet supplémentaire pour l’équipe expertale Française qui nous mène tous dans l’abîme, l’Allemagne a pris grand soin dès le lendemain de la déclaration du Pt Macron de se démarquer radicalement des positions Françaises…

Troisième dose, volonté industrielle, conséquences catastrophiques

Mais qu’arrive-t-il au sommet de l’Etat Français pour devancer les désidératas des firmes du médicament, qui dirige qui en France? Même l’OMS, formidablement influencée par Big Pharma, se trouve en opposition frontale avec la position Française.

Jim.fr

On rappelle également que la société Pfizer n’a pas réussi à convaincre les autorités fédérales américaines du bien fondé de cette fameuse troisième dose en population générale. (16)

Comment la France peut-elle tomber aussi bas dans l’influence sans limite perpétrée par les firmes du médicament?

Et maintenant, place à l’action

N’attendons plus que le passe vaccinal s’installe et que des dizaines de soignants perdent la vie ou se fassent blesser gravement par l’injection de ces pseudo-vaccins, ne nous laissons pas priver de notre droit le plus inaliénable de pouvoir aller et venir, alors sans violence mais avec détermination, engageons-nous!

1- Pour l’ensemble de la population

De nombreuses associations vous attendent, certaines ne vous réclameront pas un sou de cotisation. Chaque renfort leur donne plus de poids, vos éventuels concours tant intellectuels que pratiques augmentent leurs pertinences et leurs efficacités. Chacun doit pouvoir trouver le mode de protestation constructive qui lui convient. Citons:

aimsib.org
bonsens.org
reaction19.org
htpps://reinfocovid.fr/
revav.fr
alis-france.com
efvv.eu
https://www.infovaccin.fr/
https://childrenshealthdefense.org/
librechoixvaccinal.fr

Il faut lire aussi, énormément, certains sites fourmillent d’informations capitales:

docteurnicoledelepine.fr
sensetsymbole
http://questionvaccins.canalblog.com/
https://michel.delorgeril.info/
http://www.francesoir.fr/
http://www.rolandsimion.org/
https://jdmichel.blog.tdg.ch/
httpps://sante-corps
https://blog-gerard.maudrux.fr/
https://manifestes-libertes.org/

Au final on milite, par exemple fédérés sous la bannière de Me Di Vizio,  ici:

Rejoignez Mtre Fabrice DI Vizio dans sa plainte contre le gouvernement et le Pass Sanitaire

L’adresse préférentielle est la suivante: https://association-victimes-coronavirus-france.org/

Pour les employés, faire peser la demande de vaccination sur la responsabilité de l’employeur, voilà qui devrait faire réfléchir les DRH avant de vous imposer une nouvelle vaccination: la prise d’acte de la rupture du contrat de travail: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F24409

2-Pour les médecins généralistes

une action spécifique ici: https://t.me/Laveritecensure

3- Pour l’ensemble des médecins Français:

  • Une demande de recours en droit consistant en une consultation juridique sur les statuts de l’Ordre :  Elle est menée par Maître Krikorian, se renseigner ici:
    enfiniraveclordre@protonmail.com
  • Une plainte contre le Dr Patrick Bouet, président du CNOM, mené par Maître Jean Pierre Joseph en se basant sur deux articles du Code Pénal :
    Art 223.3 et 223.4 : Complicité de délaissement ayant entraîné la mort de personnes qui n’étaient pas en mesure de se protéger en raison de leur âge ou de leur état physique ou psychique.
    Art 227-15 : Complicité de mise en péril de mineurs par personnes ayant autorité.
    https://bonsens.info/plaintes-collectives/

 

Conclusion

Pardon pour la longueur exceptionnelle de cet article, mais ce n’est pas tous les jours que nous risquons en même temps de perdre nos libertés fondamentales à moins de risquer nos vies en s’injectant un vaccin inutile et très dangereux.

Le variant Delta qui submerge la planète n’est qu’un rhume banal pour lequel on doit recommander l’établissement d’un traitement hivernal préventif à l’ensemble de la population du globe, ainsi qu’un traitement ambulatoire précoce bien conduit pour les populations les plus à risque. Pour les autres rien et surtout pas de paracétamol!

Les vaccins anti-covid-19 ne peuvent pas servir à combattre la Covid-21, on s’en doutait depuis longtemps. Les contaminateurs par le variant Delta se comptent majoritairement chez les vaccinés, au moins en Angleterre et en Israël.

Ne perdons pas un pouce de nos chères et précieuses libertés, n’acceptons pas la moindre prise de risque  pour nos fragiles santés. Comprenons que cette menace (uniquement française) de troisième dose poussera irrémédiablement l’ensemble des vaccinés vers un rejet massif de la vaccination: à trop se moquer du monde, on perd tout.

Donc demain irrémédiablement liberté, tous non-vaccinés et en pleine santé.

 

Rebellion! 

 

La rédaction de l’AIMSIB
Juillet 2021

 

i

https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/analyse-des-assertions-scientifiques-macron-mccullough

 

 

 

 

Notes et sources
(1) Geert Vanden Bossche, virologue belge, explique que la vaccination de masse avec les types de vaccins utilisés peut entraîner l’apparition de variants extrêmement dangereux qui reviendront frapper les vaccinés devenus de véritables pépinières à variants https://37b32f5a-6ed9-4d6d-b3e1-5ec648ad9ed9.filesusr.com/ugd/28d8fe_266039aeb27a4465988c37adec9cd1dc.pdf
(2) https://www.francesoir.fr/politique-monde/au-portugal-la-bataille-des-chiffres-des-morts-du-covid-19-commence
(3) Spot de pub lamentable de la vaccination d’un rugbyman: « Ca fait mal? Non, ça fait du bien même »
https://www.youtube.com/watch?v=wLmfaVWferE
(4) Au bout du bout, vacciner mamie pour qu’elle puisse embrasser ses petits-enfants sans masque, essayez donc dans les EHPAD, tous les masques restent obligatoires même entre vaccinés…
IVMLQbjYEKc
(5) Blog de Gérard Maudrux : « le meilleur vaccin contre le sars COV2 est sorti : le variant delta »
https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/07/12/le-top-des-vaccins-contre-le-sars-cov-2-est-sorti-precipitez-vous/
(6) Réactualisation de juillet 2021 : Traitement Ambulatoire Précoce
https://www.aimsib.org/2021/07/04/traitement-de-ville-de-la-covid-19-reactualisation-de-juillet-2021/
(7) Le variant delta est bien moins à craindre que ses ainés
https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/rien-craindre-du-variant-delta-il-donne-le-rhume-curable-par-traitements-precoces?fbclid=IwAR1wOoASpUF0W2Hpy9Lzh-91DuqtYjeK7nWgWAwvSZusc1QQQkuVySpnnSI
(8) https://plumenclume.org/blog/731-scoop-des-vaccins-israeliens-refiles-aux-anglais
(9) « Inédit. Exclusif. Vaccins contre la Covid-19 : des incertitudes même sur la qualité intrinsèque des produits, sur leurs procédés de fabrication, sur les lots commercialisés… selon les documents officiels publiés par l’Agence européenne du médicament »:
À titre d’exemple, le vaccin BioNTech/Pfizer a obtenu cette AMM conditionnelle européenne le 21 décembre 2020. Et, le délai pour déposer « la confirmation » d’efficacité, de sécurité et de tolérance de ce vaccin est fixé au mois de « décembre 2023 ».
– Le vaccin Moderna a obtenu cette AMM le 6 janvier 2021. Le délai pour déposer « la confirmation » d’efficacité, de sécurité et de tolérance du vaccin est fixé au mois de « décembre 2022 », au moins
– Le vaccin Astra Zeneca a obtenu cette AMM le 29 janvier 2021. Le délai pour déposer « la confirmation » d’efficacité, de sécurité et de tolérance du vaccin est fixé au mois de « mars 2024 ».
– Le vaccin Janssen a obtenu cette AMM européenne conditionnelle le 11 mars 2021. Le délai pour déposer « la confirmation » d’efficacité, de sécurité et de tolérance du vaccin est fixé au mois de « décembre 2023 ».
http://ctiapchcholet.blogspot.com/2021/04/inedit-exclusif-vaccins-contre-la-covid.html
(10) Le Pr Peter McCullough est spécialiste en médecine interne et maladies cardiovasculaires, « vice chief of medecine » à l’université Baylor,Texas, USA
(11) Il faut pleurer devant un fatras assemblant de telles inexactitudes mathémathématiques avec par exemple un R0 proposé à 4, du jamais vu avec la Covid mais le but de ce torchon pseudo-scientifique n’était pas de renseigner: c’était juste de faire peur pour le 12 juillet 2021.
Paolo Bosetti, Cécile Tran Kiem, Alessio Andronico, Vittoria Colizza, Yazdan Yazdanpanah, Arnaud Fontanet, Daniel Benamouzig, Simon Cauchemez Epidemiology and control of SARS-CoV-2 epidemics in partially v2accinated populations: a modeling study applied to France, HAL Pasteur (2021) https://hal-pasteur.archives-ouvertes.fr/pasteur-03272638
(12) http://www.efurgences.net/covid-19/229-covid-ddimere.html
(13) https://cv19.fr/2021/07/18/dr-charles-hoffe-62-des-patients-vaccines-contre-le-covid-ont-des-dommages-cardiaques-permanents/
(14) https://www.aimsib.org/2021/05/23/sacrifier-des-enfants-pour-rien-ca-se-payera-un-jour/
(15) CSI du 01/07/2021, Vincent Pavan, Emmanuelle Darles « Pharmacovigilance des vaccins anti-covid en France et en Europe », https://crowdbunker.com/v/SOAngttF
(16) https://www.courrierinternational.com/article/vaccins-une-troisieme-dose-de-pfizer-est-elle-utile

 

 

 

 

 

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de