Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Scandale du Médiator, Servier si mal condamné

On aurait pu espérer de la justice française qu’elle se saisisse de cette affaire pour envoyer un signal exemplaire en direction des firmes du médicament, régulièrement coupables de pratiques inavouables. Servier est condamné de manière nette et sans doute aucun, ce jugement peut-il satisfaire les esprits? Voici la réponse circonstanciée du Dr Eric Ménat, que l’éthique médicale intéresse au plus haut point. Alors, une décision de justice exemplaire ou encore un coup pour rien, bonne lecture.  

Introduction

Faut-il rappeler les détails du scandale du Médiator ? Ce médicament présenté comme « miraculeux » par le laboratoire Servier a reçu une autorisation de mise sur le marché (AMM) en 1976. Son histoire n’est que la partie émergée de l’iceberg des compromissions et des fraudes entre les laboratoires et les agences de santé, en France comme ailleurs. Distilbène, Thalidomide, Isoméride, Vioxx, Diane 35, sans parler de l’affaire du sang contaminé, la liste est longue et bien d’autres molécules bénéficient probablement encore d’une bienveillance aveugle de certaines administrations.

Benfluorex de malheur…

Que les laboratoires cherchent à vendre « à tout prix » peut paraitre ignoble, mais c’est le business et pourquoi s’en priveraient-ils à partir du moment où les administrations, les ministères, les agences de santé ne font pas leur travail de contre-pouvoir et de régulation.

Pour rappeler quelques chiffres concernant le médiator (ou benfluorex) il faut savoir que l’AMM attribuée par la France en 1976 concernait « les hypertriglycéridémies en complément d’un régime, et les diabétiques en surpoids ». Et cela malgré le fait connu depuis des années que le benfluorex est un dérivé de l’amphétamine avec des propriétés anorexigènes, mais aussi des risques pour la santé déjà connus. En effet, dès 1971, une publication suisse alerte sur « l’épidémie » d’HTAP survenue dans ce pays à la suite de l’utilisation d’aminorex, un coupe-faim de la même famille.

Evidemment, quelle aubaine pour Servier ! Une amphétamine autorisée et remboursée par la sécurité sociale alors que le surpoids est un marché immense. De ce jour, le laboratoire n’aura de cesse de promouvoir son médicament contre l’obésité en dehors de toute autorisation et donc dans la plus totale illégalité et sans aucun contrôle des agences sanitaires.

Tromper d’abord les prescripteurs

Et beaucoup de médecins se sont laissé abuser par le laboratoire et ont largement prescrit ce médicament dans l’espoir d’aider leurs patients à maigrir. Si ça avait été seulement inefficace, ce serait juste une escroquerie. Mais de nombreuses personnes ont eu des effets secondaires graves (cardiaques) et certains ont perdu la vie.

Au final, 24 ans plus tard, quand le « scandale » éclate en 2010 grâce à la vigilance et aux travaux de la pneumologue Brestoise Irène Frachon, on dénombre entre 500 et 2000 morts en France à cause de ce médicament (Servier n’en a reconnu que 3, mais l’Afssaps a estimé que ce médicament avait causé au moins 500 morts en France ! )

Rajouter à ces morts de nombreuses séquelles cardiaques (7500 demandes d’indemnisations ont été déposées). Pendant ces années Servier a vendu environ 150 millions de boites pour un chiffre d’affaires de plus de 500 millions d’euros.
Le préjudice pour la sécurité sociale a été estimé à 1,2 milliard d’euros.

Servier et sa défense ignoble

Mais je ne suis pas là pour refaire le procès du Médiator même si sur le plan humain et philosophique le problème va nettement au-delà de l’aspect sanitaire et financier. Il faut rappeler que le 2 juin 2010 alors que toutes les preuves sont déjà sur la table, le groupe Servier publie dans le Quotidien du médecin et le Quotidien du pharmacien un communiqué déclarant :

– « Face aux nombreuses inexactitudes parues dans la presse grand public, à ce jour, aucun lien de causalité direct n’a été démontré entre la prise du médicament et les valvulopathies ».

Cela montre à quel point des laboratoires sont prêts à tout pour vendre leurs médicaments et que le ministère de la Santé et les agences sanitaires sont le dernier rempart de la population face à ces pratiques ignobles. Et quand ces garde-fous n’existent plus, nous sommes, nous citoyens, usagers de la santé, à la merci des pires prédateurs !

La justice au bout de vingt-quatre ans

Donc après 24 ans de laisser-faire c’est le dernier rempart, la justice, qui s’est saisi de l’affaire et 11 ans plus tard (le temps de la justice est toujours lent) elle a rendu son verdict. Le 29 mars 2021, le tribunal de Paris a rendu son jugement à l’encontre des laboratoires Servier et de l’Agence du médicament qui était également poursuivie car réelle complice du laboratoire.

Après dix ans de procédure, les laboratoires Servier ont été reconnus coupables de « tromperie aggravée » et d' »homicides et blessures involontaires » dans l’affaire du Mediator.

Quelle est la « peine » pour ce crime ? Une amende de 2,7 millions d’euros d’amende ! Beaucoup ont crié victoire puisque la culpabilité du laboratoire est reconnue. Mais pour moi c’est une victoire à la Pyrrhus !

Voici ce que nous dit le jugement sous la plume de la présidente du tribunal correctionnel, Sylvie Daunis:

– « Malgré la connaissance qu’ils avaient des risques encourus depuis de très nombreuses années (…) ils n’ont jamais pris les mesures qui s’imposaient et ainsi trompé » les consommateurs du Mediator », a déclaré l »

Le groupe pharmaceutique a toutefois été relaxé du délit d' »escroquerie ». Jean-Philippe Seta, l’ex-numéro 2 du groupe pharmaceutique et ancien bras droit du tout-puissant Jacques Servier, décédé en 2014, a lui été condamné à quatre ans d’emprisonnement avec sursis.

L’AFFSAPS qui devient l’ANSM

L’Agence nationale de sécurité du médicament ou ANSM (qui s’appelait à l’époque AFSSAPS, mais a changé de nom en 2012 pour tenter de fuir le scandale et faire oublier sa responsabilité) était donc poursuivie et a été jugée coupable d’avoir tardé à suspendre la commercialisation du produit.

Le tribunal correctionnel a estimé que l’Agence avait « failli dans (son) rôle de police sanitaire et de gendarme du médicament » et lui a infligé également la peine maximale de 225 000 euros pour « homicides et blessures involontaires » par négligence, à laquelle s’ajoutent des peines d’amendes contraventionnelles à hauteur de 78 000 euros.

Comme c’est une agence d’Etat, qui va payer cette amende ? Vous et moi bien entendu puisque ce sera pris sur son budget de fonctionnement et donc sur nos impôts.

Et vous constaterez qu’aucun membre de l’ancienne AFSSAPS n’était sur le banc des accusés alors que ce sont bien des personnes, des responsables, des experts de cette agence qui ont couvert les agissements de Servier ? Où sont-ils aujourd’hui ? Toujours fonctionnaires ? Probablement. Et les experts d’aujourd’hui ne sont-ils pas aussi les experts d’hier ? Probablement en partie !

Devons-nous, en tant que citoyens, être satisfaits de ce jugement ? Les coupables ont été jugés et condamnés. N’est-ce pas là le principal ? Et bien NON. Car un jugement doit être à la fois juste en condamnant l’auteur à la hauteur de son crime et suffisamment sévère pour enlever à d’autres l’envie de faire la même chose.

Servier et sa puissance financière

Pour votre information, le chiffre d’affaires global de Servier est de plus de 2 MILLIARDS d’euros par an (tous médicaments confondus).

L’amende représente donc 1 millième de son revenu annuel. Une goutte d’eau pour un laboratoire pharmaceutique.

En comparaison, le laboratoire Roche pour une entente illégale sur le prix d’un médicament a été récemment condamné à 450 millions d’euros d’amende.

Pendant ce temps Servier reconnu coupable d’homicide se voit condamné à une somme 200 fois plus faible ???

2,7 millions d’euros d’amende quand le chiffre d’affaires pour ce médicament a été de 500 millions ? Et qui va rembourser les 1.2 MILLIARDS d’euros de dépenses engagées par la sécurité sociale à cause de ce médicament ?

Nous encore évidemment, vous et moi, les citoyens qui payons leurs impôts et leurs charges sociales sans jamais nous demander ce que l’état en fait.

Le vilain signal donné aux industriels

Un tel jugement, ne peut que donner envie à beaucoup d’autres vendeurs de médicaments de se lancer dans les mêmes démarches frauduleuses quand ils analysent le peu de risques qu’ils courent. Une amende de 0,5% du chiffre d’affaires réalisé ! Ridicule !

Sincèrement, en tant que citoyen, je ne suis vraiment ni rassuré ni satisfait par ce jugement qui laisse la porte ouverte à beaucoup d’autres abus de confiance à l’avenir.

Pour le même type d’escroquerie au sujet du VIOXX (un médicament anti-inflammatoire, le laboratoire Merck avait dû payer une amende de cinq milliards de dollars en 2005-2006 pour indemniser les victimes, puis verser, en 2011, 950 millions à l’État américain, pour « fausses déclarations sur la sécurité de son médicament aux fins d’augmenter ses ventes ».

En 1997 déjà, l’Isoméride avait lui aussi été jugé responsable, toujours aux États-Unis, de valvulopathies cardiaques ainsi que d’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) et a été interdit y compris dans l’Union européenne. Aux États-Unis, près de quatre milliards de dollars d’indemnisation seront obtenus lors de « class actions ».

Les agences sanitaires françaises ont simplement suspendu l’AMM de l’Isoméride et n’ont jamais réclamé la moindre indemnisation pour notre sécurité sociale pourtant exsangue depuis des décennies.

Conclusion

Entre la justice française et américaine, il y a vraiment un fossé et la France est incapable de créer ce contrepouvoir que nous attendons tous face à la puissance financière des industriels du médicament. ! C’est bien dommage, car d’autres scandales auront sûrement lieu dans les prochaines années. Certains sont déjà en cours, mais pendant ce temps les laboratoires encaissent les bénéfices !

Dr Eric Ménat
Avril 2021

 

 

Notes et sources:
(1) https://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2010/11/23/pourquoi-l-affaire-du-mediator-a-t-elle-mis-si-longtemps-a-eclater_1443851_3208.html
(2) Rapport [archive] et annexe [archive]s sur le Mediator, par l’IGAS, commandé par le ministre du Travail de l’emploi et de la santé et la secrétaire d’État chargée de la Santé, pour mettre en lumière la succession des évènements et des choix portant sur ce médicament afin de comprendre les mécanismes de prises de décision.
(3) https://destinationsante.com/mediator-r-ou-sont-les-negligences.html
(4) J. M. Kay, Paul Smith, Donald Heath, « Aminorex and the Pulmonary Circulation », Thorax, vol. 26, no 3,‎ 5 janvier 1971, p. 262-270 (ISSN 1468-3296, PMID 5089490, DOI 10.1136/thx.26.3.262, lire en ligne [archive], consulté le 6 juin 2012)
(5) Mediator: Bertrand recommande à tous les patients de consulter » [archive], dépêche Agence France-Presse.
(6) https://www.bfmtv.com/economie/consommation/l-affaire-du-mediator-en-chiffres_AN-201210030315.html

31 réponses

  1. Bonjour,
    C’est sans doute anecdotique au regard de l’ampleur de ce scandale, mais quand je lis :
    « Et beaucoup de médecins se sont laissé(s) abuser par le laboratoire et ont largement prescrit ce médicament… »
    je suis bien forcé de constater l’immense naïveté des confrères qui pensent pouvoir compter sur une « information » délivrée par l’industrie pharmaceutique.
    Cela n’existe pas. Jamais. L’industrie promeut ses produits, sans aucun garde-fou, et les messages délivrés ne sont que de la propagande (très adroite).
    Une seule soluion : NE PAS TENIR COMPTE de cette « désinformation ». Jamais. Il reste ébouriffant en 2021 de penser que les visiteurs médicaux trouvent encore des portes de cabinets médicaux ouvertes.

    1. Vous avez tout-à-fait raison.

      C’est même un critère pour choisir son médecin. Par exemple mon bon généraliste ne reçoit aucun visiteur médical.

      Encore faut-il que l’on ait le choix. Par exemple, une de mes cousines n’a qu’un toubib dans son bled. En conséquence, il ne lui fait bouffer que du Servier. Je le lui reproche ; donc, elle ne m’écrit plus car je suis intraitable sur le boycott de ce pharma criminel [pris la main dans le sac depuis et si peu puni (5‰ du C.A. annuel)].

      La pauvre, elle a choisi entre lui et moi. N’ai pas eu le cœur d’incriminer Servier dans sa rocambolesque hospitalisation pour un invraisemblable accident cardiaque resté totalement inexpliqué.

      En somme, il faudrait un peu de résolution de la part des patients.

  2. Dr Ménat : Votre conclusion descriptive et prédictive et tout à fait juste. je partage avec vous toute votre indignation. merci pour cet article et ce que faites sur le CSI avec vos partenaires.

  3. D’accord avec Rouillier sur la responsabilité des labos quand ils donnent des informations tronquées.
    Les visiteuses médicale disaient « si vous avez des patients qui n’arrivent pas à perdre du poids, voici Mediator qui a démontré son efficacité ». L’information n’était pas fausse, juste elle était tronquée, ce qui est le propre des informations gratuites.
    On peut ajouter que Le Laboratoire Servier est un spécialiste des messages tronqués. Ainsi, l’Arcalion n’était que de la vitamine B1, le FLudex a été présenté comme un antihypertenseur non diurétique (occultant le risque d’hypokaliémie), le Survector a été présenté comme tricyclique (occultant la partie amphétaminique de la molécule, l’Afssaps en a fait cesser la commercialisation en 1999, l’avocat de Jacques Servier n’était pas encore président de la République Française à ce moment là ! La politique est omniprésente dans cette affaire.

  4. le médecin accro aux visiteurs médicaux profite bien de croisières avec une personne de son choix.

    Croisières bien sûr à but scientifique…

  5. Merci Éric. Ta conclusion me laisse penser que les exactions effectuées pendant cette pandémie par le gouvernement Philippe puis Castex seront jugées de la même manière avec des pseudos condamnations qui ne changeront rien au futur. La justice française n’est pas pour ce type de crime, indépendante. L’accusation de Servier était « homicide involontaire » alors qu’elle aurait dû être, homicide volontaire. Il y avait déjà un biais en faveur de Servier dès le départ. Nous sommes des Don Quichotte mais comme dit Cyrano: « Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ». Nous sommes nombreux certes mais pas assez. Est-ce que plus nombreux nous réussirions à inverser les esprits ? J’en doute. « Quand on est plus de deux » est-on « une bande de c… ? » lol

  6. Bonjour

    En 2010, les médecins avaient encore quelques kilos de « presse médicale gratuite » tous les mois dans leur boîte à lettres…
    Contre quelques kilos par semaine 20 ans auparavant…
    Les médecins ont été trompés par les labos, mais aussi incroyablement naïfs !

    Il n’était pas très difficile de savoir que la fenfluramine (Ponderal°, Ponderal Rd°), le Tenuate Dospan° et le Médiator°étaient des amphétamines .

    Un jour on découvrira que la 1ère DCI du principe actif du Zyban° est l’amfebutamone : antidépresseur, molécule-miracle ? Mon œil !
    Ça coupe l’envie de fumer comme de manger ou de dormir : comme une amphète quoi ! …
    Demandez à vos parents ou grand-parents

  7. Je suis étonné de ne pas voir nommé comme contre pouvoir des laboratoires le…médecin.
    A votre avis pourquoi n’ai-je pas prescrit de Médiator?
    Et sur 100 prescriptions de Mediator combien hors AMM?
    Le prescripteur est-il un « simple exécutant »?
    Pourquoi Stanley Milgram a t-il fait son expérience relatée dans son ouvrage « Soumission à l’autorité »?
    La responsabilité médicale est l’oubliée du procès.C’est cela le plus grave.

  8. «Méditor»: géniale (pseudo?)-coquille qui nous invite à méditer sur tous les torts iatrogènes subis par les victimes de médecins trop zélés qui ignorent le principe de base de la Médecine: «D’abord ne pas nuire» («Primum non nocere» pour les intimes)

  9. Ne pas oublier les ministres qui ont laissé faire et même plus. Xavier Bertrand signant en 2000 et quelques le maintien du remboursement avec un professeur dont j’ai oublié le nom lui tenant le stylo.
    Professeur grassement payé par Servier!!

    1. du remboursement du médiator ? C’est le moment de se souvenir des détails et de rappeler : le bon apôtre Bertrand va se présenter (au dessus de la mêlée de droite) à la fonction suprême, exclusive en 5e carambouille (modifiée et remodifiée N fois).

  10. Il n’y a qu’une solution c’est de boycotter les labos criminels et servier en premier. C’est facile et si nous sommes nombreux, très nombreux nous arriverons à renverser la vapeur …. Bonne journée…..

  11. A quoi bon commenter une évidence qui nous promet encore bien des surprises, avec toutes ces magouilles anti-virales, et celles concernant ces prétendus vaccins, qui tuent peu (encore), mais, attendons la suite, et on verra jusqu’où on aura touché le fond des exactions gouvernementales !!!…..

  12. Derrière tous ces scandales sur les médicaments chimiques et les vaccins ajoutant une composante biologique, il y a une occultation beaucoup plus fondamentale et qui n’est pas toujours involontaire par ignorance. Elle est que la vie dans sa nature même n’est pas que chimique et biologique, elle a aussi, comme la matière non vivante, une dimension vibratoire, énergétique.

    Onde ou corpuscule ?

    La Physique a depuis longtemps intégré cette réalité. La biologie et la médecine l’ignorent encore. Ou plutôt, tout a été fait, quand cette réalité apparaissait, pour l’étouffer et ce ne fut pas toujours involontaire. La plus grosse affaire publique récente à ce sujet fut sans doute ce qu’on a appelé « la mémoire de l’eau » avec Jacques Benvéniste. Il y en eut d’autres auparavant, plus discrètes. Tout cela a contribué à préparer le déremboursement de l’homéopathie fautes de preuves scientifiques…

    Documentaire sur France 5 datant de 2014 « on a retrouvé la mémoire de l’eau » avec Luc Montagnier.
    https://www.dailymotion.com/video/x3sbctn

    Expérience dont Marc Henry, professeur de physique-chimie à l’université de Strasbourg, disait qu’on la refait tous les jours mais qui avait fait écrire à un jeune médecin, sur un blog de médecins généralistes alors que j’y annonçais ce documentaire : « ma petite sœur, qui est en seconde, connait suffisamment de Physique pour savoir que ce n’est pas possible ! »

    Je ne voudrais pas médire sur les médecins mais quand on lit cela il ne faut pas trop s’étonner de leur naïveté !!! Naïveté voulue, organisée et acceptée.

    1. Oui Monique et quand on réalise que notre corps c’est d’abord de l’eau, beaucoup d’eau et que nos émotions sont des énergies vibratoires qui vont marquer notre eau de leur empreinte, on mesure l’importance de nos émotions. Nos émotions ne sont pas anodines. Une émotion très forte, après un décès (une mère qui perd son enfant par exemple) et entretenue pendant des années peut conduire à des maladies dégénératives comme un cancer 40 ans plus tard.

      Voir cela comme une fatalité ou tenter d’inverser la tendance par des médicaments chimiques est voué à l’échec. Un tel déséquilibre vibratoire s’imprègne dans notre eau corporelle dans des « domaines de cohérence » qui fonctionnent analogiquement comme des cages de Faraday en piégeant les ondes qui s’y réfléchissent indéfiniment en perpétuant le message qu’elles portent. C’est sans doute ainsi que fonctionnent les préparations homéopathiques qui ne sont pas qu’une succession de dilutions car il y a aussi une action physique particulière produite en imprimant au liquide un mouvement particulier (lemniscate) aujourd’hui mécanisé par un vortex, un mouvement en spirale un peu comme une tornade. C’est sans doute cette action particulière qui crée les domaines de cohérence qui vont retenir l’information vibratoire. Vraisemblablement cette information est modifiée par les dilutions successives qui permettraient de retenir certaines harmoniques en éliminant des fréquences plus basses ? C’est une hypothèse.

      Mais faire accepter une telle possibilité à des chimistes, des biologistes ou des médecins c’est mission quasi impossible à de très rares exceptions près. L’avenir de la médecine, du moins si l’on veut une médecine vraiment humaine et efficace sans être nocive, n’est ni entre les mains de la chimie, de la biochimie ou de la biologie mais entre les mains de la Physique. Malheureusement des physiciens préfèrent mobiliser de gros budgets pour faire tourner des particules à grandes vitesse dans un cyclotron hors de prix plutôt que d’étudier les modifications physiques de l’eau que l’on peut produire par des moyens très peu couteux et qui se produisent tous les jours dans leurs propres corps.

      Vers l’an 2000, j’échangeais avec un biologiste sur les programmes à enseigner aux étudiants en SVT. Il me dit que « la seule chose qui nous intéresse dans la physique c’est l’optique à cause des microscopes. » Vous voyez le chemin qui reste à faire. Chemin encombré de multiples barrages culturels et pas uniquement par ceux dressés par l’industrie pharmaceutique. Mais faut pas se décourager ! C’est pourquoi je fais un petit rappel de temps en temps …

    2. La formation médicale joue un grand rôle dans ces scandales.
      Les médecins sont formés à la soumission et non à l’écoute des patients ni à l’empathie.
      Ce qui est dit par le patron est parole d’évangile.L’étudiant qui utilise son esprit critique est un blasphémateur et se fait mal voir de la communauté.
      L’écrasante majorité des enseignants en médecine ont des « conflits d’intérêt » avec les labos et du coup la parole des enseignants c’est le discours de l’industrie pharmaceutique.
      Il faut d’urgence réformer l’enseignement du savoir médical.

      1. S’il n’y avait que la médecine à réformer ! Mais on a vu avec ce covid que les media le seraient aussi. Voyons par exemple comment le directeur technique de CNN Charlie Chester voit le covid : « Cela fait un carton, c’est pour cela qu’on a constamment le nombre de morts à l’écran…. Les seules personnes qui vont sur les plateaux sont celles qui ont déjà prouvé qu’ils jouaient le jeu…. Pour les autres, les reporters les influencent dans ce qu’ils doivent dire…. »
        https://odysee.com/@laurent.scalet:b/part-2:0
        La même chose était arrivée avec les élections américaines :
        https://odysee.com/@laurent.scalet:b/Conspiration-confession-der:f
        Prochain objectif de CNN, le changement climatique…. On suit en fait le plan Gates !

      2. « Servier si mal condamné », entraîne évidemment d’autres affaires. Et le confinement passe bien entendu avant la santé :
        https://www.investisseur-sans-costume.com/le-confinement-cest-largent-avant-la-sante-et-pas-linverse/

        Guy de La Fortelle a fait le calcul des dettes des Français :
        Ménages : 1.500 milliards
        Entreprises : 3.500 milliards
        Public : 2.500 milliards
        Hors bilan : plus de 2.000 milliards

        L’hors bilan est composé de tout ce qui est irrévocable : retraite des fonctionnaires car non provisionnée, les prêts garantis comme ceux aux entreprises grâce au covid, les démantèlements à effectuer etc….

        Ce qui fait une dette par Français de 150.000 euros.

        De plus, si en 1980 la rémunération du salarié dans une grande société côté à la bourse représentait 75% de la valeur ajoutée laissant 25% aux actionnaires, en 2020 la rémunération du salarié est descendue à 60% avec 40% pour l’actionnaire. Il serait temps de rééquilibrer cette répartition. De plus, en occident, on constate une situation monopolistique des actionnaires de référence que sont les Black Rock, Vangard etc…. Ce qui ne doit pas gêner un Attali, très socialiste Fabien, pro système des castes.
        https://www.youtube.com/watch?v=zDtW9GFycI8

      3. Merci à vous Docteur Guennebaud pour votre réponse qui me touche réellement car la plupart du temps les scientifiques (physicien, mathématicien) sont plutôt fermés sur ces problèmes  » surnaturels  » qui ne sont à mon sens que des manifestations de ce qui n’est pas explicable actuellement. Albert Einstein lui-même (pour qui j’éprouve une admiration sans bornes car en plus d’être un génie était un véritable humaniste, un être d’amour absolu) si je ne dis pas de bêtises, rejetait l’idée de la transmission de pensée qui me semble t’il était démontré par l’expérience EPR lorsqu’il avait voulu réfuter la physique quantique ? Il me semble qu’il avait dit : je ne puis croire aux résultats de cette expérience car sinon il me faudrait admettre la transmission de pensée.
        Perso j’ai été mis en contact direct avec mon frère décédé via une VERITABLE médium (là aussi peut-être hors-sujet) avec preuves à l’appui (je vais faire rire les matérialistes).
        Il suffit de lire Edgar Cayce et bien d’autres écrits de ce genre pour être plus que troublé.
        Le corps physique et le corps éthéré sont 2 natures distinctes et séparées. Ce n’est pas parce que la mort physique a fait son oeuvre que toutes les particules composant ce corps physique sombrent dans l’immobilisme, la vie continue. Vous qui êtes Docteur en mathématiques vous devez connaître Jean Etienne Charon, il a essayé dans maints ouvrages de  » démontrer  » la continuation de la Vie après la Mort. Bon par contre je ne vous cache pas que pour mon faible QI c’est trop ardu pour moi, mais la possession d’un faible QI n’est pas incompatible avec un ressenti, une perception, voire une certitude (mémoire personnelle constituée par la somme de ses existences passées et qui fait surface par moment en fonction là encore des rythmes vibratoires) surtout lorsque cela est étayé par un vécu … J’arrête là mon  » délire  » car je vais être taxé d’illuminé ou de membre de secte. Bien à vous Docteur Guennebaud

      4. Les gens dont le prénom/pseudo commence par A sont en général malhonnêtes….
        Si en plus ce prénom/pseudo finit par E , ce sont des crétins malhonnêtes

      5. « mémoire personnelle constituée par la somme de ses existences passées »

        Il y a effectivement des personnes qui se souviennent de moments de vie passée. Mais est-ce bien les leurs ? Car il y a une règle fondamentale dans le monde où nous vivons : rien n’a été créé inutilement. Même le venin du serpent est utile et a sa raison d’être. Si les existences passées étaient réelles, à quoi serviraient-elles puisque la très grande majorité des gens n’en ont pas conscience ?

        « été mis en contact direct avec mon frère décédé via une VERITABLE médium »

        Les voix de l’au-delà existent. Il y a les esprits de lumière qui sont de bons guides. Ils sont les seuls à ne pas tromper et à ne pas avoir besoin d’un quelconque apparat pour se manifester. Ils ne viennent jamais imposés par les hommes (medium ou autres). Et il y a les autres. On les appelle les voix sataniques car si elles séduisent beaucoup, elles sont entachées de tromperie. D’où la méfiance qu’il faut avoir avec les tables tournantes et avec ceux qui s’adonnent au spiritisme.

        Interessant interview de Malachi Martin sur les exorcismes et les possessions démoniaques :
        https://effondrements.wordpress.com/2012/05/13/divagations-sur-lenfer/comment-page-2/#comment-17258

        « La première chose que fait un exorciste devant un cas, il le présente à des médecins. Si ces derniers sont impuissants, l’exorcisme commence. A noter que plus de la moitié des personnes internées psychiatriquement mériteraient un exorcisme. Il ne faut pas plus de 20 mn pour déceler sur quelqu’un l’emprise d’un démon, même s’il paraît bien sous tout rapport. Il peut avoir une face sombre lui donnant à certains moments une attitude étrange. Reste à faire la différence entre une possession et une obsession. La possession a pour but de détruire l’âme. Mais personne ne peut être possédé sans le savoir, car il doit profondément l’avoir voulu. Petit à petit, il va perdre le contrôle de sa volonté et de son intellect au profit d’un démon qui lui donnera le pouvoir d’ infliger de la douleur, de la haine et même mettre le feu. Exorcisé, son démon retournera en enfer et sera sanctionné par son maitre (soit Lucifer, soit Satan), car on lui demande d’habiter une personne. Le prêtre qui exorcise doit être vertueux, sans péchés non pardonnés, car autrement le démon peut les lui reprocher pour le déstabiliser, le ridiculiser. Et un exorcisme non terminé est très dangereux. A chaque fois le prêtre perd une partie de sa vitalité. »

        Le XXIe siècle a oublié que l’homme était fait à l’image de Dieu. Il a comme lui une âme (venant de Dieu), un esprit (à mettre en parallèle avec l’Esprit Saint) et un corps (Corps de Dieu étant Jésus). Le symbole de cette Trinité est le triangle avec souvent l’oeil de Dieu qui voit tout :
        https://effondrements.files.wordpress.com/2012/05/triangle-de-la-trinitecc81.jpg
        Ce symbole a été repris par les tenants d’un nouvel ordre mondial dit satanique :
        https://clipground.com/images/illuminati-triangle-png-9.jpg
        Satan n’ayant aucun pouvoir créateur, il singe Dieu. Ainsi l’arc-en-ciel, Genèse 9: 12 : « Et Dieu dit : C’est ici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous… » est devenu le signe LGBTQ…..
        https://effondrements.files.wordpress.com/2012/05/brighton-gay-pride-2018.jpg

        Une chose est sûre, la médecine a tendance à ne s’occuper que du corps, oubliant ainsi l’âme (ce qui différencie l’être humain de l’animal) et l’esprit de la personne. Même si comme nous le démontre Monique, la médecine est consciente de leurs influences.

      6. Patrick ce post douteux n’a rien à faire chez nous. Je laisse néanmoins votre production intellectuelle à la disposition de la curiosité des lecteurs, mais au-delà, couic.

      7. En tant que médecin, nous avons quelquefois des cas qui relèvent plus de l’exorciste que du praticien médical. La médecine ne s’occupe que du corps de la personne car les parties âme et esprit ne peuvent être étudiés scientifiquement puisque non vérifiables, non observables.

        Le médecin peut par contre comprendre que la pandémie actuelle a été planifiée dans un but précis. Le rôle de Drosten par exemple, qui a fourni le 13 janvier 2020 son protocole de test PCR, est accablant. Il savait pourtant que ces tests détectaient aussi bien les matières vivantes que mortes. Et ne parlons pas ici du CT…. L’avocat Reiner Fuellmich constate lui aussi (à partir de 36 mn) que nous ne sommes pas devant un problème de santé mais de transfert des actifs restants des contribuables du monde entier vers les tentaculaires corporations.
        https://odysee.com/@Radio-Quebec:a/fuellmich:e
        Cela rejoint ce que signalait quelqu’un sur Aimsib, cette nécessité pour certains, de maitriser toutes les richesses pour qu’enfin leur messie arrive. On voit avec le commentaire de Laurent que ce messie ne devrait pas tarder à apparaître ! Merci à Patrick d’essayer de démontrer que cette pandémie est bien d’ordre eschatologique, d’où les 4 cavaliers de l’Apocalypse de la couverture du ‘The Economist’ de janvier 2019. Seul moyen de défense selon Reiner Fuellmich, la création d’un Tribunal International spécifique pour traiter du problème du coronavirus. Pourquoi ? Tout simplement par ce que la corruption a aussi gangrené la justice de nombreux pays.

        On pourrait ajouter que l’attitude des responsables spirituels est aussi curieuse. Le pape par exemple aurait du se souvenir de ce que déjà prédisait son prédécesseur Jean XXIII : « Et le monde entier se lèvera contre le jeu des puissants, la fraternité secrète des puissants qui préparait l’esclavage des peuples. Les rares chefs honnêtes sauront s’unir, les coupables seront renversés. S’affronteront croissant de lune, étoile et croix (musulmans, juifs et chrétiens ?). Derrière eux, les corbeaux de la faim, de la famine, de la peste…. »
        https://effondrements.wordpress.com/2012/11/25/lenigmatique-pape-jean-xxiii-ou-la-date-du-regne-de-dieu-sur-terre/

        Oui, cette histoire de coronavirus est bien d’ordre eschatologique ! elle ne peut être comprise que sous cet angle.

      8. « Cette histoire de coronavirus est bien d’ordre eschatologique ! elle ne peut être comprise que sous cet angle. »

        Le mieux est de demander à google ce qu’est le « Grand Reset » :
        https://twitter.com/RCedriko/status/1338501229329182723

        Et vite se mettre à acheter ce genre de paire de lunettes :
        https://www.youtube.com/watch?v=5rMMh5OckPw
        si on ne tient pas à accepter ce monde proposé par les Gafa :
        https://www.technologyreview.com/2021/03/18/1021021/facebook-augmented-reality-wristband/

    3. Il y a un médecin Monique qui a bien compris ce que vous évoquez ! Médecin homéopathe et acupuncteur pendant plus de 25 ans, Patrick Theillier publie un ouvrage ‘Une autre médecine est possible’. Toute la philosophie du médecin homéopathe se résume en cette phrase : « Prendre soin de soi, ce n’est pas seulement se soigner, c’est être artisan de sa santé, sans attendre d’être malade pour s’en occuper ! ». Il parle notamment de l’artémisia comme remède préventif contre le coronavirus (à partir de 14 mn 25). Selon lui, la santé est avant tout intérieure et liée au créateur (à partir de 23 mn).
      https://www.youtube.com/watch?v=nW1GESbOfZY
      Il faut dire qu’il fut témoin de miracles à Lourdes. Ce qui peut expliquer sa vision du monde à l’encontre de celle d’aujourd’hui qui voit en l’homme une marchandise… A noter sa référence à l’artémisia, plante conseillée dès janvier 2019 par The Economist par l’autoportrait du peintre Artemisia Lomi Gentileschi, née le 8 juillet 1593 à Rome et morte à Naples vers 1656.
      https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Artemisia_Gentileschi_Selfportrait_Martyr.jpg
      Voir en bas à droite :
      https://lupus1.files.wordpress.com/2018/12/1545652635-couverture-the-economist-2019.jpg

    4. Ce qu’il y a d’amusant avec cette interdiction de commercialisation française de l’A. anua c’est qu’elle ne frappe que la plante… Et pas ses graines. Il est très facile de s’en procurer sur le net, en toute légalité chez Kokopelli par exemple. Puis il vous faudra des pots ou un espace vert, naturellement. La maréchaussée se désintéresse totalement de la plante en terre, on rappelle qu’elle fait partie du vaste groupe des « mauvaises herbes ». Attention toutefois aux féroces allergies à l’armoise, très fréquentes elles aussi.

    5. Quel plaisir de lire vos commentaires Docteur Guennebaud et Monique, je ne suis pas médecin et plutôt limité en connaissances mais j’ai toujours pensé que tout ce que l’on constate et que l’on ne peut expliquer par faute d’outils adaptés existait dans un domaine vibratoire impossible à mettre en évidence avec nos moyens actuels. L’Homéopathie, la transmission de pensée, les états modifiés de conscience et bien entendu la Vie après la Mort sont des domaines qui à mon sens doivent être considérés avec le plus grand sérieux et non pas balayé d’un revers de main où d’un catégorique sornettes … Cette prise de position est insupportable, l’être humain est minuscule dans sa connaissance de la Vie et de ses manifestations, qu’il ait au moins l’humilité de reconnaitre son ignorance et à ce titre ne pas se prononcer de façon si péremptoire, surtout dans des domaines où bien souvent la vérité d’aujourd’hui est le mensonge de demain …

    6. Merci Melancholy Man mais je précise quand même que si je suis docteur es sciences (mathématiques pures) qui est un diplôme, je ne peux être appelé Docteur qui est un titre qui peut être porté par les médecins au sein de la société.

      Ceci dit je partage entièrement votre point de vue sur le fait que l’on veut nous contraindre à accepter une conception complètement tronquée de la vie. Bien en amont du confinement de nos corps dans des appartements des « scientifiques » nous ont imposé un confinement mental, intellectuel qui nous conduit tout droit dans une impasse « justifiant » toutes les contraintes. Pour vraiment sortir de ce confinement matériel il nous faudrait d’abord sortir de ce confinement de la conception de la vie.

      Vous parlez de la transmission de pensées. Cela existe bien sûr et j’en ai eu des expériences que je ne peux décrire ici. Après la mort du corps la conscience, qui est de nature vibratoire, poursuit sa route. Par analogie, le poste télé peut nous faire apparaitre Michel Drucker mais il n’est pas dans le poste ! L’émission télé est de nature vibratoire. Elle traverse nos corps sans que nous nous en doutions. Si vous cassez le poste ou s’il tombe en panne, l’émission poursuivra son chemin. Notre conscience, c’est analogiquement l’émission télé. La mort du corps ne la fait pas disparaitre pour autant. Ce n’est pas le corps qui fait naitre la conscience, pas plus que le poste télé ne crée l’émission. Il se contente de la rendre perceptible par nos sens. Notre conscience c’est nous …
      La médecine et l’enseignement voulant ignorer ces lois fondamentales ne peuvent qu’être mis en échecs comme les faits ne cesseront de la démontrer. Je prends peut-être un risque à écrire cela de façon non anonyme mais vu la situation …

  13. Marc Henry (PhD) est un chimiste qui est spécialiste de chimie quantique. Je vais essayer de partager ici sa conception de la cellule vivante (je suis seulement agrégé de chimie honoraire).
    Il considère que la vie aligne les molécules d’eau de la cellule (par exemple selon leur moment dipolaire), de manière à ce que les propriétés de symétrie de leurs orbitales permettent leur recouvrement, comme dans un cristal métallique, avec apparition de bandes d’énergie. Il appelle cela de l’eau cohérente. L’apparition de ces bandes d’énergie permet de comprendre deux choses : absorption-émission d’ondes de toutes sortes de fréquences, ce qui rajoute des canaux informatifs non prévus par la considération des molécules d’eau isolées. Et puis possibilité de défauts (comme dans les métaux) qui perturbent les bandes d’énergie.
    Il pense (et a fait également des calculs à ce sujet) que la succussion homéopathique créé des domaines de cohérence semblables dans l’eau utilisée pour leur préparation, et que le remède dissout lors de cette succussion va créer des défauts dans cet espèce de métal, avec des possibilités d’émission absorption d’ondes em en accord avec les défauts cellulaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal