Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

COVID: La PCR nasale peut-elle mentir?

Une très belle signature du web rejoint officiellement les rangs des rédacteurs AIMSIB, il s’agit du Docteur Pascal Sacré [*], brillant médecin intensiviste Belge (on dit anesthésiste-réanimateur en France). Naturellement sa liberté d’expression et de ton est tout-à-fait désapprouvée en haut lieu et vous comprendrez immédiatement pourquoi: Que penser de la PCR nasale alors? Vous vous apprêtez à prendre connaissance de notions désagréables mais passionnantes, alors bonne lecture…

Introduction

Les tests doivent rester au service de la médecine clinique. Nous assistons à une technification croissante de la médecine, en lien avec le besoin de rentabilité qui a contaminé toutes les sphères de la société, la santé comprise, depuis des années. Les tests prennent l’ascendant sur l’évaluation clinique. Celle-ci passe avant tout par la qualité de la relation entre le médecin et son patient. Cette médecine hypertechnologique est-elle compatible avec une médecine humaine ?

Médecine hypertechnologique, médecine humaine ?, Revue Médicale Suisse (RMS) 2017, volume 13, 573-575.

La crise de la COVID-19 nous montre combien la focalisation sur un test, la RT-PCR, peut induire tout un pan de l’humanité en erreur.

Observer la réalité ou des modèles mathématiques ?

N’y a-t-il pas un large fossé entre la réalité médicale (la maladie) et l’évaluation de son danger au travers de tests ?
La COVID-19 est une maladie infectieuse virale attribuée au coronavirus SRAS-CoV-2. Elle a révélé un grand écart entre le test et la réalité qu’il est censé refléter et ce décalage n’est pas nouveau ni propre à la COVID-19. Pour certains, la confiance dans les tests s’apparente à un genre de foi (religieuse) or cette confiance dans le pouvoir de la technologie peut être excessive et engendrer de graves erreurs. C’est pour cela que nous (médecins) apprenons à confronter le résultat d’un test à la présentation clinique (l’état réel de la personne).

Dans la conclusion de cet excellent article des Drs. Katia Jaton et Gilbert Greub, paru en 2007 dans la Revue Médicale Suisse (RMS) [1] et justement consacré aux intérêts et limites de la PCR en microbiologie, les auteurs insistent à juste titre :
– « Pour interpréter le résultat d’une PCR, il est essentiel que les cliniciens et les microbiologistes partagent leurs expériences, afin que les niveaux analytiques et cliniques d’interprétation puissent être combinés. »

Un médecin spécialiste, aussi compétent et renommé soit-il dans son domaine, même indépendant, ne peut rien faire seul car la médecine ne peut se résumer à une seule spécialité. L’élément clinique est primordial. Il doit être au centre des préoccupations, au-dessus du test. Dans la prise en charge de la COVID-19, il a manqué (et manque encore) cette vision globale, multiple et donc plus proche de la réalité clinique.

Les conseils de sécurité nationaux et internationaux sont composés de personnes réputées compétentes dans leur domaine spécifique, la microbiologie, la virologie et l’épidémiologie, mais ils sont mono-disciplinaires et privilégient une vision statistique des choses à une évaluation clinique de l’être humain. Il manque à ces conseillers ce partage d’expériences avec des cliniciens tel que préconisé par les docteurs Jaton et Greub. Il manque à ces conseillers cette confrontation à la clinique, ce qui leur permettrait de relativiser fortement leurs prévisions alarmistes et d’assouplir leurs recommandations rigides et excessives, plutôt que de les durcir.

La PCR pour les non-microbiologistes

« Augmentation du nombre de cas PCR positifs. »
« Augmentation du nombre de contaminés. »

Ces expressions médiatiques font croire aux gens que la maladie COVID-19 continue de sévir, que le virus est toujours là, aussi virulent qu’en mars et en avril. Test PCR et maladie COVID-19 sont amalgamés. Un grand nombre de gens testés PCR positifs se révèlent asymptomatiques. Ils vont très bien. Ils n’ont pas la COVID-19.

Cet amalgame PCR-COVID 19 perpétue la peur déjà profondément installée dans la société et justifie la suspension de nos libertés fondamentales et le maintien, voire l’élargissement de mesures contraignantes et dangereuses pour la santé (Les masques faciaux présentent de sérieux risques pour la santé).

Le terme PCR est trop peu expliqué. En médecine, c’est un test utilisé pour la détection de virus [2] ou de bactéries. Cette technique de biologie moléculaire est basée sur l’amplification de l’élément recherché. Dans la COVID-19, cet élément est le virus SRAS-CoV-2 et la PCR est faite à partir d’un prélèvement de cellules dans les voies respiratoires. Après le prélèvement, l’ARN viral (car le SRAS-CoV-2 est un virus ARN) est converti en ADN grâce à une enzyme, la transcriptase inverse d’où le nom complet de la technique : RT-PCR (réaction de polymérisation en chaîne par transcription inverse – Reverse Transcriptase-Polymerase Chain Reaction).

Ensuite il faut amplifier cet ADN produit pour détecter un cas positif. La machine amplifie, réplique, à la manière d’une photocopieuse agrandisseuse. La PCR peut ainsi détecter de l’ARN viral présent en quantités infimes dans le prélèvement.

– Plus la charge virale est élevée (plus il y a d’ARN viral dans le prélèvement), moins il faudra de cycles d’amplification pour le détecter.
– Plus la charge virale est basse (moins il y a d’ARN viral dans le prélèvement), plus il faudra de cycles d’amplification pour le détecter.
– Au-delà d’un nombre déterminé (seuil) de cycles d’amplification, la détection de l’élément ne peut plus être assimilée à un cas testé positif.

Peu de gens savent tout cela. La PCR permet donc de détecter l’ARN viral du SRAS-CoV-2 présent en quantités infimes dans les voies respiratoires mais c’est grâce à ce subterfuge technique comportant de nombreuses étapes, depuis le prélèvement jusqu’à la positivité éventuelle du test. À chacune de ces étapes, des erreurs sont possibles.

Ct (Cycle threshold) ou comment augmenter le nombre de testés positifs

Le seuil de cycles d’amplification à partir duquel le test PCR est considéré comme positif ou négatif est important à définir ! Ce seuil de cycles est appelé Ct pour Cycle threshold.

Exemple, si le seuil de cycles Ct est de 35, cela signifie qu’à partir de 36 cycles d’amplification pour détecter l’ARN viral, le test PCR est considéré comme négatif.

L’hypothèse est la suivante : en théorie, le nombre de cycles d’amplification grâce auquel l’ARN viral est détectable nous indique la quantité relative d’ARN viral de départ. On peut s’attendre à ce que des personnes plus malades hébergent plus de virus et donc qu’elles présentent un nombre moins élevé de cycles d’amplification (seuil Ct plus bas) lors du testing PCR. S’il ne faut que 20 cycles d’amplification, cela veut dire que l’ARN viral est présent en grande quantité dans le prélèvement respiratoire, cela traduit une charge virale élevée. Au-delà de 40, le test PCR sera considéré comme négatif, traduisant une charge virale basse, voire nulle.

Mais le chiffre qui définit Ct est arbitraire d’un hôpital, d’un laboratoire à l’autre !

Pourtant, c’est ce seuil de cycles (Ct) qui va faire basculer le test PCR du côté négatif ou positif avec toutes les conséquences que vous pouvez imaginer pour la personne testée : peur d’être contaminant, peur d’être hospitalisé, peur d’être mis en quarantaine, traçage des contacts, impossibilité de voyager…

Vous voyez combien il est crucial de confronter les résultats de ce test PCR à la clinique, à l’état réel de la personne testée pour confirmer l’intérêt du test, même s’il est positif.

Chaque laboratoire aurait-il son propre seuil de positivité (Ct) ?

C’est une question importante : « Quel est le seuil standard de positivité (Ct) à utiliser ? » Les journalistes devraient investiguer cela et le préciser lorsqu’ils parlent de cas contaminés alors qu’en réalité, ils parlent juste de cas PCR testés positifs. Ainsi, à l’hôpital allemand Charité à Berlin, le Ct est de 45 cycles d’amplifications [2].
– Ct ≤ 45 : test PCR positif traduit en « contamination ».
– Ct > 45 : test PCR négatif.
– En France, le seuil Ct est fixé à 35, équivalent au seuil fixé par les CDC européens.
– Ct ≤ 35 : test PCR positif.
– Ct > 35 : test PCR négatif.

Si on relève le seuil Ct à 40 ou à 50, comme cela se ferait par endroits, forcément, on aura plus de cas PCR testés positifs et donc, si on ne fait pas la distinction entre cas testés positifs et vrais malades, on fera passer le message tronqué qu’il y a plus de « contaminés » alors que paradoxalement, il y a de moins en moins de malades.

Cette question est primordiale.

Positif ou négatif, ce qui est trouvé est-il infectant ?

Ce problème de seuil de détection (Ct) concerne tous les virus à ARN comme les autres coronavirus SRAS-CoV-1 (2003) ou le MERS (2009), mais aussi les virus Influenza (grippe), Ebola et Zika. En plus, quel que soit le seuil de détection (Ct) utilisé, la PCR ne permet pas de dire de façon formelle si cet ARN détecté correspond encore à un virus vivant, qui plus est infectant. Vous ne verrez aucun média vous mentionner cet élément, pourtant ne le sous-estimez pas ! Il est capital de savoir si ces résultats PCR positifs traduisent ou non un caractère infectant car c’est celui-ci qui doit alarmer sur une recrudescence de la maladie (COVID-19), et non le test PCR positif seul.

Autrement dit, si vous avez un résultat PCR positif, êtes-vous pour autant infecté et/ou infectant (contagieux) [3] ? C’est une autre question très importante ! L’ARN viral peut être détecté par le test PCR longtemps après la disparition du virus infectieux correspondant !

– « Le système immunitaire [humain] s’efforce de neutraliser les virus et de prévenir toute nouvelle infection. Alors qu’une phase infectieuse peut durer environ une semaine, l’ARN inactivé se dégradant lentement au fil du temps, il peut encore être détecté plusieurs semaines après la disparition de tout caractère infectieux. » [3]

Donc, aujourd’hui, être testé PCR positif peut vouloir simplement dire que la personne testée a encore des restes d’ARN viral dans ses voies respiratoires, alors que le virus, l’agent pathogène qui donne la COVID-19, a disparu !

Toutes ces données nous éclairent sur les limites du test PCR dans les affections virales. Cela relativise énormément son importance ! L’accent politique, médiatique et scientifique devrait être mis sur la clinique et sur ces critères de gravité plus importants :
– 1. Nombre d’hospitalisations,
– 2. Nombre d’admissions en soins intensifs,
– 3. Nombre de décès.

Bonne nouvelle !

Ces trois critères évoluent dans le bon sens dans tous les pays européens, et cela depuis le mois de Mai, donc bien avant l’instauration des mesures extrêmes que sont la distanciation sociale, la limitation des transports et des groupes, le port du masque généralisé…

Are Face Masks Effective ? The Evidence (Les masques faciaux sont-ils efficaces ? L’évidence). Dans cet article en anglais, nous voyons l’effet quasi nul du port obligatoire des masques sur le nombre de cas testés positifs pour le SRAS-CoV-2 (en Allemagne).

Malheureusement, les pouvoirs politiques en place et certains scientifiques autorisent les médias à ne considérer que le nombre de testés PCR positifs comme critère de gravité, sans préciser le seuil d’amplification Ct utilisé, sans confronter ce test PCR positif à la clinique et surtout au nombre d’hospitalisations, d’admissions en soins intensifs et de décès, et enfin sans tenir compte des nombreuses limites de cet examen (mise en évidence d’ARN viral et non de virus infectant).

Pourquoi nous laissons-nous priver de nos libertés fondamentales aussi facilement ?

Ces libertés ont été chèrement acquises et nous protègent de toute dérive totalitaire. Libertés d’expression, de manifestation, de voyager, de se réunir, d’accepter ou non un traitement…Certains médias et scientifiques résument l’opposition citoyenne à quelques individus étiquetés complotistes adeptes des fakes news, ou à des personnalités contestées comme le Professeur Didier Raoult. Certains milieux ont tout fait pour dresser un portrait peu flatteur de l’infectiologue de Marseille, pourtant l’un des plus réputés au monde. Cette présentation biaisée de l’opposition est trompeuse et malhonnête envers les citoyens.

Le Professeur Jean-François Toussaint est médecin, professeur de physiologie à l’Université Paris-Descartes, directeur de l’IRMES, Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport à l’INSEP, et ancien membre du Haut Conseil de la santé publique [4]. Il explique calmement dans ces vidéos sur RMC [5] ou sur CNews [6] que les critères importants à considérer aujourd’hui sont l’évolution du nombre d’hospitalisations, d’admissions en soins intensifs et de décès rapportés au COVID-19, et non le taux de testés PCR positifs assimilés à tort à des cas de contamination (à des malades).

Le Professeur de Médecine Christian Perronne est médecin, Professeur des Université, Praticien Hospitalier Français, spécialisé dans le domaine des pathologies tropicales et des maladies infectieuses émergentes, chef de son service à l’hôpital de Garches et ancien président de la commission spécialisée Maladies transmissibles du Haut Conseil de la santé publique. Il dénonce une corruption mondiale [7]. Vous pouvez l’écouter sur YouTube [8].

Pour le Dr Martine Womer, députée Ecologie-Démocratie-Solidarité et Psychiatre, il n’y a pas d’augmentation des hospitalisations, que du contraire et invitée le 25 Août 2020 dans l’émission Sud Radio Midi, elle a estimé qu’il fallait arrêter “d’entretenir cette peur” et « qu’il fallait que les citoyens se posent les bonnes questions” [9].

L’utilisation de l’hydroxychloroquine dans la prise en charge précoce des malades du COVID-19 n’est pas défendue que par Didier Raoult ou par Donald Trump, comme c’est sous-entendu de manière moqueuse par certains journalistes. Elle l’est également par le Professeur Harvey Risch, professeur d’épidémiologie à la célèbre université de Yale (Yale School of Public Health) aux USA [10].

Les professeurs Toussaint, Perronne, Risch, la députée Martine Womer ne sont qu’un échantillon représentatif d’un collectif beaucoup plus vaste de médecins de tous pays, tous horizons, toutes spécialités qui élargissent les points de vue sur la maladie COVID-19 et critiquent sa prise en charge par les gouvernements et leurs conseils d’experts.

Les avis de ces médecins, professeurs, experts et chercheurs sérieux ne peuvent être balayés, méprisés comme ils le sont aujourd’hui, encore moins assimilés à du complotisme.
Avez-vous vu, sur les plateaux de télévision, ces journalistes arrogants couper la parole ou contredire des spécialistes ou des médecins de terrain ?

Regardez les statistiques officielles actuelles

Sur base des statistiques officielles actuelles sur le site de l’Organisation Mondiale de la Santé [11], nous voyons bien la réduction drastique du nombre de décès attribuables au COVID-19 et ce depuis des semaines (mai 2020).

En Belgique

statistiques Sciensano

En France

(site Worldometers.info) :

Comprendre les graphiques de mortalité:

Source : Sciensano, Belgique

 

Sur ces graphes, il est intéressant de voir comme on peut présenter des statistiques de mortalité de façon biaisée, notamment en manipulant l’échelle choisie.

Sur le graphique 2, en haut à droite, la mortalité liée au COVID-19 a tellement baissé à partir du 23 juin 2020 que l’échelle du nombre de décès va de 0 à 15 morts alors que pour la période de mars-avril (phase aigüe épidémique-graphique 1 en haut à gauche), l’échelle va de 0 à 400 morts.

En utilisant la même échelle, 0 à 400, on voit encore mieux (graphique 3 en bas à droite-23 juin au 10 août 2020) combien la mortalité due au COVID-19 est devenue infime entre juin et août 2020.

Les hospitalisations pour COVID-19 sont elles aussi devenues anecdotiques, de même que les admissions en soins intensifs, comme le confirment beaucoup de médecins de terrain. Les politiciens et leurs conseillers « COVID » maintiennent des mesures extrêmes :
• Port continu du masque, même en extérieur, pour tous,
• Rassemblements fortement limités (bulles),
• Couvre-feux,
• Paralysie de secteurs entiers de l’économie,
• Distanciation physique même pour les enfants,
• Troubles hygiéniques (lavages des mains) obsessionnels compulsifs (THOC),

Alors que tous les indices de gravité diminuent et ce depuis le mois de mai, avant le durcissement incompréhensible de ces mesures.Serait-ce l’une des raisons qui pousse une partie de plus en plus large de la population à demander des comptes à leurs gouvernements et à ces conseillers ? [12]

Conclusions

La narrative officielle, si elle était justifiée en mars-avril, ne l’est plus du tout aujourd’hui. Pourtant, elle est maintenue, engendrant peur, colère, incompréhension, stress et dépressions.

Les écoles rouvrent avec des restrictions excessives. C’est de la maltraitance organisée, autorisée pour tous ces enfants obligés de se masquer et de rester isolés, avec la menace permanente qu’on leur enlève à tout moment un de leurs droits fondamentaux, le droit à une éducation de qualité. Trop de secteurs économiques vitaux sont encore paralysés, laissant présager toujours plus de faillites, toujours plus de paupérisation et de misère humaine.

Les masques ne devraient plus être portés partout, en continu et par tout le monde. Les critères de gravité baissaient déjà bien avant que ces mesures soient devenues permanentes et obligatoires.

Les médias ne devraient plus parler de « nouveaux cas confirmés », ce qui sème peur et confusion, mais de « nouveaux cas testés positifs » et insister plutôt sur la baisse continuelle du nombre d’hospitalisations, d’admissions en soins intensifs et de décès, seuls indices cliniques valables de gravité. Testé PCR positif ne signifie pas être malade de la COVID-19.

Un test PCR positif ne signifie plus aujourd’hui que l’on est infecté ou infectant et les seuils de cycles d’amplification (Ct) ne doivent pas être dissimulés ni manipulés, mais connus et standardisés.

La clinique (état de la personne) doit primer sur les résultats des tests. Les médias, s’ils veulent garder la confiance de la population, doivent donner la parole aux nombreux médecins qui sont avant tout cliniciens et ont une vision plus globale, plus juste de la réalité et qui s’exprimeront, d’une façon ou d’une autre.

De même, les politiciens doivent accepter que les conseils de sécurité COVID soient remaniés et composés de médecins compétents en clinique et indépendants de l’industrie productrice de médicaments.

Il en va de leur crédibilité, de la crédibilité des sociétés démocratiques pour lesquelles nos parents et nos grands-parents se sont durement battus. Les pouvoirs en place ont failli et les citoyens devront décider de leurs sorts. Ils doivent partir. Le virus SRAS-CoV-2 ne doit plus leur servir d’alibi pour ce désastre organisé.

 

Dr Pascal Sacré,
Août 2020

 

Notes et sources :
[*] https://www.mondialisation.ca/author/pascal-sacre
[1] PCR en microbiologie : de l’amplification de l’ADN à l’interprétation du résultat Rev Med Suisse 2007, Volume 3. 32181.  Drs K Gaton et G. Greub
[2] COVID-19 la grande illusion du test PCR, un dossier de David Crowe, Néosanté n°101, pages 4-11, juin 2020
[3] Are you infectious if you have a positive PCR test result for COVID-19 ? 5 août 2020, Tom Jefferson.
[4] Jean-François Toussaint, Wikipédia
[5] Le Grand Oral de Pr Jean-François Toussaint, sur RMC le 14 mai 2020
[6] Jean-François Toussaint, professeur de physiologie de l’Université Paris-Descartes et directeur de l’IRMES, Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport1 à l’INSEP. Il s’exprime le 18 août 2020 sur le plateau de C News sur l’évolution de la maladie COVID-19.
[7] Le professeur Christian Perronne dénonce une corruption mondiale, 3 août 2020.
[8] « Il faut foutre un coup de pied dans la fourmilière. » sur YouTube, 24 juillet 2020
[9] Martine Womer interviewée
[10] La clé pour vaincre la COVID-19 existe déjà. Nous devons commencer à l’utiliser, FranceSoir, le 24 juillet 2020
[11] WHO Coronavirus Disease (COVID-19) Dashboard
[12] Une pétition lancée pour “Virer du conseil scientifique les membres sponsorisés par des labos”

139 réponses

  1. Bravo et merci au Dr Pascal Sacré pour la qualité et l’objectivité de son article. Le problème des faux positifs est bien réel pour le test PCR et vient non seulement de ce que « traces d’ARN » n’est pas synonyme d’infection, mais vient aussi de ce que le test amplifié aussi des traces n’appartenant pas à la personne testée.
    Rétablissons vite la primauté de la clinique sur les analyses de labo, c’est urgent.

    1. Un autre article qui vient confirmer ces propos concernant la fiabilité du PCR:http://www.wikistrike.com/2020/08/l-arnaque-supreme-du-coronavirus-devoilee-le-covid-19-est-indetectable.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
      La conclusion est intéressante, concernant les méthodes mensongères et coercitives pour faire régner la terreur:
      : »1- Vous pouvez prétendre que ce n’est que le début et que d’autres décès sont imminents. Utilisez cette excuse pour mettre tout le monde en quarantaine et prétendez ensuite que la quarantaine a empêché les millions de morts attendus.

      2- Vous pouvez dire aux gens qu’il est irresponsable de « minimiser » les dangers et les pousser à ne pas parler de chiffres.

      3- Vous pouvez dire des conneries sur des chiffres inventés dans l’espoir d’aveugler les gens avec de la pseudo-science.

      4- Vous pouvez commencer à tester des personnes en bonne santé (qui, bien sûr, auront probablement aussi des fragments d’ADN de coronavirus) et ainsi gonfler vos « cas » avec des « porteurs asymptomatiques » (vous devrez bien sûr tourner cela pour que cela semble mortel, même si tout virologue sait que plus vous avez de cas sans symptômes, moins votre agent pathogène est mortel).

      Suivez ces quatre étapes simples et vous pourrez avoir votre propre pandémie entièrement fabriquée et opérationnelle en quelques semaines. »

    2. Bonjour je suis médecin dentiste à Luxembourg ???????? pays a quart d’heure de la France ???????? qui teste massivement , c’est à dire qu’il a réalisé plus de test que la population du pays . En bon Medecin qui fait anamnèse je demande systématiquement les résultats des tests . Ils sont tjs négatifs. Ou sont les cas ?
      Il est statiquement anormal de n’en trouver aucun !!!!!!
      Les seuls cas qui restent sont des faux positifs !!!!
      Le même patient positif en France ????????, négatif au Luxembourg ????????, cherchez l’erreur !!!!!!!!!!

  2. Merci pour cet article éclairant parfaitement la réalité sur les tests PCR et l’instrumentalisation qui en est fait par nos gouvernants

  3. Excellente mise au point sur les tests PCR. Reste à se mettre en tête que le virus, comme tous les Coronavirus grippaux, est un mutant permanent, et que tous les vaccins seront donc obsolètes tous les 6 mois ou moins encore, de même que pour la grippe hivernale. Pourquoi donc ce nouveau type de vaccin qui va nous “sauver” du Covid 19 mais qui risque d’être en réalité une modification génétique irréversible de notre ADN, ce qui est pourtant totalement interdit ! Même les traitements homéopathiques de nettoyage ne pourront plus rien une fois le vaccin inoculé…

    Pourtant c’est d’une manière forcée que tout est fait pour passer l’idée qu’il n’y a que ce vaccin qui peut sauver alors qu’il existe des traitements qui guérissent comme comme l’hydroxychloroquine avec l’azithromycine ou l’Artemisia Annua…

    1. ça fait des semaines que vous spammez le site en changeant de pseudo à chaque fois, à quoi cela sert-il ?

      1. Etonnant de voir qu’un collectif ne peut pas s’exprimer même si ses membres utilisent des pseudos. Surya (pseudo ?) prend sans doute exemple du métro de Mexico où le mot d’ordre est « en nous taisant nous prévenons les contagions ».
        https://www.youtube.com/watch?v=paOwcukoTmI
        Qui aurait pensé que même la parole serait mise à l’index par des Surya méxicains !

      2. Surya n’est pas un pseudo. C’est moi qui modère donc mon boulot c’est de détecter et virer les spammeurs

      3. Bonsoir
        Je ne comprends pas tout néanmoins le scientifique est clair positivité ne rime pas automatiquement avec contagieux ou contagiosité
        Par contre la peur est inoculée comme elle le fut au moyen âge la peur des ténèbres que seule la foi pouvait enrayer
        La perte de nos libertés par des contraintes sans fondements scientifiques est celle des politiques non des sachants les premiers au nom d’un pouvoir souvent usurpé les seconds au nom de la science et de ses méandres. Les politiques étiquettent au nom de leur élection ou réélection les scientifiques continuellement dans le doute se battent au nom de la santé publique et leur combat n’est jamais gagné d’avance

    2. Outre de se taire dans le métro de Mexico, d’autres interdictions ont parsemé le monde :

      – Interdit de danser (Hérault).

      – Interdit de consommer de l’alcool (Paris).

      – Interdit d’aller en forêt ou à la plage (France).

      – Interdit de se rapprocher les uns des autres (France et de nombreux pays).

      – Interdit de sortir (pendant le confinement).

      – Interdit d’acheter et de vendre des masques (France).

      – Interdit d’aller dans un lieu public sans masque (depuis juillet dernier).

      – Interdit de marcher dans la rue sans masque (certaines villes depuis le déconfinement, de plus en plus de villes sont concernées).

      – Interdit d’aller travailler sans masque (sauf quelques professions).

      – Interdit de travailler pour de nombreuses professions (confinement).

      – Interdit d’aller à l’école (confinement).

      – Interdit de manifester (France et nombreux pays européens).

      – Interdit même de rassembler à plus de 10 personnes (France).

      – Interdit de fumer dans la rue (Espagne).

      – Interdit d’aller manger au restaurant (France et divers pays européens)

      – Interdit d’aller en voitures avec des amis (Espagne).

      – Interdit de se baigner (Bordeaux, Beauvaix, Gard et autres).

      – Interdit de s’asseoir plus de deux minutes sur un banc à Biarritz, totalement interdit dans les parcs de Chambéry (ni sur les bancs ni sur l’herbe, c’était en mars je ne sais pas comment c’est maintenant mais ça a existé. Les bancs ont été retirés dans certaines gares).

      – Interdit de faire du sport entre 10h et 19h (à Paris au mois d’avril).

      – Interdit de voyager dans certains pays (avec des variantes: quarantaines et/ou test obligatoires).

      – Interdit de voyager vers la France sans présenter la preuve d’un dépistage négatif pour les personnes provenant de 16 pays classés rouge.

      – Interdit de prendre l’avion sans masque (ceux en tissus sous proscrits).

      – Interdit de sortir le même jour que les femmes et le dimanche (Panama).

      – Interdit de sortir son chien en dehors du créneau 20H-21H (Serbie).

      – Interdit de se déplacer à plus d’un kilomètre de son domicile pendant plus d’une heure (France).

      – Interdit de se faire opérer pour les cas non urgents.

      – Interdit de se faire la bise (entreprise de Calais).

      – Interdit de se serrer la main (équipe de foot de Newcastle).

      – Interdit de se rendre à un enterrement, même celui d’un membre de sa famille (confinement).

      – Interdit de chasser et de pécher (confinement).

      – Interdit de faire un barbecue avec des amis (confinement)
      .
      – Interdit de faire du vélo (Paris).

      – Interdit de faire ses courses en famille (confinement).

      – Interdit de faire une location saisonnière (littoral océanique et sud-est de la France).

      – Interdit d’éternuer sans mettre la main devant ou de cracher sur la voie publique sous peine d’amende (Marcq-en-Barœul).

      – Interdit d’aller dans les lieux de culte (confinement).

      – Interdit de visiter ses parents dans un EHPAD (confinement).

      – Interdit de sortir après 20H à Nice et 21H à Béziers.

      – Interdit de courir sans masque (Mandelieu-la-Napoule).

      – Interdit de se déplacer en voiture sans raison valable et côte à côte pendant le confinement (France).

      – Interdit de se distraire dans les théâtres, opéras, cinémas, bars, discothèques, concerts, salles de sport ou les rencontres sportives (certaines restrictions restent d’actualité. Plus de 300 discothèques ont déjà mis la clé sous la porte).

      – Interdit d’échapper à la vaccination (au Danemark et en Australie et certainement d’autres pays à venir. En France, lorsqu’on lui pose la question aujourd’hui, Veran répond… »je ne peux pas vous répondre », « c’est prématuré ». Autant dire qu’il y a de fortes chances qu’on y ait le droit).

      – Interdit de se marier (pendant le confinement en France), les cérémonies de mariage ont récemment été interdites dans 14 provinces turques.

      – Interdit de remettre en question la version officielle de l’OMS et du gouvernement au sujet du virus ou de l’épidémie sur Youtube ou Facebook sous peine d’être censuré en quelques heures. Beaucoup en ont fait les frais.

      – Interdit de sortir de chez soi, des gens ont été emmurés chez eux à Wuhan.

      – Interdit de vivre pour les personnes âgées à qui l’on a interdit l’accès aux soins, voir même que l’on a « un peu aidé » à mourir avec le Rivotril (France).

      – Interdit de s’exprimer librement avec des pseudos (AIMSIB)

      1. Dommage, ça commençait bien et ça finit mal. Personne n’interdit l’usage des pseudos à l’aimsib puisque c’est même plutôt recommandé. En revanche on s’agace énormément, nous les modérateurs, par le fait d’être à la fois pris à partie par des posteurs qui s’agacent de la portée de certains messages répétés, et de la propension qu’ont certains autres à nous prendre pour des imbécile pour seriner plusieurs fois, sous des pseudos différents, les mêmes antiennes.

        Merci de bien vouloir à l’avenir vous choisir un pseudo et de vous y tenir, au moins quelques jours, histoire qu’on ait pas l’impression que vous nous preniez pour des imbéciles…

      2. Si t’es pas content de la politique de modération ici tu peux foutre le camp aussi.

  4. Comment expliquer la présence d’ARN dégradé de virus SARS-CoV-2 retrouvé par PCR chez des personnes asymptomatiques?
    Ces prélèvements positifs représentent 3 à 4% des prélèvements effectués en ce moment. Se pourrait-il que l’ARN soit retrouvé chez des personnes ayant contracté le virus sans symptômes mais l’excrètent encore tardivement ?

    Il se pourrait que les PCR positives avec un grand nombre de cycles (supérieur à 35) signent la présence d’ARN viral dégradé non infectieux comme ce qui a été retrouvé pour le virus de la rougeole :

    De l’ARN viral est retrouvé chez une grande proportion des enfants sains vaccinés ou non et ne présentant pas de symptômes . Cet ARN est retrouvé longtemps après la vaccination ou l’infection dans des prélèvements nasals. S Sonoda 1 , T Nakayama, 2001, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11536248/. On sait qu’il n’y a pas de transmission du virus de la rougeole vaccinal ou sauvage à partir d’une personne vaccinée.

    Sonoda S et al ;, 2002, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12237431/ retrouvent le génome du virus de la rougeole dans la moelle épinière de personnes testées pour un diagnostic de maladie maligne, sans symptômes de rougeole.

    McMahonJ et al., 2019, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6669751/ retrouvent de l’ARN du virus de la rougeole dans des prélèvements nasopharyngés chez des enfants plus de 100 jours après la vaccination

    1. « Comment expliquer la présence d’ARN dégradé de virus SARS-CoV-2 retrouvé par PCR chez des personnes asymptomatiques? »
      La question n’est-elle pas déjà interprétée, Emma ? Pourquoi cet ARN serait-il dégradé ? Parce qu’il ne rend pas malade ?
      Tu m’as toi-même affiirmé et répété qu’il était systématiquement différent d’un individu à l’autre. Alors pourquoi ne serait-il pas propre à ce microbiome interne spécifique de chacun.
      Du coup on comprendrait qu’il n’est pas responsable de la maladie ; voilà la réponse que l’on se refuse à envisager ! Cela obligerait à penser autrement ! Il faudrait trouver un autre coupable !
      Pourtant comment explique t’on que tant de détresses respiratoires cet hiver dernier ne peuvent être expliquées par un virus que l’on n’a pas retrouvé sur bon nombre de malades (1)?
      Il faudra bien à nouveau trouver une explication quand les symptômes du covid reprendront à l’automne, parce que ces causes non retrouvées ne manqueront pas de se renouveler probablement.
      (1) https://www.laprovence.com/article/papier/5940125/pr-didier-raoult-je-ne-suis-pas-un-outsider-je-suis-en-avance.html?fbclid=IwAR3erJsx0ICMBqnn-2FT2MLQsn-kFzu68VbqKNX_M3RrUfbMv95b0AJTtlE

      1. il se peut que ces symptômes ne soient en réalité liés aux essais de fréquences electro magnétiques 5G (qui vont reprendre à l’automne) Les fréquences utilisées, sont suspectées de détériorer l’absorption d’oxygène et de créer des thromboses (ce qui explique les détresses respiratoires trouvées sans virus)

      2. Bonjour madame Fau, Emma. Une chose dont les médias et scientifiques des conseils de sécurité parlent peu (ou pas du tout) est le système immunitaire des gens or cela joue un rôle essentiel. Cela me paraît évident de dire ça et pourtant je ressens le besoin de le dire puisque (presque) personne ne parle de ça. La maladie ne vient pas d’un virus ou d’une bactérie mais de l’interaction entre ce virus/cette bactérie et le système immunitaire de la personne. D’ailleurs, les formes graves de COVID sont plutôt liées à une surréaction du système immunitaire de l’hôte qu’à une virulence particulière du virus. Dans l’immunopathologie interviennent toutes les co-morbidités de l’hôte mais aussi toutes sortes de facteurs extérieurs insuffisammant cités et recherchés pour comprendre la pathogénie multiforme de cette maladie appelée COVID-19 comme la pollution atmosphérique ou l’électromagnétisme ! Je n’ai pas toutes les réponses mais dans mes recherches j’ai trouvé des données intéressantes, éclairantes ! Faire abstraction de toute cette partie est comme d’étudier le soleil uniquement de nuit.
        Ainsi, j’ai lu cet article très intéressant : Coronavirus et diminution des lymphocytes T : cause ou conséquence ?
        http://www.teslabel.be/sante-publique/444-coronavirus-et-diminution-des-lymphocytes-t-cause-ou-consequence-

      3. Bonjour Dr Sacré, ces constats sont intéressants : la baisse d’anticorps en particulier alors que les virus considérés comme étrangers à l’organisme devraient provoquer une réaction immunologique.
        Et cela devrait poser cette question que je soulève précédemment : les virus sont-ils vraiment étrangers ou bien font-ils partie du microbiome interne de l’individu.
        En réalité tout un monde vit en nous et nous vivons grâce à lui. Cela échappe à la science malgré la découverte du microbiome interne dans les parties anciennement dites « stériles » que les chercheurs continuent à considérer comme étant étranger à l’organisme. Ce qui leur échappe a été découvert du temps de Pasteur par Antoine Béchamp dont les travaux d’une grande rigueur étalés sur des dizaines d’années leur ont été cachés.
        A partir du moment où ce microbiome interne a été découvert, remettant en cause le dogme de l’asepsie des organismes supérieurs, les scientifiques auraient dû remettre à plat toutes les découvertes déduites et interprétées de ce dogme.
        Mais cette remise en cause ne semble pas d’actualités malgré toutes les incohérences que la crise du Covid soulève.
        Penser autrement, suppose de prendre du recul et de remonter à la source de l’erreur (dogmes de Pasteur). Je l’expliquais dans cet article publié par l’AIMSIB :
        https://www.aimsib.org/2019/03/10/et-si-notre-organisme-netait-pas-du-tout-sterile-un-siecle-derreurs-scientifiques/
        Tout scientifique devrait avoir lu les travaux de Béchamp, ils sont incontournables sous peine de perdre des années de recherche avant de découvrir ce qui échappe encore à la science. C’est pourquoi j’ai fait un condensé de son livre de plus de 1000 pages, afin d’en faciliter l’approche :
        https://www.bonnes-habitudes.fr/comprendre/polymorphisme-microbien/

      4. Bonsoir madame Fau,
        ce messsage pour demander votre accord pour renseigner votre « texte » https://www.aimsib.org/2018/10/07/survenue-des-pathologies-saisonnieres-selon-la-theorie-de-lc-vincent/
        sur ma page FB.
        Merci à vous et aux rédacteurs de ce site pour la mise à disposition de recherches que d’autres s’empresseraient de cacher ou de faire disparaître…
        Pas besoin d’éditer ma demande..

        Heureux de d’accomplir ma petite mission de transmetteur d’infos qui font « grandir »

        Pierre (D.)

      5. Bien sûr Pierre D. diffusez, partagez les théories « cachées » de LC Vincent, Béchamp … Soyons nombreux à transmettre ces travaux qui expliquent la notion de terrain, de « milieu » propice à la santé et qui démontrent à quel point la nature est bien faite et à quelle point nous devrions avant tout la respecter.

  5. Oui bravo et merci pour tout cela. Mais à quoi ça sert nous sommes surveillés et traqués par des flics armés qui sont prêts à tout pour obliger les gens de mettre des masques. Comment se révolter et faire arrêter tout cela. C’est là la solution où le problème est cette dictature intentionnée des gouvernements du monde entier, et ces gens qui se laissent faire impuissants devant les armes et les lois faites aux profits et caprices de certains.

    1. En manifestant. En discutant (je le fais beaucoup avec mes patients.
      France Inter a tenté de faire croire que la manif de Berlin de Samedi ne comptait que 20000 personnes (au lieu de sans doute 300.000) et qu’elle était le fait de néo-nazis, d’anti-vaccins, de conspirationnistes et de négationnistes. Cette radio est complètement pourrie de l’intérieur.
      En fait, c’était de braves gens, pères de famille bien informés.
      Robert Kennedy Jr. était venu tout spécialement en Europe pour faire ce discours, qui décoiffe absolument!
      https://www.youtube.com/watch?v=2saebN1OU1o

      1. Je pense plutôt que cette crise sanitaire est le script d’un scénario très différent tel que l’imagine RK Jr, se remémorer qu’il a été écrit au Forum de Davos Event 201 « A global pandemic exercise » le 18 octobre 2019. Quelle anticipation n’est-ce pas !
        https://www.centerforhealthsecurity.org/event201/
        Ce coronavirus « un truc qui tue pas » comme dit le marseillais me paraît de plus en plus être le faux nez d’objectifs politiques sous-jacents, car il s’agit de faire un reset d’un système financier complétement à bout de souffle, et de réorienter l’économie vers le numérique, le travail à distance, et donc une autre organisation sociale…
        Il est possible qu’un vaccin anti-covid voit le jour, à voir s’il n’est pas dangereux, effet facilitateur ?… , une version bêta du vaccin contre la grippe en quelque sorte… mais ce n’est pas l’objectif prioritaire.
        Avec les explications de Ernst Wolff expert financier allemand tout devient plus clair, cette crise nous dirige vers une plus forte concentration des pouvoirs de la finance comme on n’en a jamais vu de toute l’histoire de l’humanité, à côté de quoi les bénéfices d’un vaccin anti-covid c’est petit joueur, et du court terme.
        « Dans l’ombre de la pandémie – la grande redistribution »
        (14’16) https://www.youtube.com/watch?v=Nk1H7k73YuA

        Pour la réorientation globale de l’économie ce qui se passe en ce moment à New York préfigure je crois ce qui va se passer dans de nombreuses villes un peu partout dans le monde. J’espère me tromper…
        « La ville de New York est définitivement morte » par James Altucher
        https://www.legrandsoir.info/la-ville-de-new-york-est-definitivement-morte.html

      2. @ Ndjama
        Les opérateurs de bourse anticipent le prix des actions à 6 mois , donc les graphes sont logiques .

      3. Cela devient de plus ne plus évident que, s’ils n’ont pas tout organisé sciemment, les hommes de Davos (un en particulier), veulent profiter de cette crise sanitaire pour accélérer le déploiement de leur Grand Reset. Et pour ça, ils ont besoin de temps… Il faut donc que la crise dure.

        Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Klaus Schwab (fondateur de Davos) : « cette crise offre une occasion unique de remettre les compteurs à zéro ».

        Officiellement, en 2 mots, en quoi consiste le Grand Reset ? Suffit de lire son livre sorti cet été : monnaie numérique, discrimination positive, et influence énorme des GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft)…sont les grandes lignes du changement voulu par Davos. Il y a des version + trash.

        Parmi ces hommes de Davos, un sort du lot :
        > il organise une simulation de pandémie mondiale fin 2019,
        > il détient la gouvernance mondiale de la santé via l’OMS en tant que 1er financeur,
        > il a déposé en mars 2020 un brevet pour une cryptomonnaie,
        https://patentscope.wipo.int/search/en/detail.jsf?docId=WO2020060606
        > il a investi plusieurs milliards de $ dans au moins 7 vaccins anti-covid,
        > il a réalisé des tests de tatouages numériques vaccinaux fin 2019 en Afrique.

        A ce propos, l’Agence France Presse nous apprend que « des chercheurs affirment effectivement avoir inventé des nanoparticules injectables sous la peau », créant comme une sorte de « tatouage » qui est « invisible à l’oeil nu mais lisible avec des smartphones spéciaux » et une lumière proche de l’infra-rouge. Dès lors, une telle technologie permettrait « d’encoder son historique médical sur un patient ».

        https://www.lci.fr/sante/coronavirus-pandemie-epidemie-5g-nanoparticules-brevets-du-covid-19-une-video-virale-multiplie-les-fakes-news-2162617.html

        Partant de là, il n’y a aucun frein technologique à ce que :
        > à court terme, soit mis en place un tatouage vaccinal servant de carte ou de passeport vaccinal électronique
        > et à moyen terme on pourrait imaginer davantage, comme encoder un porte-monnaie numérique non? Et qui controle la monnaie controle… Arf comploteur!

        Pour le court terme, la Commission européenne a déjà tout prévu puisque le développement du passeport vaccinal figure sur son road book pour 2022. Peut-être sera-t-il sous forme de carte à puce facon carte bancaire? ou peut-être sera-t-il sous forme de tatouage numérique (grâce aux enzymes Luciférase du brevet)?

        https://ec.europa.eu/health/sites/health/files/vaccination/docs/2019-2022_roadmap_en.pdf

        Si cela vous semble irréel, bien d’autres recherches dans les interfaces homme/machine sont bien plus perchées :

        https://www.zdnet.fr/actualites/comment-les-interfaces-homme-machine-vont-changer-le-visage-de-la-guerre-39907347.htm

        https://www.journaldugeek.com/2020/08/25/neuralink-elon-musk-pourrait-annoncer-essais-humains-vendredi/

    2. Robert Kennedy junior ( fils de Bobby Kennedy et neveu de John F. Kennedy, ancien président des Etats-Unis, tous deux assassinés) a été interviewé par l’excellent media France-Soir :

      « Je pense qu’il y a des gens qui pensent que la pandémie a été planifiée, que le virus a été fabriqué génétiquement… Cette crise est une opportunité utilisée par les élites, militaires ou du renseignement, les apparatchiks… Les sociétés qui bénéficient le plus sont celles des milliardaires de la Silicon Valley qui contrôlent les communications ou les interfaces, que ce soit Amazon ou Jeff Bezos ou Zuckerberg ou Bill Gates. Ils sont ceux qui continuent à gagner des milliards et des milliards pendant que la classe moyenne de manière globale est laissée pour compte. Tous les programmes sociaux sont en faillite… Cela se traduit par une situation sociétale oligarchique qui demande un énorme contrôle social. Avec la simultanéité de l’installation de la 5G, cela leur donnera une capacité sans précédent de surveillance et de contrôle du comportement humain, ainsi que la capacité d’exploiter nos données et de nous faire devenir des machines à consommer… C’est réellement extraordinaire cette censure dans les médias traditionnels, les réseaux sociaux qui tirent un avantage de ce confinement ! Google détient une société qui fabrique des vaccins. Ils ont un deal de 750 millions de dollars avec Glaxo qui réalise un vaccin contre la grippe, contre la Covid-19. C’est une filiale d’Alphabet, la société holding de Google. Et Google censure toute information critique à l’égard des vaccins. C’est vraiment incroyable de vivre dans ce monde kafkaien. Nous pensions que cela arriverait un jour, parce que nous avons lu George Orwell, Aldous Huxley, Kafka quand nous étions gamins. Mais nous n’avions jamais pensé que cela arriverait aussi tôt.. Les media ont dit que j’étais là pour m’exprimer devant des nazis. Pourtant sur scène, il y avait un immense portrait de Mahatma Gandhi, le maître de cérémonie était noir, originaire du Ghana, il y avait un moine Hari Krishna, c’était l’opposé même du nazisme… Reste que je ne crois pas que le vaccin de Moderna aboutira. Les tests cliniques ont été vraiment mauvais. Ils songent pourtant à vacciner des milliards d’enfants sur la planète. Un enfant n’a quasiment aucun risque d’attraper la Covid. Pourquoi administreriez-vous une substance qui a 100% de chance de causer une mauvaise réaction ? Il y a 200 vaccins en cours de développement. Dans certains endroits, ils ont déjà voté des lois… Peut-on rendre obligatoire un produit que l’on ne connaît pas encore et de surcroit surdes personnes en bonne santé… Aux USA, nous avons laissé l’argent défaire la politique. L’organisme censé contrôler les politiciens est corrompu. Le vote ne compte plus. Et maintenant les grandes sociétés contrôlent les centres de communication, l’industrie pharmaceutique contrôle les réseaux de télévision et les réseaux sociaux ont des accords avec les réseaux télécom, la 5G, les grosses entreprises pharmaceutiques et même avec les services de renseignement, l’armée… Nous avons toujours les cours de justice. Aux Etats-Unis, vous ne pouvez pas poursuivre une société pharmaceutique pour avoir fait du mal à votre enfant, mais vous pouvez toujours les poursuivre pour fraude. Il y a toujours un moyen d’obtenir justice. Le système judiciaire est ce qui fonctionne encore dans notre démocratie. Et nous avons la rue. »
      http://www.francesoir.fr/opinions-entretiens-politique-monde/interview-exclusive-robert-f-kennedy-jr-berlin-cetait-des-gens

      Ce que l’on constate, ce qu’il pense, rejoint les opinions de nombreux commentateurs de l’AIMSIB !

      1. Les médias traditionnels font croire que Kennedy est venu à Berlin «pour parler à environ cinq mille nazis».
        https://newspunch.com/biggest-crowd-in-german-history-rises-up-against-bill-gates-and-big-pharma-in-berlin/
        Les mêmes médias se réjouissaient quand Bernard Henri Lévy était venu à Kiev se faire applaudir par les néo-nazis !

        Nous vivons bien dans un monde où tout est inversé ! Reste que la plupart des gens préfèrent écouter les mensonges qui rassurent :
        http://ilsviventsouslaterre.i.l.pic.centerblog.net/655e8e45.jpg

      2. Les commentaires et opinions restent com’s et point de vue y compris quand un héritier du richissime clan Kennedy s’exprime .

    3. Bonjour « Duon »
      Je crois qu’il est encore temps d’éviter le point de non retour. Même si le système devient de plus en plus envahissant et inquisiteur, il n’a pas encore gagné. Il n’y a pas de secret. Une seule personne (ou même dix ou cent) ne pourra arrêter cela. Il ne faut pas non plus toute la population, il faut un seuil critique, une masse suffisante. Je ne crois pas à la violence (surtout pas, ça, c’est leur arme à eux et ils sont bien plus forts que nous), ni à la révolte (1789…) car ça se termine mal ou c’est récupéré par le système. Je croix à l’opposition calme et ferme, ne pas faire tout ce qu’ils demandent, écrire et partager (certains le font en chantant, en dessinant, en faisant des t-shirts, en faisant des vidéos sur YouTube ou autre plateforme non censurée…). Ne baissez pas les bras, c’est ce qu’ils veulent. De plus en plus de gens se réveillent ou du moins, commencent à douter de la logique du système qui devient de plus en plus fou, hystérique et autoritaire. Suffit de tenir bon.
      Pascal Sacré

  6. Merci Docteur Sacré,
    Je m’étonne toutefois que vous ne parliez pas de la dangerosité du test PCR qui porte atteinte à la très fine barrière hémato-encéphalique ? Ce grave danger m’a pourtant été confirmée par plusieurs médecins allopathes. C’est très inquiétant.

    En tant que médecin naturopathe et parent d’élève je suis tout à fait ouvert à la pratique des « tests sérologiques » quand ils sont non-invasifs, comme les analyses sanguines, les tests sur la salive … Cependant aujourd’hui je suis très inquiet par ces nouvelles techniques pratiquées en France de TEST PCR COVID avec « écouvillonnage » très profond, qui utilisent un long écouvillon allant gratter la très fine barrière hémato-encéphalique (BHE) qui protège le cerveau.

    Quand on connaît les risques d’un tel frottis à cet emplacement (proche du cerveau) il est très étrange et inquiétant de constater que ce soit ce type de test qui soit le plus pratiqué actuellement en France ; D’autant que les américains sont entrain de l’interdire, au profit des autres tests non-invasifs. Kary B. Mullis inventeur du Test PCR, lauréat du Nobel, déclarait lui-même : « …these PCR tests cannot detect free infections viruses at all. »

    Pourquoi ? Une lésion de cette très fine barrière de protection du cerveau BHE, entraînerait des fuites dans le cerveau, et assurément des infections graves comme la méningite, le VIH/SIDA, le méningocoque, des inflammations graves, toutes sortes de perturbations psy, mentales et émotionnelles, des maladies neurodégénératives, des glioblastomes, et autres blessures irréversibles du cerveau.

    Selon la constitution du patient, même avec un écouvillonneur compétent, l’écouvillon peut facilement rompre l’un des nombreux vaisseaux sanguins (plutôt fragiles) dans cette zone reculée de la cavité nasale, dont la très importante artère sphénopalatiale qui est connectée directement au même système sanguin qui irrigue le cerveau. Si l’écouvillon est appuyé trop fort, il peut passer au travers de la paroi osseuse poreuse ! Et entraîner à terme la mort du patient !

    Les vrais docteurs/médecins devraient respecter le serment d’Hippocrate ! « D’ABORD NE PAS NUIRE  au patient ! »  Et devraient donc s’abstenir de pratiquer un examen aussi dangereux pouvant avoir dans certains cas des conséquences mortelles à terme…
    Si bien, que dans cette époque perturbée, il nous appartient de lancer l’alerte, pour PRÉVENIR de ce DANGER. Face à une telle politique de santé publique qui va trop souvent à l’inverse du bon sens, chacun a le pouvoir de dire « NON ! pas comme ça !»

    Alors si vous aviez connaissances que la pratique de tels Tests PCR COVID avec écouvillons, seraient prévus et imposés dans votre établissement scolaire, je vous prie d’en informer les parents d’élève, et les élèves au préalable autant que possible, pour qu’un grand nombre restent chez eux. Vous protégeriez ainsi la santé des enfants, et sauveriez des vies. Merci d’y penser.

    NB : Ces conclusions ont été validées par des médecins allopathes, qui souhaitent garder l’anonymat ici, mais qui confirment que ces tests PCR avec écouvillons sont dangereux !
    À titre d’illustration j’apporte ce témoignage du Dr T.S., qui me répond : « Oui Stéphan en effet ce test PCR cette de la folie pure ! Il faut fuir !»

    Merci pour votre écoute et votre compréhension. Pour le bien-être des nos enfants. Pour le bien-être de tous,
    Bien cordialement
    DOCTEUR S

    1. Avez-vous des liens scientifiques qui étayent vos dires ?
      On peut toujours affirmer , que l’on soit médecin ou astrologue , mais cela restera une opinion et non un fait .

    2. Bonjour Stéphane L
      Merci pour vos informations.
      Personnellement et comme docteur, je n’ai pas de source « scientifique » sûre sur le danger de l’écouvillonnage nasal pour la barrière hémato-encéphalique (BHE). Toutefois, cela va peut-être sortir dans de futurs papiers. De façon générale, c’est vrai que la muqueuse à cet endroit est très vascularisée, très sensible, très fragile et proche du cerveau. De plus, on a insisté auprès des soignants pour faire le prélèvement de façon très agressive (pour que ce soit efficace, ça doit faire mal, dixit les autorités !). Donc effectivement, attention, rien n’est anodin. D’autant qu’il y a effectivement des alternatives, salive, gorge.
      Le mieux serait que les autorités comprennent ce que moi-même et beaucoup de médecins ont compris, ces test, aujourd’hui, pour tous, et systématiquement, sont inutiles !
      Bien à vous.
      Pascal Sacré

  7. Préciser tout de même que le test ne détecte pas le virus en entier, mais uniquement une suite de nucléotides de 20 à 25 bases (22 pour l’amorce sens et 19 pour l’antisens). Et puis, les amorces varient apparemment selon la région du globe !

  8. On peut toujours faire dire aux statistiques ce que l’on souhaite !! Réelle analyse de la situation. Bravo et merci. Il est temps d’arrêter de faire peur aux gens et de reprendre tranquillement le chemin de l’école et du travail.

      1. Une dizaine de morts par jour du Covid en France (en est-on seulement certains?) contre plus de 1600 morts d’autre causes (0,6%): on se fout de nous, et ça finira par se savoir.
        Aux USA, on vient de décider de ne plus faire de tests aux personnes asymptomatiques: les media ne vont plus pouvoir parler de « cas ».
        Bonne nouvelle, mais on se demande de quoi ils vont bien pouvoir parler.
        Peut-être des décès réels ? Mais ça va être beaucoup moins vendeur…

  9. Bonjour, à tous,

    Enfin une excellente analyse qui vient « décomplexer » toutes ces « allégations » mensongères qui empoisonnent le sujet !!!…..
    Merci monsieur Sacré, (sacré monsieur) !!!…..

  10. Merci monsieur Sacré pour votre article qui met bien au clair sur le test PCR. Mais , je crois qu’il était inutile de nommé Trump dans votre article. Ce qui peut mettre dans la tête des gens que vous soutenez sa politique sociale. C’est peut être le cas?

    De plus dans les cas « dits cliniques », je pense qu’il faut tenir compte de la personne dans sa globalité, de sa façon de vivre , de son comportement dans son quotidien (alimentation, état du sommeil, vie en plein air ou dans une ville saturée par la pollution, de son état psychologique-émotionnel-d’esprit…………). C’est-à-dire l’état de son terrain organique à travers toute son existence (enfance, adolescence…). En tenant compte que le terrain organique est tout et que le microbe s’installe confortablement sur un terrain qui lui est propice. Et bien sur en tenant compte des travaux d’Antoine Béchamp et de Jules Tissot aux sujet de la microbiologie.

    Merci encore pour cet article

    1. Bonjour Monsieur Lefort,
      Pour Trump, j’avoue ne pas connaître sa politique sociale vu que que je nuis pas états-unien et ne vis pas là-bas et je ne fais aucune confiance aux médias occidentaux pour me le dire, puisque ces médias, de toute façon, quoi qu’il fasse, vomiront toujours sur lui, dès le départ et sans nuances. Je le citais pour dire que beaucoup de personnes discréditent l’hydroxychloroquine RIEN QUE parce qu’il l’a défendue aussi, cqfd, ce qui rejoint ce que je disais au début. Quoi que dise cette personne (Trump), ce sera de toute façon mauvais.
      Tout à fait d’accord avec vous pour Béchamps et Tissot (et Claude Bernard). En tant que médecin aujourd’hui, je suis plus proche de la vision des ces chercheurs honnêtes mais oubliés de l’histoire et des cours de médecine, que de celle de Pasteur.
      Pascal Sacré

  11. 2. What kind of CT value can we expect from an asymptomatic person?
    It is recommended that asymptomatic persons should not be tested because this will use up resources needed for testing symptomatic persons. However, based on national resources, testing of asymptomatic persons can be considered as part of contact tracing. Peer-reviewed results on the possible transmission from asymptomatic persons are still too limited to come to a conclusion. A high CT value (e.g. > 35) as a result in E-gene RT-PCR could be due to E-gene positive control contamination of reagents. All positive results should therefore be confirmed by a second gene target.
    https://www.ecdc.europa.eu/en/all-topics-z/coronavirus/threats-and-outbreaks/covid-19/laboratory-support/questions

    au dessus de 35 cycles, la PCR donne un faux positif

    1. Question technique… c’est l’occasion de vous demander….
      Quel est la valeur de Ct, pour l’ADN du virus de la rougeole ?
      Merci beaucoup, Emma K., pour votre réponse, si vous avez des informations fiables.

    2. Merci Emma, pour vos éclairages toujours utiles.
      Autre question technique, qui me trotte en tête.
      Est-ce que le fait d’augmenter la valeur de Ct diminue les risques de faux NEGATIFS ? Ou non ?

      1. Le virus de la rougeole est un virus à ARN aussi
        Il n’y a pas de standardisation du Ct pour la rougeole car ce n’est pas un examen de routine
        Non je ne pense pas que d’augmenter les Ct évite les faux négatifs

        Pour Vincent : un individu peu amène fait remarquer sur linkedin que PCR est féminin et que ça fait tâche dans le titre!

  12. Un grand MERCI à cet homme courageux et honnête.
    C’est ce genre d’infos qu’il est désormais primordial de diffuser, car l’action des prédateurs de notre santé est énorme médiatiquement, et le conditionnement est très intense.
    Mais ( Dieu merci ) il reste le bon sens populaire et ( encore à ce jour ) notre intelligence naturelle !
    Réflexion personnelle et raison nous aiderons à sortir la tête haute de cette ignoble manipulation.
    Encore merci

  13. STEPHANE.L : je suis très inquiet par ces nouvelles techniques pratiquées en France de TEST PCR COVID avec « écouvillonnage » très profond, qui utilisent un long écouvillon allant gratter la très fine barrière hémato-encéphalique (BHE) qui protège le cerveau.

    Est ce qu’un médecin peut revenir sur cette information avec des sources ? Est-elle fondée ? Car si c’est le cas, c’est très grave et je suis d’accord avec lui, il faut mettre en garde les parents d’élèves.

    Merci à tous les intervenants qui font avancer la vérité

  14. En France la 5G doit débuter très bientôt et il n’est pas insensé de penser que le système va utiliser cette ARME pour altérer profondément les système immunitaires et relancer la pandémie…

    L’étude Reflex (2000-2004 : 37 chercheurs de 12 pays) prouve que les ondes EM sont génotoxiques : destruction de l’ADN, à partir d’une puissance dérisoire de 0,05W/kg

    1. Bonjour, merci de bien vouloir donner un lien s’agissant des sources que vous citez, merci.

  15. Bel article très informatif et documenté , clair et compréhensible par des non spécialistes ; y compris les tableaux de stats .
    Un hic tout de même ( j’utilisais un temps le pseudo GRINCHOURS qui me va comme gant à une grenouille ) le paragraphe intitulé :
     » Pourquoi nous laissons-nous priver de nos libertés fondamentales aussi facilement ?  » et là , dommage de sortir de votre métier , et vous laisser aller à un commentaire tout à fait dispensable – chacun a une opinion sur la question de la gestion de cette crise , la votre importe peu .
    Une question tout de même : Premier Ministre Belge , qu’auriez vous fait de mieux en mars/avril/mai en que feriez vous aujourd’hui , sachant que êtes susceptible de répondre au pénal de vos décisions ?
    Cordialement et merci pour les 4/5 de ce papier .

    1. Bonjour Riboulours, ou Grinchours,
      merci pour votre 4/5.
      Pour le 1/5 manquant, je risque de vous décevoir car j’assume complètement. Je ne retire rien !
      Tout en voulant être avant tout « scientifique » (bien que la médecine ne soit pas une science, mais un art qui de temps en temps, joue à la science), je suis avant tout un homme avec des opinions et dans cette partie qui vous déplaît tant, j’ai exprimé honnêtement mes inquiétudes légitimes. Je pense qu’il est possible d’écrire un article informatif et bien documenté (avec les sources) et en même temps exprimer une opinion légitime car je ne sais pas vous, mais ne pensez-vous pas aussi que nos libertés fondamentales sont menacées (déjà perdues pour certaines) ? Et quand devient-il urgent de le dire, l’exprimer et se défendre contre cela ? Croyez-vous qu’il ne s’agit, ici, que d’un loisir, l’écriture d’articles médicaux, scientifiques ou autres, et non un moyen de dire quelque chose, de faire passer un message, d’exprimer quelque chose d’important ? C’est la médecine, moi, qui m’a amené à me révolter contre les mensonges, manipulations, contresens officiels de cette crise sanitaire, car dans ce domaine il était plus difficile de me tromper, mais c’est avant tout pour refuser ce système qui veut changer l’Humanité telle que je la conçois, que j’ai trouvé l’énergie, la motivation, la force et la hargne pour écrire sur tous ces sujets médicaux que je maîtrise.
      Oui, je pense que mon opinion importe, autant que celle d’un autre.
      Je ne suis pas Premier Ministre de Belgique ou de France mais la Suède, les pays nordiques en général, les Pays-Bas aujourd’hui, ont montré que d’autres choix auraient été possibles, et plus humains, plus honnêtes.
      Ce qui est certain, c’est qu’à présent, en août-septembre, continuer à imposer de telles mesures (masques, tests, confinements, quarantaines, interdiction de prescrir l’hydroxychloroquine, de faire des certificats de dispense de port du masque pour raisons de santé, assimiler tests positifs à cas contaminés…), alors que tous ces articles sortent, que tous ces professionnels, scientifiques, médecins s’expriment contre, est inadmissible. Il faut changer les conseils de sécurité, y mettre des cliniciens, comme Christian Perronne en France, P-F Laterre en Belgique ! Il faut arrêter de prendre les gens pour des c…, des enfants, et expliquer, rassurer et arrêter d’exploiter la peur. Voilà ce que je ferais, monsieur.
      Je persiste et signe pour le 1/5 que vous ne m’accorderez pas. Moi j’en suis fier.
      Cordialement.
      Pascal Sacré

      1. Désolé Dr Sacré , mais je persiste à penser que vous n’auriez pas du mélanger infos médicales + scientifiques avec vos opinions . , Vous affaiblissez le savoir par un commentaire . Il est de bon ton de tout commenter , et les imbéciles surinformés que nous sommes abusent .
        Si j’ai bien compris, en 2016 l’AIMSIB s’est formée pour donner de l’information médicale , scientifique , revisiter les études cliniques mensongères, etc….pas pour devenir un concurrent de Libé , du Figaro ou de Valeurs Actuelles .
        Votre rage vous honore , vos combat sont respectables , je ne les partage pas tous .
        Cordialement .

  16. Sacrée information. Grand merci beaucoup

    Un résumé pour nos relations pressées, influentes ou non, maire inclus, pourrait s’avérer fructueux

    Des gens très bien pensent très mal faute d’avoir trouvé ou pris le temps de se contre-informer.

    Tant qu’à être obligé de porter un masque si on n’a pas 135 euros de trop , ça serait bien qu’il soit jaune ou jauni pour ce qui est de la France.

    1. Bonjour Sophophile
      tout à fait d’accord avec vous;
      je travaille sur des résumés, clairs, synthétiques à mettre sur des genre de flyers pour les envoyer à des responsables, dans les toutes boîtes.
      Certains ont-ils des idées, comment faire des flyers ? Je prends toute l’aide qu’on me proposera
      Pascal Sacré

  17. Merci Docteur Sacré pour vote témoignage!

    C’est depuis le début des dérives liberticides que je « propose » sur ma page FB (sur laquelle je ne me rendais qu’une à deux fois l’an…) des témoignages et des pistes de réflexions afin, non pas de convaincre, mais d’élargir le champs de vision que « La » presse officielle sous toute ses déclinaisons réduit à un angle très fermé et un angle de déviation certain… Je suis un simple citoyen, père au foyer avec seulement qques rudiments de science et un soupçon de sens critique… Mon désir est de réveiller les consciences face à une situation qui, de fil en aiguille, vire au rouge du totalitarisme. Mais je ressens que mes propositions de se mettre à l’écoute d’infos alternatives mettent mal à l’aise. Il faut dire que ce qui se « prépare » paraît tellement…tellement.!, que cela semble relever du mensonge ou de la fiction ..
    Et pourtant les opinions, silencieux, sembleraient-ils se taire pour ensuite s’éteindre ; se ranger pour ne plus être dérangés fut-ce au prix de la liberté…?

    Tout comme j’ai relayé la lettre ouverte cosignée par un groupe de vos confrères, je compte bien diffuser cette page et votre analyse, (enfin , des belges aussi se lèvent pour donner leur lecture en toute franchise)
    car si les media officiels ne le font pas, c’est à chaque citoyen d’oser relayer l’avis qui lui semble être dans la justesse.

    Je remercie déjà les lecteurs de ce commentaire qui pourraient m’aider à me documenter ( souces sûres et référencées) sur -la nocivité des vaccins en tant qu’qu' »affaiblisseurs » de notre système immunitaire – le projet de vaccin arn,( l’université de Bufalo utiliserait une technologie qui permet d’influancer le comportement des animaux..)

    1. Merci monsieur Defossez
      ne sous-estimez pas votre pouvoir d’influence et continuez surtout.
      Père, citoyen… sont les meilleures raisons, motivatuons de se dresser en face de ce totalitarisme et chacun peut, doit le faire avec ses propres armes, sans violence ni colère, juste avec son coeur, ses convictions et ses mots, là où il est et comme un petit caillou jeté dans l’eau peut créer des ronds autour de lui et rencontrer les ronds d’autres cailloux, ainsi notre destin, en tant qu’humain, peut changer, évoluer. Merci encore ! Pour des références, l’AIMSIB est déjà une mine de sources précieuses !
      Pascal Sacré

      1. Merci pour votre retour Docteur Sacré.
        Je suis en concordance avec votre approche et philosophie de réaction. La vérité, si vraie soit-elle, s’efface lorsqu’on utilise la violence, quelque soit sa nature, pour l' »imposer ».

        Ce qui me pose question, c’est au cas où la population venait à devoir subir l’instauration et la mise en fonction d’un ordre mondial tel qu’il semble se profiler, les débats sur la véracité de ci et de là ne sont-ils pas une perte de temps et d’énergie précieux qui retarde des prises d’adaptations sociétales qui permettraient à ceux qui souhaitent préserver leur humanité d’échapper à une telle emprise. Nouvelle sortie d’Egypte ….

        Si tout est « planifié » comme certains le pensent, le temps est précieux et rester là à regarder la marée, comme au Mont Saint Michel, qui monte plus vite qu’on ne peut courir ne risque d’aboutir qu’à l’encerclement par les eaux…

        Bien sûr, et c’est pour cela que j’essaie d’inviter à une réflexion qui soit aussi construction du futur, nous avons encore le pouvoir de penser et d’agir et c’est ainsi que mon espérance me suggère de penser et d’inviter chacun à penser avec confiance et conviction « Ils auraient voulu nous faire croire »…..

      2. Totalitarisme , vous avez bien écrit ce mot ?

         » Tout ce qui est excessif est dérisoire  » ( Talleyrand )

      3. @riboulours & Co
        «Tout ce qui est excessif est dérisoire».
        C’est l’opinion de Talleyran.
        «Ce qui a été cru par tous, et toujours, et partout, a toutes les chances d’être faux.»
        C’est l’opinion de Paul Valéry, in Tel quel – Moralités, 1941.
        «Tout accusé qui fait contre lui l’unanimité de ses juges doit être immédiatement relâché. L’unanimité accusatrice est suspecte en tant que telle! Elle suggère l’innocence de l’accusé.»
        Ça, c’est l’opinion d’un rabbin exprimant un principe talmudique, et cité par René Girard, in Des choses cachées depuis la fondation du monde, éd. Grasset et Fasquelle, 1978, p.607.
        En dehors des mathématiques, et éventuellement de la physique, tout consensus absolu est nécessairement suspect.
        En biologie, a fortiori en médecine, et plus encore en sciences sociales, il faut donc à mon sens éviter de prendre les consensus pour argent comptant. Vérité d’aujourd’hui… erreur de demain! (en trois clics on trouve la citation originale, qui est de Georges Clemenceau: «La vérité d’aujourd’hui peut avoir été l’erreur d’hier et peut devenir, par l’accroissement des connaissances, l’erreur de demain»).
        Les opinions, qu’elles soient excessives, dérisoires ou mesurées, font partie du terreau de la pensée et nous disent toutes quelque chose sur la réalité: à chacun de savoir y puiser la «substantifique moelle»…
        C’est mon opinion.

      4. «Tout ce qui est excessif est dérisoire» (Talleyran)
        (bis)
        Et c’est sans compter qu’une opinion aussi péremptoire est probablement dérisoire.

      5. @ Albatros

        vous dîtes :
         » En biologie, a fortiori en médecine, et plus encore en sciences sociales, il faut donc à mon sens éviter de prendre les consensus pour argent comptant.  »
        Je suis d’accord ….mais entre l’argent comptant et la monnaie de singe des complotistes , mon choix est fait depuis lurette , sachant que  » la vérité  » n’appartient qu’aux croyants dont je ne fais pas partie .

  18. Merci pour le partage. Efficace.
    Je vis a Hong Kong. Nos libertés sont réduites depuis fin janvier 2020… pour 89 décès sur une population de 7millions. Les interdictions sont toutes aussi irrationnelles les une que les autres. Une version extreme de ce que vous vivez en Europe.
    En cas de resultat positif au PCR vous partez 5 semaines a l hopital (jusqu a ce qu il n y ait plus de trace) et votre famille et tous vos contacts sont isoles de force en centre de quarantaine. Totalement contre productif (personne ne veut se faire tester volontairement). Et un grand sentiment d impuissance généralisé.

    Ce qui laisse la vrai question en suspens: de quel complot financier, de quel complot industriel parle t on vraiment? Comment des pays aussi différents en tout point de vue peuvent ils être tous alignés dans cette mascarade a l échelle planétaire. Qui gagne dans la mise a pied des économies et la suspension généralisée des libertés?
    Ces puissances sont elles a l origine du virus; complot orchestré? ou ont ils vu dans cette pandémie une opportunité a surfer?
    Finalement, que pensez vous des accusations du Dre Li Meng Yan qui dit que le virus sort du labo.
    Bien a vous

    1. Bonjour »Mac ». Evidemment vos questions dépassent le cadre de l’article mais je me les pose tout comme vous. On ne prend pas des décisions pareilles, à l’unisson, impliquant plusieurs pays comme cela, d’un claquement de doigts, au coin d’une table, et à l’improviste. Cela nécessite des concertations, des coordinations, l’implication de personnalités de haut niveau… Tout porte à croire que quelque chose était prémédité (EVENT 201, Institut Rockefeller, Bill Gates au travers de sa fondation et du GAVI…). Je pense qu’il a pu y avoir les deux, à la fois un plan prémédité concernant notamment la décision de confiner des milliards de gens (première dans l’Histoire), décision aussitôt acceptée largement par les gouvernements de nombreux pays (Belgique, France, Espagne, Italie, Angleterre…), ou encore la manipulation des chiffres de mortalité (cela apparaît clairement aujourd’hui), et aussi, en même temps, des récupérations opportunistes pour improviser au fur et à mesure, exploitant la peur et la sidération des populations. Cela, ils ne pouvaient le savoir à l’avance avec certitude. Ils ont ainsi constaté qu’en Belgique, France, Espagne, c’était possible d’imposer des mesures pareilles sans révolte pour autant. Par contre, en Suède, ils ont réagi autrement et en Serbie, ils ont refusé d’obéir… Quand on cherche l’auteur ou les auteurs d’un tel acte, quel qu’il soit, une bonne piste est de chercher à qui cela peut profiter. Cui Bono ? A qui tout cela va-t-il profiter selon vous ? Et plusieurs candidats sont possibles et ne s’excluent pas… Un projet de dicatture mondiale avec asservissement électronique de l’humanité ? Des entreprises qui fabriquent des vaccins ? …Etc. Je ne connais pas ce Li Meng Yan mais j’ai vu d’autres sources précisant cette possibilité. Je n’en sais rien. C’est possible, faisable en tout cas. Par contre, attention à la récupération politique de ce fait plausible, les USA s’en servant pour accuser la Chine, ou l’inverse et donc là, soyons prudent pour justement éviter de se faire manipuler. Pascal Sacré

    2. Bonjour Mac,

      merci pour ton témoignage, Ici en Belgique, des propos comme les tiens ne passeraient jamais dans les media officiels…, par contre on nous a montré que vous étiez des adeptes du port du masque…(https://www.huffingtonpost.fr/entry/masque-contre-le-coronavirus-chinois-mesures-hygiene_fr_5e2963d4c5b6d6767fcf5394)
      Puis-je reproduire ton témoignage sur ma page face book afin de partager et aider les gens à réfléchir sur ce qui n’est peut être pas si loin de nous.

      Merci.

    3. Concernant l’origine du labo voici l’avis d’un des spécialistes français (Etienne Decroly) qui va le plus loin qu’il peut d’un point de vue scientifique

      https://www.medecinesciences.org/fr/articles/medsci/pdf/2020/07/msc200195.pdf
      https://www.medecinesciences.org/fr/articles/medsci/abs/2020/07/msc200195/msc200195.html
      Retrouver les origines du SARS-CoV-2 dans les phylogénies de coronavirus
      Erwan Sallard1, José Halloy2, Didier Casane3,4, Jacques van Helden5,6*, Étienne Decroly7

      1. Bilan : « Sur base des données actuelles, il est actuellement difficile de statuer à propos de l’émergence du SARS-CoV-2 et de déterminer s’il est le fruit d’une transmission zoonotique naturelle ou d’une fuite accidentelle à partir de souches expérimentales.  »

        OK

        Expliquez moi maintenant Emma Kahn pourquoi en décembre 2018, le magazine « The Economist » prévoyait déjà cette épidémie pour 2019 ?
        https://tinyurl.com/y2mf8jnn
        Et si cela vous amuse prévoyait pour 2017 les manifestations de gilets jaunes !
        https://tinyurl.com/y6gadqmj

        L’ingénierie sociale est grâce à internet et ses mouchards devenue une arme redoutable ! Nos gouvernants savent l’utiliser à nos dépens.

  19. Bonjour à toutes et tous,

    Voici le lien officiel du protocole du port du masque concernant entre autre les salariés :
    https://travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/coronavirus-covid-19/reprise-de-l-activite/protocole-national-sante-securite-salaries
    Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID-19 > protocole, pas obligation !

    Ce protocole fait suite, explique le gouvernement, à un avis du Haut Conseil de la santé publique (HCSP), publié le 14 août, relatif à la transmission du virus par aérosols, dans lequel le port systématique de masques dans tous les lieux clos publics et privés collectifs est recommandé. Comme l’avait annoncé dès le 18 août l’exécutif, le port du masque devient donc obligatoire dans tous les espaces de travail « clos et partagés »  (salles de réunion, open space, couloirs, vestiaires, bureaux partagés…) à compter de ce mardi.
    À partir de l’adresse :
    >> à 2 phrases d’intervalle, 2 idées opposées : recommandé et obligatoire mais on n’est plus à 1 incohérence prêt

    Réaction d’1 avocat :
    https://www.youtube.com/watch?v=YcquZ-vhZvA – chaine YouTube reaction 19webtv de Me BRUSA – avocat au barreau de Paris
    Titre de la vidéo : Un protocole qui n’a aucune valeur juridique ! Employeurs salariés faites du droit !

    à écouter pour pouvoir refuser le port du masque en permanence, sauf si un accord collectif a été signé récemment dans l’entreprise ou via votre convention collective (ce dont je doute).

  20. En parcourant un peu le net ( seulement 2 sites et pas de vidéos ) , on s’aperçoit que nous les non – complotistes sommes minoritaires . Diou Biban !

    Mais en regardant de plus près , il est évident que B.Gates , Davos et ses réunions secrètes , l’héritier Kennedy ( dont le grand père s’enrichit en fricotant avec la mafia italienne ) , BigPharma , les esclaves vaccinés avec des nanopuces pilotées par la 5G , les fantasmes du Grand Soir , l’apocalypse permanente et frisée , c’est assez risible: écrit par un scénariste à sec .
    La vérité vraie , la seule , la grande , l’unique c’est que tout ça est piloté par des extra-terrestres venus d’un trou noir qui gravite à 2 pas de géants de Proxima du Centaure , rien moins !
    Mais le top du top est souvent à portée de main ; qui drive ce site ?….
    Le grand , l’unique David Vincent R. , pourchasseur des monstres depuis les sixties .
    Il a déjà vaincu , il vaincra de nouveau , je lui fait confiance .
    Ecrase -les tous David Vincent , Dieu les siens !

    1. On a tellement détruit de posts imbéciles cette semaine que David Vincent II (plus personne ne se souvient de l’auriculaire de ses envahisseurs) te publie pour la simple excuse que tu sais être drôle. Attention néanmoins à ne pas oublier le thème de cet article, sinon encore et toujours: Couic.

      1. L’AIMSIB remercie tous les jours Surya de bien vouloir s’occuper de ce blog très instable. Ses mouvements d’humeurs sont partagés par de nombreux membres, qu’il soit ici assuré de tout notre soutien.

        Qui n’aime pas la modération de Surya… nous quitte.

      2. Attention, il y a pire que Surya ! Il suffit de voir ce qui risque d’arriver au professeur Didier Raoult ! Va-t-il se faire radier de l’Ordre des médecins ? Selon une information obtenue par Le Figaro, la Société de pathologie infectieuse française estime que le chercheur marseillais a enfreint neuf articles du code de déontologie médicale, dont parmi eux : promotion d’un traitement qui n’a pas démontré son efficacité, diffusion de fausses informations auprès du public, graves manquements au devoir de confraternité, réalisation d’essais cliniques dont la légalité reste à démontrer.
        https://www.dhnet.be/actu/monde/vise-par-une-plainte-le-professeur-didier-raoult-pourrait-se-faire-radier-de-l-ordre-des-medecins-5f4fe729d8ad586219e095d3

      3. Ses équipes ont été jusqu’à intégrer des enfants âgés de 10 ans dans un projet de recherche biomédicale alors que dans le protocole décrit dans l’article seuls les enfants de plus de 12 ans étaient dans les critères d’inclusion. Aux dernières nouvelles ces agissements méritent largement des poursuites.

      4. Se souvenir de la prestation catastrophique du vice-président de l’Ordre des médecins lors de la Commission d’enquête parlementaire. Il n’arrivait pas à répondre avec précision à la question posée et en multipliant mensonges et contre-vérités. Il ne savait pas que la liberté de prescrire était inscrite dans le Code de santé publique correspondant à l’article 8 de déontologie. Selon lui, il fallait laisser les malades mourir lentement en leur demandant d’attendre sagement chez eux en prenant du paracétamol ! Le Dr Jean-Marcel Mourgues affirma même qu’il fallait être certain de la sécurité de l’hydroxychloroquine avant de le proposer alors qu’il s’agit d’un traitement très répandu et parfaitement connu ! Aura-t-il les même exigences de sécurité envers les prochains vaccins contre le SARS-CoV-2 alors que leurs délais de fabrications très courts laissent craindre des failles importantes de sécurité ? D’autant plus que le vaccin risque de modifier génétiquement la personne ! Et que penser de son manque d’avertissement sur les risques d’accroissement du taux de suicides dès avril 2020 ? Sans doute lit-il The Lancet pour avoir condamné l’ HCQ :
        https://www.researchgate.net/publication/340820870_Suicide_risk_and_prevention_during_the_COVID-19_pandemic
        Ici Hayden, un jeune garçon de 13 ans qui va commettre l’irréparable ne supportant plus l’isolement social imposé par les autorités sanitaires de son pays :
        https://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Angoisse-par-le-confinement-Hayden-s-est-suicide-3-jours-avant-ses-13-ans-1687281
        Le 7 mai, c’est un adolescent britannique de 17 ans qui s’est suicidé chez lui. D’après ses proches, il ne supportait pas lui non plus le confinement et était particulièrement inquiet sur son futur.
        https://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Le-confinement-l-angoissait-un-adolescent-de-17-ans-retrouve-mort-dans-un-parc-en-Angleterre-1685522

      5. A Albert

        Plusieurs centaines de scientifiques de la Spilf ( Société de Pathologie infectieuse de langue française) ont effectivement porté plainte contre le Pr Raoult. Peut-on se poser la question de l’impartialité des membres de l’association sachant que de nombreux laboratoires pharmaceutiques ont financé la Spilf sur les 3 dernières années : elle a reçu plus de 200.000 euros par an de dons sous forme de rémunérations, avantages ou conventions.
        https://i1.wp.com/reseauinternational.net/wp-content/uploads/2020/09/Spilf-4-768×488.png

        Pourquoi donc les médias n’en ont-ils pas parlé ? Il y a pourtant là conflit d’intérêt ! Et comme on aurait pu le deviner, Gilead, qui veut imposer son remdesevir, fait partie des donateurs. L’industriel a ainsi donné à la Spilf 40 000 euros en 2017 et 40 000 euros en 2018 pour deux conventions.
        https://i0.wp.com/reseauinternational.net/wp-content/uploads/2020/09/Spilf-3-768×667.jpg
        Faut-il rappeler ici que la Commission européenne a signé le 29 juillet un contrat avec Gilead « pour garantir l’accès à des doses de traitement du Veklury, le nom commercial du Remdesivir » ! Chose bizarre, Sanofi est dans la liste des partenaires de la SPILF. Pourtant Sanofi n’a-t-il pas distribué 100 millions de doses d’Hydroxychloroquine à 50 pays dans le monde ?

        Dernière rumeur qui se propage en ce moment, l’hydroxychloroquine ferait baisser la testostérone chez l’homme……

      6. Ajout du dernier post :

        La majeure partie des signataires du SPILF hostiles à Raoult sont grassement rémunérés par Big Pharma :

        https://yetiblog.org/wp-content/uploads/2020/09/SPILF.jpg

        Ayant eu l’occasion de voir certaines fiches de paie de ces gens, cela tourne autour de 30.000 euros par mois ! Pourquoi donc acceptent-ils en plus cet argent ? Les Black Lives Matter luttent contre le suprématisme blanc ! N’ont-ils pas raison quand on voit certains comme Gates, Bezos avoir plus de 100 milliard chacun ? Est-il normal qu’une infime minorité (moins de 100) de gens possède plus que toute la richesse de la moitié de la population mondiale la plus pauvre ?

      1. Pas le temps de vidéoter , la vie est courte , la mort arrive , je la sens juste derrière moi , j’accélère mais la garce a de bonnes jambes et une faux de 12 mètres !

    1. @ Rioboulours … mal léché: Ne blasphème pas !Pas sûr qu’il soit de ton côté…
      Quant à ta tirade « l’héritier Kennedy ( dont le grand père s’enrichit en fricotant avec la mafia italienne ) » … depuis quand les petits fils/filles sont-ils responsables des fautes des pères ou des grand-pères ? Tu a trop regardé « Gladiator » et écouté la réplique de Marc-Aurèle avant de se faire tuer.
      petite précision, Le Grand-père Kennedy, n’a pas fricoté avec la mafia Italienne mais avec celle des Irlandais. Il était juste un producteur d’alcool en ces temps de prohibition … semblable pratiquement à la notre ou on nous empêche même de respirer librement. Alors pour moi qu’il y ait complot à des fins inavouables ou non, ça commence à me POMPER L’AIR !!! Alors laisse nous protester, supputer, accuser, examiner, contester, refuser etc… ça permet au moins de souffler un grand coup d’exaspération!
      Sur ce, je pars demain avec mon C.C prendre l’air et espérant qu’il n’y ait pas un »c…ard » qui va encore nous empêche de circuler en France vu que pour se rendre à l’étranger ….

    2. Riboulours, même Philippe Guillemant, Docteur en Physique, spécialiste d’Intelligence Artificielle exerçant au CNRS, nous met en garde ! Serait-il complotiste ? Oui bien entendu ! De même que doit l’être aussi Klaus Schwab, le président du forum économique mondial, car dans son livre ‘La quatrième révolution industrielle’ paru en 2017 il explique bien les technologies implantables !

      Sous le boisseau, il est question d’amener les gens, volontairement ou pas, à ce plan :
      (1) 2020 = Confinement pour éviter l’infection
      (2) 2020 = Déconfinement pour éviter l’effondrement
      (3) 2020 = Port du masque obligatoire pour éviter le reconfinement
      (4) 2021 = Vaccination obligatoire pour éviter le port du masque
      (5) 2022 = Micro puce implantée (contrôle de vaccination)
      (6) 2023 = Monnaie numérique mondiale (grâce à la micro-puce)
      (7) 2024 = Traçage humain (identification du comportement)
      (8) 2025 = Interfaçage numérique de l’humain (même du cerveau !)
      (9) 2026 = Transhumanisme (humain cuit, connexion âme détruite)

      https://www.nexus.fr/actualite/billet-dhumeur/philippe-guillemant-transhumanisme/

      1. @ Loïc
        Ma concierge dit exactement la même chose que ce Dr en Physique , et elle s’y connait en particules fines et autres poussières d’étoiles …..
        Les plans et autres machiavélismes pour dominer , éliminer , robotiser les humains ……tout ce complotisme débridé , favorisé par les angoisses et la sensation d’un avenir bouché inexorablement – bien réel celui-là – ( aucun des prophètes du malheur n’apporte le début de la moitié d’une preuve ! ) , sont de mauvais scénariste au chômage ; aucune imagination , des ratés du futurisme humain .
        David Vincent II ne me contredira pas , à moins qu’il soit lui aussi un …hou làlà!!

      2. @ Loïc

        Et si ces milliers ( millions ) de scénaristes de la catastrophes , anonymes en mal de gloire , au lieu de phosphorer au négativisme , imaginez des solutions positives , des initiatives concrètes : comment sortir de ces situations compliquées , que peut-on faire juridiquement – au niveau d’un pays , de l’Europe , de sa petite , de son quartier etc etc .
        Croyez-vous vraiment que le complot mondial existait , nous n’aurions un  » Snowden  » ?
        Je crois que mes réponses vous importent peu , seuls les messages angoissants aident à vivre votre petite secte des prénoms .

      3. Riboulours, on a pourtant déjà évoqué ici le Global Monitoring Preparedness Board. Cette organisation fait partie de l’Organisation mondiale de la Santé et ce conseil est composé du Dr Elias de la Fondation Bill Gates et Anthony Fauci du NIAID. Ces deux personnes, ainsi que le directeur du centre de contrôle des maladies en Chine, ont émis une recommandation selon laquelle, d’ici septembre 2020, deux exercices de préparation à une pandémie mondiale devraient être réalisés. Et l’un d’entre eux doit être réalisé sur la libération d’un agent pathogène respiratoire, qui a ensuite donné lieu à un événement en octobre, Event 201.
        https://video.ploud.fr/videos/watch/1bfdeed8-752e-4da9-acae-e3c5eee2dd3a

      4. Et donc Fauci et Elias ont fomenté , sur les ordres de l’OMS et Bill Gates , une gigantesque pandémie , avec Xi Jiping bien sûr qui fournissait le virus trafiqué , c’est bien ça ?
        Avez-vous un texte écrit par le GMPB ( ? ) qui valide la moité des âneries que vous véhiculez ?
        Car bien sur , quand l’OMS recommande des préparations à une pandémie mondiale , ce n’est que pour ……pour quoi au fait ?…mais c’est contraire à leur but final qui est de réduire l’humanité à 500 000 000 h , donc ils ont tout éviter qu’il y ait trop de morts ?
        J’avoue je suis perdu et vous aussi sans doute , dire une chose et son contraire en 3 posts , chapeau l’artiste !

      5. @ Loïc
        Votre post du 4/9 à 7 h 34

        (6) 2023 = Monnaie numérique mondiale (grâce à la micro-puce)

        Alors là , alors là !…… vous pouvez nous préciser  » comment ça marche  » ? hi hi hi ça devient comique et c’est tant mieux !

      6. Le N° 9 aussi n’est pas mal
         » (9) 2026 = Transhumanisme (humain cuit, connexion âme détruite)  »
        Je voudrais vivre ça , mon âme détruite , j’en rêve ! et riboulours en rôt , à la broche du Diable , quel pied Monseigneur !

        Ami Vincent et Surya : j’ai du mal à comprendre comment des posts de ce type passent la modo ; David Vincent II est-il des leurs ?

      7. Riboulours, il va falloir vous renseigner, histoire de ne pas mourir idiot ! Certains membres du corps médical ne font pas que des recherches pour guérir !

        Comment rendent les gens zombies (sans âme) :
        Le Forum économique mondial discute du «contrôle de l’esprit par les ondes sonores» :
        https://exoportail.com/le-forum-economique-mondial-discute-du-controle-de-lesprit-par-les-ondes-sonores/
        Technologies électromagnétiques de manipulation du comportement à distance, notamment par la transmission de parole directement dans la boite crânienne, et de traque des individus :
        http://lire-dans-les-pensees.blogspot.com/p/preuve-de-lexistence-de-technologies-de.html
        Elon Musk, le fondateur de la start-up Neuralink, étudie l’incération d’implants Bluetooth dans le cerveau, affirmant que ces appareils pourraient permettre la télépathie et réparer les fonctions motrices chez les personnes blessées. Frederike Kaltheuner, de Privacy International, prévient tout de même que « le recueil de données sur l’activité cérébrale brute pourrait exposer les gens à de grands risques et pourrait être utilisé pour les influencer, les manipuler et les exploiter.”
        https://edition.cnn.com/2019/07/17/tech/elon-musk-neuralink-brain-implant/index.html
        Que nous disait Aaron Russo en 2007 ?
        https://tinyurl.com/y2n52sso
        A Stockholm, des milliers de suédois se sont fait implanter une puce électronique sous la peau. Ces puces, de la taille d’un grain de riz, peuvent avoir plusieurs utilités et servent notamment de titre de transport ou de pièce d’identité :
        https://www.tf1.fr/embedframe/835173chuPP3r13489822
        Microsoft Patent 060606 – Body interfaced digital currency :
        https://www.disclose.tv/microsoft-patent-060606-body-interfaced-digital-currency-397345
        Description ici :
        https://patentscope.wipo.int/search/en/detail.jsf;jsessionid=DFC61558B14EBE71491B9AA9C92F8F72.wapp2nC?docId=WO2020060606&tab=PCTDESCRIPTION
        Voir à summary 0005 car on y explique qu’une onde cérébrale ou une chaleur corporelle émise par un utilisateur peut permettre de faire fonctionner cette crypto-monnaie sans devoir utiliser trop d’énergie. Jovanovic nous apprend (à partir de 43 mn 10) que Blythes Masters, ancienne opératrice de marché de la banque J.P. Morgan & Co. (actuelle JPMorgan Chase) dans le secteur des ressources de base et matières premières de première nécessité (head of global commodities), et qui en 1994, a été à l’origine d’un nouveau produit financier, le credit default swap (CDS), ou couverture de défaillance, vient de changer de poste pour s’occuper d’une start up s’occupant d’identification digitale via les blockchains ! (https://www.youtube.com/watch?v=DaYnust5Tv8).

      8. Votre scénariste est un tocard !
        Si vous voulez faire de l’audience , de la vraie qui crache des dollars , effrayer les populations , manipuler les émotions de millions de gens crédules , il faut imager autre chose .
        Je vous ai tendu une perche : David Vincent – Le Retour .
        N’est pas Asimov ou Clarke qui veut !

        ( vous croyez vraiment à tout ce que vous écrivez , ou vous êtes payé à la ligne , pour rédiger des posts à longueur de journée sous 36 pseudos ? )

      9. riboulours, dans mon pays il existe un scenario qui date de la fin du siècle précédent et qui semble avoir été bien construit par rapport à ce qui nous arrive dans tous les domaines ! Il se dénomme « L’aurore rouge »
        https://tinyurl.com/y28f7sh3
        Bonne lecture !

      10. @ Loïc
        Désolé , je n’ouvre pas les liens de votre secte des prénoms .
        L’aurore rouge , c’est joli ; j’ ai vu plusieurs fois  » l’auberge Rouge  » avec Fernadel et F.Rosay , un film flippant .
        Nous ne savons toujours pas combien vous gagnez par post
        anxiogène ….. la vérité , pour une fois , allez !

      11. Dommage parce que ce lien-là était particulièrement gratiné…

    1. A Strasbourg le Tribunal Administratif a suspendu l’arrêté municipal du 20 mai qui rend obligatoire le port du masque. Le juge estime qu’il est une ingérence « dans l’exercice du droit au respect de la vie privée » au sens de l’article 8 de la convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales !
      https://www.20minutes.fr/strasbourg/2785903-20200525-deconfinement-strasbourg-tribunal-administratif-suspend-arrete-municipal-rend-obligatoire-port-masque
      Le 2 septembre 2020, c’est le tribunal administratif de Pau qui a suspendu l’arrêté préfectoral relatif au port du masque :
      https://www.sudouest.fr/2020/09/02/pyrenees-atlantiques-le-tribunal-administratif-suspend-l-arrete-prefectoral-du-port-du-masque-obligatoire-7800229-4344.php

      Que va-t-il se passer quand rhume, grippe, angine etc… vont arriver et que les enfants « masqués » devront re-respirer leurs staphylocoques ? Déjà certains médecins se plaignent que 25% de leurs patients viennent les voir pour des problèmes dus au port du masque (impétigo, herpes, furoncle, allergie….) La seconde vague aura certainement lieu grâce au masque ! Et grâce aux tests, ils vont pouvoir l’amplifier ! La plupart des tests fixent le Ct à 40 (nombre de cycles seuil appelé « Cycle threshold » ou « Ct ») alors qu’il devrait être de 30 à 35.
      https://www.industrie-techno.com/article/les-tests-rt-pcr-du-covid-19-se-revelent-etre-de-tres-mauvais-tests-de-contagiosite.61389

  21. Article sympa, dommage que les amorces ne soit pas évoqué. Pour qu’un test indirect soit fiable, il faudrait utiliser la même logique que pour le test HIV, on recherche plusieurs éléments, s’ils sont tous présent ou qu’il en manque 1, le test est positif, si ils sont tous absent ou qu’il y en a 1 présent, le test est négatif. Avec cette logique il faut à minima tester 3 composants indirect qui trahissent la présence.

    1. Les PCR testent 2 à 3 gènes : celles à 3 gènes sont plus fiables évidemment
      Le nombre de cycles auquel apparaît le signal pour chaque gènes est important aussi

  22. @Albert

    Parlant du Pr Raoult,
    Il ne semble pas possible qu’un homme de cette valeur puisse être traîné dans la boue. Plus judicieux de traiter au Rivotryl ? Révoltant.
    Très discréditant pour ses (ou ces) détracteurs !!

    1. Malheureusement, il n’y a pas que Raoult ! En Charente-Maritime, un praticien qui a prescrit de l’hydroxychloroquine en traitement du Covid-19 s’est aussi attiré les foudres de l’antenne locale de l’Ordre des médecins.
      https://www.capital.fr/economie-politique/un-generaliste-qui-prescrit-la-chloroquine-menace-de-sanctions-par-lordre-des-medecins-1369403

      Il est vraiment temps que les médecins se mettent à dénoncer fermement, comme le fit en 2015 Bernard Coadou en refusant de payer sa cotisation, ceux qu’ils ont pourtant élu et financé ! Cet Ordre est parait-il garant du maintien de la compétence et de la probité du corps médical ! Cette histoire de coronavirus a montré tout le contraire. Cet Ordre n’est plus au service de la Santé publique et des malades mais des politiciens. Reste qu’avec leur code de déontologie faisant interdiction aux médecins d’attenter à l’honneur de la profession médicale, la critique de l’Ordre par les médecins eux-mêmes est un exercice délicat ! En fait les choses ont empiré depuis l' »Enquête sur les mandarins de la médecine » du journaliste René Chiche en 2013.

    2. La guerre est féroce entre les états très liés à l’état profond américain et les autres ! Comment les reconnaître ? Il suffit tout simplement de voir qui limite l’HCQ et qui l’utilise librement !
      https://c19study.com/countries.html
      C’est ainsi que la Russie a eu une rentrée scolaire « normale » :
      https://www.cbc.ca/news/world/russia-school-resumes-precautions-covid-19-1.5710499

      Aux USA, la différence est flagrante entre états démocrates et états républicains. Cela n’empêche pas le New York Times de dévoiler que jusqu’à 90 % des personnes testées positives” pourraient être porteuses d’une “quantité insignifiante” du virus :
      https://covidinfos.net/covid19/jusqua-90-des-personnes-testees-positives-pourraient-etre-porteuses-dune-quantite-insignifiante-du-virus-selon-un-article-du-new-york-times/1925/

      Dans les pays complices de cet Etat profond, la résistance s’organise mais avec des risques ! On l’a vu avec le prof Raoult et bien d’autres médecins convoqu »s par leur Ordre. Ici le témoignage d’un médecin anonyme convoqué le 18 septembre au 94 avenue Servient 69003 Lyon (son Ordre) :
      https://covidinfos.net/covid19/jestime-que-80-des-diagnostics-de-covid-sont-faux-surtout-sur-les-causes-de-deces-la-lettre-dun-medecin-pneumologue-a-bout-de-nerfs/1967/

      La question qu’il faut se poser : pourquoi tant de mensonges venant de professionnels ? Seul l’argent expliquerait tout ?

    3. @ Chantal

      Encore une adepte de la secte des antivaxx-prénoms
      cette phrase :  »
      ….Ici le témoignage d’un médecin anonyme convoqué le 18 septembre au 94 avenue Servient 69003 Lyon (son Ordre)  » ….

      nous renseigne sur votre impartialité .

  23. Bel article, Merci
    Mais y aurait il moyen de juger de l’inefficacité des masques par une étude qui n’utiliserait pas le test PCR, car on l’estime peu pertinent juste au dessus ?

  24. Très souvent on peut entendre « On peut toujours faire dire aux statistiques ce que l’on souhaite !!! « . Ou encore, comme dans l’article en cours, « observer la réalité ou les modèles mathématiques ? »

    La réalité devrait être le modèle.Cela parait une évidence ! Il faut cependant prendre garde : ce n’est pas parce que certains construisent n’importe comment des modèles dits mathématiques ou utilisent l’outil statistique de façon inadaptée, qu’il faudrait pour autant rejeter ces outils. Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain !

    Un modèle mathématique est l’arbre qui explicite la graine. La graine, ce sont les hypothèses dont on développe de façon rigoureuse (en principe) les manifestations qu’elles devraient générer. C’est en ce sens que le modèle est qualifié de « mathématique ». Si les hypothèses ne correspondent pas à la réalité, les déductions faites pourront ne pas être les bonnes.

    Même en pareil cas il ne faudrait pas pour autant rejeter le modèle car il nous apprend ainsi que les hypothèses doivent être modifiées, ce qui est une information importante et précieuse qu’on ne devrait pas négliger.

    N’oublions pas non plus que le chat, le cuivre, le courage, la rougeole … sont des modèles théoriques indispensables pour pouvoir penser, communiquer ….La première activité mentale consiste à comparer un objet observé avec un modèle théorique. N’oublions pas qu’en l’absence de modèle théorique construit, ce sera le modèle théorique spontané, inconscient, comme « allant de soi » qui entrera en vigueur même à notre insu. C’est très fréquent.

    Il en va de même pour l’outil statistique où l’on confronte une situation observée à un modèle théorique. Il est souvent très mal utilisé, tout particulièrement en médecine. Par contre, pour les élections les instituts de sondage, qui savent travailler correctement, obtiennent généralement des prévisions conformes aux résultats définitifs. Il est vrai que là il y a le verdict définitif, implacable et public où l’erreur ne pardonnerait pas. Par contre, en médecine on n’a pratiquement jamais la vraie réponse, en tout cas elle n’est jamais rendue publique quand elle n’est pas conforme aux annonces.

    Aux élections, les juges ce sont les urnes dépouillées de façon publique et par des personnes indépendantes des instituts de sondage. En médecine, les acteurs sont aussi les arbitres. Imaginez un match de foot où les joueurs d’une équipe seraient aussi les arbitres du match ?

    La médecine est encore engluée dans des mœurs archaïques qui s’étalent complaisamment sous nos yeux avec, semble-t-il, une large acceptation passive. Cependant, les excès de cet archaïsme provoquent aussi une prise de conscience qui n’en est qu’à ses débuts. Sera-t-elle étouffée dans l’œuf ? Telle est la question …

    1. Complètement d’accord avec vous!Et c’est bien le problème d’une partie des médecins qui déshumanisent la relation interpersonnelle avec le patient.Ils se centrent sur la technique,et se soumettent aux protocoles.En effet ,le modèle théorique définit un cadre de référence qui facilite le langage commun.L’exercice du métier de médecin demande de développer,en plus, des capacités d’écoute pour essayer de percevoir l’état réel du patient et sa sensibilité spécifique.Des stages pour développer l’écoute(de soi et des autres ) devraient être proposées aux étudiants dès le début des études!

  25. Une solution (insolite, et stupéfiante ! ) contre la Covid, « la photothérapie ». Elle ne nous vient pas de David Vincent, mais de Russie, elle ne date pas d’hier ni d’avant hier, nous vient indirectement de la recherche spatiale…, mais ne soyons pas chauvin ni trop suspicieux, elle pourrait ouvrir de nouveaux champs de possibilités thérapeutiques… un boulevard, qui sait…

    « un appareil basé sur la photothérapie capable de prévenir et de guérir cette maladie d’une manière radicale. Le dispositif consiste en un émetteur de lumière bleue destiné à une irradiation non-invasive (transdermique) du sang du patient afin de stopper divers processus inflammatoires dont les Infection virales respiratoires aiguës (ARVI), sans recours aux médicaments. »

    vidéo dans l’article (3’48) > le Pr Vladimir Ivanovitch Grachev, physicien membre des académies des sciences russe, française, belge et britannique et candidat au Prix Nobel de Physique, a exposé les vertus du dispositif Avers-Light dont il a dirigé les recherches.

    Et de préciser que «l’effet bactéricide et immunostimulant de la lumière bleue est associé à l’excitation des chromophores cellulaires et à la formation d’espèces réactives de l’oxygène qui stimulent la phagocytose». «La recherche a également révélé que l’appareil de photothérapie
    Avers-Light contribue à réduire la viscosité du sang et à améliorer le transport de l’oxygène»
    https://fr.sputniknews.com/russie/202009031044367180-des-savants-russes-inventent-un-appareil-de-phototherapie-une-solution-radicale-au-covid-19–/

    URGENTLY! REMEDY FOR COVID-19 FOUND!
    http://www.aversnpk.ru/news_eng/news116.php
    et si vous êtes intéressé pour l’acheter et l’expérimenter, son prix reste très modeste au regard de toutes ses possibilités, 15.000 roubles soit 168 €
    http://www.abraxas.aversnpk.ru/catalog/avers-layt.php

    1. Génial !

      Ils pourrait le tester au Kremlin , un certain Vlad sévit en toute impunité , depuis + de 20 ans et résiste à tous les anti-viraux démocratiques …
      Dernière réf . le traitre Navalny aurait avalé un cachou Lajaunie et serait intolérant à la réglisse , c’est ballot !

      1. @riboulours
        « un certain Vlad sévit en toute impunité , depuis + de 20 ans et résiste à tous les anti-viraux démocratiques … »

        Je suis complétement étonné que Surya (malmenée) ou (malmené) a validé votre commentaire… très creux mais très politisé, pas même politique. Je garde néanmoins l’humour du cachou Lajaunie…
        Surya c’est (phonétiquement) Syrie en arabe, il se trouve que j’aime ce pays démesurément…, indépendamment de ce que tout ce que les vilains médias propagandistes nous ont rapporté sur son compte.
        Puisque quelques personnes ont évoqué sur ce fil des questions de « modérations » (censures?) il me paraitrait inopportun sur un site qui se voudrait être scientifique, bienveillant, de dévier dans des considérations clairement politiques, voire calomnieuses à deux balles, si on se pique de prétendre à une science universelle et une qualité éditoriale.

      2. à riboulours; je reviens d’une virée en France en CC et je lis les commentaires en remarquant que les vôtres sont toujours, non seulement critiques en vers ceux qui mettent des liens soit disant complotiste (et que vous ne lisez même pas..) et même plutôt injurieux envers les commentateurs ; J’avais , entre autres, relevé votre remarque grincheuse à @ chantal qui parlait d’un médecin soit disant anonyme ayant posté un courrier faisant état de son raz le bol et qui devait passer devant le conseil de l’ordre : Si vous aviez suivie le lien, vous auriez pu voir que ce dernier existait bien « https://lemedecin.fr/ste-foy-les-lyon/cabinet-du-dr-patrick-bellier/pneumologue/docteur-bellier-patrick/25ead2bd3286b60f569e18fd7e37f21d/pro/ . Alors qui est impartial ?
        Par ailleurs, il en des même pour « l’empoisonné » par le Kremlin ou Vlad XX : La lecture du lien aurait pu vous informer que le poison censément utilisé était mortel au bout de quelques secondes … Dans l’actualité de ces derniers temps on relève que les opposants qui on été « assaisonnés » au Navalny ont tous survécu ! comme c’est bizarre, mon cher cousin… Sans supposer que l’opposant se soit Mytridatisé auparavant pour faire le buzz plus tard, on est en droit de penser qu’un malaise qui arrive assez souvent en avion soit utilisé , comme pour le Covid19, pour manipuler l’opinion publique.
        Mais bon, à l’heure actuelle Machiavel a fait des émules.

    2. @Akira
      Bonjour, croyez bien que je partage votre étonnement !!! que j’étais moi-même « sidéré » devant la lecture de cette invention improbable.
      Cependant par exemple personne n’a encore expliqué que « le vol coqueluche » fait disparaitre le virus, ou l’infection virale… ce qui est juste un fait véridique encore scientifiquement inexpliqué, sauf par le génial chimiste René Jacquier, … encore une histoire d’oxygène…
      Je réfléchis d’ailleurs au sujet d’un article sur le thème du vol coqueluche et des pneumologues… (qui n’y comprennent rien).
      Juste histoire de nous faire relativiser sur nos (soi-disant) connaissances ou maitrise intellectuelle des virus comme si nous les connaissions parfaitement…
      sans vouloir blesser personne, évidemment.
      Auriez-vous personnellement quelques connaissances « sur l’excitation des chromophores cellulaires et à la formation d’espèces réactives de l’oxygène qui stimulent la phagocytose » ?
      Vous n’en n’auriez pas nul ne pourrait vous le reprocher, mais idéalement j’espère quelques lumières sur des connaissances participatives d’aimsibiens sur ce thème s’il s’en trouve dans ce qui paraît être une terra incognita.
      Au plaisir de vous lire si vous avez des connaissances sur ces sujets.

    3. J’ignore s’il y a eu des études de faites sur l’influence de la lumière sur la physiologie humaine, mais sur celles des plantes, il est démontré en modifiant le spectre lumineux que les lumières bleue, rouge, et infrarouge plus particulièrement ont des incidences significatives sur leur croissance.
      Un nouveau champ de connaissances à explorer pour des applications médicales ? Les russes en avance dans ce domaine de recherche ?

      l’Influence des Couleurs sur les Plantes
      … La lumière bleue
      Les plantes voient la lumière bleue comme ils voient la lumière rouge, en utilisant un photorécepteur nommé « cryptochrome ». S’il y a beaucoup de lumière bleue, comme cela se produit naturellement durant l’automne et l’hiver, ce récepteur ralentit les effets d’une hormone nommée « auxine ». Cette hormone est responsable de la croissance des tiges et des racines. L’auxine est également responsable du phénomène que l’on nomme la « dominance apicale », c’est-à-dire celui qui cause la dominance de la tige centrale sur les tiges latérales. Une branche partant de la tige principale domine ses propres branches latérales ; elle inhibe le développement des fleurs axillaires. En conséquence, la plante produit plus de tiges latérales et demeure plus courte lorsqu’elle est exposée à une lumière bleuâtre. Cela nous aide à comprendre pourquoi les plantes exposées à une lumière bleuâtre sont souvent courtes et buissonnantes, avec une structure plus robuste.
      Des expériences avec de la lumière bleue ont donné des plantes plus larges que la moyenne. On peut expliquer cela par le fait que plus de branches sont produites à cause d’une dominance apicale réduite.
      Les plantes utilisent la quantité de lumière bleue pour déterminer à quel point ouvrir leurs stomates. Plus il y a de lumière bleue, plus elles ouvrent leurs stomates, et donc plus elles accélèrent leur métabolisme. Un taux élevé de lumière bleue augmente le métabolisme, ce qui accélère la croissance et le développement.
      La lumière bleue est également responsable des feuilles qui croissent vers la lumière. Elle prévient la multiplication des feuilles autour des fruits. Si une carence en bleu dans le spectre lumineux survient, vous pourriez rapidement perdre jusqu’à 20 % de votre récolte. Quoique les opinions divergent en la matière, le rapport optimal de lumière rouge et de lumière bleue est généralement de cinq pour un..
      https://www.canna.fr/influence_couleurs_sur_plantes

  26. https://www.who.int/csr/don/01-september-2020-polio-sudan/en/

    Soudan: détection de cas de poliomyélite liés à une souche vaccinale

    L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait annoncé, mercredi 25 août, l’éradication d’Afrique du poliovirus sauvage qui provoque des paralysies irréversibles chez l’enfant, mais il n’est pas le seul vecteur de la maladie. Après des examens génétiques, il s’avère que les nouveaux cas de polio ne sont pas dus au virus sauvage qui est présent naturellement dans l’environnement, toujours considéré comme éradiqué, mais à une souche vaccinale.

    Près de 200 cas de poliomyélite ont ainsi été détectés, depuis le début de l’année, au Soudan et dans les pays proches comme le Tchad, la République démocratique du Congo, l’Angola ou encore l’Ethiopie.

    « La souche sauvage n’existe plus en Afrique et le continent est maintenant libre de cette souche mais il n’est pas entièrement libre de la polio parce qu’il y a aussi ce que l’on appelle une souche dérivée vaccinale », a précisé Oliver Rosenbauer, porte-parole du programme d’éradication de la poliomyélite à l’OMS.

    Dans de rares cas en effet, le vaccin, constitué d’un virus rendu inoffensif, peut muter et redevenir virulent.

    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20200829-soudan-ethiopie-tchad-cas-poliomyelite-souche-vaccinale

    1. Sur ce sujet, l’un des plus grands scandales en matière de santé publique, les Nations unies ont admis que c’est l’initiative internationale, soutenue et financée par la Fondation Bill & Melinda Gates, qui est en fait à l’origine de l’apparition de la maladie qu’elle était censée éradiquer.

      Le coupable a été identifié : un virus de la polio de type 2 dérivé d’un vaccin. Les autorités craignent désormais que cette nouvelle souche dangereuse ne « saute les continents » et ne provoque d’autres épidémies mortelles dans le monde entier. Après avoir dépensé quelque 16 milliards de dollars sur 30 ans pour éradiquer la polio, les organismes de santé internationaux ont « accidentellement » réintroduit la maladie au Pakistan, en Afghanistan et en Iran, la région d’Asie centrale ayant été frappée par une souche virulente de polio engendrée par le vaccin distribué par les entreprises pharmaceutiques. De plus, en 2019, le gouvernement éthiopien a ordonné la destruction de 57 000 flacons de vaccin oral contre la polio de type 2 (mOPV2) à la suite d’une épidémie similaire de polio provoquée par le vaccin.

      Tout cela ne devrait-il pas être une source d’inquiétude, quand on voit gouvernements et Big pharma se précipiter tous pour déployer leur nouveau vaccin expérimental contre le coronavirus ? Actuellement, le premier vaccin expérimental contre le COVID-19 est testé sur la population africaine par le biais de l’Alliance GAVI pour les vaccins, une autre organisation financée par la Fondation Gates. Une vaste série d’essais sur l’homme aura lieu en Afrique du Sud, sous la direction locale de l’université du Witwatersrand à Johannesbourg, mais aussi d’une autre institution financée par la Fondation Gates.

      https://apnews.com/619efb65b9eeec5650f011b960a152e9
      https://21stcenturywire.com/2020/09/04/un-forced-to-admit-gates-funded-vaccine-is-causing-polio-outbreak-in-africa/

  27. Merci a toustes,

    Au nom du Ciel, ne laisser jamais vos enfants être séparés de vous. Soyez plus que vigilant. Gardez en mémoire le sort de nos anciens.

    C’est officiel, des « structures » extra-familiales pour isoler les enfants

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=91ASJeF2dUQ&feature=emb_title&ab_channel=LeHuffPost

    L’isolement de votre enfant – testé sera organisé par l’A.R.S !

    https://www.youtube.com/watch?v=gbJ1gyZ77Aw&feature=youtu.be

    Test + isolement de votre enfant en cas de symptôme à l’école !

    https://www.youtube.com/watch?v=7hKD_iaa-mY

  28. “J’estime que 80 % des diagnostics de covid sont faux, surtout sur les causes de décès”, la lettre d’un médecin pneumologue “à bout de nerfs”
    4 septembre 2020
    (…)
    Source : Blog médiapart de DBCooper : Ma vie est devenue un enfer ! Lettre d’un pneumologue à bout de nerfs
    NB : L’auteur de ce témoignage préférant rester anonyme, chacun reste libre de jauger la véracité de ses propos en fonction de ses propres capacités et connaissances.
    https://covidinfos.net/covid19/jestime-que-80-des-diagnostics-de-covid-sont-faux-surtout-sur-les-causes-de-deces-la-lettre-dun-medecin-pneumologue-a-bout-de-nerfs/1967/

    Pour info l’article a déjà été viré de Mediapart au motif de « Ce billet a été dépublié par la rédaction de Mediapart car il ne respecte pas la Charte de participation. »
    ????
    Ce médecin est convoqué le 18 septembre 94 avenue Servient 69003 Lyon c’est à dire par le Conseil de l’Ordre.
    La police de la pensée est-elle en marche ?

    1. Vous estimez qu’un témoignage est une pensée ?

      Heureusement que Socrate ne vous lit pas ……et ne regarde pas BFM !

    2. @ riboulours
      Le témoignage traite aussi des tests PCR, « tous les patients suspects devaient passer un test PCR et un scanner de thorax. La quasi-totalité avaient une PCR négative, mais par contre tous les radiologues concluaient de la même manière : Images compatibles avec une infection covid. »
      Accessoirement il ouvre dans le contexte de la gestion du Covid une question liée, pas abordée dans l’article du Dr Sacré, qui est l’interprétation de l’imagerie médicale. Et plus loin celle du burn-out chez les médecins, sujet assez tabou mais bien réel dans la profession.

      Oui un témoignage est nécessairement une pensée, le reflet d’une perception. Ainsi en va-t-il de la science fondée sur des pensées consensuelles il me semble. La conscience est perception, une représentation de choses, du monde, de l’univers… sachant que plusieurs représentations peuvent se superposer sans se contredire, les équations peuvent admettre plusieurs solutions… Vous pouvez bien croire au bing bang, dans la théorie de l’évolution, ou que le cerveau est le siège de la pensée, de la conscience si ça vous chante, mais ce ne sont que des représentations intellectualisées de la formation de l’univers, ou de notre fonctionnement psychique (qui concerne l’esprit, la pensée). Au final des hypothèses falsifiables puisque rien ne permet de les démontrer.

      1. @ J.FOURNIER

        Vous m’êtes fort sympathique , ce qui est rare ici .
        Je ne vais pas vous contredire sur  » témoignages/pensées  » , il y aurait à développer longuement des arguments contraires .
        Sur le conscient et l’inconscient , mon empathie soudaine me pousse à vous faire un cadeau :
        http://lecerveau.mcgill.ca/

        Un blog de vulgarisation fort bien écrit et pensé qui traite , comme son nom l’indique du cerveau : Le Cerveau à Tous les Niveaux
        Profitez de l’aubaine , c’est mon dernier cadeau avant Noël 2020 !

  29. Tout cela était prévisible car identifié depuis longtemps. En 1988 l’OMS avait lancé le programme d’éradication de la polio par une campagne de vaccinations avec le vaccin oral à virus vivant facile à distribuer, même par des non médicaux. Le plan de l’OMS était l’arrêt de la circulation des 3 virus sauvages en l’an 2000. Cet arrêt serait suivi de l’interruption de la vaccination orale sans pour autant lui substituer l’injectable. Dans les 3 à 6 mois qui suivraient, les virus dérivés de souches vaccinales cesseraient de circuler affirmait l’OMS afin de proclamer en 2003 l’éradication mondiale de la polio. Mais elle n’apportait aucune preuve de l’arrêt de la circulation de ces virus, et pour cause, c’est faux !

    Cela va se découvrir 10 ans plus tard en particulier au Cap Vert où l’on découvrira des virus dérivés de souches vaccinales qui étaient redevenues virulentes après avoir circulé à bas bruit pendant 10 ans dans les intestins d’êtres humains . Le virus sauvage de type 2 n’a plus été vu sur terre depuis octobre 1999 et sera déclaré officiellement éradiqué en septembre 2015. Pourtant, simultanément, des paralysies provoquées par des virus de type 2 dérivés de souches vaccinales se produisirent.

    Il devrait être clair depuis longtemps que la seule façon d’arrêter la circulation de ces virus est le contrôle de l’eau consommée par les populations (assainissement etc …) C’est d’ailleurs ainsi que ces virus ont cessé de circuler en France, en Europe et ailleurs. Même si les vaccins utilisés peuvent avoir une certaine efficacité pour empêcher une forme grave en cas de contamination, aucun des 2 vaccins ne peut stopper la circulation de ces virus, c’est clairement établi depuis longtemps. On peut toujours essayer de chasser des nuages noires par des nuages gris qui peuvent devenir noir. Mais comment faire pour chasser ensuite ces nuages gris ? Une seule solution : un grand coup de vent !

    1. Donner de l’eau potable à des personnes pauvres, cela ne rapporte pas ! Elles ne pourront pas payer leur facture d’eau ! Par contre les vacciner, cela devient un jackpot comme l’a lui même expliqué notre ami Gates dans le journal de Wall Street ! Sa fondation a investi des milliards de dollars depuis 20 ans dans le développement des systèmes de santé des pays les plus pauvres ! Avec cette somme, tout le monde aurait pu bénéficier d’une eau potable ! Mais voilà, Gates tout en voulant jouer à « l’abbé Pierre », tient à continuer à faire fructifier sa fortune. il n’arrose donc pas les populations mais leurs ministres pour qu’ils laissent leur propre peuple se faire vacciner ! C’est fou le nombre de personnes se laissant acheter avec quelques billets verts ! Le sens moral n’est plus de ce monde ! On en était même àvexpérimenter dans des laboratoires un virus dont l’ADN est composé de gènes de la veuve noire :
      https://www.journaldugeek.com/2016/10/17/des-scientifiques-decouvrent-un-virus-dont-ladn-est-compose-de-genes-de-la-veuve-noire/

  30. @njama

    Il y a bien une cinquantaine d’années, on utilisait déjà la lumière bleue.
    Deux de mes enfants en ont bénéficié pour remédier à des ictères très importants,cela leur a fort bien réussi. A l’époque, je n’étais pas curieuse mais très confiante. Je crois avoir compris que cette technique stimule le métabolisme.
    N’ayant pu anticiper ce processus (incompatibilité de groupes sanguins et non de RH se produisant de façon rarissime) l’aîné de la fratrie avait dû, lui, subir trois exsanguinotransfusions en 24 heures, ce qui se révéla beaucoup plus traumatisant

    1. Merci Raymonde pour le témoignage j’ignorais tout de la photothérapie, c’est le côté intéressant des forums on peut s’y instruire.
      « utilisée en ophtalmologie (exemple de la rétinopathie diabétique) ou en pédiatrie (exemple de l’ictère), et la photochimiothérapie, où un produit photo-sensibilisant est administré au patient avant exposition, utilisée en ophtalmologie (exemple de la dégénérescence maculaire liée à l’âge) ou en dermatologie (exemple du psoriasis avec la PUVA-thérapie).
      On en rapproche la luminothérapie utilisée en psychiatrie (exemple de la dépression). »
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Phototh%C3%A9rapie
      Les russes ont peut-être beaucoup d’avance dans le domaine… (?)

      1. On y réfléchit.

        Pour la première fois un membre aimsib est détruit dans sa vie professionnelle par une entité administrative jusqu’à lui faire perdre totalement son emploi, par l’usage de son seul droit à la liberté de parole.

        Donc, on imagine, on suppute, on élabore… Mais surtout on ne doit pas porter préjudice à l’organisation de la défense du Dr Pascal Sacré.

        On va ronger nos freins, probable…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal