Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les voeux 2020 du Président de l’AIMSIB à ses membres

L’époque des voeux peut paraître pesante à certains mais pas à nous qui savons parfaitement que sans nos membres alors tout s’arrêtera irrémédiablement demain. Depuis 2016, date de notre création, nous avons cherché à frôler la plus grande vitesse que nos compétences et que nos temps libres nous permettaient d’atteindre. Merci au rédacteurs qui nous ont rejoint hier, merci aussi à ceux qui nous rejoindront demain, certains (pressentis) sont déjà très attendus pour 2020. Le Président Philippe Harvaux souhaite nous présenter ses voeux mais l’équipe de rédaction veut lui présenter d’abord tous les nôtres… Bonne lecture.

Chères Adhérentes et Adhérents,

Au nom du Conseil d’Administration, je vous présente tous nos meilleurs vœux à vous et vos proches, des vœux de bonheur, de réussite personnelle et professionnelle, de prospérité et surtout de bonne santé puisque c’est l’un des objectifs de notre association.

Comme vous avez pu le constater si vous nous suivez régulièrement, nous sommes restés très actifs et nous n’avons pas ménagé nos efforts afin de vous tenir informés de la vie de l’association et de l’actualité médicale.

Notre webmaster a complètement réorganisé le site : il vous est maintenant beaucoup plus facile d’accéder à votre compte personnel et ainsi de visionner aisément toutes nos vidéos mises en ligne. Notre site est depuis quelques semaines devenu bilingue (français/anglais) et nous espérons qu’ainsi nous pourrons vraiment toucher un plus grand nombre de personnes qui partagent nos valeurs : ce qui confirmera et renforcera le premier « I » de notre sigle puisque jusqu’à maintenant nos adhérents étaient essentiellement francophones.

Pour vous tenir informés de l’actualité médicale nous nous efforçons de mettre en ligne toutes les semaines un article et je profite de ce moment pour remercier chaleureusement tous les rédacteurs et membres du comité médical pour leur disponibilité et leur implication dans la vie de l’AIMSIB.

Mais nous avons des limites car il y a des domaines que nous ne pouvons pas aborder faute de la présence de spécialistes sur certains domaines médicaux. Parmi ceux-ci, il y a l’oncologie pour laquelle, pour l’instant nous ne pouvons pas répondre à vos attentes et il y en a bien d’autres.

Aussi je lance un appel à tous les médecins et experts d’abord à venir nous rejoindre et pour ceux qui l’ont déjà fait, de ne pas hésiter à nous soumettre des articles relatifs à vos domaines d’expertises. Les témoignages des patients sont également les bienvenus tous comme vos commentaires qui suivent nos articles. Ils apportent souvent de la documentation complémentaire et contribuent à enrichir le savoir de chacun, alors n’hésitez pas à les partager. Evidemment il y a dans le lot des individus mal intentionnés ayant souvent des liens avec les lobbies pharmaceutiques qui viennent polluer les commentaires mais nous restons fairplay et jusqu’à maintenant, notre modérateur n’a pratiquement jamais censuré ces commentaires désobligeants et très souvent sans aucune valeur ajoutée scientifique.

En 2019 nous avons organisé deux évènements en juin à Paris et en novembre à Toulouse dont les vidéos sont en ligne depuis quelques jours. En 2020 nous récidiverons. Les dates sont d’ores et déjà affichées sur le site, sauf le lieu pour le congrès d’automne que nous recherchons.

L’organisation de tels évènements est extrêmement chronophage et demande des efforts financiers importants, c’est pourquoi nous avons encore besoin de vous car c’est une très grosse partie de vos cotisations et de vos dons qui est utilisée pour le financement de ces évènements. Continuez à adhérer, à nous faire connaitre auprès de vos amis pour que nous soyons de plus en plus nombreux et de plus en plus forts. Nos adversaires ont des ressources quasiment inépuisables. Je vous rappelle que pour les foyers fiscaux français, les sommes versées vous ouvrent droit à une réduction d’impôts de 66%.

Puisque nous sommes dans la période des vœux, l’un des miens pour l’association, serait que nous puissions retransmettre en direct par internet un de nos prochains congrès afin que ceux qui ne pourraient pas se déplacer puisse y participer mais cela implique des moyens financiers car non seulement la retransmission a un coût mais il faut aussi trouver des salles qui disposent de ces moyens techniques aux loyers plus élevés.

Je vous remercie pour votre patience, confiance et générosité et vous souhaite une bonne et heureuse année 2020.

Philippe Harvaux
Président AIMSIB

14 réponses

  1. Merci pour vos voeux Président Harvaux. Je vous souhaite également une bonne année 2020 et surtout bonne santé à tous. Longue vie à l’AIMSIB et va y avoir du boulot..

  2. Je n’ose pas écrire ce que je pense , de peur de froisser irrémédiablement des membres de l’ AIMSIB que j’admire .

    Ainsi donc l’ AIMSIB est en routine : publication hebdo , réunion à Paris en juin et congrès en octobre .
    Je sais que c’est pas simple, mais je déplore le manque d’agressivité informative personnalisée qui pourrait mettre les doute aux médecins .

    Désolé de troubler la fête .

    1. ben… il suffit de comparer le contenu du site à d’autres contenus pour se convaincre du contraire : je trouve le ton et le style « AIMSIB » plutôt incisif (mais pas trop, juste ce qu’il faut!) et rafraîchissant… et c’est beaucoup plus qu’une question de goût!

    2. Bonjour

      Merci pour votre message mais surtout n’hésitez pas à faire vos suggestions et à apporter votre contribution. Si en juin nous organisons une réunion de travail après l’AG, c’est pour recueillir l’avis de nos membres mais c’est aussi tout à fait possible lors d’un commentaire concernant un article.

    3. Riboulours 3.1.

      Cher Interlocuteur,

      Sur les VACCINS, les esprits non-conformistes comme le vôtre sont très rares et d’autant plus précieux.

      J’ai donc l’honneur de solliciter de votre part la grande faveur d’une critique, la plus féroce possible, de MON PROJET du 2.1 situé en 7e commentaire de Aimsib 22.12/Variole.

      Je l’ai travaillé un max mais il fait un flop retentissant bien que je sois adhérent Aimsib.

      Merci d’avance et la meilleure année possible conforme à vos souhaits.

      1. Hubert ,

        Votre projet de lettre aux médecins fait remonter à ma mémoire un projet similaire , que javais proposé à l’ AIMSIB il y a 3 ans ( il était centré sur les cardiologues ) . l’ AIMSIB a refusé : manque de moyens matériels , risque de voir le CO intervenir et enfin , l’ AIMSIB misait beaucoup sur Facebook ( Quid du mariage Facebook/AIMSIB qui m’a valu une excommunication ? )

        Sur la forme et le contenu de votre lettre : trop long , trop confus , trop de digressions …etc …etc . Un conseil : faites court , coupez , coupez encore et un peu plus enfin ; un heure après , vous relisez, et vous enlevez encore un gros tiers ( sinon le destinataire ne lira pas , surtout si la missive vient d’un particulier ) .
        Pas vexé j’espère ? on enreparle .

      2. Pas du tout, au contraire merci beaucoup. Mille excuses de vous avoir infligé cette lecture.  J’y gagne comme écrivait St-Ex. Énormément.

        J’abandonne en direction des allopathes (qui n’écoutent que leurs visiteurs médicaux et sont satisfaits de ne pas se tenir au courant). Je referai, ici, une tentative de lisibilité sur le sujet à la fois scandaleux et révélateur des vaccins.

        Nigari ? Ji counnis pas (parler goumier).  En revanche :

        # La bonne vieille delbiase (chlorure de MAGNÉSIUM) est à 7,90 écus les 48 comprimés de 100 mg de Mg (1,65 écu le g de Mg) ;
        # le ‘’Magnésium SiMa’’ (bisglycinate de Mg + un peu d’orthosilicate), 11,20 écus les 90 comprimés de 100 mg de Mg (1,24 écu le g de Mg).  Notre homéopathe en prescrit 1 comprimé/j à ma douce.
        # le viatique Delbet-Neveu, 2 % de chlorure anhydre, contient 5,1 mg Mg/ml.  Une cuillerée à soupe en contient donc 100 mg de Mg. Si le sachet de 20g à 2 écus (COOP) est du chlorure anhydre (j’attends confirmation) cela nous amène à 0,41 écu par g de Mg (0,84 si c’était de l’hexahydraté).

        L’ennui avec le magnésium, c’est qu’il est impossible à doser dans le corps. La seule manière de repérer une carence (75 % des Français) et d’alterner mois-avec et mois-sans.

        Face-de-bouc me révulse. Pas de pitié pour qui ne paye pas ses impôts. L’un de vous l’a appelé Fakebook. Faut que je le retrouve, lui aussi, pour le féliciter.
        M’oblige au sectarisme.  Refuse obstinément (ce qui ménage ma tension) aussi d’ouvrir Gogol.  Si ce n’est pas sur Quant (et directement), préfère encore mourir idiot. Je déforme le nom de mes ennemis dans l’espoir incertain qu’ils puissent moins me repérer.

        Merci encore.

  3. Médecin retraité et ayant toujours pratiqué des médecins informationnelles, j’ai toujours voulu lutter contre cette médecine officielle très avancée techniquement mais très polluée médicalement par l’industrie pharmaceutique. Je me sentais bien seul.
    Aucun conflits d’intérêt! La Vérité, enfin! Rien que la Vérité. Merci à l’AIMSIB. Tous mes vœux pour 2020. Vous faire connaître, vous suivre, vous soutenir.
    Pour ceux qui laissent des commentaires: C’est très désagréable de vous cacher derrière un pseudo. La Vérité, c’est la transparence. Merci.

    1. Cher Docteur,
      Toujours été de votre avis sur l’emploi de pseudos mais, ici, je pense aux toubibs exerçant encore.

      Le mien est bref, déjà ça. En plus, mon †Chef de Service Cgt de Centre de recherches m’appelait hub bien que simple technicien et de la sœur-ennemie Cfdt.  Je porte donc ces 3 lettres comme une décoration.

  4. Merci de vos vœux Monsieur le président et à toute l’équipe qui vous entoure en souhaitant moins de statines et plus une bonne hygiène de vie à tous

  5. Merci Président de ce billet ! Tous mes vœux à l’Aimsib pour continuer à œuvrer pour le bien d’autrui.
    Ours des Neiges est impatient ! Je le suis aussi, le rêve d’un accès à une plus grande vitrine pour bousculer les consciences et annihiler enfin un conformisme et une inertie qui durent et perdurent (quelques mots empruntés à Gandhi) commencent à peser.
    Mais il faut à l’Aimsib des moyens, Philippe ne manque pas de le rappeler, de bonnes âmes qui n’hésitent pas à nous éduquer, nous éclairer, nous faire comprendre, nous déprimer, nous faire frémir aussi, je le suis souvent après la lecture d’articles …
    Mais l’Aimsib a aujourd’hui une certaine visibilité ne serait-ce que par nos détracteurs qui s’en donnent à cœur joie sur les réseaux sociaux, ils sont pathétiques de niaiseries mais au moins l’Aimsib est dérangeante !
    Il faut donc une certaine structure pour œuvrer dans le bon sens, et l’Aimsib a fait des pas de géant en 3 ans ! Ces deux réunions sont importantes pour s’organiser et je ne doute pas qu’un jour l’Aimsib sera incontournable, elle finira par avoir pignon sur rue pour informer indépendamment des autorités ce qu’elle a analysé et toujours avec une bienveillance soutenue.
    Merci à toutes et tous.

    1. Une bonne hermine , ça peut servir l’hiver et au-delà ……
      Je suis d’accord avec toi / vous sur presque tout .
      Les bénéficiaires de ces infos-conseils ( dont moi , non cotisant AIMSIB ) sont très minoritaires . Les toubibs continuent à vendre à tour de bras statines et vaccins comme jamais .
      Grace à Michel – le Glenn Gould du palpitant , j’ai arrêté les statines en 2007 !!!
      Je regrette , déplore , enrage que des actions plus directes ne puissent s’organiser en direction des médecins prescripteurs de statines , vaccins et autres saletés .
      Oui Vincent – le John Lennon du stéthoscope- , le CO veille et vous menace ; vous êtes donc coincés , mais pour combien de temps ?
      Voilà , le rouscailleur est de retour , comme la galette en janvier .
      Bonne année à Hermine et aux courageux informateurs de l’ AIMSIB.

      @Jean-Pierre Duboc : bien sur que comparer AIMSIB et Doctonouille ou Allobobopapa , c’est un coup bas ; je souhaite que le mieux devienne encore plus mieux-bien , on peut rêver , non ?

      @

  6. Oups… Le classique des voeux du président me laisse dubitatif et perplexe en ce 2020 naissant. C’est que la prospérité n’est plus de mise, il faut se contenter de ce dont on a juste besoin sous peine de péricliter par les désirs de prospérité. La seule qui soit enviable, c’est celle du nombre de non-convaincus par les vaccins. Ce serait, par là-même, un progrès pour la bonne santé souhaitée à tous.

    Quant à la réussite professionnelle, je me demande si les salariés des laboratoires qui mettent au point ces vaccins discutables, ne considèrent pas qu’ils ont réussi professionnellement ? Et que penser de la réussite des actionnaires pharmaceutiques fondée sur la détérioration de notre santé ?

    Enfin, en ce qui concerne le bonheur, je crois qu’il nous faut ne pas viser trop haut : le bien-être serait déjà une prouesse.

    Mes voeux sont donc pleins de sobriété, sans vaccins puisqu’ils sont l’expression d’une surconsommation inutile et préjudiciables à la planète. La bonne santé ne peut que suivre…

    Cordialement,

    1. Dans le tiers monde, les VACCINS sont d’abord de l’ASSASSINAT. Ne hurlons pas SVP : ils DÉCUPLENT la mortalité des bébés selon l’étude (très solide : sur carnets poids-vaccination) de Morgensen & al. [1] 2017. Expérimentation humaine obscène mais décisive, MM les apprentis sorciers.

      Aux USA (donc en occident), les vaccins MULTIPLIENT PAR 6,6 les maladies CÉRÉBRALES chroniques (3 grands groupes dont l’autisme) selon l’étude extraordinaire et imprenable de Mawson & al. [2] 2017 (: grâce à la pépite ahurissante de 231 non-vaccinés parmi 666 enfants de 6 à 12 ans, enseignés à domicile par leur maman dans 4 états américains).
      Là, c’est encore mieux du point de vue pharma : nous sommes entrés dans une époque où la santé publique est carrément percutée par eux pour augmenter encore leurs débouchés ultérieurs.

      Ce ne sont effectivement pas de simples bons vœux qui nous dfélivreront de tout cela.
      Ceci dit, une pincé de levain est dans la pâte Aimsib. Pétrissons, repétrissons.

      [1] Morgensen s w, Andersen a, Rodrigues a, Benn c s & Aaby p (soigneusement à la fin) –  »The Introduction ef Diphtheria-Tetanus-Pertussis and Oral Polio Vaccine Among Young Infants in an Urban African Community : A Natural Experiment » -, EBioMedicine 17 (2017) : 192-8.

      [2] Mawson a r, Ray b d, Bhuiyan a & Jacob b – ‘’Pilot comparative study on the health of vaccinated and unvaccinated 6- to 12-year-old US children » – J Transl Sci, 3(3) : 1-12.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site est modéré. Ne vous impatientez pas si votre commentaire n'apparaît pas rapidement.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

  • Bernard Guennebaud sur Les virus existent-ils ? (28/05/2024) :

    Pour ma part je ne fais aucune généralisation à d'autres maladies et d'autres pathogènes à part...

  • Pierre sur Les virus existent-ils ? (27/05/2024) :

    Aucune justification !...

  • Brigitte Fau sur Les virus existent-ils ? (27/05/2024) :

    Oui Bernard, Tissot avait vu ce vivant à l'intérieur des cellules qui n'est pas la cause de la mal...

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal