TÉMOIGNAGE À PROPOS D’UNE MALADIE AUTO-IMMUNE

Je m’appelle Michel ANGLES, je suis médecin.

En 1982 j’étais installé à Charleville-Mézières comme médecin généraliste, acupuncteur et homéopathe quand j’ai commencé à souffrir d’inflammations insupportables du dos et des grosses articulations.

Avec des confrères spécialistes nous avons alors posé le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante, maladie auto-immune qui provoque l’inflammation des articulations de la colonne vertébrale et souvent aussi de toutes les articulations.

Tous les patients qui souffrent de cette maladie, de Polyarthrite Rhumatoïde et de Rhumatismes Psoriasiques savent le calvaire qui est enduré : ces maladies sont des arthrites, ce qui veut dire que les douleurs sont calmées par le mouvement doux … mais on en peut pas rester tout le temps en mouvement, alors, épuisé, on s’endort mais on est réveillé une ou deux heures après par les douleurs insupportables.

J’avais une forme grave dont l’évolution prévoyait qu’à partir de 45 ans j’évoluerai vers une insuffisance respiratoire chronique due au fait que les vertèbres et les côtes se soudent entre elles et qu’une dizaine d’années plus tard j’irai « ad patres ».

Pour moi qui était plein de vie et de projets, avec ce diagnostic l’avenir n’était plus ce qu’il était.

J’ai tout essayé pour me soigner : des médecines non conventionnelles à la médecine classique en prenant des AINS qui me faisaient « des trous dans l’estomac » et des antidouleurs puissants qui ne me soulageaient pas ; rien n’y faisait.

J’ai donc décidé de partir en Chine pour me perfectionner en Médecine Chinoise, avec l’espoir que je trouverai là-bas une solution à mon problème.

En fait, arrivé en Chine, je n’ai plus eu de crise mais quand je revenais en France, au bout de 3 ou 4 semaines je redémarrais une crise.

En réfléchissant je me suis aperçu que j’avais déjà passé deux ans en Chine sans manger de laitage -il n’y en avait pas du tout à cette époque- alors qu’en bon aveyronnais un plateau de fromage, à moi tout seul, ne me faisait pas peur !

Du point de vue de la Médecine Chinoise les laitages favorisent la formation de « Glaires » qui vont boucher les canaux (les Méridiens) qui transportent le Souffle et l’Énergie vitale (le Qi) dans le corps entier. Le Qi circulant mal des troubles vont apparaître.

En arrêtant de consommer des laitages on arrête la production de ces « Glaires » (de toxines comme disaient les Anciens en médecine occidentale) et du même coup on stoppe la douleur et l’évolution de la maladie.

Chaque été lorsque je revenais en France un confrère acupuncteur me présentait ses cas difficiles dont tous ceux qui souffraient de Spondylarthrite Ankylosante et de Polyarthrite Rhumatoïde ; je leur conseillais d’arrêter tous les laitages et l’évolution de leur maladie s’arrêtait dans deux cas sur trois.

Il restait un tiers d’échecs que je ne comprenais pas! Jusqu’au jour où une patiente me dit que je préconisais l’arrêt des laitages comme le Dr Seignalet.

Le Dr Seignalet je l’avais eu comme professeur d’hématologie et d’immunologie au cours de mes études à Montpellier et je trouvais étrange qu’un grand chercheur, scientifique pur et dur, acteur important dans la réussite des greffes rénales, s’intéresse à l’alimentation.

J’ai compris pourquoi à la lecture approfondie de ces ouvrages et quand, selon ses principes, je conseillais à mes patients d’arrêter les laitages ET les céréales non ancestrales, les maladies auto-immunes cessaient d’évoluer dans neuf cas sur dix.

Quant à moi, en arrêtant de consommer des céréales modifiées, j’ai vu disparaître un eczéma chronique, une sinusite chronique, des caries à répétitions et surtout une diverticulite qui devenait de plus en plus douloureuse et dangereuse.

Donc là où aucun médicament n’avait pu m’aider, le changement d’alimentation et la rectification alimentaire m’ont permis de retrouver force et vigueur et à 66 ans je peux dire que j’ai la Vie devant moi !

 

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de

tempus libero commodo ultricies lectus ante. suscipit elit. id consectetur felis mattis