Contenu réservé aux adhérents.

J’imagine ce que vous pouvez ressentir. Ma mère qui a pris des statines, puis de l’Inegy car elle ne suivait pas bien son traitement est aujourd’hui diabétique,s’est fait opérer des deux yeux avant 60 ans pour une cataracte, a eu un décollement de la rétine, une épaule bloquée soignée par infiltration. Ce ne sont évidemment que de pures coïncidences, mais la sténose après un arrêt,non.Son médecin avait quand même proposé de ne prendre son médicament que deux fois par semaine.Elle avait également des diarrhées très fréquentes.  Elle n’a plus de bouffées de chaleur, mais c’est tellement sans importance par rapport au bénéfice qu’elle a pu en tirer. D’ailleurs, mes deux parents ont une forme physique insolente pour leur âge. Et c’est grâce à quoi? On oublie bien sûr de prendre en compte leur mode de vie protecteur (alimentation saine, pas de tabac et toujours très actifs). On considère aussi qu’avec l’âge, c’est normal de perdre la mémoire et de ne plus trouver ses mots.

Mon père allait pourtant tellement mieux après l’arrêt de la Pravastatine, mais son cardiologue a doublé son Ramipril et ajouté du Sectral. Il n’a pas suivi la prescription jusqu’au jour où son généraliste scandalisé lui a dit: « Le patient a tous les droits, même celui de se suicider ».Après une tentative désastreuse, il est revenu à la dose initiale.

Il récupère tout doucement et ne veut plus voir un seul médecin. Je lui ai tout de même rappelé qu’il avait un traitement et qu’on ne pouvait pas jouer aux apprentis sorciers.

Mon mari est loin d’être un imbécile et il adore ses beaux parents, mais entre confrères, ils se rassurent et se confortent dans l’idée qu’ils ne peuvent pas être aussi nombreux à se tromper. J’ai voulu qu’il regarde « cash investigation ». Il a refusé. Il croit bien sûr qu’il peut y avoir des conflits d’intérêts et qu’une étude peut être biaisée et mensongère, mais il y en a d’autres dont la dernière, en vu d’élargir encore un peu plus les prescriptions et les bénéfices avant la débâcle.

Si un médicament est aussi miraculeux, pourquoi a-t-on besoin de tricher?

Vos patients ont beaucoup de chance et j’espère rencontrer lors de cette journée des médecins dans le sud en qui nous pourrons avoir de nouveau confiance.

Je crois qu’il va falloir se montrer patients. Chacun son tour, Docteur. Gardez vos forces pour plus tard et Courage! 

 

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de

libero. libero consequat. pulvinar Aliquam Praesent mattis sed libero Donec id amet,