Et oui, aujourd’hui je vous propose de manger de la luzerne, l’idée en revient à mon jeune ami Z….,5  ans, beau comme un astre et vif comme un gardon.

Il voulait savoir si mamie Jo, votre servante, mangerait cette ravissante plante, la réponse est bien sûr positive.

Il est vrai que je la consomme surtout sous forme de germes, c’est tellement facile, on l’appelle alors alfa-alfa ; je suis sûre que vous connaissez !! et la on est à la limite entre les plantes sauvages et cultivées.

Mais sachez aussi que les jeunes feuilles sont délicieuses et peuvent s’additionner allégrement à vos salades pour les agrémenter très originalement.

Bien sûr il ne faut pas en consommer trop, mais vous n’êtes pas des vaches !!  Elles en raffolent et ne savent pas s’arrêter elles!!, ce n’est pas comme vous qui êtes toujours raisonnable quand vous avez affaire à votre met favori  . Donc, lorsque ces dernières sans autorisation se ruent dans un champ de luzerne et s’ empiffrent, les vilaines : elles gonflent, c’est ce qu’on appelle la météorisation. Les pauvrettes elles peuvent en mourir alors tout simplement on leur perce le flanc avec un instrument appelé trocard et elles dégonflent.

Vous ne voulez pas connaitre cette mésaventure, bien sûr, alors juste quelques feuilles de luzerne dans votre salade et le tour sera joué.

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de

nec fringilla tristique Donec sed et, eget dolor. ut Aenean leo