Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Prends l’oseille et tire-toi

C’est bien  le conseil que je vous donne .

Nous allons nous intéresser à l’oseille sauvage, en fait les oseilles sauvages tant les variétés sont multiples, faciles à reconnaitre car ressemblant à leur grande sœur cultivée, elle sont aussi très communes. Il suffit de les goutter pour être sûr de son fait .

Hier j’étais invitée chez une paysanne corrézienne qui m’a régalée d’une recette, certes loin des standards méditerranéens, mais tout à fait roborative et fort agréable.

Du côté de Brive et des Monédiéres on ne laisse pas les invités sortir de table avec la faim et on ne plaint pas la vaisselle.

Il vous faudra de l’oseille sauvage (4 poignées), des lardons, 1 gros oignon, 4 pommes de terre moyennes, 2 abaisses de pâte feuilletée, de la graisse de canard élevé en liberté, 1 œuf pour dorer.

Ramassez de l’oseille sauvage en quantité raisonnable, ça c’est facile on peut en trouver sous toutes les latitudes et si vous en avez trop vous pourrez en faire une omelette. Je ne vous ferai pas l’injure de vous conseiller de la laver soigneusement, mais c’est quand même mieux si vous le faites.

Hachez les oignons. Coupez les pommes de terre en lamelles pas trop fines.

Dans une cocotte en fonte, mettre de la graisse de canard à fondre , puis faites rissoler tout doucement les oignons, ajouter les lardons , puis les pommes de terre, faites revenir, puis couvrir et faites cuire à feu doux,1 h. Laissez refroidir.

Dans un autre récipient, faites fondre l’oseille dans la graisse de canard, une fois refroidie, découpez sommairement, c’est de la cuisine rustique.

Foncez une tourtière avec la première abaisse de pâte feuilletée, mettre la garniture de pommes de terre et d’oseille réparties équitablement; mettre la deuxième abaisse, soudez les bords, dorer à l’or fin  au jaune d’œuf, mettre au four et faire cuire 45 mn à 200 ° .

Vous verrez, ça cale, mais c’est très agréable au palais.

Si vous êtes intolérant au gluten une autre pate à tarte à la farine de riz ou de millet fera l’affaire, et vous pouvez avantageusement remplacer les lardons par du saumon que vous mettrez directement dans la tourtière.

 

 

Une réponse

  1. Chère NM, merci énormément pour vos recettes traditionnelles ainsi que pour votre goût pour la permaculture, le cormier et tant d’autres choses oubliées.
    Cependant, ici (mais sans doute suis-je devenu un peu sectaire au bout de 30 ans de traque aux acides gras saturés ou trans), je changerais les lardons en jambon et la graisse de canard (pourtant si savoureuse) en huile d’olive. Ceci dit, suis resté soigneusement nul en cuisine pour ne pas être tenté de contredire ma douce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site est modéré. Ne vous impatientez pas si votre commentaire n'apparaît pas rapidement.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal