Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Covid-19, immunité naturelle versus immunité vaccinale

Puisque nous vivons sans discontinuer dans un océan de mensonges proférés au sujet de la Covid-19 et que bientôt les réseaux sociaux seront totalement privés du droit au contradictoire, voici une mise au point très fouillée de l’état des connaissances -réelles- en matière d’immunité post infectieuse et post vaccinale. Laquelle confère au sujet la meilleure protection, qui pourrait se ré-infecter, faut-il vacciner les anciens malades et sur quels critères? Au secours tout déraille, Hélène Banoun nous le démontre de manière implacable dans un article complexe mais éclairant, déjà déposé sur researchgate en deux langues (*). Bonne lecture.

 

Résumé
– Il devrait être inutile d’écrire un article pour démontrer la supériorité de l’immunité naturelle sur la vaccinale, mais cela devient nécessaire devant les nombreuses attaques sournoises qui tendent à faire passer l’immunité artificielle comme plus performante. De plus il est officiellement recommandé de vacciner les personnes qui ont déjà été infectées par la Covid-19.
Les survivants du SARS-CoV de 2003 possèdent une mémoire cellulaire immune plus de 17 ans après l’infection.
De nombreuses études ont exploré l’immunité humorale (anticorps) et cellulaire vis à vis du SARS-CoV-2 après une infection Covid-19 : celle-ci persiste au moins un an (et même 14 mois) de manière robuste chez les convalescents et elle serait de meilleure qualité que l’immunité vaccinale : les anticorps naturels sont plus puissants, ont un spectre plus large et sont capables d’évoluer face aux variants de manière plus efficace que les anticorps vaccinaux.
Ces études in vitro sont confirmées par la protection contre les réinfections conférée par une primo-infection, particulièrement dans des pays précocement et beaucoup vaccinés comme Israël et le Royaume Uni.
La vaccination d’une personne primo-infectée pourrait aussi diminuer l’efficacité de son immunité naturelle contre de futures réinfections.
Les anticorps neutralisants ne sont peut-être pas le bon corrélat de protection contre l’infection, en effet, d’une part on a trouvé de fort taux d’anticorps neutralisants chez des malades atteints de Covid sévères et d’autre part, les vaccinés, plus sensibles aux réinfections que les primo-infectés, présentent des taux d’anticorps équivalents à supérieurs aux taux observés chez les primo-infectés.
On mesure in vitro la capacité neutralisante de ces anticorps dirigés contre la protéine spike membranaire. Cette capacité neutralisante peut être différente in vivo ; elle peut être amoindrie par la présence d’anticorps facilitant l’infection et enfin, des anticorps sont produits contre d’autres antigènes viraux lors d’une infection naturelle. L’immunité cellulaire pourrait être le bon corrélat de protection et ce type de réponse pourrait être de moins bonne qualité chez les vaccinés.
De plus la vaccination de sujets convalescents pourrait comporter des risques : on observe plus d’effets indésirables systémiques chez les sujets convalescents que chez les naïfs après la première dose de vaccin.
La vaccination pourrait diminuer la capacité à réagir à de futurs variants. Elle pourrait aussi avoir un effet non spécifique de remodelage de la réponse immune innée en diminuant la réponse potentielle à d’autres virus ou aux cancers et en modifiant l’évolution des maladies inflammatoires et auto-immunes.
Il faudrait donc explorer l’immunité naturelle d’une population avant de proposer une vaccination : jusqu’à 50% de la population pourrait avoir été infectée dans certains pays.

Introduction

Il devrait être inutile d’écrire cet article pour démontrer que l’immunité naturelle est supérieure à l’immunité vaccinale : en effet depuis l’apparition de la vie sur Terre, l’immunité naturelle n’a cessé de se développer chez tous les êtres vivants en réponse aux prédateurs et tout ceci sans vaccins! L’immunité innée a précédé l’immunité adaptative et a permis de reconnaître les pathogènes étrangers, de les éliminer et de garder une mémoire immune (1).

Jusqu’en juin 2020, l’immunité naturelle, liée au système immunitaire inné et adaptatif/acquis de l’homme, était reconnue par l’OMS comme un élément clé de l’immunité collective contre les nouveaux agents pathogènes.

Jusqu’en novembre 2020, l’OMS admettait que l’immunité peut être procurée par l’infection ou par la vaccination, le 13 novembre 2020, l’OMS affirme que l’immunité collective d’une population ne peut être atteinte que par la vaccination et non par l’infection naturelle ! Ceci est réaffirmé le 31 décembre 2020 pour la Covid-19, tout en reconnaissant qu’on ne connaît pas le seuil de couverture vaccinale à obtenir pour atteindre cette immunité collective !

A noter que seule la définition du 31 décembre 2020 est encore accessible, https://www.who.int/news-room/q-a-detail/herd-immunity-lockdowns-and-covid-19, les précédentes sont visibles sur la capture d’écran ci-dessous)

Capt. écran

Dans une récente publication, l’institut John Hopkins n’évoque que l’immunité vaccinale dans une discussion au sujet de l’hypothétique immunité de groupe à attendre contre la Covid (2).

L’immunité vis à vis des coronavirus

Les connaissances sur l’immunité acquise après une infection à coronavirus sont très insuffisantes.
En 1990 a été publiée la seule expérience in vivo sur des humains sur l’immunité acquise contre les coronavirus banals des rhumes3 : des volontaires ont été infectés par le coronavirus 229E, qui provoque les symptômes du rhume et sont revenus un an plus tard pour être à nouveau exposés au virus. La plupart des personnes ont été infectées à nouveau, mais celles qui avaient été malades l’année précédente n’ont pas développé de symptômes du rhume. Les auteurs de l’étude ont également déclaré que la période d’excrétion du virus, lorsqu’une personne est contagieuse, était plus courte chez ceux qui avaient été infectés l’année précédente.

S’agissant du SARS-CoV-1 de 2003, il a été montré que l’immunité cellulaire persiste 11 ans selon une étude publiée en 2016 (4). Et selon une étude de 2020, les patients ayant survécu au SARS de 2003 possèdent une réactivité cellulaire mémoire 17 ans après l’épidémie (5)

Le SARS-CoV-2 responsable de la Covid-19 étant un virus proche du SARS-CoV-1 de 2003 et présentant de nombreuses similarités du point de vue épidémiologique et de la pathogénicité, il est possible que l’immunité cellulaire contre le virus de la Covid-19 persiste des années.

L’immunité mesurée in vitro après infection par le SARS-CoV-2

Les études comparant in vitro (dosage des anticorps, activité neutralisante, cellules B et T mémoires) immunité naturelle et vaccinale semblent montrer la supériorité de l’immunité naturelle.

Il semblerait que la vaccination modifie la réponse immunitaire des convalescents et pas forcément dans le bon sens : elle pourrait réduire la capacité ultérieure des convalescents à réagir à de futurs variants.

Des publications (exemples ci-dessous) montrent que les anticorps neutralisants et les cellules mémoires B (immunité humorale) et T (immunité cellulaire) persistent au moins un an chez les convalescents. La protection contre l’infection par le SRAS-CoV-2 pourrait durer des années (6).

Immunité humorale (anticorps)

Il est normal d’observer une baisse du taux d’anticorps circulants après une infection, c’est ce qui se passe avec toutes les infections, sinon le sang serait épaissi par tous les anticorps qui s’accumuleraient au long de la vie. Parallèlement à cette baisse se construit et s’affine la mémoire immunitaire.

– « La légère baisse des anticorps observée chez les personnes convalescentes ne reflète pas un réel déclin de l’immunité humorale, mais plutôt une contraction de la réponse immunitaire, tandis que la maturation de l’affinité des anticorps se produit et que les cellules B mémoire anti-Spike persistent. » (7)

Il semblerait même, selon plusieurs publications que la mémoire immune naturelle soit de meilleure qualité que la mémoire vaccinale.

Selon Cho et al., les anticorps naturels sont plus puissants et de spectre plus étendu que les anticorps vaccinaux. Comme nous le verrons plus bas, le pouvoir neutralisant du plasma mesuré in vitro n’est sans doute pas une preuve de protection contre l’infection (8).

Les anticorps dirigés contre le RBD (domaine de liaison au récepteur cellulaire) de la protéine spike et contre la spike entière persistent au moins 1 an après guérison de la Covid, le taux des Ac anti-RBD est corrélé au taux d’anticorps neutralisants (9).
Chez les vaccinés les taux d’anticorps diminuent de 40% par mois et de moins de 5% par mois chez les convalescents. (10)

Immunité cellulaire

-Chez les patients rétablis de COVID-19, les réponses des cellules T CD8+ spécifiques du SRAS-CoV-2 restaient largement intactes et pouvaient reconnaître pratiquement toutes les mutations des variants étudiés. (11)
-Chez les patients dialysés, une équipe allemande a trouvé une meilleure immunité humorale et cellulaire chez les convalescents en comparaison des patients vaccinés : ceci concerne les taux d’anticorps neutralisants et les réponses des cellules T dirigées contre la protéine spike.
-Les taux de cellules T CD4+ S-réactives, de cellules T helper et effectrices mémoires sont plus élevés chez les convalescents que chez les vaccinés (12).
La plupart des patients COVID-19 induisent une défense immunitaire de grande envergure contre l’infection par le SRAS-CoV-2, englobant des anticorps et des cellules B mémoire reconnaissant à la fois le RBD et d’autres régions de la spike, des cellules T CD4+ largement spécifiques et polyfonctionnelles, et des cellules T CD8+ polyfonctionnelles. La réponse immunitaire à une infection naturelle est susceptible de fournir un certain degré d’immunité protectrice, même contre les variants du SARS-CoV-2, car les épitopes des cellules T CD4+ et CD8+ seront probablement conservés (13).
-Selon une méta-analyse de 18 études des épitopes (fractions d’antigènes) du SARS-CoV-2 reconnus par les cellules T des convalescents de la Covid-19 : La grande diversité des épitopes qui ne se cantonne pas à la protéine S ne semble pas affectée par les variants VOC, du moins avant l’arrivée du variant delta (14).

Une récente publication israélienne du 21 septembre 2021, montre la persistance de l’immunité humorale chez les convalescents pendant 14 mois, ce qui n’est pas le cas chez les vaccinés.

Le contournement de l’immunité innée par les vaccins ARNm pourrait affecter la capacité du système immunitaire à maintenir des niveaux suffisants de plasmocytes à longue durée de vie (15).

Protection contre les réinfections par l’immunité naturelle

Ces observations in vitro des taux d’anticorps et de cellules mémoires sont bien confirmées par la recherche des réinfections chez les convalescents : celles-ci sont très rares.
De nombreuses publications, pour la bibliographie voir le récent article du BMJ (16),  montrent que le taux de réinfection est très faible (inférieur à 1%) suite à une première infection par la SARS-CoV-2.

La grande majorité de ces réinfections n’en est pas à proprement parler puisqu’elles sont asymptomatiques : ce n’est qu’un portage nasal de virus sans infection systémique. Ceci n’est pas étonnant pour un virus de rhume ; le nez étant un sanctuaire immunitaire où ne circulent pas les anticorps sanguins.

Quelle est la proportion de personnes immunisées naturellement par infection dans le monde ?

Il existe des informations parcellaires :

  • au Kenya en novembre 2020, plus du 1/3 de la population était séropositive (17);
  • en Inde en janvier 2021, 25% de la population était séropositive (18).
  • En Chine, à Wuhan, épicentre de l’épidémie, un très faible taux de séropositivité a été trouvé, moins de 4% en avril 2020 (19). Les personnes infectées mais peu ou pas symptomatiques ne développent pas ce types d’anticorps spécifiques du SARS-CoV-2, elles auraient été protégées par leur immunité croisée envers les coronavirus des rhumes banals.
  • En France, la HAS estime que 23% de la population a été infectée alors que 8% seulement ont été dépistés par test PCR ou antigénique (20).
  • On estime que presque la moitié des américains ont été infectés par le SARS-CoV-2. (16)
  • En août 2020 , 40% de la population malgache (estimation sur les donneurs de sang) aurait été séropositive (21).

Un des obstacles à ces études de séroprévalence est que les tests sérologiques manquent de standardisation. (22)

Un autre problème est que l’on peut-on être immunisé et ne pas avoir d’anticorps (anticorps anti S ou autres)

D’après des publications de 2020, des personnes infectées mais n’ayant pas développé de symptômes présentent une réaction cellulaire T mais pas d’anticorps (23, pour une revue) ; ceci est confirmé en 2021 : Le Bert et al. (24) recherchent les asymptomatiques séropositifs pour les anticorps antiNP-IgG (anticorps dirigés contre la nucléocapside du virus) : tous les séropositifs ont une réponse immunitaire cellulaire spécifique du virus hautement fonctionnelle. De plus des individus séronégatifs pour les anti-NP IgG présentent aussi des cellules T réagissant spécifiquement avec les antigènes du SARS-CoV-2

Qu’appelle-t-on réinfection ?

Le CDC définit une réinfection comme un test positif sans tenir compte des symptômes, de plus les non vaccinés se font plus tester que les vaccinés, du fait des pass sanitaires (25).

Les seules études qui prétendent que l’infection ne protège pas de la réinfection ne définissent pas clairement le terme de réinfection : une PCR positive avec un Ct à 35 (faible charge virale ou faux positif) sans symptôme ne peut être définie comme une réinfection.

L’étude des réinfections montre que l’infection procure une protection contre l’infection au moins aussi puissante et sans doute supérieure à la vaccination.

Déjà en avril 2021, F. Krammer proposait que l‘immunité naturelle était meilleure que la vaccinale en se fondant sur une étude britannique comparant les personnels de santé primo-infectés et les vaccinés (26).

Depuis cette publication, la suite de cette étude SIREN a concerné les réinfections au variant delta et elle montre la supériorité de l’immunité naturelle (27). Sur les 9 831 personnels de santé ayant été déjà infectés par la Covid avant le début de l’étude, 51 ont été réinfectés entre avril et juillet 2021, période de circulation du variant delta. Parmi ces 51 personnes, 45 étaient vaccinées depuis au moins 21 jours après la dose 1 ou 14 jours après la dose 2, rien n’est précisé sur les 6 personnes restantes : soient elles n’étaient pas vaccinées soit, elles ont été infectées dans les quelques jours suivant la dose 1 ou 2 à cause de l’ADE (antibody dependent enhancement = facilitation de l’infection par les anticorps vaccinaux) : pour quoi n’est-ce pas précisé ? Au total l’infection protège donc de la réinfection ce qui n’est pas le cas de la vaccination

Selon une étude française, la réduction relative de l’incidence de la réinfection par le SARS-CoV-2 est de 96,7 % chez les convalescents (28) par rapport aux non-infectés.

Chez les jeunes recrues de l’armée, les réinfections (chez les séropositifs) sont 5 fois plus rares que les infections chez les séronégatifs et les réinfectés sont le plus souvent asymptomatiques. (29)

Epidémie de Covid dans une mine d’or en Guyane Française au variant gamma, juin 2021 (30)

Voici les principales observations :

  • Les rétablis de la Covid ne sont pas infectés (sauf s’ils ont été vaccinés),
  • 15 sur 25 vaccinés sont infectés (rétablis ou non),
  • Les non vaccinés sont infectés les derniers, donc il se peut que les vaccinés aient infecté les non vaccinés.
  • Les vaccinés ont une charge virale légèrement supérieure à celle des non vaccinés.
  • On n’observe pas de forme grave malgré la forte présence de facteurs de risque chez les mineurs infectés.

Et enfin, il faut bien sûr citer les études réalisées en Israël, le pays vacciné le plus précocement sur une large proportion de la population. Selon Gazit et al.(Israël, 31),

  • Les personnes n’ayant jamais été infectées et vaccinées contre le SRAS-CoV-2 présentaient un risque accru de 13,06 fois d’infection par le variant Delta (ou 5,96 fois selon le mode de calcul) par rapport aux personnes déjà infectées. Le risque accru était également significatif pour la maladie symptomatique.
  • Par rapport aux primo-infectés, les vaccinés non infectés par le SRAS-CoV-2 présentaient un risque accru de 27 fois d’infection symptomatique (ou 7 fois selon le mode de calcul) de maladie symptomatique.
  • Les vaccinés présentaient également un risque plus élevé d’hospitalisations liées au COVID-19 (6,7 fois plus) que les précédemment infectés.

Cette étude a démontré que l’immunité naturelle confère une protection plus durable et plus forte contre l’infection, la maladie symptomatique et les hospitalisations causées par le variant Delta du SARS-CoV-2, par rapport à l’immunité induite par le vaccin à deux doses BNT162b2.

Les personnes qui avaient déjà été infectées par le SRAS-CoV-2 et qui avaient reçu une seule dose du vaccin ont obtenu une protection supplémentaire contre le variant Delta. Il faut ajouter bien sûr comme d’habitude que les Covid post vaccinales sont exclues puisque, chez les infectés et vaccinés, on ne les comptabilise qu’à partir de 7 jours après l’injection.

On ne prend pas en compte l’ADE, donc les résultats sont peut-être en défaveur de la vaccination chez les infectés, on ne peut pas savoir!

D’autre part, il y a exclusion des personnes qui ont été infectées avant le 28 février 2021, donc en gros les personnes âgées et fragiles (vaccinées en premier dès décembre 2020) : le résultat serait donc encore plus en défaveur du vaccin si elles étaient incluses!

Cette étude a été reprise dans Science Mag et résumée ainsi : Les Israéliens qui ont eu une infection étaient plus protégés contre le variant Delta du coronavirus que ceux qui avaient reçu un vaccin COVID-19. (32)

Méta-analyse des données concernant l’immunité naturelle au 21 septembre 2021  (33)

L’immunité naturelle est équivalente ou supérieure à la vaccination pour protéger de la Covid : aucune étude ne permet de conclure à la supériorité de la protection vaccinale sur l’immunité naturelle avec une certitude statistique, mais des études d’observation ont confirmé l’avantage de la protection par l’immunité naturelle.

L’avantage à vacciner des personnes ayant déjà contracté la Covid est nul ou très faible (3 études sur quatre ne trouvent aucun avantage à vacciner les convalescents et la protection supplémentaire trouvée en poolant toutes les études est de 0,004%).

L’immunité vaccinale est associée classiquement au titre d’anticorps neutralisants in vitro mais les anticorps neutralisants sont-ils le bon corrélat de protection ?

On trouve des résultats discordants sur la persistance des anticorps neutralisants après infection : dans certaines études ces anticorps persistent au moins un an, dans d’autres leur taux diminue rapidement, c’est peut-être dû aux méthodes utilisées qui diffèrent selon les études. Celles-ci utilisent, pour mesurer le pouvoir neutralisant d’un sérum in vitro, soit des virus vivants cultivés sur différents types cellulaires, soit des pseudovirus reconstitués portant à leur surface des protéines spike mutées du SARS-CoV-2.

Selon une méta-analyse (34), les taux d’anticorps neutralisants induits par les vaccins à ARNm contre les variants du SRAS-CoV-2 étaient similaires, voire supérieurs, à ceux obtenus à partir de personnes naturellement infectées. Ceci n’est pas cohérent avec le faible taux de réinfection chez les primo-infectés par rapport aux vaccinés, comme vu plus haut au Royaume Uni (27): les réinfections avec le variant delta chez les personnels de santé concernent uniquement des vaccinés (complètement ou partiellement).

Selon de nombreuses études, le taux d’anticorps neutralisants et leur spectre vis à vis des variants est considérablement augmenté après vaccination chez des individus préalablement infectés: (35).

  • Selon Stamatos (36), la vaccination peut augmenter jusqu’à 1 000 fois le taux d’anticorps neutralisants actifs contre des variants chez des primo-infectés.
  • Selon Reynods et al. (37), les vaccinés naïfs ont une réponse similaire en anticorps à celle des personnes naturellement infectées mais les réponses cellulaires T sont plus limitées et parfois absentes.
  • Au contraire, selon Havervall et al., les taux d’anticorps neutralisants les souches sauvages et mutantes 12 mois après une infection naturelle sont plus bas que chez les vaccinés (38).
  • Selon Planas et al., les sérums de convalescents perdent avec le temps leur capacité de neutralisation in vitro du variant delta. Une seule dose de vaccin ne donne quasiment pas d’Ac neutralisants envers le variant delta, quelque soit le vaccin. (39)

La vaccination entraînerait donc des taux supérieurs d’anticorps neutralisants par rapport à l’infection naturelle, ceci entre en contradiction avec les différents taux de réinfections observés entre infectés et vaccinés : les anticorps neutralisants sont-ils le bon corrélat de protection ?

Selon le Pr. La Scola dans une vidéo, la présence de forts taux d’anticorps neutralisants chez des vaccinés ne les empêche pas d’être infectés (40). Il y a corrélation entre le taux d’anticorps mesuré par Elisa et la séroneutralisation mais absence de corrélation entre les taux d’anticorps neutralisants in vitro et la protection contre l’infection:

Dans cette étude, 5% des vaccinés font une infection, contre seulement 0,23% chez les personnes ayant fait la maladie Covid-19, donc l’effet de l’immunité cellulaire n’est pas objectivé par la séroneutralisation ; en effet la plupart des vaccinés ont un taux élevé d’Ac. »

Ceci est confirmé par d’autres publications (16).

Les Ac neutralisants acquis après infection varient beaucoup selon le variant qui a causé l’infection ; les vaccins ARNm induisent des taux d’Ac neutralisants supérieurs à ceux de l’infection (41) et pourtant l’infection protège mieux que le vaccin et des malades graves de la Covid peuvent présenter de forts taux d’anticorps neutralisants.

L’explication théorique de cette absence de corrélation entre Ac neutralisants in vitro et protection pourrait se trouver ici : la neutralisation du virus est étudiée in vitro, dans des conditions totalement différentes de ce qui se passe in vivo et pourrait ne pas refléter ce qui se passe dans l’organisme (42)

Mémoire immune  et autres épitopes que ceux de la spike

La quasi totalité des études concernent les anticorps anti-spike, cependant, « La majorité des épitopes ciblés par les CD8+ se trouvent dans les protéines internes du virus ou dans les NSP [protéines non structurales, dont ne fait pas partie la protéine spike] » (43)

La protection contre l’infection est sans doute due autant à la mémoire immune qu’à la persistance de taux d’anticorps élevés. (44) Les anticorps neutralisants pourraient perdre leurs propriétés en présence d’anticorps facilitants produits par la vaccination.

Le présent article ne peut développer ce dernier sujet qui est évoqué dans de récents publications. (45)

Immunité mucosale

Il faut évoquer aussi le rôle de l’immunité mucosale qui est stimulée par l’infection naturelle et pas par la vaccination par voie IM :

– « Presque toutes les études de la réponse immunitaire chez les COVID-19 se sont concentrées exclusivement sur les anticorps sériques et l’immunité systémique à médiation cellulaire, y compris les réponses innées. L’immunité des muqueuses et les anticorps IgA sécrétoires et circulants jouent un rôle important dans le COVID-19, il est important de l’élucider afin de comprendre en particulier les états asymptomatiques et légers de l’infection, qui semblent représenter la majorité des cas.» (46)
– « La vaccination de personnes n’ayant jamais été infectées pourrait ne pas induire une forte immunité humorale dans la muqueuse respiratoire, car les anticorps neutralisants contre le SRAS-CoV-2 sont rarement détectés dans les écouvillons nasaux des personnes vaccinées. S’il s’avère que les stratégies de vaccination actuelles ne permettent pas d’obtenir des réponses immunitaires humorales et à médiation cellulaire robustes dans les voies respiratoires, il faudrait alors envisager des stratégies permettant de mieux susciter des lymphocytes B et T spécifiques du SRAS-CoV-2 dans les muqueuses chez les personnes n’ayant jamais été infectés – par exemple en mettant en œuvre une immunisation par ARNm par voie intranasale qui a plus de chances d’induire une immunité stérilisante.» (47)

La protection contre la Covid pourrait aussi être due à l’immunité croisée vis à vis des coronavirus de rhume banal (23).
Une récente étude montre que les enfants ont des cellules réactives au SARS-CoV-2 dans les amygdales, même s’ils n’ont pas été exposés au virus : une immunité croisée préexistante de type cellulaire pourrait donc expliquer qu’ils soient résistants à la Covid. (48)

Est-il opportun de vacciner les convalescents de la Covid ?

Cas des Covids longs (49)

Deux théories expliquent les covid longs :

  • soit le virus persiste et provoque une inflammation chronique,
  • soit c’est l’auto-immunité par fabrication d’auto-anticorps contre des protéines virales possédant des similitudes avec des protéines humaines. La vaccination peut aggraver ce phénomène mais aussi l’améliorer, on ne le sait pas à l’avance.

Les vaccins ARNm orientent de façon aberrante les réponses des cellules T chez les patients souffrant de séquelles neurologiques de l’infection Covid (Covid long) : est-il opportun de les vacciner? (50)

Effet nocif du vaccin sur la capacité à réagir à de nouveaux variants

La vaccination des sujets convalescents pourrait comporter des risques : on observe plus d’effets indésirables systémiques chez les sujets convalescents que chez les naïfs après la première dose de vaccin (51).

De plus, la vaccination n’améliore pas la capacité à répondre à de nouveaux variants et elle pourrait même être nocive.

Une étude conclut à des résultats assez contradictoires :

  • la vaccination augmente de 30 à 50 fois la réponse humorale et mémoire chez les convalescents.
  • L’activité neutralisante chez les convalescents non vaccinés est affaiblie contre les variants (le variant delta n’est pas testé) mais augmentée après vaccin chez convalescents.
  • Le spectre de neutralisation des anticorps recueillis chez les convalescents s’élargit avec le temps et au bout d’un an la puissance et le spectre de neutralisation sont augmentés envers les variants.
  • La vaccination n’élargit pas le spectre d’expansion clonale par rapport à celui des convalescents non vaccinés au bout d’un an.
  • L’affinité des anticorps se liant au RBD n’est pas augmentée par la vaccination au bout d’un an, pas de différence dans l’effet neutralisant (52).

La seconde dose de vaccin BNT162b2 entraîne une réduction de l’immunité cellulaire chez les personnes ayant récupéré de la COVID-19, ce qui suggère qu’une seconde dose, selon le schéma standard actuel de vaccination, pourrait ne pas être nécessaire chez les personnes précédemment infectées par le SRAS-CoV-2 : la seconde dose de vaccin non seulement ne renforce pas l’immunité humorale, elle mais détermine une contraction de la réponse cellulaire T spécifique de la protéine spike (53).

L’immunité naturelle des infectés est bridée par une vaccination ultérieure anti-Covid. La vaccination des sujets convalescents réduit la capacité à produire des anticorps à large spectre contre des variants futurs ; les convalescents non-vaccinés possèdent cette capacité (54). L’affinité des Ac naturels augmente plus avec le temps que celle des Ac vaccinaux.

Après vaccination des primo-infectés, le taux d’anticorps neutralisants augmente mais pas la puissance de ces Ac ni la capacité à évoluer vers un spectre large de protection par la suite. Ceci est valable aussi pour le variant delta.
La différence entre les compartiments de cellules mémoires en réponse à l’infection ou à la vaccination (ARNm) est cohérente avec le meilleur niveau de protection conféré par l’infection naturelle par les variants.

Une réduction relative de la réactivité des sérums avec le variant B.1.1.7 par rapport au variant Wuhan-1 est constatée après la deuxième immunisation de rappel. Ces données permettent de comparer les différents vaccins en termes de production d’anticorps anti-S et remettent en question l’intérêt d’une immunisation répétée avec la même séquence de protéine S. Chez les convalescents, la vaccination a provoqué une perte relative de la capacité de reconnaissance du variant B.1.1.7 commençant dès 15 jours après la première dose de Pfizer et s’aggravant ensuite. (55)

La réponse CD4+ T cell est diminuée chez les convalescents après vaccination par rapport aux individus naïfs : la vaccination endommagerait la réponse cellulaire T. Après vaccination, l’ampleur de la réponse immune semble plus faible chez les convalescents que chez les individus naïfs. (56)

Le vaccin Pfizer pourrait remodeler la réponse immunitaire innée à d’autres pathogènes. Il induirait une tolérance immune qui pourrait soit être bénéfique dans la Covid-19 caractérisée par une hyper-inflammation, soit être délétère en diminuant la réponse à d’autres infections virales et aux cancers. Ce vaccin pourrait également interférer avec d’autres vaccinations comme celle contre la grippe qui sera certainement administrée au même moment au début de l’automne. (57)

Cette reprogrammation de l’immunité immune pourrait être de longue durée en raison de phénomènes épigénétiques:

– « L’ « entraînement » de la réponse immune innée joue un rôle important à la fois dans les maladies où la défense de l’hôte est altérée, comme les cancers, et dans les maladies auto-inflammatoires et auto-immunes, dans lesquelles un phénotype d’immunité « entraînée » exacerbé pourrait contribuer à la pathogenèse de la maladie. L’impact de l’entraînement immunitaire, et plus généralement du recâblage épigénétique dans les divers processus d’amorçage, d’adaptation ou de tolérance au cours de la maladie, mérite des études supplémentaires. » (58)

Conclusion

L’immunité naturelle vis à vis de la Covid -19 (c’est à dire obtenue après une infection naturelle par le virus) est donc certainement solide et durable. Les travaux sur l’immunité post-vaccinale concernent principalement les anticorps dits « neutralisants » in vitro. Les taux de ces anticorps pourraient ne pas être un bon corrélat de protection car des études retrouvent souvent des taux d’anticorps plus élevés après vaccination qu’après infection.

Pourtant les réinfections sont beaucoup plus fréquentes chez les vaccinés que chez les convalescents.

La protection contre la Covid-19 pourrait plutôt dépendre de la mémoire immunitaire (due aux cellules mémoires T et B qui persistent longtemps après infection) et semble de meilleure qualité que celle conférée par les vaccins.

De plus la vaccination de sujets convalescents pourrait comporter des risques : on observe plus d’effets indésirables systémiques chez les sujets convalescents que chez les naïfs après la première dose de vaccin.

La vaccination pourrait diminuer la capacité à réagir à de futurs variants. Elle pourrait aussi avoir un effet non spécifique de remodelage de la réponse immune innée en diminuant la réponse potentielle à d’autres virus ou aux cancers et en modifiant l’évolution des maladies inflammatoires et auto-immunes.

Hélène Banoun
Pharmacien biologiste, PhD, ancien chercheur INSERM
Octobre 2021

 

 

 

 

Notes et sources
(*) https://www.researchgate.net/publication/354985184_Covid-19_Immunite_naturelle_versus_immunite_vaccinale
https://www.researchgate.net/publication/354985096_Covid-19_Natural_immunity_versus_vaccine_immunity
(1) Tsakou-Ngouafo, L., Paganini, J., Kaufman, J. and Pontarotti, P. (2020). Origins of the RAG transposome and the MHC. Trends Immunol. 41(7),561-571. https://doi.org/10.1016/j.it.2020.05.002
(2) https://publichealth.jhu.edu/2021/what-is-herd-immunity-and-how-can-we-achieve-it-with-covid-19 Rethinking Herd Immunity and the Covid-19 Response End Game
(3) The time course of the immune response to experimental coronavirus infection of man. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2271881/ »>https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2271881/
(4) (Ng et al., 2016) Ng OW, Chia A, Tan AT, Jadi RS, Leong HN, Bertoletti A, Tan YJ. Memory T cell responses targeting the SARS coronavirus persist up to 11 years post-infection. Vaccine. 2016 Apr 12;34(17):2008-14. doi: 10.1016/j.vaccine.2016.02.063. Epub 2016 Mar 5. PMID: 26954467; PMCID: PMC7115611
(5) (Le Bert N, Tan AT, Kunasegaran K, Tham CYL, Hafezi M, Chia A, Chng MHY, Lin M, Tan N, Linster M, Chia WN, Chen MI, Wang LF, Ooi EE, Kalimuddin S, Tambyah PA, Low JG, Tan YJ, Bertoletti A. SARS-CoV-2-specific T cell immunity in cases of COVID-19 and SARS, and uninfected controls. Nature. 2020 Aug;584(7821):457-462. doi: 10.1038/s41586-020-2550-z. Epub 2020 Jul 15. PMID: 32668444.)
(6) Huang AT, Garcia-Carreras B, Hitchings MDT, Yang B, Katzelnick LC, Rattigan SM, et al. A systematic review of antibody mediated immunity to coronaviruses: kinetics, correlates of protection, and association with severity. Nat Commun 2020;11:4704., https://www.nature.com/articles/s41467-020-18450-4
(7) Dan JM, Mateus J, Kato Y, Hastie KM, Yu ED, Faliti CE, et al. Immunological mem- ory to SARS-CoV-2 assessed for up to 8 months after infection. Science 2021;371.
(8) Cho, Alice, Frauke Muecksch, Dennis Schaefer-Babajew, Zijun Wang, Shlomo Finkin, Christian Gaebler, Victor Ramos, et al. « Anti- SARS-CoV-2 Receptor Binding Domain Antibody Evolution after MRNA Vaccination », 30 août 2021. https://doi.org/10.1101/2021.07.29.454333 .
(9) Feng, Chengqian, Jingrong Shi, Qinghong Fan, Yaping Wang, Huang Huang, Fengjuan Chen, Guofang Tang, et al. « Protective Humoral and Cellular Immune Responses to SARS-CoV-2 Persist up to 1 Year after Recovery ». Nature Communications 12, no 1 (17 août 2021): 4984. https://doi.org/10.1038/s41467-021-25312-0
(10) Large-scale study of antibody titer decay following BNT162b2 mRNA vaccine or SARS-CoV-2 infection, https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.19.21262111v1
(11) CD8+ T cell responses in COVID-19 convalescent individuals target conserved epitopes from multiple prominent SARS-CoV-2 circulating variants https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33594378/
(12) Superior cellular and humoral immunity toward SARS-CoV-2 reference and alpha and beta VOC strains in COVID-19 convalescent as compared to the prime boost BNT162b2 vaccinated dialysis patients, https://www.kidney-international.org/article/S0085-2538(21)00680-3/abstract
(13) Longitudinal analysis shows durable and broad immune memory after SARS-CoV-2 infection with persisting antibody responses and memory B and T cells, https://www.cell.com/cell-reports-medicine/abstract/S2666-3791(21)00203-2
(14) Landscape of epitopes targeted by T cells in 852 individuals recovered from COVID-19: Meta-analysis, immunoprevalence, and web platform, https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2666379121001555
(15) The longitudinal kinetics of antibodies in COVID-19 recovered patients over 14 months, https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.09.16.21263693v1,
(16) BMJ : (Vaccinating people who have had covid-19: why doesn’t natural immunity count in the US?
BMJ 2021; 374 doi: https://doi.org/10.1136/bmj.n2101 (Published 13 September 2021
(17) (High Seroprevalence of SARS-CoV-2 Eight Months After Introduction in Nairobi, Kenya, https://papers.ssrn.com/abstract=3844795
(18) (SARS-CoV-2 seroprevalence among the general population and healthcare workers in India, December 2020-January 2021, 10.1016/j.ijid.2021.05.040)
(19) Xu, X., Sun, J., Nie, S. et al. Seroprevalence of immunoglobulin M and G antibodies against SARS-CoV-2 in China. Nat Med 26, 1193–1195 (2020), https://doi.org/10.1038/s41591-020-0949-6
(20) https://www.has-sante.fr/jcms/p_3269831/fr/covid-19-des-trod-pour-optimiser-l-utilisation-des-doses-de-vaccins-disponibles
(21) Matthieu Schoenhals, Niry Rabenindrina, Jean Marius Rakotondramanga, Philippe Dussart, Rindra Randremanana, et al.. SARS-CoV-2 antibody seroprevalence follow-up in Malagasy blood donors during the 2020 COVID-19 Epidemic. EBioMedicine, Elsevier, 2021, 68, pp.103419. ⟨10.1016/j.ebiom.2021.103419⟩. ⟨pasteur-03254611⟩)
(22) The Role of Antibody Testing for SARS-CoV-2: Is There One?, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32350047/
(23) Banoun H., 2020, Covid19 : immunité croisée avec les autres coronavirus, phénomènes immunopathologiques-update-aout2020, https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02914300
COVID19: Cross-Immunity with Other Coronaviruses, Immunopathological Phenomena, http://ssrn.com/abstract=3654264  
(24) Highly functional virus-specific cellular immune response in asymptomatic SARS-CoV-2 infection, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33646265/
(25) https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/70/wr/pdfs/mm7032e1-H.pdf Reduced Risk of Reinfection with SARS-CoV-2 After COVID-19 Vaccination — Kentucky, May–June 2021
(26) Correlates of protection from SARS-CoV-2 infection https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)00782-0/fulltext
(27) Rapport britannique sur les variants du 23 juillet 2021, page 35 https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1005517/Technical_Briefing_19.pdf.
(28) Gallais et al., Gallais, Floriane, Pierre Gantner, Timothée Bruel, Aurélie Velay, Delphine Planas, Marie-Josée Wendling, Sophie Bayer, et al. « Evolution of Antibody Responses up to 13 Months after SARS-CoV-2 Infection and Risk of Reinfection ». EBioMedicine 71 (1 septembre 2021). https://doi.org/10.1016/j.ebiom.2021.103561
(29) SARS-CoV-2 seropositivity and subsequent infection risk in healthy young adults: a prospective cohort study, https://www.thelancet.com/journals/lanres/article/PIIS2213-2600(21)00158-2/fulltext
(30) https://wwwnc.cdc.gov/eid/article/27/10/21-1427_article publié 21 juillet 2021 par le CDC
Breakthrough Infections of SARS-CoV-2 Gamma Variant in Fully Vaccinated Gold Miners, French Guiana, 2021
(31) Gazit, Sivan, Roei Shlezinger, Galit Perez, Roni Lotan, Asaf Peretz, Amir Ben-Tov, Dani Cohen, Khitam Muhsen, Gabriel Chodick, et Tal Patalon. « Comparing SARS-CoV-2 Natural Immunity to Vaccine-Induced Immunity: Reinfections versus Breakthrough Infections », 25 août 2021. https://doi.org/10.1101/2021.08.24.21262415
(32) Having SARS-CoV-2 once confers much greater immunity than a vaccine—but no infection parties, please,
https://www.sciencemag.org/news/2021/08/having-sars-cov-2-once-confers-much-greater-immunity-vaccine-no-infection-parties » https://www.sciencemag.org/news/2021/08/having-sars-cov-2-once-confers-much-greater-immunity-vaccine-no-infection-parties
(33) Equivalency of Protection from Natural Immunity in COVID-19 Recovered Versus Fully Vaccinated Persons: A Systematic Review and Pooled Analysis, https://science.sciencemag.org/content/372/6549/1392
36 mRNA vaccination boosts cross-variant neutralizing antibodies elicited by SARS-CoV-2 infection
(34) Chen X, Chen Z, Azman AS, Sun R, Lu W, Zheng N, Zhou J, Wu Q, Deng X, Zhao Z, Chen X, Ge S, Yang J, Leung DT, Yu H. Neutralizing antibodies against SARS-CoV-2 variants induced by natural infection or vaccination: a systematic review and pooled meta-analysis. Clin Infect Dis. 2021 Jul 24:ciab646. doi: 10.1093/cid/ciab646. Epub ahead of print. PMID: 34302458
(35) Hybrid immunity, https://science.sciencemag.org/content/372/6549/1392
(36) mRNA vaccination boosts cross-variant neutralizing antibodies elicited by SARS-CoV-2 infection
L. Stamatatos et al., Science 372, 1413 (2021). https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33766944/
(37) Prior SARS-CoV-2 infection rescues B and T cell responses to variants after first vaccine dose
Reynolds et al., Science 372, 1418 (2021) https://www.science.org/doi/10.1126/science.abh1282
(38) Neutralization of VOCs including Delta one year post COVID-19 or vaccine, https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.12.21261951v1
(39) Reduced sensitivity of SARS-CoV-2 variant Delta to antibody neutralization
https://www.nature.com/articles/s41586-021-03777-9″>https://www.nature.com/articles/s41586-021-03777-9
(40) Séroneutralisation SARS-CoV-2 : effets sur les variants  https://youtu.be/nZnzNCgvNq8″>https://youtu.be/nZnzNCgvNq8
(41) High individual heterogeneity of neutralizing activities against the original 4 strain and 9 different variants of SARS-CoV-2 https://doi.org/10.21203/rs.3.rs-783298/v2 La Scola
(42) Version anglaise et française,The role of antibodies in the light of the theory of evolution.
African Journal of Biological Sciences. 3(3), 1-9.
https://www.afjbs.com/files/1627021759_(1)_AFJBS20210145_(p_1-9).pdf »
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03311767
(43) SARS-CoV-2–specific CD8<sup>+</sup> T cell responses in convalescent COVID-19 individuals, https://www.jci.org/articles/view/145476#SEC3″>https://www.jci.org/articles/view/145476#SEC3
(44) SARS-CoV-2 specific memory B cells frequency in recovered patient remains stable while antibodies decay over time, https://www.researchgate.net/publication/343867921_SARS-CoV-2_specific_memory_B_cells_frequency_in_recovered_patient_remains_stable_while_antibodies_decay_over_time »
(45) An infectivity-enhancing site on the SARS-CoV-2 spike protein targeted by antibodies
https://www.cell.com/cell/abstract/S0092-8674(21)00662-0  Enhancing anti-SARS-CoV-2 antibodies recognize both the original Wuhan/D614G strain and Delta variants. A potential risk for mass vaccination ?, Journal of Infection (2021), doi: https://doi.org/10.1016/j.jinf.2021.08.010 , The SARS-CoV-2 Delta variant is poised to acquire complete resistance to wild-type spike vaccines
https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2021.08.22.457114v1
The plasmablast response to SARS-CoV-2 mRNA vaccination is dominated by non-neutralizing antibodies that target both the NTD and the RBD https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.03.07.21253098v1
(46) Mucosal Immunity in COVID-19: A Neglected but Critical Aspect of SARS-CoV-2 Infection, https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fimmu.2020.611337/full https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fimmu.2020.611337/full
(47) mRNA vaccine-induced T cells respond identically to SARS-CoV-2 variants of concern but differ in longevity and homing properties depending on prior infection status, https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2021.05.12.443888v2
(48) Identification of resident memory CD8+ T cells with functional specificity for SARS-CoV-2 in unexposed oropharyngeal lymphoid tissue, https://www.science.org/doi/10.1126/sciimmunol.abk0894
(49)
What’s causing long COVID?,16 August 2021, Interview with Akiko Iwasaki, Yale University https://www.thenakedscientists.com/articles/interviews/whats-causing-long-covid
(50)
Neuro-COVID long-haulers exhibit broad dysfunction in T cell memory generation and responses to vaccination https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.08.21261763v2
(51)
Antibody Responses in Seropositive Persons after a Single Dose of SARS-CoV-2 mRNA Vaccine | NEJM,https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMc2101667 https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMc2101667, Life | Free Full-Text | Self-Reported Real-World Safety and Reactogenicity of COVID-19 Vaccines: A Vaccine Recipient Survey | HTML, https://www.mdpi.com/2075-1729/11/3/249/htm , Previous COVID-19 infection but not Long-COVID is associated with increased adverse events following BNT162b2/Pfizer vaccination, https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.04.15.21252192v1  Robust spike antibody responses and increased reactogenicity in seropositive individuals after a single dose of SARS-CoV-2 mRNA vaccine | medRxiv, https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.01.29.21250653v1.full  Safety and humoral responses to BNT162b2 mRNA vaccination of SARS-CoV-2 previously infected and naive populations | Scientific Reports, https://www.nature.com/articles/s41598-021-96129-6 , Vaccine side-effects and SARS-CoV-2 infection after vaccination in users of the COVID Symptom Study app in the UK: a prospective observational study, https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(21)00224-3/fulltext
(52) Naturally enhanced neutralizing breadth against SARS-CoV-2 one year after infection, http://www.nature.com/articles/s41586-021-03696-9
(53) Differential effects of the second SARS-CoV-2 mRNA vaccine dose on T cell immunity in naïve and COVID-19 recovered individuals https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2021.03.22.436441v1
(54) Anti- SARS-CoV-2 Receptor Binding Domain Antibody Evolution after mRNA Vaccination https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2021.07.29.454333v2
(55) Horndler, Lydia, Pilar Delgado, Salvador Romero-Pinedo, Marina Quesada, Ivaylo Balabanov, Rocío Laguna-Goya, Patricia Almendro-Vázquez, et al. « DECREASED BREADTH OF THE ANTIBODY RESPONSE TO THE SPIKE PROTEIN OF SARS-CoV-2 AFTER VACCINATION », 14 août 2021. https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2021.05.12.443888v2
(57) The BNT162b2 mRNA vaccine against SARS-CoV-2 reprograms both adaptive and innate immune responses, https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.05.03.21256520v1
(58) Defining trained immunity and its role in health and disease https://www.nature.com/articles/s41577-020-0285-6 

73 Responses

  1. Bonsoir,
    Il semblerait que la NATURE soit infiniment plus « intelligente » que l’Homme, ce qui prouve que l’homme, prétentieux, arrogant, sera toujours dépassé par la NATURE dont les « bienfaits » ne sont pas à la hauteur de ce que l’homme espère dans sa naïveté naturelle, si j’en crois ses recours aux prétendus « miracles » auxquels il ne cesse de croire !!!…..
    Pauvre humanité !!!…..
    Bravo à nos chercheurs de AIMSIB,
    Et, merci !!!…..

  2. Il semble que les gouvernements n’aient rien à foutre de ces données objectives.
    Israël:
     » la politique menée actuellement est le fruit d’une coalition qui comprend des membres d’extrême gauche et d’extrême droite. Nous serions donc en présence d’un objectif qui transcende les clivages politiques et dont la réalisation justifierait le sacrifice en toute connaissance de cause d’une partie de la jeunesse du pays. »
    https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/10/01/pourquoi-nous-devenons-complotistes-iveme-et-derniere-partie/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=les-derniers-articles-du-courrier-des-strateges_164
    Je suis de plus en plus convaincu que nous sommes en face d’un objectif de dépopulation massive.
    Je pense que nos gouvernants se croient investis d’une mission divine qui consiste à massacrer la population pour sauver la planète.
    A rapprocher des fantasmes des réchauffistes (ce sont les deux armes du deep state)….
    Ils veulent nous supprimer? Et si c’était nous qui « les » supprimions? Ils sont une poignée et nous sommes des milliards.
    L’ennui est qu' »ils ont instauré le syndrome de Stockholm, où les victimes se font les complices de leurs bourreaux..
    Mais comment sortir les peuples de ce syndrome quand ils n’ont même pas conscience d’être des victimes?

  3. Merci madame
    pour cet article qui vient à point, alors que se déchaînent les articles « prouvant » la supériorité de la vaccination sur l’immunité naturelle.

    Cherchant des renseignements à ce sujet je suis tombée direct (orientation Google!!) sur le Blog du Directeur du NIH vantant la supériorité du vaccin et citant l’article « Antibodies elicited by mRNA-1273 vaccination bind more broadly to the receptor binding domain than do those from SARS-CoV-2 infection » de Greaney et al., consultable sur:

    https://www.science.org/doi/10.1126/scitranslmed.abi9915

    Merci, si vous avez un moment de faire la critique de cet article. Ce ne sera pas superflu hélas!

    Cordialement
    Maria 65

  4. Coucou,

    Grand Merci ,

    La ou est l’ivermectine le covid se met en sourdine,

    Gouvernement Indien. Déclare L’État Le Plus Peuplé Officiellement Exempt De COVID Après Une Utilisation Généralisée De L’ivermectine

    https://www.oann.com/india-govt-declares-most-populated-state-officially-covid-free-after-widespread-use-of-ivermectin/

    __________________________________________

    Cela date, bizarre ce changement de couleur,

    Les effets secondaires les plus ridicules du vaccin AstraZeneca

    Trois cas mystérieux de personnes dont les yeux ont changé de couleur suite au vaccin.

    https://www.futura-sciences.com/sante/breves/vaccin-anti-covid-effets-secondaires-plus-ridicules-vaccin-astrazeneca-4067/#xtor%3DAL-80-1%5BACTU%5D-4067%5BSoif–mauvaises-odeurs–flatulences—-les-effets-secondaires-les-plus-ridicules-du-vaccin-AstraZeneca%5D

    __________________________________________

    Selon le PDG de Biontech, un rappel du COVID sera probablement nécessaire mi-2022 pour assurer une protection contre les futures mutations du virus.

    https://nationalpost.com/news/world/study-suggests-pfizer-biontech-antibodies-disappear-in-many-by-seven-months

    __________________________________________

    Drôles de bestioles dans les vaccins!

    https://rumble.com/vn7hdn-carrie-madej-qui-examine-au-microscope-des-fioles-des-injections-covid.html

    __________________________________________

    Multiplier les effets secondaires par 41 pour obtenir les bons chiffres

    https://rumble.com/vn9s9r-multiplier-les-effets-secondaires-par-41-pour-obtenir-les-bons-chiffres.html

    __________________________________________

    Merci aux bien veillants

    1. Les Israéliens en ont assez des rappels ! Alors que la presse israélienne aux ordres, refuse de diffuser l’information de cette prise de conscience, le peuple vient de manifester son épuisement et son ras-le-bol face aux vaccinations criminelles dans tout le pays. Les voitures bloquent la circulation, le peuple ferme le pays d’une ville a l’autre, toutes les villes sont désormais solidaires dans ce combats pour la vie, pour la survie de tout un pays.
      https://www.youtube.com/watch?v=8o7BDFqE32Y&t=166s
      Il faut dire que ce n’est pas la première fois qu’un gouvernement israélien a essayé de supprimer une partie de ses habitants ! Qui ne se souvient pas là-bas des « Enfants de la teigne » !
      shorturl.at/tEUV3
      Il y a aussi de fortes chances que des conflits d’intérêts, comme le démontre France-Soir en France,
      https://www.francesoir.fr/politique-france/fricosphere-scandale-de-la-crise-covid-19
      soient de même un énorme problème en Israël !

      On n’est pas non plus surpris de cette panne des applications et sites internet des quatre marques du groupe Facebook (dont WhatsApp, Instagram et Messenger) en ce 4 octobre 2021 :
      https://actu.fr/sciences-technologie/facebook-whatsapp-instagram-et-messenger-victimes-d-une-panne-geante_45405040.html
      comme le prévoyait le globaliste Klaus Schwab :
      https://t.me/trottasilvano/10375

      Et pour signer à nouveau cette plandémie, le sempiternel chiffre 666 :
      https://t.me/trottasilvano/10340

  5. MERCI pour tout votre travail, et de rappeler d’emblée qu »il devrait être inutile d’écrire un article pour démontrer la supériorité de l’immunité naturelle sur la vaccinale » – si le déni malhonnête et la religion de la science imbue d’elle-même incapable de regarder en face ce qu’elle fait à la LUMIERE NATURELLE, n’écrasaient pas le réel, l’histoire de l’humanité et ses vrais valeurs ; bref, le meilleur, qui existe quand même, et ce meilleur là fait l’effort de s’exprimer en expliquant les bonnes bases, et cherche honnêtement pour l’autre qui est là, et ne raconte pas de mensonges ni de boniments, ni ne cherche à imposer d’artificielles « lumières à l’heure du numérique » qui font mal aux yeux, aux dents et aux êtres.

  6. Hors sujet?

    Non! Parce que cela concerne les enfants et qu’il n’y a pas plus important que de les protéger.

    C’est en rapport avec le sujet des petits nés de parents injectés, dont le regard, entre autre, semble différent.

    Comment dire? Ceux qui me considèreront comme une allumée de la cafetière, me feront grande joie. N’est pas le poudré qui parlait de « mission » transcendantale avec un regard froid et vide. De quelque chose qui vous dépasse. Sachant de quel côté il est, ceux qui ont compris, savent qu’il y a toujours un côté opposé. La matrice négative s’expose tout les jours, tout comme celle positive.

    Donc, en bref,

    Pour les sensibles aux signes que nous envoie le positif afin de contrer le négatif.

    Arte ce soir. Big Eyes. Film retraçant la vie de Margaret Keane.

    Margaret D. H. Keane, née Peggy Doris Hawkins le 15 septembre 1927 à Nashville dans le Tennessee, est une artiste américaine. Elle produisit un grand nombre de peintures caractérisées par des personnages aux grands yeux noirs. Son époux, Walter Keane, signera ses œuvres à sa place pendant des années.

    Quelques unes de ses oeuvres.

    https://exhibit224.wordpress.com/2018/09/14/exhibit-224/

    http://www.ec-moulins-barbentane.ac-aix-marseille.fr/spip/sites/www.ec-moulins-barbentane/spip/IMG/pdf/PDF_Margaret_Keane.pdf

    http://anyuka.canalblog.com/archives/2013/04/19/26959883.html

    Immense toile. Tomorrow forever. Demain pour toujours.

    https://www.keane-eyes.com/item/open-editions/tomorrow-forever/

    Observer bien. Le bas des visages des enfants sont souvent plus clairs que le haut. Comme s’ils avaient du porter des masques.

    Désolée si cela dérange. Mais ouvrir les bonnes portes, (les clés sont dessus, mais non fermées), montre une autre vision et il est alors impossible de revenir en arrière.

    Bien a vous toustes,

    1. Permettez chère Violette, ce commentaire un peu long en suite de vos messages.

      La réalité n’est pas dans le dernier film passé à la télé. Le réel n’est pas si facile d’accès, derrière les idées toutes faites, il nécessite parfois de longues marches pour y parvenir même si au bout cela peut se résumer simplement.

      « Protéger les enfants » fait partie des expressions-valises et leurres qui aveuglent – les vaccinalistes fous utilisent le même argument pour piquer à tour de bras.
      Que les enfants soient protégés/élevés par leurs parents, la question et responsabilité liée ne devrait même pas se poser (sinon pourquoi les mettre au monde ?…pour la photo ? par intérêt ? ) ;
      mais n’existe t-il pas aussi entre adultes des valeurs à promouvoir qui permettront aux enfants devenus grands de vivre dans une société plus juste et plus honnête ? ce qui nécessite de faire grandir la naïveté sinon infantilité dont bon nombre d’adultes sont porteurs et capables (je parle d’expérience).
      C’est la version horizontale du lien, pas seulement verticale souvent donneuse de leçons.
      Cela nécessite d’apprendre à penser par soi-même pour la direction de sa vie.

      Sensible aux signes ?… J’en ai des montagnes ; je les ai dépassées. S’en tenir au réel, aux faits et à l’histoire est l’axe au fond pour ne pas se perdre dans les formes. S’en tenir à la fraternité, l’égalité et liberté chez soi ; ce n’est pas l’animalité, pas de l’égalitarisme et ne peut pas exister avec de l’autoritarisme ; le respect est une exigence.

      La personne que je suis vit depuis 15 ans l’histoire de Margaret Keane, a choisi de ne pas se laisser écraser et piller, et, au bout de 12 ans, a trouvé et cité « Big Eyes » dans une procédure judiciaire en cours. Sans succès. Depuis 15 ans tout le monde s’en fout, fait traîner, reporte, dénie, fait l’autruche volontaire, l’Ordre concerné ayant été en dessous de tout comme celui des médecins actuellement, et la justice ayant même écrit « les faits ne sont pas punis par la loi ». C’est beau, pas vrai ; et là encore, l’Histoire se révèle à ce jour très (in)utile pour que le même genre d’abus, et les conséquences, trouvent un terme.

      J’ai cru que le réel serait évident à voir une fois posé ; mais pas du tout.
      Les films sont dans les têtes, partout, et pour faire avancer la réalité concrètement, et humblement, ça se passe d’abord près de chez soi, lorsque l’on est concerné, justement, par ce que vivent nos propres enfants, dont le regard est formaté par l’entourage ‘en famille’, parfois manière mafia, et ne le voient pas, « masqués » qu’ils sont dans leur compréhension, surtout lorsque l’affectif s’en mêle.
      C’est un très long chemin ; et pas en phase avec la fuite ailleurs ou la fuite en avant, la société du spectacle permanent, des annonces grandiloquentes ou spectaculaires assénées sans limites, et autres coups de théâtre de personnes de pouvoir enivrés de leurs mots de façade jamais mis en œuvre concrètement, dont ils saoûlent tout le monde sauf les drogués de la chose. Je connais le sujet.

      L’AIMSIB publie au plus près du réel ; évoquant des sujets le plus objectivement possible, et ayant à cœur d’apporter des connaissances pour aider / s’aider soi-même.
      Il n’est pas religieux au sens où une religion apporte des idées en kit à adopter telles quelles sans discussion possible.
      Son rôle, comme RéinfoCovid, RéinfoLiberté, etc, est juste humain au meilleur sens du terme, avec des valeurs, c’est très important et très utile au débat et pour sortir à la fois des films et du pouvoir passant en force pour la seule ‘raison’ qu’il a à la fois, en références circulaires, du pouvoir et de l’argent.
      Il m’apporte beaucoup ; parce qu’en plus de l’histoire Big Eyes, je me trimbale une hypothroïdie fort mal traitée depuis + de 30 ans, et une pathologie digestive qui me mène la vie dure ; voilà la vie telle que Big Pharma me l’a concoctée, car les sources n’ont rien de naturel ; et mes parents étaient aveugles à cette réalité.

      1. Bonsoir Hélène,

        Merci pour votre témoignage.

        Meilleures pensées et gros poutoux, si vous le permettez.

    2. « Parce que cela concerne les enfants et qu’il n’y a pas plus important que de les protéger. »

      Violette, le sénateur socialiste Bernard Jomier a déposé le 4 octobre 2021 un amendement, à la proposition de loi instaurant la vaccination obligatoire contre le SARS-CoV-2, visant à sanctionner d’une amende pouvant aller jusqu’à 1500 euros les parents qui refusent de soumettre leur enfant à la vaccination obligatoire à compter du 01 janvier 2022 (ce texte est discuté en séance le 13 octobre). Il est du même genre que son confrère Claude Malhuret qui osait dire sur les manifestants anti-pass : «Des cortèges de pigeons menés par des ânes»
      https://francais.rt.com/france/90464-senateur-malhuret-sur-manifestants-anti-pass-corteges-pigeons-menes-par-des-anes

      Liste des sénateurs criminels pro-vaccination obligatoire malgré les nombreux avertissements de médecins de renom.
      https://1.bp.blogspot.com/-tSqqlLaahpo/YTZNJpcaDQI/AAAAAAABMUE/DZ2ED4kPR70tVwjHarnzbhFfNO9Ugqi_ACLcBGAsYHQ/w693-h949/E-i00yQXsAALiUn.jpg

      Ainsi le Professeur Balique, Membre de l’Académie Nationale de Chirurgie, a écrit le 2 octobre 2021 une lettre ouverte aux parlementaires concernant l’obligation vaccinale « ce vaccin ne protège pas et n’empêche pas de contaminer. Une étude parue dans European Journal of Epidemiology le 30 septembre 2021 confirme que les pays où le pourcentage de population vaccinée est le plus élevé, ont un nombre de cas de Covid-19 pour 1 million d’habitants plus élevé (exemple Israël, Portugal, Islande…). Ceci ne serait pas dramatique si cette stratégie n’était pas à l’origine de complications graves, mortelles, inadmissibles et éthiquement insupportables pour tout médecin. En France, l’Agence nationale du médicament (ANSM) dans son rapport du 16 septembre 2021 rapporte 22559 cas graves parmi lesquels des décès. De nombreux cas de paralysie faciale, de myocardite et péricardite dans les suites précoces de la vaccination, des complications cardio-vasculaires (Infarctus, AVC) chez des sujets relativement jeunes et pas forcément à risque cardio-vasculaire, de nombreux cas de thrombose veineuse et d’embolie pulmonaire, des cancers jusque là contrôlés, explosent après vaccination, des maladies auto-immunes comme des polyarthrites, des thyroïdites se dérèglent dans les semaines qui suivent la vaccination… Chez les femmes, des troubles des règles, des fausses couches ou des morts du fœtus in utero au cours des grossesses sont observés. Elles surviennent aussi chez des sportifs qui ont dû arrêter leur activité après avoir été vaccinés, hypothéquant leur carrière : Jérémy Chardy, Christophe Lemaitre… À partir de combien de décès d’adolescents diriez-vous STOP à la vaccination des jeunes qui n’ont rien à gagner car ils sont à faible risque de forme grave et de décès du Covid ? Car actuellement, les médecins voient plus de patients en consultations pour des complications du vaccin que du COVID lui-même. Au Royaume Uni, la vaccination est interdite aux moins de 15 ans et ils viennent de renoncer à la vaccination obligatoire. Au Texas la vaccination des jeunes l’est aussi. Et pourquoi l’Etablissement français du sang exige un délai de 28 jours après vaccination avec vaccin atténué (Rougeole, Rubéole, Oreillons, Fièvre jaune…) mais ne prend aucune précaution quant aux donneurs de sang récemment vaccinés avec ces nouveaux vaccins ? Au nom de toutes les victimes, au nom de tous ces soignants muselés qui ne peuvent pas s’exprimer sous peine de sanctions, du jamais vu dans un pays soit disant de liberté, je vous demande de regarder au-delà des chiffres officiels totalement manipulés et de refuser la vaccination obligatoire. Il faut aussi ré-évaluer la fiabilité des tests utilisés, discuter des traitements actuellement proposés. Supprimer le passe sanitaire et faite arrêter la propagande honteuse et mensongère sur la vaccination : « tous vaccinés = tous protégés » slogan complètement faux, on le sait maintenant. »

      1. Ce que dit le Professeur Balique est confirmé par le Dr Benoît Ochs :
        https://rumble.com/vmoyy9-les-vaccins-contre-la-covid-19-deuxime-itv-avec-le-dr.-benot-ochs.html

        Puisque ces vaccins restent en fait obligatoires alors qu’ils ne servent à rien puisque le vacciné est aussi contagieux que le non-vacciné, n’est-on pas là devant un génocide, vu qu’il y a plus d’effets indésirables avec le vaccin qu’avec le covid ?

        Mais qu’est-ce qu’un génocide ?

        Constitue un génocide le fait, en exécution d’un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d’un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d’un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre, à l’encontre de membres de ce groupe, l’un des actes suivants :
        – atteinte volontaire à la vie ;
        – atteinte grave à l’intégrité physique ou psychique ;
        – soumission à des conditions d’existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe ;
        – mesures visant à entraver les naissances ;
        – transfert forcé d’enfants.
        Le génocide est puni de la réclusion criminelle à perpétuité.
        https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000006417533

        Cela n’empêche pas l’Agence européenne des médicaments (EMA) a donné son accord à l’administration d’une troisième dose du vaccin Pfizer-BioNtech pour les plus de 18 ans ! Il est vrai que pour elle, «le risque de maladies cardiaques inflammatoires ou d’autres effets secondaires très rares après un rappel n’est pas connu et est soigneusement surveillé».
        https://francais.rt.com/international/91332-covid-feu-vert-ema-pour-troisieme-dose-vaccin-pfizer-plus-18-ans

        Malgré cela, le Conseil d’Etat veut limiter la responsabilité pénale des ministres !
        https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/09/29/le-conseil-d-etat-propose-de-limiter-le-champ-de-la-responsabilite-penale-des-politiques-en-temps-de-crise_6096419_3224.html

        A-t-il été influencé par le 75e anniversaire du procès de Nuremberg que l’Université de Stanford a numérisé pour les rendre accessibles au public en ligne ?
        https://exhibits-stanford-edu.translate.goog/virtual-tribunals/feature/taube-archive-of-the-international-military-tribunal-imt-at-nuremberg-1945-1946?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=nui
        Entre 1945 et 1949, d’autres procès ont eu lieu devant le Tribunal militaire international, douze procès dits de suivi de Nuremberg, notamment contre des médecins.

      2. « Claude Malhuret qui osait dire sur les manifestants anti-pass : «Des cortèges de pigeons menés par des ânes »

        C’est drôle, c’est exactement l’idée que nous nous faisons des vaccinés et des gouvernants…
        On peut se consoler en sachant que la vérité a toujours surgi, depuis Galilée et même avant, du petit nombre et non de la populace, si facile à manipuler.
        De plus, nos gouvernants ne sont pas des ânes mais des êtres corrompus.

  7. Je profite de cet article pour vous demander de m’éclaircir sur un point que je n’arrive pas à comprendre au sujet de cette « pseudo vaccination » à ARN-m.
    D’abord, excusez-moi, je me présente. Je suis Jean-Jacques FUHRMANN, médecin généraliste, homéopathe, et bientôt retraité, par la force des choses.
    1: nos cellules, « grâce » à cet ARN-m, vont fabriquer cette protéine spike contre laquelle nous allons fabriquer des anticorps.
    2: si mes souvenirs sont bons, notre corps, grâce au thymus, est informé de ce l’on appelle le soi, et le non-soi. C’est à dire que tout constituant nous appartenant est porteur de l’information soi.
    3: si nous lui demandons de fabriquer une protéine servant d’antigène, elle sera porteuse de l’information soi. Nous aurons donc un « pathogène-soi ».

    Alors, comment le système immunitaire fait-il pour lutter contre un élément-soi, alors qu’il est programmé, depuis la nuit des temps, pour lutter, grâce à ses lymphocytes T, contre des éléments non-soi (sélection négative de la medulla du thymus)?????
    Cela rappelle les mécanismes des maladies auto-immunes, avec ces lymphocytes auto-réactifs, qui détruisent une partie du soi.
    Je ne comprends pas cette manière antinaturelle de faire de la science, avec tous les dégâts probables, à venir.
    Merci de votre blog, et de vos éclairages, JJF

    1. Bonjour Docteur,
      C’est tellement vrai ce que vous dites qu’on pourrait penser que des thérapeutiques efficaces contre la covid pourraient aussi l’être chez les vaccinés. Je pense avoir pu faire des observations à ce sujet avec certains produits homéopathique.

      Nous avions déjà échangé à ce sujet mais j’ai perdu votre adresse mail à la suite d’un changement d’ordinateur. Pourriez vous me contacter ? Si vous avez aussi perdu mon adresse vous pouvez aller sur mon blog et y poser un commentaire, j’aurais ainsi votre adresse.

    2. cette histoire de soi et non-soi est de l’aveu de Eric Vivier, prof d’immunologie à l’AMU, une histoire pour les enfants!
      Ce n’est pas si simple et de toutes les façons totalement incohérent avec la théorie de l’évolution.
      Le système immunitaire détecterai d’après E Vivier un changement qualitatif rapide dans son environnement.
      Si vous avez le temps : Le rôle des anticorps à la lumière de la théorie de l’évolution
      https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03311831
      Le problème vient de la similitude entre la spike et des protéines humaines, doute maladie auto-immunes.

      1. Machin me rajeunit de 70 ans en traitant le NON-SOI [mon 20e commentaire (du 4.8 à 15:08) à votre article du 1.8] d’  »histoires pour les enfants’’  [l’enfant décrivant, pour l’occasion, le désastre provoqué par l’apparition dans le myocarde de liaisons covalentes avec de l’arsenic par inhalation de traces d’hydrogène arsénié (liposoluble : 53 fois plus que dans le plasma)].  Ah, jeunesse !  Inexpérimentée.

        Il vaut effectivement bien mieux croire que  »la »   »théorie de l’évolution’’ a horreur du vide, elle aussi (que vient-elle faire, la pauvre jouvencelle, dans cette galère ?).

        En tout cas, votre ‘’doute’’ (?)  »maladie » par construction XÉNO-IMMUNE (cqfd) et pas du tout  »auto-immune » [contresens absolu, babil infantile demeuré ou visant l’absolution (8e éd.  mon commentaire d’août) épiscopale des pédospikeurs et autres industoxiqueurs] enfonce le clou de manière inespérée.  Merci.  Évolution, dites-vous ?.

    3. Merci Dr Jean-Jacques FUHRMANN, pour cette question que je me pose aussi, depuis le début.
      Après, je me dis aussi (peut-être ou sans doute même pour me rassurer sur le ‘sort’ de toutes ces personnes qui ont succombé, et qui, autour de moi, se sont faites vacciner) : un virus qui se réplique dans l’organisme fait bien un peu la même chose : il utilise, lui aussi, notre machinerie cellulaire, pour se répliquer.
      Et l’infection déclenche bien aussi une réaction immunitaire, pour lutter contre l’envahisseur, alors que ce sont bien nos cellules elles-mêmes qui ont contribué à cette réplication virale.
      Alors, oui, sans doute que les virus déclenchent des réactions auto-immunes aussi. D’ailleurs, le Sars-coV-2 a été décrit comme ayant un tropisme fortement auto-immun…
      Le vaccin sûrement également, au moins chez les patients ‘sujets’ à faire des réactions auto -immunitaires.
      C’est là que les contre-indications devraient être laissées à la discrétion et à l’intelligence du médecin généraliste ou spécialiste… mais hélas…

    4. @Fuhramn
       » si nous lui demandons de fabriquer une protéine servant d’antigène, elle sera porteuse de l’information soi. »

      Peut-être cette protéine est-elle trop simple pour avoir une signature personnelle, contrairement à un virus entier?
      Mais dans ce cas, comment serait-elle reconnue comme étrangère, et provoquerait-elle l’apparition d’anticorps?
      Et dans ce cas, en quoi le vaccin pourrait-il avoir la moindre efficacité?
      Et on peut dès lors se poser la question: ce vaccin n’est-il destiné qu’à faire produire par l’organisme un poison thrombogène et/ou stérilisant contre lequel on ne peut rien, et qui va décimer l’humanité, rappel après rappel, et ceci sans rapport avec la moindre immunisation contre un virus parfaitement bénin dans 99,7% des cas?
      Et j’en reviens à mon obsession: quel meilleur moyen d’obtenir l’élimination de 93% de l’humanité que ce vaccin qui touche plus de 7 milliards de personnes? N’est-ce pas le but affiché sur le monument des Guidestones en Georgie? N’est-ce pas en parfaite conformité avec les souhaits de Bill Gates et autres eugénistes frapadingues?
      https://www.youtube.com/watch?v=a8g_Xwf-GoE

  8. Merci à Emma Kahn pour cet article qui remet les pendules à l’heure.
    Il est normal que la mémoire immunitaire naturelle soit de meilleure qualité que la mémoire vaccinale car la première est une mémoire qui se développe vis à vis du totum de l’agent infectieux – qui certainement n’est pas isolé dans son action antigènique – et pas vis à vis d’une seule protéine fut elle de « pointe ». Dans le même ordre d’idée nous savons que l’écorce de quinquina est plus efficace que la quinine et l’infusion d’artemisia annua plus efficace que l’atémisinine.
    Pourquoi alors vouloir envisager des stratégies vaccinales telle que l’ ARNm par voie intranasale alors que cet article même prouve que l’immunité naturelle est efficace. De plus nous connaissons les thérapies qui guérissent. Il n’y a donc aucun problème. Il suffit de mettre en œuvre une stratégie thérapeutique et pas des protocoles idiots. Michel Georget et Michel de Lorgeril sont d’accord sur le fait que les vaccins sont toujours arrivés après la bataille. Alors quid de ceux-ci ? Nous pouvons pratiquement conclure qu’ils ne servent à rien. Si la variolisation et la vaccination (antivariolique bien sûr), ont eu autant de succès c’est qu’elles recréaient les conditions naturelles de la maladie et qu’il eut suffit de diluer et dynamiser le pus aux alentours de la 3 CH, voire 4 CH pour avoir une action positive sans effets secondaires. La sophistication en médecine est peut-être intéressante en ce qui concerne la technique, applicable dans certaines situations, mais la médecine en tant que thérapeutique médicamenteuse restera empirique que les tenants de l’ EBM le veulent ou non. Empirisme, bon sens, écoute du patient sont les trois mamelles d’une médecine raisonnable et efficace.

  9. Merci a toustes,

    Covid-19 : une troisième dose du vaccin Pfizer pour les plus de 18 ans approuvée par le régulateur européen.

    https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-une-troisieme-dose-du-vaccin-pfizer-pour-les-plus-de-18-ans-approuvee-par-le-regulateur-europeen-20211004

    ___________________________________________

    Les décès parmi les adolescents ont augmenté de 𝟲𝟯% depuis qu’ils ont commencé à recevoir la Seringue Covid-19 selon les données de l’ONS !

    https://theexpose.uk/2021/10/04/teen-boy-deaths-increased-by-63-percent-since-they-had-covid-vaccine/

    __________________________________________

    Nouvel amendement,

    https://www.senat.fr/amendements/commissions/2020-2021/811/Amdt_COM-1.html

    ___________________________________________

    « Le Conseil d’Etat propose de limiter le champ de la responsabilité pénale des politiques en temps de crise. »

    https://twitter.com/YvesPDB/status/1444678918976557058

    ___________________________________________

    Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger en panne dans plusieurs pays, dont les Etats-Unis et la France

    https://www.francetvinfo.fr/internet/reseaux-sociaux/facebook/facebook-instagram-whatsapp-et-messenger-sont-en-panne-dans-plusieurs-pays-dont-les-etats-unis-et-la-france_4794937.html

    __________________________________________

    Bien a vous,

    Bien a vous,

    1. Facebook…. en panne dans plusieurs pays !

      Qui a dit « il faut casser les réseaux sociaux, il faut démanteler Facebook, Google mais surtout Facebook qui est un acteur extrêmement dangereux par sa nature. » ?
      https://rumble.com/vnc9x9-jacques-attali-il-faut-casser-les-rseaux-sociaux-il-faut-dmanteler-facebook.html

      Lors d’une interview avec Laurent Mauriac et Nicole Penicaut le 5 mai 2000 pour Libération, il affirmait déjà « l’Internet représente une menace pour ceux qui savent et qui décident. Parce qu’il donne accès au savoir autrement que par le cursus hiérarchique. »

      Ce qui est parfaitement bien vu, car amplement démontré avec le covid ! Internet a permis à de nombreuses personnes de douter du storytelling des décideurs dans les media mainstream. Eric Stemmelen ancien directeur de programmation de France 2 et de l’institut de sondages Sofres, explique la situation actuelle :
      https://twitter.com/i/status/1445305656131653638
      Reste donc aux globalistes à trouver comment censurer efficacement internet.

      D’où la mise en place par Macron d’une commission pour trouver des moyens de faire barrage « aux esprits divergents ». Faut-il par exemple que les gens connaissent le rapport des magistrats de la juridiction financière sur l’instance professionnelle des médecins ?

      La Cour des comptes a ausculté l’instance de contrôle des médecins. Et le diagnostic paru en décembre 2019 n’est pas des plus encourageants : Salaires très élevés, dérives financières et déontologiques, gestion opaque et peu rigoureuse, absences de contrôle des conflits d’intérêts, budgets de communication mal maitrisés, lacunes en matière de parité… Oui, le rapport n’est pas tendre avec la gouvernance de l’Ordre tant au niveau de son Conseil National qu’au niveau des 46 Conseils départementaux (sur 101) et les 24 conseils régionaux. Organisme dont le rôle est théoriquement « de veiller au respect des principes de moralité, probité, compétence et dévouement indispensables à l’exercice de la médecine ».

      Riche de presque 300.000 médecins et à raison d’une cotisation individuelle de 335 euros, l’Ordre des médecins dispose d’un budget annuel de 85 millions d’euros. Ses réserves sont abondantes : 152 millions d’euros soit deux années de cotisations. Pour faire fructifier ce magot, le Conseil a choisi de placer 106 millions d’euros en compte à terme ou en valeurs mobilières de placement. De l’argent qui aurait pu permettre d’aider financièrement de jeunes médecins désireux de remplir le désert médical ! Le Président de l’Ordre touche 9177 euros par mois en indemnités brutes forfaitaires et le trésorier 7245 euros. Plus des indemnités de déplacement, d’hébergement ou de restaurant en hausse permanente. Au niveau des conseils départementaux, un tiers d’entre eux n’ont pas été en mesure de transmettre les documents comptables demandés.
      https://www.ccomptes.fr/system/files/2019-12/20191209-rapport-Ordre-des-medecins.pdf

      1. « D’où la mise en place par Macron d’une commission pour trouver des moyens de faire barrage « aux esprits divergents » »

        Cà c’est une drôle de coïncidence ! Car le ministère britannique de la défense appelle lui aussi à une surveillance accrue des médias sociaux : « les militaires devront effectuer un balayage automatisé des plateformes de médias sociaux pour identifier tout changement de sentiment de la population. »
        https://www.gov.uk/government/publications/data-strategy-for-defence/data-strategy-for-defence

        L’armée ne sert plus à défendre les habitants mais à les espionner !

  10. « Si la variolisation et la vaccination (antivariolique bien sûr), ont eu autant de succès c’est qu’elles recréaient les conditions naturelles de la maladie » écrit Joseph.

    On ne peut quand même pas dire que la vaccination antivariolique serait arrivée après la bataille. Quant aux succès, il y en eut c’est vrai mais il y eut aussi non pas des échecs mais « des catastrophes » selon les propos de Donald Henderson qui dirigea le programme d’éradication.
    Quand on vaccine une population en temps réel il y a au moins 2 paramètres que l’on ne contrôle pas :
    1- le délai entre la vaccination et la contamination, celle ci pouvant se produire à quelques jours de la vaccination.
    2- la dose infectante.

    Ces 2 paramètres peuvent tout changer en transformant une vaccination dotée d’un réel potentiel protecteur quand ces paramètres sont contenus dans certaines limites en une vaccination aux effets catastrophiques dans la lutte contre la maladie visée, indépendamment des effets dits indésirables.

    C’est exactement ce qui s’est produit au cours des campagnes de vaccination et plus tard, beaucoup plus tard, seulement à partir de 2005 et surtout 2008 avec la publication de Earl, l’importance des valeurs de ces paramètres sera enfin mise en évidence.

    1. Merci pour toutes ces bonnes questions qui ont le mérite d être posées et d être creusées. À propos du SARS cov 2, qui a raison? Qui a tort? La science elle même se construit sur différentes études, parfois contradictoires qui elles mêmes ne sont pas toujours conduites ni randomisées de la même manière selon les conditions dans lesquelles elles sont conduites.
      Ce qui est étonnant, c est la façon qu’ ont les politiques , certains médecins et les médias d écarter d emblée ceux qui se posent les bonnes questions dès lors que celles-ci puissent mettre quelque peu en doute le discours dominant. Ce dernier ne représente finalement qu une partie des données scientifiques et ne fait pas avancer la recherche. faute de débat contradictoire. Pourquoi évacuer d emblée les études et données récoltées par les scientifiques qui ne disent pas ce qu ils veulent entendre ?
      La confrontation des idées ferait mieux avancer la science, l art de guérir ou de prévenir les maladies virales, mais causerait aussi des grands dommages à Big Pharma en de qui concerne le grand business des vaccins anti Covid.
      Où sont les conflits d intérêts?

    2. Cher BG, Vous concédez (le 4 à 22:16) qq succès à certains des vaccins évoqués par Joseph (16:54).

      Cela m’intéresse (vraiment) car je n’en ai personnellement trouvé AUCUN [sans même faire abstraction d’effets désastreux sur la MORTALITÉ ou la MORBIDITÉ GÉNÉRALES (qui seules sont importantes, pas les victoires à la Pyrrhus focalisées sur telle ou telle affection, souvent anecdotique mais transformée en épouvantail pour vendre)].

  11. Quel bel article Emma! Bravo les références.

    J’ai l’air de me répéter, mais quel besoin avons nous d’un vaccin contre cette maladie alors que de traitements existent au cas où. Certains se réjouissent de cette étude qui met le par ex; l’HCQ et le Placebo match nul : https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2782166
    Effect of Oral Azithromycin vs Placebo on COVID-19 Symptoms in Outpatients With SARS-CoV-2 Infection A Randomized Clinical Trial
    mais cette étude faussement impartiale est dézinguée par cette critique :
    https://www.covid-factuel.fr/2021/10/03/un-essai-controle-randomise-peut-il-passer-a-cote-dun-traitement-efficace-exemples-1/
    Quant à l’IVM, malgré l’aveuglement des « zotorités » sanitaires , des politiques et des coincés de l’EBM, elle a mis fin à l’épidémie dans un des états les plus peuplés de l’Inde :
    https://www.oann.com/india-govt-declares-most-populated-state-officially-covid-free-after-widespread-use-of-ivermectin/
    On pourra toujours dire que c’est l’immunité collective qui a agi, ou que le virus s’est épuisé mais il n’empêche que ce médicament a été utilisé systématiquement et à grande échelle là-bas … et nous, qui voulons donner des leçons à l’Inde ….

    1. « quel besoin avons nous d’un vaccin contre cette maladie alors que des traitements existent » vous vous demandez Inoxydable !

      L’ONU et l’OMS mènent depuis un certain temps des programmes de santé sexuelle et reproductive ainsi que d’idéologie du genre.
      https://buscandorespuestasemet.com/relacion-ideologia-de-genero-nuevo-orden-mundial/

      Dans santé sexuelle et reproductive comprendre réduction de la population. D’ailleurs dès 1992, un rapport publié à Gênes, s’intitulait clairement ‘les vaccins régulateurs de fertilité.’ La promotion de l’avortement et de la contraception n’était pas suffisante à leur goût !
      https://apps.who.int/iris/handle/10665/61301

      L’OMS s’est mise aussi à favoriser l’hypersexualisation des mineurs par le biais de l’idéologie du genre,
      https://buscandorespuestasemet.com/la-oms-y-su-perversa-sexualidad-infantil/

      Ce Programme Spécial de l’OMS pour la Recherche, le Développement et la Formation des Chercheurs en Matière de Reproduction Humaine a été créé en 1972 !
      https://www.who.int/reproductivehealth/hrp/es/
      Il est à noter que cette révolution a été menée par des groupes liés au marxisme et qu’elle a créé un tournant dans le domaine des relations sexuelles. Dans les années 1960 et 1970, on se permettait même de stériliser des femmes à leur insu. Celles-ci se méfièrent alors de ces institutions. D’où le déguisement du discours en politiques environnementales, associées au changement climatique. En 1992, le Sommet de la Terre s’est tenu à Rio de Janeiro et a donné naissance à l’Agenda 21. Un programme pour dépeupler le monde afin de préserver la Terre de l’action destructrice des êtres humains. D’où l’aide financière de la Fondation Rockefeller sur les vaccins actuels. Ce qui n’a pas échappé à l’association Libertas :
      https://asociacionlibertas.es/2021/03/08/informe-vacunas-esterilidad/

      1. Cher Andrey : C’est peut-être vrai ce que vous dites mais ce sont des supputations politiques qui font paraître ce blog comme complotiste.
        Pour ma part j’ai dis depuis le début de cette hystérie Covidienne que c’était l’occasion pour les tenants du pouvoir, de la finance etc..; de faire un gigantesque profit et cela sans scrupule;Tout le monde n’est pas complice mais tout le monde se laisse abuser.
        Pour le reste, les politiques en profitent pour mettre le bon peuple à genoux notamment après le mouvement de Gilets Jaunes qui s’étendait dans nos pays : Quelle magnifique occasion de régner par la terreur.Cette maladie issue d’une erreur humaine ou non est venu fort à propos.
        Alors on peu trouver des références prétendant au complot universel, mais la réalité est là : Big pognon et fuite en avant en raison des erreurs inhumaines commises. Il faut tout verrouiller pour éviter d’avoir à rendre des comptes Voilà tout.

      2. Je vous avais répondu mais cela a été censuré. Il n’y a évidemment pas que l’argent dans cette plandémie. Lisez ce rapport sur les décès dus aux vaccins : ou comment dans le monde entier, des millions de personnes sont décédées et des centaines de millions d’événements indésirables graves se sont produits après des injections avec la thérapie génique expérimentale de l’ARNm. Il y a un risque réel d’un génocide sans précédent :
        https://www.stopworldcontrol.com/downloads/en/vaccines/vaccine-death-report.pdf

        D’où comme vous le savez certainement, cette lettre des survivants de l’holocauste des années 40 à la MHRA :
        https://t.me/trottasilvano/10431

      3. Oui, on sait depuis plusieurs semaines que la censure existe sur Aimsib. Mais elle ne semble pas liée de la même façon que celle des factcheckers. Prenez par exemple ‘factcheck.org’, un célèbre site de vérification d’information aux USA qui travaille main dans la main avec Facebook pour censurer tous les posts critiques envers la Doxa. Il est financé par qui ? Par la fondation Robert Wood Johnson qui appartient au fondateur de l’entreprise Johnson & Johnson, le propriétaire du vaccin Janssen ! Et qui dirige cette fondation ? Richard Besser, l’ancien directeur par intérim des Centers for Disease Control and Prevention (CDC). Grâce à cette relation incestueuse entre la finance, l’industrie et les autorités de contrôle publiques, Johnson & Johnson qui a une capitalisation boursière de plus de 430 milliards de dollars ne risque pas les mauvaises nouvelles !
        https://i2.wp.com/www.lelibrepenseur.org/wp-content/uploads/2021/10/factcheck-org-donateur-Johnson-wood.jpg?ssl=1

        Steve Kirsh, dirigeant d’entreprise et analyste, qui a pourtant passé beaucoup d’heures à analyser les diverses donnée aux États-Unis, n’a ainsi aucune chance de se faire entendre, sinon de se faire démolir par ces factcheckers. Dans son analyse, il a cherché méthodiquement à comprendre combien de décès pourraient être liés aux vaccins aux USA. Il atteint un chiffre compris entre 150 000 et 200 000. Il revient dans cette video sur la méthode utilisée et surtout comment il arrive à estimer la sous-déclaration des effets indésirables graves dans la base de données des effets secondaires américaines VAERS. Il pense que le chiffre est sous-estimé d’un facteur 41.
        https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/steve-kirsch-sous-declaration-vaers

        De son côté, le Dr Richard Fleming nous donne un message d’espoir : « Au cours de l’histoire de l’humanité, aucune puissance maléfique n’a survécu. À chaque fois que des gens ont fait des choses pour des raisons néfastes, ils ont fini par être vaincus. Non pas par une entreprise massive, tout à toujours commencer par une personne, à laquelle d’autres se sont jointes. Et enfin, une masse de l’humanité s’est rassemblée et a demandé des comptes à ces personnes. »
        https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/dr-richard-fleming-octobre-2021
        Vue de ses tableaux d’après son livre « Is covid-19 a bioweapon ? » qui illustrent les gains de fonction, les conséquences cliniques, les traitements, les vaccins et ce crime contre l’humanité (attention, un peu long à charger) :
        https://21a86421-c3e0-461b-83c2-cfe4628dfadc.filesusr.com/ugd/659775_899ee970850648d1a1527645d7e5d29f.pdf

        Puisse-t-il avoir raison !

      4. Audrey, l’inversion du sens des mots est un des moyens utilisés par ces globalistes, souvent tous Young Leaders : tous les chefs ou sous-chefs des gouvernements ayant appliqué la feuille de route en 2020 de la plandémie, ont été des Young Global Leaders, la « secte du forum économique mondial du Great Reset ».
        https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/emmanuel-macron-et-edouard-philippe-ces-young-leaders-qui-nous-gouvernent_448440

        En déformant le sens des mots, on les rend plus acceptables. Quelques exemples : Les vaccins actuels sont en fait des injections transgéniques. Les masques, imposés même aux petits enfants, des obstacles respiratoires. La distanciation sociale est ni plus ni moins qu’un isolement social imposé !

        Aujourd’hui, malgré les nombreuses manifestations à travers le monde, la secte Young Leaders tient toujours les rênes ! Qu’une seule chose pourrait enrayer leurs plans, une catastrophe naturelle ! Vivement une inversion des pôles :
        https://www.youtube.com/watch?v=ETOyq3nX4Nk&t=40s
        ou une éruption solaire, faisant griller tous les condensateurs de la planète, empêchant ainsi toute idée de puce injectable dans le corps et de monnaie électronique (moyens idéaux pour asservir les peuples).

      5. Effectivement Lise, seule une catastrophe naturelle pourrait les arrêter ! Et ne comptez pas sur le réchauffement climatique anthropique ! Car combien y a-t-il de tonnes de carbone dans les océans ? 38 000 milliards. Dans la végétation ? 2 500 milliards. Dans l’air ? 900 milliards. Depuis le début de la révolution industrielle l’homme y a ajouté à peine 1% du total, c’est à dire 400 milliards ! L’être humain n’est donc pas coupable d’un quelconque changement de température. Cela dit, un Français moyen dégage en consommant de l’énergie fossile, 4 tonnes de CO2 par an. Rien qu’en respirant 1/2 tonne annuellement. C’est évidemment tentant de faire baisser ce CO2 en réduisant la population. Si Gates arrive avec ses vaccins à supprimer 15% de la population, on diminuerait de 525 millions de tonnes de CO2 lâchés dans l’air par la respiration humaine. Chiffre à comparer au 41 400 milliards de tonnes de la nature pour s’apercevoir que c’est un génocide particulièrement ridicule ! Car ces 525 millions de tonnes en moins ne représentent que 0,001268% du total !

        Bref, cette histoire de vaccination et de réchauffement climatique cachent en fait un essai de contrôle total des populations.

        Très interessant débat sur ce réchauffement :
        https://odysee.com/@erfm:4/POURQUOI_TANT_DE_HAINE_N_31_LE_RECHAUFFEMENT_CLIMATIQUE_AVEC_JEROME_HALZAN_ET_CAMILLE_VEYRES_EMISSION_DU_13_OCTOBRE_2020:c

    2. Cette histoire de vaccins à ARNm était dans les tiroirs depuis un certain temps !

      Autrement pourquoi l’exécutif européen a-t-il financé un sondage la dernière quinzaine de mars 2019 dans les 28 pays de l’UE auprès de 27.524 personnes de plus de 15 ans sur les vaccins :
      https://www.europe1.fr/sante/vaccins-les-idees-fausses-bien-repandues-dans-lunion-europeenne-selon-un-sondage-3895236

      Puis le 12 septembre 2019, la Commission Européenne organisait le premier Global Vaccination Summit en partenariat avec l’OMS et l’industrie du vaccin, dont la fondation Bill Gates est l’un des piliers :
      https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/13/3-mois-avant-le-covid-lunion-mangeait-la-soupe-du-vaccin-servie-par-bill-gates-et-big-pharma/

      Le 29 octobre 2019 eut lieu la conférence « Universal Flu Vaccine » (Vaccin universel contre la grippe) organisée par le groupe de réflexion économique indépendant, Milken Institute, lors du Sommet 2019 sur l’avenir de la santé à Washington. Leur principal objectif, un vaccin universel contre la grippe qui serait très différent des vaccins actuels cultivés dans des œufs et qui serait plutôt basé sur l’ARNm. Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et maladies infectieuses (NIAID) expliqua que « vous devez d’abord prouver que cela fonctionne, puis vous devez passer par tous les essais cliniques, phase un, phase deux, phase trois, puis montrer que ce produit particulier sera bon sur une période de plusieurs années. Rick Bright, directeur du Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA), proposa alors une mise en scène de la peur avec un nouveau virus venant de Chine pour le faire accepter. Michael Specter, rédacteur en chef pour le quotidien The New Yorker, y était lui aussi présent.
      https://archive.org/embed/universal-flu-vaccine.-c-span-october-29-2019

      Pour le moins, on peut regretter cette façon de prendre les gens pour des cobayes ! Il ne suffit pas d’avoir de bonnes intentions, encore faut-il qu’elles ne soient pas néfastes ! Malheureusement c’est le cas. Et ils veulent continuer ! Le patron de Moderna veut proposer des vaccins avec des mises à jour annuelles « comme un Iphone » !
      https://www.lindependant.fr/2021/09/23/covid-19-le-patron-de-moderna-veut-proposer-des-vaccins-avec-des-mises-a-jour-annuelles-comme-un-iphone-9808199.php

      1. C’est lui même qui a déposé une plainte qui enjoint les juges d’instruction et les procureurs à se saisir de l’affaire des effets indésirables graves, de mises en danger d’autrui et d’homicide après vaccination…

        revoir « son appel du 13 mai » (4’03)
        https://odysee.com/@Re-information2.0:2/Docteur-Denis-Agret:4

        C’est bien, même si la justice a le pas lent, car elle devra se prononcer. De cœur en pensées avec tous ceux pourrons aller le soutenir cet après-midi

      2. Près de 200 sympathisants s’étaient rassemblés devant le tribunal judiciaire de Montpellier ce 6 octobre. Mais voilà, le médecin montpelliérain a été arrêté la veille par les policiers qui souhaitaient soi-disant l’entendre dans le cadre de deux autres enquêtes. C’est ainsi qu’à 14h, à l’ouverture de l’audience correctionnelle, le président a annoncé d’emblée le renvoi du procès de Denis Agret. Chef d’accusation : avoir incité en janvier dernier des enfants à enlever leur masque, et avoir ensuite diffusé leurs photos sans autorisation parentale.

        Son avocat :
        https://twitter.com/i/status/1445734747729121287
        « Je ne sais pas s’il était bien opportun de le placer en garde à vue à la veille de son procès. À mon avis, on pouvait faire ça autrement… Ça fait partie des bizarreries du traitement judiciaire qui lui est réservé » a déclaré Me Jean-Charles Teisseidre. Son procès est renvoyé au 23 février 2022.

        Et la partie adverse n’est-elle pas soupçonnée de mensonges, manipulations et génocides ?

      3. Le Dr Denis Agret va avoir le temps de glisser dans sa défense le fameux rapport au format PDF du Dr. Vladimir Zelenko, qui a soigné Trump ainsi que d’autres hommes politiques et nombre de patients avec l’hydroxychloroquine entre autres… L’objectif de ce rapport est de montrer comment, dans le monde entier, des millions de personnes sont mortes et des centaines de millions d’événements indésirables graves se sont produits après des injections de la thérapie génique expérimentale à ARNm :
        https://legrandreveil.co/wp-content/uploads/2021/10/vaccine-death-report-francais.pdf

  12. Le nombre de vaccinations a dévissé sec ces dernières semaines, il est en chute libre sauf peut-être en lycées et collèges (?) où le gouvernement fait le forcing avec des brigades mobiles, l’écart se rétrécit de plus en plus entre le nombre de primo-vaccinés et de vaccinés (population de 12 ans et +). Le fameux « plafond de verre » ?

    50 417 147 (+4 650 en 24h)
    Premières doses injectées
    Nombre cumulé de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin.
    Dernière donnée (J-1) : 03/10.
    Source : CovidTracker/Ministère de la Santé.

    48 788 802 (+11 214 en 24h)
    Personnes totalement vaccinées
    Nombre cumulé de personnes ayant reçu toutes les doses de vaccin (1, 2 ou 3 en fonction des vaccins et des personnes).
    Dernière donnée (J-1) : 03/10.
    Source : CovidTracker/Ministère de la Santé.

    Sachant que les 12-17 ans représentent environ 4,8 millions d’ados (6 x 800 000), que les 3/5 seraient déjà complétement vaccinés selon certains médias (soit 2 880 000), on peut en déduire que la population adulte complétement vaccinée est d’environ 45,9 millions.

    Si les 0 – 11 ans représentent 9,6 millions de la population (12 x 800 000), les 12 – 17, 4,8 millions, la population adulte est donc d’environ 52,6 millions, et il y aurait encore 6,7 millions d’adultes non vaccinés !

    Il me semblait important de faire part de cette proportion non négligeable pour que nous prenions conscience que nous ne sommes pas que quelques « cortèges de pigeons menés par des ânes » pour reprendre l’expression du sénateur Claude Malhuret à propos des manifestants anti-pass, et plus que quelques récalcitrants.

    Au passage, Claude Malhuret, outre le fait d’avoir été de 1978 à 1986 Président de MSF une ONG très loin d’être une oie blanche comme put l’être la Croix Rouge, il a été cofondateur du site Doctissimo avec pour associé le transhumaniste Laurent Alexandre, si ça peut donner une idée de son pedigree…

  13. « Nous ne serons pas un point de passage du mensonge » – Théâtre du Petit Monde

    MANIFESTE – Depuis plus d’un an et demi, nous voyons le monde changer à une vitesse folle. « Les masques inutiles puis obligatoires », « la plage comme lieu de tous les dangers, mais le métro sans risque », « le passe sanitaire n’arrivera pas, puis le passe sanitaire rend libre ». La liste de toutes ces contradictions est encore longue.

    Ce monde, nous n’en voulons pas. Nous côtoyons les géants de la littérature : Molière, Racine, Hugo, La Fontaine, et nous devrions aujourd’hui nous plier à des règles et des mesures plus contradictoires les unes que les autres, dictées par des nains pensant qu’il n’y a pas de culture française ?

    Dans une nation qui s’enorgueillit de porter au Panthéon résistants et combattants, quel peuple sommes-nous devenus pour que la peur du plus grand nombre, pourtant protégé par un vaccin si efficace, justifie que nous excluions de notre société ceux qui souhaitent simplement que l’on respecte leur liberté de choix ?

    Quels citoyens sommes-nous si nous acceptons que nos enfants n’aient accès à la culture qu’au prix de leur marquage par un « QR Code » ?
    Quels artistes sommes-nous si nous acceptons de ne jouer que devant un parterre de spectateurs triés par la peur ?

    Nous avons débuté l’année dernière les répétitions de notre prochaine création, « Le médecin malgré lui » de Molière et Gounod, et nous pourrions résumer la situation actuelle par ces quatre répliques :
    « SGANARELLE : Comment se porte la malade ?
    GÉRONTE : Un peu plus mal, depuis votre remède.
    SGANARELLE : Tant mieux. C’est signe qu’il opère.
    GÉRONTE : Oui, mais en opérant, je crains qu’il ne l’étouffe ! »

    Les décisions prises sont en train d’étouffer notre société !

    Nous avons fait le choix de ne pas nous produire dans des lieux où le passe « sanitaire » est demandé au public à l’entrée, car nous n’acceptons pas la ségrégation sous quelque forme qu’elle soit. Nous sommes des êtres de lien, et le théâtre est le lieu du lien par excellence.
    À l’heure où nous écrivons ces lignes, le passe sanitaire ne s’applique pas pour les représentations exclusivement scolaires et prendra fin le 15 novembre pour tout le monde. Notre décision devrait donc être de courte de durée, et ne pas concerner la suite de notre saison.

    Mais si « par hasard », le passe venait à devenir une habitude et à s’installer de manière pérenne dans la société, nous disons à tous :

    Le Théâtre du Petit Monde n’est pas mort, il a plus de 100 ans, et vivra encore longtemps.

    Nous allons, le temps de cette tempête, faire appel à toutes les personnes de bonnes volontés qui refusent, elles aussi, la ségrégation et qui sont prêtes à ouvrir leurs lieux (théâtre, maison, hangar, appartements, châteaux, etc.) pour que nous jouions chez eux. Notre musique continuera de résonner, les acteurs continueront à jouer, notre art est millénaire et nous continuerons à apporter douceur et poésie aux âmes libres de ce monde.

    Vive le Théâtre et vive la Liberté !

    Le Théâtre du Petit Monde
    Paris, le 04 Octobre 2021.

    « Je n’ai pas la force, tout petit individu que je suis, de m’opposer à l’énorme machine totalitaire du mensonge, mais je peux au moins faire en sorte de ne pas être un point de passage du mensonge. »
    Alexandre SOLJENITSYNE
    https://theatredupetitmonde.com/

    1. « Depuis plus d’un an et demi, nous voyons le monde changer à une vitesse folle »

      Je ne vous le fais pas dire ! Car en fin d’année, un nouveau traité international est imminent, enlevant encore plus de souverainetés aux états. L’OMS, avec l’aide d’organismes internationaux, pourra aller contrôler à l’intérieur d’un pays, afin de vérifier si ses protocoles sont bien suivis. Elle pourra même agir contre toute perturbation économique ou sociale ! Difficile de ne pas voir là, une avancée majeure vers un gouvernement mondial ! Qui finance l’OMS ? Notre ami Bill Gates ! Certes il n’est que la partie visible de l’iceberg, mais on sait qui le soutient. Reste que le monde ne sera pas unifié pour autant. Il serait surprenant que la Chine et la Russie signent ce nouveau traité. Aux dernières nouvelles, cet axe auquel on peut ajouter l’Iran et la Turquie est plus prêt à commencer une troisième guerre mondiale contre le clan anglo-sioniste qu’à se mettre à genoux devant les desirata de l’OMS.
      https://odysee.com/@AKINA:7/2021-10-04-Trait%C3%A9-OMS-HD4:e

      1. Si au moins l »OMS supprimait cette idiotie française de faire payer à partir du 15 octobre les tests PCR 44 euros et les tests antigéniques en laboratoire 22 euros (en pharmacie 25 euros et 30 euros le dimanche) aux non-vaccinés sachant pourtant que les vaccinés sont aussi contagieux !

        L’OMS pourrait aussi demander aux media mainstream de passer des reportages sur le risque de mort subite d’origine cardiaque chez les jeunes depuis les vaccins covid ! La BBC le fait sans pour autant y faire allusion :
        https://www.youtube.com/watch?v=VC1F8V-5PBk

        Une bonne nouvelle tout de même de France, la proposition de loi des sénateurs socialistes, qui prévoyait d’ajouter le covid-19 à la liste des vaccins obligatoires, n’a pas été adoptée hier en commission des affaires sociales.
        https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/vaccination-obligatoire-contre-le-covid-19-le-texte-rejete-en-commission-au

        Au Vatican par contre, le Saint-Siège a ordonné aux 135 soldats suisses de se faire vacciner. Trois d’entre eux ont alors volontairement quitté ce prestigieux corps d’armée du pape et plusieurs autres ont été suspendus.
        https://www.aubedigitale.com/3-gardes-suisses-ont-demissionne-dautres-ont-ete-suspendus-suite-a-lobligation-de-se-faire-vacciner-au-vatican/

        Selon l’archevêque Carlo Maria Vigano, le pape n’est pas « un spectateur neutre », mais contribue en fait à la « grande réinitialisation ». « « Il importe peu que les coopérateurs de ce plan soient des entreprises pharmaceutiques ou la haute finance, des organisations philanthropiques ou des sectes maçonniques, des factions politiques ou des médias corrompus : tous, conscients ou non, collaborent à l’œuvre du Diable. »
        https://rumble.com/vn4rlv-the-vigano-tapes-the-complete-interview.html

    2. Vous vous demandez Njama « Quels citoyens sommes-nous si nous acceptons que nos enfants n’aient accès à la culture qu’au prix de leur marquage par un « QR Code » ? »

      Mais les parents acceptent déjà que leurs enfants en bas âge chantent de cette manière :
      https://rumble.com/vnbdq3-cringey-preschool-teacher-sings-about-masks-to-class-of-toddlers-in-unsettl.html

      On remarque toutefois que les enfants montrent aucun intérêt à apprendre la chanson et à la chanter ! Pourtant les paroles semblent sympas :

      Traduction :
      Je porte un masque à l’école
      Hi-ho, le derry-o, je porte un masque à l’école
      Il m’aide à me protéger.
      Il aide à assurer ma sécurité
      Hi-ho, le derry-o, Il m’aide à rester en sécurité
      Mes amis sont en sécurité
      Il protège mes amis

      Des études révèlent que les scores moyens de QI des jeunes enfants nés pendant la pandémie ont chuté de 22 points, tandis que les performances verbales, motrices et cognitives ont toutes souffert du confinement et du port de masques.

      1. Il n’y a pas que le marquage ! Il est aussi prévu de leur injecter une substance fabriquée à l’aide de foetus humain (vaccin Pfizer)
        https://www.youtube.com/watch?v=FUXGB5FzhPc
        Les avortements rapportent beaucoup d’argent !
        https://www.wnd.com/wp-content/uploads/2016/07/baby_body_parts_for_sale.jpg

        Et qui a-t-on choisi au sein de la commission installée par Emmanuel Macron afin de lutter contre l’emprise des « théories complotistes » ? Guy Vallancien ! Certes, il est accusé par la pneumologue Irène Frachon d’avoir minimisé le « drame humain » de l’affaire Mediator. Mais il est également mentionné dans le scandale du « charnier » de l’université Paris-Descartes, dont le centre du don des corps aurait conservé des cadavres pendant des années dans des conditions déplorables ! C’est lui aussi qui affirmait sur la BBC en octobre 2015 : « Mes chefs m’ont appris à m’entraîner à pratiquer des examens rectaux et vaginaux à des personnes sous anesthésie, sans aucun consentement du patient. »
        https://www.bbc.co.uk/sounds/play/p033n9q3

  14. Bonsoir,

    France: les autorités sanitaires recommandent une 3e dose de vaccin pour les soignants.

    En France, la Haute autorité de santé (HAS) a recommandé d’étendre la troisième dose aux soignants, et autres professionnels du secteur médico-social.

    Tous les soignants devraient pouvoir recevoir une « troisième dose » de vaccin anti-Covid 19, ainsi que l’entourage des personnes immuno-déprimées et les personnels du transport sanitaire, ont estimé mercredi les autorités sanitaires françaises, ce rappel étant jusqu’alors réservé aux personnes âgées et à risque.

    https://www.lesoir.be/399014/article/2021-10-06/france-les-autorites-sanitaires-recommandent-une-3e-dose-de-vaccin-pour-les

    _______________________________________

    En 2019, Anthony Fauci proposait de contourner les essais cliniques de vaccins à ARNm et, avec l’aide d’une crise perturbatrice, de les lancer sur le marché sans avoir besoin de dix ans de tests

    https://guyboulianne.com/2021/10/06/en-2019-anthony-fauci-proposait-de-contourner-les-essais-cliniques-de-vaccins-a-arnm-et-avec-laide-dune-crise-perturbatrice-de-les-lancer-sur-le-marche-sans-avoir-besoin-de-dix-ans-de-tests/

    _______________________________________

    Révélé: des scientifiques de Wuhan et des États-Unis prévoyaient de créer de nouveaux coronavirus

    Avant que la pandémie de Covid n’éclate, le groupe a soumis des propositions pour mélanger les données génétiques des souches apparentées et développer des séquences complètement nouvelles.

    https://www.telegraph.co.uk/world-news/2021/10/05/wuhan-us-scientists-planned-create-new-coronaviruses-funding/

    ______________________________________

    Un fabricant de tests rapides Covid rappelle près de 200 000 kits en raison de problèmes de faux positifs.

    Ellume, une société australienne qui fabrique un test de coronavirus à domicile largement disponible, a rappelé près de 200 000 kits de test en raison de préoccupations concernant un taux de faux positifs plus élevé que prévu. Cela représente environ 5,6% des quelque 3,5 millions de kits de test expédiés par Ellume aux États-Unis.

    https://www.nytimes.com/2021/10/05/health/at-home-covid-tests-recall.html

    _______________________________________

    Vaccination obligatoire contre le covid-19 : le texte rejeté en commission au Sénat.

    https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/vaccination-obligatoire-contre-le-covid-19-le-texte-rejete-en-commission-au?amp=&s=09&fbclid=IwAR2ZCZtG0EJnH_SFHil7Sa2swamGdMPsctOMVWA2D_T3dmEO5FFwVzqj6CA

    _______________________________________

    Covid-19 : la Suède suspend « par précaution » le vaccin Moderna pour les moins de 30 ans.

    Cette décision est motivée par un risque d’inflammation cardiaque chez les jeunes. L’autorité sanitaire suédoise souligne toutefois que cet effet secondaire est « très rare ».

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-la-suede-suspend-par-precaution-le-vaccin-moderna-pour-les-moins-de-30-ans_4797133.html

    _______________________________________

    Rapport Sauvé : au moins 216.000 mineurs victimes d’abus sexuels dans l’Eglise depuis 1950.

    Un rapport de plus de 2.000 pages, en préparation depuis deux ans et demi, détaille pour la première fois l’ampleur des abus sexuels dans l’Eglise en France. La Commission Sauvé estime que le nombre de victimes atteint « 330.000 si l’on ajoute les agresseurs laïcs ».

    https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/rapport-sauve-au-moins-216000-mineurs-victimes-dabus-sexuels-dans-leglise-depuis-1950-1352101

    _______________________________________

    L’agression d’enfants n’est pas dû au célibat.

    BORDEL!!!!!!!

    _______________________________________

    Singapour teste de nouveaux robots qui patrouillent dans les rues et réprimandent les habitants se livrant à des « comportements sociaux indésirables »

    Des robots patrouilleurs à Singapour suscitent des craintes sur une surveillance exacerbée.

    Fumer dans une zone non autorisée, mal garer son vélo ou ne pas respecter les règles de distanciation sociale liées au Covid-19, peuvent être autant de comportements mis à l’index.

    Pendant une patrouille récente, l’un des robots baptisés « Xavier » s’est déplacé vers des immeubles d’habitat social et s’est arrêté devant un groupe de retraités qui regardaient une partie d’échecs.

    « Veuillez garder un mètre de distance, ne vous regroupez pas à plus de cinq personnes s’il vous plaît », a lancé le robot en dirigeant sa caméra vers le groupe.

    https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/des-robots-patrouilleurs-%c3%a0-singapour-suscitent-des-craintes-sur-une-surveillance-exacerb%c3%a9e/ar-AAPbsq4?ocid=st

    _______________________________________

    Bien a vous toustes,

    1. Vous citez Singapour Violette ! Savez-vous qu’une demande de subvention faite en 2018 (divulgation faite à Drastic, le groupe d’analyse des origines de la pandémie), venait d’un consortium de scientifiques des États-Unis, de Chine et de Singapour, dirigé par le Britannique Peter Daszak, qui avait demandé à la DARPA de financer des recherches dans un laboratoire de Wuhan. Cette équipe internationale avait prévu de mélanger les données génétiques de souches similaires pour créer un nouveau virus, mais leur demande fut rejetée !
      https://www.dailymail.co.uk/news/article-10062775/US-Chinese-scientists-planning-create-brand-new-coronavirus-leaked-proposals-show.html

      Ah l’argent ! En Australie, à cause des pots-de-vin de Big Pharma, la Première ministre Gladys Berejiklian et une demi-douzaine de fonctionnaires durent démissionner. Ils avaient accepté des dizaines de millions de dollars pour mettre en place un confinement et les vaccins ! Le plus scandaleux, juste avant de devoir partir, Berejiklian avait été vue sur un écran géant à la Qudos Bank Arena de Sydney en train de dire aux enfants qu’ils devaient se faire piquer ! Il est vrai qu’on lui avait aussi promis qu’elle ne serait pas inculpée dans une enquête pour corruption si elle imposait ces vaccins. Son vice-Premier ministre John Barilaro a également démissionné, citant la pression constante des médias et une affaire de diffamation en cours !
      https://www.naturalnews.com/2021-10-06-big-pharma-scandal-australia-berejiklian-covid-scam.html

      Et en France, combien Big pharma a-t-il donné aux politiciens ?

      1. Bonsoir Sekou,

        Merci pour le rappel, votre lien étant plus visible,

        Révélé: des scientifiques de Wuhan et des États-Unis prévoyaient de créer de nouveaux coronavirus

        Avant que la pandémie de Covid n’éclate, le groupe a soumis des propositions pour mélanger les données génétiques des souches apparentées et développer des séquences complètement nouvelles.

        https://www.telegraph.co.uk/world-news/2021/10/05/wuhan-us-scientists-planned-create-new-coronaviruses-funding/

        ____________________________________

        Une autre joyeuseté technologique,

        Le transhumanisme en marche pour l’humanité derrière ce fiasco politique liberticide COVID !Continuez de faire dodo pour une partie de la population française qui préfère subir que de résister.

        https://twitter.com/GaumontRene/status/1446244847808139269

        Bonne soirée,

    2. @ Violette : Je réagis particulièrement au lien sur l’article sur les actes de pédophilie dans l’Eglise et je note que les chiffres avancés des victimes est de 33000 alors qu’ il est précisé qu’il s’agit d’une estimation avec marge d’erreur de 50000 … une ESTIMATION ! C’est comme les victimes de la Covid, les chiffres avancés depuis le début sont toujours des « estimations » d’autant qu’il est précisé plus loi que l’enquête a révélé 6500 témoignage. 6500, ça fait une sacré différence .
      Qu’on ne se trompe pas, je ne suis pas particulièrement bigot et même s’il y en avait qu’une centaine de victime, c’est tout de même monstrueux. Pour ma part ayant été durant ces années là par moment un enfant de coeur docile, je n’ai pas pourtant subit ce genre d’agression ni à l’église ni au patronage et n’en ai jamais entendu parlé. Par contre, le curé du village avait la main leste mais pour donner des claques aux impertinents et malappris jusqu’au jour ou un parent ulcéré lui a donné une « beigne » et ça l’a calmé.
      Mais c’était un brave homme de curé façon un peu Don Camillo, paix à son âme et de son enseignement j’en ai retenu jusqu’à aujourd’hui la différence entre le bien et le mal et le sens de l’honnêteté.

      1. C’est 330000 (trois cent trente mille) qu’il faut lire, j’ai oublié un « zéro ».

      2. Bonsoir Inox,

        Merci. J’aime quand les gens conte un peu de leur vie.

        Ce n’est que la pointe de l’iceberg. Pendant que l’on se focalise sur cette affaire, les autres affaires qui touchent aux enfants, hors église, sont mises sous le tapis.

        Combien d’histoires passées a la trappe ou finissant en non lieu?

        Toucher a un enfant de cette manière est une déviance. Un crime!

        https://www.youtube.com/watch?v=qP_-T6CXhfU&ab_channel=AlexandreLebreton

        ____________________________________

        Mince alors!

        C’est marrant, le curé de mon coin, avait les mêmes manières que le vôtre. Physique et le reste. Beaucoup d’humour. Don Camillo craché.

        Sa bonne, l’était dans tout les sens du terme. 🙂

        Bien a vous,

      3. Sous protection,

        La cour d’appel de Paris a confirmé mercredi l’annulation pour raisons de procédure d’un procès contre l’écrivain Gabriel Matzneff pour «apologie» de la pédocriminalité, initié par l’association l’Ange bleu.

        L’Ange bleu avait fait appel d’une décision rendue en mai par le tribunal correctionnel de Paris invalidant sa citation à comparaître visant M. Matzneff et annulant la tenue de son procès au fond fixé au 28 septembre 2021.

        https://www.lefigaro.fr/livres/l-annulation-du-proces-de-gabriel-matzneff-pour-apologie-de-pedocriminalite-confirmee-en-appel-20211007

      4. @ Violette : pour Matzneff c’est comme pour Danny le rouge » et d’autres pédophiles avérés : Intouchables car soutenus sinon comment peut-on soutenir l’ obligation de la vaccination par le Gardasil pour les enfants à partir de 12 ans, filles ou garçon, proposition faite par les parlementaires (j’ai perdu la référence) et l’abaissement de l’âge de la disons  » liberté sexuelle » à 13 ans sinon qu’il faut avoir un esprit tordu et se protéger à l’avance de sa propre turpitude et de ses vices.
        Pour moi, Zemmour, quels que soient les reproches qu’on puisse lui faire à raison contre Blanquer !!!
        Qu’on foute la paix aux enfants sur ces questions comme sur les vaccins anti Covid.

  15. Pour les jeunes :

    https://www.reuters.com/business/healthcare-pharmaceuticals/sweden-pauses-use-moderna-covid-vaccine-cites-rare-side-effects-2021-10-06/

    https://torontosun.com/news/provincial/ontario-now-recommending-against-moderna-vaccine-for-men-18-24-years-old

    Je suppose que vous l’aviez déjà vu mais je le remet : https://www.dailymail.co.uk/news/article-9955325/JCVI-WONT-recommend-giving-Covid-vaccine-healthy-children-aged-12-15.html#comments

    Cela dit pour les effets secondaires du Moderna, d’après les remontées en ce qui concerne les myocardites ça n’avait pas l’air franchement différent… S’ils continuent avec le Pfizer ne serait-ce pas plutôt par peur de perdre complétement la face ?

    En plus de ça si ça abîme les jeunes, qui sont normalement en meilleure condition physique, quel résultat obtiendra t-on sur les vieux ? Mais les vieux sont vieux et leur cœur s’arrêtent, c’est l’âge…

  16. Chère Emma Khan.
    Je réponds à votre remarque, et je vous remercie de me renvoyer au collège. il faut reconnaître que mes « vérités », en ce domaine en forte évolution, ont 40 ans d’âge, alors que les vôtres doivent dater d’avant-hier. C’est comme si la 2 CV que je suis se mesurait à une Ferrari sur le circuit du castelet. Bref, en bon élève, et un peu têtu, j’ai donc lu le texte d’ H. Banoun, dont je reproduis, ici les éléments principaux. « La théorie classique de l’immunologie affirme que les anticorps sont là pour protéger l’ organisme des infections. Or, des patients sans gammaglobulines sont résistants à certaines infections virales. l’immunité anti rougeoleuse est indépendante des anticorps mais dépend uniquement de l’immunité cellulaire. dans la Covid 19, seuls les patients index étaient séropositifs, mais les deux groupes(sujets index et sujets contacts) avaient une immunité cellulaire robuste. L’immunologie est une adaptation permanente avec une coévolution du microbiote et des cellules immunitaires de l’hôte.
    Ici la vision évolutionniste de P. Sonigo.
    «  » »Les cellules qui nous composent vivent pour elles, et pas pour nous. La théorie de la sélection clonale de la synthèse des anticorps n’est pas compatible avec la théorie de l’évolution, bien qu’on y trouve l’alternance hasard-sélection. Mais la sélection est conçue comme un signal, or le signal est un ordre, pas un avantage sélectif en lui-même. le bénéfice ne profite pas à la cellule, mais à l’organisme entier. ce changement d’objet de sélection est problématique. la sélection naturelle ne peut retenir un programme qui n’est qu’une représentation virtuelle, non réalisée d’une fonction. Le lymphocyte qui a le meilleur anticorps se multiplie car il a capturé les ressources qui permettent de le faire. Le phénomène de tolérance immunitaire peut être expliqué par la formation du système immunitaire en fonction du microbiote qui se développe à la naissance. On fait classiquement intervenir l’apoptose des lymphocytes réactifs aux antigènes du soi et aux bactéries commensales pour expliquer cette tolérance . L’apoptose n’est pas compatible avec la théorie de l’évolution; comment seraient sélectionnées les cellules qui se « suicident »? Le mécanisme n’est pas élucidé. » » »
    Et Vivier, que vous citez, de dire: le monde microbien contrôle notre système immunitaire autant que l’inverse. Un système immunitaire inné complexe peut avoir existé bien avant l’émergence de l’ancêtre vertébré. Cela peut avoir inclus de grandes familles multigéniques capables de reconnaître les agents pathogènes étrangers, la prolifération cellulaire et la mémoire immunitaire après le contact avec l’agent pathogène.
    D’où mes remarques.
    1:si la mort cellulaire programmée n’est pas compatible avec la théorie de l’évolution, comment se fait-il que ce mécanisme soit aussi répandu, dans le règne animal, ainsi que végétal?
    2: les auteurs n’ont pas de réponse, à part invoquer un système immunitaire inné, dont nous ne connaissons pas le fonctionnement.
    3: pourquoi appliquer à la cellule le principe évolutif, qui lui permet un avantage certain dans sa sélection, et ne pas tenir compte de l’avantage global fourni au groupement de cellules que représente un individu, au détriment d’une minorité sacrifiée pour la survie du groupe?
    N’y aurait-il pas un équilibre entre les deux positions: survie avantageuse de l’un grâce à la compétition, et survie de l’ensemble grâce à un rétro contrôle du groupe sur les moins performants?
    Si le filtre de lecture moderne s’appelle l’évolution, il faut absolument y intégrer la mort cellulaire programmée, car celle-ci est beaucoup trop répandue pour n’être qu’une anomalie inexpliquée. Ou alors il faut revoir la théorie de l’évolution, en y intégrant ce mécanisme « évolutif ».
    Pour prendre un exemple plus léger, l’obsolescence programmée de ma machine à laver n’est pas un argument « évolutif » pour ma machine à laver, mais ,par contre elle va permettre à l’entreprise de survivre plus longtemps.
    Et n’oublions pas, comme le disait mon ami FUCIUS: les certitudes du jour ne sont que nourritures pour les doutes de demain.
    Amicalement, JJF.

    1. Parce que la mort cellulaire n’est pas « programmée » : il n’y a pas de programme génétique
      Lire JJ Kupiec : « l’origine des individus », « Et si le vivant était anarchique »
      Chomin Cunchillos : « les voies de l »émergence »

  17. J’ai découvert cette info
    Au 29/09/21
    Plus de 7.000 médecins et scientifiques ont signé une déclaration accusant ceux qui gèrent la crise du COVID de « crimes contre l’humanité »
    Les signatures continuent d’affluer

    En français :
    https://lesakerfrancophone.fr/plus-de-7-000-medecins-et-scientifiques-ont-signe-une-declaration-accusant-ceux-qui-gerent-la-crise-du-covid-de-crimes-contre-lhumanite

    La source en anglais
    https://amgreatness.com/2021/09/24/over-3000-doctors-and-scientists-sign-declaration-accusing-covid-policy-makers-of-crimes-against-humanity/

  18. On donne aux jeunes comme aux autres, des restes de cellules foetales ! L’important, il faut que ces restes ne soient pas de leur propre corps.

    Il en est ainsi par exemple avec la Porcine Zona Pellucida (PZP) qui est ce qu’on fait de mieux pour contrôler le taux de croissance des troupeaux de chevaux sauvages.
    http://wildhorses.org/pzp/

    C’est une protéine étrangère elle aussi, car dérivée des ovaires de truies, qui induit une réponse immunitaire, entraînant la génération d’anticorps pour combattre la protéine.. Certains de ces anticorps se fixent aux récepteurs du sperme et empêchent la….fécondation !

    En injectant tous les jeunes avec une protéine étrangère, certains doivent espérer les rendre infertiles. Heureusement après il y a un immense marché qui va se développer avec la PMA/GPA.

    Non seulement, le marché des vaccins est très lucratif, mais en plus il en développe d’autres aussi profitables ! Et cela avec la bénédiction papale !
    https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2020-12/doctrine-foi-vaccin-anticovid-vatican-pandemie-pape-francois.html

  19. Ce qui est le plus terrifiant dans cette coopération mondiale de ceux qui sont dénommés » les élites  » et qui au fond se vivent toutes et tous comme une autorité qui détiendrait une vérité sacrée,c’est leur absence d’humilité.Ils(elles ) vivent toujours dans l’idée de suprématie forgée avec le système patriarcal qui ne prend pas en compte la parole des plus fragiles.
    Se posent-ils(elles ) des questions sur eux même?Se posent -ils(elles) pour réfléchir?
    Si ce temps d’introspection n’est pas pris,chaque génération reproduira ,de façon différente et inéluctablement ce que la précédente a vécu.

    1. Cette ‘élite’ a au moins le mérite de ne pas cacher ses intentions. The Economist par exemple dont le principal actionnaire se trouve être la famille Rothschild, dès janvier 2019 évoquait l’arrivée d’une pandémie avec comme remède l’artémisia. Puis on a eu une liste de catastrophes à venir fin juin 2020.
      shorturl.at/owyV9
      Aujourd’hui on nous annonce des pénuries :
      https://t.me/LeGrandReveil/4743

      Et qui aide Macron et Zemmour ? Des conseillers provenant de la banque Rothschild. Il faut dire que Zemmour est soutenu par Bolloré dont la grand-mère est liée à la famille Rothschild.
      https://www.laminutedericardo.com/
      Mais Zemmour aura-t-il les même capacités « de pute » que Macron comme le pensait Minc ? Saura-t-il manipuler l’opinion aussi bien ?

      D’où le peu d’empressement de Zemmour, contrairement à des Philippot ou Asselineau, à s’opposer à cette plandémie ! Pourquoi ne s’en prend-il pas contre ce gouvernement tyrannique à la manière de ce juge portugais, Rui da Fonseca e Castro ?
      https://videos.francesoir.fr/?mediaId=e93f6791-88e9-45fe-bf81-a9ca272704e0

      Il est pourtant évident maintenant qu’on a 904% plus de chance de mourir du vaccin que du covid :
      https://odysee.com/@QuadrillageTraduction:1/trim.9E87418B-D6D0-428D-8D82-7A9714EA6828:d

      Ce qui explique par exemple la flambée record des cas covid dans l’État du Vermont qui a le taux de vaccination le plus élevé des États-Unis :
      https://legrandreveil.co/2021/10/07/letat-americain-du-vermont-connait-une-flambee-record-des-cas-de-covid-malgre-les-efforts-de-vaccination/

      Mais le dire attire bien des ennuis ! Ce n’est pas le médecin montpelliérain Denis Agret qui nous dirait le contraire. Il est sorti de sa garde à vue le soir du 7 octobre ! Il sera jugé le 18 janvier prochain pour « menaces de mort à l’encontre de chargés de mission de service public » et « détournement de données à caractère personnel ». Mais qui tue le plus sinon les pro-vaccins ? Pourquoi donc le procureur a-t-il demandé à ce qu’il soit mis sous contrôle judiciaire ?
      https://www.midilibre.fr/2021/10/08/a-montpellier-la-justice-interdit-au-docteur-antivax-denis-agret-dutiliser-les-reseaux-sociaux-9838760.php
      A noter que lui aussi, il devra se soumettre à un suivi psychothérapeutique ! Détail important car signe d’un régime dictatorial !

      1. « Un métier de pute » :
        https://t.me/trottasilvano/10597

        Une bonne nouvelle : mardi dernier, le conseil de prud’hommes troyen a estimé recevable le réexamen d’une partie de la loi actant notamment la suspension, sans salaire, des soignants non vaccinés contre le Covid-19 par le Conseil constitutionnel. « La suspension d’un salarié, sans le payer, c’est un recul de près de 100 ans du droit du travail. Elle est contraire à toute convention collective internationale et donc anticonstitutionnelle », affirme l’avocat Me Ludot.
        https://www.lelibrepenseur.org/obligation-vaccinale-vers-la-fin-de-la-suspension-des-soignants-non-vaccines/

  20. « Une vérité sacrée » Leaunade qui bat de l’aile ! Dernièrement le journal européen d’épidémiologie a publié une étude soulignant l’absence de corrélation entre le taux de vaccination et le nombre de cas détectés dans un pays donné (l’éditeur est le prof Raoult).

    Effectivement, les pays avec un pourcentage plus élevé de population entièrement vaccinée ont des cas de Covid-19 plus élevés pour un million de personnes. Exemple en Israël, en Islande, au Portugal ! Ces pays sont à comparer avec le Vietnam et l’Afrique du Sud qui n’ont environ que 10 % de leur population entièrement vaccinée.

    Cette élite qui n’a axé sa stratégie que sur la vaccination pour diminuer l’impact de l’épidémie, a fait une énorme bourde ! D’autant plus que de nombreux médicaments existent ! L’efficacité réelle des vaccins n’est pas prouvée. Pourquoi donc empêcher les soignants non vaccinés de travailler ?
    https://francais.rt.com/international/91435-covid-taux-vaccination-sans-incidence-circulation-virus-selon-etude

    On peut donc être agréablement surpris d’apprendre que la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme) a accepté de communiquer une requête contre la France au sujet de cette vaccination obligatoire ! Enfin, un débat contradictoire va s’ouvrir ! On va pouvoir juger pour la première fois sur le fond ce problème qui a été jusqu’à entrainer des grèves de la faim !
    https://hudoc.echr.coe.int/fre#{%22itemid%22:[%22001-212466%22]}

    1. Comme le dit cette soignante « this vaccine is full of shit » !
      https://www.youtube.com/watch?v=obdI7tgKLtA&list=PLpbvX7sGvMkbfRQjSknbnxQyKKYWd71RV&index=1

      Il semble ne pas aimer le foot-ball :

      Liste incomplète des arrêts et problèmes cardiaques dans le football ces sept dernières semaines :
      🏐 Match interrompu suite à un arrêt cardiaque de l’arbitre lors d’un match joué par Lauber SV (district de Donauwürth)
      Le joueur de football JSG Hoher Hagen de 17 ans doit être réanimé pendant le match à Hannoversch Münden
      🏐 ASV Baden (Basse-Autriche) joueur s’évanouit sur le terrain et doit être réanimé
      🏐 Gifhorn joueur amateur Marvin Schumann doit être réanimé après arrêt cardiaque
      🏐 L ‘ arbitre assistant lors d’un match de Kreisliga Augsburg à Emersacker s’évanouit avec des problèmes cardiaques
      🏐 Kreisliga lecteur SpVgg Oelde II doit être réanimé par les joueurs
      🏐 Le joueur du Birati Club Münster subit le sort d’Eriksen lors d’un match de Kreisliga contre le FC Nordkirchen II : effondrement d’un arrêt cardiaque. Le match est interrompu
      🏐 Le footballeur Dylan Rich, 17 ans, meurt d’une crise cardiaque pendant un match en Angleterre
      🏐 L ‘ entraîneur de gardien SV Niederpüring souffre d’une crise cardiaque après l’entraînement.
      🏐 Lucas Surek (24) de BFC Chemie Leipzig souffre de myocardite.
      🏐 Le Kingsley Coman (25) du FC Bayern München subit une opération cardiaque après une arythmie.
      🏐 Le footballeur du FC Nantes, 19 ans, subit un arrêt cardiaque en entraînement en 16.9.21
      🏐 Le coach Dirk Splitsteser de SG Traktor Divitz s’évanouit mort sur le bord du terrain
      🏐 Rune Coghe (18) d’Eendracht Hoglede (Belgique) subit une crise cardiaque pendant le match
      🏐 Pendant le match de qualification pour la Coupe du Monde féminine entre l’Allemagne et la Serbie à Chemnitz, une femme de ligne anglaise doit être emmenée hors du terrain avec des problèmes cardiaques
      🏐 Un joueur de football de 16 ans, sans nom, à Bergame, souffre d’un arrêt cardiaque (6.9.2021)
      🏐 Le chef d’équipe Dietmar Gladow de Thalheim (Bitterfeld) subit une crise cardiaque mortelle avant le match
      🏐 Le coach de football Antonello Campus âgé de 53 ans s’évanouit mort en Sicile alors qu’il s’entraînait avec son équipe de jeunesse
      🏐 Anil Usta de la VfB Schwelm (Ennepetal) s’effondre dans le champ avec des problèmes cardiaques
      🏐 Dimitri Liénard du FC Strasbourg s’évanouit avec des problèmes cardiaques pendant un match de Ligue 1
      🏐 Diego Ferchaud (16) de l’ASPTT Caen subit un arrêt cardiaque lors d’un match de championnat de sub-18 à Saint-Lô.
      🏐 Ain / France : Frédéric Lartillot succombe à une crise cardiaque dans sa loge après un match amical.
      🏐 Le footballeur belge Jente Van Genechten (25) subit un arrêt cardiaque au stade initial d’un match de coupe.
      🏐 Le footballeur amateur belge Jens De Smet (27) de Maldegem subit une crise cardiaque pendant le match et meurt à l’hôpital.
      🏐 un joueur de football de 13 ans du club Janus Nova de Saccolongo (Italie) s’évanouit sur la pelouse avec un arrêt cardiaque
      🏐 Andrea Astolfi, directrice sportive de Calcio Orsago (Italie) subit une crise cardiaque fulminante après son retour d’entraînement et meurt à l’âge de 45 ans sans aucune maladie antérieure
      🏐 Abou Ali (22) s’effondre avec un arrêt cardiaque pendant un match de deux ligues au Danemark
      🏐 Le pro de Bordeaux Samuel Kalu s’évanouit avec un arrêt cardiaque pendant un match de Ligue 1
      🏐 Le Fabrice N ‘ Sakala (31) de Besiktas Istanbul tombe sur le terrain sans aucune intervention de son adversaire et doit être amené à l’hôpital »

  21. Ce qu’écrit le Dr J J Fuhrmann me fait penser aux limites des théories qui sont ces constructions mentales visant à expliquer ce qui a été observé. Mais que vaut ce qui est observé et qui sert d’appui aux théories ?
    Prenons la structure d’une cellule observée au microscope. Dans la revue La Recherche j’avais pu lire « la microscopie électronique ne peut généralement pas faire la part du réel par rapport aux modifications structurales provoquées par les méthodes préparatrices ». Certes c’était en 1972 (n°25 p 684) et on pourra objecter que les techniques ont progressé et que …Pourtant, en 1946 Tissot publiait un ouvrage conséquent avec 72 planches représentant des cellules qu’il avait photographiées après un mode de préparation original qu’il avait élaboré après de nombreux essais.
    Que voit on ? Le cytoplasme est occupé par un réseau connexe, structuré, géométrique, harmonieux s’appuyant sur le noyau et sur la membrane et les reliant en quelque sorte. Le matériau de base de ce réseau est ce que Tissot appelle l’organite haltère, un bâton (au niveau d’observation réalisé) portant une boule à chaque extrémité. Tous ces organites sont reliés entre eux. Vous pourrez trouver une photo ici :
    http://vaccinbcg.canalblog.com/archives/2019/01/19/37029528.html

    Pourtant, aujourd’hui encore le cytoplasme est décrit comme étant parsemé d’objets dispersés comme les mitochondries, les ribosomes, lysosomes, appareil de Golgi, vacuoles …Pour Tissot tous ces objets sont obtenus par la destruction du réseau qu’il a mis en évidence et par la lyse (fusion) réalisée par les méthodes de préparation. Dans un ouvrage de cytologie de 1975 j’avais pu lire « habituellement ovalaires, les mitochondries peuvent être bifurquées en Y, en haltère, en anneau, en bissac …ce phénomène (considéré comme une anomalie) est loin d’être rare et sa signification n’est pas précise. »

    Réalisez la structure de Tissot avec de l’eau gelée, jetez là au sol puis exposez là au soleil un moment et vous obtiendrez des objets dissociés, des bâtons, des boules, des Y, des anneaux …Quand on a d’un côté le chaos et de l’autre une harmonie structurée, il est plus vraisemblable de penser que la forme initiale serait la structure harmonieuse plutôt que l’autre.
    Pour expliquer la présence dans le cytoplasme des mitochondries apparentées avec des bactéries de par leur structure interne, les biologistes ont imaginé que, dans un très lointain passé, des bactéries avaient pénétré des cellules qui étaient encore dépourvues de mitochondries. Elles se seraient ainsi installées pour en devenir des éléments incontournables participant de façon essentiel à l’énergie de la cellule. Ils ont même produit une vidéo ou l’on voit, dans un brouillard énergétique digne des origines supposées de la vie sur terre, une bactérie s’accouplant en quelque sorte avec une cellule. Ces biologistes ont ils tenté d’exprimer la réalité ou leurs fantasmes ?
    De là pourrait découler toute une idéologie sur la VIE. Mais la structure montrée par Tissot paraît très peu compatible avec une telle genèse. La structure de Tissot remet en cause les enseignements sur la constitution des cellules et, par la même, bien des croyances sur la vie et que la science croit pouvoir présenter comme des certitudes.

      1. Merci !
        J’ai trouvé (1) l’introduction (19 pages) et la copieuse table des matières de Faustino Cordon qui cite Cunchillos et « Les voies de l’émergence ». Il mentionne que ce dernier va surtout s’intéresser à la manière dont se structurent les voies métaboliques à l’intérieur du soma cellulaire.

        Ce qui est rapporté dans ces 19 pages ainsi que les titres de la tables m’ont paru suffisants pour comprendre que cet ouvrage ne répondra pas aux questions que posent la découverte de Tissot.

        Sa découverte est d’abord celle d’un procédé préparatoire qui lui a permis de voir et de photographier le réseau connexe d’organistes haltères alors que dans ce que j’ai consulté on ne parle que de mitochondries qui, pour Tissot n’existent pas, du moins en l’état habituellement décrit, dans une cellule saine.

        Cela n’annule pas toutes les recherches sur ces questions car les constituants des mitochondries agissent mais au sein d’une structure organisée et connexe et non en étant dispersés et séparés au sein du cytoplasme.

        La dégénérescence de cette structure peut engendrer des pathogènes comme l’a bien montré Tissot avec la naissance de Mycobacterium Tuberculosis, c’est à dire le bacille de Koch en filaments et non en bâtonnets. Il avait publié cette autre découverte permise par sa méthode de préparation dès 1936 dans un ouvrage que j’avais pu consulter fin des années 70. Il comportait de nombreuses photos montrant la naissance du fameux bacille à partir de la dégénérescence de ce réseau d’organites.
        Cela signifie qu’il n’est pas nécessaire d’avoir été contaminé par un BK (devenu MT) pour faire une tuberculose même si la transmission reste aussi possible, une fois le bacille crée. Cela implique que la tuberculose ne peut être éradiquée.

        Ce fut seulement 40 ans plus tard que la science redécouvrira la découverte de Tissot sur le BK se présentant en filaments (bacille ficelle) et non en bâtonnets comme on l’avait cru depuis la découverte de Koch plus d’un siècle auparavant.

        (1). https://fr.calameo.com/read/00322162222f5c6ad7dce

    1. Rapidement concernant le BK : il se peut que des personnes proteuses saines du bacille fassent la maladie uniquement après stimulation du système immunitaire par la tuberculine
      La tuberculose est la maladie de la réaction immunitaire de l’hôte au bacille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site est modéré. Ne vous impatientez pas si votre commentaire n'apparaît pas rapidement.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal