Ma première prise de sang en 68, j’avais vingt ans, un cholestérol élevé, très élevé. Panique des médecins. Régimes, fibrates, vous prendriez bien un peu de statines ! Non merci, juste des margarines stérolisées, pour voir. Quelle erreur ! J’ai vu, mon mot de passe oublié, où sont mes clefs ? Le taux ne baissait pas, le reste si. Aux chiffres j’étais toujours perdant.

En 2009, j’ai essayé les lettres. Du Even, du de Lorgeril et autres à hautes doses. Economique. Y-a des effets indésirables ; çà pique aux yeux, ça fait mal à la tête. C’est pas remboursé par la Sécu, dommage, ça devrait.

Mémoire et forme sont revenus. Un peu moins con le mec. Encore des progrès à faire.

J’ai opté pour une médecine scientifique, indépendante et bienveillante. Et vous ?

Moralité : la santé, c’est (peut-être*) la vie dans le silence des organes ? (Leriche)

  • ajouté par l’auteur de ce petit billet.

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de

leo. id dolor. ut mi, ut ante. dapibus