Ah, voir apparaitre les berces dans les prés ou en bordure de chemin, est un grand moment chaque année.

C’est une de mes plantes préférées, car il faut bien le dire, beaucoup de plantes sont comestibles ,mais, en finale ont le gout d’herbe. Tandis que là c’est un ensemble d’aromes non connus parmi les plantes cultivées.

Le régal du régal, ce sont les bougeons floraux (cocons de berce) juste formés encore contenus dans leur petit nid douillet. On peut en récolter déjà un peu épanouis mais il faut qu’ils restent tendres et moelleux.

Quand on a la chance de tomber sur un site ou les berces sont nombreuses la récolte est assez rapide.

Moi je les cuisine , le plus simplement possible, 4 à 5 mn passées à la vapeur, mais je les ai déjà consommées servies avec du lait de coco , c’est assez intéressant aussi, mais je n’ai pas adopté.

Si il n’y a pas assez de cocons on peut consommer  les jeunes pousses crues, le gout est moins subtil, mais la récolte est plus rapide. On peut aussi manger les feuilles pas trop vieilles, cuites additionnées à une soupe ou sous la forme qui vous convient.

Attention la plante peut être photosensibilisante et irritante.

La berce est un garde manger formidable , nous reparlerons par la suite de l’usage de ses graines.

La berce de nos contrées a une grande sœur, la berce du Caucase, invasive échappée de jardins décoratifs, par précaution je ne l’utilise pas en cuisine.

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de

vel, leo. id, nunc ut facilisis consectetur ipsum Nullam tristique tempus ut