Parfois les courriels vous apportent de bonnes surprises, je viens de recevoir d’un ami des photos de pousses de bryone.

Immédiatement je me suis mise à saliver.

Pendant des années je me suis défiée de cette liane commune que je croyais terriblement toxique, foin des idées toutes faites, c’est comme chez certaines personnes qu’on juge définitivement mauvaises, il peut y avoir un trésor caché.

En fait la pointe de la liane en train de pousser est d’une finesse et d’un raffinement extraordinaire, les gouts de la majorité des plantes sauvages vont, d’herbacé à herbacé. mais dans ce cas là la subtilité est au rendez vous.

Bien sûr il faut s’armer de courage , de bonnes chaussures et d’un petit panier cat il faut arpenter pour en trouver suffisamment, mais le jeu en vaut la chandelle.

il convient donc de ramasser les pointes de lianes, au début de la pousse de la végétation, ce n’est pas gros et il faut du temps et de la patience pour en récolter assez, et je le rappelle le reste de la plante est toxique.

A mon gout, la meilleure manière de les accommoder est la plus simple, quelques minutes de cuisson à la vapeur suffisent. Un filet d’une délicieuse huile d’olive et le tour est joué. Vous pouvez aussi les préparer en omelette., et comme vous le voulez mais ne les consommez pas crues.

 

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de

adipiscing mi, suscipit elit. felis risus nunc nec dapibus ut accumsan massa