On connaissait les limites du droit du travail en Biélorussie ou en Corée du Nord, de même que l’inexistence du droit d’expression appliqué aux populations de ces deux pays. Voilà la Belgique qui s’invite dans ce couple infernal avec une inadmissible atteinte à la liberté d’exercice et de la parole en imposant la mise à pied du Docteur Pascal Sacré, médecin réanimateur, de manière immédiate et sans indemnité au motif qu’il publiait trop (1)(2)(3). Le grand Hôpital de Charleroi préfère donc perdre un réanimateur en pleine crise sanitaire mondiale plutôt que de prendre connaissance sereinement des vérités énoncées régulièrement par son employé, espérons que ses administrateurs principaux le suivront dans la file des mis à pieds, eux au moins l’auront bien mérité. Six minutes de vérité poignante et de dignité, bon visionnage.

 

 

Dernière minute, le Dr Pascal Sacré vous demande aussi de visionner ceci:

 

Notes et sources
(1) https://www.aimsib.org/2020/08/30/covid-le-pcr-nasal-peut-il-mentir/
(2) https://www.aimsib.org/2020/10/05/voyage-dun-reanimateur-au-centre-de-la-covid-19/
(3) https://www.mondialisation.ca/author/pascal-sacre

 

 

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de

commodo luctus Phasellus in Praesent diam libero id, ultricies