Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Brandy Vaughan, décédée en quelques heures

[et_pb_section fb_built= »1″ admin_label= »section » _builder_version= »4.16″ global_colors_info= »{} »][et_pb_row admin_label= »row » _builder_version= »4.16″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » global_colors_info= »{} »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.16″ custom_padding= »||| » global_colors_info= »{} » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text admin_label= »Text » _builder_version= »4.23.1″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » hover_enabled= »0″ global_colors_info= »{} » sticky_enabled= »0″]

L’affaire pourrait devenir monstrueuse. Comment une lançeuse d’alerte âgée de 47 ans, en pleine santé et adepte d’un mode de vie impeccable a bien pu mourir en quelques heures à son domicile, sans appeler le moindre secours? La thèse officielle retenue serait que son décès est consécutif à une pathologie chronique de… la vésicule biliaire ! Jusqu’à preuve du contraire, voilà  une explication parfaitement stupide. Retour sur le destin d’une femme au courage et à l’engagement exceptionnel mais qui vécut une partie de sa vie comme un enfer. Bonne lecture.

« J’ai choisi le courage. J’ai choisi la compassion. J’ai choisi l’intégrité. J’ai choisi la santé. J’ai choisi l’honnêteté. Et surtout, j’ai choisi l’amour. »                                Brandy Vaughan

Brandy Vaughan : Introduction

J’ai croisé Brandy Vaughan à Paris en Septembre 2017, elle avait fait le déplacement pour appuyer la manifestation française réclamant le maintien de la liberté vaccinale face au projet de loi souhaitant imposer onze vaccins pédiatriques obligatoires. C’était voulu par l’ensemble des firmes pharmaceutiques produisant des vaccins, donc réclamé avec vigueur par l’ensemble de la profession médicale grassement entretenu par elles, Alain Fischer en tête. Bien que le collège des professionnels de la santé ait voté contre, on rappelle que ce projet fut adopté en séance nocturne et voté par une Assemblée Nationale quasi-déserte. Il suffisait de s’entretenir quelques minutes avec Brandy Vaughan  pour ne plus jamais pouvoir l’oublier, bien sûr elle était d’une beauté rayonnante mais il y avait dans son regard une dureté presque dérangeante, la manifestation évidente d’une volonté peu commune mise à l’épreuve d’une vie qui avait déjà été très difficile.

Les années Merck, la catastrophe du Vioxx©

Brillante avocate engagée à 25 ans par le groupe Merck et présentant formidablement bien, Brandy Vaughan finit par intégrer les équipes commerciales de la firme dans les années 2000 afin de développer les ventes du futur blockbuster maison baptisé Vioxx©, un anti-inflammatoire de nouvelle génération de la classe des inhibiteurs de la Cox-2, censé provoquer moins de saignements digestifs que les molécules plus anciennes. Elle y croyait dur comme fer Brenda, à son Vioxx©, elle s’était même persuadée que la diffusion de cette molécule pourrait sauver des vies.

En 2004 c’est la désillusion absolue, on lui apprend que le Vioxx© n’entrainait certes pas plus de saignements digestifs mais était au contraire responsable de phénomènes de thromboses artérielles incontrôlables susceptibles de provoquer des infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux à ses consommateurs.

Pire ! L’enquête Fédérale US permit de démontrer rapidement que cet accroissement notable de la mortalité cardio-vasculaire sous Vioxx© avait été repérée par les investigateurs de chez Merck dès les premières études épidémiologiques, mais que sur ordre ces résultats avaient été manipulés afin de ne pas nuire à la carrière prometteuse du produit.

Ce fut chose faite et on a estimé au final à 140.000 le nombre d’infarctus ou d’AVC ayant été attribués au Vioxx© pour les seuls USA (3), les chiffres pour le reste du monde n’ayant jamais été publiés. C’est ainsi qu’en 2007, Merck décida de plaider coupable afin d’écourter le scandale et s’acquitta d’une somme record comprise entre 4 et 6 milliards de dollars en règlement des 26.600 plaintes concernant le Vioxx©, ainsi que des amendes fédérales diverses.

Des données falsifiées concernant le Vioxx©, mais aussi s’agissant des vaccins pour enfants

Pour Brendy Vaughan, éprise de vérité et de combats justes, la goutte d’eau qui fit déborder le vase intervint, m’expliqua-t-elle, quand elle comprit que la branche vaccin de la firme usait des mêmes dissimulations et bidonnages de résultats que la branche rhumatologie. Que du coup les victimes n’étaient plus à rechercher parmi des adultes d’âges mûrs, mais aussi chez des enfants voire des nourrissons.

Brandy Vaughan cita pour me convaincre une vaste affaire d’escroquerie aux résultats d’immunogénicité de leur vaccin anti-oreillons, où la firme avait tenté d’ajouter des anticorps d’origine animale afin d’en augmenter la quantité finale, mais la supercherie n’ayant pas fonctionné alors Merck a détruit les preuves, donné des consignes pour mentir aux superviseurs de la FDA et a même tenté d’acheter le silence des personnes chargées de la surveillance du processus d’évaluation, quelques mois plus tard ses dires furent totalement confirmées en France. (4)(5)

Puis elle me demanda si je savais ce que voulait dire l’acronyme HPV. La question était facile puisqu’il s’agissait de Human Papilloma Virus, le vaccin de Merck dénommé Gardasil© visant à éradiquer 9 de ses génotypes sur les 200 connus (6). Elle rit en me disant que je me trompais, aux USA cela voulait dire « Help, Pay for Vioxx » ! En clair, Merck avait misé tout son redressement financier sur la diffusion la plus massive possible de son Gardasil©, quoi qu’il arrive et peu importaient les méthodes.  Il n’a pas fallu très longtemps au Vigilant pour mesurer à quel point Brandy avait raison. (7)(8)(9)

N’oublions pas que nous vivons cette semaine l’introduction du remboursement par la sécurité sociale française de ce vaccin anti-cancer du col de l’utérus… Pour les garçons de plus de 11 ans, le souhait de toujours d’Alain Fischer (encore lui).

Pendant que tous les projecteurs de l’actualité sont braqués vers la Covid, les affaires continuent imperturbablement pour Sanofi et Merck.

« Learn the risk », le projet d’une vie

Quand Brandy Vaughan fit enfin part de son désir de démission à sa hiérarchie, on lui expliqua rapidement que c’était impossible. Mais quand elle ajouta qu’elle voulait à présent défendre les consommateurs contre les accidents thérapeutiques et vaccinaux dans le monde entier, les menaces se firent plus précises. Mais Brandy fonda l’association « Learn the Risk«  (10) comme elle l’avait annoncé et continua imperturbablement à rédiger des articles à charge contre les médicaments défectueux. (11)

https://learntherisk.org/

On pouvait évidemment s’attendre à ce que Brandy n’y utilise pas la langue de bois, on trouve par exemple ceci, s’agissant de la fraude aux anticorps anti-ourliens d’origine animale:

–  » The US government has been suing Merck for several years in an ongoing private case that alleges that Merck attempted to: “Defraud the United States through an ongoing scheme to sell the government a mumps vaccine that is mislabeled, misbranded, adulterated, and falsely certified as having an efficacy rate that is significantly higher than it actually is.” (12)
Trad : « Le gouvernement américain poursuit Merck depuis plusieurs années dans une affaire privée en cours qui allègue que Merck a tenté de: «frauder les États-Unis par le biais d’un programme en cours visant à vendre au gouvernement un vaccin contre les oreillons mal étiqueté, mal présenté, frelaté et faussement certifié comme ayant un taux d’efficacité nettement supérieur à ce qu’il est réellement. »

On encore ça, pour expliquer la passivité incroyable des CDC et de la FDA à propos des effets indésirables sévères des vaccins :

– » Members of the CDC and FDA responsible for licensing and recommending vaccines are permitted to have financial stakes in those vaccines: The CDC grants conflict of interest waivers to every member of their advisory committee a year at a time, and allows full participation in the discussions leading up to a vote by every member ». (13)
Trad : « Les membres du CDC et de la FDA responsables de l’homologation et de la recommandation de vaccins sont autorisés à avoir des participations financières dans ces vaccins: Le CDC accorde des dispenses de conflits d’intérêts à chaque membre de son comité consultatif une année à la fois, et permet une pleine participation à la discussions menant au vote de chaque membre. »

Brandy Vaughan, fidèle à sa promesse, voulait pourfendre également les médicaments classiques quand elle considérait que le rapport bénéfice sur risque du produit ne pouvait avantager que l’industriel en charge de sa fabrication. Elle repartit à la charge contre le Propecia© (finastéride), encore un produit estampillé Merck et qui eut un succès important aux USA.

Mis sur le marché pour supposément faire repousser les cheveux chez hommes, pas moins de 1400 américains alléguèrent de graves conséquences psychiatriques (syndromes dépressifs) et l’OMS confirma avoir enregistré 69 suicides réussis liés à l’utilisation du finastéride. (14)

Brandy Vaughan : Fâcher Merck, ce qu’il en coûte

De ce jour sa vie devint tout simplement… un calvaire. Les cambriolages se succédèrent comme les déplacements d’objets à son domicile, mais aussi les menaces de mort par lettre, téléphone, réseaux sociaux. Ses automobiles brûlaient régulièrement dans la rue, mais il fallait raffiner les sévices.

Un jour elle se rendit compte qu’un de ses comptes en banque avait purement et simplement disparu et son argent avec, quelques temps plus tard ce fut l’ensemble de son dossier informatisé de retraite qui s’évanouit complètement à travers les réseaux pour ne plus jamais réapparaître.

Question angoissée de son banquier de l’époque: – « Mais qui avez-vous fâché d’aussi puissant pour qu’il réussisse ces coups de force que je n’ai jamais vu de ma vie?

Brandy Vaughan comprend que pour retrouver une vie normale, un éloignement radical des Etats-Unis devenait nécessaire, elle posera ses valises et sa famille aux Pays-Bas pendant huit ans en espérant pouvoir vivre normalement avec son petit garçon. Mais sans se taire, sans interrompre le rythme de ses conférences ni ses rédactions d’articles. Le retour aux USA sera difficile, particulièrement parce que son fils, élevé en Hollande, ne possédait pas de carnet de santé et n’avait jamais reçu le moindre vaccin. Mais rien ne pouvait déroger à ses principes. Elevée par sa grand-mère dans l’application d’une stricte règle presbytérienne, elle a très tôt appris à ne pas badiner avec les règles de la morale. Pas d’alcool, de drogue et même encore plus incroyable bien qu’on puisse trouver son choix très critiquable, pas de médicament allopathique depuis plus de dix ans.

Brandy utilisait énormément les réseaux sociaux, elle y écrivait par exemple ceci (15) et tout y est, son absence de pensée suicidaire, son immense attachement pour son fils, son sens de la mission, le démenti quant à son état de santé mentale, sa méfiance systématique des médicaments traditionnels, ses impossibles cambriolages pourtant réalisés…

Capt. écran

L’idée selon laquelle elle finirait assassinée revenait souvent dans ses courriers, particulièrement la possibilité qu’on tenterait probablement un jour de l’empoisonner. On imagine la force de caractère exceptionnelle  que Brandy Vaughan aura dû développer toutes ses années non seulement pour mener à bien une vie de lanceuse d’alerte mais aussi pour tenter d’épargner à son fils le spectacle d’une mère angoissée et craignant pour sa vie.

Capt. écran

Mardi 8 Décembre 2020, son fils retrouve Brandy Vaughan décédée à son domicile, il se dit qu’elle aurait ressenti de banales douleurs abdominales la veille. La veille c’était le 7 Décembre et on ne peut pas dire qu’elle donnait l’air de souffrir de grand-chose, occupée qu’elle était à communiquer sur Facebook autour des résultats lamentables des vaccins anti-grippaux actuels:

Facebook, capt. écran

Brandy Vaughan on t’aime

Peut-être que l’autopsie de Brandy Vaughan apportera quelques lumières à un décès aussi surprenant, déjà le 12 Décembre était avancée la possibilité d’une mort naturelle (17), il semblerait que son souhait de faire participer certains légistes de sa connaissance à cet ultime examen n’ait pas été consenti par la justice de Californie.

Il nous reste l’image d’une femme rayonnante qui n’a pas eu le temps de vieillir et qui nous montre que les convictions les plus nobles se payent parfois très cher, Brandy eut cette pré-science un jour:

Facebook

Trad : « Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi je m’exprimais contre les grandes sociétés pharmaceutiques et que j’en souffrais de conséquences majeures? Car je me bats pour mon fils et pour l’humanité et je vais éduquer les gens sur les dangers des produits pharmaceutiques jusqu’à mon dernier souffle ».

De son vivant Brandy Vaughan avait énormément impressionné et convaincu ses interlocuteurs. Morte, la voilà transformée en icône du combat de la santé contre les produits médicaux inadéquats, pas sûr que son décès ne renforce pas ce combat de vigilance sanitaire.

Brandy Vaughan : Conclusion

Je remercie du fond du coeur Brandy Vaughan de m’avoir conforté, un jour de Septembre 2017, dans l’idée que la santé et la médecine ne s’accordaient pas avec une utilisation aveugle de produits de santé défectueux et ce quel que soit l’âge, du berceau à l’EHPAD.

Merci de ne jamais oublier Brandy Vaughan.

Dr Vincent Reliquet,
Décembre 2020

 

 

Revoir et déjà regretter Brandy Vaughan, par exemple ici:

https://www.prevention-sante.eu/actus/scandale-chez-merck-une-ancienne-cadre-brandy-vaughan-avoue-tout

 

« Nous faisons partie d’une révolution spirituelle où le courage vaincra la peur. Où la compassion vaincra la haine. Où l’intégrité vaincra l’avidité. Où la santé vaincra la maladie. Où l’honnêteté vaincra leurs mensonges. Et où l’amour vaincra tout. » (16)

(We are part of a spiritual revolution where courage will conquer fear. Where compassion will conquer hate. Where integrity will conquer greed. Where health will conquer illness. Where honesty will conquer their lies. And where love will conquer it all.)

 

Notes et sources
(2) Senta Depuyt, journaliste indépendante d’origine Belge spécialisée en santé et en problématiques vaccinales
(3) https://www.lecho.be/entreprises/pharma-biotechnologie/merck-va-verser-950-millions-pour-solder-des-poursuites-liees-au-vioxx/9130171.html
(4) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2020/01/19/dernieres-nouvelles-peu-reluisantes-concernant-le-ror/
(5) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2019/10/13/merck-lincroyable-fraude/
(6) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2018/09/30/gardasil-la-catastrophe-approche/
(7) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2019/02/17/linnocuite-du-gardasil-les-falsifications-devoilees/
(8) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2019/02/20/gardasil-9-les-francaises-plus-resistantes-que-les-americaines/
(9) https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2023/11/image-4042920-20201130-ob-6b8f5e-dr-helene-banoun.jpg.org/2019/04/13/gardasil-9-pour-ne-pas-dire-quon-ne-savait-pas/
(10) https://learntherisk.org/
(11) https://www.brandyvaughan.com/articles/
(12) https://www.wsj.com/articles/BL-270B-613
(13) https://www.govinfo.gov/content/pkg/CHRG-106hhrg73042/html/CHRG-106hhrg73042.htm
(14) https://www.brandyvaughan.com/big-pharma/new-class-action-lawsuit-against-merck/
(15) https://insideeko.com/brandy-vaughan-death-obituary-brandy-vaughan-dead-passed-away/
(16) https://www.brandyvaughan.com/about/#1488793345718-f6b72a55-904a
(17) https://childrenshealthdefense.org/defender/tribute-brandy-vaughn/?utm_source=salsa&eType=EmailBlastContent&eId=f0fa2f24-a6d5-49f8-9b62-78038da8ccdd&fbclid=IwAR0u8cPwhuvlBWginBpBrpL0k99DL2fx-n7PCkPNiW8Gv5gs1ToV5VqfbQU

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

122 réponses

  1. J’ai été choqué par sa mort (son assassinat, clairement) et je crains malheureusement que l’industrie pharmaceutique et les gouvernements corrompus ne fassent des purges prochainement.
    L’exil est probablement une solution à envisager pour certains.

    1. Il doit y avoir une action possible, avec des avocats, pour refaire une autopsie réelle et honnête ? Ne pas laisser ce crime impuni…

    1. Effectivement où aller. C’est l’humanité en totalité qui est corrompue par l’argent; Heureusement qu’il y a des Brandy Vaughan qui nous évitent de complètement désespérer. Elle l’a payé de sa vie….

    2. Grand merci, cher pierre André de cette info fondamentale (le premier lien) sur MERCK.
      À l’intention de ceux qui, comme moi, ignorent l’anglais, je résume.

      L’analgésique VIOX a provoqué 55 000 décès prématurés. 3468 plaintes pour un chiffre époustouflant de 4,85 milliards de $ d’indemnités.
      Cependant, The Week, tout en notant que le Viox ne visait que les séniors, s’avise de ce que le simple taux de mortalité US trahit une augmentation de 100 000 décès en 1999, date du lancement du blockbuster Viox et une diminution d’autant en 2004, année de son retrait.
      The Week en déduit le nombre de 500 000 décès prématurés tout en suggérant vigoureusement (Ron Unz constate que ces décès prématurés frappent surtout à plus de 65 ans) une standardisation par âges.

      Commentaire 1) : j’en appelle à Bernard Guennebaud pour ce faire (par tranches usuellement de 5 ans). Au pif, cela devrait nous conduire au moins à 2 millions au lieu de 0,5.

      Commentaire 2) : silence assourdissant de la prétendue pharmacovigilance US (comme la française face aux 3 000 assassinats Servier par le médiator). Pharmacovigilance ? Bullshit ! À exiger à l’avenir, en montrant les dents et en faisant des moulinets avec ces chiffres quitte à rider l’ensemble du PAF. Sommes des complotistes très heureux de nous être décidés à l’être, soutenues par la définition qu’en donne notre bien aimé Edgar Morin.

      Le 2e lien est inutilisable par moi qui fais une allergie à toute cookie.

  2. En conclusion : tenter « un bras de fer » avec Big Pharma c’est non seulement perdre la partie, mais aussi la vie. Toutes vérités et scandales ne sont pas bons à être révélés au grand jour, sous peine de représailles. Cette jeune femme en a certainement payé le prix de sa vie.

    1. Merci Vincent d’avoir remémorer l’action exceptionnelle de cette magnifique femme au courage exemplaire, confirmé par tous ceux qui l’ont rencontrée et j’en suis, et qui s’achève par un ignoble assassinat signé. Son souvenir restera à jamais gravé dans nos mémoires mais qu’elle se rassure de là-haut, nous relèverons toujours son étendard pour la vérité et la défense de la Santé des populations, notamment celle de nos jeunes enfants.

      1. Cette personnalité doit devenir une icône du courage, de la vérité et de l’espoir.
        Nous la portons dans notre conscience et dans notre cœur.

      2. Le roman de John Le Carré, la Constance du Jardinier, dont la version filmée est passée hier, sur ARTE, n’est donc plus une simple fiction, mais bien une triste réalité. Heureusement que le courage, pour des personnes comme cette femme admirable, nous laisse un peu d’espoir dans ce monde pourri!

      3. merci à elle qui a alerté tant de gens! à vous aussi, Serge qui le faîtes maintenant! j’ai eu l’occasion de faire des tables rondes sur les questions vaccinales et autres, avec marc gray et jp Eudier cet été, j’ai écouté la vôtre aussi! merci pour votre courage! la période est délicate! nous sommes pris au piège de « bid » pharma! des satanistes! tenons bon!!

    2. Je n’aurais probablement pas le courage de Brandy Vaughan, mais là vous invitez simplement les citoyens à être lâches… C’est triste.

      1. Oui, c’est triste. Moi non plus, je n’aurais pas son courage. Je suis très très admiratif. Une femme extraordinaire…

    3. Il faut que nous soyons tous plus nombreux à soutenir les lanceurs d’alertes. Nos gouvernements succésifs nous ont vendus comme de la vulgaire barbac pour quoi en retour?
      Soyons solidaires,faisons un front sur les réseaux, pour relayer ces alertes.
      Ne soyons pas endormis. Ils ne peuvent pas tuer tout le monde.

  3. Je suis tellement affligée d’apprendre ce soir sa mort …
    C’est étrange, je pensais à elle justement, il y a quelques mois, le demandant si elle allait bien, si elle était toujours vivante, vu tout ce qu’elle avait dévoilé avec tant de courage.
    Je le souviens de cette interview que j’avais écoutée avec attention, de son allocution à cette manifestation contre les 11 vaccins obligatoires.
    Mon Dieu que le monde des grandes firmes pharmaceutiques est cruel.
    Il fait taire les gêneurs, d’une manière ou d’une autre.
    Des monstres dignes de la mafia.

    Ils l’ont peut-être tuée mais ils ne tueront pas ses pensées, ses dires et ses écrits.

    Elle a su, en conscience, se tourner vers le Bien et on ne peut que la remercier pour son immense courage.

    Puisse-t-elle reposer en paix (si possible) et faire des émules par la Lumière qu’elle a transmise à beaucoup. 🙏💞

  4. Paix à l’âme de Brandy Vaughan.
    Toutes nos pensées bienveillantes, vont maintenant vers son fils et ses proches.

    Merci à l’auteur ainsi qu’à votre association pour le courage de publier cet article hommage !!

    Mais, nous devons aussi dans la foulée, nous poser des questions sur la mort soudaine de Claire Séverac et Sylvie Simon, toutes deux décédées à peut d’intervalle il y à quelques années, cette fois cela se passait en France.
    Dans le beau pays des droits de l’homme, vous savez celui qui vient d’interner de force le professeur Fourtillan dans un asile psychiatrique à Uzès.
    Les scandales s’accumulent, et pourtant les médias mainstream n’en parlent quasiment jamais, ou alors avec l’œil menteur voir même moqueur !!
    Pour bien prendre conscience de la réalité du monde de Bigpharma, pourquoi ne liriez vous pas le dernier livre de M. Peter Gotzsche « Remèdes mortelles et crime organisé » paru en 2019 ?

    Gardons les yeux bien ouverts, la vérité finira forcément par triompher !

    1. Bjr vous avez omis de citer corinne gouget… Elle se battait contre l agro alimentaire et tous les poisons mis dans nos aliments. Elle a subit des pressions énormes mais se battaient pour ses enfants. J ai pas cru en son suicide en 2015… Corinne dérangeait comme toutes ces femmes courageuses citées sur vos posts. Justice divine j y crois. Pensées d amour vers le ciel

      1. https://www.lesechos.fr/2013/06/quand-les-victimes-veulent-obtenir-reparation-1098043

        Bonjour Dr Vincent Reliquet
        Je viens de trouver cet article qui relate l’ « affaire « Stanley Adams si cela peut vous intéresser? ??
        Si j’arrive à trouver celui du Monde diplomatique de 86 , je vous le transmettrai!

        Je ne connaissais pas Brandy Vaughan
        Paix à son âme et que la vérité éclate au grand jour!

        Par contre,il y a de plus en plus de scientifiques,médecins… qui essaient de nous donner leur point de vue surtout via la presse indépendante, je pense notamment au Dr Fouché qui s’expose pour essayer d’éveiller les consciences!
        Rien n’est jamais perdu quand on s’efforce de regarder dans la bonne direction!

  5. Merci infiniment de nous avoir permis de connaître l’itinéraire de cette lanceuse d’alerte, femme ferme et si puissante intérieurement.

    Ses échanges avec Deborah Donner sont aussi tellement édifiants, lorsqu’elle montre que la vérité sera toujours du côté du réel et, à terme, ne pourra jamais être achetée.

    Quel courage, quelle perspicacité, quelle générosité, quelle beauté….
    Avant que d’autres et d’autres encore ne deviennent à leur tour conscients, longue vie là-haut !!!

  6. Magnifique femme « tombée » au champ d’honneur de cette guerre invisible …. elle rayonnait d’amour et d’intelligence ….. grande dame et très belle âme , sa vie trop courte laissera une trace et sera fertile pour construire le nouveau monde que ceux qui aiment la vie attendent impatiemment . Sa mort est un électrochoc , c’est un crime de trop de ces barbares et leur fin n’en sera que plus terrible !…..

  7. GRAND MERCI à VINCENT d’avoir réagi aussi promptement à un tel événement.

    J’ai déjà raconté comment je m’étais retrouvé à côté d’elle dans la salle où elle assistait à une autre interview avant d’être elle-même interviewée par Déborah comme illustré dans cet article. Dire qu’elle m’avait impressionné serait peu dire. Elle avait le présentiment de ce qui allait lui arriver. Elle n’a pas cherché à se réfugier sur une île déserte. Quel parcours de vie, quel parcours !!!

    En 1942, dans une rue de New York, Georges Lakhovsky fut renversé par une voiture. Deux jours plus tard son laboratoire fut entièrement vidé, ce qui resta mystérieux. Dans les années 1930, avec son « oscillateur à longueur d’ondes multiples » dont il existe des photos, il guérissait des carcinomes, entre-autres, dans des hôpitaux parisiens comme les photos prises à l’époque sur des patients pourraient l’attester. Boudé par les médecins français et en raison de la guerre, il partira pour les USA où il pensait être mieux accueilli …

  8. Merci de nous faire connaître cette femme qui, au risque de sa vie, aura tenté d’œuvrer pour l’éthique médico-sociale, l’humanité et la bienveillance.
    Il faut être délibérément être aveugle pour encore faire confiance à bigpharma.
    Merci à vous tous qui nous aidez à y voir plus clair grâce à vos propre expériences, calculs, hypothèses, arguments…. Merci pour votre rigueur, c’est bon de vous lire.
    Prenez soin de vous, et surtout, prenez garde à votre environnement!
    Eliane

  9. Tout comme Claire Séverac, elle a payé de sa vie… je rend hommage à ces très grandes dames aujourd’hui dont le courage a été sans limites. Que Sarah repose en paix.

  10. Merci infiniment Brandy, pour votre courage et votre force extraordinaires, mis au service de la vérité.
    Merci d’avoir contribué à tirer l’humanité vers le haut, même si celle-ci rechigne a s’élever.
    Nous n’oublierons pas.

  11. J’avais justement traduit le testament de cette femme formidable:Brandy Vaughan, le 1er Décembre 2019.

    Ceci est le message que j’espérais ne jamais avoir à écrire.
    Mais étant donné certaines tragédies soudaines depuis les deux dernières années, je ressens la nécessité absolue de publier ces 10 faits…et je vous prie d’enregistrer cela.

    Je n’ai jamais eu la moindre pensée d’attenter à ma vie, pas une fois, jamais. Même avant d’avoir mon fils.
    J’ai une énorme mission dans cette vie. Même si « ils » rendent cela difficile et effrayant, je ne prendrai jamais ma propre vie. Point.
    Bastien représente beaucoup pour moi et je ne l’abandonnerai jamais. Point. J’ai sa garde unique il a besoin de moi autant que j’ai besoin de lui. Jamais je ne penserais l’abandonner une seconde.
    Je n’ai jamais pris d’anti-dépresseurs, ni été diagnostiquée dépressive, ne le croyez pas si vous l’entendez dire.
    Je n’ai jamais pris de médicaments de façon journalière. Et je n’ai pas pris le moindre médicament depuis 10 ans (et, il y a dix ans, c’était une pilule, un jour). Ni de mon propre chef, ni sur prescription. En d’autres termes, je ne prends rien qui puisse me tuer de façon inattendue ou soudaine. Je n’ai par ailleurs jamais pris de drogues illégales. Pas une fois.
    Il n’y a pas moyen que quelqu’un entre dans ma maison, aucun ex, (je n’en ai pas, soit dit en passant), pas de fanatiques, ma maison est comme Fort Knox… a moins qu’il ne s’agisse d’un super professionnel. Ca ne serait pas possible pour quelqu’un avec un équipent et une tactique très spéciaux (par exemple par contrôle à distance de mon système de sécurité de haut-niveau, ce qu’ « ils « ont déjà fait auparavant, malheureusement. Mais ma résidence est aussi sécurisée d’une manière connectée. Donc même en cas de panne de courant, la plupart des gens ne pourraient malgré tout pas entrer chez moi.
    Su quelque chose venait à m’arriver, ce serait un acte criminel et vous savez exactement qui et quoi, étant donné mon travail et ma mission dans cette vie. Je ne suis pas non plus sujette aux accidents. Et j’avais le plus haut niveau de santé quand j’ai pratiqué une batterie destests médicaux il y a deux ans pour ma police d’assurance.
    Si quelque chose devait m’arriver, je me suis arrangée avec des amis proches un (GoFundMe ) (protocole de recherches ?) pour engager une équipe d’investigateurs privés pour organiser les détails (j’ai l’équipe et je leur ai donné les détails). Et de l’argent pour une agence de relations publiques pour en faire une nouvelle nationale. Un courrier serait envoyé àa tous les journalistes de ce pays (et ailleurs).
    Cela (elle parle de son assassinat) ne serait pas balayé sous le tapis, et ce serait « leur » pire cauchemar.
    Nombreux ont été ceux qui avaient la même mission ou une mission similaire qui ont été tués et il est temps que ces « bullshits » (conneries) cessent.
    Je ne m’arrêterai jamais de parler au nom de ceux qui ne peuvent plus le faire. Même si c’est depuis « l’autre côté », d’où j’imagine que j’aurai bien plus de pouvoir.

    Il y a une équipe d’anges qui m’entourent à chaque étape de ce voyage, mais les prières de protection et d’amour sont TOUJOURS appréciées.

    1. Tu noteras qu’il n’y a nulle part mention d’une « maladie chronique de la vésicule biliaire », que personne dans les médias mainstream n’en a parlé aux USA et qu’elle n’a pas eu droit à « ses légistes ». Attendons, espérons qu’on nous renseigne avec indépendance…

    2. Nous pleurons, de chagrin et de rage.
      Mais d’autres rigolent, pendant ce temps.
      C’est insupportable.
      Comme disait cette petite vieille à la messe:
      « Dieu! D’accord, tu n’existes pas.
      Mais à ce point là, c’est intolérable… »

  12. Fourtillan, même combat.
    C’est mon ami, et voici ce que je peux en dire.
    C’est un peu long, mais c’est complet, je pense.
    « Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

    Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

    Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »

    (Citation du pasteur Martin Niemöller (1892–1984) sur la lâcheté des intellectuels allemands au moment de l’accession des nazis au pouvoir et des purges qui ont alors visé leurs ennemis, un groupe après l’autre).

    Le Pr. Fourtillan est ce grand savant inventeur d’une technique utilisant deux molécules rétablissant l’équilibre physiologique perturbé au cours d’un grand nombre d’affections, comme les troubles du sommeil, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, et de nombreuses autres.
    C’est la valentonine, ou hormone du sommeil. (Presque) tout savoir ici:
    https://valentonine.fr/fr-fr/
    Il ne s’agit pas de médicaments au sens propre, puisqu’elles existent naturellement dans le corps, mais leur quantité diminue avec l’âge ou dans diverses circonstances, provoquant ces divers troubles.

    On pourrait par exemple comparer leur mode d’action à celui de molécules d’usage aussi courant que l’hormone thyroïdienne, ou toute autre hormone de substitution.

    Les essais cliniques qu’il avait engagés dans une abbaye poitevine ne relevaient donc pas des protocoles habituels pour de nouvelles molécules inconnues, mais de tentatives pour compenser des déséquilibres physiologiques avec des hormones naturelles, de plus en quantité infimes, de l’ordre du picogramme, ce véritable génie ayant isolé l’extrême coeur du problème avec une rigueur absolue… Ce n’est donc pas plus grave que de donner à manger à un affamé.

    Ces molécules pouvant évidemment nuire aux intérêts financiers de nombreux laboratoires, c’est tout naturellement qu’il s’était mis à dos toute l’armada de Big Pharma, qui avait obtenu l’ouverture de procès indignes et la saisisse de ses avoirs.

    J’avais publié deux articles sur ces découvertes qui avaient eu un grand succès (3600 à 7180 visites).

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/haro-sur-le-professeur-joyeux-218001
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/nouvel-article-sur-les-travaux-du-218185
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-hormone-du-sommeil-suite-de-l-218752

    Nous en étions là de ses ennuis, lorsqu’il a eu le courage de dénoncer l’entreprise Sanofi pour avoir été à l’origine du virus Sras Cov 2 responsable de l’épidémie mondiale actuelle. C’est en effet elle qui a déposé trois brevets sur ce virus, comme cela est bien expliqué dans le film Hold-Up.

    Or, on ne peut pas breveter un virus naturel.

    Ces brevets étaient bien la preuve que les virus brevetés avaient subi des modifications qui les rendaient brevetables.

    Il avait découvert, avec d’autres grands scientifiques comme le Pr. Luc Montagnier (lui aussi calomnié et persécuté) que les insertions rendant le coronavirus brevetable comprenaient entre autres des fragments de virus HIV, le rendant très contagieux, et du virus de la malaria, le rendant dangereux.

    Le gouvernement et le laboratoire Sanofi ont donc eu recours aux bonnes vieilles méthodes soviétiques pour le faire taire, et c’est ainsi qu’il se trouve enfermé contre son gré en hôpital psychiatrique.

    Il est plus que probable que cet enfermement obéit à des objectifs politiques et non médicaux. Aussi, il vous est demandé de protester par tous les moyens que vous jugerez bons pour faire cesser ce scandale.

    Vous regarderez cet exposé des faits ici :

    https://urlz.fr/et9e (3 minutes pour tout comprendre)

    Savez-vous que pour faire les essais cliniques de n’importe quelle saloperie de molécule chimique issue du cerveau malade d’un chimiste fou coute au bas mot 400.000 euros ?
    Qui les a, sinon Big Pharma (en plus subventionné par l’état, par exemple pour le vaccin covid).
    Mais la valentonine est une molécule naturelle, non brevetable, et qui donc n’intéresse personne. Il n’y a pas d’argent à gagner.
    De plus, son côté naturel fait qu’il n’y a pas nécessité d’essais cliniques autres que pour peaufiner le dosage et les horaires de prise. Ce qui fut fait avec succès à Poitiers, comme en témoignent des centaines de témoignages de patients traités.
    Est-ce qu’on fait des essais cliniques pour faire une transfusion de sang chez un anémié ? Pour le glucose pour traiter une hypoglycémie ?
    Les essais cliniques de la valentonine, c’est le bon Dieu qui les a faits il y a un bout de temps.
    « Et il vit que cela était bon ».
    C’est le vieillissement qui est responsable de son déficit, et il est naturel d’essayer de le compenser. Mais il est vrai que nous avons un gouvernement qui traite les problèmes liés à l’âge par le Rivotril.

    Pour terminer:
    le Pr. Fourtillan, en plus d’être d’une gentillesse hors norme, est un homme d’une grande envergure scientifique, que sa spécialisation extrême dans divers domaines de la chimie (il est ingénieur chimiste de formation), des sciences pharmaceutiques (il est pharmacien), en biochimie, en physiologie, en chimie du médicament (il est professeur de chimie thérapeutique à la faculté de pharmacie de Poitiers), en pharmacocinétique, en bioanalyse (il a créé un laboratoire de bioanalyse privé dans son centre de recherche), et en recherche clinique (il dispose d’une clinique de 24 lits avec médecins, infirmières, etc…) a conduit à avoir l’étincelle de génie qui l’a amené à son extraordinaire découverte, la Valentonine.

    On est loin de l’espèce d’apprenti sorcier décrite par la presse aux ordres.

    1. Dr. Pierre-Henri BREDONTIOT 14/12 14h10

      Pas très rassurant tout ça…
      Mais ça se tient si l’on pense que le P4 Chinois avait pas mal d’accointances avec notre beau pays de liberté.
      Le Prof Montagnier a émis une hypothèse semblable et il n’est pas complètement gâteux lui non plus.

      Pourquoi ne pas imaginer qu’il y ait eu une « petite » erreur de sécurité sur des recherches en cours, ce ne serait pas la première fois et le risque zéro n’existe pas, pas plus en virologie que sur des sites nucléaires.
      Bien sur, entre Pékin et Paris il n’aurait pas été raisonnable de jouer à qui dénonce qui.

      Mais il et aussi fort possible que d’autres structures internationales aient pus comprendre l’affaire.
      Bien sur, il ne seraient pas plus raisonnable pour eux d’annoncer cela n’importe comment, mais ça expliquerait un peu plus pourquoi notre gouvernement à dus agir de manière pour le moins étrange ces derniers temps.

      Ils ne sont surement pas si stupide que certains le prétendent.
      Ils sont peut être simplement totalement coincés.

      Ce n’est, je le répète qu’une hypothèse et elle doit être discutée, mais pas mal de choses coïncident curieusement.

    2. Pr. Bredontiot,
      Merci pour votre hommage au Pr. Fourtillan que j’ai découvert grâce au film Hold-Up.
      Mais concrètement, que proposez-vous aux citoyen/nes qui veulent se mobiliser pour faire éclater le scandale de son internement ?
      L’association AIMSIB ne pourrai-t-elle pas proposer une pétition ? Ou alors l’envoi en masse au préfet du Gard d’un courrier type qui exigerait, c’est le minimum, de connaître le nom du/de la médecin psychiatre qui aurait « examiné » le Pr. Fourtillan à la maison d’arrêt de Nïmes ?
      Donnez-nous des idées pratiques pour AGIR et AGIR VITE !
      Jocelyne Chassard

    3. Entièrement d’accord avec vos écrits. Comme je l’avais dit dans un commentaire sur l’internement du Pr Fourtillan, dont pas un journal n’a parlé, sauf parallèle, ce genre de pratiques dignes de l’époque nazie ou communiste ne date pas d’hier et nombre de nos chercheurs en ont fait les frais ou même en sont morts de chagrin après avoir vu leur labo saccagé, tous leurs travaux saisis; Benveniste, Sananès, B eljinsky, etc…

    4. Cher Dr Pierre-Henri Bredontiot.

      Un bémol cependant.

      Il ne s’agit pas d’insertions de séquences du génome du VIH, mais d’insertions de séquences de ce qui est pris – à tort – pour être le génome du VIH. Le SIDA n’étant aucunement une maladie virale, le SIDA n’étant aucunement une maladie sexuellement transmissible et le « VIH » n’ayant jamais été la cause du SIDA.

      Le professeur Montagnier s’étant contenté simplement d’interpréter les résultats de ses expériences – en totale contradiction – avec la nature même et exacte des résultats réellement obtenus : puisque nulle part dans son unique publication de 1983 fondant pourtant l’existence du « VIH » au monde entier et qu’il appelait VAL pour « Virus Associé à une Lymphadénopathie » (association n’est d’ailleurs pas causalité) il n’a présenté les preuves scientifiques de la nature – VIRALE – des particules détectées !
      Le SIDA originel avec PCP et SK comme uniques syndromes cliniques à l’époque (!), se guérissant depuis Kousmine en 1988 vite et bien et intégralement dès qu’on cesse l’exposition du corps aux facteurs de stress oxydants !
      Le SIDA actuel n’est qu’une collection sauvage, hétéroclite et arbitraire de 30 pathologies dont aucune n’est nouvelle et simplement associées à une réaction positive à un test frauduleux totalement non spécifique, non sensible, non reproductible et non standardisé.
      La théorie virale du SIDA est l’autre grand crime de la médecine avec celui de la vaccination (et des médicaments toxiques qui ne traitent que le symptôme et non la cause des maladies).
      Je vous invite donc à découvrir les milliers de médecins et de scientifiques dissidents de la théorie « VIH » du SIDA et surtout leurs travaux scientifiques plus rigoureux que ceux de Montagnier et de Gallo…
      Le mythe du dogme vaccinal étant intimement lié au mythe du « VIH ».
      Cordialement.

      1. Bonjour Pascale.

        SK, PCP, ques aco ? Koussmine 88, connais pas mais Kousmine 87 (p. 413) contient un cas de sida (enfant de 2,5 ans) traité avec succès (1,5 an de recul) par l’arsenal habituel de cette pédiatre (1 page de préconisations visiblement complètement démodées).

        Merci de votre réconfortante fidélité aux observations soigneuses des anciens.

  13. Le jour où j’ai écouté l’interview de Brandy Vaughan par Deborah Donnier, j’ai eu les plus grandes appréhensions pour son avenir. De nombreux lanceurs d’alerte de premier plan ont été assassinés. Merci Vincent pour cet article si émouvant. Impuissance face au crime et à l’injustice. Je relaie bien sûr sur mon blog pour que le maximum de personnes prennent conscience que cette violence est en train de prendre racine chez nous et que « Liberté, égalité, fraternité » est désormais effacé de nos frontons.

    1. Très chers tous, nous aussi avons eu la mauvaise intuition que sa vie était en danger.toutes nos pensées vont à son fils et les siens. Tristesse profonde pour pour notre humanité. Et en colère
      contre ces psychopathes milliardaires. (Ex IDE)malade du vaccin contre l’hepatite B.Mais je me soigne sans aucun médicament. ET c’est ma fierté.

  14. In Honor of Brandy Vaughan & Her Life’s Mission

    Fundraising campaign by Tina Marie
    (…)
    I am a good friend, business supporter, and soul-sister to Brandy Vaughan. She has asked me many times over the years to take care of her son, and keep her mission alive, if anything ever happened to her. I will do my best to honor her wishes, and I need your help!! There is a small group of her closest confidents that she wanted to handle her affairs. We will not let her down! Her mission, is our mission!

    This past Thanksgiving Brandy, her son, and their dog took a road trip to come spend the holiday with our family. We enjoyed an amazing dinner, played games, and laughed together into the wee hours of the night. She told me that this is what she always dreamed of for her son, to be part of a large family enjoying time together… and wanted me to raise him for her, if anything should happen to her (as she had asked multiple times in the past). This last time that she asked was exactly 8 days before her passing. She told me that she needed to get everything on paper and legalized soon, and would work on it when she got back home. My heart is broken.

    Please do NOT entertain any drama — Brandy deserves to have her wishes HONORED! I will do my best to oversee everything that she asked me to take care of for her. I didn’t imagine me ever needing to follow through. My heart hurts, but I will fight for my friends honor!
    https://gogetfunding.com/in-honor-of-brandy-vaughan-learntherisk/?fbclid=IwAR1PTn6dDCZ0yH4h1w8WEWk5zICjDEzXhUqmh1rkUEjN3_068MW7exQ7kqU

  15. Impressionnant !
    Merci Vincent pour cet article.
    Dans le dossier des lanceurs d’alertes, on peut mettre aussi cette histoire vraie :
    La veille de Noël 1974, Stanley Adams fut arrêté et mis en prison pour avoir divulgué des « secrets commerciaux » illicites de Big Pharma. Son épouse s’est suicidée devant cette injustice. Lire le court article du Monde diplomatique de 1986 .
    Toute mes condoléances à l’orphelin de neuf ans.

      1. Bonjour Dr. Reliquet,

        Merci pour cet article. Sidérée d’apprendre le décès de Brandy, tant soit peu en hommage à cette femme exceptionnelle et devoir de mémoire, j’ai transcris en français ici l’entretien de septembre 2017 que vous évoquez : https://monptitcoinduciel.wordpress.com/2020/12/13/pour-la-vie-la-liberte-la-verite/

        Comme c’est encore mon jour de bonté, voici le lien de l’article concernant Stanley Adams !
        https://www.monde-diplomatique.fr/1986/08/LARBI_BOUGUERRA/39425

        Encore merci et prenez soin de vous !

  16. L’AIMSIB ce sont avant tout des faits, et des démonstrations basées sur les études biaisées des labos.
    Ses articles dénoncent également l’attitude parfois malfaisante de certains d’entre eux qui ont choisi entre la santé et l’argent.
    Cet article n’est à mon avis pas à sa place sur ce site même si l’on peut comprendre l’émotion du rédacteur de l’article.
    S’il y a empoisonnement comme ce qui est sous-entendu, ce n’est pas à l’AIMSIB de le dire. C’est aux proches de Brandy Vaughan de porter plainte devant la justice qui devra dire de quoi elle est morte et d’en déduire les suites à y donner, si l’assassinat est avéré.
    Le risque est trop grand pour l’AIMSIB de passer pour une association complotiste qui perdra alors toute crédibilité et c’est à mon avis à l’opposé de ses objectifs.
    Que Bigpharma soit capable du pire nous en sommes tous convaincus, que l’AIMSIB transforme des suppositions en allégations n’est pas productif.

    Mais merci quand même de m’avoir permis de connaître cette femme exceptionnelle par l’intermédiaire de cet article et des liens de bas de page.

    1. D’après tout ce qui est rapporté sur la vie de Brandy Vaughan, ce fut elle-même qui envisageait très sérieusement qu’elle puisse un jour être empoisonnée. Aussi, en évoquant sa vie et ses propos, Vincent, le rédacteur de cet article ainsi que plusieurs commentateurs ne pouvaient qu’évoquer du même coup la possibilité d’un tel acte puisque cela occupait une place très importante dans la vie de Brandy.

      C’est donc Brandy elle-même qui avait formulé cette supposition et tenté de prendre des dispositions par rapport à ce risque. Bien sûr nous espérons tous que les causes réelles de sa mort pourront être connues un jour et le plus tôt possible mais chacun peut aussi comprendre que si les craintes formulées par Brandy elle-même s’étaient réalisées, cette vérité ne pourra pas être facile à prouver car toutes les précautions auront alors été prises.

    2. Brandy Vaughan n’était pas à la base anti-vaccin, elle voulait des vaccins « sûrs » pour les enfants comme pour les adultes partout dans le monde, avec un même niveau de sécurité que pour les médicaments, elle aspirait à une prophylaxie intelligente, mesurée, personnalisée, et bien évidemment elle ne pouvait qu’être une opposante à la vaccination obligatoire, dans l’État de Californie comme ailleurs… son combat n’a rien de complotiste. Je suis aussi un opposant aux vaccinations obligatoires, j’assume, au moins pour la liberté thérapeutique.
      Elle voulait informer et faire prendre conscience > Do you know what’s in a vaccine ? 600,000 + adverse reactions reported to US Gov
      et contourner la censure de l’information > We’re NOT letting social media censorship slow us down! (Nous ne laissons PAS la censure des réseaux sociaux nous ralentir!)
      et oui, difficile de ne pas le voir ce camion !
      https://www.facebook.com/BrandyvaughanLTR/photos/pcb.1109475789224329/1109475722557669

      Vaccines doses for US children
      1960 => 5
      1983 => 24
      2018 => 72

      26 mars 2019
      Last year!!! Truth via truck

      BIG NEWS!!
      NEW TRUCK BILLBOARDS IN SAN DIEGO AREA

      San Diego, keep your eyes open! Learn The Risk has a truck billboard driving through the San Diego area for the next three months…

      We’re NOT letting social media censorship slow us down!

      The great thing about mobile billboard advertising, like on the truck, is that it can increase our reach because it’s driving through different areas rather than in one location.

      The truck is scheduled to drive all the way to Orange County and even Los Angeles.

      The truck is 23 x 9-foot… it’s seriously hard to miss!
      https://www.facebook.com/BrandyvaughanLTR/

    3. Monsieur JNB,
      Je trouve incohérent que vous affirmiez être « convaincu » que « Bigpharma soit capable du pire » et en même temps que vous regrettiez la présence de l’excellent texte du Dr. Reliquet qui aurait fait des « allégations » sur la mort suspecte de Brandy Vaughan.
      Les « allégations » sur la possibilité d’une mort suspecte, et donc criminelle, viennent de Brenda Vaughan elle-même, qui savait sûrement mieux que vous de quoi ces psychopathes avides de fric et de pouvoir sont capables !
      Donc l’hommage de Vincent Reliquet a toute sa place dans un « collectif de bonnes volontés issues de la société civile, des patients déçus, blessés ou en colère et des professionnels de la santé du monde entier. »
      Et affirmer haut et fort en ce moment que Big Pharma commet des crimes et peut tuer celles et ceux qui les exposent au grand jour est totalement productif : cela donne des connaissances, et donc du pouvoir et du courage, aux personnes qui prendront le relais.
      Jocelyne Chassard

      1. Je comprends parfaitement l’émotion de tous ceux qui s’expriment sur ce blog devant le décès de cette femme hors du commun.
        Vous avez probablement mal compris mon message et je ne voudrais pas être une voix dissonante sur ce blog.
        Je souhaite simplement qu’il ne puisse y avoir sur le site de l’AIMSIB des textes qui pourraient laisser penser que l’AIMSIB est au-delà des faits et entre en complotisme.
        Je suis adhérent à l’association et il faut tout faire pour que celle-ci ait la plus grande audience possible et rassemble de nouveaux adhérents car nous sommes devant des acteurs qui ont beaucoup d’argent et feront tout pour faire disparaitre cette voix discordante.
        Si nous voulons faire venir d’autres membres, je pense que le ton des articles et les affirmations qui y sont affirmées ne doivent en aucun cas pouvoir être interprétés.
        En ce qui me concerne, s’il devait y avoir une direction éditoriale qui puisse affirmer sans preuve je ne renouvellerais pas mon adhésion.
        Je n’ai pas regardé les statuts de l’association mais il y a une grande différence entre « on se bat contre les mensonges de l’industrie pharmaceutique et ses dérives dangereuses, en l’exprimant et en le disant haut et fort » et « on se bat contre Bigpharma quoiqu’il arrive ».
        Nous sommes dans un monde où l’on veut classer les individus en noir ou blanc en oubliant qu’il y a beaucoup de nuances de gris comme par exemple dans le domaine des vaccins où vous êtes immédiatement classé en « antivax » si vous osez exprimer un doute sur l’un ou l’autre vaccin !
        Comme le dit très bien Elisabeth BADINTER , il ne sert à rien de combattre, il faut débattre et c’est bien la différence qu’il y a entre les lumières et l’obscurantisme.

        En tout cas merci à l’AIMSIB de rester vigilante et de continuer à veiller et à dénoncer ce qui ne va pas dans cette industrie par trop financière.
        Jean Noël BONTE

    4. Cher JNB,

      L’accusation de complotisme est devenue un compliment (le sociologue Edgar Morin, 100 ans).  À l’origine ce n’était que la dernière protection possible des scandales qui se multiplient, d’où l’abondance de ses utilisations.  Rappelez-vous bien :  »follow the money ».

      1. Cher hub37,

        Vous répondez à mon commentaire en me posant des questions mais vous ne me permettez pas visiblement de vous répondre (l’onglet bleu Réponse étant absent ? !), aussi dois-je chercher un autre de vos commentaires qui ne m’est pas adressé pour avoir simplement la possibilité de répondre aux questions que vous m’avez posées… :

        SK pour Sarcome de Kaposi, PCP pour Pneumonie à Pneumocystis carinii rebaptisé depuis jirovecii.

        Autre :
        la Dre Catherine Kousmine n’a pas relaté qu’un seul et unique cas de SIDA dont vous avez connaissance mais elle en a fait état précisément de 11 ! Dont 10 ont été relatés, le « 11ème » concernant une jeune femme enceinte qui n’a pas compris l’intérêt de la méthode Kousmine et qui n’a tout simplement pas préféré revenir à sa 2ème consultation. Elle n’a donc pas suivi le protocole de Kousmine et tout ce dont nous savons à postériori d’elle, c’est qu’elle a choisi d’avorter et est décédée du SIDA peu de temps après. Kousmine ne l’a donc pas relaté puisqu’elle ne l’a tout simplement pas suivi.
        Quant aux 10 autres cas de SIDA, tous référencés, archivés, relatés, il y a effectivement bel et bien le cas de la petite fille dont vous parlez et qui a été parfaitement guérie.
        Les 9 autres cas concernaient uniquement des hommes tous homosexuels et tous drogués. A part un seul perdu à très court terme dont nous savons rétroactivement qu’il n’est pas mort du SIDA mais des traitements conventionnels de l’époque, à savoir :
        – AZT, en monothérapie à dose massive, mortelle et pathogène et provoquant un SIDA iatrogène, ce qui a représenté surtout à l’époque un véritable génocide médical planétaire et qui provoque avec une assurance élevée une grave hémolyse obligeant ensuite le patient à subir de nombreuses transfusions sanguines augmentant encore la déficience immunitaire, je vous rappelle que la très brève remontée des LT4 à la prise d’AZT et que les médecins prennent à tort pour une amélioration et pour une efficacité de leur ordure pharmaceutique, est uniquement très transitoire, n’a strictement rien à voir avec une quelconque amélioration ou activité anti-virale et est exclusivement causée par la réaction de l’organisme à la toxicité extrême du médicament surtout au niveau de la moelle osseuse,
        – L’interféron Gamma qui provoque des accès de fièvres à 40° C qui épuisent littéralement le patient et qui provoque aussi une baisse de la tension électrique de la muqueuse intestinale augmentant ainsi anormalement sa porosité avec toutes les conséquences sur l’immunité à cause du transfert du contenu de la lumière intestinale dont bactéries pathogènes et toxines de ces mêmes bactéries dans la circulation sanguine et lymphatique,
        – enfin, le Bactrim en perfusion pour traiter sa PCP mais qui est aussi particulièrement immuno-suppresseur…
        Comme il continuait son « traitement » conventionnel à l’hôpital malgré ses rendez-vous avec notre Doctoresse, il n’avait aucune chance de s’en sortir.
        Je vous rappelle que lorsqu’il se retrouvait sous perfusion à l’hôpital, son protocole Kousmine était de facto interrompu…
        Tous les autres patients de Kousmine, tous pourtant dans un SIDA déclaré cliniquement et largement avancé, 4 jeunes gens et 4 hommes moins jeunes, tous sans exception ont vu une disparition TOTALE de leur syndrome CLINIQUE du SIDA, SK compris et intégralement et rapidement…
        Enfin et ce qui me semble encore le plus important dans votre commentaire :
        toutes les personnes qui osent parler des préconisations de la Dre Catherine Kousmine comme étant « visiblement complètement démodées » sont des personnes qui n’ont STRICTEMENT rien compris au génie de Kousmine qui, au contraire, s’est montrée totalement en avance sur son temps.
        Mais là, il me faudrait une bibliothèque pour expliquer l’excellence médicale de Kousmine qui s’appuie sur la cause COMMUNE de toutes les pathologies…
        Trop long pour moi ici, mais vous aurez un début de compréhension plus clair peut-être en vous instruisant des travaux du Docteur français Jean Seignalet, travaux qui ne représentent QUE la continuité de la logique KOUSMINE !
        – Dr Jean Seignalet « L’alimentation ou la 3ème Médecine » avec un guide écrit par ses 2 filles que je vous recommande mais qui ne vous fera pas faire l’économie de la lecture de l’ouvrage de leur père !
        Et bien sûr pour comprendre le génie de Kousmine et sa qualité de pionnière en médecine, vous ne vous instruirez qu’en lisant l’intégralité de l’oeuvre elle-même de Kousmine ainsi que les travaux de celle qui l’a précédé : l’allemande Johanna Budwig à qui vous devez notre classification actuelle et unique des acides gras !
        Quoi d’autre ? Sachez que Kousmine a reçu ses malades du SIDA dans son cabinet alors qu’elle avait déjà plus de 80 ans et n’avait donc pas connaissance de la dissidence du « VIH »/SIDA. Aujourd’hui le SIDA originel, est guéri encore plus facilement dès lors qu’on extrait l’organisme du patient de tous ses facteurs de stress oxydant. Et aujourd’hui ces mêmes médecins dissidents soignent avec peu ou prou les mêmes protocoles que pour le SIDA : la Covid autant que les Effets Indésirables Graves des « vaccins » Covid. Kousmine a donc reçu et guéri ces huit malades graves du SIDA en 1988 et elle nous a quitté en 1992 !

  17. Lire (ou relire) «La constance du jardinier» (original en anglais: « The Constant Gardener ») roman d’espionnage de John le Carré (décédé avant-hier!) qui expose les méthodes et les crimes des firmes pharmaceutiques… suspense garanti! Vous en sortez tout chose…

  18. Oui, c’est triste. Moi non plus, je n’aurais pas son courage. Je suis très très admiratif. Une femme, un être humain extraordinaire…

  19. Bien triste nouvelle, hélas!!!
    Toutes ces révélations s’enchainent à un rythme fou (Cf tous les articles précédents de AIMSIB sur la gestion de la crise COVID ou les autres).
    On pense savoir à quel point notre « monde » est pourri mais au final on se rend compte qu’on n’a pas encore touché le fond.
    J’essaie d’avoir un regard le plus objectif possible sur les enjeux, je m’informe, j’essaie d’ouvrir les yeux d’autres personnes. Je suis motivée, après tout il s’agit in fine de ma santé et de celle de mes enfants.
    Pourtant aujourd’hui je dois vous avouer que j’envie ceux qui ont les yeux fermés…

  20. aux dernières nouvelles

    (trad) Lundi, l’officier d’information publique du shérif, Raquel Zick, a publié sur Twitter une mise à jour indiquant que les inspecteurs judiciaires [Coroners Detectives] mènent une enquête sur la mort, le 7 décembre, de Brandy Vaughan, 45 ans, de Santa Barbara.

    « Le défunt a été positivement identifié et la mort est considérée comme étant le résultat de causes naturelles selon un examen d’autopsie effectué la semaine dernière. La cause finale et le mode de détermination de la mort sont en attente d’un examen toxicologique qui prend normalement 4 à 6 semaines », a déclaré Zick.
    https://www.edhat.com/news/sheriffs-office-investigating-death-of-anti-vaccine-activist

    https://twitter.com/SBSOPIO/status/1338599801772916736

  21. Attention. Même si on peu avoir des soupçons sur l’origine de sa mort, il ne faut pas oublier que n’importe qui peut mourir brusquement a tout âge en raison d’une pathologie qu’on ignore augmentée par le stress ou pas. je ne suis pas médecin, je me souviens que de deux de mes collègues, vrais jumeaux, pratiquant tous deux les courses de fond, le marathon, l’un fumait, l’autre pas et celui qui ne fumait pas et décédé brusquement à l’aube de la quarantaine d’une hémorragie cérébrale … dans son sommeil.
    Me Vaughan se barricadait chez elle … Certains se souviendront de Gaston Defferre, ancien ministre de la Justice, tellement sûr de la sécurité de sa ville (…) qu’il vivait dans un appartement « inviolable » et lorsqu’il a eu un malaise cardiaque ( si je me souviens bien) les Pompiers ont mis un temps infini pour ouvrir la porte : Trop tard. la presse a accusé le Député Michel Pezet à l’ époque d’avoir été la cause de son trépas car il lui avait jeté un cendrier à tête quelques jours auparavant …alors qu’il s’agissait d’une mort naturelle, certes brusque et violente exigeant une enquête , mais naturelle.
    Il faut donc être très prudent avec ce genre de fait divers même si cela touche une personne « martyrisée » durant sa vie en raison de ses prises de position ou ses activités.
    Laissons le « Sheriff » local faire son boulot, on verra après.

  22. Lorsque l’on meurt de mort non naturelle on ne repose jamais en paix…on est mort alors qu’on avait plein de choses à faire.
    Je ne supporte pas cette phrase. La seule est :
    « Nous te vengerons et ceux qui t’ont fait du mal seront sévèrement châtiés
     » il existe tellement de techniques pour assassiner sans laisser aucune trace sur et dans le corps.
    Et ce n’est pas du complot, c’est la triste vérité.

    1. Si l’assassin est Big Pharma, ce ne sont pas les moyens de tuer qui lui manquent.
      Il y a surement mieux que la parapluie bulgare.
      Quand on sait faire des produits qui font du mal sans tuer, parce qu’il faut garder le client, on sait aussi en faire qui tuent sans faire de mal.
      Donc je peux annoncer dès maintenant que la mort naturelle sera retenue, et que si ce n’est pas le cas nous n’en saurons jamais rien.
      Nous n’aurons de certitude que si l’empoisonnement est prouvé. Autrement…

  23. Merci pour cet hommage ! Perte de femmes si droites et si précieuses tout comme Claire Séverac qui ne vivait que de ce combat aussi ! Toutes les deux le même sort dramatique ! Il faudra faire payer tous ces marchands de mort et savants fous ! Rien ne reste impuni ! J’ai beaucoup de peine pour son fils, j’es Que la fierté d’avoir eu une mère si merveilleuse lui donnera la force de se battre pour une vie meilleure.
    On ne retrouvera pas de trace car ils ont des moyens qui ne laissent pas de traces. Le vaccin contre le Covid a dû précipiter cet actes pour éviter qu’elle en dise trop !
    Paix à son âme et je suis certaine qu’elle repartira pour d’autres missions dans une autre vie.
    Merci et immense reconnaissance pour son sacrifice. dieu reconnaît les siens.

  24. je suis de tout coeur avec sa famille et ses proches. Encore une personne qui part parce qu’elle gêne …
    que la lumière de son âme éclaire nos consciences et multiplie par ce biais ses actions pour la liberté et la vérité.
    bon courage à ceux qui parlent pour la vraie humanité

  25. Et toujours les lanceurs d’alerte bouleversent leur vie pour nous ! Ils prennent consciemment souvent le risquent de rendre leur vie difficile et plus, même de la perdre pour protéger notre vie.
    Les procédés de les faire taire semblent internationaux, tant dans les pays totalitaires que dans les démocraties ; est ce possible ?
    Cette femme, un rayon de soleil, une présence lumineuse, le don de donner tant d’elle-même.
    Je reçois avec émotion, comme nous toutes et tous cette terrible nouvelle de sa disparition.
    Toutes mes condoléances à son fils et sa famille, à ses amis, à vous dont certains la connaissaient.
    En toute cordialité et émotion,
    Patricia Fride-Carrassat,
    Sophrologue Caycédienne

  26. Ca y est ! Tous complotistes. Après les obligations diverses et variées, l’offensive contre ceux qui doutent ( avec excès parfois) mais on voudra faire un véritable apartheid contre ceux qui sont contre les vaccins anti Covid ou simplement qui restent circonspects :
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/%c2%abje-ne-lui-parle-plus-elle-est-complotiste%c2%bb-quand-le-covid-pousse-%c3%a0-faire-le-tri-dans-ses-relations/ar-BB1bYdNR?li=AAaCKnE
    Cela commence comme ça et sa finira par des obligations sournoise : « pas vacciné, pas de travail pas remboursements médicaux, pas d’école pour les enfant, pas de visite chez les « vieux » ( plus vieux) etc…
    Une de sensément interviewés dit :  » «Je ne lui parle quasiment plus. Car elle est complotiste, mais surtout parce qu’elle impose son mode de pensée aux autres. Prendre des risques est une chose, les faire subir à ses proches en est une autre.»
    Elle non, elle n’impose pas sa façon de penser aux autres et leur fera prendre des risques sans regrets, elle suit aveuglement la doxa médiatico/politico/sanitaire actuelle.
    Trop nombreux hélas ont cette attitude de certitude de bonne conscience.
    Alors, si on veut rester crédibles, ne versons pas dans la paranoïa.

  27. Parmi ceux qui doutent il y a Alain Fisher, notre Monsieur Vaccin comme il l’a clairement exprimé en présence du … premier ministre qui le regarde, stupéfait par ce qu’il entend :

    https://twitter.com/boutaour/status/1334591244836737027

    « Quand tu écoutes monsieur vaccin tu te fais pas vacciner » dira un journaliste commentant Alain Fisher qui n’est pourtant pas suspect d’être antivaccin !

    Il y a aussi Christian Perronne qui n’est pas plus suspect et qui déclarera sur Sud Radio :

    « Toutes ces mesures sont faites pour que les Français réclament un vaccin. Or quel est l’intérêt d’un vaccin généralisé pour une maladie dont la mortalité est proche de 0,05% ? Aucun. Cette vaccination de masse est inutile. De plus, les risques de la vaccination peuvent être plus importants que les bénéfices.

    Le plus inquiétant est que de nombreux pays, dont la France, se disent prêts à vacciner dans les semaines qui viennent, alors que la mise au point et l’évaluation de ces produits se sont faites à la va-vite et qu’aucun résultat de l’efficacité ou de la dangerosité de ces vaccins n’a été publié à ce jour.

    Nous n’avons eu le droit qu’à des communiqués de presse des industriels fabricants, permettant de faire flamber leurs actions en bourse. Le pire est que les premiers « vaccins » qu’on nous propose ne sont pas des vaccins, mais des produits de thérapie génique. On va injecter des acides nucléiques qui provoqueront la fabrication d’éléments du virus par nos propres cellules.

    On ne connait absolument pas les conséquences de cette injection, car c’est une première chez l’homme. Et si les cellules de certains « vaccinés » fabriquaient trop d’éléments viraux, entrainant des réactions incontrôlables dans notre corps ? Les premières thérapies géniques seront à ARN, mais il existe des projets avec l’ADN. Normalement, dans nos cellules, le message se fait de l’ADN vers l’ARN, mais l’inverse est possible dans certaines circonstances, d’autant que nos cellules humaines contiennent depuis la nuit des temps des rétrovirus dits « endogènes » intégrés dans l’ADN de nos chromosomes. Ces rétrovirus « domestiqués » qui nous habitent sont habituellement inoffensifs
    (contrairement au VIH, rétrovirus du sida par exemple), mais ils peuvent produire une enzyme, la transcriptase inverse, capable de transcrire à l’envers, de l’ARN vers l’ADN.

    Ainsi un ARN étranger à notre corps et administré par injection pourrait coder pour de l’ADN, tout aussi étranger, qui peut alors s’intégrer dans nos chromosomes. Il existe donc un risque réel de transformer nos gènes définitivement. Il y a aussi la possibilité, par la modification des acides nucléiques de nos ovules ou spermatozoïdes, de transmettre ces modifications génétiques à nos enfants.

    Les personnes qui font la promotion de ces thérapies géniques, faussement appelées « vaccins » sont des apprentis sorciers et prennent les Français et plus généralement les citoyens du monde, pour des cobayes.

    Nous ne voulons pas devenir, comme les tomates ou le mais transgéniques des OGM (organismes génétiquement modifiés). Un responsable médical d’un des laboratoires pharmaceutiques fabricants a déclaré il y a quelques jours qu’il espérait un effet de protection individuelle, mais qu’il ne fallait pas trop espérer un impact sur la transmission du virus, donc sur la dynamique de l’épidémie. C’est bien là un aveu déguisé qu’il ne s’agit pas d’un vaccin. Un comble.

    Je suis d’autant plus horrifié que j’ai toujours été en faveur des vaccins et que j’ai présidé pendant des années des instances élaborant la politique vaccinale. Aujourd’hui, il faut dire stop à ce plan extrêmement inquiétant. Louis Pasteur doit se retourner dans sa tombe. La science, l’éthique médicale et par-dessus tout le bon sens doivent reprendre le dessus. »

    1. @ Bernard. Tout cela est exact. En plus, si ces vaccins sont réfutés par une majorité de la population et des médecins, qui paiera la prochaine campagne électorale de Macron ?
      Qui donnera les sommes promises par l’UE ( notre pognon) pour les dégâts commis par la mauvaise gestion de cette épidémie aussi bien chez nous que chez Merckel qui crie encore plus fort  » des vaccins – des vaccins et tout de suite » en augmentant le nombre des décès journaliers subitement , C’est à celui qui pleurera et criera le plus fort qui aura les faveurs de Bigpharma !

    2. Merci M. Bernard Guennebaud d’avoir reproduit un texte aussi lumineux du courageux Pr Perronne.
      Quant à M. Alain Fisher, il a raison de peser ses mots car la thérapie génique dont il est un des ténors tâtonne depuis 35 ans (avec au moins un mort par infection fulminante).

    3. MDR! pasteur, le grand voyou maçon frère de la truande truelle, qui volait les découvertes de certains de ses collègues en cambriolant leurs labos! c’est antoine Béchamp qui doit se retourner dans sa dimension, que pasteur reste au diable yaldabaoth, son père

  28. Nous ne l’oublierons pas. Elle rejoint la longue liste des personnes qui ont donné leur vie pour nous informer, nous transmettre la vérité sur les abominations perpétrées par ces marchands de morts lentes programmées, et pour qui le profit boursier, compte plus que l’humain.
    A qui profite le crime ? Sa mort ne sera pas vaine, je l’espère.
    Envoyons de belles pensées d’amour à cette belle âme qui a su en son temps quitter le monde obscur où elle gravissait, et l’aider à s’alléger de toute cette souffrance de quitter son enfant.

  29. merci de me faire connaitre cette femme lumière ,sans l’avoir connue je suis triste pour son fils et en colère contre cette société du pouvoir de l’argent , Je veux croire en l’amour ,en la force de la vérité et en elle, maintenant et pour toujours .
    pouvons nous envoyer des liens à des journalistes journalistes ? à des scientifiques scientifiques ?

  30. À en croire le contenu de cet article, on devrait retrouver cette nouvelle à la une des grands journaux et sur les ondes des médias, étant donné la situation actuelle, c’est du bonbon pour eux! Hors, ce décès ne fait jaser que sur les sites Web de personnes ou de groupes anti-vaccins et autres du même genre. J’oubliais, c’est probablement à cause du grand complot mondial des méchants médias…
    Alors, permettez que je garde mes distances face à ce « crime » en attendant des informations plus complètes et concordantes.

    1. Je vais donc redire que ce fut Brandy elle-même qui a émis très fortement l’idée que les attaques qu’elles subissaient aillent jusqu’à leur terme si elle ne mettait pas une sourdine à son action. En conséquence, évoquer sa mort et son action conduit à faire aussi état de cette idée qu’elle s’était faite sur le sort qui l’attendait. L’article et les commentateurs n’y sont pour rien.

      Mais peut-être avait-elle la manie de la persécution. Peut-être avait-elle une faille cachée qui limitait la durée de son existence. Elle dit avoir subi des examens de santé très approfondis à la demande de son assurance et qu’elle était au plus haut dans les critères de santé. Mais peut-être a-t-elle caché quelque chose que ces tests lui auraient appris et qu’alors, se sachant condamnée, elle aurait tenté de passer pour une martyre ?

      On peut tout envisager, tout mais une chose est certaine : si ce qu’elle disait redouter s’était réalisé, alors il sera affirmé qu’elle est morte de mort naturelle, ce qui sera difficile à exclure totalement.

    2. encore un!! la theorie du complot, faut-il le rappeler aux cia et autres désinformateurs, FUT CREE PENDANT LA GUERRE »FROIDE » EN 1966 PAR LA… CIA… VOS COPAINS NON?

    3. Heureux, M. Raymond Carles, d’avoir des nouvelles d’un soutien de la grande indépendance mondiale des gentils médias.

  31. JBL. Le 9 septembre 2017 j’étais aussi à Paris et j’avais noté ce que l’on pourrait appeler le mot de la fin de son intervention: « They have the money, we have the truth ».
    Repose en paix Brandy.

  32. Je viens de prendre connaissance d’un tweet de Wonder Woman en personne. Elle y reconnait que désormais elle est dépassée par Brandy Woman ….

  33. Pour en rester aux soupçons, je trouve curieux que notre macron national ait été testé positif au covid ce jour, alors qu’il avait dit qu’il se ferait vacciner contre le Covid ! Cela l’ exemptera d’une vaccination hasardeuse qu’il n’oubliera pas, soyons en sûr, à obliger aux citoyens lambda, ces pelé, ces galeux sans culture.

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/macron-positif-au-covid-19-tard-hier-soir-il-a-commenc%c3%a9-%c3%a0-ressentir-des-sympt%c3%b4mes/ar-BB1c0xkh?li=AAaCKnE

    On ne sait pas comment il a été contaminé, mais pour être encore plus soupçonneux, aurait-il reçu la visite de son copain Bennala qui passe sous les radars depuis des mois et qui a été soigné pour cette maladie ?

    1. Ben non pourquoi, ce sera même une situation régulièrement rencontrée, le pauvre pékin vacciné après avoir fait une Covid ou pendant qu’il est en phase de contage…

      Certes, Bernard Guennebaud nous a montré tous les effets catastrophiques possibles quand il s’agissait de variole mais si ça se trouve ça se passera mieux avec la Covid…

      Faut vraiment qu’il essaye, le Président, ça intéresse tout le monde le résultat…

      1. Mon avis , Il n’essayera pas. trouvera une autre excuse, par ex. celle-ci :

        Je trouve pitoyable que les autorités sanitaires, les médias, minimisent les effets secondaires concernant les vaccins contre le Covid. Les allergiques sont avisés mais combien sont allergiques sans le savoir aussi bien chez les enfants que chez les adultes :
        https://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/a47e896c7203c502f2aa3aed9054c8a0.pdf
        https://www.pleinevie.fr/sante/maladies/peut-on-devenir-allergique-apres-50-ans-22161
        https://www.notretemps.com/sante/actualites-sante/allergies-tardives-precautions,i4510
        https://www.msn.com/fr-fr/lifestyle/voyage/une-am%c3%a9ricaine-fait-une-forte-r%c3%a9action-allergique-au-vaccin-pfizer-elle-est-admise-aux-urgences/ar-BB1c0clV?li=BBoJvSH
        25% de français allergiques, ça pose question. pour ma part depuis la cinquantaine, je me bat contre l’allergie au pollen de cyprès ou d’ambroisie… Mais je ne crains pas les coups de bâtons, de quoi me défendre (lol)

  34. Après avoir appris que la fille d’un de mes voisins etait en fauteuil roulant après avoir été vaccinnée contre l’hépatite B au debut de sa carrière , je me suis intéressée aux vaccins. Elle était aide-soignante et cette vaccination etait pour elle obligatoire. Depuis, elle est complètement délaissée par les pouvoirs publics. Ses parents doivent aller tous les jours faire ses courses, son ménage.

    C’est de ce jour que j’ai réalisé que non seulement les vaccins pouvaient avoir des effets secondaires terribles mais qu’en plus, l’omerta etait de règle dans ce domaine.
    J’ai donc regardé avec intérêt les videos qui évoquaient ce sujet et en particulier l’interview de Brandy Vaughan par Deborrah Donnier.
    Cette femme avait une presence extraordinaire. Elle y disait sa certitude que la vérité finirait comme toujours par éclater et y racontait les mille tracas auxquels elle avait été confrontée. Ses propos m’avaient beaucoup marquée. Je ne pensais pas qu’elle était menacée de mort. J’ai appris son décès hier.
    C’est monstrueux . Les coupables seront-ils démasqués et jugés ?
    Et pourquoi aucun media mainstream n’en a parlé ? pourquoi ce silence coupable et complce ?
    Ils sont sans doute trop occupés à faire de la publicité pour les vaccins Pfizer et Moderna.
    C’est très grave.
    Cela serait arrivé à une journaliste russe, nul doute qu’on en aurait fait des montagnes.
    Nous vivons des heures bien sombres.

Répondre à JOSEPH Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site est modéré. Ne vous impatientez pas si votre commentaire n'apparaît pas rapidement.

Adhérer à l’AIMSIB

Rejoignez-nous !

Faire un don

Participez à notre développement

Derniers commentaires

  • Bernard Guennebaud sur Les virus existent-ils ? (28/05/2024) :

    Pour ma part je ne fais aucune généralisation à d'autres maladies et d'autres pathogènes à part...

  • Pierre sur Les virus existent-ils ? (27/05/2024) :

    Aucune justification !...

  • Brigitte Fau sur Les virus existent-ils ? (27/05/2024) :

    Oui Bernard, Tissot avait vu ce vivant à l'intérieur des cellules qui n'est pas la cause de la mal...

Comme + de 4000 personnes, ne ratez pas notre prochain article !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le directement dans votre boite email !

Nous sommes aussi sur vos réseaux sociaux préférés ! Venez intéragir !

Aller au contenu principal